Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 793

  • VIDEO - Eric Zemmour explique qui est vraiment Patrick Buisson

    http://www.ndf.fr/nos-breves/08-03-2014/eric-zemmour-explique-qui-est-vraiment-patrick-buisson-et-comment-le-buissonisme-aurait-pu-sauver-nicolas-sarkozy#.UxyurHmYaM8

  • Le printemps des pâquerettes

     

    1113375242.jpg Paquerettes.jpg

    photo 3.JPG P3.JPG

    Marseille 9 mars 2014 - Photos EB

     

  • Un avion malaisien disparaît des radars avec 239 passagers à bord

     

    Un avion malaisien disparaît des radars avec 239 passagers à bord
    12:22 08/03/2014
     
    MOSCOU, 8 mars - RIA Novosti
         

    La compagnie Malaysia Airlines a annoncé samedi sur sa page Facebook avoir perdu le contact avec son avion Boeing 777 effectuant un vol de Kuala-Lumpur à Pékin avec à son bord 227 passagers et 12 membres d'équipage.
     
    Selon Malaysia Airlines, la liaison avec l'appareil s'est interrompue samedi à 02h40 locales (vendredi 18h40 UTC).
     
    Les autorités malaisiennes ont lancé une opération de recherche et de sauvetage, indique un communiqué de la compagnie aérienne. 
     
    La compagnie a également indiqué que l'avion transportait des passagers de 14 pays, dont un Russe, deux Ukrainiens et trois Français.
     
    Le site d'information vietnamien Tuoi Tre a fait savoir, citant un porte-parole des forces navales vietnamiennes, que l'appareil était tombé en mer entre le Vietnam et la Malaisie.
     
    Cette information n'a pas été confirmée par le ministre malaisien des Transports et la compagnie Malaysia Airlines.
     
    Le dernier contact avec l'avion a eu lieu au moment où ce dernier se trouvait au-dessus de la mer de Chine méridionale, à environ 220 km au large des côtes vietnamiennes

  • 9 mars : les Français veulent un référendum sur l'immigration

    9h_01864892.jpg

    24 février, 16:53
     

     

     

    Par La Voix de la Russie | L'initiative suisse du référendum est maintenant en France pour dire non au Grand Remplacement et à l'islamisation de la France.

    Riposte Laïque et Résistance Républicaine organisent « Immigration Référendum » le 9 mars Place Denfert Rochereau à Paris à 14 heures pour demander et mettre en place le référendum sur l'immigration. Vingt associations regroupant des partis politiques réclament de manière urgente un référendum sur l'immigration avec le soutien du député Jacques Bompard. Les Français ne veulent pas du changement de population imposé par Bruxelles et les partis politiques en place. Ils refusent de mettre l'arabe dans les écoles au même titre que le français, refusent l'obligation des aliments halal, refusent la construction des mosquées, refusent le port du voile, refusent les arrivées d'immigrés en masse via Lampedusa et les frontières de Schengen, refusent le vote des immigrés, refusent la disparition de la France. Les médias officiels et les responsables politiques de l'UMP et du PS bloquent l'idée de référendum et sa mise en place légale. La démocratie est bloquée, confisquée. Le peuple français n'a pas droit de citer dans son pays et d'être informé par les médias.

    69,7% des Français contre l'immigration. Après le vote suisse du 9 février, le journal populaire suisse Blick en langue allemande a fait un sondage sur l'Allemagne, la France et l'Angleterre pour connaître les intentions de vote si ces pays décidaient de faire un référendum pour limiter l'immigration. Il en ressort qu'en cas de référendum, les Européens voteraient en faveur d'une limitation de l'immigration. Les médias français ne publient rien sur la volonté actuelle des Français de faire un référendum sur l'immigration et sur les pétitions qui viennent d'être lancées. La population française ne doit pas être informée en masse car le pouvoir politique est inquiet et a peur du mécontentement des Français et de son éveil. Alors que les Suisses ont signifié par une courte majorité leur volonté de limiter l'immigration, provoquant au passage la colère de Bruxelles et de Berlin, le sondage de Blick publié le 15 février révèle que les Européens auraient voté de façon similaire et même d'une manière plus extrême. Interrogé sur une restriction de l'immigration, 61,8% des Allemands, 69,7% des Français et 77,5% des Anglais se montreraient « favorables » ou « plutôt favorables » à un modèle comparable à l'initiative contre une immigration de masse, acceptée dimanche 9 février en Suisse. Selon Blick, ce résultat montre que le malaise face à l'immigration dépasse largement les frontières helvétiques. Blick conclut que les citoyens de l'UE ne font rien car ils ne sont pas dans un modèle démocratique directe comme la Suisse. En Allemagne et en France les partis dominants ne veulent pas d'un référendum et les médias officiels taisent la volonté des Français et ne les informent pas sur leurs droits fondamentaux.

