Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2009

Résultats complets du 1er tour des municipales

La liste du Front national, avec la vice-présidente du parti Marine Le Pen, est arrivée en tête du premier tour de l'élection municipale d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), avec 39,34% des voix, devant la liste du divers gauche Daniel Duquenne (20,19%).

  La liste d'Union de la gauche, conduite par le socialiste Pierre Ferrari, est arrivée seulement en troisième position avec 17,01% des voix, selon des résultats publiés par la préfecture.

Le FN a profité de la gestion désastreuse du maire socialiste Gérard Dalongeville, épinglé à de multiples reprises par la Chambre régionale des comptes, et finalement mis en examen et écroué en avril dans une affaire de fausses factures qui éclaboussent son entourage.

La participation au scrutin a atteint 60,15%, soit 8 points de moins que lors du premier tour de l'élection municipale de 2008.

La liste des Verts est arrivée en quatrième position avec 8,52% des voix.

AFP. 28 juin 2009

22:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

39,5% des voix pour Steeve Briois et Marine Le Pen

Briois.jpg

Hénin-Beaumont - NP Info - le 28 juin à 19 h 15

Les chiffres provisoires viennent de tomber : la liste soutenue par le Front National arrive largement en tête de l’élection municipale partielle d’Hénin-Beaumont avec un score de 39,5% des voix en ce dimanche 28 juin, jour du 1er tour de cette consultation attendue par de nombreux observateurs de la vie politique française. Celle de Duquenne ferait 20%, tandis que  la liste de Ferrari, soutenue par le parti socialiste, les communistes et… le MoDem, arriverait à rallier  à peine 17 %  des voix.

Il est clair que les héninois et les beaumontois ont voulu montrer par ce véritable plébiscite qu’ils aspiraient à un vrai changement et qu’ils veulent tirer définitivement un trait sur le socialisme  local, qui a tant fait de mal à cette commune ouvrière avec la gestion calamiteuse de l’équipe précédente.

Il faut maintenant pour cela que l’essai soit transformé dimanche prochain.

Les résultats du scrutin d’Hénin-Beaumont viennent de tomber et montrent bien à quel point le héninois et les beaumontois en ont assez des méthodes de voyous qui sévisent à Hénin-Beaumont. NP Info reprend ce texte de Steeve Briois paru vendredi dernier, car il nous avait échappé. Or, il illustre bien, justement, ces méthodes utilisées par les candidats de gauche.

Duquenne et Ferrari dérapent

On croyait, qu’avec l’incarcération de Dalongeville, les méthodes déloyales allaient cesser. Alors que la campagne se passait relativement bien (hormis le blog de délation d’Alpern et ses commentaires abjects), Daniel Duquenne a été le premier à distribuer, vers 17h00, un tract de dernière minute mettant en cause deux concurrents et ceci à la limite de la diffamation. Vers 21h00, c’est Pierre Ferrari qui en a fait autant.

Tout ceci est désolant et oblige les mis en cause à répondre. Une lamentable surenchère qui prouve bien que Duquenne et Ferrari sont les enfants du système Darchicourt-Dalongeville. Il est évident que ces tracts de dernière minute nuiront à leurs auteurs respectifs.

Steeve Briois

Tout reste à craindre de la part des ennemis de la Droite nationale... Ils sont prêts à s'allier avec le diable pour faire barrage au FN!

21:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Marine Le Pen et Steeve Briois en tête à Hénin-Beaumont

FN Marine le Pen à Hénin Beaumont 28 juin 2009.jpg
Marine Le Pen à Hénin-Beaumont le 28 juin 2009
(Cliquez sur la photo pour la voir en totalité)

Sans surprise, le FN et sa vice-présidente Marine Le Pen ont pris la tête du premier tour des élections municipales partielles de Hénin-Beaumont (Nord-Pas-de-Calais). Les sondages créditent en effet de 38% des voix la liste menée par Steeve Briois, avec Marine Le Pen en numéro deux, largement en tête devant les cinq listes de gauche.

La doite nationale devancerait la liste de Daniel Duquenne (Alliance Républicaine), puis celle du socialiste Pierre Ferrari.

 

Vers 17 heures, selon la Voix du Nord, les bureaux de vote pointaient un taux de participation de 56,4%, laissant entendre qu'il devrait finalement dépasser le niveau de 63 % enregistré au premier tour de l'élection de 2008. Le Front national ne s'était jamais autant senti fort, face à une gauche ébranlée par sa défaite aux Européennes. Le parti de Jean-Marie et Marine Le Pen a saisi l'occasion de ravir la mairie de cette petite commune du bassion minier, touchée de plein fouet par la crise, après la révocation du maire sortant, Gérard Dalongeville, accusé de corruption.

