Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2013

Fragment de météorite trouvé sur une plage du Var il y a quelques années

photo.JPG météorite 1.JPG

photo.JPG Météorite 2.JPG

(Photos prises avec un IPhone)

J'ai trouvé ce drôle de petit caillou parmi le sable et les galets de la plage des Lecques.

Il mesure 3 cm de long et pèse 10 grammes.

Sa surface présente de nombreux petits trous et des traces de brûlure de couleur rousse. 

Il ne flotte pas: ce n'est pas un éclat de bois calciné. C'est une pierre.

Je l'ai ramassée et conservée, sans penser du tout à un fragment de météorite.

Mais quand j'ai vu les photos des fragments trouvés dans l'Oural et cherché  aussi d'autres photos sur Internet pour comparer, j'ai compris que ce curieux petit caillou que je n'avais pas identifié provenait sans doute de l'explosion d'une météorite.

Quand, comment sur cette plage ? Cela je l'ignore!

Gaëlle MANN

 

02:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Taubira chouchoute ses délinquants et refuse leur emprisonnement

 

Alors que l’indispensable bouquin de Laurent Obertone, la France Orange Mécanique, bat des records de vente (56 000 exemplaires vendus depuis le 17 janvier, 20 000 en réimpression, classé n°1 chez Amazon dans les catégories Actu, Politique et Société et Société Française), dans un silence médiatique à faire pâlir de jalousie un dictateur nord-coréen, la Taubira continue son délire ultra permissif qu’elle veut nous contraindre à partager avec elle, au prix tout de même des futures vies brisées ou volées par ses petits délinco-protégés.

Son laxisme invraisemblable sonne comme une autorisation à l’autodéfense répressive hors de tout contrôle, hors de toute raison. Cette femme, par sa compétence encore « incognita » et son inconséquence notable, nous prépare à des flambées de violence, sous prétexte de préserver ses chers petits délinquants tant choyés.

L’indépendantiste Taubira, par ailleurs ancienne condamnée par la Justice (1), doit tout à la France qui lui a offert ses galons de ministre qu’elle n’aurait jamais eus si sa Guyane natale avait été indépendante. La discriminante Taubira, dont la mémoire est si sélective qu’elle se rappelle bien de l’esclavage des noirs par les blancs qu’elle déteste (sauf quand ils lui offrent une place au soleil bien rémunérée), mais oublie fort à propos que les principaux esclavagistes des noirs étaient les noirs eux-mêmes, celle qui se refuse à dénoncer la terrible traite arabo-musulmane, incomparablement plus longue et meurtrière, afin que les « jeunes Arabes ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des Arabes », mais qui n’a par contre pas d’objection à ce que les jeunes Français blancs portent, eux, sur leur dos le poids de l’héritage d’une poignée d’individus ayant participé à l’esclavage.

Cette femme a une telle aversion pour notre peuple, qu’elle rêve de le voir disparaître, que pour cela tous les moyens sont bons.

« Une société n’a pas le droit d’être tolérante, parce que son premier devoir est de vivre » disait Gustave Le Bon. La ministre de la justice, par son excès de tolérance, condamne notre peuple à mort. Et quand on voit la joie et l’exaltation qu’elle en éprouve, on se dit que décidément, cette femme-là nous hait de toutes ses tripes au point de vendre son âme et notre Justice aux barbares.

Nos dirigeants installent tellement de violence dans notre pays qu’ils sont totalement dépassés par leur œuvre, inaptes à renverser la vapeur mais surtout désireux de se faire un matelas de voix électorales, car comme chacun sait, les délinquants ordinaires, lorsqu’ils votent, votent à gauche. Ils savent où sont leurs bénéfices, et les politiciens ont tout intérêt à être très gentils avec eux. Les victimes, avérées ou potentielles, n’intéressent absolument pas les politiques du genre de Mme Taubira, l’empathie et la droiture ayant une curieuse tendance à s’évaporer quand les bonnes places sont à prendre. Et lorsqu’à cela s’ajoute le ridicule sentiment d’infériorité d’être née dans un département d’outremer qu’on voudrait à tout prix voir indépendant (et donc indépendant aussi de tout assistanat financier probablement…), la rancœur personnelle prend alors le pas sur le professionnalisme et l’intégrité de la mission ministérielle qui a été confiée à notre délirante ministre.