    9 mars et pétitions. « Avec beaucoup de courage et de lucidité, le peuple suisse a profité d’un référendum d’initiative populaire pour voter l’arrêt de l’immigration de masse, la priorité nationale et la maîtrise souveraine des frontières du pays. Les Français doivent profiter de cette votation suisse pour exiger un référendum équivalent en France ! Nous demandons l’organisation d’un référendum sur l’immigration et la maîtrise de nos frontières nationales. Plus nous serons nombreux à signer cette pétition, plus nous pourrons faire pression », écrit le Front National en lançant sa pétition pour le référendum sur l'immigration. Une autre pétition Immigration massive : nous voulons aussi voter en France !a été mise en ligne.

    Effet boule de neige. Il y a une semaine ils étaient cinq partis politiques et 11 associations regroupés sous Résistance Républicaine pour organiser le 9 mars une manifestation afin de mettre en place le référendum contre l'immigration. Résistance Républicaine compte aujourd'hui 20 soutiens. « Si nous avons décidé de proposer une manifestation bien ciblée sur la demande d’un référendum sur l’immigration, c’est, bien sûr, parce que nos amis Suisses nous ont montré la route, mais c'est aussi parce que l’immigration incontrôlée, débridée, mise en place par la France et voulue par Bruxelles est un fléau qui touche notre société sous de nombreux aspects. D’abord, bien sûr, parce que cette immigration massive est l’outil utilisé pour opérer le Grand Remplacement de notre peuple et de notre civilisation. Nous serons tous là le 9 mars, avec tous ceux qui ont compris que l’immigration était non pas une chance pour la France mais une catastrophe et qu’elle était le moyen privilégié pour islamiser notre pays », écrit le site Résistance Républicaine. Sur TV-Libertés, Pierre Cassen, car celui-ci ne pourrait pas parler sur un média officiel, explique le contexte de la votation suisse et les raisons pour lesquelles les Français doivent se réapproprier leur avenir.

  • Londres : “Vous avez 3 beaux enfants”, le conseiller municipal est exclu de son parti

    burqa-crritique-islam-uk-500x323.jpg

     

     

    07/03/2014 – LONDRES (NOVOpress) – Mise à jour – Après enquête, tant la police que le comité local du parti conservateur avaient décidé de classer l’affaire. Chris Joannides avait même été à nouveau retenu pour se présenter aux élections locales, en mai prochain. Mais la direction nationale du parti de David Cameron a refusé cette décision: Chris Joannides vient d’être exclu du parti pour un an, ce qui lui interdit de se présenter à aucune élection sous l’étiquette conservatrice. Dans une déclaration au journal local, le conseiller a dénoncé “une condamnation disproportionnée”.

    07/02/2013 – 20h00
    LONDRES (NOVOpress) - Le scénario est désormais classique. Un type pas spécialement subtil poste sur Internet une plaisanterie politiquement incorrecte. Les gros médias la découvrent, le dénoncent, donnent son nom et sa profession, le mettent au pilori. Les associations communautaristes s’en mêlent, la police et la justice interviennent, ses collègues et amis se hâtent de prendre leurs distances, la mort sociale n’est pas loin.

     

    La dernière personne, outre-Manche, à payer très cher son sens de l’humour est Chris Joannides, conseiller municipal conservateur du district londonien d’Enfield. Sur sa page Facebook (photo ci-dessus), il avait posté une photo d’une femme en burqa, flanquée de sa fille, également en burqa, et de deux sacs-poubelles. Légende : « Je l’ai rencontrée là et je lui ai dit qu’elle avait trois beaux enfants. Elle n’avait pas à se mettre en rage et à me menacer. C’était juste une erreur ! »

    Le Guardian a consacré tout un article à ce « racisme contre les musulmans ». Selon Azad Ali, président du Muslim Safety Forum, « c’est un exemple choquant de l’islamophobie institutionnalisée et normalisée. Nous comptons que le Parti conservateur prendra une position vigoureuse contre ce comportement, et qu’il prouvera que ses efforts en direction de la communauté noire et des minorités ethniques ne sont pas purement symboliques. Nous suivrons en outre cette affaire avec la police de Londres et veillerons à ce que toute la rigueur de la loi soit appliquée ».

