Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 1187

  • Les électeurs du Front de gauche seraient sexuellement frustrés

    Les électeurs du Front de gauche sont sexuellement frustrés
     
     
     

    03/03/2012
    PARIS (NOVOpress) —
    Qui sont les plus frustrés sexuellement sur l’échiquier politique français ? Réponse : les partisans de Jean-Luc Mélenchon, à 35%, selon une étude de l’IFOP pour le magazine Hot Vidéo. Portant sur « les mœurs des français et leurs orientations politiques », ce sondage révèle ainsi que liberté sexuelle ne rime pas forcément avec épanouissement.

    Les électeurs du Front de gauche sont sexuellement frustrés

    Car cette insatisfaction sexuelle des électeurs du Front de gauche va de pair avec une tendance à l’infidélité : 44% des sympathisants du Front de gauche ont eu une aventure extraconjugale, tandis que 9% ont déjà pratiqué l’échangisme. Autre enseignement de cette enquête réalisée auprès de 1 411 personnes : ce sont les électeurs du Front national qui font l’amour le plus souvent : huit fois par mois.

    Crédit photo : RemiJDN via Flickr (cc)

    [cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine
  • Les 32 propositions de la "France forte" de Nicolas Sarkozy

    Créé le 05/04/2012 à 19h04 -- Mis à jour le 05/04/2012 à 20h33

     

    Nicolas Sarkozy lors de la présentation de son projet, le 5 avril 2012, à Paris.

     

    POLITIQUE - Le président-candidat a dévoilé jeudi un document répertoriant toutes les propositions qu’il a déjà énoncées...

    Son entourage promettait des «surprises» mais Nicolas Sarkozy n’a annoncé ce jeudi, lors de la présentation de son programme, qu’une «seule mesure nouvelle» devant les 400 journalistes. Il s’agit de faire verser les pensions des retraités le 1er du mois et non le 8, comme actuellement.

    >> Revivez le live de la conférence de presse par ici

    Mais l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy a distribué aux journalistes un document compilant les 32 mesures déjà annoncées par le président-candidat «au fil de [ses] déplacements» et de son «dialogue» avec les Français. 20 Minutes en fait le rappel.

    1/ Avoir recours au référendum «pour surmonter les blocages».
    2/ Réduction du nombre de sièges de parlementaires et introduction de proportionnelle pour les législatives.
    3/ Retour à l’équilibre des comptes publics dès 2016, «en associant les grandes collectivités locales à l’effort de réduction de la dépense».
    4/ Allègement des charges salariales.
    5/ Mise en place des accords compétitivité-emploi sur le temps de travail et les salaires.
    6/ Intégration de la prime pour l’emploi dans les fiches de paie de sept millions de salariés touchant entre 1.000 et 1.400 euros pour permettre une hausse de salaire de 840 euros par an.
    7/ Sept heures d’activité d’intérêt général obligatoires par semaine pour tous les titulaires du RSA.
    8/ Droit à la formation pour tous les chômeurs et obligation d’accepter un emploi correspondant aux compétences nouvelles acquises.
    9/ Généralisation de l’alternance lors de la dernière année du bac pro et du CAP avec 50% de présence en entreprise.
    10/ Exonérer de charges patronales l'embauche des plus de 55 ans.
    11/ Suppression de deux normes pour une créée.
    12/ Exiger la réciprocité dans les échanges commerciaux entre l’Europe et le reste du monde. Si les négociations n’aboutissent pas d’ici un an, la France réservera ses marchés publics aux seules entreprises européennes.
    13/ Réserver une partie des commandes publiques aux PME européennes, comme le font les Etats-Unis pour leurs propres PME.
    14/ Création d’un impôt minimal pour les exilés fiscaux français.
    15/ Création d’un impôt minimal sur les grands groupes, assis dans une premier temps sur le chiffre d'affaires mondial.
    16/ Pension de retraites payées le 1er du mois au lieu du 8.
    17/ Obligation de savoir lire, écrire et compter pour entrer au collège. Prise en charge des élèves en difficulté en primaire.
    18/ Accroître la présence des professeurs au collège en contrepartie d’une hausse de leur rémunération.
    19/ Création d’une «banque de la jeunesse» pour financer leurs études ou projet.
    20/ Hausse de 30% pendant les trois prochaines années des droits à construire.
    21/ Division par deux dans les cinq ans des droits de mutation sur les résidences principales.
    22/ Réduction l'immigration légale de moitié.
    23/ Conditionnement du regroupement familial à la connaissance de la langue française et des valeurs de la République.
    24/ Exigence d’un meilleur contrôle des frontières européennes. Sans évolution sous un an de la situation, rétablissement des contrôles ciblés à ses frontières.
    25/ Réforme de la justice des mineurs pour endiguer la délinquance des moins de 18 ans.
    26/ Donner aux victimes le droit de faire appel des décisions des cours d'assises et des tribunaux correctionnels et lors des remises en liberté.
    27/ Réforme de la dépendance en 2013 lorsque le déficit sera passé sous la barre des 3% du PIB.
    28/ Création de 200.000 places de gardes d'enfants supplémentaires.
    29/ Renforcement de l'accueil des étudiants handicapés dans les lycées et universités.
    30/Achèvement de la rénovation urbaine avec un second plan de 18 milliards d'euros.
    31/ Création de 750 maisons de santé pluridisciplinaires pour lutter contre les déserts médicaux.
    32. Confirmation du choix du nucléaire tout en développant les énergies renouvelables.

