Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2016

L'Ascension du Christ

ascension_of_christ-400.jpg

Rembrandt (1606-1669)

03:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le prochain maire de Londres sera juif ou musulman, mais toujours cosmopolite quoi qu'il arrive

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Londres-le-prochain...

02:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Calais : des routiers arrêtent leur métier à cause des migrants

1605050248570102.jpg routiers.jpg

 

23h19

Les routiers qui relient la France à l’Angleterre sont harcelés quotidiennement par des migrants, à hauteur de Calais. Certains ont décidé d’arrêter le métier face à cette nouvelle contrainte.

 

« Ils sont prêts à tout… », soupire Jimmy Barbieux, chauffeur de poids lourd spécialisé dans le trafic transmanche. « Quasi quotidiennement », des migrants tentent de monter dans son 44 tonnes pour rejoindre l’ultime étape de leur périple : l’Angleterre. «

Depuis que j’ai commencé, les migrants sont présents, mais les moyens pour monter dans les camions sont de plus en plus violents », assure ce jeune homme de 33 ans, embauché en 2011 chez Deroo Transports, à Wizernes, près de Saint-Omer (Pas-de-Calais). « On roule sur la rocade et d’un coup, un tronc d’arbre, des barricades au milieu de la route et des jets de pierres nous obligent à nous arrêter », raconte-t-il, lassé, en référence aux actions des migrants de la « Jungle » de Calais dénoncées par les autorités en avril. Et aux abords de la chaussée, « ils sont 20, 30, 50 prêts à monter ! » renchérit son collègue, Maxime Allouchery, 30 ans.

[...] « Si les camions ne vont pas dans la bonne direction, ils font aussi tout pour que le conducteur s’arrête. Une fois, voyant que je n’allais pas en Angleterre, des migrants sur mon toit ont craqué la bâche, pris les pommes de terre de la remorque et les ont jetées partout sur la route sur sept kilomètres… », se souvient Jimmy Barbieux.

[...] « On est de plus en plus inquiets », témoigne le jeune homme déjà contrôlé cinq fois « positif », c’est-à-dire avec des migrants dans sa remorque, au port et au tunnel. Sans parler du risque financier : en cas de contrôle positif en Angleterre, « c’est 2.000 euros pour le chauffeur et 2.000 euros pour le patron de l’entreprise. Des collègues ont déjà dû payer », assure son collègue Maxime. Celui-ci veut, du coup, « arrêter l’Angleterre ». Comme trois autres de ses collègues qui ont déjà démissionné pour cette raison.

Le Télégramme

01:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Hommage à Luigi Guardiera, jeune patriote assassiné par la racaille

 

Communiqués / 4 mai 2016 / /
Facebook Twitter Email
 

Communiqué de Presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National et Député français au Parlement européen

Luigi Guardiera avait 23 ans. Amoureux de la vie, sportif, il envisageait de rejoindre l’armée pour mettre son énergie au service de la France. Luigi avait déjà démontré son patriotisme l’an passé, en s’engageant au Front National comme candidat suppléant lors des élections départementales.

Luigi ne sera plus jamais candidat, et il ne sera pas non plus soldat. Les racailles qui l’ont agressé dimanche sur le parking d’une boîte de nuit à Tarbes en ont décidé autrement, et après trois jours dans un état critique Luigi est décédé ce jour. Il rejoint la liste, bien trop fournie, des jeunes Français victimes de l’ensauvagement de notre nation.

Au nom de l’ensemble de notre mouvement, j’adresse à la famille et aux proches de Luigi Guardiera mes plus sincères condoléances. C’est désormais aussi en son nom et en son hommage que nous continuerons de nous battre.

00:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Tarbes (65) : Le jeune Luigi, 23 ans, tabassé à mort par une bande de racailles, n’a pas survécu (Màj)

1605040730150115.jpg Luigi XXX.jpg

1605040035230099.jpg Luigi et chien.jpg

 

4h00

04/05/2016

Âgé de 23 ans, Luigi était intérimaire, après avoir notamment fait ses études au collège de Mirande. Motard, sportif, le jeune Massylvain avait l’intention de rejoindre l’armée. Impliqué dans la vie politique, il avait été candidat remplaçant [Front national - NDLR] lors des dernières élections départementales dans l’Astarac-Gimone.

