Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 1170

  • Montbéliard: une jeune fille de 15 ans violée en pleine rue sous la menace d'un tournevis

    Les faits se sont déroulés le 11 février dernierdans le quartier de la Petite-Hollande, à Montbéliard, dans le Doubs.

    Aux environs de 20H00, une adolescente marchait dans la rue lorsqu'un individu cagoulé a surgi par derrière et lui a serré le cou.

    Puis, sous la menace d'un tourvenis, il l'a violée.

    Un homme, connu des services de police pour vol, a été identifié grâce à son ADN.

    Il a été interpellé lundi et placé en garde à vue. Déjà soupçonné dans une autre affaire d'agression sexuelle, il a nié les faits.

    Il a été placé en détention provisoire.

     
     
    Faits Divers
  • Hollande va à Bruxelles en train mais regagne Paris en voiture ...

     

    François Hollande a fait mercredi le trajet Paris-Bruxelles en train. Continuant de se démarquer de son prédécesseur, François Hollande a ensuite regagné Paris en voiture dans la nuit de mercredi à jeudi à l'issue du sommet européen informel tenu à Bruxelles. Il a serré des mains et s'est laissé prendre en photo aux côtés des sympathisants venus nombreux. Juste avant son départ pour Bruxelles, François Hollande s'est offert un nouveau bain de foule Gare du Nord à Paris. Accompagné du chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, le président français a pris place à bord d'un train Thalys pour se rendre dans la capitale belge, où était organisé un sommet informel des dirigeants de l'Union européenne.

     

    Un mode de transport inédit qui vient conforter son image de "président normal", car s'il a voyagé en première classe, il était "dans un compartiment qui ne lui était pas réservé", a précisé l'Elysée. Son prédecesseur, Nicolas Sarkozy, utilisait deux avions, un Airbus A330-223 dévolu à l'usage du président et surnommé "Air Sarko One", et un Falcon 7X, l'avion d'affaires haut de gamme du groupe Dassault.

    A l'issue de la réunion, qui s'annonce houleuse compte tenu des menaces de naufrage de la Grèce et de la fragilité des banques espagnoles, François Hollande sera de retour à Paris dans la soirée. Mais en voiture cette fois-ci.

    François Hollande en voiture !

    François Hollande a regagné Paris en voiture dans la nuit de mercredi à jeudi à l'issue d'un sommet européen informel à Bruxelles. Le nouveau président français semble vouloir se démarquer des usages de son prédécesseur qui préférait l'avion. Le chef de l'Etat français a quitté Bruxelles vers 2h30 du matin après avoir donné une longue conférence de presse. A vitesse normale, en respectant les limitations de vitesses, il était censé arriver à Paris 3 heures et demie plus tard, soit vers 6 heures.

    François Hollande avait déjà surpris en décidant mercredi de venir en train à Bruxelles. Il avait alors embarqué dans l'aventure le premier ministre espagnol Mariano Rajoy, qui avait fait escale à Paris pour le rencontrer afin d'accorder leurs positions pour le sommet informel de Bruxelles. Mariano Rajoy, qui a visiblement apprécié le voyage, a publié des photographies sur son compte twitter.

    Le déplacement en train tranche avec les pratiques de Nicolas Sarkozy, qui utilisait deux avions pour venir participer aux sommets européens à Bruxelles, ville distante de 300 km de Paris.

    Cette initiative «hollandaise» a été l'occasion d'une opération de communication, avec des équipes de télévisions embarquées pour le voyage.

    Il n'est toutefois pas évident que François Hollande puisse la renouveler pour se rendre à Bruxelles, car le train nécessite de déployer de gros moyens pour assurer sa sécurité. Le rail contraint les autorités belges à faire de même pour le trajet dans leur pays.
  • Afghanistan: Moscou préoccupé par le statut des bases US après 2014

    Le statut des bases militaires américaines en Afghanistan après 2014, soit après le retrait programmé de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF), n'est pas évident, a indiqué jeudi Zamir Kaboulov, représentant spécial du président russe pour l'Afghanistan.

