Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 85

  • Gaza essaie de vivre avec 3 heures d'électricité par jour


    6media gaza debranchee

    C'est Israël qui livre l'électricité à Gaza, ce minuscule territoire palestinien de 40 kilomètres de long sur 12 de large et sur lequel s'entassent près de 2 millions d'habitants. L'autorité palestinienne ne veut plus payer ses notes d'énergie. Conséquence : l'État hébreu ne livre que 2 à 4 heures d'électricité par jour. Dans la famille Al-Zahar, le courant vient tout juste d'être rétabli. Pas une seconde à perdre il faut vite recharger les portables, cuire le pain dans ce four électrique et regarder les informations.

    Une situation catastrophique pour l'économie

    Depuis trois mois, les habitants de Gaza survivent avec ces nouvelles restrictions. "Nous devons faire la pâte, faire la lessive, mais l'électricité est coupée. Donc nous attendons, nous faisons la pâte, mais parfois elle est gâtée donc il faut la jeter", témoigne une habitante. C'est une situation invivable pour les habitants et catastrophique pour l'économie. L'électricité c'est une question de vie ou de mort pour ce vieil homme. Pour respirer, son appareil doit fonctionner 24 heures sur 24. "Pour mon père, j'ai dû acheter un générateur très coûteux compte tenu de ma situation financière. Mais mon père a besoin d'électricité constante à la maison", raconte son fils.

    France info

  • Paris, 1838 : le boulevard du Temple, la première photo où apparaît un humain ?

    92104416207127leboulevarddutemplelapremierephotoouapparaitunhumain.jpg Daguerre.jpg

     

    20h32

    Pour la troisième année consécutive, « l’Obs » revient cet été sur plusieurs photos qui ont marqué l’histoire.

    Cette photo d’une rue déserte est un morceau d’histoire de la photographie. On la doit à Louis-Jacques-Mandé Daguerre, l’un des pionniers de la discipline. Il s’agit de l’une des toutes premières photos du monde. Et plus précisément, d’un daguerréotype, plaque de cuivre, polie comme un miroir et recouverte d’une couche d’argent.

    L’image, d’environ 13 cm sur 16 cm, a été prise depuis la fenêtre de l’atelier de l’artiste, au 5 rue des Marais, à proximité de l’actuelle place de la République à Paris, à 8 heures, un matin d’avril ou de mai 1838. On peut y observer l’entrée du boulevard du Temple.

    Si cette photo est admirable c’est parce qu’il s’agit de « la première photographie connue où figurent des êtres humains », selon l’historien Larry J. Schaaf, auteur d’un article publié dans l’ouvrage collectif « Tout sur la photo, Panorama des mouvements et des chefs d’œuvre » (Flammarion).

    A première vue, la rue semble déserte. Mais si l’on y regarde de plus près, on aperçoit des passants, et même des voitures et des charrettes qui se pressent ce matin-là sur le boulevard. Malheureusement, le procédé du daguerréotype nécessite un temps de pose d’une durée de 7 à 20 minutes. Ce qui réduit en l’occurrence la foule « à l’état de fantôme », comme le résume Larry J. Schaaf. Et regardez de plus près encore… Un homme est bien visible, en bas, à gauche de l’image. Vous l’avez ?

    Cet homme, la jambe levée se fait en réalité cirer les bottes ou les souliers par un second personnage, plus petit. Peut-être un enfant. « Ces personnages, immobiles par nécessité, ont sans le savoir pris la pose pendant plusieurs minutes, alors que la foule des passants est trop mouvante pour que son image puisse être capturée par l’appareil », explique Françoise Ravelle, dans « Paris vu par les pionniers de la photo » (Parigramme). […]

    Encore un détail : à quelle saison la photo a-t-elle été prise ? Etant donné la présence d’arbres dénudés et garnis côte à côte, Charles Leo envisage que la photo a été pris à l’automne. Raté ! On l’a vu, c’est en réalité au printemps que le cliché a été réalisé. Un des contributeurs du projet croit par ailleurs déduire de la longueur des ombres des arbres et de leur direction que la photo a été prise entre 3 et 4 heures de l’après-midi.

    Reste qu’un détail a échappé à ce lecteur attentif : les daguerréotypes prennent des photos… en miroir ! Voilà donc la vue que Daguerre avait en réalité de la fenêtre de chez lui : Les ombres partent donc bien vers l’ouest et nous sommes bien le matin.

