Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2012

Un rabbin soupçonné de viol placé en garde à vue

 

L'une des plus importantes figures juives de France, le rabbin Daniel Farhi, est depuis ce mardi matin 10 heures en garde-à-vue dans les locaux de la Brigade de protection des mineurs de la PJ parisienne.

 Le fondateur du Mouvement juif libéral de France est soupçonné de viol et d'agressions sexuelles sur plusieurs jeunes filles, dont l'une avait moins de 15 ans au moment des faits supposés.

 Daniel Farhi, qui est âgé de 70 ans, avait été élevé au rang d'officier de la légion d'honneur le 1er janvier 2012.

 Une information RTL de Georges Brenier - 17/01/12

17:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Interview de Francesco Schettino, capitaine du Concordia, peu avant son arrestation: et s'il disait la vérité?

VIDEO: 

 http://www.hebdoweb.com/2012/01/16/le-capitaine-du-costa-...

 16/01/12

NdB: J'ai été obligée de supprimer cette vidéo postée sur le blog car elle fonctionnait mal et se déclenchait intempestivement, gênant la lecture des notes et l'écoute des autres vidéos. Mais vous pouvez la retrouver grâce à ce lien.

02:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Triple A perdu: Sarkozy s'en prend à un journaliste lors d'une conférence de presse à Madrid...

16/01/12

 

01:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

"Un chrétien peut-il voter pour le Front national ? " - Une scandaleuse instrumentalisation de l'Evangile au service de l'Islam et de l'UMPS !

Pinte.jpg

Etienne Pinte, député UMP des Yvelines (photo), et Mgr Jacques Turck répondent "non", dans un essai à paraître le 19 janvier.


Extrême droite, pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire, est édité aux Editions de l'Atelier.

Dans cet essai, les deux auteurs démontrent, textes à l'appui, en quoi les valeurs de l'Evangile sont incompatibles avec les thèses développées par le Front national.

Principal argument de M. Pinte : "Les idéologies de l'extrême droite jouent essentiellement sur la peur de l'étranger, du différent, avec pour conséquence le rejet de l'autre."

L'Eglise, "au contraire prend le parti d'accueillir l'être humain, quelles que soient sa condition, ses origines, sa religion ou sa situation administrative dans une démarche de partage".

Un débat intéressant à 100 jours du premier tour de la présidentielle.

Sans tomber dans je ne sais quel "angélisme" - qui n'est d'ailleurs ni la position des auteurs, ni celle de l'Eglise - il convient, en effet, de lire le programme du FN en s'interrogeant sur la vision de l'Homme qu'il propose.

On peut relire et méditer le chapitre 25 de l'évangile de saint Matthieu.

Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite :
'Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde.

35 Car j'avais faim, et vous m'avez donné à manger ; j'avais soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais un étranger, et vous m'avez accueilli ;

36 j'étais nu, et vous m'avez habillé ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venus jusqu'à moi !'

37 Alors les justes lui répondront : 'Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu...? tu avais donc faim, et nous t'avons nourri ? tu avais soif, et nous t'avons donné à boire ?

38 tu étais un étranger, et nous t'avons accueilli ? tu étais nu, et nous t'avons habillé ?

39 tu étais malade ou en prison... Quand sommes-nous venus jusqu'à toi ?'

40 Et le Roi leur répondra : 'Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.'

41 Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : 'Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges.

42 Car j'avais faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'avais soif, et vous ne m'avez pas donné à boire ;

43 j'étais un étranger, et vous ne m'avez pas accueilli ; j'étais nu, et vous ne m'avez pas habillé ; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité.'

44 Alors ils répondront, eux aussi : 'Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu avoir faim et soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?'

45 Il leur répondra : 'Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l'avez pas fait à l'un de ces petits, à moi non plus vous ne l'avez pas fait.'

46 Et ils s'en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »

 http://religions.blogs.ouest-france.fr/archive/2012/01/14...

Ouest -France - 16/01/12 

 

01:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

"Les valeurs du judaïsme sont incompatibles avec celles du FN"

 

 Bernheim1.jpg

C'est ce que déclare le grand rabbin de France, Gilles Bernheim (photo), dans un entretien, aujourd'hui, au quotidien Sud-Ouest.


Interrogé par le journal régional sur les tentatives de Marine Le Pen de séduire l'électorat juif, dans l'optique des prochaines échéances électorales, Gilles Bernheim répond que "les valeurs du judaïsme sont incompatibles avec avec celles du Front national".

"Et quel que soit le positionnement de Marine Le Pen aux côtés d'Israël, cela ne changera rien", a insisté le Grand Rabbin de France, venu dimanche à Bordeaux pour commémorer la rafle de près de 400 Juifs, le 10 janvier 1944.