« Notre société condamne à mort des innocents parce qu’elle se refuse à condamner à la perpétuité des coupables » dit Obertone.

La prison sert à punir le délinquant pour son acte tout en préservant les citoyens de sa toxicité, à l’empêcher de nuire à la société, à éviter d’éventuelles victimes en leur permettant de rester en vie, bref, à garantir la sécurité du peuple. Mais de cela la Garde des Sceaux n’en a cure, la vie d’un délinquant a pour elle plus de valeur et de respectabilité que celle d’un honnête citoyen. La balance de la Justice est un peu de guingois.

Va-t-on expliquer à une vieille dame de 80 ans violée par un multirécidiviste que son violeur doit être chouchouté au nom de la pédagogie, qu’il doit être laissé en liberté parce que nos prisons sont engorgées des malfrats de tous horizons à qui on a proposé de faire comme chez eux en France et de se servir, et que ma foi, ma pauvre dame, l’heure est aux restrictions budgétaires ? Va-t-on lui expliquer encore qu’elle devra s’acquitter de davantage d’impôts pour que ceux encore détenus puissent bénéficier d’un nouveau téléviseur dans leur chambre ou de denrées alimentaires moins chères que pour les citoyens ordinaires soumis à un budget serré, au point que ces denrées sont parfois distribuées par les prisonniers à leur famille à l’extérieur ? (exact!)

Si le gouvernement souhaite laisser vaquer en toute liberté les malfrats à leurs occupations, c’est aussi parce que nos prisons sont pleines à craquer et que personne ne souhaite en construire de nouvelles.

François Hollande souhaite l’instauration de « peines de probation » en lieu et place de l’incarcération. Les délinquants condamnés à de courtes peines ne seraient donc plus écroués mais pourraient être invités par exemple à remplir un cahier de vacances comme déjà testé en août 2012 suite à un caillassage sur des policiers. C’est Nathan et Fleury-Mérogis unis dans un même combat !

On nous explique que la grande nouveauté va consister, contrairement au système de sursis avec mise à l’épreuve, à laisser tout de même en liberté le délinquant même s’il ne respecte pas les obligations prévues par la Justice ! Dans ce cas, on se demande bien pourquoi ce dernier ferait des efforts pour se racheter. Il faut comprendre que l’argument sorti du chapeau des experts est que la prison est… dangereuse ! On a envie de répondre qu’elle est à l’image de ceux qui la composent, et c’est précisément pour cela qu’ils ne doivent pas en sortir, pour ne pas répandre leur dangerosité dans toute la société. CQFD.

De nombreux policiers dénoncent l’idéologie de la Taubira et une mise à mal de leur travail rendu de fait inutile. Patrice Ribeiro, patron de Synergie-officiers, déplore sa vision du « voyou comme une victime de la société, sans un mot de compassion pour la victime du délit ». Précisément, à quel moment ce gouvernement fantaisiste va-t-il se décider à penser enfin aux victimes ?

Il ajoute qu’« à l’heure où les cambriolages et les vols à la tire explosent, cette politique est surréaliste et ne pourra conduire qu’à une explosion encore plus forte de la délinquance ainsi qu’à une démobilisation des forces de l’ordre. (…) La garde des Sceaux est dans le déni du réel. Mais avant de rattraper les politiques, la réalité va surtout rattraper les victimes. C’est un fiasco sécuritaire qui s’annonce ». Tout est dit.

Pour le Syndicat des Commissaires de la Police Nationale, le propos est également sans appel « ce qui dissuade la récidive, c’est la certitude d’être pris, jugé et que la peine soit appliquée ».