    Le Nouvel Obs

  • Soros bientôt désigné comme terroriste ? Plus de 70.000 personnes ont soigné une pétition aux USA

    https://francais.rt.com/international/42698-soros-bientot-designe-comme-terroriste

    59a92834488c7bc6678b4567.jpg soros.jpg

  • Code du travail : pourquoi Marine Le Pen garde le silence

     

     

    En plein débat sur le Code du travail, la parole de la présidente du FN est rare. Stratégie ou raté ?

    Les ordonnances gouvernementales sur le Code du travail donnent le ton de cette rentrée politique mais le silence assourdissant de Marine Le Pen dans ce débat étonne. La présidente du Front national, revenue de vacances mercredi, a fixé sa propre rentrée au 9 septembre, à Brachay. À l'exception du JT de TF1, annoncé deux jours avant le rendez-vous de Haute-Marne, elle n'a rien prévu de plus dans sa communication.

    Mardi dernier, elle est sortie du silence sur Twitter mais c'était pour dénoncer la déprogrammation de l'un de ses conseillers dans l'émission radio de Christophe Hondelatte sur Europe 1 . «@JeanMessiha interdit d'Europe 1: la presse a visiblement un problème avec le pluralisme que suppose la démocratie», a réagi Marine Le Pen.

    «La difficulté pour nous est d'apparaître encore plus à gauche que l'extrême gauche sur ce débat»

    Un cadre du FN

    Contre les ordonnances, combat prioritaire de la rentrée frontiste, le parti a diffusé un tract. «Pour la protection des salariés et contre les attaques de Bruxelles», peut-on y lire, en complément d'un communiqué de «ferme» condamnation diffusé jeudi. Le texte dénonce des ordonnances rédigées «en catimini», une «feuille de route imposée par l'Union européenne», une réforme promettant de précariser «gravement et inutilement» les salariés ainsi qu'une «pilule ultralibérale». Mais la présidente ne s'est pas exprimée personnellement. Et si ses lieutenants, Florian Philippot et Nicolas Bay, ont assuré le service minimum sur les plateaux, les huit députés FN et apparentés n'ont pas donné de la voix.

    Parallèlement, les Insoumis ont occupé le terrain, donnant le sentiment d'animer l'opposition la plus énergique, comme ils l'avaient fait lors de leurs premières semaines à l'Assemblée. «La difficulté pour nous est d'apparaître encore plus à gauche que l'extrême gauche sur ce débat. Et si nous restons absents, nous prenons le risque d'apparaître comme trop centrés sur notre propre nombril. Ce n'est pas facile», confie un cadre du mouvement. En interne, certains s'interrogent sur la bonne stratégie.

    Stratégie de la parole rare

    Aurait-il fallu «préempter» la parole sur le thème du travail ou se concentrer sur d'autres sujets «plus porteurs»? Marine Le Pen, mobilisée par les nécessaires évolutions de son mouvement, serait encore dans la réflexion. C'est ce qui expliquerait sa discrétion.

    «C'est une façon d'éviter une parole fragmentée. L'opinion publique est fatiguée de l'éternel prêchi-prêcha médiatique»

    Gilbert collard, député FN du Gard

    Pour Gilbert Collard, cette stratégie de la parole rare, comme elle l'avait fait en 2016, serait au contraire choisie et bienvenue. «Il y a une telle bouillie médiatique que Marine Le Pen a raison d'attendre sa rentrée officielle dans le cadre d'un long discours politique de rentrée, à Brachay. C'est une façon d'éviter une parole fragmentée. L'opinion publique est fatiguée de l'éternel prêchi-prêcha médiatique», juge l'avocat. Il affirme avoir refusé «vingt-six invitations» dans les médias durant le mois d'août. À ses yeux, les ordonnances sur le Code du travail «ne vont modifier en rien la structure économique des entreprises». La vraie réforme à mener devrait plutôt viser le conseil des prud'hommes. «En réalité, c'est lui qui terrorise les entreprises mais le gouvernement ne touche pas à cette structure parce que les syndicats l'adorent et le contrôlent», accuse le député FN du Gard.

