Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2016

Un maire des Bouches-du-Rhône veut interdire la «journée burkini» au parc aquatique

6013697_flyer-burkini.png

 

>Société|Vincent Mongaillard|03 août 2016, 19h54 | MAJ : 03 août 2016, 20h03|13

Dans un flyer publicitaire, l'association Smile 13 annonce que le parc aquatique autorise exceptionnellement la baignade en burkini.

 
 
Vincent Mongaillard
 
SociétéFaits DiversBurkiniParc AquatiqueBouches-du-Rhône
 

Pas de «journée burkini» sur sa commune. Michel Amiel, maire sans étiquette des Pennes-Mirabeau (Bouches-du-Rhône) s’apprête, selon nos informations, à prendre un arrêté municipal interdisant un événement dans un parc aquatique de sa commune qui autorise la baignade en « burkini », cette tenue de bain islamique couvrant le corps de la tête aux chevilles.

 

Le mois prochain, le centre aquatique Speed Water Park doit être privatisé par Smile 13, «association culturelle, sportive et d’entraide pour femmes et enfants ». L’initiative s’adresse exclusivement aux « femmes » et aux « enfants ». « Garçon autorisé jusqu’à 10 ans » précise le flyer de l’association diffusé sur les réseaux sociaux.

 

Possibles troubles à l'ordre public

 

« Exceptionnellement, le parc autorise la baignade en burkini/jilbeb de bain », peut-on lire. Cet événement privé dans un lieu privé n’a rien d’illégal. Mais face aux risques de débordements, le sénateur-maire, de sensibilité de gauche, ancien du Parti socialiste, entend bien l’annuler.

 

« Je prends un arrêté municipal interdisant cette manifestation sur la commune au motif qu’il est susceptible de troubles à l’ordre public. Si, sur le plan strictement juridique, Monsieur le préfet estime qu’il n’est pas légal, il n’a qu’a le déférer au tribunal administratif. Je suis choqué et en colère, je considère cet événement comme une provocation dont on n’a pas besoin dans le contexte actuel. C’est du communautarisme pur et dur », s’indigne l’édile.

   

Des élus LR et FN de la région sont également montés au créneau pour dénoncer cet événement. 

  leparisien.frVincent Mongaillard
 
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
 

 

 

 

 

 

 
 

21:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

12 cars de CRS pour évacuer l’église Sainte-Rita, le prêtre jeté au sol !

!cid_ii_156510b156d2565d.png Ste Rita.png

Un prêtre jeté à terre

 

Publié le 3 août 2016 - par - 37 commentaires

 
 
Partager

 

 
 Les lecteurs de Résistance républicaine connaissent la triste saga de l’église Sainte-Rita, patronne des causes désespérées, indépendante de l’Eglise catholique ( le pied !) et amie des animaux au point de les accepter à la messe.

Cette église gallicane, appartenant donc à l’association des Chapelles catholiques et Apostoliques a connu des difficultés financières, avec une dette de 45000 euros.

L’association a donc signé avec un promoteur la vente de l’église, destinée à être rasée pour  être remplacée par des logements sociaux. Hidalgo se frotte les mains, elle qui a en parallèle épongé la dette de 49000 euros du CFCM et lui offre le cadeau d’un loyer mensuel de 100 euros pour ses locaux parisiens.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/04/15/hidalgo-offre...

Résistance républicaine soutient depuis des années le combat des fidèles et amoureux de Sainte-Rita et de notre patrimoine.

http://resistancerepublicaine.eu/2014/03/19/sainte-rita-e...

Sainte-Rita nous avait même hébergés pour le dernier hommage rendu à notre ami et avocat Joseph Scipilliti.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/11/09/hommage-a-jos...

Nous avions eu un petit espoir de voir la procédure arrêtée suite à l’occupation de l’église et des contacts pris avec des associations de Chrétiens d’Orient :

http://resistancerepublicaine.eu/2015/10/12/sainte-rita-p...

Hélas les lâches  qui nous gouvernent veillaient. Ils ont profité de la trêve estivale et de l’absence sur Paris d’un certain nombre de veilleurs-gardiens-occupants de l’église Sainte-Rita pour  évacuer l’église, sous le prétexte du respect de la propriété privée…

Quand on voit ce qui se passe en France dans les territoires perdus de la République, quand on voit les terroristes traités comme des rois,  on a la nausée et on est révoltés.

Bravo à Marine Le Pen qui a parfaitement résumé la situation :

Et si l’on faisait des parkings sur l’emplacement des mosquées salafistes plutôt que de détruire nos églises ? 

Bravo Marine, elle a  tout résumé !

Paris : l’église Sainte-Rita en cours d’évacuation, la droite indignée

>Île-de-France & Oise>Paris|R.L.|03 août 2016, 8h42 | MAJ : 03 août 2016, 9h51|3
ILLUSTRATION. L’église de la sainte patronne des causes désespérées doit être transformée en lotissement immobilier.LP / Jean-Baptiste Quentin

Ce mercredi matin, les CRS sont intervenus pour évacuer l’église Sainte-Rita, dans le XVe arrondissement de Paris. Celle-ci, fermée depuis plus d’un an, était occupée illégalement par les défenseurs de cette église dévouée à la sainte patronne des causes désespérées qui doit être transformée en lotissement immobilier d’une dizaine de logements.