Candidate du Front national à l'élection présidentielle, Marine Le Pen tente de dédiaboliser son parti, notamment en tirant un trait sur les provocations de son père, Jean-Marie Le Pen, ancien président du FN à qui elle a succédé.

Courant décembre, son compagnon, Louis Aliot, numéro 2 du FN, s'est rendu en Israël, notamment pour y présenter un candidat au poste de député de la 8e circonscription des Français de l'étranger qui regroupe plusieurs pays méditerranéens, dont Israël.
 
"Vu le contexte politique actuel, je pense que Marine Le Pen incarne un espoir important et je suis certain que nous aurons beaucoup de voix dans la communauté juive en France et parmi les Franco-Israéliens", avait-il déclaré.

Après les prises de distance d'une partie de l'Église catholique, c'est au tour d'un représentant éminent du judaïsme d'estimer que "les valeurs" de sa religion sont contraires aux thèses du Front national.

Par ailleurs, j'imagine mal que les représentants de l'islam appellent à voter Marine Le Pen.

Ouest- France - 16/01/12

 

00:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Quand le commandant du Concordia évoquait le Titanic...

En décembre 2010, dans une interview accordée au média tchèque Dnes, Francesco Schettino, le commandant du Costa Concordia qui s'est échoué dans la nuit de vendredi à samedi en Italie, avait évoqué le Titanic. 

"Je ne voudrais jamais être dans le rôle du commandant du Titanic, obligé de naviguer dans l'océan entre les icebergs", avait-il indiqué.  Avant de poursuivre : "Mais je pense que grâce à la préparation, on peut maîtriser chaque situation et prévenir d'éventuels problèmes".

Aujourd'hui montré du doigt pour avoir commis des erreurs et quitté le navire, Francesco Schettino avait affirmé : "La sécurité des passagers compte au-dessus de tout !".

Accusé notamment d'homicides multiples et d'abandon du Costa Concordia, il a été placé en détention.

Selon le journal Corriere della Sera, le commandant du Costa Concordia avait fait le choix de passer près des côtes pour  faire plaisir à un responsable des serveurs originaire de l'île italienne du Giglio.

La musique Titanic dans le Concordia au moment du naufrage ?

 Une rescapée suisse a raconté à la Tribune de Genève qu'au moment du naufrage, la musique du Titanic "My Heart Will Go on" était diffusée dans un des restaurants du Costa Concordia. "Les images du film Titanic sont plus réalistes qu'on ne l'imagine. Elles me venaient sans arrêt en tête", confie Yannick Sgag.

Sudouest.fr 16/01/12

00:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Concordia: graves accusations contre le commandant Francesco Schettino

Entré dans la compagnie Costa Croisières en 2002, Francesco Schettino aurait pris des risques énormes pour faire plaisir à l'un de ses marins.

 

Francesco Schettino.
Francesco Schettino. Crédits photo : OLYCOM/SIPA/SIPA

 

«C'est un criminel », lâche Francesca en résumant la pensée commune de l'île de Giglio, où s'est échoué le Costa Concordia vendredi soir. Incarcéré pour homicide involontaire et pour avoir quitté le navire avant les passagers, le commandant du bateau, Francesco Schettino, 52 ans, suscite la colère de tous et les suspicions des autorités en charge de l'enquête. «La ligne de commandement a failli», a jugé le procureur de Grosseto en mettant en cause le commandant mais aussi ses officiers. «Il a voulu pavaner, toutes cabines allumées et sirènes hurlantes, en s'approchant trop près des côtes, mais il a commis une erreur de jugement impardonnable pour un marin, enfin s'il en est un…», commente un garde-côte de l'île.

La formation même du capitaine est mise en doute. «Il n'avait aucun diplôme valable », assure une source diplomatique étrangère dépêchée sur place. Une affirmation démentie par Costa Croisières qui a certifié, hier, la qualification de son employé. Entré dans la compagnie en 2002, Francesco Schettino, originaire de Meta di Sorrento (Campanie), a été promu commandant en 2006 après avoir été responsable de la sécurité du navire puis second. Comme tous les autres membres de l'équipage, il a reçu une formation continue et été formé aux procédures d'évacuation, a précisé la compagnie. Il détenait ainsi un certificat BST (Basic Safety Training).

