Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2014

Le grand retour de Sarkozy – Contre le Front national ! Par Vincent Revel

UMPS-Logo.jpg

 

25/09/2014 – PARIS (NOVopress) – Nous y voilà ! Le grand retour dans la vie politique de Nicolas Sarkozy est annoncé. Depuis ce week-end, c’est l’information incontournable de tous nos médias. Notre ancien président se dévoue, malgré lui, à revenir dans l’arène. C’est une belle preuve d’abnégation selon ses partisans. Le devoir lui impose ce retour. La situation catastrophique dans laquelle se trouve notre pays l’oblige à prendre ses responsabilités.

Face à l’incapacité chronique du général Hollande à voir la réalité, Sarkozy se présente comme le seul à pouvoir relever le défi de redresser la France et aussi de faire face à la menace grandissante du Front National. Car quoi qu’on nous dise, le vrai problème est là ! Notre oligarchie n’a qu’une question en tête, à l’heure où notre pays connait une crise gravissime englobant aussi bien le social, l’économie, la politique et son identité la plus charnelle : comment peut-on faire barrage à Marine Le Pen ? Le seul souci qui les préoccupe vraiment est la montée inexorable du Front National et, face à cette réalité, le système s’emballe et notre élite ne sait plus vers qui se tourner. Face à ce matraquage médiatique, face à cette confiscation de l’information, le nouveau livre de Laurent Obertone, La France Big Brother, est le bienvenu. Cette nouvelle du retour de Sarkozy, qui passe en boucle dans tous les médias comme le scoop du siècle, est tout sauf une surprise.

Lire la suite

01:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Un ancien militaire algérien accuse les services secrets français d'avoir monté l'enlèvement d'Hervé Gourdel

Voilà une accusation qui ne surprendra que ceux qui ne suivent pas les mauvais coups de l’Empire, lequel, pour créer une sainte Ligue prête à dévaster le monde, manigance mauvais coup sur mauvais coup. Là, où il y a du pétrole, on tue sans état d’âme. Il faut dire que ce Hollande au plus bas, à nouveau engagé dans une guerre où il est censé briller, on nous a déjà fait le coup avec le Mali. Nos troupes combattaient des djihadistes que le Qatar, notre allié, allait ravitailler en pétrole avec ses gros avions. Telle est la situation internationale. Une nouvelle affaire Gladio, qui nous est annoncée sur tous les tons, un nouvel 11 Septembre pour clouer le bec à la dissidence internationale, voilà sans doute ce qu’ils mijotent.

Mais venons-en à l’interview de Ali Zaoui, ancien militaire, expert en questions sécuritaires et lutte antiterroriste. Fella Hamici l’interroge pour « Le temps d’Algérie ». Voici l’intégralité du document.

http://www.letempsdz.com/content/view/131667/182/

 Ali Zaoui, ancien militaire, expert en questions sécuritaires et lutte antiterroriste, ne croit pas à la version donnée par les autorités françaises sur l'enlèvement du touriste français en Algérie. Il a indiqué que le rapt du ressortissant français Pierre Hervé Gourdel à Bouira est monté de toutes pièces par les services secrets français afin d'entraîner l'Algérie dans la lutte contre Daech.

Le Temps d'Algérie : Quelle analyse faites-vous du rapt du ressortissant français Pierre Hervé Gourdel à Bouira ? 

Ali Zaoui : Pour moi, cet enlèvement est monté de toutes pièces par les services secrets français. La France veut forcer l'Algérie à s'ingérer militairement dans la région et notamment en Libye. C'est le même scénario de Pierre Camatt. On se souvient encore de son affaire. Les Français veulent resserrer l'étau sur l'Algérie et lui forcer la main pour entrer dans ces conflits, surtout après la création de la coalition pour lutter contre l'Etat islamique (EI), et la participation de 10 pays arabes, comme déclaré par le président américain Barack Obama. L'Algérie est une puissance régionale à ne pas négliger. La France ainsi que d'autres pays ont besoin de cette force pour les aider à combattre le terrorisme qu’ils ont même soutenu et financé. Alors que l'un des principes indéfectibles du pays est celui de ne jamais s'ingérer dans les affaires internes des pays et encore loin de sortir son armée hors de ses frontières.