    "Kaboul et Washington n'ont pas encore signé un accord sur les bases. Ils se proposent de le faire dans un an. On nous dit que ce document définira tant le statut de telles bases militaires que le statut et les droits des militaires américains sur ces bases", a indiqué le diplomate.

    Et d'ajouter que la Russie se posait en outre des questions sur la raison du maintien de ces bases en Afghanistan.

    "De toute évidence, une telle infrastructure militaire n'est pas destinée à résoudre des problèmes intérieurs de l'Afghanistan, mais revêt sans doute une vocation régionale beaucoup plus large", a estimé M.Kaboulov.

    Selon la Maison Blanche, un tel accord ne prévoit pas de bases militaires permanentes en Afghanistan mais engage le pays à donner "accès et jouissance aux forces américaines jusqu'à 2014 et au delà" et offre la possibilité pour les forces américaines d'y rester après cette date pour "former les forces afghanes et viser (les éléments) d'Al-Qaïda restants".

    Moscou - RIA Novosti - 24/05/12

  • La Licra dresse une "liste noire" des candidats du Front National pour les législatives

    La Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) a annoncé, lundi 21 mai 2012, qu'elle dresserait la "liste noire" des candidats aux élections législatives "se réclamant des thèses haineuses et xénophobes du Front national".

    « Des candidats du Front national (FN), remaquillé pour la circonstance en Rassemblement Bleu Marine, pourraient entrer à l'Assemblée nationale le 17 juin prochain »

    "Des candidats du Front national (FN), remaquillé pour la circonstance en Rassemblement Bleu Marine, pourraient entrer à l'Assemblée nationale le 17 juin prochain", souligne dans un communiqué la Licra, qui a décidé "de mener campagne ces prochaines semaines pour faire battre le FN dans les urnes". "La Licra demandera dans une charte présentée aux candidats, de droite comme de gauche, un engagement de désistement en faveur du candidat républicain le mieux placé s'il y a un risque d'élection d'un représentant de l'extrême droite", indique-t-elle dans son communiqué. "Cette charte républicaine ainsi que la liste noire de la Licra seront rendues publiques prochainement", précise le président de la Ligue, Alain Jakubowicz (photo). "Il n'y a aucune compromission possible avec le FN: le seul « ni ni » qui vaille est « ni avec le Front National ni avec ses idées »", ajoute-t-il.

  • Montpellier - L'arrêté du maire interdisant à Dieudonné de se produire est annulé

    24/05/2012, 18 h 15 | Mis à jour le 24/05/2012, 18 h 27
    Le cinéma vient de fermer ses portes et une dizaine de camions de CRS sont posté devant en attendant l’arrivée sans doute imminente de Dieudonné. (D. C.)

    Nouveau rebondissement dans l’affaire Dieudonné : le tribunal administratif vient de casser l’arrêté municipal interdisant à l’humoriste de se produire au Gaumont multiplexe de Montpellier ou toute autre lieu de la ville. La juridiction constate “une atteinte grave à la liberté d’expression”.

    Le cinéma vient de fermer ses portes et une dizaine de camions de CRS sont posté devant en attendant l’arrivée sans doute imminente de Dieudonné. Une trentaine de fans sont déjà là.

    Midi Libre

  • Tremblement de terre en Italie: préférence étrangère dans les structures d'urgence! Un scandale!

    Tremblement de terre en Italie : préférence étrangère dans les camps d'urgence

    (Cliquez sur la photo)

     
     

    23/05/12 – 18h50
    ROME (NOVOpress)
    – A la suite du tremblement de terre qui a frappé le nord-ouest de l’Italie de nombreux italiens ont dénoncé le fait que les structures d’accueil soient « pleines d’africains et de slaves » et de s’y sentir « relégués au second plan ».

