Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2011

Nouvelle affaire de viol collectif raciste au Texas (Cleveland)

http://club-acacia.over-blog.com/article-nouvelle-affaire...

Club Acacia - 12 mars 2011

18:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

HOKUSAI (1760-1849)

800px-The_Great_Wave_off_Kanagawa.jpg

La Grande Vague  - 1831

(Cliquez sur le tableau pour l'agrandir deux fois)

01:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Inquiétudes pour plusieurs centrales japonaises


Inquiétude sur plusieurs centrales japonaises par BFMTV

13 mars 2011

00:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

13/03/2011

Toulouse - Condamné pour avoir roué de coups un père de famille...

Il est 7 heures du matin ce mois de juin 2010 quand ce père de famille se rend dans une boulangerie du quartier de la Reynerie, à Toulouse. Il est vigile, vient de finir sa nuit de travail et veut acheter des pains au chocolat pour ses enfants.

 Devant la boulangerie, un groupe de jeunes lui demande une cigarette. Ce qu'il leur donne avant de rentrer dans l'établissement. Mais, alors qu'il est à l'intérieur, l'un des jeunes hommes, Samir, s'attaque à sa voiture pour une raison inconnue. Puis c'est au vigile que Samir s'en prend. Ils sont plusieurs à rouer l'homme de coups. Samir est le plus acharné des agresseurs. « J'étais pas dans mon état normal. J'étais bourré », plaide ce Toulousain de 23 ans devant les magistrats du tribunal correctionnel de Toulouse.

23 ans, 19 condamnations

Mais le jeune homme n'en est pas à son premier coup d'éclat dans cette boulangerie.

En mai 2010, il avait participé à un vol en réunion avec violence. Du haut de ses 23 ans, Samir a déjà 19 condamnations sur son casier judiciaire. Et le tribunal en a rajouté une vingtième, en condamnant Samir à 3 ans de prison, dont 18 mois avec sursis.

Défrancisation - 13 mars 2011

23:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Japon: rejets radioactifs "très importants" lors de l'explosion de Fukushima

aecde0c2-4da1-11e0-8b04-343caba7e133.jpgFUKUSHIMA.jpg

http://www.leparisien.fr/tsunami-pacifique/japon-rejets-r...

13 mars 2011

 

23:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Marine Le Pen donne les chiffres officiels de l'immigration en janvier 2011: une accélération inquiétante

marine_le_pen_1224-300x195.jpg

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Après avoir révélé aux Français les chiffres de l’immigration 2010, Marine Le Pen enfile à nouveau son costume de ministre en charge de l’immigration, en publiant les chiffres relatifs au mois de janvier 2011.

Rappelons qu’il ne s’agit pas des estimations du Front National, mais bien des chiffres officiels issus du ministère de l’Intérieur, que le ministre refuse de communiquer aux Français.

Le tableau récapitulatif ci-dessous se passe de commentaires. Par rapport à janvier 2010, le premier mois de l’année 2011 se caractérise par une extraordinaire poussée de l’immigration légale, et un tassement important de la lutte contre l’immigration clandestine.

Le nombre de titres de séjour accordés en janvier 2011 a par exemple bondi de 42,1 % en un an ! (notons que janvier 2010 était un mois très classique, marqué par des chiffres dans la moyenne de l’année passée).

Avant même les effets dramatiques des crises arabes sur les flux migratoires légaux et illégaux vers notre pays, la politique d’immigration du gouvernement Sarkozy a donc continué de se dégrader très nettement.

Tous les clignotants sont au rouge, et la progression de l’immigration déjà révélée pour 2010 connaît manifestement une accélération très inquiétante.

Plus que jamais en ce début 2011, Nicolas Sarkozy mène une politique d’immigration des plus permissives, qui se traduit par des chiffres nettement supérieurs à l’époque Jospin (75 % de titres de séjour supplémentaires, selon la tendance de ce mois de janvier 2011).

Marine Le Pen, Présidente du Front National, réitère sa demande de transparence sur les chiffres de l’immigration. Elle continuera de les livrer régulièrement aux Français tant que le pouvoir fera le choix de l’opacité anti-démocratique.

 Les Français ont le droit de savoir.

Elle renvoie au plan d’action immédiat qu’elle a exposé en détails dans sa conférence de presse du 21 février 2011 pour inverser radicalement la tendance.

