Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2013

Douzième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Douzieme-anniversai...

+ 10 VIDEOS

 

 

23:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La nouvelle loi Duflot sur les loyers est une loi stupide!

Publiée le 11 sept. 2013

La loi Duflot est un ramassis d'absurdités.
L'encadrement des loyers va créer la pénurie et la garantie universelle des loyers, qui est une taxe de plus, va déresponsabiliser les locataires.
L'économiste suédois Assar Lindbeck disait très justement que l'encadrement des loyers est la meilleure solution pour détruire une ville, après le bombardement.

Emmanuel Lechypre

23:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Non au Changement de Peuple et de Civilisation !

renaud-camus.jpg

On sait le combat que Renaud Camus a engagé contre ce qu’il a baptisé « le Grand remplacement », c’est-à-dire le changement de peuple que nous vivons, ou plutôt que nous subissons. C’est bien volontiers que nous accueillons sur le site de « Boulevard Voltaire » le texte de l’appel qu’il lance aujourd’hui à tous ceux qui, comme lui et éventuellement avec lui, ne se résignent pas à voir disparaître ce qui fait, ce qui fut la France.

Le changement de peuple implique le changement de civilisation. Croire qu’il puisse en aller autrement, que la France puisse être encore la France, l’Europe encore l’Europe, avec une autre population, c’est mépriser les peuples et les individus, réduits au statut d’hommes et de femmes remplaçables, interchangeables, délocalisables à merci.

Ce que j’appelle le Grand Remplacement est à la fois la plus grave crise de notre histoire et le problème le plus sévère que nous devions affronter aujourd’hui. Non seulement toutes les autres épreuves que nous rencontrons, si douloureuses qu’elles puissent être, sont secondaires comparées à celle-là, mais elles n’en sont le plus souvent qu’un contrecoup. Insécurité, dureté croissante des rapports sociaux et de voisinage, violence à l’école, violence à l’hôpital, violence au fin fond des campagnes, hyperviolence, décivilisation, réensauvagement de l’espèce, effondrement du système scolaire, effondrement des comptes publics, crise du logement, surpopulation carcérale, détérioration du territoire, autant de problèmes majeurs qu’il est absurde de vouloir traiter ou seulement évoquer en faisant abstraction de ce qui les suscite ou, à tout le moins, suivant les cas, les aggrave terriblement : le changement de peuple et de civilisation.

Aussi bien notre pire ennemi est-il le mensonge, le silence imposé sur ce qui survient, cette façon qu’ont les deux pouvoirs, médiatique et politique, de faire comme si le Grand Remplacement et les désastres qu’il entraîne n’étaient pas l’évidence qui crève les yeux et les écrans. La première urgence est de rendre aux mots leur sens et aux Français la foi dans leur propre regard : le droit de constater par eux-mêmes ce qu’on leur interdit de nommer.

Nous ne sommes pas les forces du mal : ce n’est pas nous qui mettons le pays à feu et à sang. La morale est de notre côté dans ce combat parce que le monde qu’on nous impose est celui de la violence quotidienne, de l’hébétude généralisée et du malheur. Pour l’imposer, nos adversaires ne cessent de mentir, et d’abord par omission, sur les causes comme sur les faits.  Or il n’y a pas de vertu sans vérité.

Ce monde sinistre du tous contre tous, il faut lui dire NON de toute urgence : NON au changement de peuple, NON au Grand Remplacement, NON à la poursuite de l’immigration, NON aux naturalisations de masse, NON à la déculturation, NON à l’islamisation, NON à l’effacement de la France et de sa culture. Il ne faut pas seulement le refuser de toutes nos forces, il faut en renverser le cours.

Je suis à peu près seul, je ne suis à peu près rien : rejoignez-moi aujourd’hui, rejoignez-nous demain ! Ce qu’il nous sera possible de faire c’est à vous, maintenant, d’en décider. Je fonde ici le NON au Changement de Peuple et de Civilisation (NCPC)— un front du refus, le mouvement de tous ceux qui disent NON au Grand Remplacement.

Si nous sommes dix nous serons une veillée funèbre pour la patrie. Si nous sommes cent nous serons un groupe de réflexion. Si nous sommes mille nous serons un élan. Si nous sommes dix mille nous serons une force d’influence. Si nous sommes cent mille, un million ou davantage nous serons un pouvoir capable d’arrêter la course à l’abîme et même, qui sait, de remonter la pente.

Renaud Camus

Si vous désirez souscrire à l’appel de Renaud Camus, vous pouvez adhérer dès maintenant au Non au Changement de Peuple et de Civilisation en cliquant ici : http://www.le-non.fr/

BOULEVARD VOLTAIRE - 11/09/13

 J'adhère immédiatement!

20:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

La violence augmente en France selon les chiffres du ministère de l’Intérieur

manuel-valls-precise-les-contours-des-zones-de-securite-prioritaires_article_popin.jpg

 

 

 

Selon le rapport d’une centaine de pages, la violence augmente presque partout, avec des patrouilles qui sont moins nombreuses et un taux d’élucidation qui diminue.

Sur un an, d’août 2012 à juillet 2013, tout ou presque vire à l’écarlate : les atteintes à l’intégrité physique (+2,9%) et, parmi ­celles-ci, les violences sexuelles ­(+10,4%) ; les atteintes aux biens (+3,5%), parmi lesquels les cambriolages (+9,3%) ; ainsi que les infractions économiques et financières (+5,9%); la grande criminalité (+5,2%); les règlements de comptes (+10%); la fausse monnaie (+14,5 %); les attentats à l’explosif contre des biens privés (+33,7%); les vols à main armée contre des commerces (+8,4%); les trafics et reventes de stupéfiants (+10,2%).

Les «infractions à la réglementation», qui correspondent au travail de la police des étrangers, connaissent une chute vertigineuse : les infractions aux conditions d’entrée et de séjour ont baissé de 56,8% passant de 79.445 sous Sarkozy à 34.267 aujourd’hui.

Le taux de réussite, d’élucidation, passe de 18% à 17,7%. La plupart des taux d’élucidation baissent : les homicides (de 89 à 77%), les vols à main armée (de 37 à 36%), les vols avec violences sans arme (de 12,3 à 12,1%), les cambriolages (de 12 à 11%), les vols liés à l’automobile et aux deux-roues (de 8 à 7%), les vols simples (de 10,3 à 10,1%).

Le taux d’élucidation remonte pour les coups et blessures volontaires (de 76,2 à 76,7%) et les violences sexuelles (de 76 à 78%).

Les missions de patrouille ont chuté de 6% côté police et de 3,4% côté gendarmerie. Au total, les forces de l’ordre ont collectivement diminué leur présence de 2,5 millions d’heures sur le terrain en un an.

Sources : Ministère de l’Intérieur / Le Figaro / LeJDS

20:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

HUMOUR ?

Teddijo_communaut_R_internationale_netanyahu_obama-c3fb0-58c4f.jpg

Vu sur FRANCE ETERNELLE

20:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Comment les services secrets occidentaux ont fabriqué "l'attaque chimique" de la ghouta

Thierry Meyssan analyse les contradictions et les incohérences des services secrets états-uniens, britanniques et français à propos du prétendu massacre chimique de la ghouta.

Thierry Meyssan : Les services occidentaux sont sûrs à 100% de choses qui ne sont pas logiques :

  1. Ils pensent que des gaz de combat peuvent être discriminants entre des hommes et des femmes.
  2. Ils ont observé la préparation des gaz de combat mais ne sont pas intervenus pour empêcher leur usage. Par contre, se proposent de punir ceux qui en ont fait usage.
  3. Ils expliquent que des enfants ont été tués le 21 août alors que les vidéos sont antérieures et que ces enfants proviennent des familles qui soutenaient l’Etat syrien et le gouvernement de Bachar al-Assad.
  4. Ils affirment disposer d’interceptions téléphoniques. Mais ce ne sont pas eux qui ont réalisé ces interceptions téléphoniques.
  5. Et, enfin, l’affaire de « la ligne rouge » puisque d’après le chef du Comite joint du Renseignement britannique, Jon Day, la Syrie aurait utilisé 14 fois auparavant des gaz de combat. Mais sans que jamais ceci ne soit clairement attesté. Pourquoi 14 fois avant ? Parce que 14 fois c’est le nombre d’usages par les Etats-Unis d’armes chimiques en Irak, en 2003-2004. Et, évidemment, ça serait simplement la quinzième fois qui permettrait de franchir la fameuse « ligne rouge » qui nécessiterait une riposte de la part des grandes puissances.

Le massacre de la ghouta
Les contradictions des services secrets occidentaux

TM : Le gouvernement des Etats-Unis et celui de la France assurent que l’Armée arabe syrienne, l’armée légitime de l’Etat syrien a procédé à un massacre chimique dans la banlieue de Damas, dans la ceinture agricole de la ghouta, qui entoure Damas, le 21 août dernier.

Alors, je vais vous montrer que cette affirmation est complètement fabriquée et qu’elle ne correspond aucunement à la réalité. Pour cela, je vais d’abord m’appuyer sur les documents publiées très officiellement par le gouvernement des Etats-Unis, par celui du Royaume-Uni et par celui de la France.

1- Le nombre des victimes varie de 1 à 5

TM  : Dans la note de renseignement qui a été publiée par les Etats-Unis, on peut lire que cette attaque a causé la mort d’au moins 1 429 personnes.