C’est l’actuel propriétaire de l’église , l’association cultuelle Les Chapelles Catholiques et Apostoliques, et le promoteur du projet immobilier qui ont fait la demande de démolition. «Une trentaine de personnes ont pris place à l’intérieur du bâtiment pour s’opposer à la reprise des lieux. Leur évacuation s’est déroulée sans inciden», précise la préfecture de police dans un communiqué.

De nombreux élus de droite , dont le maire du XVe, Philippe Goujon, ont pris position contre le projet. En mai dernier, le tribunal administratif de Paris avait donné son feu vert pour une évacuation du site.

De nombreux militants de droite et d’extrême droite dénoncent cette intervention des forces de l’ordre. Plusieurs élus des Républicains ont réagi sur Twitter dénonçant cette action qui, soulignent-ils, intervient au lendemain de l’hommage au père Hamel, prêtre assassiné une semaine plus tôt en Normandie.

Élus évacués
Fidèles malmenés
A opération d’évacuation pour démolition de l’église
1messe est en cours
Les chrétiens st en deuil

 

Des élus présents sont trainés à terre! 12 cars de CRS pour détruire une église!

L’église évacuée en plein cœur de l’été au moment où la France est submergée par l’émotion après le lâche assassinat d’un prêtre

 

L’évacuation par la force pour détruire l’église Ste Rita de Paris est le triste symbole de ce pouvoir socialiste sans âme et sans repère

Le numéro 2 du FN Florian Philippot n’a pas non plus hésité à faire le parallèle avec l’action terroriste contre le père Hamel.

 

Évacuation musclée de l’église à des fins immobilières, quelques jours après l’égorgement du père Hamel : quelle indécence !

Action française, mouvement royaliste et nationaliste, a également dénoncé cette évacuation.

 La préfecture de Police de Paris a dans un communiqué rappelé «contrairement au reste du patrimoine catholique, cette église n’est pas une propriété communale, mais propriété de l’association des Chapelles catholiques et Apostoliques depuis sa construction».

 Ian Brossat, l’adjoint communiste à la mairie de Paris, a aussi réagi mais lui pour s’étonner que «ceux qui appellent au respect des règles se conduisent comme des zadistes quand elles ne leur conviennent pas». Dans un autre message, il rappelle que la parcelle de l’église a été «rachetée par un promoteur privé».

 

La parcelle de l’église a été rachetée par un promoteur privé. Je ne savais pas la droite hostile à la propriété privée…

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-l-eglise-sainte-r...

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/03/12-cars-de-cr...

 

3411 total views, 3411 views today

(merci à Dirk)

21:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Explosion de commentaires racistes suite au décès d'une jeune Flamand

http://www.levif.be/actualite/belgique/explosion-de-comme...

05:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Trump estime que l’élection présidentielle "sera truquée"

 

Et qualifie Hillary Clinton de "diable"

Réservant l’une de ses flèches acérées pour sa rivale démocrate Hillary Clinton, qu’il a qualifiée de « diable », le candidat républicain a invité à la méfiance envers l’élection présidentielle américaine du 8 novembre, qui « sera truquée », selon lui.

 

Au cours d’un meeting à Columbus, dans l’Ohio, Donald Trump a proféré des accusations contre le système électoral américain, assurant qu’il entendait « de plus en plus » dans son entourage l’allégation que la course à la Maison Blanche était faussée d’avance en faveur des démocrates.

Plus tard, il a récidivé sur la chaîne d’actualité américaine Fox News, sur laquelle il a déclaré : « Le 8 novembre [jour de l’élection présidentielle], nous devrions être vigilants car l’élection sera truquée […] et j’espère que les Républicains y regardent de près ou elle nous sera retirée ».

Faisant d’une pierre deux coups, il a ensuite déclaré, au cours d’un autre meeting en Pennsylvanie, que Bernie Sanders, qui a rallié la candidate Hillary Clinton pour l’investiture démocrate « a passé un pacte avec le diable. Elle est le diable ».

03:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Italie: plus de 6500 "migrants" africains secourus en moins d'une semaine

FDS

02:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Trump et le bébé : BFM TV en flagrant délit de manipulation

http://www.fdesouche.com/752935-trump-et-le-bebe-bfm-tv-e...

VIDEO

02:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Attentat de Nice : Nadia, Daniel et Ludovic ont protégé les morts des pilleurs de cadavres

 

7227515969671niceenfant1000x625.jpg

18h21

 

La Prom’, le soir du 14-Juillet. Nadia, Daniel et Ludovic, membres de l’Union nationale des parachutistes, racontent une nuit en enfer. Une nuit à veiller les morts et à protéger les vivants.

Nadia et Daniel ont 70 ans. Ludovic est handicapé. Deux bérets rouges et une femme de béret rouge. Le soir du 14-Juillet, ils sortaient de la Villa Masséna où ils avaient assisté au feu d’artifice avec les autres membres de la section de Nice de l’Union nationale des parachutistes.