En attendant, dans notre paisible pays où l’insécurité ne serait qu’un sentiment, durant ce mois de février il a continué de se perpétrer chaque jour des agressions, des rackets, des meurtres, des vols, des viols, des braquages, des trafics en tout genre, des fraudes, des caillassages, des tabassages, des enlèvements, des incendies d’épouses désobéissantes et autres sympathiques méfaits (http://faitdiversfrance.wordpress.com/2013/02/16/faits-di...).

Les ventes de cahiers de vacances vont exploser, moi je vous le dis !

Caroline Alamachère

(1) http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http://www.lexpress...

00:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

De Findus à JP Morgan

 

par Romain

Dans un article de l’AGEFI datant de septembre 2012, on apprend que « l’avenir de Findus, que Lion Capital avait repris en LBO en 2008, semble s’éclaircir. Après neuf mois d’incertitudes, la chaîne de surgelés, conseillée par Rothschild & Cie, a bouclé une restructuration qui conduit le fonds d’investissement à en perdre le contrôle [1]. »

En juillet 2012, Lion Capital, endetté, cède donc des parts Findus à deux banques créancières : JP Morgan (19,6 %) et Highbridge (21,5 %)

Dans un article de The Independant, du 9 février 2013 cette fois, on apprend que selon un document divulgué, les lasagnes contiendraient de la viande de cheval depuis environ 6 mois [2]. Soit, si on fait un petit calcul, exactement depuis que les deux banques ont investi dans la compagnie...

Nestlé, dont les principaux actionnaires sont le groupe anglais Chase Nominee (10,10 %) – qui lui même appartient à la banque J P Morgan et Chase – et Citibank (7,00 %), a admis mardi avoir aussi des lots contenant de la viande de cheval.

Pour revenir à la France, et à notre cher gouvernement, il est intéressant de noter que cette opération a été faite sur le conseil de la banque Rothschild dont un des ex-membres est présent parmi les conseillers d’Arnaud Montebourg [3].

Quand à Cyril Lignac, chef cuisinier et conseiller culinaire de Findus depuis 2007, et qui déclarait à ce propos : « Findus est une entreprise réputée et sérieuse et ils m’ont convaincu », il vient de comprendre ce que c’est que de se faire glisser une quenelle par l’industrie agroalimentaire, salissant par la même occasion sa profession [4].

Notes

[1] http://www.agefi.fr/articles/lion-capital-boucle-la-restructuration-de-la-chaine-de-surgeles-findus-1241084.html

http://www.agefi.fr/articles/findus-repris-par-ses-creanciers-junior-1231096.html

[2] http://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/horsemeat-scandal-findus-leak-reveals-horse-in-beef-for-six-months-8486602.html (lien en anglais)

[3] http://www.youtube.com/watch?v=W3Y9VNJwJMM

[4] http://www.papillesetpupilles.fr/2007/04/cyril-lignac-sassocie-avec-findus.html/

E&R

 

00:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

20/02/2013

Le Front National accuse un élu socialiste de persécuter Dieudonné

 

Le Front national de la Loire a accusé mardi le maire socialiste de Saint-Étienne, Maurice Vincent, de « persécuter » Dieudonné, pour avoir demandé l’annulation d’un spectacle de l’humoriste controversé prévu le 16 mars dans sa ville.

« Quoi que l’on pense des opinions de Dieudonné, il est extrêmement grave qu’en France aujourd’hui, un citoyen soit censuré de cette manière pour avoir discuté, tourné à la dérision un fait historique », affirme la secrétaire départementale du FN, Sophie Robert.

Lire la suite de l’article sur europe1.fr

23:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Propos d'un membre du Parlement du parti l'Aube Dorée contre la Journée internationale de la Shoah

 
Publié le 20 Février 2013

 

Un membre du Parlement appartenant au parti d'extrême-droite "l'Aube Dorée", Yanis Lagos (Γιάννης Λαγός), a présenté au ministre de l'Éducation et au ministre de l'Intérieur une requête parlementaire dans laquelle il critique le fait que des événements aient lieu en Grèce pour marquer la Journée internationale de la Shoah.

