Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 1025

  • Marseille - Paulette, 85 ans, est dépouillée de tous ses bijoux

     

     
     

    Publié le jeudi 10 janvier 2013 à 07H55

     

    Les vols de colliers se succèdent par dizaines. Mais certains plus que d'autres suscitent le dégoût. Comme celui qui a touché Paulette, 85 ans, mardi après-midi, au pied de son immeuble de la cité La Marine Bleue, boulevard Charles-Moretti (14e) à Marseille.

    Un individu l'a abordé par-derrière et s'est emparé de l'ensemble de ses bijoux en or. Avant cela, il avait violemment tiré sur son collier, qui s'est cassé, puis sur son bracelet, qui n'a pas non plus résisté à sa furia.

    Mais il restait encore les boucles d'oreilles. Plutôt que de les arracher, comme pris d'une soudaine pitié, il a demandé à sa victime de les enlever pour les lui remettre. L'octogénaire, particulièrement choquée, s'est exécutée. Et l'homme a pris la fuite, lâchement. Une enquête est ouverte.

    La Provence

  • Prophétique: l'économie de marché nous mettra tous à poil !

    Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
     

    Pour le lancement des soldes d’hiver 2013, Desigual organisait une « Seminaked Party ». Les participants venus en sous-vêtements avaient la possibilité de s’habiller gratuitement.

    E&R - 10/01/13

     
  • Fernandel - "Le schpountz" de Marcel Pagnol - 1938

    Le naïf Irénée Fabre rêve d'être une vedette du grand écran. De passage dans son village, une troupe de cinéma lui fait signer un contrat mirobolant. Il s'agit d'une farce, mais Irénée n'en prend pas conscience et se rend à Paris pour tourner ce qu'il croit être son premier film en tant que vedette principale. C'est alors qu'il s'aperçoit qu'on s'est joué de lui et qu'il n'est en fait qu'un « schpountz », un fada, un simple d'esprit. (Wikipédia)

     

  • Fleurs de callistémon

    photo.JPG  Fleur  2.jpg

    Dans le jardin - 8 janvier 2013

    (Photo EB)

     

  • Filippetti : des vacances embarrassantes…

     

    « Vous devez passer vos vacances à deux heures de Paris ». C’était la consigne de François Hollande à ses ministres avant Noël. Mais Aurélie Filippetti s’est envolée pour l’île Maurice, et un vol Paris – Ile Maurice dure 11 heures minimum…

    La ministre de la Culture a été trahie par une série de photos sur le site internet de Voici. Aurélie Filippetti a bien passé quelques jours à l’île Maurice durant les congés de fin d'année, un cadeau de son compagnon.

    Aurélie Filippetti avait prévenu François Le Normal, qui a autorisé cette escapade loin de l’Hexagone – pour des raisons privées, précise l’Élysée -, car son portefeuille, le ministère de la Culture, n’est pas de ceux où les urgences sont telles qu’il faut pouvoir rejoindre la capitale en quelques heures, comme c’est le cas par exemple du ministre de l’Intérieur. On précise par ailleurs qu’elle est restée en contact constant avec son cabinet.

    Mercredi matin, le cabinet du ministre démentait pourtant ces vacances dans l’océan Indien, avant de les confirmer mercredi soir. L’attaché de presse de la ministre souligne que les vacances d’Aurélie Filippetti relèvent de sa vie privée, puis, devant le début de polémique, il a été décidé de dire la vérité.

    Une attitude digne de gamins de dix ans qui n’osent pas avouer à leurs parents qu’ils ont fait une grosse bêtise. Lamentable !

    Source

  • Le Procureur de la République de Paris requiert le renvoi en correctionnelle de Nicolas Bedos

     

    Communiqué du Front National

    Le Procureur de la République de Paris a requis le 19 décembre 2012 le renvoi devant le tribunal correctionnel correctionnelle de Nicolas Bedos et de Maurice Szafran pour avoir utilisé le 14 janvier 2012 dans l’hebdomadaire Marianne, au détriment de Marine Le Pen, le terme de « salope » et donc pour l’infraction d’injure publique.