 Pourquoi vous pensez que ce rapt est un scénario monté par les parties citées ? Disposez-vous de preuves ? Tous les indices indiquent que ce rapt combien même revendiqué par le groupuscule « Djound al khilafa » a été déjà planifié. Comment se fait-il que Pierre Hervé Gourdel soit enlevé le lendemain de son arrivée en Algérie ?

 Pourquoi ne s'est-il pas conformé aux consignes de sécurité ? Le ressortissant français faisait de la randonnée dans cette région connue pour son insécurité. Pourquoi a-t-il donc choisi cet endroit ? Le kidnappé avait loué un chalet au nom de son ami algérien afin d'éviter d'être identifié par les services de sécurité algériens. Et puis, dans son dernier tweet, on pouvait lire « Quand je rentre d'Algérie après le premier octobre, si je rentre ». Cela indique qu'il était certainement destiné à mener une mission précise en Algérie. Les deux premiers ressortissants français enlevés en Algérie ont déjà été identifiés comme étant des agents d'espionnage français. Pour moi, il n'y a pas de doute. Gourdel serait un agent français bien rusé.

 Mais le groupe dit « Djound el khilafa » a revendiqué ce rapt…

Le groupe terroriste activant dans cette région, baptisé « Djound el khilafa » qui a porté allégeance il y a quelques jours à l'organisation terroriste Daech, est composé de douze membres. Il serait vrai qu'ils ont pu enlever ce ressortissant français. Le chef de ce groupe, de son vrai nom Djamel Aissaoui (Abou Djahada), a cherché par cet acte un nouveau coup médiatique. Mais je pense que cet enlèvement est de la pure propagande médiatique dans la région et au niveau international. Les médias servent de trait d'union entre « Djound el khilafa » et Daech. En réalité, ce groupe terroriste n'a pas de contact direct avec cette organisation et utilise les médias pour atteindre ce but. Ces dissidences ne sont, dans le fond, qu'une guerre de leadership entre eux. Le but d'une telle annonce est d'attirer le plus grand nombre de jeunes et de les enrôler dans leurs rangs. Mais c'est sans compter sur la volonté de l'ANP qui est de combattre sans relâche le terrorisme et son financement. Qu'il s'agisse d'Aqmi ou de « Djound el khilafa », c'est juste les noms qui changent mais la détermination de l'armée reste la même. 

 Croyez-vous que les services de sécurité seraient en mesure de le sauver ?

L'ANP est capable de défendre et de protéger l'intégrité du territoire, du peuple et des ressortissants étrangers en Algérie. L'opération de ratissage menée hier aboutira. Les services de sécurité ont acquis une expérience en la matière. L'ultimatum de 24 heures fixé par ce groupe terroriste par la voix du kidnappé via la vidéo diffusée hier ne doit pas être une entrave dans les recherches menées par l'ANP.

 Entretien réalisé par Fella Hamici

Ariane Walter

Tribune libre

AGORAVOX  25 09 14

00:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

25/09/2014

Marine Le Pen invitée d'Yves Thréard - Talk Orange Le Figaro


Marine Le Pen : «S'allier au gouvernement... par lefigaro

23:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Hervé Gourdel: son guide suspecté d'avoir joué un rôle dans son enlèvement

http://www.fdesouche.com/514871-herve-gourdel-son-guide-s...

Regarder la vidéo

 

21:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Décapitation d'Hervé Gourdel: l'imprudence des accompagnateurs algériens (?)

PHO0f590e26-44a7-11e4-8cb8-1cfc7f70ed68-805x453.jpg

Selon le site arabophone al-Ahdat, le guide français serait entré en contact avec ses compagnons de randonnée algériens via Facebook.

