Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2013

USA: le "Journal" d'Anne Franck jugé trop "pornographique"

sans-titre.png anne frank.png

Le Journal d’Anne Frank choque certains parents d’élèves américains. Au programme dans de nombreuses écoles dans les classes de 7e (12-13 ans), le livre fait polémique à Northville, dans le Michigan, notamment à cause des passages dans lesquels Anne Frank découvre son anatomie, rapporte le Huffington Post.

Gail Horalek, mère d’une jeune élève, a déclaré que sa fille avait été "mal à l’aise" lors de la lecture de ces passages. Elle affirme que l’école "devrait avoir la permission des parents" avant de donner des livres à lire à leurs enfants.

"Des passages explicites"

Le problème serait la version du Journal d’Anne Frank, non abrégée, que les enfants ont dû lire, et qui contiendrait "des passages explicites" enlevés par le père d'Anne, Otto, au moment de la publication du célèbre livre en 1947. La version non abrégée est ressortie à l'occasion des 50 ans de la mort de la jeune fille dans le camp de concentration de Bergen-Belsen.

Gail Horalek a déposé plainte auprès du district, et demande à ce que la version "éditée" du Journal remplace la version non-abrégée.

En 2010, une école de Virginie avait décidé de ne plus faire lire la version non abrégée aux étudiants de 8e, après des plaintes des parents. Ceux-ci se plaignaient de contenus sexuellement explicities et d'allusions à l'homosexualité dans le livre, rappelle le Washington Post.
 
BFMTV 

20:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Les Hommen à Marseille

Posté le 1 mai 2013 à 23h31 | Lien permanent

Mardi soir, l’esplanade du Palais de Justice de Marseille a été envahie par une vingtaine d'Hommen venue demander justice pour les enfants de France ! Ils ont rapidement pris place sur les marches du palais hurlant la colère d’une France ignorée et bâillonnée par ceux qui la dirigent. Devant des passants médusés, ils finiront par une Marseillaise résonnant comme jamais et semblant dire : Nous sommes les HOMMEN à Marseille et désormais il faudra compter sur nous !

0
1

Michel Janva

02:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

La Manif pour Tous oui, l'union civile non. On ne lâche rien

Posté le 2 mai 2013 à 00h25 | Lien permanent

 

La Manif pour tous, on l'aime quand elle pastiche Mélenchon :

P
On aime beaucoup moins quand Frigide milite pour l'union civile. Frigide Barjot tiendra une conférence de presse jeudi matin pour l'union civile. Point intéressant : cette conférence de presse n'est pas faite au nom de la Manif pour Tous (les autres porte-parole doivent désapprouver cette prise de position). Frigide Barjot se présente là comme marraine d'Homovox.com et du Collectif Pour l'Humanité durable, en compagnie de Xavier Bongibault (Plus gay sans mariage).

Michel Janva

Le Salon Beige

01:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Cohn-Bendit planqué dans son hôtel, dénoncé en public

 

 
Olivier Renault , Rédaction en ligne
1.05.2013, 20:58, heure de Moscou
       

Cohn-Bendit planqué dans son hôtel, dénoncé en public

Cohn-Bendit, le Vert ou der Grüne selon la nationalité qu'on lui donne, a navigué durant plus de trente ans entre la France et l'Allemagne surfant sur la vague rebelle de l'homme libre à tous les niveaux et attaquant à souhait des personnalités. Cette fois, l'homme n'a plus la même aura auprès des masses. Ce qui reste du pourfendeur de l'ordre public est l'image d'un homme politique qui inspire le dégoût auprès des gens et des jeunes générations

Aujourd'hui Daniel Cohn-Bendit ne peut plus sortir ni à Berlin, ni en Pologne sans être rappelé à son passé avec son livre le Grand Bazar. Le célèbre réalisateur polonais, Grzegors Braun, ayant tout récemment appris les dires et les allusions sexuelles de Daniel Cohn-Bendit envers les enfants, a porté une plainte en Pologne pour pédophilie contre l'eurodéputé franco-allemand. A Berlin dans deux conférences, où Daniel Cohn-Bendit participait, un homme a interrompu le bon déroulement de ces dernières et montré du doigt Daniel Cohn-Bendit avant de dire « cet homme est un pédophile » avant de lire le passage incriminé du Grand Bazar et d'interpeller l'assemblée sur le passé de l'eurodéputé.