    Marine Le Pen veut incarner la seule opposition crédible face à Macron. Mais avec une telle stratégie, celle qui est sortie fragilisée des deux dernières élections, ne prend-elle pas le risque de se faire déborder par ses rivaux politiques? «Ce n'est pas parce que Mélenchon vient sans cravate à l'Assemblée qu'il incarne une opposition. Les Insoumis réussissent à placer la compagne de Corbière sur C8 mais cela révèle plutôt une opposition de complicité avec le système!» riposte Collard, impatient de voir Marine Le Pen revenir enfin dans l'arène. «À partir de Brachay, ce sera à elle de prendre la parole», prévient le parlementaire.

    Cet article est publié dans l'édition du Figaro du 02/09/2017. Accédez à sa version PDF en cliquant ici

  • Une petite famille marseillaise

    IMG_2419.JPG

  • FOLHUMOUR

    leectur001.jpg  Lee.jpg

  • Trois perles du délire

      

    Dans le délire iconoclaste post-Charlottesville, désormais mondial, trois des dernières nouveautés :

    Le cinéma Orpheum de Memphis, Tennessee, qui présentait chaque année Autant en emporte le ventdepuis 34 ans, ne le fera plus, car la direction a reçu des plaintes en raison des « stéréotypes » que ce film véhicule sur les noirs. « Comme organisation qui a pour mission de divertir, d’éduquer et d’éclairer les communautés, l’Orpheum ne peut présenter un film qui est insensible à un grand segment de la population », déclare la direction. On ne nous dit pas si on va effacer de la liste des Oscars Hattie McDaniel, le premier décerné à un noir, pour son rôle savoureux et émouvant de Mammy.

    En Australie, des aborigènes, ou plutôt un journaliste d’ascendance aborigène, Stan Grant, demande qu’on enlève la statue de James Cook, ou du moins qu’on enlève la plaque selon laquelle il aurait « découvert ce territoire », ce qui est une atteinte aux aborigènes qui vivaient là depuis des millénaires.

    En France, le CRAN demande qu’on supprime le nom de Colbert des salles, des lycées, des rues, etc. qui portent son nom, et qu’on enlève ses statues. Parce ce que « Colbert est l’auteur du Code noir, celui qui a organisé en France ce crime contre l’humanité, et aussi le fondateur de la Compagnie des Indes occidentales, de sinistre mémoire ».

    Le blog d'Yves Daoudal  30/08/17

  • VIDEO - Cette famille américaine retrouve son salon sous les eaux

    http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/cette-famille-americaine-retrouve-son-salon-sous-les-eaux-apres-la-tempete-harvey-976357.html#

  • Agressé par un député LREM, le cadre du PS Boris Faure en «soins intensifs»

     

    -

     
     

    L'état du premier secrétaire de la fédération des Français de l'étranger du PS, frappé à coups de casque de moto par un député LREM, s'est rapidement dégradé. Sa famille a fait savoir que Boris Faure avait dû être opéré en urgence.

    «Les médecins ne se prononcent pas à ce stade sur les suites pour son état de santé», a fait savoir dans un communiqué le Parti socialiste (PS), après l'agression de Boris Faure, premier secrétaire de la fédération des Français de l'étranger du parti. Ce dernier aurait été victime, lors d'une rixe, de coups de casque de moto assénés par le député de La République en marche (LREM) M'jid El Guerrab, le 30 août dernier. La famille du responsable socialiste a fait savoir que Boris Faure avait été placé en soins intensifs, où il reste sous surveillance des médecins.

    A la suite du PS, LREM a condamné cet acte de violence. «Si les circonstances de cette altercation doivent encore être précisées, aucun comportement ne saurait justifier des actes de violence», a fait savoir le parti d'Emmanuel Macron.

     

    Le  «condamne fermement» l'agression d'un de ses membres par un élu macroniste à 
    ➡️ https://francais.rt.com/france/42646-ps-condamne-fermement-agression-macroniste 

    •  

    Selon un témoin, cité par l'hebdomadaire Marianne, une vive discussion opposant Boris Faure et M'jid El Guerrab ayant dégénéré, ce dernier aurait asséné deux coups de casque de moto sur la tempe du responsable socialiste. La situation a dérapé après que Boris Faure aurait traité le député LREM d'«imposteur», de «communautariste de merde», ainsi que de «sale arabe».