Mais, lorsque que l’on regarde le document français équivalent, il n’est plus question que de 281 morts, qui auraient été décomptés en regardant des vidéos sur internet. Le même document précise qu’une organisation « non gouvernementale » – il faut prendre ça avec des guillemets –, Médecins sans Frontières, aurait compté – pour le gouvernement français – 355 morts dans des hôpitaux de la région de Damas.

Donc, la différence déjà d’évaluation du problème varie déjà de 1 à 5, selon la source.

Ensuite, les uns et les autres font référence à des vidéos pour attester la véracité des faits.

Alors, ces vidéos, eux-mêmes ne sont pas d’accord sur leur nombre. D’après le document des Etats-Unis, il y en a plus d’une centaine, alors que d’après le document français, il n’y en a que 47.

2- Paris et Washington ont validé des vidéos antérieures au 21 août

TM : Quand on regarde ces vidéos, on peut constater que certaines sont antérieures au massacre.

En effet, si vous regardez sur YouTube vous verrez qu’elles ont été postées le 20 août, ce qui pourrait être la veille, mais pas nécessairement compte tenu du décalage horaire de 9 heures entre la Syrie et la Californie, où se trouve le serveur de YouTube. Cependant, vous pouvez constater que dans les scènes d’extérieur le soleil est à son zénith.

Donc, il est aux environs de midi et ça ne peut pas avoir été posté le 21 août. Ça a nécessairement été enregistré avant cette date.

C’est pourtant sur des preuves sans valeur que se fondent les services des Etats-Unis et de la France.

3- Un gaz qui épargne les femmes

TM : Dans ces documents on nous explique que la plupart des victimes sont des enfants.

Et, effectivement, si vous regardez ces vidéos vous allez voir que beaucoup d’enfants sont en train d’agoniser. Ce sont tous des enfants du même âge. Et il y a aussi des adultes. Mais, les adultes sont tous des hommes. Et, généralement, des hommes dans la force de l’âge, des combattants.

Il n’y a aucune femme. A deux exceptions près, il n’y a aucune femme parmi les victimes annoncées. Sur les 1 429 dénombrées par les Etats-Unis il n’y aurait que 2 femmes.

Ce serait donc la première fois que des gaz discriminent les individus selon leur sexe.

4- Les victimes sont des prisonniers des jihadistes

TM : Lorsque ces images ont été diffusées la première chose qui frappe c’est que les enfants ne sont pas accompagnés.

Ça c’est très choquant dans la culture proche-orientale parce que jamais on ne laisse les corps des morts sans les accompagner, a fortiori lorsqu’il s’agit d’enfants.

Pourtant, ces enfants sont sans parents.

Et puis, on les voit dans les mains de gens qui sont présentées comme un personnel soignant essayant de les sauver. Mais on ne comprend pas bien ce que fait ce personnel soignant.

En fait, il y a une raison toute simple : c’est que ces enfants ne sont pas des victimes d’attaques chimiques.

Ce sont des enfants qui ont été enlevés deux semaines auparavant, au début du mois d’août, dans la région de Lattaquié, à 200 kilomètres de la ghouta.

Ils ont été enlevés lors d’une attaque des jihadistes contre des villages alaouites fidèles au gouvernement. La plupart de leurs familles ont été massacrées. Certains ont survécu. Dans les charniers que l’on a retrouvés dans les environs de Lattaquié il y avait plus d’un millier de morts.

Et ces enfants, dont on était sans nouvelles pendant deux semaines ont en fait ressurgi sur ces vidéos.

Ceux dont les familles sont encore vivantes ont été reconnus par elles et ces familles ont porté plainte pour assassinat parce ce que si on ne comprend pas sur les vidéos les soins qu’on est en train de prodiguer c’est simplement qu’on ne les soigne pas.

On est en train de leur faire des injections intraveineuses de poison pour les assassiner devant les caméras.

5- Les services secrets auraient un moyen secret d’analyser les échantillons humains

TM : Les Etats-uniens, les Britanniques, les Français expliquent que les victimes ont été gazées, soit avec du gaz sarin, soit avec un mélange de gaz incluant du gaz sarin. Et ils s’appuient pour cela sur les analyses réalisées par leurs propres laboratoires à partir de leurs propres échantillons récoltés sur place.

Ce qui est totalement impossible puisque les Nations Unies se sont rendues sur place aussi, ont prélevé des échantillons et ont besoin d’une dizaine de jours supplémentaires pour pouvoir cultiver les tissus humains qui ont été prélevés et pouvoir les analyser.

Donc, en fait on nous explique que les Etats-Unis, la France et la Grande Bretagne disposent de méthodes secrètes d’investigation totalement inconnues du monde scientifique qui permettent instantanément de cultiver des tissus humains et de savoir ce qui en ressort.