Et le camion de la mort est passé sur la Prom’. Ils étaient là, bérets rouges, chemises blanches, insignes. Ils étaient là. Et ils sont restés. Pour aider. Désespérément. Tenter de ramener à la vie les derniers souffles. Tenir la main à ceux qui s’éteignaient doucement. Veiller les corps. Protéger les vivants. Et les morts des charognards et des voyeurs. (…)

Voici leurs témoignages.
Daniel Ziegler et Nadia Mercier.
Souvent la nuit, elle rêve qu’elle retient un camion fou avec ses mains. Elle n’y arrive pas… Elle se réveille. Et le cauchemar continue. Elle se souvient « les corps, les enfants, les charognards… ». Ils n’ont « pas réfléchi ». Ils sont restés « pour voir s’ils pouvaient aider, sauver des vies ». Et ils n’ont « trouvé que des morts, ou presque ». Leur histoire. Le 14-Juillet. Le feu d’artifice qui se termine.
Nadia et Daniel l’ont regardé depuis la terrasse de la villa Masséna avec les autres membres de la section de Nice de l’Union nationale des parachutistes (UNP). Puis, ils sont descendus sur la Promenade. « On voulait aller écouter un peu de musique. Mais, arrivés au CUM, on avait mal aux pieds, on s’est dit qu’on allait rentrer. » Et « le camion est passé, les corps sautaient en l’air, ça a été rapide ».
Daniel est un ancien para. Nadia, veuve d’un ancien para. Bérets rouges, corps et âme. « On n’a pas réfléchi, on est allés voir si on pouvait aider », dit simplement Nadia. Elle a les mains qui tremblent. Les yeux qui brillent un peu trop. Il lui prend la main. Et son regard se noie.
« Il y avait des corps disloqués partout, raconte Daniel. Au milieu, une femme était encore vivante. J’ai essayé de la réanimer. Un docteur, qui habitait en face, était là. Il m’a dit: ‘Arrêtez, c’est fini’… Elle est morte comme tous les autres, tous ces enfants… »

« UN GARS A PRIS LA POUPÉE DE LA PETITE FILLE MORTE, JE ME SUIS BATTU… »

« On a donné une couverture à un petit gosse blessé. Il était vivant. Dans les bras de son père », se souvient Nadia. « De temps en temps, je venais et je lui caressais le dos. Il était froid. Son père s’est couché contre lui pour le réchauffer. Il est resté contre son fils bien longtemps après que le petit était mort… » Daniel ajoute: « C’était un de ces silences… Un silence de mort… »

Mais, le pire, lâche Daniel. « C’était pas ça. Toute cette mort, toute cette douleur. C’était les charognards. Des gens tournaient autour des cadavres. Ils soulevaient les corps avec les pieds… Ils sont venus comme des mouches… » 

Ça l’a brisé, il peine à trouver les mots pour « cette petite fille qui était morte. Il ne lui restait que sa poupée. Une poupée rose à côté d’elle. Un gars est arrivé et a pris la poupée, je me suis battu pour la reprendre ». Il pleure.

Alors, continue Nadia, « j‘ai pris la petite poupée et je l’ai glissée sous la couverture de survie, tout contre elle, pour qu’elle reste avec elle ».

Daniel s’est « battu plusieurs fois: un type a pris un portable à côté d’un corps. Je lui ai dit: ‘Lâche ça’. Ils sont arrivés à cinq. Ils ont fait tomber mon béret et ils ont pris le portable. Je n’avais pas peur, j’étais dans une colère…»

Nadia a aussi essayé de les arrêter.

« Des fois ils étaient trois ou quatre… Je leur disais: ‘J’ai été porte-drapeau, si tu me frappes, tu frappes la France’… » Et, puis, il y avait « les gens qui venaient voir. Parfois avec leurs enfants ». (…)

Source

00:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

02/08/2016

Quand l’AFP et la presse française mentent en évoquant Donald Trump

610_psiche_pinocchio.png

 

image: http://cdn.bvoltaire.fr/media/2012/10/610_psiche_pinocchio.png

Cela nous promet pour les élections présidentielles de 2017 une campagne partisane particulièrement féroce et haineuse.

Ancien officier de Gendarmerie

Diplômé de criminologie et de criminalistique

image: http://www.assoc-amazon.fr/e/ir?t=boulevard-voltaire-21&l=as2&o=8&a=208067949X

 
 
 
 
404

Voici le titre d’un article de RTL paru le 31 juillet écrit par Félix R. : « Présidentielle américaine 2016 : Donald Trump invective le père d’un soldat musulman mort en Irak. »

Voilà un titre qui en jette et qui démontre que Donald Trump est un grossier personnage. De plus, cet homme qui se prétend défenseur des anciens combattants et des valeurs américaines s’en prend, à travers son père, à la personne d’un soldat mort en service commandé en Irak. Oui, mais il y a un problème… Tout cela est faux. Je vous laisse juge : voici le texte intégral sans un mot retranché :

Donald Trump n’en finit pas de déclencher la polémique. Le candidat républicain à la présidentielle américaine a violemment invectivé, samedi 30 juillet, le père d’un capitaine de l’armée de terre décédé en Irak en 2004. Qu’a fait Khizr Khan pour provoquer l’ire du magnat de l’immobilier ? L’avocat avait lancé, jeudi 28 juillet, un plaidoyer en faveur de Hillary Clinton, en profitant pour dénoncer les propos de campagne anti-musulmans et anti-immigrés de Donald Trump.

