Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2012

Des nouvelles fraîches de la classe de mer ! Solidarité Kosovo

baignade.jpg

promenade_bateau.jpg

monastere_zanjice.jpg

Que l'eau est salée!" s'exclame le petit Milos qui, comme les 40 autres enfants du Kosovo, goûte pour la première fois aux plaisirs d'une baignade en mer au Monténégro où ils sont arrivés mardi dernier.

Pour leur première initiation à la natation, les bénévoles de Solidarité Kosovo assistent Dragan, le maître-nageur, qui peine à se faire entendre tant les cris de joie sont forts et intenses. En bord de mer, les petits baigneurs enchaînent les figures de l'étoile de mer sur le dos avant de se retourner sur le ventre pour battre énérgiquement des jambes.

 

Sitôt la séance de nage terminée, une nouvelle aventure inédite attend les enfants qui embarquent pour la première fois sur un bateau pour une visite des îles voisines d'Herceg-Novi.

 

Cette fois-ci, le calme a gagné le groupe, impressionné par leur première balade en mer. Un silence contemplatif règne dans le bateau qui sillonne tranquillement la mer comme déposée dans un écrin de collines vertes. A l'horizon, les enfants aperçoivent les îles de Kani Kula et de Mamula où se trouvent les ruines d`anciennes prisons construites respectivement au XVIème et XIXème siècle. Le bateau pose enfin l'ancre à Zanjice. Sur l'île, une religieuse attend l'équipe pour une visite guidée du Monastère et de l'Eglise de la Sainte-Mère-de-Dieu.

 

Quelques heures plus tard, le Diacre Bojan appelle les enfants à remonter dans le bateau pour rejoindre Herceg-Novi et leur hôtel. Sur le trajet du retour s'organise discrètement l'anniversaire surprise de Nikola, qui fête ses 14 ans. A peine débarqués, les bénévoles de "Solidarité Kosovo" s'empressent de trouver un gâteau d'anniversaire pour les 40 petits ventres gourmands qui de leur côté s'installent dans la cafétaria prêts à entonner à plein poumons la chanson d'anniversaire en serbe.

 

 

anniv.jpg

Srecan rodjendan Nikola ! Joyeux anniversaire Nikola !

 

Le gâteau est acheté, les bougies sont allumées, Nikola fait son entrée, le chant est entonné! Le bonheur des enfants rayonne au Monténégro et il s'entend, "Joyeux anniversaire Nikola!"

 

L'équipe de "Solidarité Kosovo"

 

PS : les personnes souhaitant nous aider peuvent contribuer au développement de nos activités en nous faisant un don. Par chèque à l’ordre de « Solidarité Kosovo », BP 1777, 38220 Vizille ou par Internet

23:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

350ème anniversaire de la mort de Blaise Pascal, cet "effrayant génie"

sans-titre.png Pascal.png

Portrait par Quesnel

Blaise pascal.png

Dessin de Donat

 

 

Né le 19 juin 1623 à Clairmont (aujourd'hui Clermont-Ferrand)

Décédé à Paris le 19 août 1662 (à 39 ans).

 

Il existe une page absolument admirable de Chateaubriand qui mérite d’être citée, même si elle est très connue, où Chateaubriand résume avec vigueur et netteté l’essentiel du génie de Pascal :

 

« Il y avait un homme qui à 12 ans, avec des barres et des ronds, avait créé les mathématiques ; qui à 16 ans avait fait le plus savant traité des coniques qu’on eût vu depuis l’Antiquité ; qui à 18 ans, réduisit en machine une science qui existe tout entière dans l’entendement ; qui , à 23 ans démontra le phénomène de la pesanteur de l’air, et détruisit une des grandes erreurs de l’ancienne physique ; qui, à cet âge, où les autres hommes commencent à peine de naître, ayant achevé de parcourir le cercle des sciences humaines, s’aperçut de leur néant et tourna ses pensées vers la religion ; qui depuis ce moment jusqu’à sa mort, arrivée dans sa 39ème année, toujours infirme et souffrant, fixa la langue que parlèrent Bossuet et Racine, donna le modèle de la plus parfaite plaisanterie comme du raisonnement le plus fort ; enfin qui, dans les courts intervalles de ses maux, résolut, par distraction, un des plus hauts problèmes de la géométrie, et jeta sur le papier des pensées qui tiennent autant du Dieu que de l’homme. Cet effrayant génie se nommait Blaise Pascal »