6- Les Etats-Unis auraient observé la préparation du crime pendant quatre jours sans intervenir

TM : Plus étrange encore, dans la note de James Clapper, le patron du renseignement US, on apprend que – comme preuve finale – les Etats-Unis avaient observé, pendant les 4 jours précédents, l’armée syrienne mélanger les composants du gaz sarin et donc préparer le poison mortel pour un usage immédiat.

Mais, ce qu’on ne comprend pas c’est, s’ils l’ont vu pendant 4 jours, pourquoi n’ont-ils rien dit ? Pourquoi ne sont-ils pas intervenus ?

7- Une interception téléphonique fournie par Israël

TM : De la même manière, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France affirment chacun avoir intercepté une conversation téléphonique entre un haut fonctionnaire du ministère syrien de la Défense et le chef des unités qui s’occupent des gaz de combat. Et donc, le ministère syrien aurait été paniqué par l’usage de ces gaz. Ce serait une preuve de plus de la responsabilité syrienne.

Mais, cette preuve n’a pas été récoltée par ces services. Elle leur a été fournie par l’unité 8200 du Mossad israélien, comme l’a annoncé – avant ces services – la télévision israélienne.

Télévision israélienne (Voix off)
Les Forces de Défense israéliennes affirment avoir intercepté des communications du gouvernement syrien qui démontrent que le régime de Bachar al-Assad est derrière la récente attaque chimique qui a fait des centaines de morts parmi les civils dans un pays dévasté par la guerre.

8- Pas de symptômes de gaz sarin

TM : Sur les vidéos, les victimes ont des tremblements et de la bave. Ça c’est très caractéristique, normalement, des intoxications avec des gaz de combat.

Sauf que le gaz sarin ne provoque pas une bave blanche mais une bave jaune, et on n’en voit pas dans ces vidéos. Ça ne peut donc pas être du gaz sarin qui ait été utilisé pour intoxiquer les personnes qui sont décédées.

Les dirigeants des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de la France sont passibles de la Cour pénale internationale

TM : En conclusion, cette affaire est totalement fabriquée. Elle ressort de la propagande de guerre et la propagande de guerre est, d’après le droit international, le crime le plus grave puisque c’est un crime contre la paix, celui qui permet la perpétration des autres crimes, y compris les crimes contre l’humanité.

RESEAU VOLTAIRE - DAMAS, SYRIE - 11 SEPTEMBRE 2013

19:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Stéphane Ravier sur Europe 1 - 11/09/13


Ravier : "Gaudin, plus en phase avec Marseille... par Europe1fr

19:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Le Petit Journal pris la main dans le sac

http://www.frontnational.com/2013/09/le-petit-journal-pri...

 + PHOTOS

18:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Hitler restait citoyen d'honneur d'une ville allemande

highres_00000400457639.jpg

Aujourd'hui, 17:11

      

 

Par La Voix de la Russie | Un scandale éclate en Allemagne qui aurait pu être prévenu il y a nombre d'années. Les membres du conseil municipal de la ville de Goslar en Basse-Saxe se sont souvenus que le titre de citoyen d'honneur n'avait pas été retiré à Adolf Hitler inclus dans la liste des citoyens d'honneur en 1934.

Outre Goslar, 4 000 autres villes avaient décerné le titre honorifique à Hitler et nombre d'entre elles ne le lui ont pas retiré jusqu'à présent.

En octobre, des élections législatives auront lieu en Allemagne et des représentants des partis de gauche voudront probablement gagner des points politiques grâce à cette histoire. Cela peut paraître étrange, mais tous les socialistes ne croient pas que cette erreur doit être corrigée.
 http://french.ruvr.ru/news/2013_09_11/Hitler-restait-cito...

18:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

La Douma appelle le Congrès des USA à prévenir des frappes en Syrie

52Duma_RIA.jpg

 

Aujourd'hui, 18:19

      

 

Par La Voix de la Russie | La Douma (chambre basse du parlement russe) a adopté aujourd'hui la déclaration « Sur l'aggravation de la situation autour de la Syrie ». Dans ce document elle appelle le Congrès des Etats-Unis à ne pas admettre une agression militaire étrangère contre la Syrie. La Douma a également soutenu à l'unanimité l'initiative de la Russie sur le contrôle international des armes chimiques syriennes.

 

 Dans leur appel adressé aux partisans du règlement militaire de la question syrienne invitant ces dernier à renoncer à leurs intentions, les députés indiquent que l'attaque étrangère du territoire de Syrie peut être qualifiée de « violation flagrante du droit international et de crime contre le peuple de Syrie ».

 


 http://french.ruvr.ru/news/2013_09_11/La-Douma-appelle-le...

18:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Un homme sur quatre en Asie est un violeur (enquête)

104715_4147_jpg_740x-x1.jpg

Aujourd'hui, 16:15

     

 

Par La Voix de la Russie | Des sociologues occidentaux ont réalisé une enquête dans plusieurs pays d'Asie. Il en ressort qu'un quart des hommes ont déjà commis un viol.

 L'étude s'appuie sur les témoignages de plus de 10 000 hommes interrogés dans 6 pays (Papouasie-Nouvelle-Guinée, Bangladesh, Sri Lanka, Cambodge, Indonésie et Chine).

 La violence domestique est particulièrement répandue dans la région. Néanmoins un homme sur dix a avoué avoir forcé une femme qui n'était pas son épouse ou partenaire à avoir des relations sexuelles. Les résultats de l'étude sont plus qu'alarmants.
 http://french.ruvr.ru/news/2013_09_11/Un-homme-sur-quatre...

17:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

10/09/2013

Sicile : un prêtre kényan pille le trésor de l’église

 

10 septembre 2013

Sicile : Un prêtre kényan pille le trésor de l’église
 
 

10/09/13 – 08h00
PALERME (NOVOpress)
– On a finalement arrêté le voleur sacrilège de l’église Saint-Nicolas de Gioiosa Marea, dans la province de Messine, en Sicile. Il avait pillé les bijoux et autres objets précieux donnés en ex-voto pour orner les statues de Notre-Dame des Grâces, Notre-Dame des Douleurs et saint Nicolas de Bari, saint patron de la paroisse : témoignages inestimables d’une piété populaire enracinée, ainsi que des peines et des joies de générations de fidèles siciliens. Le butin est évalué au minimum à 100 000 euros.

 

L’exploitation des images prises par les caméras de surveillance a permis d’identifier formellement l’abbé Davide Ingodi Olusi, prêtre de 41 ans, originaire du Kenya mais établi à Rome, qui avait été l’hôte de la paroisse à trois reprises, en mai 2012, en septembre-octobre 2012, et finalement du 10 au 23 avril 2013. Le curé, l’archiprêtre Salvatore Danzì, étant âgé, l’abbé Olusi, qui appartient à la congrégation des Fils de Sainte Anne, s’était offert pour le suppléer, en particulier pour bénir les maisons des fidèles. Il s’était rendu populaire parmi ceux-ci et avait gagné la confiance inconditionnelle du curé.

Sicile : Un prêtre kényan pille le trésor de l’église

L’église qui a été pillée.

Dans la nuit du 22 avril, veille de son départ, – sa convoitise peut-être alléchée par la traditionnelle procession de l’octave de Pâques, où les statues avaient été promenées revêtues de leurs ornements –, le Kényan s’est introduit dans le trésor de l’église, après avoir tenté maladroitement d’obturer les caméras. L’examen de son compte bancaire a révélé que, quelques jours après son retour à Rome, il a effectué une série de versements en liquide, puis fait un virement de 40 000 euros au bénéfice d’un membre de sa famille au Kenya.

Il a ensuite quitté l’Italie pour rentrer dans son pays. Sûr de l’impunité, ou ne pouvant se passer de la vie italienne, il a repris l’avion pour Rome le 5 septembre. Les carabiniers l’attendaient à l’aéroport : après l’avoir accompagné pour perquisition chez lui, où ils ont retrouvé plusieurs reçus de ses versements, ils l’ont conduit à la prison “Regina Coeli”. Selon la télévision régionale, « les fidèles sont sous le choc ».

Dans une longue lettre aux fidèles, qui a été rendue publique, l’archiprêtre Danzì raconte en détail les événements, la venue de l’abbé Olusi, recommandé par une religieuse originaire de la ville, l’hospitalité qui lui avait été accordée, la manière dont la paroisse avait payé tous ses frais de transport depuis Rome, en ajoutant 100 euros pour ses petits frais durant le voyage, « plus les offrandes recueillies durant la bénédiction des maisons ». L’archiprêtre dit son indignation que le prêtre kényan ait « ainsi profité de manière sacrilège du bon accueil et de la confiance de la communauté, ainsi que de l’habit qu’il portait [ou que, à en juger par sa photo en Une, il était censé porter, NdT], pour se rendre auteur d’un geste inqualifiable, outrageant et sacrilège ».

L’archiprêtre ne cache pas que le supérieur des Fils de Sainte Anne, auquel il s’était d’abord adressé, avait cherché à le persuader d’étouffer l’affaire « afin d’éviter un scandale et des conséquences plus graves pour le prêtre voleur », lequel se déclarait en outre neveu d’un ministre kényan. L’évêque diocésain (diocèse de Patti), Mgr Ignazio Zambito, l’a en revanche encouragé à porter plainte.

