Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 907

  • "La saga de la résistance a vécu sur de nombreux mensonges et la réalité est bien autre"

     

    Entretien avec François Le Goarant de Tromelin

    Dans les archives dorment nombre de secrets que les historiens n’avaient jusque là pas pris la peine de fouiller. Ce travail titanesque a été enfin engagé et il en ressort une vérité nouvelle sur la période compliquée de l’Occupation qui a permis à certains de troubler les frontières entre les miliciens, les truands et les résistants. A l’occasion de la parution de Liaisons dangereuses, miliciens, truands, résistants, Paris 1944, rencontre avec l’historien François Le Goarant de Tromelin dont le travail devrait remettre en cause l’historiographie traditionnelle de cette période, dont la vérité était jusque là légende !

    Votre livre va à contre-courant de la pensée commune sur la Résistance. Pourquoi tant d’années de lieux communs sans chercher vraiment comme vous l’avez fait dans les archives ?

    Nous n’allons pas à contre-courant mais nous mettons simplement les choses au clair. La saga de la résistance a vécu sur de nombreux mensonges et la réalité est bien autre. Il ne faut pas oublier que les archives étaient fermées et qu’il était impossible de consulter les dossiers des cours de justice. Ainsi que les dossiers du BCRA des RG de la DST de la DGSE et j’en passe. Encore maintenant il nous est pratiquement impossible de consulter les dossiers de la DGSE qui pourtant seraient pour nous d’une aide précieuse.

    Des tas de gens se sont infiltrés dans la “résistance“ beaucoup n’étaient même pas français. Je ne critique absolument pas l’action de ces gens vivant en France mais pourtant souvent ils agissaient sur l’ordre de l’étranger (parti communiste aux ordres de Moscou par exemple). Un cas extrême étant le commandant Pagès en réalité de Staal. Cette personne n’était même pas française et pourtant à la libération elle a intégré le BSM 407 (bureau de sécurité militaire) et a ordonné l’arrestation de nombreux français, les a fait torturer dans des conditions incroyables (il faut se rapporter au livre de Jean-Marc Berlière Ainsi finissent les salauds) Cet homme est un voleur de grand chemin et de plus on en est pratiquement certain un espion soviétique ! La vérité est dure car elle bouscule les idées reçues.

    Lire la suite de l’article sur salon-litteraire.com

     

    E&R

  • Polémique sur le voile à l'université alors que 78% des Français sont contre - 09/08/13


    Le port du voile à l'université suscite la... par BFMTV

  • Mineurs étrangers en France : l’alerte de Jean Arthuis

                                            

    Mineurs étrangers en France : l’alerte de Jean Arthuis
     

                                                                                 

     

    09/08/2013 – 09h30
    LAVAL (NOVOpress) –
    Jean Arthuis (ci-dessus), le président du conseil général de Mayenne (UDI) veut mettre fin à tout nouvel accueil de mineurs isolés étrangers dans le département. Un arrêté du 24 juillet signé par le sénateur et ancien ministre met fin « à tout nouvel accueil de jeunes étrangers isolés par le service de l’aide sociale à l’enfance » dans la Mayenne. Pour Jean Arthuis, cet arrêté est « une alerte adressée au gouvernement car nous sommes arrivés à saturation » en matière d’accueil d’étrangers.

     

    « Le problème rencontré ici est la saturation des lieux d’hébergement. Il y a 5 ans, j’en recevais cinq par an, aujourd’hui 57 », a déclaré Jean Arthuis à l’Express. Le président du conseil général de Mayenne précise les coûts aux frais du contribuable : « La prise en charge coûte entre 130 et 150 euros par jour. Pendant les 5 premiers jours, l’État rembourse à hauteur de 250 euros ». Selon lui, face à ce déferlement de déracinés « l’État refuse de s’attaquer au problème par le bon bout. Il s’évertue à s’attaquer à la répartition entre les départements, alors que selon moi, le problème, c’est plutôt le contrôle de l’immigration ».