 

- Premiers signes de son génie très précoce : il montra des dispositions exceptionnelles en sciences, au point que lorsqu’il avait à peine dix ans, dans les milieux scientifiques que fréquentait son père, Etienne, on l’appelait : « M. Pascal, le Fils » ! (à 11 ans, il avait déjà rédigé un petit ‘traité’ d’acoustique basé sur ses propres expériences sonores.)

 

- géométrie : à 13 ans (1640) : Son père, un peu effrayé par son génie lui avait interdit de s’adonner aux mathématiques avant d’avoir appris le latin et le grec, et lui cacha tous les ouvrages qui en traitaient. C’est donc tout seul que Blaise retrouva, avec des ‘barres et des ronds’, jusqu’à la trente-deuxième proposition du premier livre d’Euclide. Sommé de s’expliquer par son père, il s’excusa : « je ne m’y suis amusé qu’aux jours de congé » ! Il fréquente alors régulièrement l’Académie Mersenne qui réunissait les plus grands mathématiciens de l’époque. Pascal reviendra souvent sur ce sujet, étudiant Desargues, auteur souvent abscons et rarement compris par ses contemporains. L’ayant assimilé, il rédige à 16 ans un traité sur les coniques : « Essai pour les coniques », où il développe la géométrie projective et surtout donne un théorème entièrement nouveau (appelé aujourd’hui ‘théorème de Pascal’), à partir duquel peut se dériver toute la théorie des coniques. Soulignons l’importance nouvelle que venaient de prendre les coniques en Astronomie : en effet, 30 ans auparavant, Kepler venait d’établir que les orbites des planètes autour du soleil sont des coniques et pas forcément des cercles ! Par la suite, Pascal rédigea un traité complet sur les coniques. Un exemplaire du manuscrit fut envoyé à Leibniz . Mais le manuscrit fut perdu. Mais on en connaît la teneur car Leibniz en établit un inventaire sommaire.

 

- inventeur et ingénieur : il conçoit la première machine à calculer et la fait construire en série par des horlogers qui ne comprennent pas ce qu’ils font. Cette machine fonctionnera parfaitement : dans les années 1950, les experts du conservatoire national des arts et métiers réussiront à faire fonctionner un exemplaire de cette machine. Pascal avait inventé un mécanisme du calcul de la retenue qui est toujours utilisé dans les ordinateurs modernes, mais sous forme électronique.

 

- Il fonde le calcul des probabilités (avec Fermat), et l’applique à ce qu’on appelle aujourd’hui la théorie des jeux.


- Il se révèle aussi chef d’entreprise quand, mettant en application les principes de statistiques découlant de sa théorie des probabilités, il organise une ligne de transport en commun dans Paris.


 

Fin du XXème siècle, on découvre de nouveaux manuscrits de Pascal, mêlés à celui des « Pensées », et inconnus jusqu’alors : ceux-ci contiennent des théorèmes mathématiques complètement nouveaux !


 Bien d’autres découvertes ou inventions de Pascal peuvent être citées. C’est aussi un précurseur du calcul infinitésimal (aujourd’hui appelé calcul différentiel et intégral), et de la logique mathématique (il met au point la méthode axiomatique et le principe de récurrence). Mais il ne faut pas oublier le philosophe, le polémiste et le mystique que fut Pascal : tout le monde a entendu parler du « pari de Pascal » ! Beaucoup de ses idées restent d’une actualité étonnante que ce soit en science ou en philosophie. Et ses « Pensées » demeurent un des monuments de la littérature française.


