Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 1675

  • Hugo Chavez contre le déploiement de bases US en Colombie

    Le Venezuela est prêt à présenter les accords qu'il a signés avec la Russie, l'Iran et la Chine à l'Union des nations sud-américaines (UNASUR), a déclaré vendredi le président vénézuélien Hugo Chavez lors d'un sommet extraordinaire de l'UNASUR à San Carlos de Bariloche, en Argentine.

    "Le Conseil de la défense de l'UNASUR peut examiner les accords bilatéraux que le Venezuela a signés avec la Russie, l'Iran et la Chine" qui montrent le niveau de la coopération militaire, politique, économique, commerciale et culturelle entre ces pays, a indiqué M.Chavez devant les participants au sommet consacré au déploiement de sept bases militaires américaines en Colombie.

    M.Chavez a déjà proposé au président colombien Alvaro Uribe de présenter le texte intégral de l'accord de coopération dans le domaine de la défense et de la sécurité que la Colombie s'apprête à signer avec les Etats-Unis. M.Uribe a assuré qu'il s'agit de la coopération dans la lutte contre le terrorisme et le trafic de drogue avant d'appeler M.Chavez à renoncer à ses menaces d'utiliser les armes vénézuéliennes achetées en Russie contre la Colombie. "Il a déclaré à maintes reprises que ses avions de combat Sukhoï atteindraient la Colombie en quelques minutes", a rappelé le président colombien.


    Les dirigeants de douze pays membres de l'UNASUR (Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Guyane, Colombie, Équateur, Paraguay, Pérou, Surinam, Uruguay, Venezuela) n'ont pas réussi à s'entendre sur l'accès des militaires américains aux bases colombiennes. Ils ont décidé de poursuivre la discussion lors d'une rencontre des ministres des Affaires étrangères et de la Défense début septembre.

    Altermedia info. 28 août 2009

    LatinReporters.com: http://www.latinreporters.com/colombie.html

    Wikio: http://www.wikio.fr/international/amerique/venezuela/hugo_chavez


  • Nucléaire: l'AIEA accable l'Iran

    Un rapport confidentiel publié vendredi indique que Téhéran progresse dans son programme militaire.

     

     

    L'agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a publié vendredi 28 août un rapport confidentiel accablant pour l'Iran, soupçonné de vouloir se doter de la bombe sous couvert d'un programme nucléaire civil officiellement destiné à produire de l'électricité. Le document de six pages, qu'a pu se procurer Le Figaro, constitue par ses conclusions un véritable dossier à charge, celui qu'espéraient les grandes puissances, France et États-Unis en tête. Depuis plusieurs semaines, Washington, Paris et les autres capitales occidentales faisaient pression sur le directeur général de l'AIEA, Mohamed ElBaradei, pour qu'il révèle l'étendue des découvertes faites par ses inspecteurs. Selon des rumeurs persistantes, ces données seraient restées consignées depuis près d'un an dans les tiroirs de l'agence, afin de ne pas donner à Israël un prétexte pour lancer des frappes aériennes contre le territoire iranien.

     

    Refus de coopérer

     

    Le rapport n'avance aucune révélation sur de nouvelles trouvailles faites par les inspecteurs onusiens lors de leurs visites sur les principaux sites nucléaires iraniens. Le document résume cependant la frustration de l'AIEA après six ans d'investigations globalement infructueuses, marquées par le refus manifeste du régime islamique de coopérer. Depuis un an, «Téhéran n'a pas daigné répondre aux nombreuses questions en suspens» qui lui avaient été adressées par l'agence, souligne le rapport. Aucune explication n'a été fournie depuis février 2008 sur des renseignements troublants faisant état d'expériences de «militarisation» du programme nucléaire iranien, connues sous le nom de programmes «110» et «111» et dirigées par un scientifique, Mohsen Fakrizadeh. Une personnalité que l'AIEA n'a encore jamais été autorisée à interroger.