 

Dans la requête parlementaire, il a souligné que lors de la Journée internationale de la Shoah, des événements marquant la journée étaient organisés en Grèce par des juifs et même par des institutions officielles, et que des élèves d'écoles lisaient des textes «faisant l'éloge de juifs» et les qualifiants de «héros», alors que les élèves grecs ne connaissaient rien de l'histoire grecque et des «réels Shoahs». Cela, alors qu'on leur enseigne la Shoah des juifs jusque dans les moindres détails. «Il est inconcevable que les juifs morts de la Seconde Guerre mondiale reçoivent les hommages des éléments institutionnels alors qu'on ignore de grandes personnalités de l'époque hellénistique », a-t-il déclaré.

Crif

23:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Pétitions: le maire du Chesnay écrit au président du CESE

Lire la lettre: http://fr.altermedia.info/communique/le-maire-du-chesnay-...

20/02/13

23:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Profanation de deux cimetières en Provence

sans-titre.png cimetière vandalisé.png

20/02/2013 – 18h00
VALREAS (NOVOPress via le Bulletin de réinformation) –
Les cimetières de Valréas et de Courthézon, dans le Vaucluse, ont tous deux été profanés dans la nuit de dimanche à lundi. A Valréas, une cinquantaine de plaques funéraires ont été vandalisées. Des plaques funéraires ont été arrachées de leur socle et des vases cassés. A Courthézon, les inscriptions en laiton ont été volées sur une douzaine de tombes.

 

Seule à réagir, le député du Vaucluse Marion Maréchal‑Le Pen a indiqué : « Le Front national condamne [...] le mutisme complaisant de la caste politique en place qui aurait sans doute été beaucoup plus prolixe s’il s’était agi de sépultures autres que chrétiennes. »

Depuis lundi, on attend en effet les condamnations du ministre de l’Intérieur, du Premier ministre, du président de la République ou de Jean‑François Copé. Selon toute probabilité, il ne devait donc s’agir ni de tombes israélites, ni de tombes musulmanes.

Crédit photo : DR

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

21:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Cambridge: "respect à contre-coeur" pour le talent oratoire de Marine Le Pen

sans-titre.png Marine à Cambridge.png

20/02/2013 – 16h00
CAMBRIDGE (NOVOpress) –
Malgré des problèmes avec la traduction simultanée, qui l’a parfois rendue inaudible, Marine Le Pen a impressionné hier après-midi (photo) ses auditeurs à la Cambridge Union Society, la plus prestigieuse association étudiante. D’après The Cambridge Student, un des deux journaux étudiants, « elle a répondu avec assurance aux questions du public. Même si elle a finalement gagné peu de personnes à ses idées, elle est partie en laissant au moins un respect à contrecœur pour ses talents d’orateur ».

 

L’autre journal étudiant, The Tab, souligne également que le dialogue avec le public a été la partie la plus intéressante. Des questions essentielles ont été abordées. Francesca Hill, une ancienne présidente de l’Union, a ainsi demandé à Marine Le Pen : « Combien faut-il de générations d’ancêtres pour pouvoir être chez soi dans un pays ? » Marine Le Pen a répondu : « Vous faites erreur, Mademoiselle. Beaucoup de générations se sont assimilées à la culture française. Ce qui se passe à présent, c’est que les individus ne sont pas assimilés individuellement ; nous sommes censés avoir une obligation d’assimilation collective. Nous avons besoin d’assimilation, ce qui exige beaucoup d’efforts au niveau individuel. Si les gens n’ont pas de travail ou pas de logement, ça rend la tâche difficile. Nous avons besoin d’aimer notre pays et de cesser de haïr la France. »

« Un des moments les plus polémiques du discours de Le Pen a consisté à comparer “les deux totalitarismes du XXe siècle, le fascisme et le communisme” à ce qu’elle a désigné comme “les deux totalitarismes du XXIe siècle : l’Islam et la mondialisation… Si nous ne nous battons pas pour la liberté contre les totalitarismes du XXIe siècle, nous disparaîtrons de la face de la terre, non seulement la France mais aussi la Grande-Bretagne” ».