L’archiprêtre Danzì demande que l’on oblige le Kényan à révéler l’identité des personnes auxquelles il a vendu les objets sacrés, dans l’espoir que ceux-ci puissent être retrouvés. Il réclame en outre que le prêtre sacrilège soit réduit à l’état laïc et que, « après avoir purgé sa peine de prison, il rentre en Afrique pour s’occuper des lépreux ».

Crédit image en Une : Copie d’écran du premier article cité, DR. Crédit photo dans le texte : Gomera-b, via Wikipédia, (cc).

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

23:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Armes chimiques : la Russie travaille avec la Syrie sur un plan concret

 

"La Russie travaille avec le régime de Damas à l’élaboration d’un plan concret visant à placer l’arsenal chimique de la Syrie sous contrôle international", a déclaré le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

"La partie russe travaille actuellement à l’élaboration d’un plan réalisable, précis, concret pour lequel des contacts sont en cours en cet instant avec la partie syrienne", a déclaré M. Lavrov, lors d’une conférence de presse avec son homologue libyen, Mohamed Abdelaziz.

"Nous comptons présenter ce plan dans les plus brefs délais, et nous serons prêts à travailler dessus avec le secrétaire général de l’ONU, les membres du Conseil de sécurité de l’ONU, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques", a ajouté M. Lavrov.

Lundi, M. Lavrov avait créé la surprise en annonçant avoir invité les Syriens à placer leur stock d’armes chimiques sous contrôle international, pour éviter d’éventuelles frappes américaines contre le régime de Damas que les Occidentaux accusent d’être responsables de l’attaque chimique mortelle du 21 août dans la banlieue de la capitale syrienne.

M. Lavrov a exprimé mardi sa satisfaction à la suite des réactions largement positives dans le monde à notre proposition.

"La proposition de placer l’arsenal syrien sous contrôle international n’est pas une initiative entièrement russe", a-t-il dit. "Elle a émergé des contacts que nous avons eus avec nos collègues américains, des déclarations hier de John Kerry (chef de la diplomatie américaine, ndlr), qui a offert la possibilité d’éviter des frappes si ce problème peut être réglé", a souligné M. Lavrov.

E&R

23:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Syrie : Poutine appelle les USA à renoncer à l'usage de la force

RIAN_02278936_G20_ru_jpg_740x-x1.jpg

      

 

Par La Voix de la Russie | Le président russe Vladimir Poutine a appelé les Etats-Unis à renoncer à l'usage de la force contre la Syrie, afin d'assurer le succès des initiatives qui prévoient de mettre les armes chimiques dans ce pays sous le contrôle international.

 

« Certes, tout cela est logique et pourrait fonctionner seulement si nous entendons que les Etats-Unis et tous ceux qui soutiennent les Etats-Unis à cet égard renoncent à l'usage de la force », a déclaré le chef de l'Etat russe.
 http://french.ruvr.ru/news/2013_09_10/Syrie-Poutine-appel...

22:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Norvège: victoire de la droite secondée par le parti populiste anti-immigration

SivJensen2410_2E_jpg_DF0000062821.jpg

Siv Jensen, née en 1969

par Balazs Koranyi et Alister Doyle

OSLO (Reuters) - Le Parti du progrès norvégien, un mouvement populiste et anti-immigration dont fut membre Anders Behring Breivik, a émis mardi l'intention d'entrer pour la première fois au gouvernement après la victoire des conservateurs aux élections législatives.

Le Parti du progrès s'est classé troisième du scrutin, lundi, et s'est placé en position d'arbitre puisque les conservateurs dirigés par Erna Solberg ne peuvent pas former de gouvernement majoritaire sans son appui.

Le mouvement populiste au sein duquel milita Anders Behring Breivik, l'assassin de 77 personnes en 2011 sur l'île d'Utoya et à Oslo, a obtenu 29 sièges, 12 de moins qu'il y a quatre ans, mais suffisamment pour détenir les clés de la majorité.

L'ensemble des partis de droite - Progrès inclus - totalise 96 sièges, soit 11 de plus que la majorité. Après huit années au pouvoir, les travaillistes du Premier ministre sortant, Jens Stoltenberg, et leurs alliés n'ont obtenu que 72 sièges.

Cette configuration pourrait contraindre Erna Solberg à faire des concessions aux populistes sur les questions des dépenses publiques, des impôts et de l'immigration, tout en évitant de s'aliéner ses deux alliés centristes, les démocrates chrétiens et les libéraux.

"Nous aurons un poids important dans un nouveau gouvernement et si nous voulons qu'il fonctionne, les quatre partis doivent avoir leur place et doivent être visibles", a déclaré le chef du Parti du progrès, Siv Jensen.

 

Le Point.fr - 10/09/13

20:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Florian Philippot sur BFM TV

 

Bravo Florian Philippot! 

20:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

L'UE accueille favorablement l'initiative russe sur la Syrie

      

ЕС Евросоюз флаг Европейский союз
 

Par La Voix de la Russie | L'Union européenne accueille favorablement l'initiative de la Fédération de Russie sur le transfert des armes chimiques en Syrie sous le contrôle international.

 

« Nous étudions cette proposition avec l’intérêt », a déclaré Michael Mann, le porte-parole du chef de la diplomatie de l’UE, Catherine Ashton.

Selon Mann, l'UE appelle toutes les parties intéressées à adopter une attitude responsable à l'initiative de Moscou, et pour sa part, l'UE est prête à « aider de toute manière possible » au règlement pacifique en Syrie.
 http://french.ruvr.ru/news/2013_09_10/LUE-accueille-favor...

19:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Les USA n’attendront pas le moment où Assad transfère des armes chimiques (Kerry)

43h_50989871.jpg

     

 

Par La Voix de la Russie | Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, a déclaré que les Etats-Unis ne vont pas attendre le moment où le président syrien Bachar al-Assad va transférer des armes chimiques à des observateurs internationaux.

          

Selon Kerry, la possibilité de transférer des armes chimiques serait une solution ultime du problème, mais cela peut traîner en longueur.

Kerry estime qu’une solution diplomatique par le Conseil de sécurité de l'ONU serait idéale, mais ses décisions sont bloquées par la Russie.

Dans le même temps, le chef du Pentagone, Chuck Hagel, estime que le transfert des armes chimiques permettrait de résoudre tous les problèmes. 
http://french.ruvr.ru/news/2013_09_10/Les-USA-n-attendron...

19:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marseille : pour Stéphane Ravier, "le Front national est partout chez lui"

mars11.jpg

 

 
Marseille / Publié le mardi 10 septembre 2013 à 05H46
 

Le leader marseillais prépare l'université d'été du parti le moral au beau fixe

 
Tête de liste aux municipales, Stéphane Ravier accueillera à Marseille ce week-end l'université d'été du FN.

Photo Cyril Sollier

Le meilleur score du FN aux municipales à Marseille date de 1995 (22 %). Qu'indiquent les 25 % dont vous crédite un sondage Ifop paru dimanche ?

Stéphane Ravier : Dix-huit ans de gaudinisme se sont écoulés et le bilan est mauvais. Le maire a bénéficié de Chirac et Sarkozy à l'Élysée et n'a pas obtenu les résultats attendus. Il est devenu directeur de l'Office de tourisme. Pendant ce temps, nous nous sommes organisés autour de Marine Le Pen. Nous avons crédibilisé notre discours.

N'est-ce pas la conjoncture de crise qui vous pousse ?

S.R. : Le mal est profond et s'est enraciné dans le temps. Gaudin a eu 18 ans pour faire baisser une pauvreté qui touche 30 % des Marseillais et pour en finir avec le clientélisme. Or, c'est un petit groupe d'apparatchiks qui fait la politique en relation avec Force ouvrière. La situation est sclérosée par des intérêts personnels contre lesquels il n'y a pas eu de volonté d'en finir.

Que feriez-vous ?

S.R. : J'expliquerais aux syndicats que chacun doit rester à sa place. Mais je commencerais par le devoir d'exemplarité. Comment demander aux délinquants à capuche de se tenir à carreau quand les délinquants à cocarde condamnés dans les quartiers Nord ou trois fois mis en examen viennent donner des leçons de morale un samedi matin en préfecture ? Là encore, l'UMP a été passive, préférant se mettre à genoux devant les 100 millions du Conseil général. Avant de nettoyer les cités, nettoyons les hémicycles.

Les projections de l'UMP sur le conseil municipal en 2014 vous prêtent au moins dix élus. Quelles sont vos ambitions ?

S.R. : Gagner. Si Jean-Claude Gaudin ou l'un de ses adjoints socialistes (sic) garde la mairie, il faudra que l'on puisse compter sur un groupe charnière, capable d'influer sur les décisions. Si cela avait été le cas plus tôt, on aurait secoué le cocotier.

Mais vous avez 21 élus à la Région et vous êtes peu audibles...

S.R. : La gauche a la majorité absolue et ne nous écoute pas. Sur la sécurité, c'est pareil. Mais UMP et PS ne peuvent revenir en arrière ou ils seraient obligés de dire qu'on a raison.

Quelles solutions prône le FN au-delà des critiques ?

S.R. : En 2008, je demandais déjà le triplement des effectifs de police municipale ainsi qu'une formation pour les armer. Cette ville n'en peut plus. Je ne parle pas des règlements de comptes qui n'intéressent personne. Un maire a un pouvoir de police et peut prendre des arrêtés. Un maire peut aller camper devant le ministère de l'Intérieur pour obtenir de vrais moyens de l'État.