  • Le président biélorusse Alexandre Loukachenko défend Bachar al-Assad et met l'Europe en garde


    Le président biélorusse défend Bachar al-Assad... par revolutionary-soul

  • Gérard Depardieu : un théâtre de Sibérie lui propose un CDD à 400 euros par mois !

    sans-titre.png Depardieu et Poutine.png

    sans-titre.png Depardieu.png

     

    par le 9/01/2013 16:35

     Le comble ! Un théâtre de Sibérie propose un CDD à l'un des acteurs les mieux payés de France, Gérard Depardieu. L'offre est seulement de 400 euros par mois. melty.fr vous donne plus de détails.

     

    Si Gérard Depardieu est intéressé par un job, un théâtre de Tioumen, grande ville de Sibérie occidentale située à 2.150 km de Moscou, lui propose de rejoindre la troupe pour 400 euros par mois. L'acteur, qui possède depuis peu un passeport russe devrait se réjouir de cette proposition alléchante. Un CDD pareil, ça ne se refuse pas ! Bon, c'est sûr, si l'on parle du salaire en roubles, c'est plus impressionnant. 16.000 roubles par mois, plus les primes. L'acteur pourrait peut-être atteindre le SMIC français, qui sait. Le communiqué, publié sur le site internet du théâtre "invite (donc) le citoyen russe et grand acteur français Gérard Depardieu à rejoindre sa troupe à partir de mars pour un contrat à durée déterminée". La durée du CDD n'est pas précisée mais le théâtre a bon coeur et compte prendre en charge le loyer de l'acteur pour un appartement à Tioumen.

  • Voyager gratis en TGV ? C’est possible, à condition d’être un immigré clandestin

    sans-titre.png TGV +.png

     

    09/01/2013 – 16h00
    LORIENT (NOVOpress Breizh) – Surprise, hier matin, en gare de Lorient. Les voyageurs du TGV Quimper-Paris ont trouvé sur leurs sièges un tract, signé Jeune Bretagne, leur proposant de demander à la préfecture le remboursement de leur loyer, de leur billet de train, de leurs amendes ou encore de leurs courses. Explication.

     

    Arrivées le 2 janvier dernier en Bretagne, avec l’aide de l’association « Urgence ! Un toit pour tous », deux familles de clandestins ont en effet été logées et nourries par les soins de la préfecture de Rennes et de la sous-préfecture de Lorient dans des hôtels de la ville. Et comme ces familles devaient se faire enregistrer à la préfecture de Rennes en vue de leur régularisation, l’Etat n’a pas hésité à leur fournir des billets de TGV pour ce faire.

    D’où la réaction des militants de Jeune Bretagne. « Au nom de l’égalité pour tous » – un slogan très à la mode actuellement dans les sphères gouvernementales – ceux-ci ont imaginé d’inviter tous les passagers du train à bénéficier de nuits d’hôtels et de billets de train payés par l’Etat. Seule condition requise : abandonner la nationalité française, puisque seuls les étrangers clandestins y ont droit…

    [cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • Le Grand Remplacement - Les jeunes garçons blancs issus des classes populaires britanniques feront-ils bientôt figure de minorité ethnique ?

      sans-titre.png Cambridge.png

    Vue de la prestigieuse université de Cambridge.

    09/01/2013 — 18h00
    LONDRES (NOVOpress) — Sur fond d’ascenseur social bloqué, les jeunes “de souche” des couches populaires seraient-ils à la veille d’être assimilés, au Royaume-Uni, à une minorité ethnique, et de bénéficier de quotas et d’une discrimination positive ? C’est du moins une mesure qu’envisage le ministre de l’Enseignement supérieur, David Willetts, dans les universités dont il a la charge.