 GR

 

 

 

 

 

01:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

18/08/2012

Paris-Beyrouth : Fabius dénonce "l'énorme bêtise" d'Air France

 

Le déroutage par Air France d'un vol Paris-Beyrouth sur Damas a suscité une vive polémique. L'équipage de l'appareil a en effet effectué une collecte auprès des passagers afin de faire le plein d'essence. Révélant la présence à bord de l'avion d'un ambassadeur français et de personnalités hostiles à Bachar el-Assad, Laurent Fabius a annoncé samedi vouloir demander des explications à la compagnie.

Le 26 juillet dernier, trois avions ont dû atterrir d'urgence à Valence, en Espagne, par manque de carburant, alors qu'ils avaient pour destination Madrid. Dans un premier temps, les pilotes ont évoqué les mauvaises conditions météorologiques avant de dénoncer vendredi, par le biais de leur syndicat allemand, "une forte pression" de leur direction pour faire des économies d'essence. Trois semaines plus tard, mercredi soir, c'est un vol Air France Paris-Beyrouth qui a été dérouté, également pour un manque de carburant mais dans un contexte bien plus délicat.

En effet, des troubles autour de l'aéroport Rafik-Hariri de Beyrouth ont amené le pilote à dérouter son avion vers Chypre. Mais, au vu de son niveau d'essence, il a décidé de faire atterrir son avion à Damas, en Syrie. Alors que le pays est en plein conflit civil, cette escale ne devait pas durer longtemps. Le temps de faire le plein. Selon France Info, qui a révélé ces informations jeudi, l'équipage de l'appareil de la compagnie française aurait procédé à une "collecte" pour payer le kérosène nécessaire. Environ 17.000 dollars auraient été ainsi récupérés selon une passagère interrogée par la radio. L'avion a ensuite regagné l'île de Chypre.

Une procédure légale?

Air France a aussitôt justifié la procédure suivie par son équipage. Le Code des Transports, qui regroupe les dispositions juridiques relatives aux transports en France, autorise le commandant d'un avion à emprunter de l'argent auprès des passagers "en cas de difficultés dans l'exécution de son mandat", a rappelé vendredi la compagnie dans un communiqué.

Concernant le déroutage du vol Paris-Beyrouth, "Air France a acquitté elle-même ce plein, mais la compagnie ne souhaite pas entrer dans le détail de ce règlement", a déclaré une porte-parole, jointe par l'AFP. Air France a procédé à "un recensement d'avoirs en liquide auprès des passagers à Damas, par anticipation et en cas de besoin", a-t-elle ajouté. Cette disposition, prévue à l'article L-6522-4 du Code des Transports, doit permettre au commandant de bord d'assurer la sécurité de ses passagers et la sauvegarde du fret.

La colère de Fabius

De retour du Moyen-Orient, où il effectuait une visite officielle, Laurent Fabius a tenu à commenter cette affaire. Selon Le Parisien de samedi, le ministre des Affaires étrangères juge "incompréhensible et dangereuse" la décision prise par Air France de dérouter son avion vers Damas. En effet, Laurent Fabius révèle que, parmi les 174 passagers concernés, se trouvaient l'ambassadeur de France au Liban, Patrice Paoli, et des personnalités libanaises hostiles au régime de Bachar el-Assad.

"Imaginez un instant que les autorités syriennes aient fouillé l'avion et vérifié les identités. C'était une énorme bêtise", estime encore Laurent Fabius dans Le Parisien. Le ministère va donc demander des explications à la compagnie. D'autant que si des incidents ont bien été signalés mercredi autour de l'aéroport Rafik-Hariri de Beyrouth, des appareils d'autres compagnies ont pu y atterrir sans encombre.

G.V. - leJDD.fr

samedi 18 août 2012

23:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Il était une fois... la France - MARIUS, avec Raimu et Pierre Fresnay (1931)

 

http://www.marcel-pagnol.com/film-marius,1.html

 

 

21:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Syrie : les forces armées poursuivent la traque des terroristes (Sana) - 18.08.12

 

IRIB- Les forces armées poursuivent la traque des résidus des groupes terroristes, qui terrorisaient les citoyens, dans les quartiers d'Alep.

