Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2013

L'UE, la nouvelle Union soviétique

Vladimir Boukovsky, ancien dissident soviétique, fait la comparaison entre l’UE et l’URSS.  

Contre-info.com - 09/03/13

NdB: J'avais déjà posté cette vidéo il y a quelque temps, mais j'estime nécessaire de la donner de nouveau à écouter attentivement.

21:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Shimon Pérès plaide pour la paix devant les imams de France

sans-titre.png pérès.png

A la veille des commémorations des actes meurtriers de Mohamed Merah, le président israélien, Shimon Pérès, en visite dans l'Hexagone, a salué le courage des responsables musulmans de France.

Le président israélien, Shimon Pérès, a livré, dimanche 10 mars, un plaidoyer pour la paix entre les peuples et les religions devant des imams français, à la veille des commémorations en France des tueries perpétrées par Mohamed Merah, en mars 2012, à Toulouse et Montauban.

"Toulouse c'était certainement un tournant, parce que celui qui a voulu tuer a montré le visage le plus hideux du crime", a souligné le président israélien, 89 ans, devant une vingtaine d'imams et de responsables d'associations de musulmans, essentiellement de la région parisienne, lors d'une rencontre dans un grand hôtel parisien.

Mohamed Merah avait, entre le 11 et le 19 mars 2012, abattu froidement trois militaires musulmans, puis un professeur et trois enfants devant une école juive à Toulouse, en filmant ses actes, avant d'être tué le 22 mars par un commando des forces de l'ordre.

Communauté juive de France : la plus forte d'Europe occidentale

Recevant le groupe de responsables musulmans, Shimon Pérès a souligné le "courage" de l'imam Hassen Chalghoumi de la mosquée de Drancy (Seine-Saint-Denis), qui s'est fait le porte-parole du groupe dimanche. Ce dernier a insisté sur le fait que Mohamed Merah a "assassiné des musulmans avant de tuer des juifs", ajoutant : "Notre combat de tous les jours est dirigé contre l'intégrisme et la violence".

La rencontre entre le président israélien et la communauté musulmane de France était la seule du genre durant sa tournée en Europe qui l'a conduit à Bruxelles et Paris et qui doit s'achever devant le Parlement européen, mardi à Strasbourg. La France compte non seulement la plus forte communauté juive de l'Europe occidentale (entre 500 000 et 700 000 personnes), mais également la plus importante communauté musulmane avec plus de 5 millions de membres.

Nobel de la Paix en 1994

"Pour les imams en France, la vie humaine est plus sacrée que La Mecque" et "c'est ce qu'on enseigne en France", a ajouté Hassen Chalghoumi, connu pour son combat contre l'intégrisme, en se défendant contre les accusations d'avoir "importé le terrorisme en France". "Nous, on n'a pas importé le conflit, il faut au contraire exporter la paix et l'amitié" a-t-il dit.

A l'issue de la rencontre dimanche, Pérès a noté devant la presse avoir été "très impressionné par le courage" de ces responsables musulmans de France qui sont venus en Israël et qui osent dénoncer les crimes autant contre leur propre communauté que contre la communauté juive.

Dans la foulée, le président israélien, prix Nobel de la Paix en 1994, a appelé face à ces violences "à construire un message positif de courage et ne pas avoir peur" de s'engager pour le défendre. "Parce que les terroristes, et je vais vous révéler un secret, ne sont jamais aussi forts que nous le pensons et jamais aussi importants qu'ils le disent", a-t-il précisé dans un sourire.

" Œuvrer pour une vie commune entre chrétiens et musulmans, juifs"

Sur la situation dans son pays, il a reconnu qu'il restait à résoudre un grand conflit, tout en espérant que la nomination prochaine d'un nouveau gouvernement sera l'occasion de reprendre les pourparlers avec les Palestiniens alors que tout le monde dit que la solution ce sont "deux Etats pour deux peuples".

"Nous allons œuvrer pour une vie commune entre chrétiens et musulmans, juifs, Palestiniens et Israéliens", a-t-il promis, ajoutant qu'il y a "des gens qui disent que cela prendra beaucoup de temps". Et de rappeler que l'Europe s'est faite "en six ans" après la fin de la guerre en 1945. "Ce qui s'est passé en Europe peut se passer aussi au Proche-Orient, et bien plus vite qu'on ne le pense".

TF1 News - 10/03/13

21:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Isère: un policier à la retraite, excédé par le bruit, tire sur des ados

Fin février, un garçon de 12 ans avait été gravement blessé à l'oeil à Chasse-sur-Rhône alors qu'il jouait avec des copains. Un retraité de 70 ans est suspecté d'avoir tiré.

 

Un policier à la retraite est suspecté d'être l'auteur d'un coup de feu qui a blessé gravement à l'œil un garçon de 12 ans le 27 février dernier à Chasse-sur-Rhône, dans l'Isère. C'est ce qu'a indiqué samedi le parquet de Vienne, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Excédé par les jeux bruyants d'un groupe de jeunes  âgés de 12 et 13 ans à proximité de son domicile, l'ancien fonctionnaire de police, âgé de soixante-dix ans, se serait saisi d'une arme et aurait fait feu. Deux adolescents ont été blessés, atteints par des éclats de plomb, dont l'un d'eux plus gravement. Touché à l'œil, il doit être opéré dans les prochains jours et risque de rester invalide. "S'il devait souffrir d'invalidité, les conséquences pourraient être graves. Cette affaire pourrait être qualifiée de crime", a précisé Matthieu Bourrette, le procureur de la République de Vienne.