Environ 200 manifestants s’étaient rassemblés devant le bâtiment de la Cambridge Union pour protester contre la venue de Marine Le Pen, mais la plupart n’étaient pas des étudiants de Cambridge. Outre une délégation de l’université voisine, et beaucoup moins prestigieuse, d’East Anglia à Norwich, la majorité étaient des militants de l’organisation Unite against Fascism venus spécialement depuis Londres. Une dame âgée qui a parlé dans un mégaphone et s’est présentée comme « une survivante de l’Holocauste », a qualifié Marine Le Pen de « nouveau symbole du fascisme » en Europe.

Le journal local n’a trouvé à interviewer qu’une étudiante en histoire à Queen Mary, un des collèges les moins réputés de l’Université de Londres. Selon ce brillant sujet, « il est important de montrer que les fascistes ne sont pas les bienvenus ici. Nous avons une histoire de résistance aux fascistes au Royaume-Uni ». Le senior proctor (sorte de préfet des études) de l’université de Cambridge, le physicien Owen Saxton, a déclaré pour sa part : « La Cambridge Union est indépendante de l’Université, mais nous soutenons leur décision d’inviter Marine Le Pen car tout le monde a droit à la liberté de parole ».

Dans la soirée, quelques heures après le départ de Marine Le Pen, un incendie s’est déclaré sur le parking à côté de la Cambridge Union. Deux voitures de police et deux camions de pompiers sont rapidement arrivés sur les lieux. La fumée a déclenché les alarmes à l’incendie dans tout le voisinage. Des restaurants ont également subi des dommages. L’origine du sinistre n’est pas encore établie. Des témoins ont cependant déclaré au Cambridge Student que des voitures avaient été incendiées, « peut-être à la suite de la manifestation » contre Marine Le Pen. Les « antifascistes » encore présents soutiennent de leur côté qu’ils étaient au pub et qu’ils ne se sont pas même aperçus de l’incendie jusqu’à l’arrivée de la police.

En Une : photo tweetée par Louis Aliot depuis la conférence. Crédit photo :DR.

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

NdB: Je crois que la situation est encore plus désespérée en Angleterre qu'en France !

21:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Suède: un enfant asexué, selon le voeu de ses parents... Aux fous!

 

(Photo d'illustration ?)

En Suède, un couple élève son enfant en refusant de révéler son sexe. Aujourd’hui, l’enfant a six ans. Au quotidien Svenska Dagbladet, les parents ont expliqué leur point de vue : «Nous voulons que Pop grandisse librement, et non dans un moule d’un genre spécifique. C’est cruel de mettre au monde un enfant avec un timbre bleu ou rose sur le front. Aussi longtemps que le genre de Pop restera neutre, il ne sera pas influencé par la façon dont les gens traitent les garçons ou les filles.»

L’enfant choisit lui-même sa coiffure et ses habits : parfois une robe, parfois un pantalon : «Pour moi, Pop n’est ni une fille ni un garçon, c’est seulement Pop», explique sa mère.

Ahurissant ! Nous suggérons aux parents de saisir les plus ultimes implications de leur discours. Ils ne veulent pas que la nature détermine le genre de leur enfant afin de ne pas entraver le légitime exercice de la liberté individuelle : mais peut-être l’enfant veut il choisir également, et librement, son espèce ? Peut-être n’a-t-il pas envie non plus d’être un être humain après tout. C’est mignon aussi les petits chiens, hum ? Jusqu’où l’aberration peut-elle pousser l’indifférenciation de l’enfant ?

Si en revanche les parents reconnaissent que l’homme, qui ne s’est pas donné l’existence à lui-même, est tributaire de sa nature, autrement dit qu’il est de nature humaine, il faudrait également que quelqu’un se dévoue pour apprendre à ces apprentis sorciers de pacotille que la nature humaine est elle-même sexuée : qu’elle se réalise dans la masculinité et la féminité, mais qu’elle n’existe pas en dehors. L’humanité n’est pas une abstraction.

Contre-info.com

20:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Espagne : Une mère désespérée s’immole dans une banque

sans-titre.png banco  Espagne.png

 

 

En Espagne, une mère de 3 enfants âgée de 47 ans s’est immolée ce lundi dans son agence Caixa Almassora dans la ville d’Almassora, un village de la province de Castellon.