Une unité des forces armées a exécuté des opérations spécifiques, dans les quartiers de l'école d'Al-Andalos, de l'hôpital d'al-Hayat, de l'école de Rahmo Khattab, de l'hôpital d'al-Hamyyat et de l'école d'Ahmad Saïd, à Alep, leur infligeant des pertes considérables. Les forces armées ont purifié le quartier de l'hôpital de Maysaloune, à Alep, de la présence des terroristes et traqué ceux qui avaient pris la fuite.

 Les forces armées ont, également, poursuivi la purification de la région de Seif al-Dawla de la présence des terroristes, leur ont infligé de leurs pertes, saisi leurs armes et leurs munitions, désamorcé de nombreux engins explosifs, tué ou blessé un grand nombre d'entre eux, dans le quartier d'al-Izaa.

Une source du gouvernorat a tenu à souligner que les citoyens d'Alep coopèrent, entièrement, avec les forces armées et fournissent des informations sur leurs mouvements et les lieux où ils se trouvent.

 

20:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Le vice-président de la Syrie est à Damas - 18/08/2012

 

сирия флаг цитадель
 
© Flickr.com/delayed gratification/cc-by-nc-sa 3.0

 Le vice-président syrien Farouk al-Shara se trouve à Damas et travaille comme d'habitude dans son bureau, a déclaré la chaîne de télévision libanaise Al-Manar en référence à la déclaration faite par le Bureau du sous-chef de l’État syrien. Elle a réfuté les allégations de plusieurs chaînes de télévision par satellite qu'al-Shara a quitté son poste et s'est enfui à l'étranger.
Un représentant de l'Armée syrienne libre a déclaré ce samedi à la chaîne de télévision Al Arabiya qu'al-Shara a disparu de Damas il y a 10 jours, après un attentat à sa vie. Il a affirmé que le vice-président syrien s'est enfui en Jordanie avec un groupe d'officiers de haut rang et ses proches.

french.ruvr.ru
 
 
 

 

 
 

 

 

Nouveau commentaire :

20:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Prétextant une "veille canicule", elles dévalisent des personnes âgées

Deux femmes prétendant faire partie d'un dispositif de veille canicule ont cambriolé cette semaine plusieurs personnes âgées, chez elles, à Rennes.

Des personnes âgées ont été dévalisées cette semaine à leur domicile à Rennes par deux femmes qui prétendent faire partie d'un dispositif de veille canicule et emportent des objets de valeur. "Quatre faits ont été répertoriés entre le 14 et le 17 août, dans plusieurs quartiers de Rennes", a indiqué la sûreté départementale.

 

A chaque fois, une première femme se présente à la porte d'une personne âgée vivant seule et se dit envoyée par la mairie ou une association pour venir aux nouvelles en cette période de canicule. L'intruse distrait alors l'occupante des lieux pendant que sa complice dérobe des bijoux, selon la police.

 

Le vol est rapide et les victimes mettent parfois plusieurs heures avant de s'en rendre compte et donner l'alerte. La sûreté départementale rappelle que les municipalités téléphonent aux personnes "à risque" en cas de fortes chaleurs et ne se déplacent pas sans prévenir.

TF1  News - 18/08/12

19:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

A Nice, le FN recouvre les affiches de Madonna

sans-titre.png  Nice.png

Gaël Nofri, responsable du rassemblement Bleu Marine-FN à Nice ainsi que des militants ont commencé à recouvrir les affiches annonçant le concert de Madonna

 
Les militants FN de Nice ont commencé la nuit dernière à recouvrir les affiches de Madonna annonçant son concert à Charles-Ehrmann le 21 août prochain.

Cette action est une réponse au clip diffusé lors des derniers concerts de la chanteuse. Dans cette vidéo, Marine Le Pen apparaît brièvement affublée d'une croix gammée sur le front.

