Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 345

  • Avortement. Planning familial : « Pour les femmes hors délai, nous les aidons à aller à l’étranger »

    http://www.breizh-info.com/2016/02/19/avortement-planning-familial-pour-les-femmes-hors-delai-nous-les-aidons-a-aller-a-letranger/

    + VIDEO  

    (merci à Dirk)

  • Des murs et des ponts

    samedi 20 février 2016

     

    François : « Une personne qui pense seulement à faire des murs, encore et encore, et non à faire des ponts, n’est pas chrétienne. »

    Enrico Maria Radaelli : « En ce qui concerne les murs et les papes, il serait assurément très intéressant de savoir ce que le pape Bergoglio pense des fameux Murs léonins, érigés par son prédécesseur le pape saint Léon IV en 847 pour défendre Rome et la résidence du pape contre les Sarrazins, les musulmans de l’époque. Est-ce que le pape Léon, saint et auteur de nombreux miracles au long de sa vie, n’était pas chrétien ? »

    On ajoutera que, suite à l’initiative de saint Léon IV, le Vatican est le seul Etat du monde entièrement clos de remparts (en dehors de la place Saint-Pierre). Et entièrement dépourvu de pont. Quelle honte…

    Le blog d'Yves Daoudal

  • Allemagne : des homosexuels demandent le droit d’enc… les animaux, la justice les déboute




    2
     Download PDF

    L’info vient du Frankfurter Allgemeine Zeitung :

    Deux homosexuels ont porté plainte devant le tribunal constitutionnel fédéral contre l’interdiction des relations sexuelles avec des animaux. Ils en appelaient à leur droit à l’autodétermination sexuelle. Pour leur répondre, les juges se sont appuyés sur la loi de protection des animaux.

    Traduction : Polemia

    La zoophilie... on y arrive! Les ignobles

  • Calais: 4 arrestations d'anciens militaires pour dépôts de gerbes (20 02 2016)

    5563877_calais_545x460_autocrop.jpg

    Willy Destierdt

    La préfecture avait pris un arrêté d'interdiction de cette manifestation, mais les organisateurs, et notamment, Willy Destierdt, un ancien militaire,   avaient annoncé une «promenade citoyenne», par petits groupes qui devaient déposer à partir de 14 heures des gerbes de fleurs devant divers monuments honorant la mémoire de soldats français morts au combat


    De 20 à 30 personnes, selon la préfecture, dont plusieurs bérets rouges (parachutistes) et bérets verts (légionnaires) arborant des médailles militaires, avaient répondu à son appel. Ils ont joué au chat et à la souris avec les forces de l'ordre pendant une heure environ. Willy Destierdt est parvenu à déposer une gerbe devant le monument aux morts des cheminots face à la gare de Calais. Auparavant, il avait tenté de déposer des fleurs près de l'Hôtel de Ville, devant le monument au Souvenir français dédié aux «morts pour la France» d'avant les deux guerres mondiales. Sans succès, en raison de la présence de cordons de CRS, qui ont interpellé l'ancien militaire. 

    Trois autres manifestants ont ensuite été interpellés pour avoir tenté d'enfreindre l'interdiction de se rassembler, soit un total de quatre selon le sous-préfet de Calais, Vincent Berton. Peu avant 15 heures, les CRS ont dispersé les manifestants, dont le rassemblement a pris fin. 

    Cent cinquante policiers, CRS et agents de la Sécurité publique répartis en une quinzaine de cars, avaient été déployés en ville pour empêcher le déroulement de cette initiative.

    Le Parisien

  • VIDEO - Calais: arrestion brutale de Willy Destierdt après un dépôt de gerbe (20 02 2016)

    https://youtu.be/cwDjiNDB1yA

    Dans le cadre d'une manifestation de soutien au général Piquemal interdite à Calais, un ancien militaire a été brutalement arrêté lors d'un dépôt de gerbe sur une stèle en hommage aux résistants morts pour la France.

     

  • Calais : quatre soutiens du général Piquemal arrêtés lors d'un rassemblement

    XVMc04e1c94-d713-11e5-9ab5-0eba838120ed.jpg

     

     

     

    Les manifestants ont déposé des gerbes devant différents monuments de la ville avant d'être interpellés pour avoir tenté d'enfreindre une interdiction de rassemblement.