Prix Theodor Heuss. Tout commence avec la remise du prix Theodor-Heuss à Daniel Cohn Bendit qui a bien eu lieu ce 20 avril. Ce prix, qui récompense une personnalité politique, est donné à des personnalités qui ont œuvré pour la société et la politique. Le président de la Cour constitutionnelle fédérale allemande, Andreas Voßkuhle,avait refusé de participer à la cérémonie et de remettre le prix à Daniel Cohn-Bendit car « Le Président ne pouvait pas associer la Cour avec des écrits parlant de la sexualité entre les adultes et les enfants », avait, alors au mois de mars, expliqué son service de presse. De nombreuses personnalités politiques d'outre-Rhin trouvent des excuses pour cet homme politique issu de la génération des années 68 où « il faut comprendre que cette génération a un certain passé. »Mais le jour de la remise du prix à Daniel Cohn-Bendit, ce dernier a été accueilli par une foule en colère.

Dénoncé en public. Juste avant de partir en déplacement en Pologne, Daniel Cohn-Bendit était l'invité de Médecins sans Frontières le 25 avril à Berlin à la Mairie Rouge qui se trouve juste à côté de la gare Alexanderplatz et de la tour de télévision avec sa grosse boule genre discothèque. Dans le public réuni dans une salle de la mairie de Berlin, un homme a pris la parole après avoir été autorisé à pouvoir poser des questions et à s'exprimer. Seulement, l'homme a calmement demandé à l'organisateur de Médecins sans Frontières qui se trouvait sur l'estrade à côté de Cohn-Bendit : « Comment est-ce possible que Médecins sans frontières invite un homme qui se décrit lui-même comme étant un violeur d'enfants et comment peut-on imaginer que Médecins sans Frontières soutienne la pédocriminalité humanitaire ?» L'organisateur micro en mains, visiblement agacé, a riposté en disant qu'il connaissait parfaitement le passage du livre et que cette intervention était hors sujet et que« Cohn-Bendit est là car il défend une position des Verts et qu'il est député au Parlement européen.»Le 28 avril Daniel Cohn-Bendit était cette fois au Berliner Ensemble, dans le célèbre théâtre tenu par Bertold Brecht et Heiner Müller sous le régime de la RDA. Daniel Cohn-Bendit est sur une estrade avec des représentants du magazine Cicero. Cicero, qui présente des photos et des dessins toujours recherchés et colorés, est un magazine réputé pour son sérieux et son intellectualisme. Un homme sort du public et monte sur l'estrade pour montrer du doigt l'écologiste et lire à haute voix le passage incriminé de son livre le Grand Bazar.

Pologne. Le 26 avril Daniel Cohn-Bendit devait participer à un colloque à l'université de Wroclaw. Cette fois le député franco-allemand doit s’esquiver et déclare qu'étant malade, il ne pouvait plus participer à la conférence. Ce dernier restera planqué dans son hôtel toute la journée. En Pologne, pays catholique supportant mal « les idées » venues de cette Union européenne qui s’attaque à la famille, l'enfant est sacré. Les manifestants polonais étaient venus pour casser du verre ce jour-là. Le réalisateur polonais, Grzegors Braun, connu pour avoir réalisé un film sur Lech Wałęsa montrant son implication avec la Stasi, a appris tout récemment que Daniel Cohn-Bendit avait évoqué son passé érotique et sexuel avec des enfants dans une émission télévisée. Grzegors Braun a sur le champ porté une plainte au pénal contre Daniel Cohn-Bendit pour pédophilie.

Parti des Verts allemands. La fondation Heinrich Böll, « mémoire des Verts » possède les archives sur le dossier du Grand Bazar écrit par Daniel Cohn-Bendit. Bien que l'eurodéputé s'efforce d'expliquer qu'il n'a pas donné des ordres pour interdire des chercheurs ou des journalistes pour faire des recherches sur son livre, la fondation du parti des Verts, basé dans le centre de la capitale allemande explique qu'une demande expresse est arrivée aux archives en provenance du bureau de l'eurodéputé pour ne pas dévoiler le contenu des cartons. On apprend dans cet article de la presse allemande que ces archives sont interdites au public, aux chercheurs et journalistes pour une durée de soixante ans jusqu'en 2031. Daniel Cohn-Bendit aurait-il d’autres choses plus terribles à se reprocher ? En tout cas il ne tient pas à faire la lumière sur son passé ! L'auteur de l'article explique que Daniel Cohn-Bendit aurait fait beaucoup plus de déclarations à caractère pédophile et que le livre ne serait pas le seul élément explosif. Dans la gazette intitulée Pflasterstrand des Linke de Francfort-sur-le-Main qui a existé de 1977 à 1990, on y trouve des textes explicites : « L'année dernière une fille de six ans a fleurté avec moi. C'était un moment des plus émouvants et des plus jolis que j'aie pu avoir... et ce n'est pas important d'écrire pour ou contre la pédérastie », peut-on lire dans une édition de 1978 dans Les mémoires d'un dinosaure. Rappelons que Cohn-Bendit était le responsable juridique du Plasterstrand.