Chez le retraité, désigné par l'un des mineurs comme l'auteur du coup de feu, les enquêteurs ont retrouvé plusieurs armes qui sont actuellement en cours d'expertise. Placé jeudi en garde à vue, le retraité a reconnu être l'auteur du coup de feu, mais il a affirmé "ne pas avoir pointé son arme vers le groupe et avoir uniquement tiré en l'air", indique le parquet de Vienne. Sans antécédents judiciaires, l'homme a été relâché pour permettre à l'enquête de se poursuivre. Il devrait être entendu de nouveau dans les prochains jours, "une fois le résultat de l'opération du jeune homme connu", a précisé le magistrat.

TF1 News - 09/03/13

20:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marseille : 2013 couples homos vont s'unir devant le Mucem

sans-titre.png europride.png

 

 
Marseille / Publié le dimanche 10 mars 2013 à 12H33
 

Ils ont attendus le 10 juillet prochain pour l'ouverture de l'Europride

Photo Archives Cyril Sollier
Les lieux emblématiques de la ville vivront pendant 10 jours au rythme de l'Europride.
 

Un homme, un homme, une femme, une femme : le 10 juillet prochain, ils seront 2013. 2013 couples homosexuels, venus de toute l'Europe, uniront leur destin sur l'esplanade du Mucem. Une cérémonie encore symbolique, même si plusieurs élus ont déjà donné leur accord pour officier. Un prêtre, un rabbin et un pasteur devraient même dire des bénédictions religieuses.

Mais quel que soit le degré d'avancement de la loi sur le mariage pour tous (le texte sera examiné au Sénat à partir du 4 avril), "en juillet, il sera techniquement et administrativement impossible de célébrer légalement ces mariages, ne serait-ce que pour les délais de publication des bans", précise Suzanne Ketchian, la présidente de l'association Lesbian & Gay Pride (LGP) Marseille. Marseille qui est cette année, pour la deuxième fois en France, la ville choisie par la LGBT International pour organiser l'Europride.

400 000 visiteurs attendus

Dix jours (du 10 au 20 juillet) de programme artistique, culturel et festif qui animeront la cité phocéenne et ses lieux emblématiques (la Friche Belle-de-Mai, le Dock des Suds). 400 000 visiteurs sont attendus pour la marche d'ouverture (du Vieux-Port à la plage du Prado). Le double sur la durée de l'Europride (qui a rassemblé jusqu'à 2,5 millions de personnes à Madrid en 2007).

À en croire les organisateurs, restaurateurs, hôteliers et autres professionnels du tourisme peuvent déjà se frotter les mains : "Les retombées sur la région sont estimées à 414 millions d'euros, avec la création de plus de 300 emplois." En retour, si l'Europride a choisi Marseille, c'est parce que "la cité phocéenne, capitale de la culture en 2013, offre à la cause homosexuelle une forte lisibilité", poursuit Suzanne.

"Une ville tolérante"

Un décor idéal. Mais pas seulement. "Contrairement à certains clichés, les homosexuels vivent plutôt mieux à Marseille que partout ailleurs en France", témoigne la présidente de LGB. À 41 ans, cette mère de deux enfants déjà trois fois grand-mère se promène librement dans la rue en tenant la main à sa compagne. "En 20 ans, je n'ai eu à subir qu'une seule fois des quolibets." A Noailles, où sont installés les locaux de LGB, "la cohabitation avec le voisinage est paisible".

D'ailleurs, lorsque la présidente de LGB a défendu la candidature de la cité phocéenne pour l'organisation de l'Europride, "c'est cette capacité naturelle au bien vivre ensemble que j'ai mise en avant". Pourtant, Suzanne sait bien qu'à Marseille comme ailleurs, l'homophobie peut toujours surgir au coin de la rue. "Il y a quelques années, dans le 14e arr., une gamine que je connaissais bien a été séquestrée par son frère. Il a demandé à ses copains de la violer pour la rendre normale. Quelques jours plus tard, elle s'est défenestrée."

C'est ce drame qui a décidé Suzanne Ketchian à devenir une militante de la cause homosexuelle. "Il ne faut plus que des jeunes se sentent inadaptés socialement à cause de leur orientation sexuelle. Certains sont mis à la porte de chez eux et se retrouvent en foyer, où l'homosexualité est encore taboue, où personne n'est prêt à prendre ça en charge." Donner un avenir à ces jeunes en normalisant l'homosexualité : pour Suzanne, c'est tout l'enjeu du mariage pour tous.

La Provence

19:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Une comète verte se dirige vers la Terre

 

 

 
6.02.2013, 20:48, heure de Moscou
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog

комета земля астрономия космос

 
© Flickr.com/jpstanley/cc-by-nc-sa 3.0

En 2013 l'humanité pourra admirer plusieurs belles comètes. Au début d'avril une d'entre elles sera si près de la Terre que les habitants de l'hémisphère nord pourront l'observer à l'oeil nu.

C'est la comète C/2012 F6, ou la comète Lemmon. Elle est d'un vert étincelant et se déplace absolument sans bruit. A l'heure actuelle elle se trouve à quelque 92 millions de kilomètres de la Terre, dans l'hémisphère sud.

La couleur de cette jolie comète s'explique par la fluorescence du cyanogène et du carbone diatomique.