     
     

     

    Quatre manifestants réputés d'extrême droite ont été interpellés, selon les autorités locales, pour avoir bravé une interdiction préfectorale de se rassembler pour «la défense des Calaisiens», samedi. Cent cinquante policiers, CRS et agents de la Sécurité publique répartis en une quinzaine de cars, avaient été déployés en ville pour empêcher le déroulement de cette initiative. Ces manifestants, des ex-légionnaires ou parachutistes, voulaient initialement tenir un rassemblement au stade du Souvenir, mais la mairie de la ville avait affirmé que le lieu n'était pas disponible, avant que la préfecture ne prenne un arrêté d'interdiction de cette manifestation.

    Les organisateurs, notamment un ancien militaire originaire de Calais dénommé Willy Destierdt, entendaient exprimer leur soutien au général Piquemal, interpellé lors d'une manifestation interdite organisée par le mouvement islamophobe Pegida le 6 février. À la place, Willy Destierdt avait annoncé une «promenade citoyenne», par petits groupes qui devaient déposer à partir de 14h00 des gerbes de fleurs devant divers monuments honorant la mémoire de soldats français morts au combat. De 20 à 30 personnes, selon la préfecture, dont plusieurs bérets rouges (parachutistes) et bérets verts (légionnaires) arborant des médailles militaires, avaient répondu à son appel. Ils ont joué au chat et à la souris avec les forces de l'ordre pendant une heure environ.

    L'ancien militaire originaire de Calais est parvenu à déposer une gerbe devant le monument aux morts des cheminots face à la gare de Calais. Auparavant, il avait tenté de déposer des fleurs face à l'Hôtel de Ville, devant le monument au Souvenir français dédié aux «morts pour la France» d'avant les deux guerres mondiales. Sans succès, en raison de la présence de cordons de CRS, qui ont interpellé l'ancien militaire. Trois autres manifestants ont ensuite été interpellés pour avoir tenté d'enfreindre l'interdiction de se rassembler, soit un total de quatre selon le sous-préfet de Calais, Vincent Berton. Peu avant 15h00, les CRS ont dispersé les manifestants, dont le rassemblement a pris fin. «Tout ça s'est fait sans heurt», s'est félicité le sous-préfet . «Nous n'avons pas besoin de perturbateurs (...), on est déjà dans une situation difficile, cette ville a besoin de sérénité et de calme», a-t-il ajouté.

    «Rendre hommage aux soldats décédés pendant la Seconde Guerre Mondiale»

    Joint vendredi par Le Figaro, Willy Destierdt s'est dédouané de toute reponsabilité en cas de débordements: «On respecte la loi, les gens ont le droit de se promener calmement par groupes dans les rues de Calais». Au programme, «une visite de Calais, des recueillements sur les monuments aux morts , où les gens pourront déposer des gerbes de fleurs», précisait Romain Boucher, un des autres organisateurs qui disait attendre une centaine de personnes. Le but de cette promenade? «Rendre hommage aux soldats décédés pendant la Seconde Guerre Mondiale», expliquait Romain Boucher, dont les motivations restent floues. Pour Willy Destierdt, l'objectif reste le même: soutenir Christian Piquemal. Également joint par Le Figaro, Romain Boucher insiste sur le fait que cette rencontre n'a «rien avoir avec Pegida», c'est comme «une sortie scolaire», indiquait-il, amusé.

    «Des gens sont venus de loin pour le rassemblement, finalement annulé», notait Willy Destierdt, avant d'ajouter: «du coup on organise cette balade, pour que les gens découvrent Calais. S'ils viennent c'est à titre individuel», martelait-il. Sur son compte Facebook, l'annonce de l'annulation de la manifestation n'avait cependant pas été au goût de tous. «C'est là qu'on voit ceux qui voulaient venir pour foutre le bordel, les extrémistes s'affolent et les masques tombent», assurait l'organisateur.

    NdB: Ca devient franchement scandaleux!

  • Florian Philippot sur LCP: Qu'est-ce qu' être Français?

    http://www.frontnational.com/videos/florian-philippot-sur-lcp-42/

    Florian Philippot, Vice- président du Front National, était l’invité de Ca vous regarde sur LCP.
    Autres invités :
    Beligh Nabli, universitaire en droit publique, directeur de recherche à l’IRIS, enseignant à Science po et auteur de travaux sur la vie politique nationale. Auteur de La République identitaire (éd. Cerf, 2016)
    Esther Benbassa, sénatrice écologistes du Val-de-Marne et coauteur de Juifs et musulmans, retissons les liens ! (éd. CNRS, 2015)
    Hervé Le Bras, démographe et historien, coauteur du Mystère français (éd. Seuil, 2013).

    Très intéressant!

