Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 1072

  • Le Journal de Syrie 11 octobre 2012

  • Paris vu par la télévision russe !

  • Peine de mort: Marine Le Pen réaffirme la nécessité d'un référendum

    sans-titre.png Guillotine.png

     

    12/10/2012 – 10h00
    PARIS (NOVOpress) – A l’occasion de la Journée mondiale et européenne contre la peine de mort, Marine Le Pen a déclaré sur BFM-TV : « A titre personnel, je suis pour la peine de mort ». La présidente du Front national a réaffirmé son souhait d’un recours au référendum sur cette question. « Les Français doivent être interrogés. Du jour où on a supprimé la peine de mort, on a aussi supprimé l’enfermement à vie, qui n’existe pas en France. Ce qui veut dire que certains parents dont les enfants ont été massacrés, peuvent croiser l’assassin dans la rue. Je trouve ça inadmissible ».

     

    En revanche, Marion Maréchal-Le Pen, ne souhaite pas le rétablissement de la peine capitale dans l’Hexagone. « A titre personnel, je suis contre le rétablissement de la peine de mort. C’est un choix extrêmement difficile qu’on imposerait aux magistrats. Et quoi qu’il advienne, même si cela reste extrêmement minime, il y a toujours cette erreur horrible qu’est l’erreur judiciaire. Je préférerais qu’on instaure la perpétuité réelle », a estimé la jeune et sémillante députée du Vaucluse.

    [cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • Procès des tournantes: le parquet fait appel du verdict - 12.10.12

    Lire: http://www.20minutes.fr/societe/1021476-proces-tournantes-parquet-fait-appel-verdict

  • Sarkozy invité par la "Goldman Sachs des tropiques"

    La banque brésilienne pour laquelle l’ex-chef de l’Etat donne une conférence privée ce jeudi serait adepte des paradis fiscaux et des "coups tordus".

    La "nouvelle vie" de Nicolas Sarkozy commence d’une bien étrange manière... Pour son retour à la vie publique, l’ex-président doit participer ce mercredi 11 octobre à une conférence privée organisée par la banque d’affaires brésilienne BTG Pactual. Or, pointent nos confrères de Rue89, il s’agit d’une véritable "Goldman Sachs des tropiques", adepte des paradis fiscaux et des "coups tordus".

    L’ancien chef de l’Etat est attendu à 12h15 à New York pour s’exprimer durant environ une demi-heure devant quelque 400 investisseurs, au Waldorf Astoria, luxueux hôtel de Manhattan.

    Si une banque comme Morgan Stanley est prête à débourser 250 000 euros pour l’entendre durant trois-quarts d’heure selon le "Canard enchaîné", Nicolas Sarkozy n’a pas souhaité communiquer le montant du chèque signé par BTG Pactual.

    Lire la suite de l’article

     

    Egalité & Réconciliation

  • Orange: la fin de l'Internet illimité = 1984!

    sans-titre.png Orange.png

    12/10/2012 — 18h00
    PARIS (Novopress via le bulletin de Réinformation) — Selon la confidentielle Lettre A de cette semaine, Orange « prépare activement des offres de débits différenciés ». Ce qui revient à dire que des formules d’abonnements Internet « à tiroir » verront le jour : un forfait de base pour l’accès aux moteurs de recherche et aux réseaux sociaux.

    Mais pour avoir par exemple accès à des plates‑formes vidéos, il faudra payer plus cher. Et encore plus cher pour utiliser Skype, ou des logiciels de téléchargement, etc. Cette « formule différenciée » sonne la fin de l’Internet illimité.

    Plus grave, Orange pourrait faire appel à la technologie dite du « Deep packet inspection » dont le principe repose sur l’inspection des connexions Internet pour en déterminer leurs contenus, pratique très bien connue des dictatures. Une phase de test aurait été menée en concertation avec la Cnil, organisme pourtant censé défendre la vie privée sur les réseaux. Des tests réalisés « pour mieux cerner la consommation réelle et trouver des axes de différenciation des services ».