La Voix de la Russie

00:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marx, Engels, Lénine, Staline… au défilé de Jean-Luc Mélenchon ce 1er mai 2013

sans-titre.png marxisme drapo.png

Contre-info.com

00:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Marathon de Boston: la piste de " l'Etat profond"

Lire: http://www.egaliteetreconciliation.fr/Marathon-de-Boston-...

+ VIDEOS,  PHOTOS

00:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

01/05/2013

Défilé du 1er Mai: le Front National attire de nouveaux militants

23:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Boston : trois autres suspects en garde à vue

Les trois suspects mis en garde à vue seraient des étudiants, qui pourraient avoir aidé les frères Tsarnaev après l’attentat, selon les médias américains. Ils sont accusés d’entrave à la justice pour avoir notamment cherché à faire disparaître l’ordinateur et le sac à dos du plus jeune des frères Tsarnaev, a annoncé le procureur de Boston.

« Trois autres suspects ont été placés en garde à vue dans l’affaire de l’attentat de Boston », a annoncé la police de Boston sur Twitter sans autre détail. C’est la première fois depuis le double attentat du 15 avril que la police parle de « suspects » autres que les frères Tsarnaev, auteurs présumés du double attentat qui a fait trois morts et 264 blessés.

La police a indiqué que les suspects n’étaient pas une menace pour la sécurité publique.

Selon NBC, ils étaient surveillés depuis 10 jours, et auraient aidé Djokhar Tsarnaev à enlever certaines affaires de sa chambre universitaire après l’attentat. Ils pourraient être poursuivis pour fausses déclarations.

« S’il s’avère que les suspects ont été impliqués dans l’attentat, ils seront accusés de complot », a déclaré l’avocat de la défense à CNN. Selon le site d’informations américain, deux des étudiants sont originaires du Kazakhstan. Le troisième est un citoyen américain, selon une source fédérale.

La police s’est aussi intéressée ces derniers jours à la veuve de Tamerlan Tsarnaev, Katherine Russell, 24 ans, après la découverte d’une trace d’ADN de femme sur l’une des cocottes-minute transformées en bombes par les auteurs de l’attentat.

Barack Obama a défendu mardi le travail réalisé par le FBI avant l’attentat de Boston. La Russie avait alerté en 2011 les autorités américaines sur la radicalisation de Tamerlan Tsarnaev. Le FBI l’avait alors interrogé mais avait ensuite clos son dossier.

Le Soir.be - 01/05/13

21:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le somptueux pied-à-terre de Thomas Fabius "intéresse" le parquet

sans-titre.png Thomas Fabius XXX.png

sans-titre.png T F YYY.png

Thomas Fabius est dans le collimateur de la justice. Selon l'hebdomadaire "Le Point", le parquet de Paris "s'intéresse" aux conditions d'achat du somptueux appartement que le fils du ministre des Affaires étrangères a acheté l'année dernière. Une information que le parquet, interrogé par le "Nouvel Observateur", ne souhaite pas commenter. Il indique cependant que Thomas Fabius fait l'objet d'une enquête préliminaire pour "faux" et "tentative d'escroquerie", confiée en avril 2012 à l'OCRGDF (Office central pour la répression de la grande délinquance financière), après une plainte déposée contre lui fin 2011. C'est dans le cadre de ces investigations que les enquêteurs ont trouvé la trace de l'achat de l'appartement.

Ce 280 mètres carrés, ancien pied-à-terre du réalisateur Claude Zidi, a été acquis pour sept millions d'euros en juin 2012. Comment Thomas Fabius a-t-il pu financer cet achat sans être soumis à l'impôt sur le revenu ?, s'interroge "Le Point".

L'homme d'affaires trentenaire a expliqué à l'hebdomadaire avoir acheté son appartement, "comme tout le monde, avec un prêt bancaire". Les revenus générés par TF Conseils, sa société de consulting créée en 2005, auraient suffi selon lui à obtenir ce prêt, toujours selon le "Point". Mais le journal dit n'avoir trouvé trace d’aucun salaire, ni dividende.