 

La Dépêche

(Merci à coucou94)


03/05/2016

Il y a un peu plus d’une semaine, le jeune Luigi Guardiera était retrouvé inconscient, en état d’arrêt cardio-respiratoire, sur le parking d’une discothèque tarbaise, victime d’une violente agression. Très vite, après avoir été ranimé, il a été transporté dans un hôpital toulousain, dans le coma, mais toujours vivant, même si son état était jugé critique. Selon les termes officiels, en état de «mort cérébrale», mais d’après des sources proches de l’enquête, il y avait alors peu de chances qu’il survive.

 

Très vite, l’enquête a permis d’interpeller un suspect, qui a été placé en garde à vue, puis mis en examen pour «coups et blessures ayant entraîné une infirmité permanente». Mais il y a eu du nouveau puisque le jeune Luigi, 22 ans, est décédé ce mercredi, en fin d’après-midi, sans avoir repris connaissance. La qualification des faits risque donc d’évoluer, a minima, en «coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner», ce qui devient criminel et passible des Assises. [...]

Selon des témoins, préalablement à l’agression les pneus du véhicule de la victime auraient été crevés. Arrivé près de sa voiture celui-ci aurait alors été agressé par un groupe de jeunes.

La Dépêche

Merci à bleu marine

 

NdB: Toutes nos condoléances à sa maman, à sa famille, proches et amis. Nous espérons que justice sera rendue comme il se doit pour ce crime. 

Que Luigi repose en paix.

 

00:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

04/05/2016

Tweet de Marine Le Pen pour la mort de Luigi

Capture.PNG Luigi.PNG

23:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Présidentielle 2017 : un tiers des jeunes prêts à voter Marine Le Pen

 

Un an avant l'échéance, la candidate FN semble toujours plus populaire chez les 18-25 ans. Au point de récolter la majorité de leurs intentions de vote.

6Medias
Publié le | Le Point.fr

3.jpg xxx.jpg

 

 
 

22:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Thibault de La Tocnaye cesse toute collaboration avec Radio Courtoisie

http://www.ndf.fr/nos-breves/04-05-2016/thibault-de-la-to...

20:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

L’AFD construit son alternative pour l’Allemagne

Frauke-Petry.jpg

Partager sur Facebook Tweeter

 

04/05/2016 – STUTTGART (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) : Le parti Alternative für Deutschland, dirigé par Frauke Petry, a récemment remporté de beaux résultats aux élections régionales partielles en Allemagne, notamment au Parlement de Saxe, où il a décroché la première vice‑présidence. Le parti populiste se tourne maintenant résolument vers les échéances nationales de septembre 2017.

Il se réunissait dimanche en congrès à Stuttgart, notamment pour adopter son programme. L’ambiance n’était pas à la tiédeur. Le parti est d’abord apparu, aux dernières élections nationales de 2013, comme un parti national‑libéral. Il est désormais plus clairement national‑populiste. La priorité va à la lutte contre l’islamisation et à la restauration de la démocratie allemande, par davantage de démocratie directe. Le but : conquérir des majorités électorales.

Les 2 400 participants au congrès ont beaucoup applaudi les partisans d’une ligne sans faiblesse ni concession. Ils ont voté l’inscription au programme du parti de l’interdiction des minarets, des appels à la prière du muezzin et du voile intégral. Sur le plan européen, l’AFD souhaite que l’Union européenne redevienne une simple communauté économique et que la monnaie unique soit supprimée. Sur le plan de la souveraineté, l’AFD exige le départ des militaires étrangers du sol allemand – ainsi que de leurs armes nucléaires. Enfin, sur la famille, l’avortement ne doit plus être soutenu par les pouvoirs publics.

Le parti souhaite éviter l’étiquette infamante de l’extrémisme de droite. C’est pourquoi la fédération de Sarre, jugée trop proche des milieux extrémistes, a été exclue après un vote serré. Les adhérents ont en outre évité de se prononcer sur un rapprochement avec le Front national au Parlement européen. Pour l’instant, c’est à titre strictement individuel que Marcus Pretzell, eurodéputé de l’AFD, a rejoint le groupe Europe des nations et des libertés, coprésidé par Marine Le Pen.

 

 

20:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Le manuel scolaire où Karim tombe amoureux de Léa sous Louis XIV !

Manuel-Français-4.jpg

Manuel-Français-Karim.jpg

04/05/2016 – PARIS (NOVOpress) : Sous le titre « Comment l’Education nationale va encore plus endoctriner nos enfants », l’hebdomadaire Minute consacre cette semaine un dossier aux livres scolaires. Il a particulièrement étudié le manuel Français des 5e, 4e et 3e publié des éditions Nathan, issu de la réforme scolaire de Najat Vallaud-Belkacem. Extrait :

Loin du manuel de littérature à la Lagarde et Michard, il est conçu selon cinq parties sociologisantes (« Se chercher, se construire », « Vivre en société, participer à la société » ou encore « Agir sur le monde » !), qui sont autant d’occasions d‘imprégner dans les chères têtes qui ne sont plus toutes blondes les poncifs de la bien-pensance soixante-huitarde qui feront d’eux d’excellents citoyens libres de penser comme on le leur aura inculqué.