    Crédit photo : DR

    [cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

     

  • Mariage homosexuel: une clause de conscience pour les maires?

    sans-titre.png Homos mariage.png

     

    11/10/2012 –12h00
    PARIS (NOVOpress) –
    A trois semaines de la présentation en Conseil des ministres du texte ouvrant aux homosexuels le droit au mariage, Le Collectif des maires pour l’enfance a annoncé mercredi avoir écrit aux « 155 000 maires et adjoints aux maires pour les inviter à signer l’appel des maires pour l’enfance ». « Nous leur demandons s’ils sont intéressés par une consultation des maires avant toute réforme sur la famille, s’ils sont pour ou contre le mariage homosexuel et s’ils sont demandeurs d’une clause de conscience qui leur permette de ne pas célébrer ces mariages », a expliqué le député-maire UMP de la Manche Philippe Gosselin.

     

    « Un tel sujet de société doit être débattu au-delà de l’enceinte parlementaire. Nous demandons des Etats généraux », ajoute le député qui réclame aussi un référendum sur ce sujet. Pour le maire de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) Xavier Lemoine, « si cette loi devait passer, nous demandons qu’il y ait une clause de conscience pour les élus, comme cela existe pour les médecins pour l’IVG. Cette loi touche à l’intime de la conscience de chacun ».

    Dans le même esprit, une pétition été lancée par le député-maire d’Orange, Jacques Bompard. Elle demande l’abandon de la loi et à défaut l’inscription d’un « droit de retrait » autorisant les élus à ne pas célébrer ces mariages. Cette pétition avait été signée mercredi en début d’après-midi par 1 248 élus. Le Collectif des maires pour l’enfance a été créé en 2006 pour obtenir que les maires soient consultés avant toute modification législative ou réglementaire dans le domaine de la politique familiale.

    Crédit photo : Dominic Alves, via Flickr, (cc).

    [cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

  • Avion syrien: l'équipage a été agressé en Turquie (agence) 11/10/2012

     

    Avion syrien: l'équipage a été agressé en Turquie (agence)




    L'équipage de l'avion syrien contraint de se poser mercredi soir à Ankara a été agressé par les autorités turques durant son escale, a déclaré jeudi à Damas la directrice de la compagnie Syrian Air (propriétaire de l'appareil) Ghaida Abdulatif, citée par l'agence Sana.

    "Les autorités turques ont agressé l'équipage avant d'autoriser l'avion à décoller de l'aéroport d'Ankara", a déclaré la responsable.

    Selon Mme Abdulatif, les Turcs ont attaqué les pilotes après que ces derniers eurent refusé de signer un document affirmant que l'avion avait fait un atterrissage d'urgence.

    La responsable a en outre réaffirmé qu'aucune cargaison interdite ne se trouvait à bord de l'appareil.

    Mercredi 10 octobre, des chasseurs F-16 turcs ont contraint un avion de ligne syrien Airbus A-320 reliant Moscou à Damas à atterrir à l'aéroport d'Ankara-Esenboga. Le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu a alors annoncé que l'avion était soupçonné de transporter du fret non conforme aux exigences de l'aviation civile. 35 passagers, dont 17 Russes, se trouvaient à bord de l'appareil.

    Préoccupé par cet incident, Moscou a demandé des explications au ministère turc des Affaires étrangères.   

    http://fr.rian.ru/world/20121011/196288161.html http://fr.rian.ru/world/20121011/196288161.html    

     ALTERINFO.NET


     

  • Poutine reporte sine die sa visite en Turquie (officiel)

    sans-titre.png Poutine Turquie.png

    Moscou, 11 octobbre - RIA Novosti

    Vladimir Poutine a ajourné sine die sa visite en Turquie, ont annoncé jeudi les médias russes se référant à une déclaration du porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

    La crise turco-syrienne et le projet South Stream devaient faire l'objet des entretiens initialement fixés au 14 octobre prochain.

    Selon le représentant du Kremlin, la visite n'est pas annulée et une nouvelle date sera annoncée plus tard. Il a en outre indiqué que l'incident lié à l'avion de ligne syrien intercepté lors de son vol Moscou-Damas par les Turcs n'était pour rien dans cette décision, qui a été adoptée en début de semaine.