Thomas Fabius aurait indiqué à l'agent immobilier chargé de la transaction qu'il comptait financer son achat en partie grâce à des gains au jeu. Selon l'hebdomadaire, cette transaction aurait déclenché un signalement de Tracfin, l'organisme de Bercy chargé de la lutte contre le blanchiment d'argent et la fraude fiscale.

Le fils de Laurent Fabius a par ailleurs été condamné en 2011 pour "abus de confiance".

A.-S. H.

Nouvel Observateur - 30/04/13

21:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

La télévision allemande ne veut plus diffuser Derrick !

L'Inspecteur Derrick va-t-elle disparaître des écrans allemands? Depuis les révélations sur le passé nazi de l'acteur Horst Tappert, la chaîne ZDF a décidé de suspendre la rediffusion des épisodes de la plus célèbre série policière allemande.

La télévision allemande ne veut plus diffuser l'inspecteur Derrick. Depuis les révélations sur le passé nazi de Horst Tappert, la chaîne ZDF a décidé de suspendre les rediffusions de la série, rapporte Le Figaro. "La ZDF a été surprise et désolée de découvrir le passé de Horst Tappert à la Waffen SS. Les rediffusions des épisodes de Derrick sont suspendues", a déclaré mardi soir Peter Bogenschütz, porte-parole de la chaîne publique qui a produit les 280 épisodes de la série policière entre 1973 et 1997.

Par ailleurs, la Bavière, où a été tournée l'intégralité des épisodes, envisage de retirer à titre posthume à Horst Tappert son badge de commissaire d'honneur de la police bavaroise, décerné en 1980. "Si nous avions connu le possible passé SS de Horst Tappert à l'époque, nous n'aurions pas donné notre accord pour le nommer commissaire d'honneur de la police bavaroise», a confié mercredi un porte-parole du ministère de l'Intérieur bavarois au quotidien Bild.

Les circonstances de son engagement ne sont pas encore établies

Né en 1923 et décédé en 2008, l'interprète de l'inspecteur Derrick a été membre à partir de 1943 d'un régiment de chars SS engagé sur le front russe. Un historien spécialiste des SS, Jan Erik Schulte, interrogé la semaine dernière, par le site Internet Spiegel Online, avait souligné que Horst Tappert avait "le grade le plus bas parmi les soldats". "Cela veut dire qu'il était simple soldat dans une unité d'infanterie motorisée", avait-il expliqué.

Et les raisons de son engagement dans les Waffen-SS ne sont pas toujours pas éclaircies. "Avec les documents que nous connaissons pour le moment, les circonstances de son engagement ne sont pas encore établies. On ne sait pas à quelle pression il a été soumis pour s'engager dans la Waffen-SS", poursuit Jan Erik Schulte. "La pression pour devenir Waffen-SS, surtout sur les jeunes hommes, était déjà très forte en 1943", même s'il y avait encore à l'époque "bien des engagements tout à fait libres", a-t-il ajouté.

TF1 - 01/05/13

20:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14)

" Néo-servage", "totalitarisme mondial": Marine Le Pen emploie les mots justes

Fidèle à elle-même, Marine Le Pen a tenu un discours particulièrement violent, ce mercredi 1er mai devant plusieurs milliers de personnes rassemblées à l'Opéra à Paris, dénoncant "un système prédateur qui asservit le peuple" défendu à la fois par la droite et la gauche.

Elle refuse le qualificatif de "populiste". Et pourtant. Une nouvelle fois, la présidente du Front national, Marine Le Pen, a fustigé dans son discours du 1er mai le système, c'est à dire "les élites, les experts économiques, politiques, journalistes, les conscience morale et les bien-pensants", les rendant une fois encore responsables de tous les maux de la France.

D'après elle, les gouvernements qui se succèdent depuis des décennies à la tête de l'Etat ne sont que de « serviles valets de la commission européennes » qui ont "honte de la France et qui préfèrent la mettre sous tutelle de Bruxelles". Ce mercredi, ces deux cibles principales ont été Nicolas Sarkozy et François Hollande, clouant au pilori le bilan du premier et le début de mandat du second. Comme durant la campagne présidentielle, elle a renvoyé dos à dos l'ancien chef de l'Etat, "ce vieux politicien couturé de cicatrices qui, depuis 30 ans, immergé dans le système, a cumulé les postes et les responsabilités" et son successeur.