Le Parisien - 28 juin 2009

 

21:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

L'humoriste juif Gad Elmaleh boycotté au Liban en raison de ses liens avec Israël

Gad El maleh soupçonné.jpg
Gad El maleh XXX.jpg

L'humoriste francophone Gad Elmaleh, qui possède la double nationalité marocaine et canadienne, a annulé une tournée au Liban après avoir été pris dans une polémique sur ses liens présumés avec Israël, a rapporté son agent dans un communiqué reçu dimanche à Beyrouth.

L'affaire a éclaté cette semaine lorsque des sites internet et des médias libanais, notamment la chaîne du Hezbollah islamiste, Al Manar, ont présenté M. Elmaleh, d'origine marocaine et de confession juive, comme un ancien soldat israélien.

L'humoriste devait effectuer une tournée du 13 au 15 juillet dans le cadre du festival international de Beiteddine (sud-est de Beyrouth).

"Suite aux différentes manifestations d'hostilité et appels au boycott à l'encontre de la venue de M. Gad Elmaleh, c'est avec regret que nous nous voyons contraints d'annuler la participation de l'artiste au festival de Beiteddine, les 13-14 et 15 Juillet prochains, considérant que ces éléments pourraient mettre en danger la sécurité de l'artiste et entraver le bon déroulement des spectacles", dit M. Gilbert Coullier dans le communiqué reçu par l'AFP.

Un des responsables du festival, Wafa Saab, a confirmé que les organisateurs et l'artiste avaient reçu de nombreux courriels et coups de téléphone appelant au boycottage du spectacle.

"Nous avions des assurances de l'agent de l'artiste et de l'artiste lui-même que ces allégations étaient fausses, mais certains médias insistaient", a-t-il ajouté.

Les billets pour les trois spectacles de M. Elmaleh, qui devaient se donner à guichets fermés, seront remboursés, a dit M. Saab.

Jeudi, M. Coullier avait qualifié de fausses les informations de "certains médias libanais selon lesquelles l'humoriste Gad Elmaleh serait un sympathisant de l'Etat d'Israël".

Il avait notamment démenti qu'il ait appartenu à l'armée israélienne après la publication d'une photo d'un homme en uniforme israélien présenté comme l'artiste français.

"Gad Elmaleh n'a jamais fait partie de l'armée israélienne. Il est évident que ce n'est pas Gad Elmaleh qui figure sur cette photo, quiconque connaissant un minimum l'artiste pourra le constater sans peine", avait souligné M. Coullier.

Le chanteur Patrick Bruel, de son vrai nom Maurice Benguigui, avait dû annuler des concerts au Liban dans les années 1990 pour son soutien à Israël.

AFP. 28 juin 2009

20:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Des cochons qui vont gêner certains hôtes d'Angela Merkel!

Cochons 1933.jpg
Les trois petits cochons (animation US - 1933)
Château de meseberg.jpg
Le château rénové de Meseberg (Brandebourg)
(Cliquez sur les photos pour les voir en totalité)

Aux portes du château de Meseberg, qui accueille les invités de marque de la chancelière allemande, une porcherie va reprendre ses activités avec pas moins de 1 476 bêtes.

Dorénavant la chancelière, Angela Merkel, devra tendre un doigt humecté, pour déterminer d'où vient le vent, avant de recevoir ses invités de marque au château de Meseberg. S'ils se risquent à y séjourner, Nicolas Sarközy, Barack Obama ou Dmitri Medvedev devront composer avec de nouveaux voisins fort malodorants et bruyants : les 1 476 cochons «fraîchement» installés dans une porcherie aux portes du «Schloss Meseberg» et la cohorte de mouches les accompagnant.

La polémique liée à l'arrivée des cochons a fait monter la fièvre à Meseberg, un village rural du Brandebourg de 155 habitants. Situé à soixante kilomètres au nord de Berlin, en ex-RDA, au bord d'un lac, dans un environnement idyllique, le château baroque décati par quarante ans de régime communiste a été rénové à grands frais par la fondation Messerschmidt. Après y avoir investi 25 millions d'euros, la fondation a cédé le bail du château à la République fédérale, en 2007, moyennant un loyer d'un euro symbolique par an, pour qu'elle y loge les chefs d'État invités en Allemagne. Chirac, Bush et Barroso y ont déjà séjourné.

Président de la très influente fondation Messerschmidt, Hans Heinrich von Srbik, a tout tenté pour empêcher le débarquement des cochons, qui doivent s'installer ces jours-ci dans la porcherie désertée en 2006 après l'effondrement des cours de viande porcine. En vain. Il ne décolère pas.

 «Je suis dans une colère pestilentielle, tient à préciser cet ancien banquier autrichien aux tempes argentées. Parce que l'on va mettre cette cochonnerie sous le nez des invités d'État. Le Brandebourg compte des milliers de porcheries vides. Pourquoi doit-on précisément remettre en activité celle qui est collée à un lieu qui est la carte de visite de l'Allemagne ? Quelle image donnons-nous ?»