La Voix de la Russie

02:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La Corée du nord menace les Etats-Unis d'une frappe nucléaire préventive

7 mars 2013

02:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Le malaise des hôpitaux en France : urgences saturées, clandestins et nouvelles maladies

 

L’actualité encore une fois nous alerte sur ce qui se passe dans notre pays. Les urgences sont au cœur de ce malaise. Les reportages brossent en surface ce qui devrait être la raison de cette situation.

En surface car bien évidement il ne faut pas révéler au public ce qui s’y passe réellement. Marseille et Roubaix géographiquement opposées sont les parfaits exemples de la triste réalité à laquelle sont confrontés les médecins et personnels.

L’arrivée massive des clandestins (migrants pour les médias) sur notre territoire engendre une saturation complète des services d’urgence, car ceux-ci ont comme point de mire l’hôpital afin d’y trouver pas seulement des soins mais un refuge sous le couvert médical.

Nos frontières n’existant plus et la générosité folle de notre pays accordée sans aucune retenue pas nos politiques aggrave chaque jour ce malaise. Les maladies infectieuses sont de retour et parmi celles-ci la gale, oui la gale est en cours à Roubaix et la tuberculose s’aggrave chaque jour un peu plus.

L’hôpital public est devenu un centre d’hébergement et les agressions sont devenues la routine pour tout le personnel car non contents d’être soignés et accueillis gratuitement ces clandestins exigent, vocifèrent, usent de la violence verbale et physique.

Je ne connais pas Marseille où l’on menace les personnels avec des armes de guerre et où les coups pleuvent chaque jour, mais par contre celui de Roubaix où je me suis rendu plusieurs fois avec mon épouse diabétique, cet endroit est un véritable cirque où on entre et sort sans aucun contrôle et où on entend les dialectes de toutes sortes, où les mioches courent partout dans les couloirs et où il est monnaie courante de supporter les regards agressifs des populations de toute sorte.

Voilà la réalité de ce malaise, bien sûr pas de vagues et silence des médias endormeurs.

Non les médecins ne sont pas trop peu nombreux, non …c’est toute cette invasion de toute la misère du monde qui en est la vraie cause. Messieurs les politiques allez donc vous faire soigner dans ces merveilleux endroits où entrant pour une affection vous aurez droit de contracter toutes sortes de bienfaits enrichissants que vos aveuglements ont créés et qui s’aggravent de jour en jour.

Mais bien sûr pour vous ce sont les cliniques privées car surtout ne pas se mêler à toute cette population que vous ne sauriez fréquenter.

Christian Vercoutère

RIPOSTE LAÏQUE

02:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Ecoutez la différence: un Front National ancré dans le réel. Par Bruno Gollnisch

 

FN drapeau

A deux occasions ces dernières heures, François Hollande a étalé une hypocrisie mensongère qui démontre qu’il prend autant les Français pour des imbéciles que son prédécesseur à l’Elysée. Alors qu’il inaugurait la journée internationale des droits des femmes à la Cité des sciences et de l’industrie de La Villette, le chef de l’Etat a répondu aux critiques de Nicolas Sarkozy qui, dans Valeurs actuelles, fustigeait l’intervention française au Mali. Critiques particulièrement maladroites dans la bouche de l’homme qui lança la France dans la ratonnade du clan Kadhafi et de ses soutiens en Libye, avec les résultats catastrophiques que l’on sait pour toute la région et qui contribua notamment à la déstabilisation du Mali.

 M. Hollande a en effet choisi de défendre sa décision d’une opération militaire en expliquant sans rire que celle-ci était motivée non seulement par la « volonté de lutter contre le terrorisme, contre la barbarie, contre le fondamentalisme » mais mieux encore, « pour (restaurer) la liberté religieuse parce que ceux qui étaient traités ainsi étaient des musulmans et que nous étions de leur côté ». Et, cerise sur le gâteau, « parce qu’il y avait des femmes qui étaient victimes de l’oppression et de la barbarie des femmes (…) à qui l’on mettait le voile sans qu’elles ne l’aient elles-mêmes demandé. »

Pauvre François Hollande ! Un homme tellement prisonnier de ses tics socialistes, imprégné par des décennies de masochisme anti national qu’il est incapable de formuler la vérité toute bête, de peur d’avoir à en rougir et de devoir s’en expliquer devant ses «amis ». A savoir souligne Bruno Gollnisch, que si la France est intervenue au Mali c’est qu’elle jugeait devoir y défendre ses ressortissants, ses intérêts jugés primordiaux, et que c’est là ce que font toutes les nations qui en ont les moyens et la possibilité.

Le chef de l’Etat n’a pas brillé non plus lors de l’hommage national rendu à Stéphane Hessel dans la cour des Invalides. Il y a enfilé les perles d’un discours convenu, rédigé apparemment à la va vite par un membre de son cabinet. Tout juste, pour qui sait lire entre les lignes, a-t-il confirmé, comme nous l’annoncions déjà sur ce blog le 28 février, que M. Hessel ne serait jamais inhumé au Panthéon sous son quinquennat.

Ce n’est pas tant parce que comme Claude Moisy, ancien PDG de l’Agence France Presse l’a souligné dans Le Monde, s’étonnant de « l’aveuglement des médias », Stéphane Hessel n’était pas coauteur de la Déclaration des droits de l’homme comme cela été écrit partout. La vraie raison a été donnée par le chef de l’Etat aux Invalides: « Il (Stephane Hessel, NDLR) pouvait aussi, porté par une cause légitime comme celle du peuple palestinien, susciter, par ses propos, l‘incompréhension de ses propres amis. J’en fus. La sincérité n’est pas toujours la vérité. Il le savait »(sic).