Cet Américain d’origine pakistanaise avait marqué la convention démocrate en proférant des mots très durs à l’encontre du candidat républicain. « Vous n’avez rien sacrifié, vous n’avez perdu personne », avait-il fulminé sous les « USA, USA » scandés par la foule.  » Donald Trump passe son temps à salir la réputation des musulmans. Il manque de respect à d’autres minorités : les femmes, les juges, et même les responsables de son propre parti. Il aime construire des murs et veut nous bannir de ce pays. »

« Qui a écrit ça ? Ce sont les plumes de Hillary qui ont rédigé ça ? », a répliqué Donald Trump, plein d’ironie, dans une interview qui sera diffusée dimanche 31 juillet sur la chaîne américaine ABC. « Je travaille très dur. J’ai créé des milliers et des milliers d’emplois, j’ai construit de grandes structures, j’ai eu un très grand succès. Je crois que j’en ai fait beaucoup », s’est targué l’homme d’affaires. Autre cible de son courroux : la mère du soldat, restée silencieuse auprès de son mari lors de son intervention. « Si vous regardez sa femme, elle se tenait debout là-bas, elle n’avait rien à dire. Elle n’avait probablement pas le droit de dire quoi que ce soit », a-t-il supputé.

Hillary Clinton n’a pas tardé à réagir à la sortie de son rival. Dans un communiqué rendu public samedi, la démocrate s’est dite « très émue de voir Ghazala Khan se tenir courageusement et dignement sur la scène en soutien à son fils ». « Tous les Américains doivent soutenir les Khan et toutes les familles qui ont perdu des enfants morts au service de leur pays », a-t-elle poursuivi.

Vous avez vu un mot ou même un semblant d’injure, dans cet article, de la part du candidat républicain ? Moi pas ! À l’inverse, c’est le père du soldat mort qui a manié l’invective.

Cette nouvelle dénaturée provient de l’AFP, elle a été traitée de manière identique, donc totalement partisane, par nombre de journaux (Le Point, Le Monde, L’Express, Libération) ainsi que par France Inter. Voilà comment le « politiquement correct » brasse l’information ! Sachant que les lecteurs ne font attention qu’aux titres des journaux, il est facile de les tromper par une accroche n’ayant aucun rapport avec la réalité du texte. Comme disait Beaumarchais : « Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ! »

Cela nous promet pour les élections présidentielles de 2017 une campagne partisane particulièrement féroce et haineuse.


En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/jeanpierrefabrebernadac/quand-lafp-et-la-presse-francaise-mentent-en-evoquant-donald-trump,274912#DBpTUch7S5Tpl8mK.99

22:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Hollande dénonce les "excès" de Trump qui donnent un "haut-le-coeur" !

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/08/02/97001-201608...

 NdB: Je viens de poster ma lettre d'adhésion plus un chèque de 50 euros au Comité TRUMP FRANCE.

21:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Trappes : une ado affirme avoir été violée pendant la sortie à la piscine

6001703_77cbc068-54e3-11e6-a18b-c03992426a16-1_1000x625.jpg piscine.jpg

 

>Île-de-France & Oise>Yvelines>Trappes|Julien Constant|28 juillet 2016, 20h12|0
Trappes. Une adolescente de 13 ans a déclaré qu’elle avait été violée, mercredi, en fin d’après-midi, dans une cabine de la piscine, où l’avait entraînée un jeune de 17 ans. (DR.)
 
 
Julien Constant
 
TrappesPiscineViolCentre Aéré
 

Une adolescente de 13 ans affirme avoir été violée, mercredi, en fin d’après-midi, à la piscine Léo-Lagrange de Trappes par un jeune homme de 17 ans. Elle participait avec un groupe d’adolescents à une sortie organisée par le centre aéré de la ville.

Au cours de l’après-midi, les animateurs qui encadrent le groupe font plusieurs remarques à l’auteur présumé du viol, qui semble poursuivre la jeune fille de ses assiduités malgré ses protestations. « Elle confiera plus tard que ce jeune homme la harcèle depuis un moment », précise une source proche du dossier.

Vers 18 h 30, alors que l’adolescente sort de la douche, le jeune homme l’aurait agrippée par les poignets, avant de la forcer à entrer dans une cabine. « La victime raconte qu’elle a été violée une première fois, rapporte une autre source. Puis elle aurait appelé au secours, avant que son agresseur ne la menace. Effrayée, elle l’aurait finalement laissé faire… »

La jeune fille n’a d’abord rien dit. Mais après s’être confiée à une amie, elle a raconté son agression aux animateurs, qui ont donné l’alerte auprès des services de police. Le suspect a rapidement été interpellé et placé en garde à vue au commissariat de Trappes. Interrogé par les policiers, il nie les faits.