    Les ministres de la Justice, Christiane Taubira et de l’Intérieur, Manuel Valls, ont « déploré » mardi la décision « illégale » de Jean Arthuis. « L’Etat ne saurait accepter de distinguer les mineurs accueillis en fonction de leur nationalité », affirment les ministres. Une prise de position de nouveau en faveur de l’invasion migratoire alors que les Français, au nom du respect de leur identité, de leur sécurité et d’une grave crise économique, ne peuvent accueillir toute la détresse du monde.

    Crédit photo : ffsa.fr via Flickr (cc)

    [cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • Disparues de Perpignan : les mauvais souvenirs ressurgissent

    disparuesgareperpignan2.jpg

    L'affaire des "disparues de Perpignan" font ressurgir de mauvais souvenirs : ceux des "disparues de la gare de Perpignan".

    Tatiana Andujar a disparu le 24 septembre 1995. Ce soir là, elle rentre d’un week-end à Toulouse. Elle téléphone à son père, pour qu’il vienne la chercher à la gare de Perpignan.

    Mais ce dernier ne peut pas. Elle tentera de se rendre chez lui par ses propres moyens. À ce jour, elle est encore portée disparue.

    Mokhtaria Chaïb a disparu le 21 décembre 1997. Cette nuit là, après avoir passé la soirée avec des amis, elle regagne son domicile à pied en passant par la gare de Perpignan. Son cadavre mutilé sera découvert le lendemain au milieu d’un terre-plein.

    A l'époque Andres Palomino Barrios, un chirurgien péruvien qui exerce illégalement la médecine fait figure de suspect. Un de ses cheveux a été retrouvé près d’une scène de crime. Sauf qu'au cours de sa détention provisoire, une autre femme disparaît : Marie-Héléne Gonzales .

    Le 16 juin 1998, Marie-Héléne Gonzales arrive à la gare dans la soirée et cherche à rentrer en stop. Elle est retrouvée, également mutilée, décapitée et sans mains, dans un vignoble avoisinant. Sa tête est découverte en fin d’année dans un sac-poubelle.

    Fatima Idrahou a disparu le 9 février 2001 à la gare de Perpignan. Son amant, le patron d’un bar de Perpignan, avoue les faits. Il est condamné à trente ans de prison. Il n'y a aucun lien avec les trois premières dispartions. 
       

     
     
     
    FAITS DIVERS - 07/08/13
     
  • Le mystère des disparues de Perpignan: l'enquête sur l'ex-maîtresse de Benitez rouverte

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/disparues-de-perpignan-l-enquete-sur-la-maitresse-de-benitez-rouverte-08-08-2013-3039507.php

  • Bruno Gollnisch - Entretien du 7 août 2013 : « l’affaire » Rihan-Cypel, Act-Up, DSK et Taubira

    Cette semaine, Bruno Gollnisch revient sur :

    • « L’affaire » Rihan-Cypel et les déclarations qui l’entourent,
    • Le cas d’Esteban Morillo,
    • Les provocations scandaleuses du groupuscule extrémiste Act-Up,
    • Les dernières nouvelles judiciaires de Dominique Strauss-Kahn,
    • Christine Taubira et l’amateurisme du ministère de la justice.
  • Marseille la grecque: l'histoire remonte à la surface dans l'anse du Pharo

    20130808_1_6_1_1_0_obj4447676_1.jpg Marseille.jpg

    http://www.laprovence.com/article/edition-marseille/2481007/lhistoire-du-pharo-refait-surface.html

     

     

  • La Russie fait respecter l’honneur de son drapeau

     

                                           

    La Russie fait respecter l’honneur de son drapeau
     
     

    07/08/2013 – 17h00
    MOSC
    OU (NOVOpress) – Une enquête pour « profanation » d’un symbole de l’Etat a été ouverte en Russie contre le groupe de rock américain Bloodhound Gang (photo). Mercredi dernier, le bassiste du groupe, Jared Hasselhoff, a glissé le drapeau russe dans son pantalon lors d’un concert à Odessa, en Ukraine, avant de le jeter dans le public en s’exclamant : « Ne dites rien à Poutine ! ».