Certains chapitres sont édifiants, comme celui consacré aux « valeurs partagées » (p. 118 et s), qui s’ouvre pas une dénonciation de l’arbitraire royal dans Le Comte de Monte-Christo et se poursuit, accrochez-vous, par une dénonciation de l’esclavage des Noirs par les Blancs sous la plume de Maryse Conté, dont il est bien précisé la qualité… militante (« Elle a présidé le Comité pour la mémoire de l’esclavage »), avant d’enchaîner sur « l’école, un droit pour tous », illustré par un extrait de Moi, Malala, je lutte pour l’éducation et je résiste aux talibans, de la jeune Pakistanaise Malala Yousafzaï, qui, à défaut d’avoir reçu le prix Nobel de littérature, a été couronnée par le prix Nobel de la paix.

On reprend son souffle et on embraye sur une bande dessinée montrant une jeune fille ivoirienne qui veut être médecin et que son père veut marier de force, puis sur Tahar Ben Jelloun, évidemment appelé pour son ouvrage Le racisme expliqué à ma fille, l’ensemble se concluant par « la fraternité de Lou », une histoire de sans abris extraite de No et moi, de Delphine Le Vigan.

Vous l’aurez compris : le manuel de français est aussi – d’abord ? – le parfait manuel de l’antiracisme enseigné aux enfants, avec des rappels réguliers de la « diversité » de notre beau pays comme cet exercice (p. 47), dont il n’est pas certain que les auteurs aient saisi toute l’absurdité – à moins qu’ils n’aient voulu insinuer l’idée que l’Europe est, depuis toujours, une terre d’immigration, ce qui n’est pas à exclure. Exemple donc :

« Karim tombe amoureux de Léa. Racontez leur histoire à trois époques différentes en adaptant le vocabulaire utilisé : dans l’Antiquité [mouarf !!!!!] ; sous Louis XIV [ha ha ha !!!!!] ; en l’an 3000. »

Et si Martin, élève de 4e, répond qu’il n’y avait aucune chance que Karim tombe amoureux de Léa avant une récente période, il sera envoyé en camp de rééducation ?

 

 

20:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Allemagne - Après un discours pro-migrants, le ministre de la justice exfiltré!

https://youtu.be/J9rvjdB-VRc

 

A Zwickau, dans l’Est de l’Allemagne,  aux cris de « traître au peuple, dégage ! », la foule furieuse se mit à contester violemment le discours de Heiko Maas en faveur de l’accueil et de l’intégration des migrants.
Certains manifestants s’approchèrent ensuite de la tribune et la police, craignant le pire, exfiltra le ministre à bord de sa Mercedes blindée, avant qu’il n’ait pu terminer son intervention.
 
Voir la vidéo
 
DélitD'mages

19:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Ted Cruz jette l’éponge, Trump l’emporte

1605040650180091.jpg

MAKE AMERICA GREAT AGAIN

 

3h20

Donald Trump est devenu mardi le candidat probable du parti républicain à la présidentielle de novembre après le retrait de la course du sénateur du Texas Ted Cruz.

 

« Nous avons tout donné, mais les électeurs ont choisi une autre voie. Et c’est le coeur lourd, mais avec un optimisme sans limite pour l’avenir de notre pays, que nous suspendons notre campagne », a déclaré Ted Cruz lors d’un discours à Indianapolis, après sa défaite cinglante à la primaire de l’Indiana face à Donald Trump.

Avec ses 57 délégués en jeu, la primaire de l’Indiana était considérée comme celle de la dernière chance pour les adversaires du milliardaire new-yorkais. Bien que Trump ne peut espérer atteindre aujourd’hui les 1237 délégués nécessaires pour obtenir l’investiture du parti, l’État devait être un terrain favorable pour le conservateur Ted Cruz, en deuxième place dans la course.

(…) Le Devoir

 

03:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

VIDEO - Royaume-Uni : un musulman féministe pro-« mariage » gay à la tête de la mairie de Londres ?

http://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/royaume-uni-...