Concernant François Hollande, elle n'a pas manqué de soulever les contradictions entre les promesses de campagnes du candidat socialiste et la politique menée depuis un an par le locataire de l'Elysée. "Cette pseudo gauche qui se voulait l'antithèse du sarkozysme, qui se voulait le défenseur des oubliés, des pauvres, des exclus qui rêvaient du grand soir, se réveille finalement dans la suite nuptiale d'un mariage homosexuel".

Ce "système prédateur asservit le peuple"

A ses yeux, la gauche et la droite sont les défenseurs d'un "système prédateur qui asservit le peuple et en particulier les catégories les plus défavorisés sous forme d'une néo-servage ou d'un néo-esclavage", qu'elle qualifie sans ambages de "nouveau totalitarisme mondial".

Si la présidente du FN a pris le temps de souligner les défauts du PS et de l'UMP, elle n'a en revanche pas jugé bon de dresser l'inventaire de ses mesures pour redresser le pays. Par contre, elle a postulé avoir "gagné la batailles des idées" affirmant que les propositions du FN étaient désormais partagés par une majorité de Français. Pourtant, la sortie de l'euro qui est la condition sine qua none d'après le FN pour relancer l'économie, resterait sondage après sondage rejetée par l'opinion.

A la fin de son discours, Marine Le Pen s'est félicitée de la dédiabolisation du FN proférant que son parti est "bien différent de la caricature que les Brejnev qui nous gouvernement donnent de nous".

TF1

20:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

1er Mai: Marine Le Pen applaudie par des milliers de Français !

Comme chaque année, le FN défile à Paris le 1er mai en l'honneur de Jeanne d'Arc. Puis à midi, Marine Le Pen a prononcé un discours où elle s'est posée en "lumière de l'espérance" face aux "temps obscurs".

Le traditionnel défilé du Front national en l'honneur de Jeanne d'Arc et du 1er mai, rassemblant des milliers de militants, a démarré ce mercredi peu après 10 heures place du Palais-Royal à Paris. En tête du cortège, la présidente du FN, Marine Le Pen accompagné des principaux dirigeants de son parti marchent derrière une banderole proclamant "Le peuple d'abord".

Sous une nuée de drapeaux tricolores, des fumigènes bleus et rouges étaient régulièrement allumés. Empruntant la rue de Rivoli, sur la rive droite de la Seine, le cortège frontiste a fait halte place des Pyramides, pour un dépôt de gerbe au pied d'une statue de Jeanne d'Arc, sainte de l'Eglise catholique et symbole de fierté au FN pour avoir mené les troupes françaises à la victoire contre les armées anglaises au XVe siècle.

Dès 9 heures, des centaines de militants avaient rejoint la place du Palais-Royal, les jeunes du FNJ se positionnant derrière une banderole sur laquelle on pouvait lire: "Nous sommes le réveil français". Avant que le cortège ne s'élance, parmi les premiers slogans repris par les jeunes frontistes, on entendait "Hollande démission", "Bleu blanc rouge, la France aux Français", "On est chez nous" ou encore "France Marine liberté!". Certains manifestants s'en sont également pris à Jean-Luc Mélenchon en chantant : "Au goulag Mélenchon!"

Peu avant midi, le cortège est arrivé place de l'Opéra où Marine Le Pen a tenu un discours dans lequel elle s'est posé en "lumière de l'espérance" face aux "temps obscurs". "La France est dans la nuit des affaires, la nuit du délitement de la morale publique, la nuit du mensonge aux Français", a-t-elle martelé. "Je comprends nos compatriotes quand ils nous disent qu'ils perdent confiance, qu'ils ne croient plus en cette classe politique", a insisté Marine Le Pen, jugeant que la France s'est aujourd'hui "enfermée dans les ténèbres de l'Europe".

Face à cet "interminable délitement vers l'oubli d'une nation", la présidente du FN propose "la lumière de l'espoir, la lumière d'un avenir que nous voulons rendre à la France toute entière et, à travers elle, à l'Europe". Un espoir incarné, selon elle, par le mouvement qu'elle dirige et qui avait rassemblée 6,5 millions de Français au premier tour de l'élection présidentielle en 2012 (17,9%).

"C'est le FN, qui a fêté cette année ses 40 ans, c'est le jeune rassemblement Bleu Marine, ce sont toutes ces forces militantes et engagées qui oeuvrent à la victoire de la France", a-t-elle souligné sous les vivats de la  foule. "Notre parti à nous, c'est la France unie, la France rassemblée, la France fière d'elle-même", a encore lancé Marine Le Pen, confortée par des sondages favorables, une crise économique et sociale persistante et l'impopularité record de l'exécutif.