En comptant la construction de l'hôtel adjacent au château de Meseberg, sa fondation a investi quelque 45 millions d'euros au total. Les porcs éliront domicile à seulement 750 mètres de la résidence d'État. «Autant dire aux portes du château, le moindre coup de vent sera fatal», se lamente von Srbik, qui redoute les odeurs, mais aussi les risques bactériologiques, infligés aux invités du gouvernement allemand et aux touristes logeant à l'hôtel. Christin Zehmke, maire de la commune, est inquiète elle aussi. Sa grand-mère a travaillé au restaurant du château à l'époque de la RDA, lorsque la porcherie était encore en activité. «J'ai surtout peur à cause des mouches géantes», affirme cette femme dont les parents s'étaient mariés au château… «Chaque part du gâteau des mariés hébergeait au moins une mouche.»

Les élus locaux affirment qu'il était impossible d'interdire la remise en service de la porcherie. Située en plein cœur d'une région agricole, celle-ci dispose de toutes les autorisations requises. Dépendante de l'agriculture, la grande majorité des habitants de Meseberg affirme d'ailleurs ne pas comprendre de quel droit on pourrait interdire à un éleveur d'exercer son activité dans leur village. Morgan Nielsen, l'ex-propriétaire danois, reste totalement hermétique au désespoir de la fondation Messerschmidt : «Les paysans dérangent toujours quelqu'un.»

Il dit ne pas comprendre la colère de von Srbik. L'argent investi ? «Et alors ! Est-ce que monsieur von Srbik a acheté la ville entière», s'emporte-t-il. Nielsen se dit persuadé que la puanteur ne sera pas si terrible. Et de rappeler que les cochons font aussi parfois de formidables animaux de compagnie...

Le Figaro - 19 juin 2009

   

20:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Michael Jackson s'était converti à l'Islam

MOSCOU, 26 juin - RIA Novosti. Pratique généralement réprouvée par l'islam, l'autopsie du corps de Michael Jackson, décédé jeudi à Los Angeles, est acceptable s'agissant d'une personne mondialement célèbre, a annoncé le premier vice-président du Conseil des muftis de Russie, Damir Guizatoulline.

Grandi dans une famille de témoins de Jéhovah, le "roi de la pop" s'était converti en novembre 2008 à l'islam, selon le journal britannique Sun. Jackson avait adopté le prénom Mikaeel en l'honneur d'un des anges d'Allah.

Le Coran insiste pour que la dépouille des défunts soit entourée du plus grand respect, la mutilation d'un corps étant équivalente à celle d'une personne vivante. L'autopsie n'est donc pas pratiquée sauf nécessité absolue.

"C'était un grand homme, qui a beaucoup fait pour l'amour et la concorde. Son activité appartient à l'ensemble de la communauté internationale. Les médecins et les spécialistes doivent donner leur avis", estime M. Guizatoulline.

Concernant la tradition voulant qu'un croyant soit enterré le jour de sa mort avant le coucher du soleil, M. Guizatoulline a déclaré que dans "le monde globalisé actuel, les Musulmans vivent dans différentes parties de la planète, et il est très difficile d'enterrer une personne le jour même. Cette exigence n'est pas toujours respectée, c'est très compliqué".

Selon lui, les millions de fans de Michael Jackson, très présents dans le monde arabe et musulman, doivent savoir de quoi est mort l'artiste, pour éviter rumeurs et émotions inutiles.

Michael Jackson, star internationale de la pop et auteur du disque le plus vendu au monde, Thriller, s'est éteint jeudi à Los Angeles à l'âge de 50 ans des suites d'une crise cardiaque.

18:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

27/06/2009

Typhaine Taton, 5 ans: ses grands-parents paternels passent de la colère au désespoir

Appel à témoinTyphaine Taton.jpg

Huit jours après la déclaration de la disparition de la petite fille de cinq ans à Maubeuge, ses grands-parents paternels supportent de plus en plus mal l'attente. Leur demande de soutien psychologique est pour l'instant restée sans suite.

«  Certains de mes petits-enfants, pourtant déjà grands, recommencent à faire pipi au lit. D'autres tiennent des propos très violents. Ils ne comprennent pas pourquoi leur cousine, avec qui ils ont grandi, n'est pas là. Ils ont besoin d'aide. » Au bord des larmes, Marie-José Taton lance un appel au secours. Elle semble épuisée par plus d'une semaine d'incertitude autour de l'absence de Typhaine, qu'elle a élevée jusqu'à la fin de l'année dernière.