 Download PDF

Le Londonistan va-t-il imposer son candidat ? Alors que les Londoniens, dont 40% sont nés à l’étranger, choisissent leur maire cette semaine, le travailliste Sadiq Khan, d’origine pakistanaise, musulman et pro-« mariage » gay (au moins pour les « koufars ») est en bonne position dans les sondages. Portrait.

02:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

VIDEO - Vivre-ensemble : Antoine Chudzik (FN) dénonce l’escroquerie de la « rénovation urbaine »

https://youtu.be/FbAt7ATVQp4

 

1h38

Conseil Régional de Bourgogne – Franche Comté

Voir la vidéo!

02:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Banlieues françaises : 50 milliards dépensés en 10 ans… sans résultat (Màj) - VIDEO

http://www.francetvinfo.fr/france/amiens/quartiers-priori...

 

23h21

L’observatoire de la politique de la ville a publié ses chiffres : on compte 5,3 millions de Français vivant dans l’un des 1 436 quartiers dits prioritaires. A Amiens (Somme), dans le quartier Amiens-Nord, près d’un habitant sur trois est au chômage. Dans les quartiers prioritaires, les inégalités sont encore nombreuses.

Davantage précaires et moins diplômés, les habitants de ces quartiers cumulent les difficultés. On y trouve les populations les plus fragiles : des familles monoparentales, des jeunes, des étrangers… Tous se battent contre l’exclusion sociale.

 


Y a-t-il en France « un appartheid social et territorial » ? La formule employée par le Premier ministre Manuel Valls l’an dernier avait choqué. Mais la question est de nouveau posée par les auteurs d’un rapport sur les quartiers défavorisés. Ils concernent plus de cinq millions de personnes, et les chiffres sont accablants, dans tous les domaines.

 

Plus de chômage, plus d’échec scolaire, moins de médecins, moins d’infirmières. Dans tous les domaines, le contraste entre les 1 500 quartiers considérés comme prioritaires et le reste du pays est frappant et toujours au détriment de ces zones.  C’est ce que pointe l’Observatoire national de la politique de la ville dans son rapport 2015 [...]

Que faire donc, pour améliorer la vie des plus de cinq millions de personnes qui vivent dans ces quartiers populaires ? Le gouvernement entend cesser de privilégier uniquement le logement pour se concentrer sur tous les à-côtés de la politique de la ville, c’est-à-dire soutenir les associations de quartiers ou encore renforcer les moyens donnés aux établissements scolaires prioritaires.

A cet effet, ce sont cinq nouveaux milliards d’euros qui ont été débloqués sur dix ans avec l’objectif avoué d’apporter davantage de mixité sociale dans ces zones. Ces zones où aujourd’hui la majorité des habitants estiment que leur qualité de vie est mauvaise.

RFI

Merci à cathyB

01:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Merkel s’engage à lutter contre la montée du FN

 

Les européistes sont décidément en panique

La chancelière allemande Angela Merkel s’est engagée mardi devant des élèves francophones de Berlin à lutter contre la montée du Front National en France alors que le parti d’extrême droite de Marine Le Pen a critiqué à de nombreuses reprises l’Allemagne.

 

« Je vais essayer de contribuer à ce qu’évidemment d’autres forces politiques soient plus fortes que le Front National pour autant qu’on puisse le faire de l’étranger », a indiqué la dirigeante conservatrice à l’occasion d’une visite au Lycée français de Berlin.

La chancelière commente rarement la situation politique intérieure française.

« Mais c’est une force (politique) à laquelle nous devons nous confronter, exactement comme nous avons désormais en Allemagne des forces politiques qui ont un discours très négatif sur l’Europe, quand on voit la rhétorique de l’AfD (le parti populiste de droite Alternative pour l’Allemagne) », a-t-elle ajouté.

« Nous devons veiller à ce que l’Europe soit un projet que les gens comprennent », a-t-elle estimé. Il faut qu’ils voient que « c’est mieux avec l’Europe que sans l’Europe », selon elle.

Lire la suite de l’article sur 7sur7.be

NdB: Marine Le Pen lui fait peur !

00:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Au théâtre du Rond-Point, Hollande lance sa campagne de réélection

XVMdd2dc056-112b-11e6-add5-a67a916e7483.jpg

http://bcove.me/tgjzvkum  (vidéo)

 

 

 

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Mardi, lors d'un colloque de la Fondation Jean Jaurès à Paris, le chef de l'Etat a dessiné les grandes lignes de ce que sera sa campagne pour l'élection présidentielle de 2017.