    Mercredi, un Airbus A-320 transportant 35 passagers a été escorté par deux avions de chasse turcs, puis forcé d'atterrir à l'aéroport d'Ankara-Esenboga pour des contrôles de sécurité. Les autorités turques soupçonnaient l'avion de transporter vers Damas des pièces de missile.

     

  • Sarkozy, le "bad boy homo revisité" selon Bachelot

    sans-titre.png sarkozy barbe.png

    Maintenant qu’elle est chroniqueuse à la télé, Roselyne Bachelot ne laisse plus rien passer et s’en prend même au look de Nicolas Sarkozy.

     

    Dans un papier intitulé « Sarko la barbe », l’ex-politicienne s’en est prise à l’ancien président de la République. Maintenant qu’il n’est plus en représentation permanente du matin au soir, Nicolas Sarkozy arbore une petite barbe de trois jours, signe, à en croire Roselyne, qu’il n’a pas l’intention de revenir en politique. Et qu’on se le dise, elle n’aime pas ça du tout et trouve que ça lui donne un « style bad boy homo revisité ».

    Voici.fr

  • Marion Maréchal-Le Pen se démarque du FN sur la peine de mort

    Lire: http://www.lefigaro.fr/politique/2012/10/11/01002-20121011ARTFIG00579-marechal-le-pen-se-demarque-du-fn-sur-la-peine-de-mort.php

    La jeune députée frontiste, qui préfère la perpétuité réelle à la peine capitale, rompt avec la position historique du Front national, défendue par sa tante et son grand-père.

    + AUDIO et VIDEO

     

    NdB: Encore une "dédiabolisation" ?

     

     

     

  • La ministre de la francophonie, Yamina Benguigui, épinglée pour un vol en Falcon à 140 000 euros

    sans-titre.png Y Benguigui.png

     

    L'exemplarité voulue par François Hollande à la tête de l'Etat a-t-elle fait long feu ? C'est probable si l'on en croit le «Canard enchaîné». Le journal satirique rapporte ce jeudi que la ministre déléguée à la Francophonie, Yamina Benguigui, «s'est fait tirer les oreilles par l'Elysée» pour avoir préféré emprunter un Falcon 900 de la République plutôt qu'un  de ligne pour se rendre au sommet de la Francophonie qui se déroule actuellement à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC). Coût estimé du vol : 140.000 euros.

    «Les consignes étaient d'utiliser un avion de ligne. Elle est passée outre», s'indigne dans le Canard Enchaîné un «argentier de l'Elysée après avoir découvert la manœuvre au début de cette semaine.

    Le gouvernement défend Yamina Benguigui

    Selon LeLab, «Yamina Benguigui a (...) demandé à bénéficier de l'utilisation de ce Falcon 900 afin de se rendre au Nord-Kivu, après le sommet de la Francophonie» qui se tient jusqu'au 14 octobre. Dans cette région de l'est de la RDC ravagée par la guerre, la ministre a prévu de visiter un camp de réfugiés «pour y apporter une aide de deux millions d'euros». S'adressant à la presse il y a quelques jours, elle avait évoqué un «conflit oublié, sans visage» et insisté sur les violences faites aux femmes. «Il y a des femmes violées, mutilées, tuées. Des femmes échangées, troquées, qui font l'objet des pires transactions», avait-elle dénoncé.

    Du côté du gouvernement, on tente de calmer le jeu. «J'ignore dans quelles conditions elle a pris ce Falcon mais enfin, j'imagine qu'il n'y avait pas d'autre choix possible, connaissant Yamina Benguigui», a déclaré ce jeudi sur I-Télé la porte-parole Najat Vallaud-Belkacem. Et de prendre la défense de sa collègue : «Beaucoup a été dit à son sujet, moi, ce que j'en vois, c'est une collègue ministre complètement investie dans ses dossiers».

    Joyandet avait dû démissionner pour des frais d'avion

    Quelques jours après sa nomination surprise en mai dernier, la présence de Yamina Benguigui en terrasse d'un palace cannois avait en effet fait grincer des dents Matignon. En plein coeur de l'été, la magazine «Le Point» affirmait que la ministre «avait exigé que l'ambassade de France mette un coiffeur à sa disposition» durant le sommet de la Francophonie. . Une information aussitôt démentie par l’intéressée et par l’ambassade française sur place.