La question de la sécurité ne se règle que par la police ?

S.R. : Certains veulent dépénaliser le cannabis. Soyons sérieux. Coupons les autoroutes de la drogue. Remettons à l'endroit certaines valeurs à l'école et conditionnons allocations et subventions au respect de ces valeurs. La base, c'est la famille. Stoppons l'immigration qui amène des mères seules, des familles déstructurées et déstructurant notre société.

C'est le message qui sera délivré à l'université d'été et dans les 13e-14e où vous concourez ?

S.R. : L'université d'été viendra montrer que le FN est partout chez lui et qu'il a pour ambition de conquérir les grandes villes. Dans les 13e-14e, je ne suis pas sûr que la chair à voter socialiste des cités se mobilise autant qu'avant. Les législatives partielles montrent que l'électorat populaire PS nous rejoint parce qu'il en a marre de se faire balader. Je tends la main à tous, en leur promettant de la sueur, pas de sang ni de larmes. Moi, je n'ai pas de chèques à distribuer.

 

 

François Tonneau

 

La Provence

19:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Orange : l'imam, proxénète présumé, accusait le policier de corruption

20130910_1_6_1_1_0_obj4668447_1.jpg

 

 
Avignon Orange / Publié le mardi 10 septembre 2013 à 17H29
 

Les juges l'ont relaxé hier des faits de dénonciation calomnieuse

 
Le directeur d'une mosquée d'Orange (à droite) et son fils entourent leur avocat Me Lemaire. Mis en examen pour proxénétisme, ils ont été relaxés hier dans le premier volet du jugement qui portait sur une dénonciation calomnieuse.

Photo Jérôme Rey

Abdeslam Bahiad, directeur de la mosquée "Lumière de Dieu" à Orange, est toujours soupçonné d'avoir été à la tête d'un réseau de prostitution dans la cité vauclusienne. Avec ses trois fils, cet homme âgé aujourd'hui de 58 ans, aurait prostitué plusieurs jeunes marocaines dans la villa de 400m² et la dizaine d'appartements que possède la famille. Les filles, âgées entre 14 et 25 ans, auraient été selon nos sources quasiment réduites à l'état d'esclavage, frappées, violées et pas ou peu payées. "Les gamines étaient recrutées au Maroc, où on leur faisait miroiter un vrai travail en France contre 7000 à 9000 " explique-t-on. Les quatre hommes n'ont pas encore été jugés pour ces faits de proxénétisme pour lesquels ils ont été incarcérés pendant plusieurs mois après leur arrestation en 2009.

Le policier "blessé dans son honneur"

Mais hier avait lieu le premier volet de ce feuilleton judiciaire. Abdeslam Bahia comparaissait avec son fils Abdelgafour, 29 ans, devant le tribunal correctionnel d'Avignon pour avoir accusé à tort deux enquêteurs de corruption. Abdelgafour avait raconté qu'un policier de la PJ d'Avignon lui avait proposé d'installer une machine à sous dans son bar orangeois et qu'il le couvrirait contre 2000 € par mois. Il accusait par ailleurs le fonctionnaire d'avoir fait disparaître le smart phone et l'ordinateur contenant un enregistrement prouvant ses allégations.

Le directeur de la mosquée affirmait lui qu'un policier en fonction à Orange se faisait régulièrement inviter dans les restaurants de la ville, dont le sien, en échange de sa bienveillance. Mais les investigations de l'IGPS (la police des polices) avaient abouti à un non-lieu. "J'ai été blessé dans mon honneur par ses accusations qu'ils réitèrent aujourd'hui. Ils sont capables de tout", confit au tribunal le policier orangeois.

Effectivement, il a partagé des repas avec le directeur de la mosquée, mais "c'était pour recueillir des informations dans le cadre de son travail", plaide son avocate, Me Roland. Quant à l'enquêteur avignonnais, il rappelle qu'il n'était "même pas présent lors de la perquisition au cours de laquelle j'aurais volé le téléphone et l'ordinateur." Et son conseil, Me Gardien, d'expliquer combien "il est dur pour un policier d'être mis en cause" pour ce type de fait. Le procureur Villardo requiert 4 mois de prison ferme et 1500 € d'amende pour dénonciation calomnieuse.

En défense, le bâtonnier Lemaire insiste sur le fait que "si leur culpabilité était évidente dans l'affaire de proxénétisme, ils seraient déjà condamnés." Dans un argumentaire délivré avec force, il parviendra à convaincre le tribunal que ses clients avaient des raisons de croire que les policiers étaient corrompus. L'imam et son fils ont été relaxés.

 

 

Romain Fauvet

 

La Provence

18:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)