     

    Les jeunes issus de la working class ne sont aujourd’hui que 6% dans les universités, contre 26% pour ceux issus des minorités ethniques, et l’on assiste par ailleurs à une féminisation croissante dans les amphis où désormais les garçons se retrouvent en nette minorité . L’analyse de la situation par Willetts – forcément contestée – est schématiquement la suivante : de plus en plus de jeunes filles autrefois promises à une brillante carrière de ménagère, accèdent aujourd’hui à l’université, au détriment des jeunes les plus ambitieux des classes populaires. Une évolution qui aboutit d’un côté à la multiplications de couples gagnant deux salaires dans des emplois bien rémunérés, et de l’autre des ménages de chômeurs.

    Mais la solution ne sera peut-être pas des plus simples à trouver. D’abord parce que le ministre risque de se heurter à la résistance de collèges et de lycées de plus en plus indépendants sous le gouvernement conservateur, et qui accepteront mal que certains de leurs meilleurs élèves ne puissent plus accéder à des études supérieures. Ensuite, parce que le monde ouvrier anglais, celui des cités de petites maisons toutes pareilles à perte de vue, souffre d’un sentiment profond de déclassement depuis le rabotage progressif de tous les emplois industriels, et aussi d’un très fort taux d’échec scolaire. Un échec scolaire qui pourrait ne pas seulement être d’origine “sociale”, mais aussi lié à l’affirmation d’une identité, dans un pays de plus en plus divisé par les communautarismes : dans la tradition ouvrière anglaise, l’ascension sociale, même simplement l’accès à un poste de contremaître, a toujours suscité la suspicion.

    Une situation qui montre la difficulté qu’il peut y avoir à devoir satisfaire de nombreuses communautés en tricotant dans les quotas, mais qui préfigure également la situation promise, si rien ne change, à nos jeunes “de souche” à nous, dans un futur proche : devenir une minorité ethnique sur la terre de leurs ancêtres.

    Crédit photo : Rnt20 via Wikipédia (cc).

    [cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • Appel à témoin après l'agression de l'ex-conseillère de Frédéric Mitterrand

     

    sans-titre.png Claire lamboley.png

    Claire Lamboley

    Cinq jours après la mystérieuse agression d'une femme de 54 ans à Vaux-sur-Seine, la brigade criminelle de la police judiciaire de Versailles lance un appel à témoin. «Nous recherchons toute personne et plus particulièrement des automobilistes qui aurait pu remarquer quelque chose d'insolite ou quelqu'un au comportement étrange, le 5 janvier, rue du Pressoir entre 16 h 20 et 16 h 45 min », précise une policière.

     
     



    Ce samedi après midi, Claire Lamboley, ex-proche et ex-conseillère de et toujours chef du service de la coordination des culturelles et de l'innovation au ministère de la Culture, se promène dans cette rue proche de la gare. Elle se dirige à pied vers le domicile de ses parents, après une petite sur les bords de Seine. «Un homme vêtu d'un haut noir la bouscule, lui donne un coup dans le dos. «Elle a pensé que son agresseur lui avait donné un coup pour la doubler. Elle a même eu le temps de le traiter d'imbécile avant de le voir partir vers la rue principale », confie une source proche de l'affaire.

    Elle est secourue et transportée hôpital Georges Pompidou (Paris XV). Elle souffre d’une plaie par arme blanche dorsale, doublée d’une plaie de l’aorte dorsale, d’un hémothorax et d’un pneumothorax. «Autrement dit, c'est une miraculée car à quelques centimètres elle était morte.