Cette mère s’est aspergée de liquide inflammable, puis mis le feu, pour ensuite se diriger vers un employé de la banque en hurlant « Bande de salauds, vous m’avez tout pris ! » selon les premiers éléments de la télé espagnole.

La banque l’avait saisie suite à un crédit avec des échéances non remboursées.

Grièvement brûlée sur 48% de son corps elle a été hélitroyée vers un hôpital de Valence.

Sources : La Vanguardia / El Mundo / Euronews / Le Journal du Siècle

20:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

France, fille aînée de l'Eglise, et bientôt terre d'Islam...

Lire: http://www.contre-info.com/france-fille-ainee-de-leglise-...

+ 3 VIDEOS à voir absolument

18:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Marine Le Pen huée par des manifestants mais écoutée par les étudiants de Cambridge

Ca n'est pas vraiment ce qu'on peut appeler un accueil chaleureux. Venue donner une conférence devant les étudiants de l'université de Cambridge, ce mardi, Marine Le Pen s'est fait chahuter à son arrivée par une centaine d'étudiants membres de l'association Unite Against Fascism ("Unissez-vous contre le fascisme"). Ils étaient munis de pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Pas de plate-forme pour le fascisme" ou "F comme Fascisme, N comme Nazi, à bas le Front national".

Des banderoles ont également été déployées avec des messages comme "Le Pen, never again" ou "Les syndicats (étudiants), vous aimez les violeurs et les fascistes" pour dénoncer l'invitation de Marine Le Pen par la Cambridge Union Society. L'association estudiantine avait déjà suscité la controverse en invitant dans le passé Jean-Marie Le Pen, et il y a près d'un an Dominique Strauss-Kahn.

Selon l'association Unite Against Fascism, donner une place au FN "exacerbe la discrimination raciale". La présidente du syndicat des étudiants de Cambridge a, elle aussi, répété son opposition à la venue de Marine Le Pen et ouvertement critiqué le fait que la Cambridge Union l’ait invitée : "L’invitation de Marine Le Pen par la Cambridge Union n'est pas simplement un manque de tact : cela aura un effet direct sur la sécurité de beaucoup de nos étudiants. Ils ne prennent pas en compte le fascisme et le contexte qui règne actuellement à l’université".

Le numéro deux du FN, Florian Philippot, n'a guère apprécié ce comité d'accueil : "Chaque université a ses 20 neuneus formatés pour faire du bruit, Cambridge aussi ! Pour le reste, le discours de Marine est très attendu en GB", a-t-il déclaré sur Twitter.

La conférence s'est quant à elle déroulée sans encombre. Dans un discours d'une trentaine de minutes, la présidente du FN a présenté en français "les grandes lignes de (s)a pensée politique sur la France, l'Europe et le monde" devant quelque 300 jeunes membres de la Cambridge Union Society. "Je milite fermement pour que l'Europe sorte de Schengen, arrête l'immigration et prépare le retour aux monnaies nationales", a-t-elle résumé en vantant la nécessité d'un "Etat fort" dans une France affaiblie, selon elle, par l'Union européenne.

Elle a affirmé vouloir "instaurer un New Deal concernant l'immigration" et a estimé que "l'union soviétique européenne (était) en train de naître lentement mais sûrement". Marine Le Pen a également souhaité "la fin de la Françafrique" et souhaité "que la France arrête de prendre en charge la misère du monde parce qu'elle n'en a pas les moyens". Elle a enfin dénoncé "les deux totalitarismes du XXIe siècle" qui menacent, selon elle l'existence même de la France et du Royaume-Uni : "l'islamisme et le mondialisme" après "le communisme et le nazisme au XXe siècle".