  • Mazamet (81) : un élu FN défend un patron de kebab et accuse le maire de racisme (MàJ)

    http://www.fdesouche.com/701939-mazamet-81-un-elu-fn-defend-un-patron-de-kebab-et-accuse-le-maire-de-racisme

    + VIDEO

  • Mensonges, arnaque et balise folle : le « réchauffement climatique »

    thumb.jpg

     

     

    29 janvier 2016 11 commentaires
     

    Dr. Bernard Plouvier ♦

    Pour fêter le passage du cru 2015 à celui de 2016, de facétieux « savants » d’un institut météorologique canadien ont lancé un cri d’alarme, immédiatement répercuté par des journalistes : le 30 décembre, soit près du solstice d’hiver, « il faisait entre 0° et +2° Celsius au pôle Nord ».

    Immédiatement, le bon peuple est saisi de frayeur : les glaces vont fondre, le niveau des eaux de l’Atlantique va monter, inondant les basses terres côtières, puisque l’on sait qu’en-dessous de -2° à -4°, selon le degré de salinité, la glace fond.

    À dire vrai, il est très prématuré de paniquer. D’abord la température citée avait été recueillie sur une seule balise sise à 300 km au sud-ouest du pôle… en outre, on ne sait trop si elle ne « déraillait » pas totalement. En effet, le même jour, la température en Sibérie du Nord variait entre -45° et -50°. Le 5 janvier 2016, la T° de la région du pôle Nord est de -28° (après avoir atteint un nadir à -40° Celsius la nuit précédente).

    À la même époque, en Terre Adélie, soit en plein été, la T° la plus chaude de la journée du 4 janvier a été de -5°, contre une T° habituelle de saison de 0° (et un maximum record de +10° le 30 décembre 2001). En outre, chacun sait (ou devrait savoir) que si la calotte polaire du Nord se fragmente, ce qui provoque une balade d’icebergs en Atlantique-Nord depuis une quinzaine d’années avec de gros retentissements sur le Gulf Stream, la calotte polaire du Sud est en phase d’accrétion. En clair, ça diminue d’épaisseur au Nord et ça augmente au Sud ; d’où une très faible élévation du niveau des océans. Pas de quoi paniquer, derechef !

    L’explication du phénomène paraît un peu plus compliquée que ce que nous radotent les journalistes et les politiciens, à propos d’une « pollution thermique industrielle et animale» : l’axe géomagnétique bouge beaucoup depuis l’An 2000. Le pôle magnétique Nord s’est déplacé d’Ouest (Canada) en Est (Sibérie) d’environ 4 degrés de latitude et 22 degrés de longitude entre 2001 et 2010, et ce mouvement se poursuit à la vitesse moyenne de 40 km/an. En conséquence, le climat se radoucit au nord du Canada et refroidit au nord de la Sibérie.

    Les historiens connaissent bien un véritable et très important réchauffement climatique : celui qui eut lieu dans l’hémisphère Nord entre le VIIe et le Xe siècles de notre ère. L’Afrique du Nord devint en partie désertique et le Groenland devint une « Terre verte », tandis que de la vigne sauvage poussait sur les rives du Saint-Laurent. En Europe, ce fut une période faste d’augmentation des rendements agricoles… du moins tant que les guerriers ne détruisaient pas les récoltes par joie de nuire ou dans le cadre de la « terre brûlée » chez l’ennemi. Une énorme poussée démographique s’en suivit, fort bienvenue après les ravages occasionnés par les invasions barbares et les guerres incessantes. Au fait, aux VII-Xe siècles, il n’y avait guère de « pollution industrielle », pas même de « pollution démographique » ; pourtant, l’on constata un réchauffement infiniment plus puissant que la hausse des températures moyennes enregistrées ces vingt dernières années.

    En conclusion, il serait bon de déterminer un peu mieux les facteurs étiologiques des modifications du climat, d’étudier les précédents historiques, d’éviter de paniquer les populations avec des informations « bizarres »… et surtout de ne pas transformer en fausse croisade humanitaire une guerre économique, opposant les USA (et ses valets) aux pays d’économie émergente en Asie ou en état de réémergence après la fin des stupidités marxistes (comme c’est le cas des économies russe et chinoise). Les Yankees, avec leur cynisme et leur hypocrisie, nous ont déjà fait le coup à plusieurs reprises. Qu’au moins la frange la moins idiote des opinions européennes ne donne pas dans le panneau !