    Le 2 septembre, les directeurs politiques des Affaires étrangères de France, Russie, Chine, Allemagne, Grande-Bretagne et des États-Unis se retrouveront à Francfort, en Allemagne, pour décider de l'opportunité d'imposer un nouveau volet de sanctions internationales au Conseil de sécurité, le quatrième à l'encontre de l'Iran depuis février 2006. Après toute une série de mesures visant les entreprises et institutions financières impliquées dans le programme nucléaire iranien, il s'agirait cette fois d'imposer un embargo sur les importations de pétrole raffiné. Mais il sera difficile de rallier à une telle décision la Russie et la Chine, principaux partenaires commerciaux de l'Iran.

    Le Figaro - 28 août 2009

  • Encore une église vandalisée!

    get communay vitrail brisé.jpg
    Vitrail brisé (blanc et cassures))
    Où sont les catholiques, laîcs et clercs pour défendre leurs églises? L’heure du martyre et du châtiment a t-il sonné contre la tiédeur ambiante?

    A Communay dans le Rhône :

    “Dans la nuit de lundi à mardi, l’intérieur de l’église de Communay, dans le sud du département, a été vandalisé. Deux croix ont été détachées. Sur l’une d’elles, la représentation du Christ en bois a été cassée. Des bougies et des livres de chant ont été jetés à terre, des affiches ont été arrachées. Un vase de fleurs lancé contre un vitrail l’a brisé. Une table et trois bancs ont été renversés. Une des croix a été retrouvée sur le parking de l’église. Aucun vol n’a été commis. L’enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie de Saint-Symphorien qui n’a pas retrouvé d’éléments laissant penser à une provocation contre l’institution.[bien sûr, c'est tellement plus simple... Pas de cathophobie à déplorer! Mais les croix par terre et le Christ cassé, c'est quoi? NDL], notamment par le père Cervanton, de la paroisse communale. « On a touché à un symbole. La commune va se mettre en rapport avec la paroisse pour les réparations » a promis le maire Laurent Verdone”.

    La piste du vandalisme gratuit est privilégiée

    Ne pouvant compter que sur eux-mêmes, les catholiques de la paroisse et du diocèse vont-ils réagir?

    Altermedia info et Le Progrès.fr - 29.08.09 

  • Obama la marionnette des Juifs

    ObamaAIPAC-300x175.jpg
    AIPAC: American Israel Public Affairs Committee
    Les Etats-Unis semblent céder à l’AIPAC (Comité de soutien à Israël) et font désormais marche arrière sur la question de la colonisation juive dans les Territoires occupés, indiquant qu’un gel total des activités de construction ne représentait pas une condition préalable à une reprise des négociations de paix avec les Palestiniens.

    Officiellement, la position de l’administration du président Barack Obama sur la colonisation “n’a pas changé” mais l’objectif principal est de relancer les négociations entre Israël et les Palestiniens, a déclaré un porte-parole du département d’Etat, Philip Crowley.
    “Il ne faut pas oublier l’objectif que nous souhaitons atteindre”, a ajouté le porte-parole au cours d’un point de presse. “La clé, ce sont les négociations”.

    “Nous espérons obtenir des négociations formelles permettant de parvenir à un règlement entre Israéliens et Palestiniens, dans le cadre de notre projet de paix globale au Proche-Orient”, a-t-il poursuivi.


    Un haut responsable du département d’Etat, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, a reconnu que le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, résistait aux appels de Washington à geler totalement la colonisation.

    Washington cherche maintenant à savoir si les Palestiniens et leurs alliés arabes accepteront un compromis pour reprendre les négociations, suspendues depuis la fin 2008, a-t-il expliqué.

    Altermedia info - 29.08.09

  • Chaussures chinoises ou mondialistes?

    Un Niçois de 51 ans, paraplégique, a été victime fin juillet de brûlures aux 2e et 3e degrés aux deux pieds, attribuées au port de chaussures importées de Chine et achetées en Italie.

    "J'ai porté ces chaussures pour la première fois le 31 juillet. J'ai dû les garder cinq heures d'affilée et quand je les ai retirées, des morceaux de peau sont venus avec les chaussettes. Mes pieds avaient doublé de volume et présentaient des brûlures profondes", a expliqué le Niçois. Hospitalisé au CHU de Nice le 3 août, il s'est vu diagnostiquer des brûlures aux 2e et 3e degrés sur les "faces dorsales et postérieures" des pieds, selon le certificat médical établi par l'hôpital qui les attribue au port de chaussures. "Il n'y a aucune autre cause possible, affirme-t-il. Lorsque j'ai enfilé les chaussures, mes pieds étaient nickel, j'avais pris une pointure supplémentaire et relâché la bride pour ne pas être serré. Le problème est que ma paraplégie me prive de sensations dans les pieds et je n'ai pas senti la douleur".