Réclamée par le grand patronat, l’immigration doit cesser. 1 % d’immigration supplémentaire, c’est 1,2 % de salaire en moins d’après une étude révélée par le Conseil d’analyse économique en juin 2009. Alors que nos compatriotes voient leur pouvoir d’achat s’effondrer et le chômage progresser, il est temps d’entendre leur souffrance et d’y répondre !

Tableau des chiffres de l’immigration (janvier 2011 – données ministère de l’Intérieur)

Nations Presse Info - 13 mars 2011

21:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Pour Jean-Marie Le Pen, Sarkozy ne se représentera pas - (Vendargues - 34)

Venu vendredi soir à Montpellier pour soutenir les candidats aux cantonales, le président d’honneur du FN estime que le chef de l’Etat n’est pas « masochiste ».

Jean-Marie Le Pen est debout. Les sondages favorables à sa fille Marine revigorent également l’octogénaire, président d’honneur du FN. Vendredi soir, à Vendargues, dans la banlieue de Montpellier, il a réuni autour de lui quelque 300 convives lors d’un « diner patriotique », pour soutenir les candidats aux cantonales. Pourvu d’un micro-cravate et sans note, le président d’honneur du Front national se balade dans l’allée centrale et se lance dans un discours de 50 minutes dans lequel se mêlent ses sujets de prédilections (immigration massive, sortie de l’euro…) et quelques grivoiseries qui font toujours mouche sur un auditoire conquis et fasciné. Évoquant sa fille Marine, il dit : « Je suis fier d’elle. Je crois avoir fait en temps utile le passage de relais à la bonne personne. »

Le Pen en est d’autant plus persuadé qu’il a la conviction que Sarkozy ne se représentera pas. « C’est un garçon qui a satisfait son ambition. Et sachant ce qui se prépare, il n’est pas absolument certain qu’il soit masochiste et qu’il souhaite avoir sur les bras la situation de le France après son quinquennat », confiait-il un peu plus tôt. Ses divergences avec Marine Le Pen, qui l’appellera à 22h30 pour lui dire qu’elle venait de réunir « 900 personnes » près de Perpignan, le fondateur du FN les assume.

« 95 % d’immigration sociale »

Dans la semaine, la présidente du mouvement affirmait ne pas approuver Chantal Brunel (UMP) proposant de remettre sur leurs bateaux les immigrés arrivant d’Afrique du Nord. Le Pen, lui, trouve que la députée de Seine-et-Marne fait preuve « de simple bon sens ».

Pour les élections cantonales, Jean-Marie Le Pen : « Le succès se mesurera en nombre de voix (par rapport au dernier scrutin départemental, ndlr), pas au nombre d’élus ». Dans l’Hérault, le secrétaire départemental Guillaume Vouzellaud, qui fait campagne sur la préférence nationale dans l’attribution des logements sociaux, espère qu’une dizaine de candidats sur 25 passeront le premier tour. « Un ou deux peuvent l’emporter », assure-t-il. « La bête n’est pas morte. » C’est Jean-Marie Le Pen qui le dit.

Le président d’honneur du Front national a aussi surpris son auditoire quand il a lancé: « Vous ne devez pas en vouloir aux immigrés mais aux hommes politiques de droite et de gauche » qui ont laissé entrer en France « huit millions de personnes » dont « 95 % d’immigration sociale ».

 Selon Jean-Maire Le Pen, les révolutions en cours en Afrique du Nord n’ont rien de religieux mais sont dues à « l’explosion démographique mondiale ». Pour lui, les Libyens, Égyptiens, et Tunisiens « manifestent pour avoir le droit de dire qu’ils ont faim ».

Guillaume Mollaret, à Montpellier – Le Journal du Dimanche

NPI - 13 mars 2011

21:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Nucléaire: c'est le moment de parler clair

Communiqué de Laurent Ozon, membre du Bureau politique du Front National

Suite au séisme et au tsunami dont a été victime le courageux peuple japonais, un incident nucléaire touchant plus d’une quinzaine de réacteurs a entraîné une vague d’inquiétudes sur les conséquences possible pour les populations.

Au Japon, l’alerte est dans un premier temps venue d’une explosion dans le bâtiment abritant le réacteur n°1 de la centrale de Fukushima Daiichi. D’après nos renseignements, les données collectées par l’ambassade de France au Japon et l’agence internationale pour l’énergie atomique concordent, et rien n’indique que l’enceinte de confinement soit touchée.