    Car l’arnaque se dessine. L’on va prendre l’argent des contribuables des « pays riches » pour « lutter contre le réchauffement climatique aux conséquences désastreuses pour les pays pauvres ». En réalité, les multinationales vont pouvoir satisfaire les exigences financières des roitelets et potentats exotiques très corrompus, non plus avec leurs ressources privées, mais avec l’argent public. Double bénéfice pour les maîtres de l’économie globalo-mondialiste et développement accéléré, non pas des « pays pauvres, mais des comptes secrets de leurs potentats… l’argent passera des caisses publiques aux banques privées ! Après tout, comme disait mon papa : « L’argent c’est fait pour circuler ».

    METAMAG

  • VIDEO - Trump et le pape: une polémique qui pourrait réussir au milliardaire

    https://youtu.be/d_t-qjqyoys

    Quand le milliardaire américain Donald Trump riposte durement face au pape François, ce n’est pas forcément un mauvais calcul politique : en Caroline du Sud, où la primaire républicaine se tient samedi, les deux tiers des habitants sont protestants. La ville de Charleston est surnommée pour les touristes « holy city », la ville sainte, tellement il y a d’églises au kilomètres carré.

    NDF

  • MIEGE

    Miège.jpg

  • Belgique : un demandeur d’asile afghan viole une femme dans un centre d’accueil

     

    19h35

    Un demandeur d’asile afghan de 16 ans a violé une jeune femme dans la cave d’un centre d’accueil de la Croix Rouge à Menin, une ville située dans la province de Flandre-Occidentale. Ces informations ont été confirmées par le parquet à la chaîne flamande VTM Nieuws.

    Deux semaines plus tôt, précise An Luyten, porte-parole de La Croix Rouge flamande, le jeune demandeur d’asile avait suivi les cours de respect des femmes, introduits par Theo Francken à la suite des événements de Cologne.

    Les faits remontent à mercredi dernier. La victime, une jeune femme qui travaille pour le traiteur qui livre le centre d’accueil, se rendait dans la cave où sont stockées les réserves. Elle y a été suivie par un jeune homme, mineur, avant d’être violée. Avant les faits, elle aurait aussi été agressée verbalement. La jeune femme a introduit une plainte pour attouchements et viol. L’adolescent a reconnu les faits. Il a été emmené, en attente de son procès, dans le centre fermé d’Everberg.

    Cette affaire est prise très au sérieux par l’organisation. « C’est le premier incident grave depuis le début de la crise migratoire« , selon Luyten.

    Source

    Merci à fran95_5

  • Bruxelles : accord trouvé entre Cameron et l'UE pour éviter un «Brexit»

     

    | MAJ :

    5561773_cameron-hollande_545x460_autocrop.jpg

     
    Bruxelles (Belgique). «Je ne conclurai un accord que si nous obtenons ce dont la Grande-Bretagne a besoin», a martelé le Premier ministre britannique David Cameron. REUTERS/Olivier Hoslet

    Au terme de négociations marathon, un accord a été trouvé vendredi pour éloigner le spectre d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne («Brexit»). «Un accord unanime», a précisé le président du Conseil européen Donald Tusk sur Twitter, peu après 22h30.

      

    «Accord trouvé #UkinEU (Royaume-Uni dans l'UE,ndlr). Fin du feuilleton», avait déjà écrit Dalia Grybauskaité sur le réseau social, alors qu'une proposition finale venait d'être présentée aux chefs d'Etat et de gouvernement réunis en sommet à Bruxelles depuis jeudi. «David Cameron s'est bien battu pour la Grande-Bretagne. Un bon accord pour le Royaume-Uni et l'UE. Félicitations!», a ainsi tweeté de son côté le Premier ministre danois Rasmussen.

     
    Les présidents du Conseil européen et de la Commission européenne Donald Tusk et Jean-Claude Juncker avaient remis un texte aux 28 avant le dîner. Un responsable européen estimait alors qu'il s'agissait «d'une proposition très équitable et équilibrée». «J'ai négocié un accord qui donne au Royaume-Uni un statut spécial dans l'UE», a lancé le Premier ministre britannique David Cameron. 



    «Aujourd'hui, le Royaume-Uni a une place particulière en Europe mais il n'y a pas eu de dérogation aux règles du marché unique, il n'y a pas de révision prévue des traités et pas de droit de veto sur la zone euro», a de son côté commenté François Hollande lors d'une conférence de presse à l'issue du Conseil européen.

    L'accord, dont les termes n'ont pour l'instant pas été précisés, doit permettre à David Cameron d'organiser dès juin le référendum promis sur le maintien ou non de son pays dans l'UE.