     

    « A l’issue d’une vérification des faits témoignant de l’attitude non respectueuse d’un musicien d’un groupe étranger envers le drapeau de la Fédération de Russie, une enquête criminelle pour profanation du drapeau russe a été ouverte », a annoncé lundi le ministère de l’Intérieur russe. Quant au comité d’enquête, il qualifie cet acte de « crime cynique », tout en soulignant vérifier les agissements de toutes les personnes impliquées, « des exécutants directs aux organisateurs ».

    Plusieurs députés russes ont par ailleurs exigé que le groupe soit interdit d’entrée en Russie. Pour sa part, l’ambassadeur des Etats-Unis en Russie, Michael McFaul, a dénoncé en russe sur son compte Twitter, l’acte « écoeurant » de ce groupe de rock. Une détermination qui tranche avec celle de la République française. En 2010, une polémique avait éclaté au sujet d’une photographie, primée par la Fnac de Nice, montrant un homme s’essuyant le postérieur avec l’emblème français. Le dossier avait été classé sans suite par le procureur de Nice. Il avait argué que la photo était une… « œuvre de l’esprit ».

    Crédit photo : NV-Photo, via Flickr, (cc).

    [cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • Le chien d’attaque de deux racailles saute à la gorge de leur victime

     

                                           

    Le chien d’attaque de deux racailles saute à la gorge de leur victime
     

                                                                                   

     

    08/08/2013 – 09h30
    TOULON (NOVOpress) – Drogue et comportement de racailles : un cocktail explosif. Deux frères originaires de Garges-lès-Gonesse, dans la banlieue nord de Paris, ont été condamnés lundi après-midi à deux et trois ans de prison par le tribunal correctionnel de Toulon (Var). Ces Franciliens ont agressé avec une rare violence deux passagers à bord d’un TER entre Marseille et Toulon, dans la soirée de samedi dernier. Les deux hommes, âgés de 23 et 28 ans (dont les médias préfèrent taire l’identité), ont commencé par fumer un joint en plein wagon.

     

    Quand un voyageur leur a demandé d’éteindre leur cigarette au cannabis, ils ont lâché sur lui un chien d’attaque. L‘American Stafford Terrier a sauté à la gorge du témoin qui a évité une blessure mortelle en se protégeant avec son bras. Tandis que la victime était tabassée par les deux racailles, un autre homme a tenté de s’interposer et a été lui aussi mordu. La police a finalement interpellé les deux frères en gare d’Ollioules-Sanary (Var). L’aîné a écopé d’une peine plus lourde que son cadet en raison d’un casier faisant état déjà de neuf anciennes condamnations…

    Crédit photo : Filip Knežić via Flickr (cc).

    [cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • « A toutes et à tous »… Pitié pour notre langue !

     

    On entend et lit de plus en plus souvent des expressions comme « à toutes et à tous », ou « à celles et ceux »…
    Or, il s’agit là d’innovations qui défigurent notre langue, de surcroît pour des motifs idéologiques.

    En français, le masculin est le genre neutre, asexué, commun.
    Ainsi, au pluriel, quand les sujets désignés sont masculins et féminins, on utilise le masculin. Par exemple, quand on s’adresse à un groupe de personnes dont on ignore le sexe, ou qui comprend hommes et femmes, on recourt au masculin, qui englobe tout le monde.
    Bannissons donc les « à toutes et à tous », les « à celles et ceux », etc., au profit de l’usage classique « à tous », « à ceux », etc.
    Et affligeons-nous de la ridicule manie, chez l’ensemble des politiciens, d’apostropher le peuple d’un fautif « Françaises, Français »…

    Le combat pour la sauvegarde de notre magnifique et précieuse langue se double en l’occurrence d’une résistance aux assauts idéologiques imbéciles des féministes fanatiques et tous ceux qui rampent devant.

     

    Contre-info.com

  • Des musulmans croient profaner le site de la bataille de Poitiers...

    POITIERS.jpg

    ndb: Ils ne peuvent pas modifier l'Histoire, laquelle est cyclique...