 

 

p>La victime devait subir des examens gynécologiques dont les résultats ne sont pas encore connus ce jeudi. Les deux adolescents seront très probablement confrontés dans le bureau des enquêteurs.

 

  leparisien.frJulien Constant
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 

 

21:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

France : les cloches sonneront à midi dans les églises pour le 15 août (vidéo)

http://www.christianophobie.fr/communique/france-cloches-...

cloches.png

20:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Mer de drapeaux turcs sur Cologne : mes larmes sont couleur de sang

20160731-manif-cologne-erdogan-m.jpg

 

image: http://cdn.bvoltaire.fr/media/2016/08/20160731-manif-cologne-erdogan-m.jpg

Ô Cologne, relève-toi.

image: http://0.gravatar.com/avatar/337502ac1d4ced5cba6f51614d386a8c?s=320&d=mm&r=g

 
 

C’est les yeux brouillés de larmes que je rédige cette chronique. Des larmes d’impuissance, devant cette mer de drapeaux rouges, turcs, qui flottent par milliers sur la rive droite de Cologne, en cette fin du mois de juillet 2016.

Ils souillent ma terre, ma ville, ma cathédrale, ces partisans du sultan du Bosphore. Une vision cauchemardesque de la conquête islamique en temps réel. Les génocidaires des Arméniens rassemblés sur mon sol, ma ville, presque au pied de ma cathédrale, me plongent dans une profonde mélancolie.

Colonia Agrippinensis, nom de cette ville romaine fondée sur la rive gauche du Rhin, devenue ensuite chrétienne, sur le sol de laquelle on compte des églises romanes des plus somptueuses comme Sankt Gereon, Sankt Maria im Capitol, Sankt Andreas à l’ombre de la cathédrale, Colonia est désormais l’une des villes les plus islamisées d’Allemagne.

Je fus baptisée dans cette cathédrale par le cardinal Frings, dont le directeur de cabinet était Joseph Ratzinger, un jour d’hiver de 1949, où les vents glacés balayaient l’enfant nouvellement née que j’étais, tenue sur les fonts baptismaux par ses parents. Cologne que j’ai vu renaître de ses cendres, que j’ai tant aimée, devenue aujourd’hui la proie de l’islam. Toute mon existence est effacée par les envahisseurs ottomans qui se trouvaient ce dimanche sur la rive droite de ma ville, en soutien à leur sultan-dictateur, dont l’ambition est de devenir le chef d’un califat perdu, qu’il dispute au sombre tueur Al Baghdadi qui règne sur l’État islamique.

Enhardis par le discours honteux du 17 mai 2010, à Cologne déjà, qu’ils doivent tous avoir en mémoire, ces Turcs, lorsque leur dictateur-sultan du Bosphore venait leur assener que « l’assimilation est un crime contre l’humanité », déclaration mollement contestée par la Merkel soumise, sont venus en grand nombre (des milliers) soutenir cette crapule que l’on soupçonne d’avoir fomenté un coup d’État contre lui-même et qui n’a pas hésité à tuer des centaines de militaires et en arrêter des milliers, sans oublier journalistes et autres intellectuels, afin d’asseoir son pouvoir par la force. C’est ce qu’on appellera une « attaque sous fausse bannière ». Dans l’Histoire, grand nombre d’États ont eu recours à ce genre de procédé, pour faire avaler à leurs populations leurs funestes projets.

Cologne, devenue soudain le terrain géopolitique d’intérêts confus. Erdoğan est embarrassant pour l’OTAN et les États-Unis. Merkel lui accorde toutefois, généreusement, des fonds issus de nos impôts pour endiguer le flot d’envahisseurs islamisés, flot qui est loin d’être tari. Cologne, scène d’horreur cette nuit de la Saint-Sylvestre. Cologne, finalement devenue martyre malgré elle avec le soutien des Verts rouges, qui ont rendu possible cet infâme rassemblement.

Ô Cologne, relève-toi, tu fus bombardée, rasée, rien ne restait plus de toi, que ma somptueuse cathédrale dont les deux flèches touchaient encore le ciel, comme si les Alliés avaient voulu la préserver. Alors, Cologne, tu ne rendras pas l’âme face à l’islam. Berlin était là, ce samedi, pour réveiller les Allemands devant ce péril, auquel tu devras faire face, ô Cologne, puisque tu ne seras pas abandonnée, car à Berlin, ce samedi, il y avait nombre d’autres pays européens présents prêts à se battre. Hélas, la France était cruellement absente.


En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/hildegardvonhessenamrhein/mer-de-drapeaux-turcs-sur-cologne-mes-larmes-sont-couleur-de-sang,275035#FYOrD5Wkhq1EJw2d.99

04:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Valls veut «des imams formés en France et pas ailleurs» : Pourquoi il ne l’imposera pas.

 

valls-serieux_field_image_principale

Florilège d’annonces aujourd’hui sur l’organisation de l’islam en France, avec un éventuel concordat croit savoir le Canard Enchainé, un ballon d’essai pour tester les réactions certainement.