    Pour tout renseignement, contactez le numéro vert de la police judiciaire au 01 39 24 72 54

    Source Le Parisien  - 09/01/13

  • États-Unis : le Planning familial gagne des millions par l’avortement

     

    Jamais « Planned Parenthood » n’avait affiché des chiffres aussi satisfaisants… de son point de vue. La branche américaine de l’association, principal pourvoyeur d’avortements aux États-Unis, a publié ses comptes pour l’exercice 2011-2012, annonçant des bénéfices sans précédent liés à cette activité. Sur la période, PPFA a éliminé 333 964 enfants, ce qui a engendré près de 1,2 milliards de chiffre d’affaires et un bénéfice de 150 millions de dollars.

    Cette activité lucrative est fortement soutenue par le gouvernement qui a contribué sur l’exercice 542,4 millions de dollars de fonds publics, soit 45,2 % du budget annuel total du Planning. On croyait que c’était la crise… mais cette subvention est en forte augmentation. Elle n’avait représenté « que » 487,4 millions de dollars en 2009-2010.

    Malgré les importants bénéfices affichés, PPFA pousse des cris d’orfraie chaque fois qu’il est question de tailler – un peu – dans les sommes allouées à l’entreprise d’avortement, en clamant que « des femmes vont mourir » parce que le Planning ne pourra plus fournir de soins gynécologiques aux femmes dans le besoin.

    Lire la suite de l’article sur riposte-catholique.fr

     

    E&R

  • Interview de Julien Rochedy (FNJ) dans "Le bréviaire des patriotes"

    Julien Rochedy, directeur du Front National de la Jeunesse, répond à une interview sur le site « Le bréviaire des patriotes ».

     

    Le 13 janvier, une grosse manifestation est prévue à Paris pour manifester contre la dénaturation du mariage. En serez-vous ?
    Évidemment. Pour moi la question ne se pose même pas.

    A titre personnel ou en tant que directeur du Front National de la Jeunesse ?
    A titre personnel. J’ai la faiblesse de croire toutefois que mon rôle de directeur du FNJ a aussi quelque chose à voir là-dedans, puisque de très nombreux militants du FNJ y seront.

    Voyez-vous ce projet de loi comme un écran de fumée sociétal masquant les difficultés sociales du pays, ou comme un réel projet de dé-civilisation ?
    Les deux. Sans aucun doute, Hollande se sert de ces clivages sociétaux pour continuer à se faire passer pour un homme de gauche. C’est utile lorsque, par ailleurs, on a avalisé les lois du marché et de l’Europe ultralibérale. Cependant, c’est un projet de loi d’une grande importance car il touche à la civilisation. Une crise économique crée des situations dramatiques certes, mais elle est par nature conjoncturelle et passagère. Une crise de civilisation est un mal dont il est beaucoup plus difficile de se relever.

    Lire la suite de l’interview en cliquant ici

  • « Les Expulsés » : un million de civils allemands tués dans l’indifférence

     

    « Les Expulsés » : un million de civils allemands tués dans l’indifférence
     

     

    08/01/2013 – 08h00
    HAMBOURG
    (NOVOpress) – La traduction en français de l’ouvrage de R. M Douglas, « Les Expulsés », est désormais disponible chez Flammarion. L’auteur américain revient sur l’un des grands crimes de masse du XXème siècle : la déportation et la mise à mort par les Alliés des civils germanophones aussitôt après la Seconde Guerre mondiale.

     

    Au total, 14 millions de personnes expulsées de Tchécoslovaquie, Hongrie, Pologne… « La plupart étaient des femmes et des enfants de moins de 16 ans », souligne l’historien. Au bout de chemin, la mort dans des camps de concentration, sur les routes de l’exode européennes ou dans des wagons à bestiaux. C’est « l’un des plus grands épisodes de violation des droits de l’homme de l’histoire moderne », écrit R. M Douglas.

    Il évoque une estimation basse de 500.000 victimes et une estimation haute de 1,5 millions de morts. Des souffrances qui « eurent lieu au grand jour, sous les yeux de dizaines de milliers de journalistes, diplomates, travailleurs humanitaires et observateurs divers », rappelle le professeur d’histoire contemporaine à l’université Colgate (New York). Le livre présente les mécanismes de cette expulsion de masse, l’archipel des camps de concentration, les conséquences des expulsions en matière de droit international et le rôle sous-estimé des Alliés dans cette opération à grande échelle.