Dans le salon de son appartement monsois, tout proche de Lille, la télé reste allumée. Pour les infos. Descendre acheter le journal devient une expédition. «  Tous les gens du quartier, qui connaissaient bien Typhaine, me demandent des nouvelles. Difficile de leur répondre : c'est la presse qui nous informe. » La grande famille Taton fait bloc autour de Marie-José. Ses filles, les « tatas » les plus proches de Typhaine, l'entourent en permanence. Parfois, un souvenir de la petite fille ramène un sourire sur des mines fatiguées. «  Un de mes fils me prive d'Internet, pour me protéger... » La pression s'accumule. Par moments, la colère fait place au désespoir, vite balayé par l'urgence de savoir. «  Nous avons demandé un soutien psychologique à la PJ il y a deux ou trois jours. Mais depuis, pas de réponse », regrette Marie-José.

« Il faut qu'on sache »

Difficile de se faire une idée de ce qui s'est réellement passé ce 18 juin, dans le centre-ville de Maubeuge, là où Anne-Sophie, la maman de Typhaine, dit l'avoir perdue. Jeudi, les plongeurs ont de nouveau sondé la Sambre. En vain. «  Regardez, cela fait plusieurs fois qu'ils replongent. C'est que ma petite-fille n'est pas dans l'eau. Mais dans ce cas, où est-elle ? » Pour l'instant, les enquêteurs peinent à apporter une réponse.

Et là, c'est le coeur d'une mère de douze enfants qui crie : «  Il faut qu'on sache. Si quelqu'un sait quelque chose, c'est le moment de parler. L'attente est trop dure... » Hier après-midi, cent cinquante et une affiches (notre photo) avec la photographie de Typhaine ont été mises sous pli à la mairie d'Aulnoye-Aymeries afin de parvenir à chaque maire des 150 autres communes de l'arrondissement d'Avesnes-sur-Helpe.

Ces affiches portent trois numéros de téléphone afin que les personnes qui croiseraient Typhaine puissent alerter la police et faire avancer les recherches.

La maman de Typhaine, Anne-Sophie Faucheur, nous a dit qu'avec Nicolas, son concubin, ils allaient organiser le plus vite possible la distribution de ces affiches réalisées à titre gracieux par un graphiste de la ville d'Aulnoye-Aymeries et imprimées gratuitement par une société de la région lilloise. • G. B. ET M. VDK.

Numéro vert. - La direction interrégionale de la PJ à Lille a mis en place un numéro pour recueillir des témoignages : le 0 805 557 559, joignable 24 heures sur 24.

Les rédactions de La Voix du Nord
La Voix du Nord - 27 juin 2009

19:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

VIDEO 9000 milliards de dollars égarés par la FED...

http://www.dailymotion.com/video/x9oibr_9000-milliards-de...

(sous-titres français)

Le 5 Mai 2009, Alain Grayson questionne l'Inspecteur Général, Elisabeth Coleman,de la FED sur les 9,7 trillions de dollars qui ont disparu et sur ceux ou celui qui ont bénéficié de cet argent.

L'Inspecteur Général de la Réserve Fédérale (FED) dans la vidéo ci-dessus, reconnaît que des trillions de dollars ne peuvent pas être retrouvés.

19:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Hénin-Beaumont: est-ce possible?

marine-le-pen-et-steeve-briois-150x150.jpg
Demain aura lieu la municipale partielle d”Hénin Beaumont.

L’UMP, quasi inexistante, et la gauche divisée sur cinq listes, laissent à Steeve Briois et Marine Le Pen qui conduisent la liste nationale la possibilité de gagner (35% des intentions de vote).

Le candidat socialiste soutenu par Martine Aubry et le MoDem, le jeune Pierre Ferrari, 27 ans, n’est crédité pour le moment que de 19 % des intentions de vote. La liste divers gauche de Daniel Duquenne et celle des Verts comptabiliseraient respectivement 18 % et 10 % des voix. Une triangulaire au second tour permettrait sans aucun doute à la liste de Briois-Le Pen de l’emporter.

Altermedia info - 27 juin 2009

19:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Un monde pourri

Gay Pride homo en rose.jpg
Un travesti - Paris 27 juin 2009
Delanoe Gay Pride 2009.jpg
Delanoë, Liza Minelli et Jean-Paul Huchon en tête de la Gay pride 2009

Liza Minnelli est actuellement à Paris, où elle doit se produire samedi soir pour le public du Palais des Congrès. Mais avant son récital, la chanteuse américaine a fait une rapide apparition, qui n'était pas annoncée, au départ du cortège de la Gay Pride. 

L'artiste a été accueillie par le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë, un fidèle de ce rassemblement, ainsi que par Jean-Paul Huchon, président PS de la région Ile-de-France et Harlem Désir, membre de la direction du PS et député européen.

Environ 200.000 personnes selon la police et 700.00 selon les organisateurs ont participé à cette Marche des Fiertés fiertés lesbiennes, gay, bi et transsexuelles. Cette foule immense est partie vers 14H00 de Montparnasse pour converger au son de musiques pop ou techno vers la place de la Bastille (XIe), dans un cortège haut en couleur et observé par des milliers de badauds.