Sur l’arrêt des financements étrangers, ce virage à 180° un mois après que le préfet (piloté par Beauvau) ait imposé une mosquée financée par l’Arabie Saoudite à Nice, n’est pas crédible. Les nombreux chantiers de mosquées financés par le Qatar ou l’Arabie ne s’arrêteront pas, surtout dans des circonscriptions où l’électorat musulman est indispensable à la gauche. D’autant que cela va à rebours de la position traditionnelle de la gauche (et de la droite), à savoir un simple contrôle de l’identité des donateurs via la Fondation des oeuvres de l’islam adossée à la Caisse des dépôts, mise en place par Dominique de Villepin en 2004. Aussi, Manuel Valls parle de mesure seulement « temporaire » et non de principe à adopter, comme le veut le Front National. 

La proposition que «les imams soient formés en France et pas ailleurs», n’est pas forcément rassurante, car ce sont les Frères Musulmans de l’UOIF via leurs deux écoles d’imâms (Nièvre et Seine-Saint-Denis) qui forment le plus d’imâms dans l’hexagone. Et quant à l’école d’imâms de la Grande Mosquée de Paris, nous avons repéré dans son Guide de l’étudiant des références islamistes comme Youssef Al-Qaradawi, favorable au meurtre des apostats, juifs et homosexuels, ainsi que Abi Zayd Al Qayrawâni qui préconise la conversion, la soumission ou la mort pour les non musulmans (et aussi le meurtre des homosexuels) dans son Epître (Risâla) incontournable chez les malékites du Maghreb. 

Aussi c’est très mal connaitre le monde musulman, où les prestigieuses universités Al-Azhar (Le Caire), Qarawiyine (Fez) , Abdelkader (Constantine) et de Médine font référence.

La plupart des imâms exerçant en France ont été formé dans ces universités islamiques étrangères, interdire qu’ils exercent susciterait une vigoureuse levée de boucliers chez les musulmans pratiquants, et serait l’assurance pour le PS de voir ses électeurs traditionnels partir chez Jean-Luc Mélenchon ou Alain Juppé, ce dernier étant proche de l’UOIF à Bordeaux.

L'Observatoire de l'islamisation

Ndb: De toute manière, nous ne voulons pas d'imans du tout sur le territoire français! Rappelons à ceux qui ne le sauraient pas que l'Islam n'a pas de clergé et qu'un imam n'est pas un prêtre consacré mais seulement un "guide spirituel", une sorte de conférencier.  

04:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Le christianisme, première cible des djihadistes en Occident

 

20h42

DJIHAD

Quelques jours après l’assassinat du père Hamel, le quinzième numéro de Dabiq est consacré à la haine de Daech envers les chrétiens. Les djihadistes appellent les «croisés» à se convertir à l’islam et visent le pape François qui «se cache derrière un voile trompeur de “bonne volonté”».

(…) «Entre la sortie de ce numéro et le prochain massacre qui sera exécuté par un des soldats cachés du Califat, les Croisés peuvent lire pourquoi les Musulmans les haïssent et les combattent et pourquoi les païens Chrétiens devraient briser leurs croix» écrivent les djihadistes. (…)

Dans sa rubrique «dans les mots de l’ennemi», l’État islamique vise spécifiquement le pape François montré en photo serrant la main à l’imam de la mosquée Al-AzharAhmed el-Tayeb, considéré comme un apostat par les djihadistes. Visiblement documentés, les auteurs citent le pape Benoît XVI dans son livre Foi, vérité, tolérance, où il expliquait que la démocratie «contredit l’essence de l’Islam, qui n’a tout simplement pas le principe de séparation entre sphère politique et sphère religieuse que le christianisme possède depuis le début». «Même si c’est un menteur, il a certainement dit la vérité sur ce sujet», commentent les djihadistes, «montrant par-là que beaucoup d’apostats de l’islam, comme les imams occidentaux ou les professeurs de prétendues universités islamiques, ont une bien moindre compréhension de l’islam que Benoît l’incroyant». (…)

«La religion de l’islam continuera à être diffusée par l’épée, n’en déplaise à Benoît», écrivent les djihadistes.

Les auteurs soulignent la différence entre un Benoît XVI qui, selon eux, «accentuait l’inimitié entre les chrétiens païens et les musulmans monothéistes» et François qui «se cache derrière un voile trompeur de “bonne volonté”». «Des papes, et spécialement le pape François, ont essayé de peindre le tableau d’une amitié chaleureuse, cherchant à détourner les masses musulmanes du devoir du djihad», écrivent-ils, reprochant notamment à ce dernier d’avoir pris la défense des homosexuels après la tuerie d’Orlando. (…)

La deuxième raison est la laïcité et les «valeurs libérales», la troisième raison, l’athéisme des sociétés occidentales. Les «crimes contre l’islam» (blasphème et moqueries), les crimes contre les musulmans (bombardements et drones) et «l’invasion des terres» musulmanes sont aussi invoquées. (…)

Le Figaro

03:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Regroupement familial : Bruxelles veut élargir la notion de « famille » !

679283nachzug.jpg

 

21h35

[...] un projet de l’Union européenne suscite des interrogations. Dans le cadre d’une réforme du système de Dublin, la notion de membres d’une famille serait élargie. [...]