    Ces déracinements brutaux et mortels sont aujourd’hui presque complètement oubliés hors d’Allemagne. Ils font partie de la longue liste des crimes contre l’humanité perpétrés par les Britanniques, les Américains et les Soviétiques durant les années 1940. Anthony Beevor, dans son dernier ouvrage, « La Seconde Guerre mondiale », consacre par exemple un chapitre entier aux « bombardements stratégiques » des Alliés qui firent plus de 300.000 morts entre 1942 et 1945. Le but : raser les villes allemandes (Cologne, Hambourg, Dresde…) et tuer le maximum de civils. Cette politique de la terreur lâcha 1.350.000 tonnes de munitions sur l’Allemagne. Soit l’équivalent en puissance de 25 fois la bombe atomique larguée sur Hiroshima en 1945…

    [cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • D’après l’ONU, l’avortement sélectif des filles augmente en Europe

     

    C’est une étude des Nations unies qui l’affirme : le nombre des avortements sélectifs des filles va croissant en Europe, une tendance qui se lit dans les statistiques de naissance où les garçons sont de plus en plus sur-représentés.

    L’Inde, la Chine et autres pays « émergents » n’ont plus l’apanage de ces tristes statistiques rendues possibles par l’existence de ce qu’il est convenu d’appeler « l’interruption volontaire de grossesse » : dès lors qu’elle est légale à la demande, en effet, pourquoi se priver ?

    Sans vraiment de surprise on notera que c’est dans des pays européens à forte présence musulmane que cette préférence « culturelle » pour les garçons se traduit par un surcroît de naissances « mâles » : en Albanie, il en naît 112 pour 100 filles ; au Kosovo la proportion est de 110 pour 100 ; au Montenegro, 109.

    Le taux ordinairement constaté à travers le monde est de 105 naissances de garçons pour 100 naissances de filles, un déséquilibre dû à la prévoyance de la nature – pour ne pas dire la Providence – pour compenser la plus forte mortalité des bébés et des enfants mâles et aboutir, dans une région donnée, à l’équilibre entre hommes et femmes.

    Lire la suite de l’article sur riposte-catholique.fr

    E&R

  • Le Bloc Identitaire et Génération Identitaire appellent à manifester le 13 janvier contre le mariage homosexuel

    sans-titre.png Bloc identitaire.png

     

    08/01/2013 – 15h20
    PARIS (NOVOpress) – Les Identitaires que ce soit leur mouvement de jeunesse Génération Identitaire -qui s’est rendu célèbre récemment par l’occupation symbolique du chantier de la future grande mosquée de Poitiers-, ou le Bloc Identitaire, ont communiqué chacun un appel à se joindre aux manifestations du 13 janvier contre la légalisation du mariage entre personnes de même sexe et l’adoption d’enfants par ces doubles.

     

    Le Bloc Identitaire rappelle que :
    “Dès le lendemain de l’élection du président socialiste, à travers la campagne “Hollande n’est pas mon président“, le Bloc Identitaire avait alerté les Français sur les dangereuses dérives que le nouveau pouvoir inscrivait déjà à son programme. Dans le même temps, nous affirmions qu’élu par seulement 33% des Français en âge de voter, François Hollande n’avait aucunement la légitimité suffisante pour mener des réformes aussi profondes que l’octroi du droit de vote aux étrangers ou encore l’ouverture du mariage et de l’adoption aux homosexuels.”

    Pour les identitaires, le combat est total : dans les urnes, dans les esprits à travers la lutte culturelle, et bien entendu dans la rue !
    C’est pourquoi, pour défendre la famille face aux apprentis-sorciers, le Bloc Identitaire appelle sans réserve, comme il l’avait fait en novembre, à rejoindre les manifestations du 13 janvier à Paris !”, ajoute le BI.