 
 

«Tous ceux qui font de la montagne savent que la zone de Tizi N'koulal est très dangereuse. Moi-même, je n'y emmène plus personne depuis 1992. Quatre jours après l'enlèvement de Hervé Gourdel en Kabylie, exécuté mercredi par ses ravisseurs, Redouane Benzerroug, président du Club sportif des montagnes d'Alger, moniteur et guide de haut-montagne, se demande pourquoi ses accompagnateurs ont pris, selon lui, «un tel risque». «Il est très périlleux de s'aventurer au-delà du belvédère d'Assouil, (à trois km de Tizi N'Koulal, là où le groupe aurait été intercepté par les Soldats du Califat). Le terrain est encore dégagé et une caserne militaire se trouve à côté, précise-t-il. Mais au-delà du chemin forestier qui longe la forêt jusqu'à la grotte du Macchabée, la zone n'est plus sécurisée. En 2004, je me souviens que des skieurs algériens avaient été attaqués par des terroristes. Ici, tout le monde sait ça et un des accompagnateurs de l'otage le savait aussi».

Des Algériens qui se trouvaient avec Hervé Gourdel, on sait encore peu de choses. D'après des habitants de Tikdjda, ils seraient cinq. Il y aurait parmi eux un Franco-algérien, alpiniste amateur lillois originaire de Boufarik - un certain Karim Oukara, «électron libre qui vient souvent dans la région pour faire de l'alpinisme», et un certain Oussama Dehendi, qui serait âgé de 21 ans selon son frère, joint par téléphone en Allemagne. Sur sa page Facebook, celui-ci se présente comme «guide touristique à Tikdjda et précise qu'il habite à Boufarik. Son dernier post remonte au vendredi 19 septembre. Il indique dans son statut «ikdjda» (surexcité). D'après le quotidien Liberté, ces deux membres du club des alpinistes de Boufarik auraient été interpellés par les services de sécurité dans le cadre de l'enquête. La mère d'Oussama, que nous avons jointe par téléphone, précise avoir vu son fils «arriver mardi avec des gendarmes qui ont perquisitionné le domicile, avant de repartir avec les gendarmes pour Bouira».

Dans le groupe se trouvait aussi un certain Boukamoun, dont le père possède des chalets privés à Tikdjda. Toujours selon des habitants de la petite station, située à proximité d'une caserne militaire, d'une auberge et du Centre national des sports et loisirs, c'est dans sa maison qu'Hervé Gourdel aurait passé la nuit du samedi au dimanche après son arrivée à Alger. Il aurait même «appelé sa famille pour la prévenir qu'il se trouvait chez des amis». Beaucoup de mystère entoure encore l'identité du quatrième Algérien, que certaines sources décrivent comme «un mineur de Lakhdaria».

«En 2004, je me souviens que des skieurs algériens avaient été attaqués par des terroristes. Ici, tout le monde sait ça et un des accompagnateurs de l'otage le savait aussi»

Redouane Benzerroug, président du Club sportif des montagnes d'Alger

Ils seraient toujours retenus par les services de sécurité, qui leur reprocheraient de ne pas avoir signalé la présence d'un étranger parmi eux comme l'exige la procédure de sécurité. Selon le site arabophone al-Ahdat, qui cite des responsables sécuritaires, l'enquête a été confiée à la gendarmerie de Blida, aidée par des officiers du DRS (services de renseignement). Le site rapporte aussi qu'Hervé Gourdel est entré en contact avec ses accompagnateurs via Facebook. C'est Karim Oukara, le Franco-algérien de Lille qui l'aurait invité à venir en Algérie et qui aurait fourni l'attestation de résidence nécessaire pour l'obtention du visa. À l'aéroport, où l'attendaient Kamel et un des jeunes du groupe, le Niçois a ensuite pris directement la route pour Tikdjda dans une Kia Picanto. Le dimanche à 16h, ils auraient décidé de partir en promenade. Toujours selon al-Ahdat, les terroristes les auraient interceptés à proximité d'Ait Ouabane, relâchant quinze minutes plus tard les Algériens en leur disant: «prévenez les autorités si vous voulez».

LE FIGARO

21:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Des fraudes au référendum sur l'indépendance de l'Ecosse ?

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Des-fraudes-au-refe...