    Par ailleurs, ce n'est pas la première fois que les frais d'avion d'un ministre font polémique. Alain Joyandet, secrétaire d'Etat à la Coopération, avait été lui aussi épinglé en mars 2010 pour avoir emprunté un jet privé pour se rendre en Martinique. Ce déplacement, facturé 116 000 euros, lui avait surtout coûté son poste au gouvernement quelques semaines plus tard.

     

    LeParisien.fr

     

  • Procès des "tournantes" de Fontenay-sous-Bois : un verdict écoeurant

     

    La cour d’assises du Val-de-Marne a acquitté dans la nuit de mercredi à jeudi 10 hommes poursuivis pour des viols collectifs à répétition sur deux jeunes  filles commis dans des cités de Fontenay-sous-Bois.
    Les femmes (françaises) avaient porté plainte en révélant avoir été victimes de viols en réunion à de nombreuses reprises, il y a une douzaine d’années. Elles avaient quinze ans...

    Une quinzaine de « jeunes » (dont l’un est actuellement en fuite, on se demande pourquoi, et l’autre est parallèlement poursuivi pour le meurtre de sa compagne) étaient poursuivis pour ces faits particulièrement glauques, qui ont détruit la vie des deux jeunes femmes, prisonnières de banlieues immigrées.

    Mais le pire, c’est que, pour les 4 racailles qui ont quand même été reconnues coupables, les peines sont dérisoires : elles vont d’un simple sursis à un an de prison ferme (dont on peut douter qu’il soit réellement effectué).
    Un an de prison maximum pour des viols collectifs à répétition !

    Contre-info.com

  • Marseille: nouveau règlement de comptes en plein centre ville, à la terrasse d'un café

    sans-titre.png derby.png

    La terrasse du Derby était bondée...

    Un quinquagénaire a été tué jeudi, victime en pleine journée d’un commando en scooter.

    Les meurtres se suivent et se ressemblent à Marseille, qui compte désormais 21 règlements de comptes depuis le début de l’année. Un homme de 53 ans a été tué par balles jeudi à la mi-journée en plein centre-ville de Marseille, dans le quartier des Cinq avenues, et une autre personne a été légèrement blessée.

    >> A lire aussi : Marseille : comment stopper la violence ?

    Un commando très "pro" arrivé en scooter

    Il est 12 heures 45 sur la terrasse du Derby, un bar de l’avenue Foch, dans le 4e arrondissement de Marseille, lorsque deux hommes casqués arrivent à scooter et ouvrent le feu. Leur cible, un quinquagénaire bien connu des services de police pour des faits anciens, a été touché par onze balles.

    Les tueurs étaient visiblement bien préparés puisqu’ils n’hésitent pas à ouvrir le feu sous les yeux de nombreux témoins attablés sur les terrasses de cette rue. Ils sont alors grimés avec des masques de carnaval, rapporte par ailleurs La Provence. Armés d’un pistolet 9 mm, ils blessent également par balle une autre personne, touchée à l’épaule.

    Les indices d’un règlement de comptes

    Un cordon a été rapidement mis en place pour fermer l'accès à la scène et le cadavre recouvert d'une bâche. Les techniciens de la police scientifique faisaient les premières constatations, d'autres policiers interrogeaient les nombreux témoins.

    La piste du règlement de comptes est privilégiée, ce qui en ferait le 21e dans la région marseillaise depuis le début de l'année et le premier depuis le comité interministériel organisé sur la criminalité marseillaise à Matignon le 6 septembre.

    >> A lire aussi - Marseille : le plan du gouvernement

    Dans la cité phocéenne, le dernier avait eu lieu le 29 août, et dans la région le 3 septembre à Septèmes-les-Vallons, toujours dans les Bouches-du-Rhône. La plupart des victimes de cette série noire sont de jeunes hommes issus des cités marseillaises, tués sur fond de rivalités criminelles liées au trafic de stupéfiants, ce qui ne semble pas être le cas de l'homme tué jeudi.

    EUROPE 1 - 11/10/12

  • Marine Le Pen invitée de France-Info: " La classe politique est titubante face au danger terroriste"


    Marine Le Pen et "le danger terroriste" par FranceInfo