Bref, M. Hessel serait donc pour M. Hollande un menteur sincère sur un sujet pour le moins polémique qui commande de l’enterrer rapidement…Sur le site Atlantico, le professeur de philosophie Eric Deschavanne, chargé de cours à l’université Paris IV, a invité aussi implicitement le chef de l’Etat à faire le service minimum. M. Deschavanne est membre du Conseil d’analyse de la société placé auprès du Premier ministre et dont le président délégué est l’ex ministre Luc Ferry . Un Conseil qui a pour mission « d’éclairer les choix politiques du Gouvernement par l’analyse et la confrontation des points de vue, lorsque les décisions à prendre présentent des enjeux liés à des faits de société… ».

Eric Deschavanne expliquait ainsi : « nul besoin d’être grand clerc pour prévoir que (l’) empreinte idéologique (de Stéphane Hessel) sera nulle. Sa mort succède de peu à l’immense et surprenant succès de l’opuscule qui l’a tiré du relatif anonymat dans lequel il avait vécu jusqu’alors. Il a incarné sur le tard aux yeux des médias et du grand public la figure de la belle âme, révoltée comme de juste par la guerre, la misère et l’inégalité. Il illustre à cet égard l’emprise du moralisme sur le débat public au sein de la sphère médiatique. Si l’on entend par idéologie la construction rationnelle d’un récit qui permet de comprendre le monde dans le but de le transformer par une action efficace, alors oui, on peut dire que le culte de l’indignation confine à la vacuité idéologique. » Difficile de dire le contraire !

« Comprendre le monde dans le but de le transformer par une action efficace… », c’est ce à quoi s’applique le Front National en apportant des réponses aux maux actuels, réponses qui ne doivent rien à la démagogie ou à la négation du réel qui conditionnent trop souvent les programmes et les actions de nos adversaires politiques.

Les Français auront l’occasion d’en juger concrètement s’ils accordent leur confiance aux listes municipales présentées par le FN en 2014. Un premier sondage CSA pour BFMTV et Le Figaro sur cette élection vient de paraître. Il indique que 62% des Français affirment qu’ils se décideront en fonction de considérations « purement locales » (ils sont 50% à le dire chez les électeurs lepénistes), mais enregistre aussi la permanence du clivage droite gauche dans les priorités qui sont celles des électeurs.

Alors que l’immigration est citée par 16% des sondés, toutes tendances politiques confondues, la pression fiscale apparaît ainsi comme la priorité des sympathisants Front National qui citent à 63% comme préoccupation première le montant des « impôts locaux », contre 49% de ceux de l’UMP et 43% des électeurs de gauche. Mais sympathisants de l’opposition nationale et de l’UMP font surtout nettement de  la lutte contre la délinquance une priorité, là ou les sympathisants de gauche privilégient la circulation, le stationnement et l’accès au logement.

A plus d’un an des élections, 22% des sondés n’ont pas exprimé de tendance. 42% ont l’intention de soutenir la gauche parlementaire, soit le PS (27%), Europe-Ecologie-Les-Verts (6%) et le Front de Gauche (9%). L’association de l’UMP, de l’UDI, du Nouveau Centre et des courants divers droite comptabilisent 38% d’intentions de vote, loin de la vague bleue espérée par Jean-François Copé…. Le Front National percerait de manière significative avec 12% des sondages.

Le Figaro en tire la conclusion que cette enquête « montre que la dynamique enclenchée par le parti de Marine Le Pen n’est pas près de se résorber. L’ancrage local pourrait être réel en 2014. » Nous y travaillons.

NdB: La pression fiscale est en relation directe avec l'immigration de masse!

01:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Grâce à la circulaire Taubira, sa fille va cesser d'être une "immigrée clandestine"

TEMOIGNAGE - Pour Marie, mère d'une fillette de 10 ans née grâce à la gestation pour autrui aux Etats-Unis, cette circulaire Taubira est une bonne nouvelle. Elle raconte son histoire à TF1 News.

Une circulaire sur la nationalité des enfants de mères porteuses nés à l'étranger a fait irruption mardi dans le débat sur le mariage homosexuel, l'UMP accusant le gouvernement d'ouvrir une brèche vers la gestation pour autrui (GPA), ce qu'il nie catégoriquement (Lire aussi : Taubira conspuée par la droite qui crie "démission !"). Pour Marie, qui a eu sa fille grâce à une mère-porteuse il y a dix ans aux Etats-Unis, cette circulaire est une "formidable nouvelle". Voici son histoire.

"La GPA, on en avait vaguement entendu parler"
"J'ai subi une ablation de l'utérus à l'âge de 20 ans suite à un cancer. Le mal d'enfant a suivi après le combat contre la maladie. Je suis avec le même garçon depuis mes 14 ans et on s'était toujours dit qu'on aurait des enfants ensemble. Là, j'ai compris que cela allait être très compliqué, voire impossible. Alors, on met ce désir de bébé dans un coin et puis on n'en parle plus, on s'interdit d'y penser. Mais la souffrance est là. Toujours là. Un jour, on a rencontré un médecin qui nous a parlé d'une autre solution : le recours à une mère porteuse. Mais on allait devoir se débrouiller seuls, la pratique étant interdite en France. La GPA, on en avait vaguement entendu parler. En entendre parler via un spécialiste la légitimise. (Lire aussi : quels pays autorisent la gestation pour autrui)