+ 2 VIDEOS

21:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Fraude au référendum en Ecosse: infox ou intox ?

http://www.agenceinfolibre.fr/fraude-au-referendum-en-eco...

Lire également les commentaires

20:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

EN DIRECT. Assassinat d'Hervé Gourdel : drapeaux en berne pendant trois jours

http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-assassinat-d...

+ VIDEOS, PHOTOS

20:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Terrorisme : qui protège Marseille ?

  Marseille / Publié le Jeudi 25/09/2014 à 06H43

 

Après l'incroyable couac à l'aéroport mardi, la question de l'efficacité des contrôles aux portes de la ville se pose

Faits Divers - Justice - Actualités - Terrorisme : qui protège Marseille ?
La surveillance de l'aéroport de Marseille Provence a été renforcée avec la mise en oeuvre de vigipirate.

Photo Nicolas Vallauri

 
 

Pouvons-nous dormir sur nos deux oreilles et placer une confiance aveugle en ceux qui sécurisent les grandes portes d'entrée de notre ville que sont l'aéroport Marseille-Provence, le port maritime, et la gare Saint-Charles ? Alors que trois djihadistes présumés - des proches de Mohamed Merah - ont débarqué sans être inquiétés sur le tarmac mardi, ces questions s'imposent d'elles-mêmes.

A l'aéroport

Chaque jour, ce sont 150 fonctionnaires de la police aux frontières (PAF) qui sécurisent les lieux, qui gèrent la sûreté des vols mais aussi et surtout le contrôle des passagers. Pour ceux qui voyagent dans l'espace Schengen, seul un contrôle aléatoire est en place. Pour les partants et arrivants de vols internationaux, il est systématique.

"On vérifie qu'ils ont bien une assurance, qu'ils ont l'argent nécessaire pour rentrer chez eux et on passe leur passeport au scanner. Là, notre logiciel Cheops (Circulation hiérarchisée des enregistrements opérationnels de la police sécurisés) détecte si la personne est en fugue ou recherchée, et les services de police concernés notent l'attitude à tenir : surveiller, prévenir simplement, ou intervenir", détaille un agent de la PAF. Il y a quatre jours, lorsque deux adolescentes - soupçonnées de vouloir rejoindre l'Irak pour y faire le djihad - se sont présentées pour embarquer vers la Turquie, elles ont été repérées et interpellées.

Mardi à 14 heures, les trois djihadistes présumés n'ont d'abord pas été annoncés par les autorités turques sur le vol qui filait vers Marseille, et en plus le trio a eu la chance que le fameux logiciel Cheops soit en cours de maintenance. "Du coup, on a juste vérifié que leur tête ressemblait à la photo sur le passeport dont on a aussi contrôlé la véracité, et point barre ! Quand on a eu l'info comme quoi ils avaient atterri chez nous, on les a cherchés mais on ne savait même pas comment ils étaient habillés", confiait un fonctionnaire inquiet. Et voilà comment trois djihadistes se retrouvaient libres comme l'air.

"Ce qui est dingue c'est que cette maintenance, qui peut durer plusieurs heures, est faite régulièrement. Et on n'a pas de système de substitution, donc clairement, pendant ces heures-là, la sécurité est zéro !Alors quand c'est pour chercher la fiche d'une voiture volée, ça peut attendre, mais quand ce sont des proches de Merah qui débarquent, ce n'est pas la même chose, peste cet agent de la PAF. Et cela représente un vrai danger : on a des contrats jeunes chez nous, des gens qui ne restent que peu de temps, et il peut y avoir des fuites..."

Dans le port

Reçus par centaines chaque année à Marseille, les plus grands paquebots du monde et leurs 5 000 à 8 000 occupants constituent autant de cibles potentielles pour des terroristes déterminés. Identifiée par l'AIS, véritable carte d'identité électronique des navires de commerce, leur route comme d'ailleurs celle de tous les bateaux à risque, est suivie par le système français Spationav.