    En effet, le périodique italien Il Giornale décrit ainsi ces structures d’urgence :
    « Les entrées des villages de toile sont occupés par des étrangers, nigériens, marocains, égyptiens, slaves, et beaucoup de femmes voilées. La priorité d’accès aux tentes est donnée aux femmes avec des enfants qui sont toutes, ou presque, étrangères. »

    Ainsi de Sant’Agostino à Finale Emilia, les villages de toile reçoivent quasiment exclusivement des immigrés.
    De leur côté les italiens doivent de débrouiller seuls pour se nourrir et tenter de réparer leurs habitations, certains sont contraints de dormir dans des voitures ou même dehors. Une situation de discrimination « positive » en faveur des immigrés qui rend d’autant plus utile et précieuse l’intervention de la « Salamandre », l’organisme de protection civile de Casapound.

    Crédit photo : anna via Flickr (CC).
    [cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine
  • Nouvel Ordre mondial : le premier acte de soumission de François Hollande!

    Nouvel Ordre mondial : le premier acte de soumission de François Hollande!

     
    IRIB- Le site d'Europe 1 révèle, aujourd'hui, que «le retrait anticipé des troupes françaises d'Afghanistan était négocié depuis des mois ..

    ..avec Washington » via « l'envoyé spécial de François Hollande», «l'actuel ministre de la Défense : Jean-Yves Le Drian». « Bien avant l'élection présidentielle, les équipes de campagne de François Hollande ont pris des contacts le plus discrètement possible avec les Américains. » L'intervention militaire de l'Otan n'a bien sûr permis en rien d'éradiquer les forces talibanes mais Le Parisien le rappelait opportunément, dans les faits nos soldats déployés dans la région Est et placés sous commandement américain ne seront pas tous de retour à la fin de l'année, ne serait-ce que pour des raisons logistiques.

    «Evacuer nos 3 400 soldats ne devrait nécessiter qu'une douzaine de rotations d'Airbus Paris-Kaboul. Mais c'est le matériel qui pose un problème (...) : 900 véhicules (dont 500 blindés), 1 400 conteneurs, 3 Mirage 2000 et 14 hélicoptères. Techniquement, ce retrait prendra du temps et coûtera cher. D'autant plus que la France ne dispose pas d'avions-cargos et devra sans doute louer des Antonov à 35 000 € l'heure de vol. La France pourrait aussi se heurter à l'engorgement des aéroports de Kaboul et de Bagram par lesquels transitent les 23 000 soldats américains devant quitter le pays d'ici à la fin de septembre».

    Sur le blog Secret défense, Jean-Dominique Merchet indiquait qu' «il y aura toujours des militaires français en Afghanistan en 2013... et sans doute après. Tout l'enjeu est de trouver la bonne formule, celle qui satisfera tout le monde : les Afghans, les militaires français, les Américains, la gauche française, etc. C'est avant tout une question de vocabulaire : à la Maison Blanche, François Hollande a évoqué le retrait des troupes combattantes. Celles qui resteront seront-elles des troupes non-combattantes? »

    Europe 1 signalait encore que «des garanties sur trois sujets» ont été données par les socialistes à Barack Obama, des «engagements (qui) ont été reformulés, au mois d'avril, à Bruxelles, devant les responsables de l'Otan. C'est ce qui a permis que le sommet de Chicago soit considéré comme un succès diplomatique».

    Les «garanties» en questions sont «d'abord que François Hollande élu ne sortirait pas la France du commandement intégré de l'OTAN. Ensuite, que le départ d'Afghanistan ne serait pas une retraite et que les troupes françaises resteraient dans la coalition jusqu'en 2014. Enfin, que la France ne s'opposerait pas par principe au projet de bouclier antimissile, le grand projet des États-Unis»

    Et il est d'ailleurs intéressant de noter que la sortie du guêpier afghan occulte opportunément ce ralliement français au développement du système ABM, au projet yankee de bouclier antimissile en Europe. Une mesure soi-disant essentielle pour protéger les populations des menaces balistiques des « Etats voyous » selon la terminologie américaine, et notamment de l'Iran.