Le Front national a déjà déposé une plainte pour "injure".

Nice-Matin - 17/08/12

 

19:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Liban/ Syrie - Emprunter aux passagers pour faire le plein? Légal selon Air France

Alors que plusieurs passagers du vol Paris-Beyrouth, dérouté sur Damas pour faire le plein de kérozène avant de gagner Chypre, ont raconté que l'équipage avait entamé une collecte pour payer l'essence, Air France a rappelé que cette disposition était tout à fait légale.

Le Code des Transports, qui regroupe les dispositions juridiques relatives aux transports en France, autorise le commandant d'un avion à emprunter de l'argent auprès des passagers "en cas de difficultés dans l'exécution de son mandat", a rappelé vendredi Air France.

La compagnie, interrogée a fait cette mise au point au lendemain de témoignages de passagers de son vol Paris-Beyrouth dérouté mercredi sur Damas pour faire le plein avant de gagner Chypre. Plusieurs voyageurs avaient raconté que l'équipage avait commencé une collecte pour payer le kérosène, avant de trouver une autre solution. "Air France a acquitté elle-même ce plein, mais la compagnie ne souhaite pas entrer dans le détail de ce règlement", a déclaré une porte-parole.

La compagnie a procédé à "un recensement d'avoirs en liquide auprès des passagers à Damas, par anticipation et en cas de besoin", une disposition prévue à l'article L6522-4 du Code des Transports, a-t-elle ajouté. Le texte autorise le commandant de bord, "en cas de difficultés dans l'exécution de son mandat", à "emprunter les sommes indispensables" pour effectuer des réparations, "assurer la sécurité des personnes embarquées et la sauvegarde du fret" ou "engager du personnel supplémentaire pour la durée nécessaire à l'achèvement de la mission".

Une collecte de 17.000 dollars

Un chef d'entreprise qui se trouvait à bord du vol dérouté mercredi a raconté que l'équipage, à l'arrivée dans la capitale syrienne, avait "demandé si les passagers pouvaient contribuer pour pouvoir mettre le kérosène", précisant qu'"après, ils ont résolu le problème". Selon une passagère interrogée sur France Info, l'équipage avait "collecté" 17.000 dollars, une somme que la compagnie n'a pas souhaité commenter.

Air France avait dérouté mercredi soir ce vol à destination de Beyrouth, en raison de troubles sur la route de l'aéroport Rafik Hariri. Après avoir fait le plein à Damas, capitale d'un pays en guerre, l'avion avait atterri à l'aéroport chypriote de Larnaca, où les 174 passagers avaient été pris en charge par la compagnie.

TF1 News - 17/08/12

18:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

10 000 Chinois à pied d'oeuvre pour construire la Grande Mosquée d'Alger

sans-titre.png grande mosquée d'Alger projet.png

Passe encore son gigantisme, sa nature superfétatoire, et son coût faramineux (un milliard d’euros), si l’édification de la Grande Mosquée d’Alger avait été réellement la mine d’emplois pré-annoncée par des officiels très enthousiastes, et si la toute-puissante Chine ne volait pas le pain des Algériens avec la bénédiction du président Bouteflika.

Après une cérémonie d’auto-satisfaction générale, riche en envolées lyriques, qui salua, début mars, la signature du contrat liant l’Agence nationale de réalisation et de gestion de la Mosquée d’Alger (Anagerma) à la société chinoise China State Construction Engineering Corporation (CSCEC), c’est une douche froide aoûtienne qui s’abat sur l’Algérie en souffrance, exsangue, et accablée par un chômage endémique.

Adieu les 17 000 emplois et les perspectives de formation qui devaient jaillir comme une source miraculeuse en plein milieu du désert économique ambiant ! L’éclaircie qui devait poindre à l’horizon a été assombrie par les nuages d’un marché de dupes, dont seuls les Chinois sont les maîtres du jeu...