     

                                                              

     

     08/08/2013 – 20h00
    POITIERS (NOVOpress) –
    L’Observatoire de l’islamisation rapporte le 8 août une nouvelle provocation musulmane. Un groupe de mahométans vient de profaner un haut lieu de l’identité française : le site de la bataille de Poitiers. Les “voyous” posent fièrement devant un panneau commémoratif de la victoire des Francs contre les envahisseurs islamiques en 732.

     

    Trois hommes, dont un barbu islamique et un autre portant un t-shirt à la gloire de l’islam (photo), font le signe de la « quenelle ». Popularisé par l’humoriste Dieudonné, l’acte de glisser une quenelle signifie entuber quelqu’un, le mettre à l’amende, l’humilier. On imagine l’indignation immédiate du gouvernement socialiste si des individus diffusaient une photo sur Internet où on les verrait faire un bras d’honneur devant la mosquée de Paris…

    Crédit photo : DR

    [cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • Classe de mer 2013 de Solidarité Kosovo : les 40 enfants du Kosovo-Métochie ont hissé les voiles

    J7_6.jpg classe de mer.jpg

     

    7 août 2013

     

                             
     
     

    07/08/2013 – 12h00
    ČANJ (NOVOpress) – La deuxième édition de la classe de mer organisée par l’association humanitaire française Solidarité-Kosovo, qui avait jeté l’ancre dans la petite station balnéaire de Čanj au Monténégro s’est achevée dimanche dernier. Les 40 enfants des enclaves chrétiennes, sélectionnés à partir de critères sociaux, ont rejoint leurs foyers au Kosovo-Métochie emportant avec eux les souvenirs de leur premier séjour à la mer.

     

    Malgré des obstacles administratifs qui se sont érigés dans la dernière ligne droite de sa préparation et qui ont eu pour conséquence d’en modifier la destination, la classe de mer 2013 a relevé ses défis : permettre aux enfants des foyers serbes les plus démunis de prendre le large le temps d’une semaine de repos pour découvrir la mer.

    Conscients du caractère inédit que représente ce séjour pour les enfants des enclaves, les bénévoles français n’ont pas manqué de cœur à l’ouvrage pour faire de cette semaine en bord de mer un moment de détente récréatif inoubliable.

    Ainsi, en plus de leurs sorties quotidiennes à la mer au cours desquelles des cours de natation ont été dispensés, les enfants se sont adonnés à des activités artistiques et ludiques comme lors des ateliers peinture.

    Trois journées d’excursions culturelles ont ponctué le séjour et ont permis la découverte des veilles villes de Budva et de Petrovac ainsi que du magnifique monastère d’Ostrog, niché dans les collines du mont dont il porte le nom.

    Le séjour s’est conclu au terme d’une journée de croisière côtière sur le littoral monténégrin dont la beauté sauvage a médusé les petits navigateurs.

     

    Avant de monter dans le car pour rejoindre leurs foyers, les 40 jeunes participants ont chaleureusement salué les bénévoles de Solidarité-Kosovo tout aussi émus. Les visages apaisés des enfants exprimaient beaucoup de bonheur et autant de reconnaissance. Les salutations étaient parfois même accompagnées de chaudes larmes d’adieu.

    Bon vent à ces petits !

    Pour voir d’autres photos de cette classe de mer, c’est ici.

    Pour aider Solidarité Kosovo, c’est ici.

    [cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

     

  • L’Italie a accueilli des réfugiés africains refusés par Malte

          

    L’Italie a accueilli des réfugiés africains refusés par Malte
     

    Plus d’une centaine d’émigrés africains sauvés d’un navire naufragé dans la mer méditerranéenne n’ont pas été acceptés par Malte et ont dû finalement sortir sur la côte italienne.

     L’UE a tenté en vain de convaincre Malte d’accueillir ce groupe de réfugiés, parmi lesquels se trouvait un enfant de cinq mois, ainsi que quatre femmes enceintes.

     Ils ont trouvé un refuge temporaire dans un centre de transit sicilien.
     http://french.ruvr.ru/news/2013_08_07/L-Italie-a-accueilli-des-refugies-africains-refuses-par-Malte-3211/