    Le groupe conservateur au conseil municipal d’Enfield a immédiatement suspendu Joannides. Le conseil pourrait de son côté prendre des mesures disciplinaires. Le Guardian souligne que l’affaire survient au moment précis où David Cameron cherche désespérement des solutions pour accroître la très faible popularité du Parti conservateur parmi les électeurs des minorités ethniques.

    Joannides paraissait à l’origine un choix habile, puisqu’il est Chypriote grec d’origine, et qu’Enfield abrite des milliers d’électeurs de cette communauté. Las, le district compte aussi de nombreux Chypriotes turcs et la page Facebook de Joannides contiendrait aussi « des choses propres à offenser les personnes qui ont un héritage chypriote turc ». Quand le communautarisme électoral devient un casse-tête…

    Chris Joannides avait refusé de répondre aux journalistes du Guardian et s’était contenté de supprimer sa page facebook. Il a depuis tenté de se justifier dans le Daily Mail : « Je ne suis pas, n’ai jamais été, et ne serai jamais islamophobe. J’appartiens moi-même à une minorité ethnique et je suis parfaitement conscient des préjugés auxquels les gens peuvent être exposés. Les commentaires que j’ai faits étaient contre le terrorisme et le fondamentalisme islamiques, y compris la diabolisation des femmes, c’est-à-dire quelque chose qui concerne le monde entier, à la lumière des attaques terroristes contre l’Occident depuis le 11 septembre ». Ces explications assez laborieuses n’ont pas apaisé la polémique. D’après la seule habitante d’Enfield interrogée, ou du moins citée, par le Daily Mail, une certaine Samantha Cox, les propos du conseiller « pourraient sembler inoffensifs, mais ils sont incroyablement insultants ».

  • 14 millions de cris : Julie Gayet complice d’une grossière manipulation

     

    A quand la dénonciation de la lapidation chez les populations bourgeoises bordelaises ?

    Quel est l’intérêt du court-métrage « 14 millions de cris » mettant en scène Julie Gayet offrant sa fille de douze ans à un vieillard pédophile, et supposé dénoncer les mariages forcés alors que sont mis en scène des Français ne pratiquant pas ce type de mariage ?

    Comment prétendre suggérer une prise de conscience quand l’exemple donné ne correspond en rien à la réalité et ne peut par conséquent que faire un flop ? Car tout le monde sait pertinemment que ce type de mariage avec des petites filles ne se pratique que dans certains pays d’Afrique et dans nombre de pays musulmans, notamment du Maghreb ou de la Turquie, sous prétexte de passer des vacances familiales au bled.

    Si le but est de tirer les larmes des bonnes âmes en leur montrant des acteurs auxquels ils peuvent s’assimiler, c’est raté. Les gens normaux sont très touchés par ces mariages d’outre France. Il suffit de se rappeler de l’émotion scandalisée qu’avait provoqué le mariage de la petite Nojoud à l’âge de neuf ans. Car oui, les Occidentaux sont tout-à-fait capables d’éprouver de l’empathie vis-à-vis d’autres populations et n’ont pas besoin d’artifices grossiers et ridicules pour s’indigner de ces aberrations machistes d’un âge plus que révolu.

    S’il y a bien 70 000 jeunes filles victimes de mariages forcés en France, ce sont toutes des gamines originaires d’autres pays. Le Point, en octobre dernier, relatait ce phénomène et en attestait.

    Par ailleurs, l’association GAMS, spécialisée dans les mutilations sexuelles féminines et les mariages forcés, explique que « la situation migratoire est ici prégnante car l’éloignement avec la société d’origine  déclenche parfois un repli identitaire. Le mariage forcé des jeunes serait alors un « acte d’allégeance » à la famille restée au pays, aux coutumes et aux traditions, même si ces dernières sont en diminution dans les régions d’origine. Ainsi, certaines filles que nous accompagnons, nous racontent que « leurs cousines, au Bled, ont pu choisir leurs époux ». En mariant leurs enfants contre leur gré, certaines familles veulent marquer que malgré l’exil, malgré la distance, elles conservent leur identité « de départ », et qu’elles ne sont pas assimilées à la société française ».