Une manœuvre non prévue

Lors d'une conférence de presse à Gênes, le président de Costa Crociere, Pier Luigi Foschi, a rendu lundi Francesco Schettino «responsable» d'«une erreur humaine impondérable», tout en jugeant qu'il a effectué «une manœuvre non approuvée et non prévue ». Si une tradition de la marine veut que les bateaux de croisière se rapprochent des côtes pour saluer leurs habitants, ils respectent pourtant une distance d'au moins un mille. LeCosta Concordia s'est risqué à 150 mètres de l'île de Giglio, selon le procureur Francesco Ve. «Nous étions ahuris de voir ce monstre si près, s'exclame Paolo, un insulaire, pourtant nous avons l'habitude d'en voir passer». «On entendait les hurlements des passagers depuis le château de l'île, situé 400 mètres plus haut», témoigne Francesca, une habitante. Dénoncée, la même manœuvre a été exécutée en août dernier au même endroit, sans incident. Elle avait alors été saluée par le maire de l'île dans une lettre à la compagnie, qui appelait à renouveler ces clins d'œil sympathiques aux habitants.

Peu avant le drame, le commandant aurait en réalité appelé sur la passerelle Antonello Tievoli, responsable des serveurs originaires de l'île, en lui disant: «Viens voir, nous sommes tout près de ton Giglio! » Selon le Corriere della Sera, qui relate l'épisode, Tievoli aurait dû quitter le bateau pour un congé la semaine précédente, mais il avait dû rester à bord faute de remplaçant. Le commandant Schettino aurait voulu ainsi lui faire une faveur, en faisant passer l'immense paquebot près des côtes rocheuses de l'île toscane. Le marin est alors monté sur le pont supérieur, s'est penché sur le bastingage, a vu l'île s'approcher dangereusement: «Attention, nous sommes extrêmement près de la côte », a-t-il dit au commandant.

De graves erreurs d'analyse

Mais l'impact est survenu immédiatement après. Selon le quotidien italien, le chef des serveurs a livré son témoignage aux garde-côtes et devrait le répéter aux carabiniers, dans le cadre de l'enquête qui cherche à établir exactement les causes du sinistre. Sa sœur Patrizia confiait lundi au Figaro sa crainte que «le monde entier impute à [son] frère la responsabilité du drame ». À cette légèreté présumée, le commandant a en tout cas ajouté de graves erreurs d'analyse. Alors que la capitainerie l'a joint à quatre reprises à partir de 21h40 pour s'assurer que tout allait bien, Francesco Schettino n'a donné l'alerte qu'à 22h42, après l'échec d'une série de manœuvres «conduites irrationnellement», estime un garde-côte de l'île du Giglio. En dernier lieu, il a demandé un filin aux autorités portuaires pour tirer le paquebot jusqu'au port. «C'est comme tirer un éléphant avec la queue d'une souris », s'étonnaient lundi les experts. Face à ces incohérences, l'équipage a plutôt bien maîtrisé l'évacuation, même si les passagers sont nombreux à avoir observé une grande désorganisation et des dysfonctionnements. En effet, 4200 personnes ont été évacuées en deux heures.

Francesco Schettino a, quant à lui, quitté son navire en perdition avant que la totalité des vacanciers soit évacuée. Accusé notamment d'homicides multiples et d'abandon du navire (il risque douze ans de prison pour ce seul délit), le marin est incarcéré à Grosseto, parce qu'il y avait «risque de fuite», selon le parquet.

Le Figaro - 16/01/12

00:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

16/01/2012

L'islamisation de Clermond-Ferrand - "Allah Akbar" en hommage à Wissam

Le 14  janvier 2012

16/01/12

23:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Pression sur les maires: la preuve par le PS

 

Communiqué de Marine Le Pen

Dans un commentaire intitulé « Jean Lassalle, la faute », le conseiller général PS de Saint Jean Pied de Port dans les Pyrénées-Atlantiques a osé déclarer que : « Il est clair pour moi que ceux qui parraineront Marine Le Pen auront franchi le Rubicon et sont prêts à des alliances avec le Front National au sein de la droite.. » (source)

Je condamne avec la plus extrême fermeté cette déclaration inadmissible qui s’assimile à une menace claire à l’adresse des maires, élus de la république, et demande à Monsieur Hollande de les condamner sans ambiguïté.

J’ai demandé à mes conseils de déposer une plainte et je saisis le conseil constitutionnel dans sa mission de juge de la régularité du scrutin (article 58 de la Constitution de 1958).

23:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Syrie: une évolution vers la paix

16/01/2012 – 16h30
PARIS (NOVOpress) –
Contrairement à ses voisins égyptiens ou libyens, la Syrie n’entend sombrer ni dans le chaos ni dans l’ornière islamiste suites aux incantations bellicistes de l’OTAN ou aux injonctions paranoïaques et dévastatrices des va-t-en-guerre en chemise blanche.