    Sur le blog Réalpolitik.tv, Emmanuel Archer, expert français installé à Moscou, indiquait qu' «en février 2012, ( Vladimir) Poutine alors encore premier ministre déclarait que le bouclier antimissile américain qui est en train d'être déployé en Europe, vise la Russie».

    La Russie a en effet «proposé à plusieurs reprises une alternative plus efficace consistant au déploiement de missiles intercepteurs à proximité immédiate des frontières de l'Iran, en Turquie, au Koweït, ou même encore en Irak. Propositions restées lettre morte. Ensuite parce que la Russie ne partage pas les craintes des États-Unis concernant la politique extérieure iranienne. Enfin, parce que nombre de spécialistes s'accordent à dire que l'Iran ne possède ni la technologie ni le potentiel industriel permettant de concevoir et de fabriquer des missiles intercontinentaux capables de parcourir les quelques 10 000 Km qui les séparent des États-Unis».

    «La confiance que la Russie accorde aux États-Unis et à l'Otan est aujourd'hui sapée par de lourds antécédents », elle « reste méfiante sur la politique étrangère du BAO, à qui elle reproche une attitude générale belliciste et d'ingérence».

    Moscou «n'a pas digéré les libertés que l'Otan a pu prendre en Libye pour renverser le gouvernement en place» et «le refus de l'administration américaine de fournir des garanties juridiques attestant que le système déployé ne sera pas dirigé contre les forces de dissuasions russes, inquiète le Kremlin».

    Bref, «la Russie considère que l'implantation du bouclier antimissile en Europe est une tentative de prendre un avantage stratégique structurel décisif sur la Russie au profit de la puissance américaine».

    Enfin, M. Archer note que l'implantation du bouclier antimissile en Europe est perçue «comme un danger mortel» par l'Iran, la Russie et la Chine. L'Iran, parce qu'il craint que ce bouclier défensif ne puisse se transformer en un bouclier offensif pour une future attaque contre son territoire. La Russie par sa crainte de voir son potentiel stratégique neutralisé et donc son influence sur la scène internationale diminuer. Et enfin la Chine, qui craint avec l'affaiblissement de ses principaux alliés, de se retrouver dans une situation d'isolement à la fois économique et stratégique».

    Ainsi, l'implantation du système ABM, pourrait devenir (...) le symbole d'une ligne de démarcation, voire même de fracture entre deux conceptions du monde qui s'affrontent aujourd'hui sur la scène internationale. D'un côté celle des américains soutenue par l'Alliance Atlantique, perçue par de plus en plus de pays, comme interventionniste et unipolaire. Et d'un autre côté, celle des pays comme la Russie, la Chine ou encore l'Iran, favorable à un monde multipolaire et à un équilibre des forces».

    En promettant d'ores et déjà à Washington que la France ne s'opposerait pas au projet de bouclier antimissile et resterait au sein du commandement intégré de l'OTAN, François Hollande, note Bruno Gollnisch, a donc donné sa «conception du monde». Il a confirmé qu'il serait comme son prédécesseur un féal bien soumis au bras armé du Nouvel ordre mondial. Mais le PS et ses dirigeants nous ont-ils déjà donné des raisons d'en douter ?

    http://www.gollnisch.com

  • Mystérieux décès du frère cadet de Nathalie Kosciusko-Morizet

     

    Etienne Kosciusko-Morizet, le jeune frère de l'ancienne ministre et porte-parole de Nicolas Sarkozy, a été retrouvé mort chez lui. L'étudiant avait 25 ans.

    Le décès du frère de Nathalie Kosciusko-Morizet, l'ancienne ministre de l'Ecologie et porte-parole de Nicolas Sarkozy, est mystérieux. Son corps a été retrouvé à son domicile de la Riche, près de Tours en Indre-et-Loire, mardi 22 mai au matin. C'est le site "La Nouvelle République" qui a révélé cette information. La police judiciaire de Tours est chargée d'enquêter sur ce décès. Une autopsie pour chercher les causes de cette mort a été menée aujourd'hui.