    D’ailleurs, ce même site relate quelques propos entendus, tel celui-ci « Tu veux être une pute comme les françaises, c’est ça ? », ou encore celui-là « Maries ta fille à mon fils, comme cela il pourra lui aussi venir en France. Si tu ne le fais pas, tu ne te montres pas loyal ». GAMS indique également que « un garçon ou une fille suspecté-e-s d’homosexualité pourront se voir contraint-e-s à un mariage dans le but d’éviter les possibles rumeurs ».

    On appréciera qu’une association spécialisée dans les usages de ces populations atteste de la non assimilation de certaines de ces familles. Comment l’Etat compte-t-il gérer ce problème significatif de l’échec de sa politique d’intégration ?

    « Je ne suis pas là pour braquer la lumière sur une population et dire ‘regarder ce qu’ils font à leur femme », explique la réalisatrice Liza Azuelos. On se demande bien pourquoi elle est là alors. Sans doute était-ce seulement pour braquer la lumière sur les cathos coincés et obsolètes, capables de supporter la stigmatisation sans craindre de représailles de leur part plutôt que de stigmatiser les réels auteurs de ces coutumes pédophiles, suivant en cela leur bien-aimé prophète Mahomet.

    Par ailleurs, on s’étonnera d’avoir poussé le vice jusqu’à faire un gros plan sur la poitrine naissante de cette petite pré-ado, alors que quelques instants plus tard, son père la rassure sur le fait qu’elle est une « vraie petite femme ».

    Finalement, le seul public susceptible d’être attiré par ce film mal ficelé et surtout mensonger risque bien d’être celui des pédophiles eux-mêmes.

    Caroline Alamachère

    RIPOSTE LAÏQUE

  • Obama se prononce contre l’autodétermination

     

     
    | 8 mars 2014
      
     
    JPEG - 23.6 ko

    Barack Obama a déclaré à plusieurs reprises, à tort et sottement, qu’il est « contraire au droit international » pour la Crimée de se prononcer sur son autodétermination [1]. L’autodétermination, tel qu’elle est utilisée par Washington, est un terme de propagande qui sert son empire, mais qui n’est pas admissible. Le 6 mars 2014, Obama a téléphoné à Poutine pour lui dire à nouveau que seul Washington a le droit d’intervenir en Ukraine. Contre toute logique, il a insisté que seul le « gouvernement » de Kiev, installé par le coup d’État organisé par Washington, est « légitime » et « démocratique ».

    En d’autres termes, le gouvernement élu en Crimée est « antidémocratique » et « illégitime » parce qu’il organise un référendum d’autodétermination, mais un gouvernement non élu à Kiev et imposée par Washington serait légitime.

    Washington est si arrogant que ce que le monde pense de son hypocrisie flagrante ne vient jamais à l’idée de ces fous emportés par leur hybris.

    Depuis le régime Clinton, Washington n’a fait que violer le droit international : la Serbie, le Kosovo, l’Afghanistan, l’Irak , la Libye, la Syrie, l’Iran, le Pakistan, le Yémen, la Somalie, le Honduras, le Venezuela, l’Équateur, la Bolivie.

    Est-ce que la Russie possède un Commandement militaire pour l’Afrique et d’autres régions du monde ? Non, mais Washington oui.

    La Russie entoure-t-elle les États-Unis avec des bases militaires ? Non, mais Washington a utilisé l’Otan, dont la raison d’être a disparu il y a 23 ans, à organiser l’Europe occidentale, orientale et du sud avec des bases impériales avancées sur les frontières de la Russie. Washington est déterminé à étendre les limites de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord en Géorgie, en Asie centrale et en Ukraine sur la mer Noire. La Géorgie et l’Ukraine sont d’anciens éléments constitutifs de la Russie et de l’Union soviétique .

    Washington est en train de faire la même chose pour la Chine et l’Iran. Washington travaille à établir de nouvelles bases navales et aériennes aux Philippines, en Corée du Sud, au Vietnam, en Thaïlande et en Australie pour bloquer le flux de pétrole et d’autres ressources vers la Chine. L’Iran est entouré de quelques 40 bases militaires états-uniennes et la flotte US s’exerce au large de ses côtes.

    Dans la propagande de Washington, ce militarisme puant est présenté comme la « défense de la démocratie."