Atlantico

18:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Marine Le Pen à Cambridge: un succès malgré les gauchistes !

sans-titre.png Marine à Cambrige.png

A Cambridge le 19 février 2013

 

 

Communiqué de Presse de Ludovic de Danne, Conseiller aux affaires européennes de Marine LE PEN

Fidèle à ses mauvaises habitudes, la presse s’est de nouveau abaissée à déformer la réalité en tentant de focaliser l’opinion publique au sujet de la manifestation dérisoire d’une centaine d’extrémistes, dont la plupart ne sont pas issus de cette université d’élite qui compte plus de 16.500 étudiants.

Au contraire, au lieu de défiler en vociférant des menaces de mort, les vrais étudiants de Cambridge sont venus faire salle comble afin d’écouter Marine Le Pen. L’applaudissant tant à son arrivée qu’à son départ, ils ont été très attentifs avant de pouvoir poser des questions parfois directes certes, mais toujours courtoises.

Si le déplacement de Marine Le Pen au Royaume-Uni est un succès, c’est avant tout parce que la « Cambridge Union Society », dont il faut souligner le professionnalisme remarquable, n’invite que des personnalités de pouvoir ou ayant une influence majeure.

Ensuite, loin des articles approximatifs, diffamatoires et parfois haineux de la presse britannique de gauche, citée en exemple par les médias français, la plupart des réactions et commentaires ayant eu lieu avant, pendant ou après cet événement reflétaient une opinion britannique traditionnellement neutre et ayant surtout à cœur la défense de la liberté d’expression.

Il est en réalité devenu insupportable au système politico-médiatique de voir Marine Le Pen acquérir une stature internationale en plus de la popularité grandissante dont elle bénéficie en France. C’est pour cela qu’ils n’ont de cesse de la traquer et de caricaturer chacun de ses déplacements à l’étranger.

Ce jeu ridicule ne l’empêchera évidemment pas de continuer à progresser sur une scène internationale de plus en plus attentive à son action et à son discours.

 
 
 

17:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Un réseau roumano-israélien de trafic d'ovocytes démantelé

19/02/2013

Un réseau roumano-israélien de trafic d'ovocytes démantelé



Un réseau roumano-israélien de trafic d'ovocytes a été démantelé mardi en Roumanie, a annoncé le parquet spécialisé dans la lutte contre le crime organisé (DIICOT).

Les 11 membres de ce groupe --des représentants d'une clinique privée de Bucarest et des ressortissants israéliens "spécialistes des techniques de procréation assistée"-- ont "racolé des femmes" qui, en échange d'un montant de 600 à 800 euros, ont accepté qu'on leur prélève des ovocytes, ont indiqué le parquet et la police nationale.

La plupart de ces femmes étaient des étudiantes en situation précaire âgées de 18 à 30 ans et habitant en province, a précisé la police.

"Leurs ovocytes ont été vendues par la suite entre 3.000 et 4.000 euros à des couples qui utilisaient les services de fertilisation in vitro de cette clinique", a-t-on ajouté de même source.

La majorité des couples bénéficiaires habitaient Israël et venaient en Roumanie pour les procédures d'insémination.

Le réseau était composé notamment "de médecins, d'infirmières et de spécialistes en reproduction assistée", toujours selon la police.

Ils sont accusés d'avoir violé "la loi sur le prélèvement et la transplantation" de cellules humaines en organisant ce trafic.

Six perquisitions sont en cours aux domiciles des suspects, à Bucarest.

La Roumanie avait déjà été le théâtre d'un scandale similaire en 2009, lorsque les autorités avaient découvert à Bucarest une autre clinique se livrant à un trafic d'ovules.

Quatre médecins israéliens ont été condamnés en 2012 à cinq ans de prison ferme chacun par un tribunal de Bucarest pour trafic d'ovules.

Trois Roumains dont un ancien président de l'Agence nationale pour les transplantations avaient également été condamnés.

 

http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/801525/Un_reseau_roumano-israelien_de_trafic_dovocytes_demantele.htmlhttp://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/801525/Un_reseau_roumano-israelien_de_trafic_dovocytes_demantele.html  

ALTERINFO

 

 

01:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Un soldat français tué au Mali, la goujaterie de l'Elysée

 

S2REPUn légionnaire du 2ème REP a trouvé la mort lors d'un "accrochage sérieux" avec les islamistes.

