Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/04/2012

Meurtres en série dans l'Essonne: qui est le suspect ?

PORTRAIT - Interpellé ce samedi, «Yoni P.» est le seul suspect connu de trois des quatre meurtres commis depuis cinq mois dans l'Essonne...

Des deux suspects interpellés samedi dans le cadre de la série de meurtres dans l’Essonne, un seul, «Yoni» est toujours en prison ce lundi. Le second, qui aurait été victime d’une usurpation d’identité et qui n’avait d’ailleurs été interpellé que pour «vérifications», a été relâché dimanche soir. Les suspicions pesant sur le premier interpellé sont, elles, bien plus lourdes. «20 Minutes» fait le point sur l’arrestation du suspect et son profil.

Conditions de l’interpellation

«Yoni» est désormais le seul suspect des trois derniers meurtres survenus dans l’Essonne. Il a été interpellé samedi dernier à 14h30 à Ris-Orangis (Essonne), à la sortie du domicile de ses parents où il avait passé la nuit. Il était en chemin vers son petit appartement de Draveil, toujours en Essonne, au moment de l’arrestation. C’est grâce au signalement de la moto Suzuki bleue et blanche que les forces de l’ordre ont pu le retrouver.

Selon une source proche de l’affaire, «le nom du propriétaire d’une moto, correspondant à celle vue notamment à Grigny, est revenu, en fin de semaine, aux oreilles des enquêteurs. En vérifiant l’adresse donnée pour l’immatriculation de ce deux-roues, l’identité d’un autre homme est apparue. Celle de Yoni P.» Avant l’interpellation, la police aurait aperçu le suspect près de box qu’il louait dans les environs, dont un situé dans l’immeuble où deux des quatre victimes ont été tuées.

Le profil du suspect

Né en décembre 1978, Yoni P., Antillais de 33 ans, est connu par les services de police pour des «violences» et décrit comme «psychologiquement très fragile». Son voisin de palier l’a décrit au micro d’Europe 1 comme un marginal qui souffrait d'une maladie depuis plusieurs années. «C'est quelqu'un de très solitaire, sans travail, quelqu'un qui était un peu perdu, un marginal de la société», a déclaré ce témoin. «Mais très gentil d'apparence. Très très gentil. Quand on se voyait, on parlait de musique. Parfois, il cherchait du boulot, j'essayais de l'aiguiller», a-t-il ajouté.


Essonne : "Yoni était vraiment très gentil" par Europe1fr

Une gentillesse que tout le monde ne percevait pas, comme par exemple le gardien de son immeuble: «On m'avait dit de me méfier de lui car il aurait des armes, mais je ne l'ai jamais vu avec une arme». Interrogé par la police après l’interpellation, le gérant d’un club de tir sportif s’est d’ailleurs souvenu de lui, selon une source judiciaire: «Il a indiqué qu’il lui avait demandé de quitter son stand alors qu’il s’était montré agressif avec d’autres clients des lieux.»

Ce que les enquêteurs ont contre lui

De nombreux scellés ont été emportés par la police à la suite de perquisitions, notamment à son domicile et dans les box loués par le suspect. Dans l’un d’entre eux, les enquêteurs ont notamment retrouvé une moto Suzuki correspondant à celle recherchée par la police, ainsi qu’un casque et un blouson correspondant aussi à ceux aperçus sur les scènes de crime. En prime: un étui à pistolet, vide – l’arme du crime reste introuvable ce lundi. Selon Europe 1, les enquêteurs ont découvert dimanche chez le suspect une douille de calibre 7.65 percutée qui a la particularité d'être identique à celles retrouvées sur les scènes des crimes. Et selon RTL, un pistolet correspondant à l'arme du crime a été retrouvé au domicile du suspect.

Nicolas Bégasse  
   
20minutes.fr - 16/04/12

20:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Sarkozy à la Concorde: Y' a quelqu' un ? - Reportage photos

Lire et regarder les photos:

http://blogs.mediapart.fr/blog/francois-bonnet/160412/sar...

 

Encore un mensonge! Il n'y avait  hier que 25.000 personnes  place de la Concorde !  