    Le gouvernement russe continue d’agir comme si les menaces de Washington à l’égard de l’indépendance et des intérêts stratégiques de la Russie peuvent être désamorcées avec du bon sens et de la bonne volonté. Mais Washington ne possède ni l’un ni l’autre.

    Depuis le régime Clinton, Washington a confisqué par une collection d’idéologues qui sont convaincus que les États-Unis est « le pays indispensable exceptionnel » avec un droit d’hégémonie mondiale. Tout ce que Washington a fait au 21ème siècle est de poursuivre cet objectif.

    Washington a l’intention de briser la Fédération de Russie elle-même. Washington verse d’énormes sommes d’argent à des associations à l’intérieur de la Russie qui servent de cinquième colonne et qui travaillent main dans la main avec lui pour discréditer des élections libres russes, diaboliser le président Poutine et le gouvernement russe, diffuser de la propagande antirusse et de l’agitation. Il est étonnant de voir combien de Russes croient réellement la propagande occidentale.

    Washington travaille aussi à isoler la Chine avec le Trans-Pacific Partnership, bien qu’aujourd’hui il soit principalement axé sur la déstabilisation et l’isolement de la Russie. Washington tente de briser le BRICS, l’organisation émergente du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud. Avec les plus grands pays et la moitié de la population mondiale, les BRICS sont en train de devenir une puissance politique et économique, en particulier en ce qui concerne une nouvelle monnaie de réserve pour remplacer le dollar états-unien. Encercler la Russie avec des bases de missiles compromet la souveraineté et l’indépendance de la Russie et, par conséquent, affaiblit les BRICS comme contre-pouvoir à Washington .

    Beaucoup ont été trompés par la propagande de Washington. Le monde est en train de se réveiller, mais se réveille-t-il à temps ?

    Les médias états-uniens et beaucoup en Europe répètent à l’unisson la propagande de Washington, diabolisent ses cibles et préparent les populations occidentales insouciantes pour plus de guerre. Les médias occidentaux, comme leurs gouvernements, sont dépourvus d’intégrité. Les menteurs et les putains règnent.

    Traduction
    Roger Lagassé

  • Mort de Jérémie à Marseille : la France demande l’extradition de Saïd D, meurtrier présumé, incarcéré à Bruxelles

    xxyn.jpg

    Jérémie Labrousse, 22 ans

     

     

    La justice française vient de réclamer aux autorités judiciaires belges l’extradition d’un jeune homme de 22 ans, Saïd D., interpellé à Bruxelles l’été dernier après avoir tenté de commettre un braquage dans une bijouterie de la galerie commerçante de la gare du Midi. Car l’individu est recherché par la justice française pour avoir mortellement tranché la gorge d’une personne, dans le Sud de la France.

    Cette agression mortelle, commise au centre de Marseille, remonte au 9 août 2013. En plein centre de cette ville, Jérémie Labroussse, un jeune étudiant en management de 22 ans, avait été agressé sauvagement et sans raison par un inconnu, qui lui avait porté un coup de tesson de bouteille dans le cou. La victime était décédée dans un snack-bar, où elle avait tenté de trouver refuge après avoir été attaquée. Et son agresseur avait pris la fuite, sans le moindre butin.

    Identifié grâce aux images de vidéosurveillance et son ADN, Saïd D. a été retrouvé deux jours plus tard à Bruxelles, après avoir commis une attaque dans une bijouterie de la galerie commerciale de la gare du Midi, à Saint-Gilles. Des faits pour lesquels il a déjà été condamné par le tribunal correctionnel de Bruxelles. Saïd D. pouvait déjà ainsi être libéré en avril prochain mais, reconnu par la justice française, son extradition a été réclamée pour qu’il réponde de son meurtre commis à Marseille. Saïd D. serait déjà connu pour ses méfaits dans toute l’Europe, sous plus de 130 alias…

    La Capitale

    FDESOUCHE

  • Julie Gayet dans un clip anticatholique et antiblanc

     

    8 mars 2014

    Très bon commentaire vu sur le site du Renouveau français :

    gayet

    « Pour la « Journée de la femme », des féministes ont produit une brève vidéo dénonçant les mariages forcés de fillettes.
    Pourquoi pas.
    Mais dans notre pays, ce phénomène ne concerne pas les Français, contrairement à une partie de la population immigrée.
    Dans le monde, il est quasi-uniquement le fait de non-catholiques et de non-Blancs.