 

[...] la règle est qu’un seul membre de l’Union européenne peut être compétent pour ce qu’on appelle une famille de base. Mais, à l’heure actuelle, seuls en font partie les époux ainsi que les enfants mineurs, et cela uniquement dans le cas où la famille existait déjà dans le pays d’origine.

C’est sur ce point que l’Union européenne considère que des modifications sont nécessaires : La notion de membres d’une famille s’appliquerait aux frères et sœurs ainsi qu’aux familles qui se sont constituées dans les pays de transit.[...]

[...] Schuster [chef des chrétiens-démocrates au sein de la commission des Affaires intérieures du Bundestag] considère que « le simple fait de réfléchir à faciliter le regroupement familial et de l’élargir aux familles étendues est inopportun ». Les éventuelles conséquences ne sont d’après lui « pas encore prévisibles – en tout cas cela pourrait provoquer un nouvel appel d’air« .

(Traduction Fdesouche)

Source

NdB: Ces familles ne sont jamais celles des chrétiens d'Orient qui vivent cependant en grand danger d'être exterminées. Ce sont toujours des familles musulmanes qui ne viennent chez nous que pour les allocs généreuses que leur donne une Europe épuisée.

03:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Lancement officiel du Comité de soutien Trump France

Visuel-comite-Trump-france.jpg

 

 

 

Que la vie politique française se trumpise à court terme, cela ne fait aucun doute. C’est même indispensable. Les politiques Français, incompétents, couards et malhonnêtes, saccagent ce pays à tous les niveaux depuis des décennies. La France n’est plus la France. A chaque attentat islamiste, le peuple dit « maintenant on se réveille », mais il sait que rien ne changera.  Seul un mouvement massif changera la donne. Donald Trump l’a incarné aux Etats-Unis, et ce phénomène doit avoir une onde de choc en France.

Créé depuis plus d’un an, alors que Donald Trump n’était même pas représenté dans les sondages de la primaire républicaine US, le Comité Trump France a déjà déployé une large activité sur les réseaux sociaux (Trump France sur Twitter, Trump France sur Facebook), et une présence dans une presse sélectionnée drastiquement. Depuis quelques semaines, c’est désormais une association officielle !

Le Comité de soutien mènera des actions de communication, organisera des événements et luttera de toutes ses forces contre la désinformation massive, grotesque et organisée qui règne en France autour de la figure et du discours de vérité de Donald Trump. Le Comité sera un des vecteurs de la trumpisation de la vie politique française.

Il s’agit de diffuser en France une nouvelle manière de faire de la politique, une nouvelle manière de s’exprimer dans le débat public, une nouvelle manière de ne plus avoir peur et de se défendre. La majorité silencieuse – The silent Majority – à laquelle Donald Trump a donné la parole de manière exceptionnelle aux USA, doit reprendre ses droits, y compris en France.

Au-delà de la « droitisation » ou de la « ligne Buisson », dont il est question depuis des années, la trumpisation est un mouvement qui transforme radicalement les choses. C’est la dernière chance pour que la France reste la France.

Adhésion au Comité Trump France
50 euros

par chèque adressé à :
Comité Trump France
66 avenue des Champs Elysées – Lot 41
75008 Paris

Les adhésions seront bientôt possible en ligne par Paypal (dont le cofondateur est un soutien de Donald Trump).

Le site Trump France
Trump France sur Twitter
Trump France sur Facebook

 

NdB: Je vais adhérer dès demain!

02:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Paris XVIIe : une mère et son fils attaqués par six ados armés

 

>Île-de-France & Oise>Paris>Paris XVII|Joffrey Vovos|01 août 2016, 12h24|2
 Une Parisienne de 43 ans et son fils de 14 ans ont été détroussés par six adolescents dimanche après-midi rue de Courcelles (XVIIe).
 
 
Joffrey Vovos
 
Paris XVIIFaits DiversVolViolences
 

Une Parisienne de 43 ans et son fils de 14 ans ont été attaqués par six adolescents dimanche après-midi rue de Courcelles (XVIIe). Sous la menace d’un couteau, la bande a pris aux victimes leurs téléphones, leurs deux vélos et un portefeuille qui contenait 30 €.

Ils ont également donné des coups de chaîne au jeune garçon pour obliger sa mère à donner le code de déverrouillage de son iPhone 6. Les voleurs ont ensuite utilisé le téléphone pour prendre un Uber. Mais seuls cinq d’entre eux ont pu monter à bord, le chauffeur ayant refusé le sixième.

C’est grâce au système de géolocalisation du portable que les policiers ont pu retrouver leur trace, boulevard Pereire (XVIIe). Les forces de l’ordre vont alors se lancer aux trousses de deux d’entre eux, repérés rue Jacques-Bingen, en train d’essayer de se cacher, après avoir jeté l’iPhone sous un véhicule. Les adolescents seront rapidement arrêtés et placés en garde à vue.

Trois adolescents arrêtés

Un troisième, frère d’un des deux premiers interpellés, s’est, lui, caché sous une voiture en stationnement rue de Tocqueville. Le collégien est également arrêté. Il tentera à son arrivée au commissariat de se débarrasser d’un trousseau de clés, qui s’avérera appartenir aux victimes. Leurs armes n’ont, elles, pas été retrouvées.