    Les chaussures, de la marque chinoise Lalikaer, avaient été achetées le 26 juillet dans un magasin de Vallecrosia, en Italie. M. Beltran met en cause les petits sachets de fongicide placés dans chacune des deux chaussures. A l'automne 2008, plusieurs acheteurs français de chaussures importées de Chine avaient été victimes de graves réactions allergiques attribuées à la présence dans les chaussures de sachet de "diméthylfumarate", un produit anti-moissisure interdit dans l'Union Européenne depuis janvier 2009.
     
    La victime niçoise dont les pieds sont toujours enveloppés d'épais bandages, devrait être hospitalisé à partir de lundi pour une dizaine de jours afin de subir une opération de chirurgie réparatrice et affirme avoir "frôlé l'amputation du pied droit". Parallèlement, il s'attelle à la constitution d'un dossier de plainte contre le fabricant de chaussures et souhaite que les pouvoirs publics communiquent davantage sur le danger présenté par certaines marques de chaussures.

    LCI.FR 29.08.09

  • JEUX - Charade

    Mon premier est violet

    Mon second est indigo

    Mon troisième est bleu

    Mon quatrième est vert

    Mon cinquième est jaune

    Mon sixième est orange

    Mon septième est rouge

    Mon tout est un roman d'avant-guerre

  • Rave: non autorisée mais pas interdite!

    Côtes d'Armor rave party.jpg
    Le grand marché de la drogue
    (Cliquez sur la photo)

    Des camions-sons pour une rave-party non autorisée ont été installés vendredi en fin d'après-midi à La Chapelle-Neuve (Côtes d'Armor), après une occupation forcée d'un terrain agricole privé, a-t-on appris de source préfectorale.

    La préfecture n'avait pas voulu réquisitionner le terrain, mais a également renoncé à interdire par la force ce rassemblement non-autorisé.

    "Les négociations entre les organisateurs et les édiles sont restées très difficiles. La médiation de l'Etat n'a pas pu faire avancer le dossier", a indiqué à l'AFP la préfecture des Côtes d'Armor.

    Les raveurs ont réussi à accéder à un terrain de 11 hectares qui avait été rendu inaccessible la veille par les élus de cette petite commune bretonne de 400 habitants hostiles à cette manifestation.

    Pour tenter d'amadouer la population, notamment les exploitants de trois fermes aux alentours, les organisateurs ont accepté d'arrêter ou de réduire les sons des "sound system" pendant la traite des vaches pour ne pas perturber les animaux.

    Une centaine de gendarmes ont été déployés autour du site ainsi qu'une quinzaine de sapeurs-pompiers, a précisé la préfecture. Le Samu, ainsi que les associations sociales Orange Bleue et Sidarmor sont également présentes. Un poste de commandement a été mis en place dans la commune voisine de Plougonver.

    La rave est prévue jusqu'à dimanche et pourrait accueillir jusqu'à 5.000 personnes, selon la préfecture.

    AFP. 29.08.09

     

  • JEUX - Les trois interrupteurs

    Dans la cave d'une maison se trouvent trois interrupteurs abaissés en position "éteint".

    Un seul de ces interrupteurs commande l'ampoule située au grenier.

    Depuis la cave, comment faire pour savoir quel est l'interrupteur relié au grenier en ne se rendant dans cette pièce qu'une seule fois? 

    Précision: on ne peut pas se faire aider de quelqu'un et on n'a aucun moyen de voir le grenier depuis la cave.

  • JEUX - Charade

    Mon premier peut blesser

    Mon second est un écrivain français

    Mon tout fait partie des beautés de la Nature

  • iPhones: les explosions d'écran sont dues à une "pression externe" selon Apple

    Explosion I Phone.jpg
    (Cliquez sur la photo)

    Apple a rejeté vendredi la possibilité d'un défaut sur son iPhone après la dizaine d'explosions d'écrans ces dernières semaines en France, affirmant que les téléphones concernés ont subi "une pression externe".