    M.P
  • Richard Descoings: une mort mystérieuse, des détails troublants...

    Lire l'article: http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Richard-Descoings-une-mort-mysterieuse-387437/

     

    04/04/13

  • La cuvée "Code Noir" des champagnes Giraud ferait référence à la Traite négrière !

     
    La cuvée « Code Noir » produit par le champagne Henri Giraud continue d'agacer le Comité de la marche du 23 mai 1998.

    La cuvée « Code Noir » produit par le champagne Henri Giraud continue d'agacer le Comité de la marche du 23 mai 1998.

     

    AY (Marne). Ils étaient une cinquantaine hier matin devant le siège des champagnes Henri Giraud. Une cinquantaine de militants du CM 98 (Comité de marche du 23 mai 1998), l'association qui veut intenter une action en justice contre la marque.
    Les tensions se sont cristallisées ces derniers mois autour de la cuvée « Code Noir » commercialisée en 2007 par Claude Giraud PDG des champagnes Henri Giraud.
    Une marque qui renvoit selon le CM 98 au fameux code noir, le nom donné au XVIIIe siècle aux textes juridiques réglant la vie des esclaves noirs.

    Pas d'accord possible

    C'était la première fois hier que Claude Giraud et Serge Romana le président de CM 98 se rencontraient.
    Après une petite « manifestation citoyenne » comme l'a appelée Claude Giraud, les militants se sont entretenus avec le PDG. Les manifestants ont répété leur position : il est « inacceptable » de donner à quelque produit que ce soit, un nom faisant référence à la Traite des noirs. Claude Giraud a rappelé pour sa part que ce nom de cuvée fait référence à l'histoire de la méthode champenoise et au raisin noir (Pinot noir). Mais ils n'auront pu se mettre d'accord hier matin. Le comité réclamant un retrait du marché pur et simple pour la cuvée. Claude Giraud affirmant « que cela est économiquement impossible » : la cuvée doit être commercialisée pendant encore sept années.
    À l'issue de l'entrevue Claude Giraud annonçait une possible concession : « Nous étudions la possibilité d'apposer un autocollant sur notre champagne ou d'ajouter une carte pour expliquer son origine », a-t-il annoncé.
    Rappelons que cette cuvée étant commercialisée dans des bouteilles sérigraphiées, il est impossible d'en changer le nom comme on pourrait le faire avec des bouteilles étiquetées.
    Malgré cette annonce le CM 98 est reparti en confirmant son intention de porter l'affaire en justice.