"La terre promise"
En 2000, on part à Los Angeles, en Californie. Il existe là-bas des agences de gestation pour autrui. Pour nous, c'est l'île aux enfants, la terre promise. Ces agences nous mettent en relation avec des gestatrices. En anglais, on les appelle les "surrogate". Nous, on les appelle les 'nounous', jamais les mères-porteuses. Contrairement à ce que l'on peut croire, on ne les choisit pas sur catalogue. Ces femmes écrivent des lettres pour expliquer pourquoi elles font ça. Leur point commun ? Elles ne peuvent pas s'endormir le soir en pensant à celles qui souffrent de ne pas avoir d'enfant. C'est une envie humaine. Dans ce lot de missives, une femme vous touche plus qu'une autre. Lors de notre première rencontre, elle m'a dit "ne t'inquiète pas, je suis là". On passe beaucoup de temps ensemble pour faire connaissance, se découvrir. Mon mari et moi avons fait trois allers-retours en Californie avant de débuter l'aventure GPA, 12-15 au total.


"Un faux-ventre"
Le processus est peu ou prou le même que pour une fécondation in vitro. J'ai un traitement de stimulation ovarienne, de son côté la nounou reçoit un traitement pour accepter les embryons. Vient le jour, où l'on me ponctionne mes ovocytes ; mon mari donne, lui, son sperme et des embryons se forment. Deux sont inséminés dans l'utérus de la nounou et l'attente commence. La troisième tentative a été la bonne, on l'a appris le soir de notre anniversaire de mariage. Si mon entourage était au courant, j'ai passé neuf mois avec un faux-ventre au boulot, notamment. J'ai terminé "ma grossesse" aux Etats-Unis.


Techniquement, c'est une immigrée clandestine"
Après la naissance de notre fille, qui a aujourd'hui 10 ans, nous sommes rentrés en France avec un acte de naissance américain. Sur le papier signé par un juge californien, il est écrit que je suis la mère et mon mari, le père. Le passage de la douane a été un moment éprouvant mais personne ne nous a rien dit. On est rentrés chez nous, on s'est enfermés et on a décidé d'être heureux avec notre fille. Elle a un passeport américain, techniquement, c'est une immigrée clandestine. Dans l'absolu, il n'y a pas de souci, on a pu l'inscrire à la Sécu, à l'école mais la problématique est autre quand on se met à voyager. Je ne me suis jamais rapprochée de l'Etat français. Je ne l'ai jamais déclarée par peur qu'on me la reprenne vue que la GPA est interdite dans l'Hexagone.


Une bonne circulaire, un mauvais timing
Pour nous, cette circulaire Taubira est évidemment une bonne nouvelle puisqu'elle demande aux tribunaux de ne plus refuser la délivrance de certificats de nationalité française au seul motif qu'ils concernent des enfants nés de mère porteuse à l'étranger. Aujourd'hui, certains tribunaux le refusent. C'est quitte ou double. Soit vous passez à travers les gouttes, soit les ennuis judiciaires commencent. Mais si cette circulaire est une bonne chose, le timing du débat sur le mariage gay est mauvais. La GPA est une véritable solution pour les femmes à la stérilité utérine."

TF1 News - 09/03/13

01:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Raphaella, 24 ans, témoigne à visage découvert: "Je n'ai pas honte d'être une mère porteuse"

Lire: http://www.leparisien.fr/societe/je-n-ai-pas-honte-d-etre...

+ VIDEO

NdB: On a honte pour elle...  Mais surtout pour les couples qui "louent son ventre" et pour ceux qui encouragent la GPA.

Et la dignité inaliénable de la personne humaine, qu'en font-ils? 

La loi française interdit la gestion pour autrui, mais pour combien de temps encore ? 

 

 

00:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

09/03/2013

Où et comment avorter en quelques clics de souris

sans-titre.png avorter.png

09/03/2013 – 12h00
PARI
S (NOVOpress) – Après les bons contacts pour un dîner romantique, voyager pas cher ou trouver l’âme sœur, voici les bonnes adresses pour avorter. Le site web, Ivglesadresses.org (copie d’écran ci-dessus) vient d’être mis en ligne. Il recense tous les lieux spécialisés dans l’IVG en Ile-de-France. L’avortement industriel (220 000 par an en France) en quelques clics de souris : « Où avorter ? » propose le moteur de recherche du site web. L’initiative a été lancée par le Revho. Ce réseau militant veut « rendre accessible la méthode d’IVG médicamenteuse en ville ».

 

On trouve également sur le site, des informations pratiques (tarifs, remboursements…), des présentations sur les différentes méthodes d’élimination de l’enfant à naître. L’expérience pourrait être étendue à d’autres régions. La présidente de Revho et directrice du centre IVG à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), Sophie Gaudu, veut faire de ce site internet une machine de guerre contre des sites pro vie, accusés de décourager les mères voulant mettre fin à leur grossesse.

Pourtant, sur cette question, le combat est inégal. L’avortement volontaire industriel bénéficie en effet d’un soutien déterminant de la République française depuis 1975 : réseau national du planning familial ; dépénalisation de la propagande en faveur de l’avortement ; fin de l’autorisation parentale pour l’avortement des mineures ; sanction de « toute entrave ou tentative d’entrave à l’IVG » ; allongement du délai de l’IVG jusqu’à la fin de la douzième semaine de grossesse, et, à partir du 31 mars prochain, remboursement de 100 % de l’IVG par la Sécurité sociale.

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

21:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le bombardement meurtrier de Lisieux par les Alliés

sans-titre.png Lisieux.png

Lire: http://philippe.petges.pagesperso-orange.fr/bombardements...