    Le Président du Bloc Identitaire, Fabrice Robert, a tweeté qu’il sera présent :
    Le Bloc Identitaire et Génération Identitaire appellent à manifester le 13 janvier contre le mariage homosexuel
    Il indique qu’il sera au cortège de “La Manif pour Tous” au départ de la Porte Maillot à 13h et invite ceux qui le souhaitent à le rejoindre à ce point de rendez-vous à partir de 12h30.

    De leur côté les jeunes gens de Génération Identitaire se sentent particulièrement concernés :
    “Notre génération a été touchée de plein fouet par la casse systématique de la famille, des valeurs et des repères collectifs qui charpentent une société. Nous sommes les enfants d’une société mutante imaginée par cette génération 68 qui contrôle la majorité des pouvoirs en France. Et c’est aussi à ce titre – en tant que bébés-éprouvettes des savants fous – que nous condamnons sans aucune réserve ce projet de loi. Une loi portant violemment atteinte à l’équilibre de la famille et à celui des enfants en tout premier lieu, donc le futur même de notre pays.”

    Aussi ajoutent-ils :
    “En défilant contre l’ouverture du mariage et de l’adoption aux homosexuels, la jeunesse manifestera pour son avenir. Nous appelons nos adhérents, nos sympathisants, et plus largement tous les jeunes Français à rejoindre les manifestations du 13 janvier à Paris”.

     

    *** Rappelons que quatre cortèges de manifestants contre le projet de loi du “Mariage pour tous” auront lieu à Paris dimanche 13 janvier à partir de 13H : départs de la Porte Maillot et des Places d’Italie et Denfert-Rochereau, pour “La Manif pour Tous” ; départ de la rue Pinel dans le XIIIe arrondissement pour la manifestation de Civitas.

    [cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

    BRAVO LES IDENTITAIRES !

  • Plus de 624.800 britanniques ont signé une pétition contre le “mariage” gay

     

    10 contre 1. C’est l’état actuel des pétitions contre et pour le « mariage » des homosexuels au Royaume-Uni, où le gouvernement de coalition mené par le « conservateur » David Cameron souhaite imposer au plus vite cette dénaturation du mariage.

    A l’heure d’écrire, plus de 624.800 personnes avaient déjà signé la pétition c4m.org.uk (Coalition for Marriage) ; la pétition concurrente, c4em.org.uk (Coalition for Equal Marriage) en avait recueilli, à la même heure, 64.459.

    Voilà qui explose le mythe d’un consensus social, aussi actif au Royaume-Uni qu’en France : outre-Manche, C4EM assure que 305 dés élus à la chambre sur 649 sont d’ores et déjà en faveur du « mariage » gay, contre 114 opposants, 14 sans opinion et 216 dont l’avis n’est pas connu.

    Peter Saunders, de Christian Medical Comment, souligne que les chiffres des opposants ne peuvent être que supérieurs, vu que 137 élus du seul parti Tory ont déjà rassuré leurs électeurs sur le fait qu’ils voteraient contre.

    Mieux, les Travaillistes viennent d’obtenir la liberté de vote sur ce sujet brûlant et un petit nombre des élus Labour ont déjà fait connaître leur intention de voter contre.

    La presse anglaise conservatrice scrute avec intérêt le nombre croissant de votes négatifs, tandis que l’Eglise catholique s’est fortement fait entendre par la voix de l’archevêque de Winchester, Vincent Nichols, moins ferme dans un passé encore récent mais qui change. Il a qualifié le projet de légaliser le « mariage » homosexuel de « totalitaire » dans son homélie de Noël et a déclaré quelques jours plus tard que les écoliers ne pourront plus connaître « la véritable nature du mariage » si le projet devient loi.

    Riposte catholique