 

Blog de François BONNET

MEDIAPART -16/04/12

 

18:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Mare nostrum

Photo010.jpg

La mer aux Lecques  - 14 avril 2012

(Photo Gaëlle Mann)

03:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

PPDA ne croit pas aux sondages au sujet de Marine Le Pen

Posté par le 15 avril 2012

 

 

A une semaine du premier tour de l’élection présidentielle, Patrick Poivre d’Arvor était ce soir l’invité du journal télévisé de 20h présenté par Laurent Delahousse sur France 2. PPDA réagit au sujet des dix candidats en piste pour conquérir l’Élysée en soulignant que, pour lui, les résultats des intentions de vote des instituts de sondage pour Marine Le Pen ne correspondent pas au résultat du scrutin qu’elle obtiendra dans une semaine !

 

02:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Marine Le Pen à Hénin-Beaumont rend la parole au Parlement des invisibles

15/04/12

02:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Reportage - Marine Le Pen à Hénin-Beaumont

15/04/12

01:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

15/04/2012

Marseille: deuxième fusillade en dix jours contre un équipage de la BAC

Si les malfaiteurs s'entretuent, ils n'hésitent pas non plus à tirer sur la police. À dix jours d'intervalle, un équipage de la Bac Sud a été visé par deux fusillades successives, qui se sont miraculeusement terminées sans victime.

Après une première alerte, très sérieuse, le 2 avril dernier, dans le quartier de la Rose (13e), lors de laquelle les fonctionnaires ont été arrosés à la kalachnikov par le passager d'un scooter T-Max, un scénario presque identique s'est reproduit hier au petit matin.

Aux environs d'une heure, les policiers ont croisé la route d'un puissant deux-roues, encore un Yamaha T-Max, sur lequel étaient installés deux hommes, chemin de Saint-Loup (10e). Le passager a immédiatement alerté la vigilance des fonctionnaires. Dépourvu de casque et entièrement vêtu de noir, il portait une cagoule qui masquait son visage. Un accoutrement plus que suspect qui a forcé les policiers à faire demi-tour pour suivre les deux hommes.

Ils ouvrent le feu après avoir lancé une course-poursuite

Une étrange course-poursuite s'est alors engagée. Le pilote a accéléré, puis freiné, comme s'il attendait une intervention plus musclée des forces de l'ordre. Le scooter s'est même arrêté, une nouvelle fois pour tester la réaction des poursuivants. Puis le motard s'est de nouveau décidé à prendre le large. C'est à ce moment précis que l'un des policiers a vu le passager chercher un objet au niveau de sa ceinture.

Il s'est ensuite retourné et a ouvert le feu, une fois, en direction du véhicule de la Bac. Le projectile, tiré par un pistolet automatique, a perforé le pare-chocs. Dans la voiture, le passager a répliqué, sans atteindre le tireur. Plusieurs autres coups de feu ont finalement été échangés et la fusillade s'est soldée par la fuite des deux suspects.

Sur place, les enquêteurs de la police judiciaire ont retrouvé des étuis de calibre 7.65, correspondant bien à une arme automatique. Une agression qui est intervenue seulement deux jours après le décès d'un policier de la Bac, lors d'un cambriolage, en Savoie. David-Olivier Reverdi, le délégué du syndicat Alliance dans le département, a ainsi "apporté son soutien à l'ensemble des équipages de la Bac, qui paient un tribut déjà trop lourd." Il a également réclamé que "les missions d'anticriminalité soient priorisées en effectifs et en matériel."

La Provence - 14/04/12

23:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Philippe Chevrier (FN) débat face au Front de gauche

Posté par le 15 avril 2012

 

Philippe Chevrier, membre du comité central et secrétaire départemental du Front National dans les Yvelines, face à Clément Ortega-Pelletier, conseiller régional Front de gauche sur la chaîne locale TV Fil 78.

21:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen en réunion publique à Hénin-Beaumont: "Le parlement des Invisibles"

 

Marine Le Pen était à Hénin-Beaumont cet après-midi dans le Pas-de-Calais en réunion publique sur le thème « Le parlement des Invisibles ». Myriam Ancaoua, journaliste à I>Télé, relève que Marine Le Pen est « la seule dans l’élection à parler de la vraie vie des vrais gens ».