Le slogan «1969-2009 : fier(e)s de nos luttes, à quand l'égalité réelle ?» revient sur 40 années de combat pour la reconnaissance et les droits de ces personnes.

«Il nous manque toujours le droit au mariage, à l'adoption, à la procréation médicalement assistée pour les couples de lesbiennes, et la mise en oeuvre de la dépsychiatrisation des transsexuels promise par la ministre de la Santé en mai», a déclaré avant le début de la manifestation Philippe Castel, porte-parole de l'Inter LGBT (interassociative lesbienne, gay, bi et transsexuelle, regroupant une cinquantaine d'associations)

Le Parisien - 27 juin 2009

19:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Fillon va travailler plus longtemps pour sauver sa retraite

Fillon 26 juin 09 Nogent-le -Rotrou.jpg
Fillon à Nogent-le-Rotrou le 26 juin 2009

Le Premier ministre François Fillon a déclaré samedi devant les cadres de l'UMP qu'il "n'y a pas d'autre solution pour sauver nos régimes de retraite que de travailler plus longtemps".

"Il n'y a pas d'autre solution pour sauver nos régimes de retraite que de travailler plus longtemps, alors même que la vie s'allonge. Si ça n'est pas le cas alors il faudra débattre ensemble de la question de l'âge légal de la retraite," a déclaré M. Fillon.

Il a estimé qu'il faudrait auparavant "évaluer les résultats des réformes successives depuis maintenant une quinzaine d'années" en matière de retraites.

Mi-juin, M. Fillon avait déjà estimé que repousser l'âge légal de la retraite "n'est pas une question taboue" et que le sujet "mérite un débat national".

"Autour de nous, dans tous les pays européens, on a repoussé l'âge légal de la retraite," avait-il alors déclaré, souhaitant un "débat national" sur la question après une polémique suscitée par Brice Hortefeux, alors ministre du Travail. Ce dernier avait énuméré trois "pistes" sur la question des retraites: "diminuer les pensions, augmenter la durée de cotisation, reporter l'âge de départ à la retraite (...) jusqu'à 67 ans".

M. Fillon avait souligné qu'un débat du Conseil d'orientation des retraites était prévu en 2010, selon la réforme qu'il avait lui-même impulsée en 2003.

"Nous allons voir ce que les partenaires sociaux vont nous proposer en 2010 comme solution pour améliorer le système des retraites français, mais rien n'est tabou," avait-il dit, soulignant que "tous les sujets sont sur la table".

Les réformes successives des retraites, mises en route en 1994 par Edouard Balladur, en 2003 par François Fillon (alors ministre du Travail) et en 2007-2008 par Xavier Bertrand n'ont pas touché à l'âge légal au dessus duquel il est possible de partir à la retraite, fixé à 60 ans depuis 1982.

Ces réformes ont en revanche allongé progressivement la durée de cotisation exigée pour bénéficier d'une retraite à taux plein, qui était de de 37 ans et demi de cotisations avant 1994 et qui sera de 41 ans en 2012.

Par ailleurs, l'âge auquel un employeur peut mettre un salarié d'office à la retraite a été relevé par le Parlement au 1er janvier dernier de 65 ans à 70 ans.

AFP. 27 juin 2009

 

17:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Italie: 9 anciens SS allemands condamnés à perpétuité par contumace

Croix gammée ITALIE.jpg

Neuf anciens SS allemands, âgés de 84 à 90 ans, ont été condamnés à perpétuité par contumace dans la nuit de vendredi à samedi par le tribunal militaire de Rome, pour le massacre de 350 civils en août 1944 dans des villages de Toscane (centre), a rapporté l'agence italienne Ansa.

Onze anciens nazis comparaissaient pour ces massacres, mais l'un d'entre eux, Max Roithmeier, ex-sergent SS, est décédé au cours du procès, et un second, Walter Waage, a été acquitté par la cour.

Les neuf autres hommes ont été condamnés à perpétuité pour avoir "participé à des violences et homicides" ayant causé la mort "d'environ 350 citoyens italiens parmi lesquels de nombreuses femmes, des personnes âgées et des enfants, désarmés", et pour avoir "agi avec cruauté et préméditation", selon les rendus du tribunal militaire cités par l'Ansa.

L'Allemagne a également été condamnée en tant que "responsable civile" et devra verser une première indemnisation d'1,25 million d'euros à des familles de victimes.

"Cette sentence rend finalement justice à ceux qui subirent directement les atrocités du nazisme", a commenté le président de la région Toscane Claudio Martini, parlant d'"une page terrible de l'Histoire. Même si 65 ans sont passés, nous ne devons pas oublier ce qui est arrivé".

Environ 350 habitants des villages ou hameaux toscans de Bardine di San Terezo, Tendola et Valla, dans la commune de Fivizzano, avaient été massacrés les 19 et 27 août 1944. A Bardine di San Terezo, 53 hommes avaient été fusillés et les corps exposés avec une pancarte affirmant: "Voici la fin réservée à ceux qui aident les partisans".