TF1 

NdB: Marine Le Pen a prononcé face à une foule vibrante un discours magnifique et grave,  où les coupables de notre déclin  ont été clairement désignés. 

 

19:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Joyeux 1er Mai à tous les amis du blog !

sans-titre.png Muguet.png

02:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (16)

WAGNER - FURTWÄNGLER - Marche funèbre de Siegfried

Recorded 1933

02:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

La Bataille de Berlin 16 avril 1945-2 mai 1945

http://ww2-germanarmy.conceptbb.com/t193-la-bataille-de-b...

02:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Violences policières de la Manif pour tous : le gouvernement français devra s’expliquer devant le Comité des ministres du Conseil de l’Europe

sans-titre.png enfants gazés.png

Enfants victimes de gazage à la Manif du 24 mars

 

30/04/2013 – 13h15
STRASBOURG (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation) –
Le Comité des ministres du Conseil de l’Europe a été saisi jeudi dernier d’une question écrite mettant en cause la gestion par le gouvernement français des manifestations en faveur de la famille, ainsi que de l’impunité dont bénéficient les “Femen”.

 

Ce Comité regroupe les ambassadeurs des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe et exerce un rôle de surveillance du respect par ces États de la démocratie, des droits de l’homme et de l’Etat de droit.

Luca Volontè, député italien, est l’auteur de cette question écrite, déposée le lendemain de la tenue d’un séminaire coorganisé par le Conseil européen pour le droit et la justice sur les nouvelles atteintes à la liberté de conscience causées en Europe par les lois relatives au mariage, à l’adoption homosexuelle et à la non‑discrimination. Les intervenants y ont notamment dénoncé le climat croissant d’hostilité et d’intolérance à l’encontre du christianisme en Europe et des personnes attachées à la famille et à la morale naturelle.

Cette hostilité se traduisant notamment par une violence de plus en plus ouverte et tolérée, y compris par certains grands médias et partis politiques.

Crédit photos DR

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

01:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Enquête après l'achat par Thomas Fabius d'une appartement à 7 millions

La cellule de renseignement financier Tracfin a reçu un signalement après l'acquisition, par le fils du ministre des Affaires étrangères, d'un appartement à 7 millions d'euros. Aucune enquête n'a été ouverte. (sic)

Le Figaro - 30/04/13

00:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Printemps français: manif contre les violences policières

Regarder la vidéo jusqu'au bout

Publiée le 30 avril 2013

Lundi 29 avril 2013, le CARP (Cercle des Avocats contre la Répression Policière) a appelé à manifester contre les violences policières à l'encontre des opposants à la loi Taubira.
Devant le Palais de Justice et autour de Me Frédéric Pichon étaient présents des membres du Printemps Français, du Camping pour Tous, des Veilleurs et des Hommen.
De jeunes manifestants victimes de telles violences ont raconté ce qu'ils avaient vécu. Samuel Lafont est revenu sur les circonstances de son agression à coups de couteau, au cours de laquelle il a failli perdre la vie. Quant à Béatrice Bourges, elle a appelé les Français à un humanisme durable pour lutter contre un gouvernement inspiré par le Grand Orient.

00:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

30/04/2013

Le ministre Pascal Canfin refuse d'embarquer dans un avion transportant un Malien expulsé...

Lire: http://www.rtl.fr/actualites/info/politique/article/gouve...

+ VIDEO

21:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Attentat de Boston : Sunil Tripathi, l'étudiant accusé à tort d'être coupable, a été retrouvé mort

 

Sunil Tripathi, le faux suspect des attentats de Boston

Sunil Tripathi, le faux suspect des attentats de Boston

Crédit : Facebook

Sunil Tripathi, l'étudiant accusé à tort d'être l'un des auteurs de l'attentat de Boston, a été retrouvé sans vie ce jeudi 25 avril, le corps flottant dans la rivière de Providence (Rhode Island).

Victime d'une véritable "chasse aux sorcières", il avait été accusé à tort par les internautes d'être l'auteur de l'attentat de Boston. Ce jeudi 25 avril, neuf jours après le drame, jour de sa disparition, Sunil Tripathi, un étudiant indien de 22 ans, a été retrouvé mort, le corps flottant dans la rivière de Providence (Rhode Island).

On ignore encore les causes de son décès, révélé par NBC News.

RTL.fr

20:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)