Les militants des droits de l'Homme estiment que des centaines de milliers de personnes pauvres ont été stérilisées contre leur gré dans les années 1990. Cependant, les procureurs ont estimé que toutes les opérations ont été effectuées avec le consentement des patients.

 Ainsi, le gouvernement Fujimori tentait de contrôler le taux de natalité trop élevé dans le pays, et plus de 300 000 femmes et 24 000 hommes ont été stérilisés depuis plusieurs années.

 L’ancien président péruvien Alberto Fujimori continue de purger une peine de 25 ans pour d’autres accusations.
 http://french.ruvr.ru/news/2014_01_25/Perou-la-sterilisat...