L'enquête avait pu être rouverte après la découverte en 1994 dans une armoire - baptisée l'"armoire de la honte" - de 695 livrets militaires de soldats allemands susceptibles d'être poursuivis pour les crimes de guerre commis au cours de la retraite des troupes nazies en 1944 de Toscane et d'Emilie-Romagne.

Les poursuites ont été confiées au tribunal militaire de La Spezia (nord-ouest) avant d'être transférées récemment au tribunal militaire de Rome.

AFP 27 juin 2009

16:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Le soldat Shalit bientôt libre? Contre 500 prisonniers palestiniens dans les geôles d'Israël?

Gilad Shalit va être libéré en Egypte.jpg
Gilad Shalit se porte bien

Selon le quotidien israélien « Haaretz», les pressions s'accentuent pour une libération, trois ans après sa capture, du prisonnier franco-israélien.

Le cauchemar de Gilad Shalit va peut-être bientôt prendre fin. Depuis trois ans ce soldat franco-israélien enlevé par des islamistes palestiniens du Hamas est détenu quelque part dans la bande de Gaza totalement isolé du reste du monde. Ses ravisseurs menacent de le tuer si l'armée israélienne tente de le libérer de force et exigent pour sa libération que plus d'un demi-millier de détenus palestiniens soient relâchés. Pour le moment, toutes les négociations ont échoué.

Mais, selon le quotidien israélien Haaretz, un dénouement pacifique serait imminent, grâce à l'intervention des États-Unis. Prudent, le gouvernement de Benyamin Nétanyahou a adopté un profil bas en refusant de confirmer. Le premier ministre ne manque toutefois jamais une occasion de chercher de l'aide, y compris auprès de Nicolas Sarkozy cette semaine, lors de sa visite à Paris.

Le scénario mis au point par les diplomates américains prévoirait que Gilad Shalit soit transféré en Égypte, où il bénéficierait d'un régime de semi-liberté. Il pourrait notamment rencontrer sa famille et recevoir des visites, ce que le Hamas lui a toujours refusé. Son retour en Israël aurait lieu dès la conclusion d'un accord sur liste des détenus palestiniens à libérer. Sur le papier, le contexte est favorable pour un tel arrangement. Les États-Unis se sont rapprochés de la Syrie, qui abrite le quartier général du Hamas, en annonçant la réouverture de leur ambassade à Damas. Les Égyptiens font pression sur les islamistes pour en finir avec cette affaire, tandis qu'Israël est prêt à lever le blocus qui asphyxie la bande de Gaza.

Après bien des hésitations dénoncées par le père du soldat, Noam Shalit, les autorités israéliennes ont accepté l'idée de libérer des «terroristes ayant du sang sur les mains», en d'autres termes qui ont participé à des attentats anti-israéliens. Les deux tiers des Israéliens, selon un récent sondage, se déclarent favorables à un tel échange. Au fil du temps, Gilad Shalit a en effet acquis une stature de héros malheureux, broyé par une épreuve de force qui le dépasse totalement.

 De très nombreux Israéliens dont les enfants effectuent leur service militaire vivent cette histoire comme un drame personnel en rappelant que l'armée israélienne s'est toujours enorgueillie de ne jamais abandonner un de ses soldats à l'ennemi.

Le long calvaire de Gilad Shalit a d'ailleurs été une des motivations des trois semaines d'offensive militaire israélienne dans la bande de la bande de Gaza du début de l'année qui a provoqué plus 1 400  morts et de très importants dégâts matériels. Les commandos des unités d'élite espéraient pouvoir exfiltrer le soldat, mais ils ont apparemment dû renoncer pour ne pas mettre sa vie en danger dans les mains de ravisseurs prêts à tout pour conserver cet «atout». L'option «militaire» étant semble-t-il impraticable, reste la voie diplomatique. Benyamin Nétanyahou se dit prêt à l'emprunter, mais reste pour le moment très discret. Seule certitude : ramener Gilad Shalit sain et sauf dans ses foyers, même au prix fort, constituerait son premier succès depuis son retour au pouvoir il y a trois mois.

Le Figaro - 26 juin 2009

01:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

VIDEO L'émotion des fans de Michael Jackson devant Notre-Dame

http://videos.leparisien.fr/video/iLyROoafMUVY.html

Vendredi 26 juin 2009, plusieurs milliers de fans de Michael Jackson se sont retrouvés devant Notre-Dame après l'annonce de la mort du chanteur. Très émus, ils ont rendu hommage au roi de la pop en chantant et en brandissant des photos de leur idole.