     

    L'Union- L'Ardennais - 01/04/12

  • Marine Le Pen invitée du "Talk" orange - Le Figaro

    Cliquez sur le lien pour voir la vidéo:  http://bcove.me/0qgwpvcx

    (pas de code embed)

    05/04/12

     

     

  • Mort suspecte de Céline à Saint-Malo : un nouvel appel à témoins

     

    Dans l'enquête sur la mort de Céline, dont le corps avait été découvert noyé au bas d'une falaise à Saint-Malo le 28 février dernier, un nouvel appel à témoins a été lancé.

    Lundi 27 février, aux environs de midi, cette adolescente de 16 ans a quitté le lycée Jeanne-d'Arc à Rennes et a été vu sur la RD137, vers 12H45.

    Puis elle a fait du stop pour se rendre à Saint-Malo et, vers 17H00, elle a été aperçue par plusieurs témoins dans le parc des Corbières, à quelques mètres de la falaise.

    Son corps sera découvert le lendemain.

    Son portefeuille et son sac ont été retrouvés vides dans une poubelle en haut de la falaise. Son écharpe a été retrouvée enroulée autour d’une rambarde de bois et ses lunettes étaient posées sur son écharpe.

    Des traces de rapports sexuels ont également été décelés mais on ne sait toujours pas encore si ils étaient consentis ou non.

    Les automobilistes ayant pris cette jeune fille en auto-stop, ainsi que toutes les personnes ayant pu la croiser ou la côtoyer ce jour-là (lundi 27 février 2012), sont appelés à apporter leur témoignage pour reconstituer le déroulement de cette journée, l’itinéraire qu’elle a suivi, ainsi que son état d’esprit et les propos qu’elle a pu tenir.

    Les témoins concernés sont invités à appeler le numéro suivant : 02 99 79 87 87.

     
     
    Faits Divers - 04/04/12
     
  • Virus de Schmallenberg: incurie européenne, réalisme russe

     

    Virus de Schmallenberg : incurie européenne, réalisme russe
     
     
     

    04/04/2012 – 10h00
    PARIS (NOVOpress) —
    Depuis le 20 mars dernier, la Russie a fermé ses frontières à toutes les importations de bétail vivant en provenance de l’UE. Pourquoi ?

    Mis en cause, le virus de Schmallenberg. Ce virus est apparu en Allemagne au cours de l’année 2011 et affecte le bétail, en particulier les ovins, dans une moindre mesure les bovins et les caprins. Il se répand également en France.

    Si une trentaine de départements sont déjà touchés, personne n’a l’air de s’affoler, aussi bien au niveau national qu’au niveau européen. Les autorités sanitaires sont formelles : ce virus ne se transmet pas à l’homme.

    Sauf que, si le virus continue à se répandre, les conséquences pourraient être extrêmement graves. En effet, le virus de Schmallenberg affectent uniquement les femelles en gestation qui, si elles sont infectées, donnent naissance à des petits morts-nés ou tellement malformés qu’ils ne sont pas viables. C’est donc tout le cycle de reproduction du bétail qui est en danger.

    En l’état actuel des connaissances encore très parcellaires sur ce virus, rien n’indique qu’il ne finira pas par sauter la barrière des espèces en contaminant le reste de la faune, voire l’homme, aucun vaccin n’existant pour le moment.

    Les autorités sanitaires européennes font preuve d’une grande légèreté dans cette affaire : aucune mesure n’a été prise pour contenir la progression du virus. Les Russes ont quant à eux décidé d’appliquer strictement le principe de précaution.