Celui-ci fait la synthèse de l'ensemble des informations recueillies par tous moyens terrestres, aériens, maritimes et spatiaux afin de repérer très en amont un navire qui s'approcherait dangereusement d'un autre ou mettrait le cap à grande vitesse sur un site littoral sensible comme le complexe industrialo-portuaire de Fos. Les deux bassins de Marseille, dont le commandant du Grand port maritime (GPMM), Amaury de Maupeou, rappellent qu'ils appliquent à la lettre les mesures du code de sûreté international ISPS, imposé par les États-Unis après les attentats du 11-Septembre.

Les croisières sont également très surveillées à quai, précise Jacques Massoni, directeur du MPCT, l'immense terminal privé de Marseille. "Les passagers sont soumis à un contrôle à l'entrée du site et à un autre lors de l'embarquement avec double contrôle d'identité, double passage sous portique et contrôle par scanner de 100 % de leurs bagages".

Concernant les lignes de la Corse et de l'Afrique du Nord, la SNCM a mis en place à bord de tous ses bateaux un plan de sûreté dont le détail reste confidentiel mais qui a été audité avec succès en 2013. "Les mesures adoptées sur le Maghreb ont été étendues, à l'identique, à la Corse", souligne Jacques Vincent, officier de la SNCM en charge de la Sûreté, ajoutant que la compagnie participe à de nombreux exercices simulant des attaques terroristes.

Hasard du calendrier, le prochain se déroule ce matin à bord du cargo-mixte Jean Nicoli, conduit en collaboration avec le Peloton de sécurité maritime et portuaire (PSMP). "La prévention de la menace terroriste est à l'origine de la création des deux PSMP de Port-de-Bouc en 2009 et de Marseille en 2010", rappelle pour sa part le chef d'escadron Jean Pasquier-Bernachot, patron de la Compagnie de gendarmerie maritime de Marseille.

Tous deux réunissent 65 militaires rompus à ce type d'intervention, équipés de bateaux rapides, bien armés et très manoeuvrant pour intervenir dans les zones les moins accessibles des bassins portuaires.

LA PROVENCE 

20:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Donbass : persécutions de catholiques, relents de soviétisme…

25 septembre 2014 par admin4 

Séparatistes…

Dans l’Est de l’Ukraine, où l’armée et surtout la « garde nationale » (largement composée de jeunes nationalistes ukrainiens) affrontent depuis des mois une rébellion séparatiste (aux références soviétiques), il se passe des choses laides dans les zones sous contrôle rebelle.
Notamment une haine religieuse ciblant prioritairement les catholiques.

Le site de l’association France-Ukraine-Solidarité (qui vient en aide aux réfugiés et aux patriotes ukrainiens) propose des articles qui dévoilent un aspect occulté de ce conflit (y compris dans les médias de la réinfosphère), et nous avons repéré celui-ci en particulier, sur les persécutions de prêtres :

« dès le début du coup de force en Crimée, les catholiques sont aussitôt ciblés. Le 15 mars 2014, les milices séparatistes ont arrêté le père Mykola Kvitch de Sébastopol avant de le relâcher après interrogatoire.

L’occupation du Donbass verra se répéter et s’amplifier de telles pratiques, avec hélas des fins moins heureuses.

Victims_of_Soviet_NKVD_in_Lvov,_June_1941
Ils n’ont pas changé…..les mêmes méthodes

Dès le 28 mai, le père Pawel Witek, Polonais, était enlevé à Donestk, il sera libéré peu après. L’infortuné prêtre ukrainien, le père Tikhon, 43 ans, enlevé le 3 juillet 2014 par les miliciens du Donbass, n’aura pas cette chance. Nous sommes sans nouvelles de lui …. Seigneur prends pitié.

Rebelles

Ces territoires sont proclamés russes ou nouveau-russes par l’occupant, or en Russie l’église catholique ukrainienne ne jouit d’aucun statut… elle n’existe pas.

« Je pense que mes ravisseurs me surveillaient déjà depuis un certain temps, parce qu’ils avaient beaucoup d’informations sur moi et sur mes paroissiens. » Le Père Sergueï, l’un des trois prêtres enlevés en Ukraine entre juillet et août, raconte à l’Aide à l’Église en Détresse ses douze jours de captivité.