    Or dans ce clip au contenu indigent (où la mère de famille est interprétée par Julie Gayet, la nouvelle égérie de François Hollande, qui apparaît pour une fois habillée), on ne voit que des Blancs !
    Les quotas ethniques en usage aujourd’hui devant la caméra ne doivent-ils être employés que pour montrer les étrangers sous un jour aimable ?

    Il est ici présenté une famille française bourgeoise et catholique (avec une grande image du Christ dans son appartement, mais qui célèbre le mariage à la mairie : pas très crédible) qui livre une fillette à un vieil homme.

    Un tel décalage (cette inversion même) par rapport à la réalité constitue une odieuse offense aux Français, qui sont encore une fois stigmatisés pour des comportements dont ils ne sont nullement coupables, si ce n’est d’avoir laissé entrer chez eux quinze millions d’immigrés.

    Qui est la cible de ce court-métrage surréaliste ? Qui veut-on convaincre ?

    Il faut rappeler que l’Occident fut pionnier dans le domaine de la liberté du mariage, l’Eglise ayant imposé la nécessité du consentement des époux pour qu’un mariage soit valide.

    On notera aussi l’incohérence de ces donneurs de leçons de l’oligarchie politico-médiatique qui affirment (comme en fin du clip) que « les petites filles ne sont pas des femmes », alors que notre société de vulgarité et de pornographie s’évertue à tuer l’innocence des jeunes et à vêtir (ou plutôt « dévêtir ») les fillettes comme des femmes, en sexualisant leur apparence et leur comportement dès le plus jeune âge.

    Stéphane Jarret »

    Contre-info.com

     

     

  • Etudiant poigardé à mort à Talence

    3650417_11-0-4162177827_545x341.jpg

    Alexis Moulinier, 19 ans

     

    Au lendemain du décès d'Alexis Moulinier, un étudiant de 19 ans tué par arme blanche, mercredi, en fin d'après-midi à Talence, les enquêteurs de la brigade criminelle de la police judiciaire (PJ) de Bordeaux se montrent extrêmement discrets sur leurs investigations. Le soir du meurtre et une bonne partie de la journée d'hier, ils ont passé au peigne fin les abords de la rue Roustaing à la recherche de la moindre trace, de l'infime détail susceptible de les mettre sur une piste. Car, pour l'instant, l'enquête en est toujours à l'heure des questions. Qui pouvait-il en vouloir à cet étudiant sans problème ? Quelqu'un l'a-t-il agressé pour lui voler ses effets ? Les faits se sont produits au pied de l'immeuble, en plein jour mais sans aucun témoin direct.

     

    Alexis Moulinier était étudiant en première année d'économie. Il était sportif et pratiquait le football américain. Sa compagne, étudiante également, qu'il connaissait depuis la classe de première, a été auditionnée, ce jeudi. C'est elle qui a ouvert la porte de l'appartement, résidence Le Prince-de-Guyenne 2, lorsque son ami s'est effondré, mercredi. Il était 17 h 30. Ce dernier a semble-t-il tout juste pu lui demander d'alerter les secours avant de tomber, inanimé. Les sapeurs-pompiers et les médecins du Samu lui ont prodigué des soins intensifs sur place, en vain. L'étudiant est décédé une heure plus tard.

    • Une information judiciaire

    La cellule d'urgence médico-psychologique a été demandée par le Samu pour venir soutenir la famille et les amis de la victime. L'intervention a été régulée par le docteur Charles-Henry Martin, responsable du Service d'évaluation de crise et d'orientation psychiatrique (Secop) et de la Cellule régionale d'urgence médico-psychologique Aquitaine (Crump). Un psychologue s'est également rendu sur les lieux du drame tandis que plusieurs proches d'Alexis Moulinier, en état de choc, ont été pris en charge par le Secop au centre hospitalier Charles-Perrens.

    Hier, l'autopsie pratiquée à l'institut médico-légal au CHU de Bordeaux a confirmé que l'étudiant avait reçu un seul coup de couteau dans la région du cœur. Au cours des prochaines heures, le parquet pourrait ouvrir une information judiciaire pour homicide volontaire. Les enquêteurs vont travailler dans le cadre d'une commission rogatoire d'un juge d'instruction qui leur permettra d'élargir le champ de leurs investigations.

    Pour l'instant, les policiers cherchent à déterminer si l'auteur du coup de couteau mortel était seul ou accompagné. Les bandes vidéo du tramway ont été saisies pour être exploitées mais rien ne permet de dire que l'agresseur a emprunté la rame qui conduit aux facultés. Le travail de la PJ sera de longue haleine.