     "A ce jour, il n'y a aucun incident avéré lié à une surchauffe de la batterie concernant l'iPhone 3GS et le nombre de cas sur lesquels nous enquêtons s'élève à moins d'une dizaine", explique le groupe dans un communiqué transmis à l'AFP par le directeur de la communication d'Apple pour l'Europe.

    "Les iPhones avec un écran cassé que nous avons analysés pour le moment montrent, dans tous les cas, que les fissures ont été causées par une pression externe exercée sur l'iPhone", ajoute-t-il.

    Pour le secrétaire d'Etat à la Consommation Hervé Novelli, "les premiers résultats démontrent, selon la direction d'Apple, que les iPhones endommagés ne l'ont pas été par une défectuosité des batteries entraînant une explosion, mais les premiers tests montrent qu'il y a eu un choc préalable "qui explique la brisure des écrans des iPhones".

    Interrogé sur l'éventuelle responsabilité des utilisateurs dans ces dommages, le ministre, qui a rencontré vendredi le directeur commercial d'Apple France, Michel Coulomb, a répondu : "il est trop tôt pour incriminer quiconque".

    Une dizaine de cas d'explosions d'écrans d'iPhone ont été récemment signalés en France, poussant la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) à ouvrir une enquête.

    Selon M. Novelli, trois iPhones endommagés en France ont été récupérés par Apple et testés aux Etats-Unis, dans "un laboratoire extérieur" à Apple : "c'est ça qui est important".

    En revanche, le premier cas recensé dans l'Hexagone, un jeune homme de 18 ans atteint à l'oeil par l'éclatement de l'écran de l'iPhone de son amie, n'a pas été étudié : "la personne propriétaire ne souhaite pas rendre l'iPhone à la direction d'Apple pour que celle-ci se livre aux tests", a dit le ministre.

    La Commission européenne avait "invité" Apple le 14 août à lui donner des informations après le premier incident concernant un iPhone en France, demandant également des renseignements aux autorités françaises et britanniques.

    Selon le groupe, quelque 26 millions d'iPhones ont été vendus jusqu'à présent dans le monde.

    AFP. 28.08.09

    Cette explication vous semble-t-elle crédible?

  • VIDEO François-Adrien Boieldieu

    http://www.youtube.com/watch?v=SHfy_xQWLUo

    Ouverture de La Dame Blanche - 1825

    François-Adrien Boieldieu, compositeur français (1775-1834)

  • JEUX - Les pommes

    Au cours de sa cueillette, une paysanne, mère de huit enfants, n'a pu ramasser que cinq pommes.

    Elle parvient pourtant à partager les fruits équitablement entre tous ses enfants.

    Comment s'y est-elle prise?

    Jeux de Pommes.jpg
  • Implication du Mossad dans le "piratage" de l'Arctic Sea

    menorah blanc.jpg
    Un journal russe a déclaré ce vendredi que les pirates présumés qui ont embarqués sur le cargo «Arctic Sea» étaient en fait des agents des services secrets israéliens essayant d'arrêter les voies de contrebande vers Iran. Selon les médias russes, le «Arctic Sea» pourrait avoir transporté des missiles de croisière illégaux X-55 destinés à  l'Iran cachés parmi sa cargaison de bois de charpente.

    Les hommes agissant au nom des services secrets Israéliens du Mossad ont réquisitionné le bateau pour détourner les armes de l’ennemi régional d'Israël, a déclaré le quotidien Novaya Gazeta.

    Citant le publiciste moscovite Yulia Latynina, le quotidien évoque la visite surprise du Président Israélien Shimon Peres le 18 août, un jour après que le «Arctic Sea», qui avait été porté disparu pendant trois semaines, ait été localisé et libéré par les forces russes le long des côtes d’Afrique de l'ouest.

    Pendant sa visite, Peres, qui selon Latynina n'a eu aucune autre affaire en Russie, a demandé à Moscou d’arrêter de fournir à l’Iran des armes ou des systèmes de missiles défensifs.