Il ne s'est pas déclaré candidat mais c'est tout comme. À l'occasion d'un discours prononcé mardi midi en clôture d'un colloque sur la gauche et le pouvoir, François Hollande a resitué son action à la tête du pays dans le prolongement de celles de Léon Blum, Pierre Mendès France, François Mitterrand et Lionel Jospin. Il a également esquissé un début de bilan, forcément positif, de son quinquennat. Il a enfin dessiné les grandes lignes de ce que sera sa campagne pour l'élection présidentielle de 2017.

À un an du premier tour, pour lequel les sondages le donnent battu, le président de la République s'est donc efforcé de repeindre son action en rose vif, n'hésitant pas à retrouver les tonalités de son discours du Bourget dans lequel il déclarait la finance comme son «ennemi». Le chef de l'État s'est d'ailleurs prononcé contre la signature du TAFTA, accord de commerce entre l'Europe et les États-Unis, un traité très contesté à gauche. «À ce stade, la France dit non», a-t-il tranché.

 

«Le premier devoir d'un responsable est de respecter ses promesses»

«Le premier devoir d'un responsable est de respecter ses promesses et je suis prêt à cet exercice», a expliqué François Hollande. Il avait pris soixante engagements en 2012, certains ont été tenus, d'autres non mais «il reste encore un an» pour y arriver. Mission d'ores et déjà impossible avec par exemple le droit de vote des étrangers aux élections locales pour lequel le président de la République ne dispose pas de la majorité des 3/5ème nécessaire pour la faire adopter par le Congrès. Mais après tout, les promesses intenables, c'est bien le propre des campagnes électorales. Et celle-ci atteste en tout cas que le chef de l'État y est entré de plain-pied.

En réalité, c'est surtout sur sa politique que François Hollande tenait à s'expliquer. Mal comprise par les socialistes depuis le début, contestée par les partis de gauche traditionnellement alliés au PS, la ligne du président de la République a désorienté ses troupes. L'occasion pour lui de reconnaître une erreur dans l'appréciation de la crise qui frappait la France et l'Europe lors de son élection. L'occasion aussi de s'en prendre au bilan de Nicolas Sarkozy. L'occasion enfin de rappeler qu'il avait «prévenu les Français: il fallait d'abord redresser pour ensuite redistribuer . L'heure de la redistribution est donc venue et avec elle celle de lendemains qui chantent, comme dans toute bonne campagne électorale.

Et puisqu'il faut aussi dessiner un projet pour la France, François Hollande s'y est donc employé. «Ce que nous construisons, pas à pas, pierre après pierre, c'est un nouveau compromis français, un compromis dynamique et juste, a-t-il expliqué sans entrer dans le détail. Le chemin que j'ai ouvert n'est pas la seule direction mais c'est celle qui permet de moderniser pour protéger». En 2012, ses électeurs avaient dû mal comprendre. Finalement, le changement, c'est dans un an.

LE FIGARO

 

00:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

03/05/2016

Florian PHilippot invité d'Olivier Galzi sur i>TELE

http://dai.ly/x48afh5

23:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Mme Merkel s’engage contre le Front National et révèle la soumission de l'UMPS à l’Allemagne

 

Communiqués / 3 mai 2016 / /
Facebook Twitter Email
 

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Les propos très graves de Mme Merkel, déclarant vouloir « contribuer à ce que d’autres forces politiques soient plus fortes que le Front National», témoignent d’une ingérence dans nos affaires intérieures aussi outrancière qu’humiliante pour la France, et marquent une cruelle vérité : celle de la soumission de notre pays à l’Allemagne.

Pour s’autoriser de tels propos, il faut en effet que la Chancelière allemande considère définitivement la France comme son pré-carré et François Hollande comme son vice-chancelier, par ailleurs si faible qu’il faudrait même l’aider, chez lui, à lutter contre son principal parti d’opposition.

Hélas, aucune réaction officielle française ne viendra protester contre cette ingérence manifeste de la patronne du gouvernement allemand dans les affaires démocratiques du peuple français. Pire, il est même hautement probable que les partis politiques du système se réjouissent de ce renfort de Mme Merkel, comme une récompense, eux qui depuis des années oeuvrent à défendre en Europe les intérêts allemands au lieu des intérêts français.

Cette affaire a cependant le mérite d’éclairer les Français sur certaines réalités politiques. L’UMPS est bel et bien le parti de Berlin et de Bruxelles, quand le Front National est le seul mouvement à défendre les intérêts du peuple français.

23:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Le réquisitoire d'Eric Zemmour contre "Nuit debout"

https://youtu.be/I-21p9yY1fA

NOVOPRESS

23:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)