Syrie : une évolution vers la paix

L’état d’esprit des autorités syriennes est tout autre. En témoigne, cette décision forte du pouvoir syrien qui vient de décréter une amnistie générale allant dans le sens de la paix. Pour le ministère russe des Affaires étrangères, il s’agit là d’un « pas important et positif ».

Le 15 janvier, le président syrien Bachar el-Assad a en effet promulgué une amnistie générale pour les participants aux manifestations antigouvernementales et qui concerne les personnes ayant commis des infractions « dans le contexte des événements qui se sont déroulés dans la période du 15 mars 2011 au 15 janvier 2012 ».

Moscou voit en cette mesure forte un pas et une ouverture décisive « dans le contexte de mise en œuvre de l’initiative de paix arabe et du règlement pacifique de la crise politique en Syrie, par les Syriens eux-mêmes et sans ingérence étrangère ».

Au grand dam des États-Unis et de ses vassaux européens.

Crédit image : The World Factbook, domaine public.

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

19:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

40% des dépenses du tribunal de Boulogne-sur-Mer sont dues aux traductions pour les immigrés inculpés

40% des dépenses du tribunal de Boulogne-sur-Mer sont dues aux traductions pour les immigrés inculpés !

   16/01/2012 – 14h00
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Ce chiffre a été révélé par Jean‑Philippe Joubert, procureur du tribunal. Il a rappellé que le tribunal de Boulogne‑sur‑Mer dans le Pas‑de‑Calais a des dossiers très lourds liés au problème d’immigration clandestine.

En 2011, 843.000 euros ont été consacrés par le tribunal aux frais d’interprètes et de traduction.

Pour quels résultats ?

Photo : Boulogne-sur-Mer. Crédit photo : Jimmy Legrand via Flickr, licence CC.
[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

19:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Hommage à sainte Geneviève 2012 - " Pas d'avenir sans souvenir"

10/01/2012

PARIS (Novopress) - A l’appel de l’association Paris Fierté, 400 Parisiens et amoureux de Paris ont rendu hommage dimanche 8 janvier à sainte Geneviève, patronne de Paris.

Dans un communiqué, Paris Fierté indique : “Placée sous le signe du souvenir : ‘Pas d’avenir sans souvenir !’, la marche s’est déroulée dans la ferveur et la gaieté, et s’est conclue sur le parvis de l’église Saint-Etienne-du-Mont, au sommet de la montagne Sainte-Geneviève où reposent les reliques de la sainte.”

De plus, “tout au long du cortège, animé par les chants du Choeur Montjoie Saint-Denis, et rythmé par des slogans tels que ‘Paris est Patrie’ ou encore ‘Paris populaire, Paris identitaire’, la bonne humeur et la fierté commune d’être les descendants de la patronne de la cité furent de mise. Des discours et la lecture d’un poème de Charles Péguy ont précédé un  feu d’artifice et une fort conviviale dégustation d’un vin chaud.”

Vous pouvez voir les photos de cette marche sur le site de Paris Fierté et sur celui de la photographe Anne Kerjean.

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

 

19:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Reportage sur le meeting de Marine Le Pen à Rouen

Le 15 janvier 2012

18:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Georges Azouze: "le Concordia était le fleuron de notre flotte"

untitled.bmp Azouze.jpg

(Cliquez sur la photo)

Georges Azouze, de l’Association française des compagnies de croisières (AFCC) et président de Costa Croisières , leader du secteur dans l’Hexagone, s’exprime sur le drame.

Quand avez-vous appris le drame ?
Georges Azouze.
Dès 22 heures vendredi soir, nous avons été informés de l’évacuation en urgence du bateau.

Depuis cet instant nous avons mis en place une cellule de , ici en France, mais aussi en Italie.

Avez-vous déjà des informations sur les conditions de ce naufrage ?
Il est trop tôt. Notre priorité depuis hier soir a été d’évacuer dans les meilleures conditions nos clients et notre équipage. Pour nous, c’est une journée de deuil, une vraie tragédie pour les familles et notre compagnie. Mes premières pensées vont vers les victimes. Je ressens un grand chagrin et beaucoup de compassion.

Selon vous, les manœuvres d’évacuation d’urgence du navire ont-elles été respectées ?
C’était une situation dangereuse. A priori les procédures de sécurité mises en place ont été suivies.

D’après les premiers éléments de l’enquête, le « Concordia » aurait pu dévier de sa route habituelle et se retrouver trop près de la côte ?
Je n’ai pas d’éléments. Il y a deux enquêtes ouvertes en Italie. Laissons la justice faire son travail. Tout ce que je peux dire, c’est que le circuit de cette croisière existe depuis quarante ans. Nos équipages sont expérimentés et nos capitaines et commandants proviennent des meilleures écoles navales italiennes.