  

Les deux frères étaient inscrits au fichier des personnes recherchées. Le plus jeune, un adolescent fugueur de 14 ans, est notamment soupçonné d’un vol de sac à main à l’arraché, commis vendredi, avenue de Brunetière (XVIIe), à deux pas de la porte d’Asnières, où il vit. L’enquête a été confiée au commissariat du XVIIe arrondissement.

 

  leparisien.fr
 
 

01:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Texas: les armes autorisées dans les universités

 

  • Par Lefigaro.fr avec Reuters
  • Mis à jour
  • Publié
Une nouvelle loi autorisant le port d'armes à feu dans les universités du Texas est entrée en vigueur ce lundi, alors que la ville d'Austin, capitale de l'Etat, commémorait le massacre de 16 personnes par un étudiant sur le campus de l'Université du Texas en 1966. Les partisans de la loi estiment que le fait d'autoriser les étudiants âgés de plus de 21 ans et possédant un permis de port d'arme à venir armé en classe et dans la plupart des bâtiments des universités publiques permettra à ces derniers d'intervenir en cas de fusillade.

Les détracteurs du texte, dont de nombreux enseignants de l'université du Texas à Austin, considèrent au contraire que la multiplication des armes sur le campus, l'un des plus grands des Etats-Unis avec 214.000 étudiants inscrits, va accroître le risque de violences. Selon le gouverneur du Texas, le républicain Greg Abbott, un criminel peut déjà pénétrer sur le campus avec une arme et la loi pourrait permettre d'éviter de nouvelles tueries en donnant la possibilité à des étudiants de s'interposer, un argument martelé par le lobby des armes après chaque fusillade. "La loi autorisant le port d'arme sur le campus concerne uniquement ceux qui ont suivi un entraînement spécial et dont les antécédents ont été contrôlés", ont expliqué les services du gouverneur.

Le président de l'Université du Texas, Gregory Fenves, a donné son aval à l'entrée en vigueur de la loi à contrecoeur, expliquant qu'il ne pouvait pas s'y opposer. Trois de ses enseignants se sont cependant pourvus en justice le mois dernier pour tenter de la bloquer mais le procureur général, un républicain, a d'ores et déjà annoncé qu'il défendrait le texte, jugeant que celui-ci ne contrevient pas à la Constitution. La loi ne s'impose pas aux universités privées du Texas, qui ont pour la plupart choisi de ne pas l'appliquer en invoquant la sécurité des étudiants. 

01:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Vieilles voitures bannies de Paris : 50 propriétaires déposent un recours contre la mairie


Vieilles voitures bannies de Paris : 50 propriétaires déposent un recours contre la mairie

 

 

Tous les véhicules de plus de 25 ans sont interdits de circulation en journée dans la capitale depuis le 1er juillet. Un coup dur pour leurs propriétaires souvent modestes. 50 d’entre eux viennent de déposer un recours contre la mairie tandis que 600 autres s’apprêtent à le faire.

NDF

01:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Défends ton église : reportage devant l’église Saint-Léon, Paris XV

Défends-ton-église-Paris-XV-1-600x450.jpg Eglise.jpg

 

 

Défends ton église Paris XV 3

31/07/2016 – FRANCE (NOVOpress) : Ils sont près d’une trentaine devant l’église Saint-Léon, dans le XVe arrondissement de Paris. De profils et d’âges variés, quoique la moyenne tourne autour de 25 ans. Ils sont venus à l’appel du collectif « Défends ton église ». Après une prise de contact avec les policiers en mission Vigipirate (deux agents, en gilet pare-balles lourd et armés de pistolets-mitrailleurs), les jeunes gens se dispersent pour tendre leurs tracts aux fidèles et aux riverains.

« Je ne pouvais plus rester les bras croisés » nous dit Anthony, 28 ans. « L’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray est venu après tous les autres, que j’ai pris comme autant de coups. Alors quand j’ai vu le mouvement Défends ton église sur les réseaux sociaux, j’ai décidé de participer. »

Défends ton église Paris XV 2

Des conversations s’engagent avec des fidèles, qui apprécient cette présence. Les idées s’échangent pour lutter contre le terrorisme. Les militants évitent d’avancer des propositions, mais ils indiquent vouloir interpeller les pouvoirs publics. « Bien sûr que j’ai des idées pour lutter contre le terrorisme », nous dit Anthony. « Mais nous nous voulons le plus rassembleur possible. Tout Français, quelles que soient ses opinions politiques, doit pouvoir se retrouver avec nous. »

Alors que la messe commence, la plupart des militants rentrent dans l’église pour prier. Quelques uns, non-croyants, s’éloignent un peu mais restent à portée de vue de l’église. Au cas où. Au bout d’une heure, les fidèles sortent. Policiers et militants de Défends ton église échangent quelques mots avant de repartir. Reste, dans toutes les têtes, la possibilité d’un nouvel attentat.

« Ils ont déjà visé une église », déclare un jeune homme venu tracter. « La prochaine fois, ce sera quoi ? Une école ? »

00:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)