+ PHOTOS

21:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Soutien armé aux islamistes syriens : les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite au cœur d’un vaste trafic

sans-titre.png journal croate.png

 

09/03/2013 – 10h00
ZAGRE
B (NOVOpress) – Le journal croate Jutarnji (photo du site internet) vient de consacrer une enquête sur le financement des rebelles syriens. Selon notre confrère, Zagreb a été utilisée entre novembre et février comme « point de transit » pour le transport d’armes et de munitions destinées aux rebelles syriens, dans le cadre d’une opération organisée par les Etats-Unis. Ainsi, 75 avions de transports civils, turcs et jordaniens, ont décollé durant cette période de l’aéroport de la capitale croate. « On estime que quelque 3 000 tonnes d’armes et de munitions ont été transportées à bord de ces 75 vols », révèle le journal.

 

Selon ce média, il s’agit d’armes vendues par la Croatie, mais aussi d’autres en provenance de plusieurs pays européens, dont la Grande-Bretagne, qui réclame une levée de l’embargo européen sur les armes à destinations des rebelles syriens. Jutarnji place l’administration Obama en chef d’orchestre de l’opération : « Des responsables américains ont engagé des partenaires – la Croatie, l’Arabie saoudite, la Jordanie et la Turquie dans cette opération d’armement des opposants du régime syrien », explique le journal. « Les Etats-Unis ont organisé la collecte des armes, l’Arabie saoudite les payait, alors que la Jordanie et la Turquie ont transporté ces armes, qui sont entrées en Syrie depuis le territoire jordanien », selon la même source.

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

20:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Le retour de Sarkozy

Editorial de Steeve Briois (08.03.13), Secrétaire général du Front National

Sarkozy revient comme il nous avait quittés, plein d’arrogance. Ainsi, après des mois d’un faux suspense entretenu uniquement par les habituels gogos qui ne voient jamais rien venir, l’ancien président de la République est sorti du bois ces derniers jours dans Valeurs Actuelles, pour évoquer son retour en politique.

Par opportunisme ? Par esprit de vengeance ou de rancœur ? Par appétit du pouvoir ? Mauvaises langues que vous êtes, Sarkozy revient évidemment par devoir !

Comme le dit l’adage populaire, « quand y a de la gêne, y a pas de plaisir », et c’est finalement ce qui caractérise le mieux la démarche sarkozyste. C’est à peine si Sarkozy ne nous dit pas que le pays est dans une situation catastrophique et qu’il faut en chasser les responsables, avec lui comme fer de lance de la révolte !

Après avoir été ministre de l’Intérieur, de l’Economie, et Président de la République, Sarkozy essaye de faire porter tout son bilan sur les épaules des socialistes déjà bien chargées de leurs propres incompétences.

Il serait dommage de ne réserver nos critiques qu’à Sarkozy, qui n’est finalement fort que des faiblesses des autres cadres de l’UMP. Sacré désaveu pour Fillon et Copé que de voir toute l’attention médiatique se focaliser sur un président dont la défaite a été causée non pas par les qualités de son adversaire, mais par le rejet que suscitait sa personne.

La présidentielle de 2017 pourrait être une resucée de celle de 2012, avec un trio de tête constitué de Hollande, Sarkozy et Marine le Pen : les Français, essorés par le bilan des deux premiers, risquent fort de se laisser tenter par la nouveauté…

20:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Laventie : la doyenne du Nord Pas-de-Calais fête ses 108 ans

 

Marguerite Rouillon a fêté ce samedi ses 108 ans dans sa maison de retraite de Laventie. Née dans la Vienne en 1905, elle est la doyenne du Nord Pas-de-Calais.

  • France 3 Nord Pas-de-Calais web
  • Publié le 09/03/2013 | 18:27

sans-titre.png  Doyenne.png

 

 C'était l'événement ce samedi à la maison de retraite Saint-Jean de Laventie. Odette Marguerite Rouillon a soufflé trois bougies : un "1", un "0" et un "8" qui font d'elle la doyenne du Nord Pas-de-Calais.

Images de Jean-Marc Vasco
Marguerite, comme on l'appelle, est née en mars 1905 dans la Vienne et a été concierge à Paris. Elle compte 3 enfants, 9 petits-enfants, 11 arrière-petits-enfants et 9 arrière-arrière-petits-enfants !

L'an dernier, pour ses 107 ans, elle avait livré au journal Nord-Eclair, la recette de sa longévité : "Ne pas traîner la nuit, se coucher à des heures convenables, se lever le matin pas trop tard, manger ce qu'on veut mais modérément, et ne pas boire trop".
 
Comme elle a l'air gentille, cette très vieille dame de France! Nous lui souhaitons encore beaucoup de bonheur!

20:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Les endroits terrifiants de la Russie

 

 
Aliona Rakitina, Rédaction en ligne
7.03.2013, 15:32, heure de Moscou
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog

молебка деревня пермский край нло

 
Photo : Vesti.Ru

La Russie peut se vanter de milliers d’endroits incroyablement beaux. Sa nature et son architecture sont renommées dans le monde entier, mais peu savent qu’il y a aussi des endroits tout à fait autres. Ils glacent le sang et mériteraient d’inspirer les films d’horreur. La Voix de la Russie a décidé, avec le fondateur du Club des voyageurs intrépides Timour Ivantsov, de vous présenter les trois endroits les plus effrayants de Russie, qu’il faut absolument visiter si seulement vous en avez le courage…

Les touristes russes et étrangers en quête de sensations fortes attribuent incontestablement la première place à ce que l’on appelle le triangle de Perm dans la région de Kichert. C’est une des premières régions ouvertes sur le territoire russe où il y a des phénomènes géologiques paranormaux. Ce lieu maudit a été pour la première fois mentionné vers 1830. À cette époque déjà, les paysans locaux parlaient d’étranges appareils volants et d’objets émettant de la lumière, qui ont pu être observés aux alentours du village de Molebka. Le triangle de Perm a connu son heure de gloire en 1980, lorsque le géologue Emil Batchourine a remarqué, alors qu’il chassait, un cercle de 62 mètres de diamètres enfoncé dans la neige. Il a précisément décrit cet événement dans son rapport. Timour Ivantsov raconte que de nombreuses expéditions scientifiques sont parties à Molebka pour essayer de résoudre ce mystère.

Les habitants ont vu de leurs propres yeux que les soucoupes volantes volent comme les avions au-dessus d’un aéroport. Et cela, avec une grande régularité. Des sphères lumineuses apparaissent souvent au-dessus des champs et des forêts. Les habitants les appellent « oranges de feu ». Il faut aussi signaler que l’état des personnes qui visitent Malebka se dégrade : presque tous souffrent de migraines continues et constantes, leur température et leur tension font des bonds, leur corps enfle. »

Le second endroit, hanté par la peur, est le col de Dyatlov ou, comme on l’appelle aussi, la montagne des morts. Il se trouve au nord de l’Oural, sur la frontière qui sépare l’oblast de Sverdlovsk et la république des Komis. De nombreuses histoires effrayantes et inexplicables ont eu lieu à cet endroit, car c’est justement ici que plusieurs personnes ont trouvé la mort dans des circonstances mystérieuses.

« En Russie, beaucoup se rappellent de la tragédie de l’expédition d’Igor Dyatlov en février 1959. Un groupe de dix touristes n’avait pas réussi à atteindre le sommet de la montagne avant la nuit et avait dû s’établir sur le versant. C’est là que l’inexplicable arriva : tous sont morts. L’enquête a établi que, cette nuit-là, les touristes à moitié nus ont arraché leur tente de l’intérieur et, de peur, ont couru vers le village en contrebas. La majorité est morte de froid, mais trois avaient des côtes cassées et le crâne fracassé. Il manquait la langue à une femme. Toutefois, les corps de victimes ne présentaient ni éraflures, ni bleus. De plus, la peau de tous les morts était étrangement pourpre, leurs cheveux étaient gris et sur leur visage était figée une expression de peur atroce. Les experts ont découvert que les vêtements des victimes présentaient un niveau de radiation dix fois supérieur à la normale. L’affaire a donc été étouffée et on ne sait toujours pas ce qu’il s’est passé cette nuit-là », explique Timour Ivantsov.

La médaille de bronze est attribuée à Medveditskaïa griada (la colline de l’ours), qui se trouve dans la région de Jirnovsk dans l’oblast de Volgograd. Ce lieu est tout simplement un aimant à éclairs : des foudres en boule survolent les champs de manière effrénée, ou juste des éclairs surpuissants, qui peuvent facilement couper des arbres en deux et laisser des traces sur des pierres. Tout cela est tout à fait normal ici. Ajoutons à cela un sol radioactif et de fréquentes et mystérieuses morts d’animaux, et cet endroit atteint notre top 3. Timour Ivantsov connait encore un secret de ce lieu :

« Il y a des souterrains d’origine inconnue, de 10-12 mètres de diamètre et à 20 mètres de profondeur. Les habitants locaux sont convaincus qu’il y a ici une base d’OVNI ou une ville souterraine de bandits, où sont cachés des trésors volés. Sans compter qu’une eau étrange jaillit du sous-sol. Même si une eau pure peut couler d’une source, elle sera toxique à une autre source. »

Il faut encore que les scientifiques comprennent pourquoi il existe des zones géopathogènes sur Terre et pourquoi tant de phénomènes paranormaux s’y produisent. Chacun peut déterminer aujourd’hui s’il veut être partisan du tourisme de l’extrême ou rester un simple observateur.

19:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Poutine compte sur les bonnes relations durables avec le Venezuela

 

 
 
8.03.2013, 19:06, heure de Moscou
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog

Путин

 
Photo : RIA Novosti

Le président Poutine s’est entretenu par téléphone avec le vice-président du Venezuela Nicolas Maduro pour lui exprimer ses condoléances à propos de la mort du leader national Hugo Chavez. Il a également exprimé l’espoir que les bonnes relations entre les deux pays se maintiendront à l’avenir aussi.

Le président russe a rappelé lors d’une conférence de presse improvisée à Vologda qu’il avait personnellement connu le président du Venezuela depuis l’an 2000. Hugo Chavez, a ajouté Poutine, était un grand ami de la Russie.

« Je peux affirmer en tout état de cause qu’en politique étrangère, le président Chavez cherchait à établir les bonnes relations amicales avec tous les pays du monde sans exception aucune. En ce qui concerne les futures relations avec le Venezuela, elles dépendent avant tout du peuple vénézuélien, de son futur président et de ses dirigeants. Nous comptons sur la continuité dans ce domaine ».

La service de presse du Kremlin rapporte que Maduro a assuré Poutine que le partenariat stratégique avec Moscou se maintiendrait à l’avenir également. Les experts russes pensent à leur tour que, selon toutes les prévisions, c’est Nicolas Maduro qui remportera les élections. C’est aussi l’opinion de Vladimir Travkine, rédacteur en chef de la revue Amérique Latine.