Le « Concordia » était-il un bateau récent ?
Oui. Il est sorti des chantiers en 2006. C’était le fleuron de notre flotte. Nous avons en permanence 17 paquebots qui sillonnent les mers du monde entier. Le « Concordia » devait arriver à Marseille dimanche matin pour repartir quelques heures plus tard pour un nouveau circuit en Méditerranée.

Votre société Costa Croisières a-t-elle déjà connu pareil drame ?
Depuis vingt-six ans que j’y travaille, je n’ai pas le souvenir d’une telle tragédie. Nous avions connu des petits incidents, par exemple lors de manœuvres d’approche dans des ports quand la météo est mauvaise. Mais rien de tel.

Justement, vendredi soir, les conditions de navigation semblaient excellentes ?
Encore une fois, l’heure n’est pas aux conclusions. Notre priorité absolue reste à recenser tous nos clients et membres d’équipage et à assurer leur prise en charge et leur rapatriement dans les meilleures conditions. Nous analyserons les raisons de l’accident plus tard.

Le Parisien - 15/01/12

01:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Mariages mixtes: une chance pour nos sociétés? - Près de 30% de mariages mixtes en France

00:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

15/01/2012

Grand meeting à Rouen - Discours de Marine Le Pen

 

Mes chers compatriotes, de métropole, d’outre-mer, et de l’étranger, chers internautes qui nous suivez en direct, mes chers amis,

Depuis la semaine dernière et jusqu’à l’élection présidentielle, dimanche rime désormais pour moi avec ces moments de rencontre avec vous.
Chaque dimanche, je m’en vais parcourir nos belles régions françaises pour vous rencontrer, vous adresser un grand message d’espoir, me tourner vers les Français et leur parler de la France.

Mais aussi leur expliquer pourquoi l’effritement et même pourquoi dans certains domaines l’effondrement dont ils sont les spectateurs désolés n’est pas une fatalité.
Ma génération entend parler de crise et de chômage depuis qu’elle a l’âge de raison. Une crise qui dure presque 40 ans n’est pas une crise, c’est un système !

Ce système, il a été voulu, construit, renforcé et il n’est plus temps de savoir si c’est de la part de nos dirigeants successifs par bêtise, par lâcheté ou par cupidité. Dans les trois cas il suffit de savoir que c’est leur responsabilité et qu’ils sont donc tous discrédités pour y apporter des solutions.

Ce système, c’est celui du mondialisme ultralibéral.

Il me faut vous convaincre que cette situation n’est qu’une parenthèse dans notre histoire et non pas une fatalité induite par des évolutions mécaniques du monde à laquelle on ne pourrait que s’adapter ( c’est le discours de N.Sarkozy) tout en tentant maladroitement d’en corriger les injustices les plus révoltantes, ou de faire croire qu’on va s’y atteler (c’est le discours de F.Hollande).

Si depuis 40 ans la France s’appauvrit, croyez-moi, certains en revanche s’enrichissent !

La classe politique, aveuglée ou complice, délivre un faux diagnostic et apporte par conséquent des solutions qui loin de soigner le pays sont en train de le tuer.

Faisons donc ensemble le bon diagnostic et nous verrons que les solutions s’imposent d’elles-mêmes. Lire la suite de cet article »

23:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Saint-Denis : une femme grièvement brûlée à son domicile par deux agresseurs

untitled.jpg

(Cliquez sur la photo)

Une femme de 50 ans a été grièvement brûlée dans la nuit de samedi à dimanche à son domicile de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Vers 3h40, deux hommes encagoulés ont sonné à la porte de son appartement. Lorsqu'elle leur a ouvert, ils l'ont aspergée d'essence ou de liquide inflammable auquel ils ont mis le feu. C'est un voisin qui, réveillé par les de la victime, a volé à son secours et appelé les pompiers.

 

La victime a été transportée dans un service spécialisé dans la prise en charge des grands brûlés à Tours (Indre-et-Loire). Son état est jugé grave : elle a été brûlée à 40%, au troisième degré. La brigade criminelle de la police judiciaire a été chargée de l'.

Le Parisien - 15/01/12




LeParisien.fr

23:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Marine Le Pen invitée de Dimanche + par Anne-Sophie Lapix

15/01/12

20:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Pourquoi les juifs ne mangent-ils pas de porc? Les secrets de la nourriture casher

20:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Soyons fiers de nos ancêtres les Celtes !

20:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)