    Cameron réclamait plus de souveraineté pour le Royaume-Uni, davantage de compétitivité, une meilleure gouvernance de l’Union et enfin une meilleure protection du système social britannique. Le Premier ministre exigeait aussi que les prestations sociales pour les ressortissants d’autres pays de l’UE soient limitées. Le Premier ministre britannique a fait savoir qu'il allait appeler les électeurs à voter pour le maintien dans l'Union européenne, eu égard à l'accord obtenu. 

    Le dossier migratoire réconcilie Athènes et Berlin

    Oublié le bras de fer gréco-allemand pour faire rentrer Athènes dans le rang de l'austérité. Sur la crise migratoire, l'heure est au pas de deux entre Alexis Tsipras et Angela Merkel, face à des partenaires tentés par le repli. Au sommet européen de Bruxelles, la chancelière allemande est montée au front au côté du Premier ministre grec contre un verrouillage des frontières nord de la Grèce qui piégerait sur son territoire des centaines de milliers d'exilés.

    «L'approche allemande a changé» par rapport à la crise de l'euro, quand elle demandait que la Grèce résolve elle-même ses problèmes, relève Hans Kundnani, du think-tank German Marshall Fund. Berlin veut désormais «un partage équitable» du fardeau, «sans que cela ait d'autres implications pour la crise dans la zone euro». Or le risque d'une déstabilisation de la Grèce en cas de fermeture des frontières européennes, et donc de nouvelles péripéties pour la monnaie unique, n'est pas à négliger, selon les médias allemands.
    Le Parisien


  • Projet de loi El Khomri : bientôt des salles de prière obligatoires dans les entreprises ?

    http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/projet-de-loi-el-khomri-bientot-salles-de-priere-obligatoires-entreprises,239525

     

  • Conseillère agricole tuée en Aveyron : l'agriculteur mis en examen pour assassinat

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/conseillere-agricole-tuee-dans-l-aveyron-l-agriculteur-soupconne-d-assassinat-19-02-2016-5560421.php

    + VIDEOS

    1288263_867_fille.jpg

    Elodie Bonnefille

  • État islamique : Opération policière à Moscou

    http://fr.novopress.info/198441/etat-islamique-operation-policiere-moscou/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+novopressfrance+%28%3A%3A+Novopress.info+%7C+Agence+de+presse+ind%C3%A9pendante%29

  • Le pape François, souverain potiche de Soros

     

    Publié par Antonin Campana sur 19 Février 2016, 20:40pm

    Catégories : #Le coin des clowns

    Le pape François, souverain potiche de Soros

    Ainsi donc, selon ce que rapporte Antenne 2 (13h du 18.02.16) le pape François serait le « pape des migrants ».  Il est vrai qu’au moindre micro qui se tend, l’évêque de Rome en appelle à l’accueil des « chers migrants » qui avec leur religion (l’islam !) apportent une « culture précieuse » à l’Europe.

    Pour François, l’Europe est une « grand-mère qui n’est plus féconde » et qui devrait donc se montrer plus accueillante : suivez mon regard ! (Discours au parlement européen, 2014). Pour ceux qui n’auraient pas compris, Bergoglio est revenu récemment sur cette notion papale d’infertilité (Corriere delle Sera du 08 février 2016). François compare l’Europe à la Sara biblique. Elle aussi était une vieille femme inféconde : n’a-t-elle pas  souri lorsqu’un ange lui annonça qu’elle deviendrait mère malgré son âge avancé ? Et François de conclure sa comparaison boiteuse : l’Europe aussi « sourira finalement aux migrants » : suivez mon regard !

    Ainsi les migrants apporteront à l’Europe le métissage des populations et des cultures : vieux fantasme mondialiste d’un Coudenhove-Kalergi. En cela François n’est guère différent de Georges Soros. Alors, l’Eglise et l’Open Society mènent-elles le même combat ? Voyons voir !

    Dès sa nomination le « Saint » Père a profondément remanié la « gouvernance » du Vatican. Pour cela, il s’est entouré de « conseillers » qu’il est allé chercher hors de l’Eglise et, par effet de mode sans doute, plutôt dans le monde anglo-saxon.  