« Chavez avait un électorat stable et il passera vraisemblablement en majorité à Nicolas Maduro. Cela signifie la continuité des bonnes relations avec la Russie qui ont atteint leur point culminant justement aux années de la présidence de Chavez ».

C’est Enrike Capriles qui sera le rival principal de Maduro dans la course à la présidence. Aux dernières présidentielles d’octobre 2012, il a récolté un peu plus de 44% des suffrages contre près de 55% pour Chavez.

On peut s’attendre à certains changements dans les relations avec la Russie en cas de victoire de Capriles mais ils ne seront pas dramatiques pour autant, - estime l’expert de l’Institut russe d’Amérique Latine Emile Dabaguian :

« Quelques changements pourraient notamment se produire dans les livraisons d’armes parce que Capriles a déjà dit que le Venezuela n’avait pas besoin d’une si grande quantité d’armements. Quant à la coopération dans le domaine de la production de pétrole et de gaz, elle restera inchangée ».

Les obsèques du président venézuélien Hugo Chavez fixées au 8 mars sont reportées au moins d’une semaine parce que des millions de Vénézuéliens souhaitent lui faire leurs derniers adieux, - a déclaré à Caracas le vice-président et le dauphin officiel de Chavez Nicolas Maduro. Ce soir, il doit prêter serment devant l’Assemblée Nationale en qualité de président intérimaire. La date des présidentielles anticipées sera annoncée après les obsèques d’Hugo Chavez mort le 5 mars à Caracas.

Les leaders de 33 pays du monde sont entre temps venus à Caracas pour accompagner Chavez à sa dernière demeure. La cérémonie officielle des derniers adieux pour les délégations étrangères a eu lieu le 8 mars au matin.

Les autorités vénézuéliennes ont décidé d’embaumer le corps du défunt président et l’exposer au musée d’histoire militaire de Caracas qui sera transformé en mausolée. Cet honneur n’est échu jusqu’ici qu’à Vladimir Lenine (Russie), Mao Zedong (Chine), Ho Chi Minh (Vietnam) et à Kim Il-Sung et Kim Jong-Il (Corée du Nord). Les Argentins ont embaumé le corps d’Evita Peron mais elle n’était pas le chef de l’État.

La Voix de la Russie

18:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

L'Europe et l'Islam au XXIème siècle

Anne-Marie Delcambre est docteur de troisième cycle de l’Université Paris-IV en études islamiques, docteur d’État en droit et agrégée d’arabe classique, professeur d’arabe littéraire, et auteur de nombreux livres et articles sur Mahomet et l’islam. Elle intervient, dans la vidéo ci-dessus, sur la WebRadio Rockik.com.


Contre-info. com - 09/03/13 

18:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Hugo Chavez, "c'est De Gaulle plus Léon Blum" : la droite scandalisée par les propos de Victorin Lurel

Samedi, le ministre des Outre-mer Victorin Lurel a affirmé que Hugo Chavez, "c'est De Gaulle plus Léon Blum". Des propos qui ont choqué et fait réagir plusieurs hommes politiques de droite.

On pouvait s'y attendre et ils n'auront pas mis longtemps à réagir. Samedi matin, Victorin Lurel, représentant de la France aux obsèques de Hugo Chavez, était interrogé par RTL et Europe 1. Le secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer, qui avait rencontré le chef d'Etat vénézuélien en 2005, a notamment affirmé que le "monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Chavez", comparant également l'homme à "De Gaulle plus Léon Blum". Des politiciens de droite ont réagi via Twitter.

La droite indignée

Yves Jégo, député de Seine-et-Marne, a demandé au chef du gouvernement français d'intervenir : "Il serait temps que Matignon rectifie les propos du Ministre Lurel sur Chavez. Sauf si c'est la position officielle ?". Même son de cloche du côté de Lionnel Luca, député UMP : "Y a-t-il un 1er ministre pour laisser dire autant de fadaises à ses ministres comme V. Lurel qui embaume Chavez ?" demande-t-il.

De son côté, le député-maire UMP de Nice Christian Estrosi s'est déclaré scandalisé par l'intervention du ministre : "Je suis très choqué par les propos du ministre Lurel comparant Chavez à De Gaulle et Blum" a-t-il indiqué.

Toujours sur le réseau social, Dominique Bussereau s'indigne lui aussi des propos du ministre socialiste. L'ancien secrétaire d'Etat aux Transports de 2007 à 2010 signale même que l'ancien député PS de Guadeloupe aurait pu être ministre de Nicolas Sarkozy. "Victorin Lurel, un homme très sympathique qui a failli devenir Ministre de Sarkozy, tient sur Chavez des propos hallucinants : syndrome de Stockholm" plaisante-t-il.

"Moi je dis, et ça pourra m'être reproché, (...) que le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Hugo Chavez puisqu'on prétend que c'est un dictateur. Il a pendant ces 14 ans respecté les droits de l'Homme", avait déclaré le ministre. "Toute chose égale par ailleurs, Chavez c'est de Gaulle plus Léon Blum. De Gaulle parce qu'il a changé fondamentalement les institutions et puis Léon Blum, c'est-à-dire le Front populaire, parce qu'il lutte contre les injustices" avait-il précisé.

TF1 News

17:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Yvelynes: Valls salue "le grand courage" de la policière blessée au visage

17:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)