    Seule lueur d’espoir dans cet océan d’incompétence administrative, le virus, pour une raison inconnue n’affecte pas les porcs. Le saucisson est donc sauvé…

    Spoutnik pour Novopress

    Crédit photo : idf-fotos via Flickr (cc)

    [cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine
  • Au Tréport, Marine Le Pen à l'écoute des marins-pêcheurs

    sans-titre.png le tréport.png

    Bateaux au Tréport

     

    LE TREPORT, Seine-Maritime (Reuters) - Marine Le Pen s'est posée à nouveau mercredi en porte-parole du monde rural et de la mer lors d'une rencontre avec des marins-pêcheurs du Tréport (Seine-Maritime), confrontés comme toute la profession à la hausse du prix du carburant.

    La candidate à la présidentielle du Front national, qui avait déjà sillonné dans le cadre de sa campagne les ports de Boulogne-sur-Mer et de Sète, a annoncé qu'elle rendrait publics le 19 avril des "cahiers de doléances de la pêche".

    "La ruralité, mer et terre, sont devenues les invisibles de la politique française", a-t-elle expliqué.

    Devant les équipages de chalutiers, Marine Le Pen a confirmé son engagement de baisser la TIPP de 20% si elle était élue, ce qui ferait automatiquement baisser le prix de l'essence de 20 centimes d'euros par litre.

    Elle a jugé insuffisant l'engagement du candidat socialiste François Hollande de baisser durant trois mois la TIPP. "Trois mois, cela ne suffit pas", a-t-elle dit.

    La chef de file du FN a également reproché au président-candidat Nicolas Sarkozy d'épargner les grands groupes pétroliers car "ils sont amis du pouvoir" et d'envisager de puiser dans les réserves stratégiques du pays.

    "Nicolas Sarkozy veut taper dans les réserves stratégiques parce qu'il ne veut pas taxer les grandes entreprises pétrolières et gazières. Comme ils sont main dans la main, on ne touche pas à Total", a-t-elle dit.

    Le gouvernement a lancé un appel d'offres pour l'installation de centaines d'éoliennes au large des côtes françaises sur cinq sites, dont Le Tréport.

    Mais devant les marins-pêcheurs, Marine Le Pen s'est déclarée "férocement contre les éoliennes".

    "Derrière la peinture verte, il y a en réalité la couleur de l'argent", a-t-elle dit, dénonçant une "immonde pollution visuelle" qui "entraînera la réduction des zones de pêche." "Cela va détruire plus d'emplois que cela va en créer".

    Un patron-pêcheur, Jean Rault, lui a expliqué qu'il lui faudrait 30.000 euros par semaine pour payer les sept marins de son chalutier et le gasoil. "Mais on vend le poisson le même prix qu'il y a vingt ans", a-t-il déploré.

    Un autre marin, Emmanuel Byhet, lui a fait écho: "L'Europe ferme des zones. On n'a plus le droit de pêcher la raie et pourtant, on n'a jamais vu autant de petits poissons ces trois dernières années".

    Pour le FN, la Commission européenne n'a qu'un seul objectif, "réduire au minimum la pêche artisanale puis 'privatiser' les quotas les plus intéressants au profit de quelques grands armements, propriétés de groupes agro-industriels."

    Et l'interdiction faite depuis deux ans aux pêcheurs bretons et normands de pêcher la raie "sous prétexte" de préserver la ressource "en est une parfaite illustration".

    Marc Parrad, édité par Gilles Trequesser

    Yahoo! Actu - 04/04/12

  • L'autopsie de Richard Descoings est en cours à New York

    Lire l'article: http://www.leparisien.fr/societe/le-directeur-de-sciences-po-paris-richard-descoings-est-mort-04-04-2012-1937836.php

     

    + 3 vidéos

     

     

  • La mort de Richard Descoings, directeur de "Sciences-Potes"

    Le médiatique Richard Descoings, directeur du prestigieux établissement censé former « l’élite » de la nation, a été retrouvé mort hier soir dans un hôtel de Manhattan (E-U), à l’âge de 53 ans.
    Le décès est suspect (affaires cassées, plusieurs personnes présentes) même s’il y a peu d’éléments pour l’instant, et – si la prudence est de mise – beaucoup pensent secrètement à une affaire de mœurs, au vu de la personnalité de Descoings.
    Il n’a pas fallu longtemps pour qu’il soit l’objet d’éloges de la part de la classe médiatico-politique dont il incarnait les aspirations.