Ce prêtre gréco-catholique, membre de l’Exarchat archiépiscopal catholique ukrainien de Donetsk, a été enlevé à la fin du mois de juillet, alors qu’il conduisait sa voiture. « Trois hommes de l’armée de la Nouvelle Russie sont sortis d’une voiture située à côté de la mienne. J’ai tout de suite réalisé que c’est moi qu’ils voulaient. Ils m’ont obligé à monter dans leur voiture, puis ils m’ont endormi avec une éponge imbibée de chloroforme. » Le Père Sergueï a été séquestré et interrogé pendant 12 jours, avec des menaces de mort et simulations d’exécution, privé d’une insuline dont il avait besoin et qu’il réclamait.

Don Victor, prêtre catholique du diocèse de Kharkiv-Zaporijia, a été enlevé dans des circonstances similaires. « Quelques hommes de l’armée de la Nouvelle Russie m’ont arrêté à un poste de contrôle – raconte-t-il à l’AED. Après avoir vu mes papiers, ils m’ont demandé de les suivre pour un bref examen, mais je n’ai été libéré que onze jours plus tard ». Il a lui aussi subi plusieurs interrogatoires et ses ravisseurs lui ont fait croire plus d’une fois qu’il allait être fusillé.

Enfin, le 22 août le consul honoraire de Lituanie, Mykola Zelenec, également catholique, était assassiné, comme vient de l’être aujourd’hui en Algérie Hervé Gourdel, pour sa seule qualité d’occidental.

 

Ces persécutions nous renvoient aux vociférations de l’ineffable Dimitri de Koschko qui avait récemment déclaré sur Radio Courtoisie quelque chose comme « on s’en fout des Catholiques du Donbass il n’y en a presque pas… » ; en tous cas (fascination femelle du descendant de vaincu Russe blanc pour le soviétisme oblige) partout où ses amis ont pris le contrôle des villes, un seul et unique catholique resterait toujours un catholique de trop.

Philippe Carbonne.

Contre-info.com - 25 09 14

19:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Sublime nature !

National Geographic

A regarder en mode plein écran

18:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Hollande: "Hervé Gourdel est mort parce qu'il était Français"

Dire qu'on soigne Bouteflika chez nous et que la France et l'Algérie n'ont rien fait pour tenter de sauver cet otage français  des terroristes algériens. Pas un geste, pas un seul  hélicoptère sur les lieux pour faire fuir ces assassins !  

03:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Roch Hachana : tout savoir sur le Nouvel an juif 5775 - 2014

000_Par6966229.jpg

 

Créé : 18-09-2014 13:33

RELIGION – Les juifs de France vont célébrer Roch Hachana, le nouvel an du calendrier hébreu, jeudi 25 et vendredi 26 septembre. Alors que la communauté se prépare pour cette fête, le Crif, qui s'inquiète de l'augmentation des actes antisémites, demande aux autorités de prendre "des mesures préventives" afin d'assurer la sécurité des croyants pour cette célébration.

La communauté juive célèbre jeudi 25 et vendredi 26 septembre Roch Hachana, le nouvel an du calendrier hébreu. Cette fête religieuse, qui s'étend sur deux jours, commémore l'anniversaire de la création du monde. Elle est également considérée comme le jour du jugement de l'Humanité, ouvrant une période de plus d'une semaine de pénitence qui précède Yom Kippour, Le Grand Pardon. Les fidèles sont appelés à la synagogue au son d'une corne de bélier et procèdent à un examen de conscience avant de prendre de bonnes résolutions. A Paris, une cérémonie est prévue ce jeudi soir à la Grande synagogue de la Victoire, dans le 9e arrondissement.

02:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Pourquoi Nicolas Sarkozy ne doit pas revenir en 2017

images.jpg

 

210 000 immigrés par an
– Ouverture à gauche
RSA
– Grenelle de l’Environnement
Discours sur le métissage de 2008
– Traité de Lisbonne
– 600 milliards de dette publique
Réintégration du commandement intégré de l’OTAN
– Guerre en Libye
– Maintien de Frédéric Mitterrand au ministère de la Culture malgré la preuve de sa pédophilie
“Débat” sur l’Identité nationale où Éric Besson déclare : “La France n’est ni un peuple, ni une langue, ni un territoire, ni une religion, c’est un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble. Il n’y a pas de Français de souche, il n’y a qu’une France de métissage.”
– Revirement contre la Syrie de Bachar el-Assad en 2011
– Suppression du bouclier fiscal en 2011
– Abandon de la suppression des IUFM
Continuation des prières de rue musulmanes malgré les déclarations de Claude Guéant
– Tentative de placement de son fils à la tête de l’EPAD
– Abandon des mandats de dépôt pour les condamnations de moins de 2 ans ferme
– « Je pense que les Français attendent une France d’après, une France où l’expression « Français de souche » aura disparu. » (Livre Programme, juillet 2006)
Enseignement de la “théorie du genre” au lycée
– Exclusion de Christian Vanneste de l’UMP et retrait de son investiture aux élections législatives pour des propos historiquement exacts
– Exploitation de la fausse thèse du “tueur d’extrême-droite” lors des attentats de Mohamed Merah à Toulouse et Montauban en 2012
« L’islam, c’est le progrès, la science, la finesse, la modernité » (Déclaration lors de l’inauguration de la collection des arts de l’islam au Louvre, en 2008)
Mayotte département français
– Lettre de Guy Mocquet dans les écoles
Etc.

Avis à la population : le cerveau humain étant ce qu’il est, il est impossible à un seul de se souvenir de toutes les sarkonneries entre 2007 et 2012. En revanche, un cerveau collectif sera à même de recenser l’essentiel sinon la totalité de ses frasques, petites et grandes. Les jeunes appelleront ça un wiki, les vieux penseront aux chapeaux des Gibis. Donnez-nous vos raisons (factuelles) de ne pas/plus voter pour Nicolas Sarkozy, nous les ajouterons.

NDF

01:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

CHARD

dessin-chard-present-leurislam-guerre.jpg

Vu sur NOVOPRESS

00:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

24/09/2014

Mort de l'otage français: "On ne cèdera jamais" prévient Hollande

4161187_hollande-onu.jpg

http://www.leparisien.fr/international/mort-de-l-otage-fr...

 

Où est son corps? Comment va-t-il être rapatrié?

23:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Les derniers mots d'Hervé Gourdal (tweet)

22:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

VIDEO. Otage français décapité: le maire de la ville d'origine d'Hervé Gourdel met le drapeau en berne et critique le gouvernement

A Saint-Martin-Vésubie (A.M.)

21:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14)

VIDEO. "Message de sang au gouvernement français" : la décapitation d'Hervé Gourdel martyr de l'Islam

A genoux, les mains liées derrière le dos, Hervé Gourdel, nouveau martyr de l'Islam et du N.O.M, est resté digne et courageux jusqu'au bout.  On a envie de pleurer...

via FDS

 

 

20:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

L'otage français en Algérie a été décapité

24/09/2014 à 17:21 - Mis à jour à 18:37

Source: Belga

Un groupe lié à l'organisation Etat islamique (EI) ayant enlevé dimanche un Français en Algérie ont diffusé mercredi une vidéo, intitulée "Message de sang pour le gouvernement français", montrant sa décapitation.

 

1226583.jpg

© Belga

Ce groupe, Jund al-Khilafa, avait menacé lundi de tuer Hervé Gourdel, un guide de haute montagne de 55 ans, si la France ne renonçait pas "sous 24 heures" à ses frappes aériennes en Irak, un ultimatum rejeté mardi par le président François Hollande.

La vidéo, postée sur des sites jihadistes et intitulée "Message de sang pour le gouvernement français", débute par des images de M. Hollande prises au cours de la conférence de presse durant laquelle il a annoncé les frappes françaises contre l'EI en Irak.