« Ici pas de star, pas de showbiz, mais la vraie vie, les vrais gens. Ici ce ne sont pas les bobos en mal d’animation qu’on attire. Les bobos qui iront voir Nicolas à la Concorde après le brunch avant de filer en vélib à Vincennes pour voir si François à une cravate plus cool que celle de Nicolas, à moins que la séance de yoga n’oblige à écourter ces petites festivités parisiennes. »

15/04/12

20:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen condamne une nouvelle fois la fermeture de la maternité de La Seyne-sur-Mer (Var)


Marine Le Pen à la maternité de La Seyne sur Mer... par Boccaletti83

14/04/12

20:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Un petit tour à la cité La Marie, Marseille 13ème

photo.JPG voitures caves.JPG

Voitures-caves sur le parking de la cité

photo.JPG porte cité.JPG

Porte en verre brisée

photo.JPG plafond.JPG

Plafond de la cage d'escalier

photo.JPG cité.JPG

Boîte aux lettres "poubelle"

14/04/12

20:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Discours de Marine Le Pen à Brachay (Haute-Marne)


Discours de Marine Lepen à Brachay (Haute-Marne) par MarineLePen

(Merci à BOGOMIR )

18:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Air France annule des billets d'avion "pro-Palestine"

14/04/2012

Air France annule des billets d’avion pro-Palestine


Air France a annulé les billets pour Tel Aviv d’activistes pro-palestiniens qui devaient se rendre demain en Israël depuis l’aéroport parisien de Roissy-Charles de Gaulle et de Nice pour participer à l’opération « Bienvenue en Palestine », a indiqué aujourd’hui une porte-parole de la compagnie. « Dans le cadre de la convention de Chicago, Air France refuse d’embarquer tout passager non admissible par Israël », a-t-elle déclaré, précisant que la liste des passagers lui avait été fournie par Israël.

Elle a toutefois refusé de révéler le nombre de passagers concernés qui devaient embarquer au terminal 2E de CDG ou à Nice. Cette opération consiste pour 1500 militants, dont 500 à 600 Français, à se rendre à Bethléem, dans les Territoires palestiniens, pour inaugurer une école internationale. Ils doivent pour cela transiter par l’aéroport de Tel Aviv et partir d’aujourd’hui de plusieurs aéroports européens, ainsi que du Canada et des Etats-Unis. Les autorités israéliennes ont annoncé qu’elles s’opposeraient à cette opération en bloquant leur passage, et cherchent à empêcher leur embarquement en fournissant aux compagnies aériennes des listes de passagers.

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a été la première.

La compagnie aérienne allemande Lufthansa avait, dès vendredi, annoncé l’annulation des billets pour Tel Aviv de ces activistes pro-palestiniens. La compagnie aérienne britannique Jet2.com a fait part samedi d’une décision similaire. Lors de la première opération « Bienvenue en Palestine » en 2010, une centaine de militants, selon les organisateurs, avaient réussi à gagner la Cisjordanie. Mais l’été dernier, Israël avait pris des mesures drastiques pour empêcher l’opération et avait réussi à dissuader les compagnies aériennes d’embarquer les militants au départ. Les quelques dizaines de militants qui avaient réussi à arriver en Israël avaient été détenus avant d’être expulsés.
 

http://www.algerie1.com/flash-dactu/air-france-annule-des-billets-davion-pro-palestine/ http://www.algerie1.com/flash-dactu/air-france-annule-des-billets-davion-pro-palestine/  

 

 ALTERINFO.NET


 

02:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Grande-Bretagne: les détenus païens demandent à pouvoir pratiquer librement leur culte

 

Grande Bretagne : les détenus païens demandent à pouvoir pratiquer librement leur culte
 
 
14/04/2012 – 17h00
LONDRES (NOVOpress Breizh) – Les détenus païens de Grande-Bretagne demandent à bénéficier du droit de prier nus et de porter des robes à capuchons dans leurs cellules. Les directives pénitentiaires actuellement en vigueur leur permettent de porter seulement des robes sans capuchons afin que leurs visages restent bien visibles. Et la pratique consistant à se mettre nu pour prier est tout simplement interdite. Une règlementation beaucoup plus restrictive que pour certaines communautés, notamment celles d’origine indo-pakistanaise.

Selon le Daily Mail, qui révèle l’affaire, un détenu dont le nom n’a pas été divulgué, incarcéré dans un quartier de haute sécurité à la maison d’arrêt de Frankland dans le Nord-est de l’Angleterre, s’est plaint d’être victime de discrimination parce qu’il s’est vu interdire de prier en portant une robe de « style druidique » dans sa cellule.