    Inverti notoire (déclarant, en tant que prof,  en amphi qu’il était “le premier pédé de Sciences-Po” ») – bien que marié – et partisan de la dégénérescence des mœurs, il avait rendu obligatoire à Sciences-Po l’étude de la délirante théorie du gender. Une première parmi les grandes écoles.
    Descoings était aussi un xénophile forcené, hostile à l’identité nationale. Tenant de la « discrimination positive » (sic), il avait favorisé l’entrée des citoyens étrangers dans l’école (40% du total actuel !) sans parler des étrangers à papiers français derrière lesquels il courait, notamment ceux des ZEP.

    « Pour lui, un Français d’origine étrangère, de préférence maghrébine ou africaine, sera toujours préférable à un Français dit « de souche », quel que soit le milieu social des uns et des autres » dixit Marianne.

    Récemment, il faisait voter une réforme d’ampleur du concours d’entrée, avec notamment la suppression de l’emblématique épreuve de culture générale.

    Descoings touchait un salaire de 24 000 nets par mois, avec chauffeur et logement de fonction, sans parler des primes.
    En 2004, il avait signé un accord de coopération avec l’université de Tel-Aviv et n’avait cessé de renforcer le partenariat avec Israël.
    Côté occulte, il était membre au moins du Siècle.

    L’élite aux commandes perd une de ses étoiles…

    Contre-info. com - 04/04/12

  • Lithuanie: remboursement des biens juifs

    04/04/2012

    Lituanie: remboursement des biens juifs


    IRIB-Le gouvernement lituanien a approuvé aujourd'hui le principe d'abondement d'un fonds spécial d'indemnisation des biens des communautés juives confisqués par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale et conservés par le régime soviétique.

    Cette décision va permettre le versement de 128 millions de litas (37 millions d'euros) sur dix ans à partir de 2013 dans ce fonds, comme prévu par une loi adoptée par le Parlement en juin 2011."C'est une mesure très importante après 15 ans de discussions. Je pense que nous avons pris les bonnes décisions au Parlement, au gouvernement et avec la communauté juive", a déclaré à la presse le Premier ministre Andrius Kubilius à l'issue d'une réunion de son cabinet."Nous avons fait un grand pas en avant en prenant la mesure de notre responsabilité morale envers l'histoire, une histoire parfois difficile et tragique", a-t-il dit.

    Ce fonds contrôlé par le gouvernement sera géré par des associations juives de Lituanie. Il servira à financer notamment des activités culturelles, sportives, éducatives et médicales en Lituanie. "Il s'agit d'une décision très importante pour toute la Lituanie, pas seulement pour les juifs. J'en suis très reconnaissant au gouvernement et au Premier ministre", a réagi le leader de la communauté juive, Simonas Alperavicius.
     

    http://french.irib.ir/info/international/item/179853-lituanie-remboursement-des-biens-juifs http://french.irib.ir/info/international/item/179853-lituanie-remboursement-des-biens-juifs

  • Grèce - Suicide sur la place centrale d'Athènes

    04/04/2012

     
    Suicide sur la place centrale d'Athènes
    IRIB- Un pharmacien de 77 ans s'est suicidé mercredi matin en se tirant une balle dans la tête sur la place centrale d'Athènes, suscitant l'émoi des passants, nombreux à cette heure de pointe, a rapporté l'agence de presse grecque ANA. Selon les premiers témoignages, l'homme a mis fin à ces jours sur les escaliers de la place Syntagma conduisant à l'esplanade du parlement, théâtre depuis deux ans de manifestations contre la cure d'austérité administrée à la Grèce. La police et les services d'urgence n'ont pu que constater son décès, dans l'attente d'une enquête qui pourrait éclairer les motivations du désespéré.
    Plusieurs études ont rendu compte ces derniers mois d'une augmentation des dépressions et suicides en Grèce, où la crise économique et sociale a fait bondir le taux de chômage et chuter les salaires et retraites, paupérisant des pans entiers de la population.
     