 

00:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

MAM: le grand emprunt pourrait servir à rénover les prisons

MAM à Fresnes le 26 juin 09.jpg
A Fresnes le 26 juin 2009
(Cliquez sur la photo pour la voir en totalité)

La ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie a évoqué vendredi à Fresnes (Val-de-Marne) l'éventualité de l'utilisation de crédits dégagés par le futur grand emprunt de l'Etat pour améliorer l'état "déplorable" des prisons.

La garde des Sceaux et son secrétaire d'Etat Jean-Marie Bockel ont visité la prison de Fresnes, où sont détenus environ 2.400 personnes pour quelque 1.600 places.

Le problème des prisons françaises "n'est pas seulement un problème de surpopulation, c'est également un problème qualitatif", a dit devant la presse Mme Alliot-Marie.

"Nous avons besoin de construire de nouvelles places de prison, c'est l'une des missions que le président de la République m'a confiées" mais "par ailleurs, l'état des prisons est tout à fait déplorable, il faut donc aussi améliorer la qualité de cet état", a ajouté la ministre.

Elle a affirmé qu'"il y aurait un budget pour" cela et évoqué la piste du futur emprunt lancé par l'Etat, annoncé lundi devant le Congrès par le président Nicolas Sarkozy.

Le chef de l'Etat avait à cette occasion présenté comme l'une des priorités du gouvernement l'amélioration des conditions de détention, qualifiant les prisons de "honte de la République".

"A partir du moment où il s'agit d'une priorité du président de la République, il est probable que dans le cadre des crédits dégagés par le grand emprunt, j'essaierai d'obtenir le maximum de crédits pour cela", a déclaré Michèle Alliot-Marie.

Le projet de loi pénitentiaire, adopté au Sénat, n'est toujours pas à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale. Parlant d'un "texte important", Mme Alliot-Marie a dit que le calendrier parlementaire était "quelque peu encombré".

Elle a déclaré "espérer que la mise en oeuvre du nouveau réglement de l'Assemblée permettra d'accélérer les discussions" pour permettre l'adoption de ce texte. La première mouture élaborée par l'ex-garde des Sceaux Rachida Dati avait été fortement critiquée par les professionnels, le jugeant nettement insuffisant pour régler le malaise pénitentiaire. Le texte a été fortement remanié lors de son examen par les sénateurs.

Après s'être rendue jeudi au palais de justice de Paris, la ministre de la Justice a effectué sa première visite en prison à Fresnes, un établissement ancien construit entre 1894 et 1898.

La garde des Sceaux a fait halte dans différentes unités de la prison (maison d'arrêt hommes, celle des femmes, unité médico-psychologique, service d'insertion). La visite au quartier disciplinaire s'est effectuée en dehors de la présence de la presse.

AFP. 26.06.09

00:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (23)

VIDEO Les fans de Michael Jackson lui rendent hommage devant Notre-Dame de Paris

http://www.dailymotion.com/video/x9p2qw_hommage-a-michael...

Deux mille cinq cents fans du chanteur américain Michael Jackson étaient regroupés aujourd'hui peu avant 20h00 près de la cathédrale Notre-Dame de Paris, a-t-on appris de source policière.Jeunes pour la plupart, ces fans sont venus rendre un dernier hommage au chanteur, décédé jeudi, brandissant des banderoles à l'effigie de leur idole et entonnant quelques-uns de ses succès, au milieu des touristes, a constaté un journaliste de l'AFP.

Certains sont venus avec des roses blanches ou rouges, d'autres avec des lecteurs de CD diffusant ses chansons.Le rassemblement avait lieu dans une atmosphère bon enfant, certains fans du chanteur américain s'essayant aux pas de danses dits "moonwalk" qui avaient fait une partie de son succès.

Le Figaro - 26 juin 2009

00:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

26/06/2009

VIDEO Dieudonné à propos des élections en Iran contestées par Sarkozy...

http://www.dailymotion.com/video/x9nyxm_dieudonne-sur-lel...

23:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le Conseil des Gardiens de la constitution écarte toute fraude

Ahmadinejad le 24 juin à Téhéran.jpg
Le président Ahmadinejad le 24 juin à Téhéran

Le pouvoir iranien a affirmé vendredi que la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad avait été la plus "propre" de l'histoire du régime islamique, alors que le G8 a appelé Téhéran à cesser la répression des manifestants qui crient à la fraude.

Kouchner au G8 de Trieste.jpg
Kouchner au G8 de Triste le 26 juin 2009
"Nous pouvons dire avec certitude qu'il n'y a eu aucune fraude", a déclaré Abbasali Kadkhodai, le porte-parole du Conseil des Gardiens de la constitution, l'institution chargée de confirmer la validité des scrutins.

Le principal rival de M. Ahmadinejad et chef du mouvement de contestation qui a suivi l'élection du 12 juin, Mir Hossein Moussavi, et le candidat réformateur Mehdi Karoubi réclament toujours son annulation pour fraude.