Dans une lettre publiée dans le magazine des détenus Inside Time il a déclaré que certains de ses codétenus – d’origine indo-pakistanaise – avaient été autorisés à couvrir leurs têtes avec des foulards pendant la prière et qu’il n’était pas équitable que les détenus païens se voient interdire de porter une robe à capuchon.

« Il s’agit là d’un cas de discrimination flagrant qui doit être considéré comme sérieux. Il ne doit y avoir qu’une seule règle pour tous ou pas de règle du tout. » écrit le prisonnier. Après avoir demandé conseil auprès de la Fédération Païenne, il a donc saisi la direction de l’établissement pénitentiaire pour que le règlement soit modifié.

Un autre détenu, qui purge une peine à la prison de Wandsworth, dans le Grand Londres, s’est plaint de ne pas avoir le droit de prier nu – « skyclad » selon le terme anglais – comme le font certains groupes païens actifs en Grande Bretagne.

Le Ministère de la Justice britannique permet aux détenus païens d’avoir un certain nombre d’objets religieux dans leurs cellules, y compris de l’encens, un collier pentagramme, une baguette souple nommée « wand », des pierres runiques faites de « bois, pierre ou argile », un calice, un autel pour prier et même des cartes de tarot (?). Mais les directives sont formelles : « La plupart des païens portent des vêtements ordinaires pour le culte – en prison, le culte skyclad [nu] worship est interdit. L’usage d’une robe sans capuchon est autorisée, mais seulement pour l’exercice d’un culte privé ou collectif » . Après le cas des chrétiens, dont le droit de porter des signes rappelant leur foi sur les lieux de travail est contesté par le cabinet de M. Cameron, celui des détenus païens sera -t-il aussi porté devant la Cour européenne des Droits de l’Homme ? Affaire à suivre.

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

01:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Journal de Bord de Jean-Marie Le Pen n°274

 

01:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Pour Yves Thréard, Marine Le Pen a été "excellente" et "très bien" dans des Paroles et des Actes

14/04/12

01:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marine Le Pen à Senlis, en Picardie: "Moi, je crois en la France !"

14/04/12

00:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Marseille, une ville en danger où règne la loi des caïds de la drogue

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les policiers de la brigade criminelle de Marseille ont été pris pour cible. Déjà au début du mois d’avril, 3 policiers se sont fait tirer dessus avec des armes de type kalachnikov par 2 hommes !

Un, puis deux puis trois, les règlements de compte sont désormais légion à Marseille, le système UMPS qui gouverne la France depuis 30 ans avec des mains molles est responsable de cette insécurité grandissante et alarmante partout sur le territoire. Ce sont avec des « armes de guerre » que les gangs s’entretuent pour divers trafics et notamment la drogue dont Marseille est devenue la plaque tournante méditerranéenne dans la vidéo ci-dessus.

Hier soir sur i>Télé, une interview a été réalisée en duplex de Marseille avec José d’Arrigo, journaliste spécialiste du grand banditisme marseillais, au sujet des trois nouveaux règlements de compte qui se sont déroulés cette semaine dans la ville. Le trafic de stupéfiants est récurrent souligne-t-il tout en précisant que « Marseille est une plaque tournante du trafic de drogue » et « c’est la loi de la cité qui prime avec l’omerta »

 

Il est a noter qu’il y a déjà eu 20 règlements de compte criminels durant l’année 2011.

Relire notre article du 17 mars 2012 : Sarkozy, le bilan : braquages, règlements de compte, le rituel marseillais

Relire aussi nos articles du 3 mars 2012 : Bienvenue à Marseille : braquages, vols et meurtres rythment la cité phocéenne et Nouveau règlement de compte à Marseille. Le symbole de tous les échecs de Nicolas Sarkozy !

 

NPI - 14/04/12

 

00:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Frédéric Cabrolier fait front pour Marine Le Pen dans le Tarn

00:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Louis Aliot et Gilbert Collard manifestent à Perpignan contre le "racolage actif" de Sarkozy

Interview de Gilbert Collard, président du Comité de soutien de la campagne de Marine Le Pen, devant le monument aux morts du square Bir Hakeim de Perpignan pour réprouver la venue de Nicolas Sarkozy au chevet des Harkis à Bompas (66).

14/04/12

00:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)