    M'jid El Guerrab, auteur des coups, veut porter plainte

    Contacté par l'AFP, M'jid El Guerrab a reconnu un geste violent, tout en affirmant avoir réagi à des insultes racistes et, lui aussi, à une «agression physique». «Je m'excuse pour la violence du geste», a-t-il déclaré à l'agence. Et de donner sa version : «Je n'ai jamais agressé de mon propre fait Monsieur Faure. Je me suis défendu après qu'il m'a attrapé le poignet, pour qu'il le lâche. La seule chose que je tenais était mon casque de moto.» Tandis que Boris Faure reste à l'hôpital, M'jid El Guerrab a affirmé qu'il s'était vu prescrire six jours d'ITT et fait savoir son intention de porter plainte pour agression.

    Lire aussi : «Hors de lui», un député LREM frappe à coups de casque un responsable socialiste en plein Paris

  • Parme (Italie) Violente attaque d'un bus par des immigrés africains (vidéo)

    https://youtu.be/YvMeJNmid48

    Le chauffeur du bus tabassé et jeté par terre

     

     

  • Tempête Harvey: au moins 33 victimes, des centaines de personnes injoignables

    http://www.leparisien.fr/environnement/nature/tempete-harvey-le-texas-encore-menace-la-louisiane-en-alerte-30-08-2017-7222689.php

  • Islamisme à l'école: les vérités sans fard d'un ancien principal de collège

    http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2017/08/30/01016-20170830ARTFIG00283-islamisme-a-l-ecole-les-verites-sans-fard-d-un-ancien-principal-de-college.php

     

  • Le champion du monde du 800m Pierre-Ambroise Bosse violemment agressé en Gironde

    7185039_bosse-mars_1000x625.jpg

    Le champion du monde du 800m Pierre-Ambroise Bosse violemment agressé en Gironde

    >Région>Aquitaine|C.Si.|30 août 2017, 20h54 | MAJ : 30 août 2017, 21h27|4
     

     Pierre-Ambroise Bosse est réputé pour ses facéties en dehors de la piste.

     
     
    AquitainePierre-Ambroise BosseGirondeagressionMondiaux d'athlétisme
     

    Alors que les agresseurs de l'athlète français sont toujours en fuite, Bosse a annoncé la fin immédiate de sa saison. Il souffre notamment de multiples fractures au visage.

    Trois semaines après son sacre aux Mondiaux de Londres, Pierre-Ambroise Bosse a été victime d'une agression dans la nuit de dimanche à lundi près de Bordeaux (Gironde). Le Français l'a annoncé mercredi soir sur son compte Facebook.
     

    «Samedi dernier j'ai été victime d'une violente agression suite à un mouvement de foule, a expliqué le champion du monde du 800 mètres. Trois individus m'ont sauvagement agressé. Les conséquences : multiples fractures au visage, de nombreux jours d'ITT (Interruption totale de travail), préjudice moral inqualifiable». Celui qui est devenu la nouvelle coqueluche de l'athlétisme français annonce la fin immédiate de sa saison, alors qu'il devait se rendre au Décanation à Angers (Maine-et-Loire). «Moi qui ai toujours aimé les gens, j'en aime trois de moins aujourd'hui», a-t-il conclu.

     

     

     

     
    Une enquête en cours

    Selon Sud Ouest, les faits se sont déroulés aux environs de quatre heures du matin, sur le parking d'un casino de Gujan-Mestras. En vacances dans sa région natale, le tout récent champion du monde du 800 mètres aurait été interpellé par plusieurs individus lui demandant de faire une photo à ses côtés, ce qu'il accepte. Alors qu'il remontait dans son véhicule, le ton serait monté et il aurait fait marche-arrière. C'est alors qu'il aurait été roué de coups au visage et sur le corps.

     

    Toujours selon Sud Ouest, il se serait vu diagnostiquer une ITT de 5 jours. Alors que ses agresseurs sont toujours en cavale mercredi soir, une enquête a été ouverte par la gendarmerie après dépôt d'une plainte. Une confirmation des circonstances de l'incident n'a pu être obtenue dans un premier temps mercredi soir auprès du parquet de Bordeaux ou de la gendarmerie.

     

     

     

     

      leparisien.fr
     
     
  • "Nous sommes ici pour nous occuper de vous", lance Trump aux sinistrés

    13183419.jpg

    Donald Trump et la First Lady sont sur tous les lieux de la tragédie avec les secours

     

     

  • La danse endiablée d'un policier au carnaval de Notting Hill

    http://www.fdesouche.com/879541-londres-danse-endiablee-dun-policier-carnaval-de-notting-hill#

    Elles n'ont pas honte? Mais non, elles assouvissent leurs fantasmes.