    Etienne Kosciusko-Morizet était étudiant en doctorat de chimie. Il effectuait, depuis un an, une thèse au commissariat atomique et aux énergies alternatives de Monts. Etienne Kosciusko-Morizet était également le frère de Pierre Kosciusko-Morizet, fondateur du site de vente PriceMinister.com. L'ancienne ministre de l'Environnement Nathalie Kosciusko-Morizet n'a, pour l'instant, pas fait de déclaration publique suite au décès de son frère.

    Publié le 23 mai 2012, 15h01

     
  • Manuel Valls salue "la symbiose entre la République et le judaïsme français" - CRIF Marseille Provence

    http://www.crif.org/fr/lecrifenaction/manuel-valls-salue-la-symbiose-entre-la-r%C3%A9publique-et-le-juda%C3%AFsme-fran%C3%A7ais/31266

     

    + 3 vidéos

     

    23/05/12

     

  • Montebourg condamné pour injure publique! Il reste au gouvernement...

    Posté par le 23 mai 2012

     

    Alors que François Hollande avait pourtant promis durant la campagne qu’aucun membre de son futur gouvernement ne devra avoir de casseroles judiciaires pour en faire partie, le tribunal de grande instance (TGI) de Paris vient de condamner ce jour, mercredi 23 mai 2012, Arnaud Montebourg à un euro de dommages et intérêts pour avoir publiquement injurié les anciens membres de la direction de SeaFrance.

    En visite à Calais en septembre 2011, durant la campagne de la primaire socialiste, Arnaud Montebourg avait rencontré les salariés CFDT de la compagnie de ferries en grande difficulté. A l’issue de cette rencontre, il avait déclaré : « On parle souvent de patrons voyous, là il s’agit d’une entreprise publique, c’est curieux… On ne fera pas de miracle, mais on peut dire à la SNCF que s’ils sont des incapables et qu’ils ont mis des escrocs à la tête de SeaFrance, ils vont l’aider à se relever ».

    Le ministre du Redressement productif doit faire appel de cette décision, il reste donc présumé coupable.

    Après Ayrault, Fabius, Taubira, la liste hollandienne des repris de justice, ou ayant eu affaire aux tribunaux, s’allonge… A qui le tour ?

    Source

  • David Pujadas a été "maladroit" lors du débat Marine Le Pen face à Jean-Luc Mélenchon...

    Posté par le 23 mai 2012

     

    Dans une interview accordée au Nouvel Observateur et diffusée sur internet, David Pujadas, journaliste et présentateur sur France 2, la première chaîne de service public, revient sur l’organisation du débat imposé à Marine Le Pen face à Jean-Luc Mélenchon dans l’émission « Des paroles et des actes ».

    David Pujadas avoue que Marine Le Pen n’a pas été traitée de la même manière que les autres invités à cette émission : « Elle n’a pas eu le choix de son contradicteur ».

    « Nous-mêmes avons été maladroits dans la façon de présenter les choses à Jean-Luc Mélenchon, il a communiqué, dès lors nous étions engagés. »

  • Quand l'UMP sollicitait Taubira pour entrer au gouvernement !

    Posté par le 23 mai 2012

     

    Communiqué du Front National

    La machine à perdre qu’est devenue l’UMP est prête à tout pour tenter d’enfumer les électeurs à quelques jours des élections législatives.

    Toute honte bue, Jean-François Copé vient ainsi de déclarer « quand on vote Front National, on a la gauche qui passe et on a Taubira. »

    Outre que le secrétaire général de l’ex-majorité présidentielle oublie opportunément que son parti a systématiquement appelé à voter à gauche contre les candidats du Front National, notamment lors des élections cantonales de 2011, il devrait se souvenir que c’est Nicolas Sarkozy qui, de l’aveu même de Christiane Taubira, l’a sollicitée pour entrer en 2007 dans le gouvernement d’ouverture.

    Les critiques des amis de M. Copé contre la nomination de Christiane Taubira dans le gouvernement Hollande ne pourront pas faire oublier la réalité : hier comme aujourd’hui, l’UMP reste le meilleur allié de la gauche.