En effet, ce type de centrale est conçu différemment des centrales nucléaires françaises, la portée d’une explosion dans ce bâtiment est donc potentiellement moins problématique qu’une explosion dans un bâtiment français. Car dans ces derniers, le bâtiment se confond avec l’enceinte de confinement. Une explosion en France impliquerait donc une explosion de l’enceinte, ce qui ne semble pas être le cas de la centrale de Fukushima Daiichi d’après les éléments dont nous disposons à l’heure actuelle.

Ce type d’incident grave et exceptionnel est susceptible d’entraîner des inquiétudes légitimes dans notre pays qui est doté d’un parc de centrales nucléaires civiles de 59 réacteurs.

Le Front National estime qu’il est important d’assurer une information claire du public sur ces questions, afin de ne pas alimenter les manipulations des cassandres anti-nucléaires, plus souvent motivées par le maintien d’intérêts pro-pétrole que par une démarche prétendument écologique, et qui oublient un peu vite les pollutions, impacts écologiques et victimes de la filière pétrole. La confiance implique la franchise.

Aucune source d’énergie n’est réellement sans danger, le Front National rappelle sa volonté d’engager la diversification énergétique de la France notamment par un programme ambitieux de recherche sur l’hydrogène.

Nota : le Front National a demandé par la voix de Bruno Gollnisch la mise en place d’une réunion d’urgence de la délégation parlementaires euro-japonaise afin d’entendre l’ambassadeur du Japon près de l’Union Européenne, ainsi que Madame Ashton quant à ses intentions d’intervention de secours de la part de l’Union Européenne.

Nations Presse Info - 13 mars 2011

20:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Les troupes de Kadhafi à la reconquête rapide de l'est de la Libye

Les troupes du colonel Mouammar Kadhafi ont poursuivi ce week-end leur reconquête rapide de l'est de la Libye, reprenant le contrôle du port pétrolier de Ras Lanouf samedi et sans doute celui de Brega dimanche.

L'opposition libyenne, qui ne cesse de perdre du terrain, n'a remporté de victoire que diplomatique: la Ligue arabe soutient désormais sa requête de zone d'exclusion aérienne.

Depuis leur bastion à Benghazi, des chefs rebelles ont rapporté que Brega, qui abrite un important terminal pétrolier, avait été pilonnée dimanche. La télévision d'Etat libyenne a rapporté que les troupes gouvernementales avaient repris la ville; et un rebelle, qui avait obéi à un ordre de repli, tenait de ses camarades sur place que Brega était effectivement tombée.

Samedi, les troupes gouvernementales étaient à seulement 40 km de la ville. Et dimanche, la télévision d'Etat affirmait que Brega avait été "nettoyée des bandes armées" qui y sévissaient.

Si cette information se confirme, c'est un revers militaire de plus pour l'opposition libyenne qui, la semaine dernière encore, contrôlait toute la moitié orientale du pays et progressait vers la capitale, Tripoli. L'armée de Kadhafi a renversé la situation, déversant sur la rébellion toute la puissance de feu de son aviation.

L'opposition libyenne demande depuis deux semaines une zone d'exclusion aérienne qui empêcherait les avions de Kadhafi de bombarder ses positions. La Ligue arabe a soutenu cette requête samedi, après une réunion à huis clos des ministres des Affaires étrangères de ses pays membres au Caire.

Dans son communiqué, la Ligue arabe demande à l'ONU "d'endosser ses responsabilités" et d'imposer des restrictions sur les mouvements des avions militaires libyens. Son texte a des mots durs pour le régime de Kadhafi qui, à ses yeux, "a perdu sa souveraineté". La Ligue arabe y explique en outre qu'elle va établir des contacts avec le Conseil national libyen de transition (CNLT) formé par l'opposition.

Plusieurs pays occidentaux qui soutiennent l'opposition jugeaient crucial d'obtenir un feu vert arabe avant que le Conseil de sécurité de l'ONU ne vote une zone d'exclusion aérienne en Libye. Si une telle mesure est approuvée, elle sera mise en place par les membres de l'OTAN.

La France s'est félicitée dimanche de "l'appel de la Ligue des Etats arabes au Conseil de sécurité d'imposer immédiatement une zone d'exclusion aérienne à l'encontre des appareils militaires libyens".

Dans un communiqué, son ministre des Affaires étrangères Alain Juppé promet que Paris "va accélérer, au cours des prochaines heures, ses efforts, en concertation avec ses partenaires de l'UE, de la Ligue des Etats arabes, du Conseil de sécurité des Nations unies et du Conseil national libyen de transition". Le chef de la diplomatie rappelle au passage qu'il réunit lundi à Paris ses homologues du G-8, une rencontre "à l'occasion de laquelle la situation en Libye sera évoquée".