    SUD-OUEST - 06 03 14

  • Un pont va être construit entre la Russie et la Crimée

    http://www.bfmtv.com/economie/un-pont-a-480-millions-deuros-entre-russie-crimee-727446.html

    Très intéressant

  • Il refuse de donner un euro dans la rue et reçoit un coup de couteau au visage

     

    Un « fait divers » révélateur de l’insécurité croissante de la « France d’après », et qui peut arriver à chacun d’entre nous.

    « Violente agression hier matin à la sortie d’un bureau de tabac situé avenue de la Vénus-d’Arles dans les cités de la Rocade à Avignon. Un homme de 78 ans est abordé par un individu qui lui demande un euro.

    Refusant de lui donner une pièce, l’individu lui porte un coup de lame de cutter ou de couteau au visage.
    La victime a été secourue par les passants et transportée à l’hôpital. Il s’en tire avec six jours d’ITT et neuf points de suture. Une enquête est ouverte. » d’après Le Dauphiné, qui n’a pas précisé l’apparence de l’agresseur.

    Contre-info.com

  • Sangaris: 100 millions d'euros

     

     

    C’est le coût, à ce jour, de l’opération Sangaris.  Alors que le gouvernement Ayrault avait promis une intervention rapide et efficace, la présence française en Centrafrique vient finalement d’être prolongée sine die, du moins selon le général Francesco Soriano, commandant des troupes françaises, qui a déclaré : « Jusqu’à ce que l’opération de maintien de paix (de l’ONU) prenne le relais ».  Pour les spécialistes, une telle opération ne pourrait se mettre en place avant l’été. Quant à la présidente centrafricaine, Catherine Samba Panza, elle plaide pour le maintien de Sangaris jusqu’aux élections prévues début 2015 en République centrafricaine. Depuis le 5 décembre 2013, soit en deux mois en demi, l’opération Sangaris a déjà coûté 100 millions d’euros aux contribuables français. En moyenne, de 2000 à 2013, la France a dépensé un milliard d’euros par an pour les opérations extérieures, les opex en jargon militaire, mais la Défense n’a prévu pour 2014 qu’un budget de 450 millions d’euros pour les opex, budget qui devrait donc être entièrement englouti par la seule opération Sangaris. (Source : Bulletin de réinformation – RC, 28/02/2014)

  • Une mystérieuse statue en bronze du dieu grec Apollon découverte à Gaza

    Une_myst_C3_A9rieuse_statue_en.jpg

         


    Une statue de bronze, qui aurait aux alentours de 2000 ans, du dieu grec Apollon a été trouvée dans la mer Méditerranée au large de la côte de Gaza.

    Le pêcheur Jouda Ghrab aurait récupéré la statue de 500 kg en mer et l'aurait ensuite transporté chez lui une charrette tirée par un âne, parfaitement inconscient de l'importance de sa prise.

    A leur grande frustration, les archéologues n'ont pas été en mesure de l'observer de près et on dû ce contenter des quelques photos floues de la statue reposant sur une couverture arborant des Schtroumpfs...

    Ils ont pu estimé qu'elle remonterait entre le 5ème et le 1er siècle avant JC.

    Une_myst_C3_A9rieuse_statue_en.jpg

    Cependant, son excellent état à fait dire aux spécialistes qu'elle n'a pu être trouvée dans l'eau. Cela pose la question de sa provenance exacte...

    Le visage vert-brun décoloré montre le jeune dieu athlétique, debout sur ses deux jambes, il a un bras tendu, avec la paume de sa main vers le haut. Il a les cheveux bouclés et l'un de ses yeux semble incrusté d'un iris en pierre bleue, l'autre est juste une fente noire vide.

    Ghrab a découpé l'un des doigts pour l'apporter à un expert en métaux, pensant qu'il aurait pu être en or. À son insu, un de ses frères a sectionné un autre doigt pour faire ses propres vérifications..

    "Elle est unique. À certains égards, je dirais que c'est inestimable. C'est comme les gens qui demandent quelle est la valeur de la peinture La Gioconda (la Joconde) au musée du Louvre,"a dit Jean-Michel de Tarragon, historien à la French Biblical and Archaeological School of Jerusalem. Il a ajouté: "Il est très, très rare de trouver une statue qui n'est pas en marbre ou en pierre, mais en métal."