    Les autorités russes ont nié que le «Arctic Sea» faisait de la contrebande d’armes.

    L’Ambassadeur russe à l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord, Dmitri Rogozin, a déclaré vendredi dernier que de telles allégations étaient des «phantasmes» et « ridicules. »

    Le déploiement à grande échelle de flottes Russes en Mer Noire pour libérer le bateau détourné a été entrepris pour sauver les 15 marins russes à bord et non pas pour récupérer des armes supposées, a déclaré Rogozin.

    Les autorités russes à Moscou ont formellement poursuivi vendredi dernier les huit pirates présumés pour kidnapping et piraterie, a rapporté l'agence de presse d'Interfax.

    Les suspects incluent un Lithuanien, un Russe, trois apatrides, et un Espagnol, indique le rapport, ajoutant que la citoyenneté des deux autres suspects doit encore être clarifiée.

    Selon des rapports officiels, le «Arctic Sea» a été libérée des pirates lundi le long des côtes de l'Afrique de l'ouest. Selon les sources russes, les pirates ont pris le cargo le 24 juillet le long des côtes suédoises.

    Alter info - 25 août 2009

  • Sarközy nomme une sioniste de choc pour s'occuper de la paix au Proche-Orient

    valérie Hoffenberg.jpg
    Valérie Hoffenberg 2.jpg
    Deux photos de Valérie Hoffenberg
     
    Valérie Hoffenberg, UMP et directrice pour la France de l’American Jewish Committee, principal lobby sioniste américain, vient d’être chargée par Sarközy de veiller au processus de paix au Proche-Orient. La "messe" est dite.

    L’Agence france presse (AFP) annonce en effet que Nicolas Sarközy a nommé la conseillère UMP de Paris Valérie Hoffenberg "représentante spéciale de la France pour la dimension économique, culturelle, commerciale, éducative et environnementale du processus de paix au Proche-Orient".

    "Egalement directrice pour la France de l’American Jewish Committee, une association juive très influente aux Etats-Unis, Mme Hoffenberg sera notamment chargée de prendre "toutes les initiatives concrètes" susceptibles de créer "un climat favorable à la paix dans les domaines économique, culturel, éducatif et environnemental", indique la lettre de mission du chef de l’Etat."

    "Comme le rappelle le courrier de Nicolas Sarközy, rendu public par la présidence, Valérie Hoffenberg a notamment participé à Bethléem (Cisjordanie) à la création d’un parc industriel réunissant entreprises publiques et privées.

    La représentante spéciale sera placée sous l’autorité du ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner", précise l’AFP.

    On voit ce que vaut "le processus de paix" à la sauce sarkozienne !

    Alterinfo - 28 août 2009

  • L'eurogitanisation du métro parisien...

    a la tire métro parisien.jpg

    Ces mineures issues des pays de l'Est ont écumé le réseau tout l'été. Elles n'ont peur de personne, pas même des policiers.

    Le métro arrive en station à Richelieu-Drouot. Trois adolescentes bien habillées, tee-shirt à la mode, queue-de-cheval, sac en bandoulière, comme de gentilles écolières, pressent soudain une touriste contre les vitres. L'une d'elles lui donne un petit coup de pied par-derrière. La femme se retourne, tandis que les deux autres gamines vident son sac. Quand retentit la sonnerie de fermeture des portes, les trois harpies bondissent sur le quai, bousculant les adultes, sans se soucier des «Arrêtez-les !» lancés par les rares passagers qui ont compris la scène. Les voleuses à la tire ont encore frappé.

    Cet été, dans la capitale, elles ont fait des ravages, des centaines et des centaines de victimes. Au point d'être signalées au préfet de police de Paris, Michel Gaudin. «Ces filles sont un vrai cauchemar, explique un agent. On en compte plus d'une centaine, venues des camps de Roumains et de Serbes qui ont pris racine aux trois quarts en Seine-Saint-Denis, de Montreuil à La Courneuve, en passant par Aubervilliers.» Elles ont jeté leur dévolu sur les lignes touristiques du métro, la 1 et la 4 notamment, sans oublier la portion Champs-de-Mars-Bir Hakeim.