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton prévoit par ailleurs de rencontrer lundi à Paris des représentants de l'opposition libyenne, sans qu'on sache encore lesquels.

Dimanche, dans l'ouest de la Libye, les troupes de Kadhafi semblaient se rapprocher de Misrata, la troisième ville du pays, située à environ 200 km au sud-est de Tripoli. Plusieurs habitants signalaient cette progression. D'après l'un d'eux, les rues de Misrata étaient vides: les habitants restaient calfeutrés chez eux tandis que se rapprochait le bruit des chars, des batteries anti-aériennes et des mitrailleuses.

Après de violents combats avec les rebelles, les forces gouvernementales avaient repris le contrôle samedi du port pétrolier de Ras Lanouf, un important site de raffinage et d'exportation.

Source Nouvel Obs. - 13 mars 2011

20:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Japon: nouvelles images du tsunami

 

13 mars 2011

 

 

 

20:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

"C'est le début de la fin pour Kadhafi" selon BHL

Bernard Henri-Lévy était présent à Benghazi la semaine dernière et jeudi à l’Elysée lors de la rencontre de Nicolas Sarkozy avec les émissaires de l’opposition libyenne.

Le Conseil européen de vendredi s’est montré réservé sur la Libye. Cela vous déçoit ?
Bernard-Henri Lévy.
J’aurais aimé, bien sûr, qu’on soit plus net sur la question des frappes ciblées contre les bases aériennes de Kadhafi.

 Mais, d’abord, le communiqué final ne les a pas exclues. Et, ensuite, Sarkozy a quand même obtenu que les Vingt-Sept disent, d’une seule voix : « Kadhafi, dégage. » C’est, qu’on le veuille ou non, le début de la fin pour ce bouffon sanglant et pour ses fils. Et, pour les insurgés de l’Est libyen avec qui j’ai pu parler dans la nuit de vendredi, c’est quand même une victoire.

Quel rôle avez-vous joué auprès de Nicolas Sarkozy dans la reconnaissance par la France du Conseil national de transition (CNT), l’opposition libyenne ?
Posez-lui la question. Tout ce que je peux vous dire, c’est que je lui ai téléphoné depuis Benghazi. Je suis venu le voir, ensuite, en rentrant, pour lui dire que les gens du CNT sont des gens bien, le contraire de ces islamistes que dépeint un Kadhafi aux abois. Je suis quelqu’un qui ne fait pas les choses à moitié. Je vais sur le terrain. Je rapporte un reportage sur les horreurs d’une guerre où on envoie des avions mitrailler des populations désarmées.* A mon retour, je suis prêt à tout, vraiment à tout, c’est-à-dire à aller trouver Sarkozy, le pape, qui vous voudrez, pour aider à ce que s’arrête ce carnage.

La France n’a-t-elle pas eu tort de faire cavalier seul dans cette affaire ?
C’est quoi faire cavalier seul ? C’est recevoir les émissaires d’un peuple qui se bat à mains nues contre des chars et des avions ? Eh bien vive, alors, le cavalier seul. C’est ce qu’a fait Mitterrand il y a dix-huit ans en recevant le président de la Bosnie, sorti avec moi de Sarajevo. Et c’est ce que n’a pas fait Chirac quand, à la dernière minute, il a annulé l’invitation de Massoud à Paris. Eh bien je regrette, mais Sarkozy, dans cette affaire, a été plus proche de Mitterrand que de Chirac.

Au risque de froisser nos partenaires européens ?
Ecoutez. Les « partenaires » n’auraient, de toute façon, rien fait. Ils se seraient alignés sur une Merkel qui en est encore à demander aux insurgés des certificats de morale et des examens de passage. Ou sur un Berlusconi qui, quand son ami Kadhafi a commencé à cogner, a quand même osé demander qu’on ne le « dérange » pas! Donc, je vous le répète : je n’ai pas voté pour lui; je voterai, dans un an, contre lui, mais heureusement que Sarkozy, pour le coup, a pris l’initiative.

Vous étiez à Benghazi la semaine dernière. De quoi ont besoin les insurgés libyens ?
Qu’on mette hors d’état de nuire l’aviation de Kadhafi. Deux moyens pour cela. Brouiller les systèmes de transmission et de guidage des appareils ou bombarder les pistes de décollage.

19:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

L'appel à la guerre de Bernard-Henri Lévy!


L'appel de BHL depuis Benghazi (Libye) en direct... par BernardHL

(Il y a une semaine)

02:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Dieudonné dans Rivarol: "Mon prochain spectacle s'appellera Jésus"

Image_110309nim3502__Small_.jpg Dieudonné.jpg

Dieudonné sur scène à Nice où il vient faire de faire salle comble avec "Mahmoud"

( Cliquez sur la photo)

http://www.medialibre.eu/6395/dieudonne-dans-rivarol-mon-...

Une interview de l'humoriste à lire absolument! 

Source media libre - 10 mars 2011

 

 

01:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Libye: avant d'envoyer dollars et fusils, le Pentagone va faire passer "l'examen" aux insurgés

Manlio Dinucci - Il Manifesto

Faisant référence aux rebelles libyens qui se battent contre Kadhafi, le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney a déclaré : « La possibilité de les armer, de leur fournir des armes, est une des options que nous sommes en train de considérer ». Mais, a-t-il ajouté, si nous choisissons cette option nous devons être « bien informés » et conscients de « ce que nous essayons de réaliser ».

Washington -explique le New York Times- est très attentif à ne pas jeter des armes dans un conflit qui implique « des groupes sur lesquels l’intelligence est limitée ». Il serait « prématuré », a dit Carney ironiquement, d’« envoyer une cargaison d’armes à une boîte postale en Libye ». De ce fait, « nous sommes en train d’utiliser de nombreux canaux pour contacter des groupes et individus de l’opposition, pour en savoir plus sur les objectifs qu’ils poursuivent, sur ce qu’ils veulent ».

En d’autres termes : les différents groupes qui participent à la rébellion sont soumis à une sorte d’examen par des agents de la Cia et des fonctionnaires étasuniens, évidemment déjà au travail en Libye. Ceci est confirmé indirectement par Mustapha Abd al Jalil (ex-ministre de la justice de Kadhafi, aujourd’hui président de l’organe politique des rebelles), qui a parlé de contacts avec des représentants étasuniens. Le but de l’examen est d’établir quels rebelles sont fiables et lesquels ne le sont pas. Le résultat, si les rebelles arrivaient à renverser Kadhafi ou si c’est l’OTAN qui le fait, étant que les groupes que Washington considère fiables auront le pouvoir en main avec la force des armes et de l’entraînement reçus du Pentagone.

A Washington, confirme le New York Times, on est en train de considérer l’option non seulement d’armer les rebelles (ceux qui auront réussi l’examen de la Cia), mais aussi de les entraîner et de leur fournir de l’intelligence, c’est-à-dire des informations sur les objectifs à frapper. Une autre option prise en considération est celle d’ « infiltrer de petites équipes des Forces pour les opérations spéciales, pour assister les rebelles comme ça a été fait en Afghanistan pour renverser les Talibans ».

 Ces équipes sont spécialisées dans l’entraînement de groupes rebelles, de façon à « les transformer en une nuit en combattants plus efficients, en leur fournissant quelques connaissances de base, des équipements et un leadership ».

Dans ce contexte, un rôle important est joué par les bases étasuniennes de Camp Darby, entre Pise et Livourne, et de Sigonella en Sicile. La première a été activée pour l’envoi de « aides humanitaires de l’US Aid », officiellement destinées aux réfugiés à la frontière entre la Tunisie et la Libye. Les matériaux sont transportés par le 3ème Bataillon de la 405ème Brigade à l’aéroport militaire (italien, NdT) de Pise, où ils sont chargés sur des C-130J arrivés de la base de Ramstein en Allemagne.

Notre position, dit le commandant de la brigade (étasunienne, NdT), nous offre « des capacités logistiques uniques puisque notre dépôt est à 30 minutes de l’aéroport (italien, NdT) de Pise », celui-là même où se trouvera le Hub militaire national (italien, NdT) qui va être mis à disposition aussi de Camp Darby. Comme c’est Camp Darby qui se charge d‘envoyer dans d’autres pays des armes et des « donations » de l’US Aid, personne ne peut savoir ce qu’il y a dans les paquets cadeau qui arrivent à la frontière des zones libyennes contrôlées par les rebelles.

