« Au sein de la Curie, il y a des personnes saintes, mais aussi des mouvements corrompus. Les discussions sur le lobby gay sont fondées. Ce lobby est bel et bien présent. Mais nous menons une investigation », aurait indiqué le pape lors d’une rencontre avec les croyants qui a eu lieu récemment, selon certaines sources.

 Les représentants officiels du Vatican ont refusé de confirmer ou d'infirmer les informations que François a fait de telles affirmations, expliquant que la rencontre n’était pas publique, il a dit quelque chose comme ça, en se référant au fait que la réunion n'était pas publique.

La Voix de la Russie - 11/06/13