     

    Identification difficile

     

    Les arrêter n'est pas un problème pour la police. «La difficulté, révèle un officier de police parisien, c'est qu'elles sont mineures et qu'elles s'opposent à toute forme de procédure d'identification une fois transférées au poste.»«Avant, explique l'un de ses collègues, en matière de vols à la tire, nous étions confrontés à des adultes de 30 à 40 ans, très professionnels qui se laissaient difficilement prendre certes, mais qui n'opposaient plus de résistance une fois interpellés.» Désormais, l'affaire se corse.

    Les délinquantes mordent et griffent les agents dans les locaux de police, leur crachant au visage. Prises en charge par des réseaux qui les ont formées, elles prétendent toutes ou presque s'appeler «Amidovic» et n'avoir pas plus de douze à quinze ans, sachant pertinemment qu'à partir de treize, la garde à vue les guette, et qu'à seize la loi se fait plus rude. Se cachant le visage pour ne pas être photographiées par l'Identité judiciaire, elles refusent toute prise d'empreintes. Une entrave sanctionnée d'un an de prison. «Ce dont elles se contrefichent», constate un enquêteur.

     

    Sentiment d'impunité

     

    Peut-on seulement connaître leur âge ? «Elles se débattent pour échapper à l'examen radiologique des os qui pourrait le révéler. Nous n'allons tout de même pas prendre le risque de leur casser un bras pour les faire tenir tranquilles !», confie ce policier, qui rappelle que l'intervention doit être proportionnée aux risques. Faute de pouvoir les identifier, le parquet est donc contraint d'ordonner leur mise en liberté. «Dans les sept ou huit heures !», ajoute un procédurier, dépité. Ce qui ne fait que renforcer leur sentiment d'impunité. «Et pourtant, dit un officier de police parisien, nous les connaissons très bien de vue, à force de les croiser.»

    Dans l'entourage du préfet de police de Paris, on estime qu'une action judiciaire au plan international est indispensable. Pour l'heure, l'une des parades consiste à retenir ces furies quelques heures dans les commissariats pour absence de titre de transport. Quelques heures de répit en plus pour les futures victimes.

    Le Figaro - 28 août 2009

  • JEUX - Charade

    Mon premier n'est pas ailleurs

    Pour mon second, certain(e)s les préfèrent de nuit et d'autres de jour

    Quant à mon troisième, point n'est besoin de connaître la direction du vent pour en jouer

    Mon quatrième est la partie fixe d'une fenêtre

    Et mon tout est un conte de fées!

     

  • VIDEO Carl Orff - Carmina Burana

    http://www.youtube.com/watch?v=QEllLECo4OM

    Carl Orff, compsiteur allemand, né à Munich en 1895 et mort en 1982 à Munich.

    Carmina Burana est une cantate scénique composée par Carl Orff en 1935-1936. Son nom complet, en latin, est Carmina Burana : Cantiones profanae cantoribus et choris cantandae comitantibus instrumentis atque imaginibus magicis, ou "Poèmes de Beuren : Chansons profanes pour chanteurs et chœurs devant être chantées avec instruments et images magiques". Carmina Burana est une partie de Trionfi, une trilogie musicale incluant également les cantates Catulli carmina et Trionfo di Afrodite. Le mouvement le plus célèbre est le chœur O Fortuna, à la fois le premier et le dernier mouvement de l'œuvre.

  • "I am Providence"

    Lovecraft portrait.jpg
    Howard Phillips Lovecraft entouré des créatures du Mythe de Cthulhu
    (Cliquez sur l'image pour la voir en entier)
    Howard Phillips Lovecraft, plus connu sous l'appellation H. P. Lovecraft ou même HPL (Providence, Rhode Island, 20 août 1890 - Providence, 15 mars 1937), écrivain américain, est l'un des pères de la littérature fantastique et d'épouvante du XXe siècle. Il est l'auteur d'une soixantaine de nouvelles, d'un roman ainsi que de poèmes.
    Il imagina une cosmogonie fabuleuse de dieux, de créatures et de lieux étranges regroupés sous l'expression Mythe de Cthulhu, un terme inventé par l'écrivain August Derleth après sa mort et que l'on retrouve dans la plupart de ses textes.
    Il rédigea ses premiers poèmes, ainsi que sa première nouvelle, La Petite bouteille de verre (The Little Glass Bottle) à l'âge de six ans. Il passa son enfance dans la ville de Providence, le plus souvent à l'écart des enfants de son âge, enfermé dans la maison familiale dont les rideaux étaient tirés, l'enfant souffrant visiblement d'une trop grande sensibilité à la lumière. Le 3 mars 1924, il épousa Sonia Haft Greene (née Haft Shafirkin en Ukraine), et s'installa chez elle, dans le quartier de Brooklyn à New York. En avril 1926, Lovecraft quitta l'appartement de New York pour retourner vivre à Providence chez sa tante la plus âgée, Lillian Clark. Il divorcera trois ans plus tard et ne connaîtra plus d'autre femme.
    Wikipédia