Au même moment a été activée la base aéronavale de Sigonella, d’où partent d’autres avions, les KC-130 des marines, toujours pour apporter des « aides humanitaires ». Mais, détail non négligeable, c’est de Sigonella qu’opère une force spéciale étasunienne pour des missions secrètes en Afrique, et d’où partent les vols des avions-espions Global Hawks. Les « faucons global » qui tournoient déjà sur la Libye, non pas pour y apporter la démocratie, mais pour amener la Libye et sa richesse énergétique sous la domination des Etats-Unis /OTAN.

Edition de mercredi 9 mars 2011 de il manifesto

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

Oulala.net

 

00:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Fukushima: accident nucléaire de niveau 4 sur une échelle de 7

1598509.jpg Fukushima.jpg

 http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/planete/20110312...

12 mars 2011

00:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

12/03/2011

Richard Berry veut partir de ce pays si Marine Le Pen arrive au pouvoir

Photo0669.jpg Berry.jpg

(Cliquez sur la photo pour la voir en totalité)


"Si Le Pen passe ? Pourquoi pas partir à... par lesgrandesgueules

http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Berry

12 mars 2011

23:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

L'avortement est la première cause de mortalité à New York

aborjpg.jpg

Campagne anti-avortement sur les murs de New Yok

J’avais lu, quelque part, que la ville de New York, celle qu’on vous montre tout le temps sur les étranges lucarnes comme le modèle de toutes les villes “bobo” du monde, était la ville des États-Unis où se pratiquaient le plus grand nombre d’avortements proportionnellement à sa population.

Le pourcentage des avortements est proprement effroyable à New York : 41 % des grossesses se terminent par un avortement ! Mais j’ignorais totalement les précisions abominables qu’a données hier Jack Smith sur son blogue The Catholic Key Blog, à savoir que, d’après les statistiques officielles du département de la Santé publique de New York pour 2008, la ville a enregistré cette année-là 55 391 décès (toutes causes confondues : de la mort naturelle à l’homicide en passant par les accidents ou les maladies), mais 82 475 avortements (qui ne sont, évidemment, pas comptabilisés dans les “décès” par la ville de New York).

Les êtres humains morts des suites d’un avortement à New York représentent donc 149 % des décès causés par une autre raison. Quand une ville avorte de 60 % de son avenir chaque année, c’est qu’elle n’en a plus aucun… Allo, maman, “bobo”.

Nouvelles de France - 12 mars 2011

23:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Un génocide voilé - La traite négrière arabo-musulmane

Tidiane N'Diaye est interviewé au sujet de son livre "Le génocide voilé" paru en 2008.

Tidiane N'Diaye est anthropologue, économiste et écrivain franco-sénégalais. Chercheur reconnu, il est l'un des grands spécialistes des civilisations négro-africaines et de leurs diasporas. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Economiste de l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) et auteur de nombreuses études économiques et sociales sur les départements français d'Outre mer. Il est également Directeur de Recherches à Sup-de-Co Caraïbes.

21:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Meeting de Marine à Six-Fours (Var): salle archi-comble!

SixFours-meeting-salle.jpg

(Cliquez sur la photo pour la voir en totalité)

A quelques jours du premier tour des élections cantonales, la fièvre de la campagne électorale est grimpée d’un cran. A Six-Fours-les-Plages, dans le Var, la visite de Marine Le Pen venant soutenir Frédéric Boccaletti, conseiller régional et municipal du FN, ce soir samedi 12 mars à 18h30 à l’espace culturel André Malraux retenait toutes les attentions.
Voici, ci-dessous une vue générale de la salle archi-comble quelques minutes avant le début de la réunion publique !

Nations Presse info

20:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Séisme: l'axe de la Terre a dévié de 10 cm

188832260.jpg Japon.jpg

Le séisme de magnitude 8,9 qui a frappé vendredi le Japon a déplacé l'axe de rotation de la Terre de près de 10 cm, a annoncé l'Institut national de géophysique et de vulcanologie d'Italie.

Selon les experts, "ce phénomène a exercé sur l'axe de rotation de la Terre une action plus importante que le séisme de 2004 à Sumatra". Cette catastrophe naturelle avait alors provoqué une déviation de l'axe de 6 cm.

Les chercheurs italiens estiment que le tremblement de terre japonais ne cède qu'au séisme le plus violent de l'histoire: le Grand tremblement de terre de 1960 au Chili. Selon différentes estimations, sa magnitude variait de 9,3 à 9,5.

ROME - 11 mars - RIA Novosti

 

19:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)