    Parmi ceux-ci, il y a tout d’abord Peter Sutherland. Nommé président de la Commission internationale catholique sur les migrations (ICMC),  Sutherland est aussi président de Goldman Sachs (une des banques qui milita pour le « mariage gay »), de BP, de la section Europe de la Commission Trilatérale… C’est aussi un dirigeant actif du groupe de Bilderberg. Sutherland est pour les migrations (il estime que « l’Allemagne doit recevoir 1 million de migrants par an pendant 30 ans ») et contre les souverainetés des nations (une « illusion absolue » dit-il). Sutherland est un conseiller écouté du Vatican, pour qui il travaille gratuitement (sic !).

    Chris Patten est quant à lui chargé de réformer le fonctionnement des médias du Vatican. Parallèlement, il est aussi membre de la Commission Trilatérale. Ce mondialiste qui a « horreur de la notion de pureté raciale », qui se méfie de la démocratie directe et « fait l’éloge de l’immigration » co-préside l’International Crisis Group initié par Georges Soros. Outre Soros, l’ICG est aussi financé par le cabinet Mc Kinsey, la fondation Rockefeller, l’Union Européenne, Shell, BP… Cette organisation défend les droits LGBT, la « planification familiale » (Simone Veil est l’un de ses membres) et une idéologie de la guerre « juste » (Yougoslavie, Afghanistan…) conforme aux intérêts de l’OTAN.

    La Mc Kinsey Company est un cabinet de conseil chargé de « moderniser » la communication et l’image du Vatican. Ouvertement mondialiste, la Mc Kinsey Company finance l’International Crisis Group (Chris Patten) et ses consultants passent fréquemment à l’Open Society (Soros) ou à Goldman Sachs (Sutherland). Le groupe est membre de la Commission Trilatérale et mandate un représentant au groupe de Bilderberg. Mc Kinsey fait ouvertement la promotion des droits LGBT, notamment au travers du GLAM (« gays, lesbiennes, bi, trans chez Mc Kinsey »).    

    Le groupe KPMG a pour mission de réformer l’administration et la fiscalité du Vatican. Le groupe KPMG fait partie de la Commission Trilatérale et se fait représenter au groupe de Bilderberg. KPMG ne cache pas ses convergences de vue avec Soros et n’hésite pas à travailler avec l’Open Society dans certaines ONG. Il soutient ouvertement le mouvement LGBT.

    Les Cabinets Ernst & Young et Promontory Financial Group  sont mandatés pour vérifier les opérations financières de l’Eglise et éplucher les comptes de la Banque du Vatican. Promontory contribue au « Group of Thirty » créé par la Fondation Rockefeller, un think tank qui rassemble les principales institutions financières et bancaires mondiales (président Jean-Claude Trichet). Ernest & Young est l’un des « Big Four », c’est-à-dire un des quatre premiers réseaux au monde en terme de chiffre d’affaire (derrière KPMG). Il a reçu le Trevor 2020 Award en raison de son soutien à la « communauté » LGBT.  

    On voit donc que les réformes du Pape François ont surtout consisté à introduire au cœur de l’Eglise des gens qui lui sont foncièrement hostiles. Tous ces gens gravitent de près ou de loin autour d’un Georges Soros qui n’a jamais caché son hostilité au catholicisme. Les Femens qui saccagent les églises, souillent les cathédrales et demandent l’abolition de la papauté sont ses créatures.  Ces gens sont aussi les représentants de la banque et de la finance mondiale : ce sont eux qui exploitent les « pauvres », ceux précisément dont François se veut le Pape. Ces gens font ouvertement la promotion du mouvement LGBT, du mariage homosexuel et de l’avortement. Ils sont liés à des organisations qui suscitent des guerres ou appellent à les faire. Sans égards pour les souffrances, ils encouragent des mouvements migratoires lourds de conséquences pour des continents entiers et pour l’Eglise elle-même. Ces produits de l’oligarchie, dont le désintéressement n’est pas le trait principal, donnent aujourd’hui à la papauté ses éléments de langage, disposent d’un droit de regard sur tout ce qu’il se passe au Vatican et sans doute informent-t-ils ces Soros qui rêvent à l’effondrement prophétique de l’Eglise.  

    Alors le pape est-il fou ou consent-il en toute lucidité à la destruction de son Eglise ? Est-il un antipape, un faux pape, ou un pape faux ? Un réformateur ? Non, un traître tout simplement, un « pape des pauvres » qui n’est qu’un pauvre pape.

     

    Antonin Campana

    Terre Autochtone

     

  • Donald Trump répond au pape François

    https://fr.news.yahoo.com/video/le-ton-monte-entre-donald-190800026.html

     

    https://youtu.be/FgcfvgXF3KY 

    (lien de la vidéo supprimée  pour cause d'ouverture intempestive)