"La dernière élection a été la plus propre" de toutes les présidentielles en Iran, a dit M. Kadkhodai. "Les examens faits au cours des dix derniers jours montrent qu'en dehors d'irrégularités mineures, il n'y a pas eu d'irrégularités majeures".

Il avait déjà exclu mardi une remise en cause de la réélection du président ultraconservateur alors que le Conseil s'est donné jusqu'à lundi pour confirmer définitivement le résultat.

 Des manifestations sans précédent en 30 ans de République islamique ont suivi l'annonce de la victoire du président Ahmadinejad avec plus de 63% des suffrages. Mais le pouvoir est ensuite parvenu à réprimer la contestation dans la rue qui a fait au moins 17 morts selon des médias officiels.
AFP. 26.06.09

19:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le neveu rend hommage à Michael Jackson

Frédéric Mitterrand.jpg
Le 25 juin 2009 (Cliquez sur la photo pour la voir en entier)

Le ministre de la Culture et de la Communication Frédéric Mitterrand a rendu hommage vendredi à Michael Jackson, "génie musical et du spectacle" mort dans "une grande solitude" et dont la destinée tragique rejoint celles de Marilyn Monroe, James Dean et Elvis Presley.

"On a tous un peu de Michael Jackson en nous", a réagi le nouveau ministre de la Culture sur Europe 1, qui a rendu hommage à une "star universelle", un "génie musical et du spectacle" qui était "le mouvement de la jeunesse".

Michael Jackson, c'était aussi une "aventure personnelle", un destin marqué par la "souffrance" et la "tragédie", a-t-il souligné.

"Tout le monde est fasciné par ce genre de destin que l'Amérique a créé. Il rejoint Marilyn Monroe, James Dean, Elvis, finissant d'une manière pas très différente de la sienne, dévoré par les médicaments dans une très grande solitude", a estimé M. Mitterrand.

Selon lui, Michael Jackson était une "contradiction vivante": son rapport "complexe à la négritude" témoignait d'une "grande difficulté à assumer son physique" mais il affichait aussi une "fidélité forte à la race noire".

Sa vie a été à la fois marquée par une "force extraordinaire, car il était dès l'enfance le meilleur de la famille", et par une "solitude parce qu'il était différent des autres".

Il a rappelé la "souffrance" de son enfance avec un père qui "traitait les enfants brutalement et une mère qui ne l'a pas bien compris".

"Elisabeth Taylor était sa mère d'emprunt, elle en parlait comme de son fils, et en même temps elle l'adorait", a raconté le ministre.

AFP. 26 juin 2009

19:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Florence Rey libre après 15 ans de prison

Florence Rey.jpg
Florence Rey avait été condamnée le 30 septembre 1998 à 20 ans de réclusion criminelle
Florence Rey, jeune femme de 19 ans à l'époque, qui, avec son compagnon Audry Maupin, 22 ans, a tiré le 4 octobre 1994 sur des policiers, place de la Nation, à Paris, "a été libérée en mai". C'est ce qu'affirme une porte-parole de l'administration interrégionale des services pénitentiaires à Rennes, confirmant une information de France Info .

Après avoir passé 15 ans sous les verrous, Florence Rey, aujourd'hui âgée de 34 ans, serait sortie de prison le 2 mai dernier après avoir bénéficié d'une remise de peine. Me Françoise Berrux, avocate des familles des policiers décédés, a appris la libération de Florence Rey par voie de presse, une nouvelle qui, pour elle, n'est pas une surprise. "Cela paraît logique. Cette décision était prévisible, cela fait partie des règles du jeu judiciaire", confie-t-elle au point.fr, souhaitant juste que la jeune femme "bénéficie d'un bon encadrement à l'avenir".

Sa petite tête butée - une écorchure sur la joue droite et un immense défi dans le regard - a fait la une des médias. Florence Rey n'a eu d'autre visage que ce cliché anthropométrique pris dans les locaux de la brigade criminelle, dans la nuit du 4 au 5 octobre 1994, au terme d'une traversée de Paris qui coûta la vie à cinq personnes. Quelques heures plus tôt, Florence Rey et son amoureux, Audry Maupin, ont fait irruption dans les locaux de la préfourrière de Pantin pour voler, sous la menace de leurs fusils à pompe, deux revolvers Manhurin de calibre 38. La suite est connue. Le taxi pris en otage a provoqué une collision avec une voiture de police, et la fuite des deux jeunes braqueurs a dégénéré en tuerie. Trois policiers et le chauffeur de taxi ont été abattus au cours de deux fusillades successives, l'une place de la Nation, l'autre dans le bois de Vincennes.

Audry Maupin est mort le lendemain, à l'hôpital, laissant Florence Rey seule devant l'objectif du photographe judiciaire et quatre ans plus tard devant les juges. Le 30 septembre 1998, la cour d'assises de Paris l'a condamnée à 20 ans de réclusion criminelle. 
Le Point 26 juin 2009

 

18:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)