Elle montre ensuite l'otage, agenouillé et les mains derrière le dos, entouré de quatre hommes armés et le visage dissimulé. En quelques mots, il témoigne de son amour pour sa famille. L'un des hommes lit ensuite un message dans lequel il dénonce l'intervention des "croisés criminels français contre les musulmans en Algérie, au Mali et en Irak" notamment. Il affirme qu'au terme du délai accordé à la France pour cesser sa "campagne contre l'Etat islamique et sauver" son ressortissant, le groupe a décidé de le tuer "pour venger les victimes en Algérie (...) et en soutien au califat", proclamé par l'EI sur les régions qu'il contrôle en Irak et en Syrie.

L'Algérie avait déployé ces deux derniers jours quelque 1.500 soldats en Kabylie (nord-est) pour tenter de retrouver Hervé Gourdel. Ce randonneur avait été enlevé au lieu-dit Tizi N'kouilal, un carrefour routier au coeur du parc national du Djurdjura, un haut lieu du tourisme, devenu sanctuaire des groupes armés islamistes dans les années 90.

La mise en scène de sa décapitation ressemble à celles des deux journalistes américains enlevés en Syrie James Foley et Steven Sotloff et du travailleur humanitaire britannique David Haines par des membres de l'EI ces dernières semaines. Jund al-Khilafa a surgi sur la scène jihadiste à la fin août, en publiant un communiqué annonçant avoir quitté Al-Qaïda, dénoncée pour sa "déviance", et proclamé son allégeance à l'EI auquel il est disposé à "obéir au doigt et à l'oeil", selon le texte.

Des journaux algériens ont indiqué mercredi que le principal ravisseur d'Hervé Gourdel serait un ex-conseiller militaire d'Abdelmalek Droukdel, chef d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Cet homme, Abdelmalek Gouri, alias Khaled Abou Selmane, est âgé de 37 ans et faisait partie d'une cellule d'Aqmi à l'origine des attentats suicide contre le palais du gouvernement et un bâtiment de l'ONU en 2007 à Alger. Il serait également derrière l'attaque qui a coûté la vie à 11 soldats en avril à Iboudrarène, dans la même zone où s'est produit l'enlèvement.

M. Hollande avait rejeté l'ultimatum du groupe jihadiste et affirmé que la France poursuivrait ses opérations en Irak. "Nous ne cèderons à aucun chantage, aucune pression, aucun ultimatum, fût-il le plus odieux, le plus abject", avait-il déclaré à New York. La justice française a ouvert mardi une enquête "pour enlèvement et séquestration en lien avec une entreprise terroriste".

Hervé Gourdel était un guide de haute montagne du parc national du Mercantour, au nord de Nice, passionné de photographie et de voyages. Il organisait notamment des stages dans l'Atlas marocain depuis une vingtaine d'années.

La première communauté musulmane d'Europe "horrifiée"

L'instance de représentation de la première communauté musulmane d'Europe, le Conseil français du culte musulman (CFCM), s'est dite mercredi "horrifiée" après l'annonce, dénonçant un "crime barbare".

"Le CFCM est horrifié par l'annonce dramatique (selon laquelle) notre compatriote Hervé Gourdel vient d'être odieusement exécuté par ses ravisseurs", écrit dans un communiqué l'organisation, qui représente quelque cinq millions de musulmans.

Dans son texte, lu par téléphone à l'AFP, "le CFCM s'associe à la douleur de la famille et à l'ensemble de la Nation devant un tel crime qui ne mérite qu'un châtiment exemplaire par la justice de Dieu et celle des hommes".

Le Conseil, présidé par le recteur de la Grande mosquée de Paris (liée à l'Algérie) Dalil Boubakeur, espère "de tous ses voeux" que "soit mis fin à ces actes barbares par une solidarité entre toutes les nations", poursuit-il. "Je suis dans une colère noire, j'ai la rage contre ces criminels, ces assassins d'une organisation qu'on peut appeler Daesh, Etat islamique, qui n'a rien à voir avec l'islam ni aucune religion", a confié à l'AFP un des responsables du CFCM, Abdallah Zekri.

19:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)