    IRIB
     
    ALTERINFO.NET
  • Mc Donalds : plus de "glu rose" dans les hamburgers !

    02/04/2012

    Mc Donalds : pas de « glu rose » dans les hamburgers


    La compagnie Mc Donalds a annoncé avoir abandonné depuis août dernier l'utilisation de l'hydroxyde d'ammonium dans les hamburgers. Il s'agit d'une matière chimique utilisée dans la production des engrais, des détergents et de l'explosif mais inoffensive pour l'homme.

    Le terme officieux de « glu rose » signifie la viande et les produits de boucherie détériorés avec l'addition de l'hydroxyde d'ammonium. C'est que l'ammoniaque tue les pathogènes de type E et les salmonelles et rend la consommation inoffensive.

    En bref, la viande hachée gâtée est désinfectée avec de l'ammonium après quoi la « glu rose » ainsi obtenue sert à cuisiner les hamburgers.
     

    http://french.ruvr.ru/2012_04_02/70392881/ http://french.ruvr.ru/2012_04_02/70392881/

     

     

  • L'instituteur pédophile remis en liberté...

    Lu dans Présent :

    "Un instituteur de 48 ans a été suspendu de ses fonctions « à titre conservatoire », et immédiatement remplacé, après avoir reconnu des attouchements sexuels répétés sur « trois ou quatre » fillettes de sa classe de moyenne section à l’école maternelle Chateaubriand de Créteil depuis le mois de décembre. Les faits ont été révélés le 19 mars dernier ; la mesure de précaution a été prise le 21 ; mais l’enseignant a été remis en liberté à la consternation des parents des fillettes abusées.

    « La pire chose qui pouvait arriver après tout ça, c’était qu’il (l’enseignant) ressorte (…). Je ne comprends pas que quelqu’un puisse sortir alors qu’il est accusé de tout ça, que lui-même a avoué », a lancé la mère d’une des deux petites victimes visées par la mise en examen de l’instituteur pour « agression sexuelle sur mineur de quinze ans par personne ayant autorité ». La justice a jugé que ce père de famille ne présentait pas de risque particulier de récidive dans l’immédiat.

    Le recteur de l’académie, William Marois, interpellé par des parents pour rendre compte de « l’inertie » de l’Education nationale dans cette affaire, s’est exprimé publiquement lundi matin pour récuser tout « dysfonctionnement » : nul ne pouvait soupçonner que l’enseignant se livrait à des actes pédophiles pendant les heures de classes sur plusieurs de ses petites élèves, et l’administration avait fait son devoir en l’écartant aussitôt alors même qu’il bénéficie de la présomption d’innocence. [...] Les parents ne se satisfont pas de cette déclaration. Ils affirment avoir tenté de parler avec la directrice de l’école qui se serait contentée de leur glisser le numéro d’un psychologue et d’affirmer qu’elle ne pouvait « rien dire officiellement » ; tout au plus leur a-t-elle suggéré de changer les fillettes d’école, surtout si l’enseignant mis en cause devait revenir…

    Ce sont les parents des fillettes qui ont porté toute leur indignation sous le regard des médias pour dénoncer « l’inertie » de l’Education nationale qui n’a pas été capable de les entourer, de les conseiller, de faire preuve au moins de « compassion ». Ils accusent la directrice d’avoir voulu à tout prix étouffer l’affaire [...]."

    Michel Janva

    Le Salon Beige - 04/04/12