    La statue a été découverte en Août 2013, et a même fait une brève apparition sur eBay avec un prix d'ouverture à 500.000 dollars, avant que la police ne la saisisse.

    Selon le site israélien Haaretz, un musée américain anonyme et le Louvre ont exprimé leur intérêt pour la découverte. "Nous gardons la porte ouverte à la coopération avec un gouvernement", a déclaré Muhammad Ismael Khillah, assistant secrétaire du ministère du Tourisme et des Antiquités de la bande de Gaza .

    D'après Tarragon, il est essentiel de connaître l'emplacement exact de la découverte.

    Quelques 5000 ans d'histoire se trouvent sous les sables de la bande de Gaza, où régnèrent les anciens Egyptiens, les Philistins, les Romains, les Byzantins et les Croisés.

    Alexandre le Grand assiégea la ville et l'empereur Hadrien l'avait visité.

    Cependant, les archéologues locaux ont peu d'expérience pour mener à bien des fouilles scientifiques et de nombreux sites restent enterrés.

    Les statues comme celle d'Apollon ne devaient pas être isolées. Cela signifie qu'elle pourrait être la partie émergente d'un iceberg historique: "une statue, à l'époque, était mise dans un complexe, dans un temple ou un palais. Si c'était dans un temple, vous devriez avoir tous les autres objets de culte (sur le site)," ajoute Tarragon, "on a le sentiment que l'on pourrait trouver beaucoup plus d'objets liés à la statue".

    Sources:

    Sott.net

  • Référendum sur l’immigration : manifestation à Paris dimanche 9 mars

    20140309_9-mars-pt.jpg

     

     

     

    07/03/2014 – PARIS (NOVOpress) – Le Bloc identitaire, aux côtés de Résistance Républicaine et Riposte Laïque, appelle à manifester à Paris dimanche 9 mars pour « référendum sur l’immigration », à l’image de celui qui s’est déroulé en Suisse il y a peu.

    Dans son communiqué, le Bloc identitaire annonce le soutien de plusieurs personnalités, telles l’homme politique suisse Oskar Freysinger, qui a fait savoir qu’il ferait son possible pour être présent : « soutien de taille quand on sait que le conseiller d’État du Valais est l’un des principaux artisans de la victoire du Oui dans le référendum pour l’arrêt de l’immigration massive en Suisse. » Jacques Bompard, député-maire d’Orange, auteur d’un projet de loi avec Gilbert Collard sur la possible organisation, en France de référendums d’initiative populaire, a également fait connaître son soutien à la manifestation.

    L’écrivain Renaud Camus, l’inventeur du concept du “Grand Remplacement”, Fabrice Robert, président du Bloc identitaire mais aussi Paul-Marie Coûteaux, président du SIEL et Administrateur du RBM (Rassemblement Bleu Marine) prendront la parole. Par ailleurs, Philippe Martel, tête de liste FN-RBM pour le 18ème arrondissement de Paris et Fabien Engelmann, ex-délégué CGT et tête de liste FN pour les élections municipales à Hayange seront aussi présents lors de ce rassemblement.

  • Poutine : les Jeux paralympiques vont réduire les tensions autour de l'Ukraine

    9putin-pressa10.jpg

     

     

     

     

    Par La Voix de la Russie | Le président russe Vladimir Poutine espère que les Jeux Paralympiques vont réduire les tensions autour de l'Ukraine. Poutine a fait part de ce point de vue au président du Comité international paralympique Sir Philip Craven lors de la rencontre à Sotchi, où ce vendredi aura lieu la cérémonie d’ouverture des Jeux.

     

    « Le principal, c’est que ce battage médiatique autour de l’Ukraine ne touche pas les sportifs, pour qu’ils puissent se concentrer sur les compétitions », a indiqué Poutine. Le président russe a ajouté qu’il s’est entretenu précédemment avec le chef du Comité paralympique de l'Ukraine et il a assuré le président russe que l'équipe ukrainienne est au complet pour participer aux compétitions.

  • Conférnce de presse de Nicolas Bay - 07 03 14

    Nicolas Bay, Secrétaire général adjoint du FN et directeur de la campagne des élections municipales (communes +1000 habitants), a tenu une conférence de presse au siège du Front National sur la présence des listes FN/RBM aux élections municipales des 23 et 30 mars, à l’issue de la période de dépôt des candidatures.