RIP

Addendum 1 : Du Figaro :

"Ce légionnaire tué est le sergent-chef Harold Vormezeele, a précisé le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian dans un communiqué. "Sous-officier de la section de commandos parachutistes du 2e Régiment étranger de parachutistes (REP) de Calvi, Harold Vormezeele a été tué lors de combats menés contre des groupes terroristes à 50 km au sud de Tessalit", a-t-on précisé"

Addendum 2 : Secret défense note la goujaterie de la Présidence de la République :

"Un tweet de l'Elysée annonce curieusement : "En ce moment nos forces spéciales interviennent au nord du Mali. Des accrochages sérieux avec un mort côté français."

Addendum 3 22h40 : Regardez avec quel détachement et sans aucune émotion François Hollande annonce la mort d'un sous-officier d'élite. Le communiqué sibyllin de 6 lignes de l'Elysée ne vaut pas mieux. Plusieurs militaires nous ont déjà fait part de leur "dégoût", leur "rage" devant l'absence d'un moindre mot de compassion pour la famille, d'encouragement pour les soldats, de respect pour leur engagement, etc. Il y a de quoi.

Lahire

Le Salon Beige

 

01:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

19/02/2013

Paris connaît une "explosion historique" des cambriolages

sans-titre.png cambriolage.png

Le nombre de cambriolages à Paris a explosé entre janvier 2012 et janvier 2013, selon Le Figaro . La capitale a en effet connu une «explosion historique» au mois de janvier 2013, avec une hausse du nombre de cambriolages de 58% comparé à l'an dernier. Les vols à la tire dans le métro ont eux aussi, augmenté de 58%.

«Les cambriolages à Paris intra-muros sont passés de 703 faits enregistrés dans les commissariats en janvier 2012 à 1117 faits en janvier 2013, soit une hausse historique de 58,89%». «Dans l'ensemble de l'agglomération, incluant les trois départements de la petite couronne (92, 93 et 94), de 2.462 infractions de ce type constatées en janvier 2012, les cambriolages déclarés à la police sont passés à 3.489, soit une hausse de 41,71%. Là encore, une explosion sans précédent», dévoile Le Figaro ce mardi 19 février.

En ce qui concerne les vols à la tire dans le métro ou les transports en commun de manière générale, ils ont également énormément augmenté, surtout dans le département de Seine-Saint-Denis. «En janvier les vols à la tire dans le métro et le RER sont passés de 752 à 1192, soit une explosion de 58%, les vols simples, de 873 à 1123, soit une augmentation de 28% et les vols avec violence de 597 à 638, soit une hausse de près de 7%». «La Seine-Saint-Denis détient la palme de l'augmentation des vols à la tire dans les réseaux ferrés avec une hausse de 98% sur un mois !», précise le quotidien.

Newsring - 19/02/13

21:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Eric Zemmour sur RTL: "La femme est l'avenir du maire de Paris "


"La Chronique d'Eric Zemmour" : bataille de... par rtl-fr

21:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Florian Philippot sur i>TELE

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

20:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Conférence de presse de Marine Le Pen à Aix le 16 février 2013


Conférence de presse Aix le 16/02/2013 Marine... par bucch

20:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Un deuxième soldat français tué au Nord du Mali lors des affrontements

sans-titre.png soldat français.png

 

Il s’agit d’un légionnaire du deuxième régiment étranger parachutiste (2ème REP), Harold Vormezeele. L’annonce est faite par le président français François Hollande en Grèce. La France vient de perdre ainsi un deuxième soldat au Nord du Mali. Il a été tué dans un accrochage avec les Djihadistes dans le Nord du Mali, précisément dans le massif des Ifoghas.

« Il y a eu un accrochage sérieux avec plusieurs morts du côté des terroristes mais un mort aussi du côté français », a annoncé ce mardi 19 février le chef de l’Etat à Athènes. Pour l’heure, le combat continue entre les Djihadistes et l’armée française.

 


Mardi 19 Février 2013

PRESSAFRIK

19:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)