  • Le préfet suspendu contre-attaque et accuse Hortefeux

    Hortefeux le 30 juillet 09.jpg
    Brice Hortefeux le 30 juillet 2009
    (Cliquez sur la photo pour l'agrandir)

    Le préfet soupçonné de propos racistes et suspendu mi-août contre-attaque, dans une démarche très rare, en accusant le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux d'avoir orchestré l'affaire et de vouloir se "refaire une virginité" d'antiraciste.

    Paul Girot de Langlade, 63 ans, préfet hors cadre depuis septembre 2007, est sorti du devoir de réserve respecté scrupuleusement par la préfectorale, jeudi par voie de presse. "Je suis victime d'une cabale et je tiens à la dénoncer", affirme-t-il au Parisien.

    Paul Girot de Langlade, 63 ans, préfet hors cadre depuis septembre 2007, est sorti du devoir de réserve respecté scrupuleusement par la "Cette "affaire" a été orchestrée par l'actuel ministre de l'Intérieur, probablement pour faire oublier son passage au ministère de l'Intégration où il a mené une politique plus sévère que dans le passé et pour se refaire à bon compte une virginité de parfait antiraciste", estime le préfet, entendu lundi par la brigade de la répression de la délinquance contre la personne.

    De son côté le ministère de l'Intérieur a démenti "le moindre coup monté". "Si l'enquête démontre qu'il n'a pas commis les faits pour lesquels il est poursuivi, il sera réintégré sans le moindre problème".

    Ce que M. Girot de Langlade qualifie de "banal incident" s'est produit le 31 juillet à l'aéroport d'Orly tôt le matin alors qu'il était en transit avec un temps de correspondance très court. "Au contrôle de sécurité, les agents ont été agressifs d'entrée de jeu. J'ai été bousculé", affirme-t-il.

    Selon la version de ces derniers, le préfet, énervé, aurait dit "On est où là? On se croirait en Afrique" ainsi que "de toutes les façons , il n'y a que des Noirs ici", devant des témoins - personnels et membres de la hiérarchie d'Aéroports de Paris.

    Une agente de sécurité d'origine antillaise, employée par la société Securitas, a déposé plainte le 4 août entraînant l'ouverture le 14 août d'une enquête pour "injures publiques à caractère racial" par le parquet de Créteil.

    Le même jour, Brice Hortefeux avait annoncé la suspension du préfet de sa fonction de coordonnateur local pour La Réunion des états généraux de l'Outre-mer.

    Deux autres plaintes d'agents de Securitas ont été déposées les 11 et 12 août pour les mêmes motifs.

    Paul Girot de Langlade s'était élevé en faux contre les propos rapportés, parlant dès la mi-août d'une "manipulation".

    "Je ne suis pas raciste, je l'affirme haut et fort. J'ai servi à Wallis-et-Futuna, en Guadeloupe, de 2004 à 2006 et à La Réunion, où je viens de mener à terme ma mission consacrée aux états généraux de l'Outre-mer", a-t-il insisté jeudi.

    "Je n'ai rien dit sur la couleur de peau des agents", ajoute-t-il. "J'ai simplement déclaré: "Avec une gestion pareille, on se croirait en Afrique!". "La scène a été filmée par les caméras. Ce film conforte ma version", assure le préfet qui se dit "blessé par ce lynchage médiatique" et qui veut être réhabilité.

    AFP. 27.08.09