Celui qui a jeté un froid n’est autre que le PDG d’Air Algérie Mohamed Salah Boultif, révélant que pas moins de 10 000 ouvriers chinois, nourris, logés, blanchis, et surtout rémunérés, vont débarquer de l’autre côté de la Méditerranée pour s’atteler à la construction du phare majestueux de l’islam.

Relayée par Algérie news, cette nouvelle anéantit les espoirs de milliers de jeunes qui pouvaient légitimement croire que la préférence nationale jouerait en leur faveur, et l’emporterait sur l’ambition démesurée d’un homme, qui souhaite laisser son empreinte de grand bâtisseur devant l’Eternel avant de passer le flambeau présidentiel.

Omniprésente en Algérie, la Chine rafle les marchés comme autant de conquêtes qui contribuent à asseoir sa suprématie mondiale : après l’autoroute, les nombreuses constructions d’immeubles, le projet pharaonique de la Grande Mosquée d’Alger ne pouvait guère lui échapper, au grand dam des Algériens qui auront juste le loisir de la regarder sortir de terre, au fur et à mesure des 42 mois de chantier… Maigre, très maigre consolation.

Oumma.com - 17/08/12

02:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Les photos muettes: quel est le nom de ce château ?

sans-titre.png  Château.png

02:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14)

Antisémite car il refuse de laisser la lumière allumée en permanence…

 

Lu sur ledauphine.com :

Parce que c’était le soir du Shabbat, il avait demandé au propriétaire de l’hôtel dans lequel il s’apprêtait à passer la nuit de laisser la lumière du couloir allumée en permanence. L’altercation qui s’en est suivie, vendredi dernier, entre un hôtelier de Bourg-Saint-Maurice et un touriste « belge » de confession juive, est montée d’un cran, lundi, après qu’une plainte a été déposée à la gendarmerie de Bourg-Saint-Maurice par le vacancier pour « discrimination par refus de service en raison de la religion ».

Lire la suite de l’article…

 

Contre-info.com

01:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Palestine occupée : des colons juifs répandent des produits toxiques pour tuer les troupeaux - 17/08/2012

 

Palestine occupée : des colons juifs répandent des produits toxiques pour tuer les troupeaux


Les colons juifs ont pulvérisé une substance toxique dans les zones de pâturage palestiniens près de la ville de Yatta, au sud d’al-Khalil, causant la mort d’un troupeau de moutons.

Le coordinateur des comités populaires contre le mur et la colonisation à Yatta, Ratib Al-Jabour, a affirmé que le troupeau de moutons, qui appartenait à l’éleveur Djihad Noajah, était mort après avoir brouté dans des herbes traitées avec des substances toxiques par des colons venus de la colonie de Susiya au sud-est de Yatta.

Dans le même temps, le chef du conseil du village de Wadi al-Maleh, Aref Daraghmeh, a déclaré que les autorités israéliennes d’occupation imposaient aux Bédouins palestiniens de Wadi al-Maleh dans la vallée du Jourdain, à payer de très lourdes amendes pouvant aller jusqu’à 15 mille shekels pour récupérer leur bétail confisqué il y a quelques jours.

Il a ajouté que les résidents ont perdu nombre de leurs vaches qui sont mortes lors du raid de confiscation tandis que d’autres étaient encore confisquées par les autorités israéliennes d’occupation, même après que les résidents palestiniens aient payé les amendes.

 

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=12549 http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=12549    

ALTERINFO.NET - 17/08/12


 

 

 

00:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Pussy Riot: Aurélie Filippetti est "consternée"

Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture, est revenue sur la condamnation des Pussy Riot. Les chanteuses russes ont écopé de deux ans de camp pour avoir chanté, encagoulées, une prière punk anti-Poutine dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou.

"Je suis consternée, je considère que cette sentence est absolument disproportionnée. C'est un verdict d'un autre âge pour une Russie que l'on croyait sur le chemin d'une évolution démocratique. C'est véritablement la liberté d'expression de ces jeunes femmes et la liberté artistique - qui passe par le droit de chacun d'exercer une dose de provocation et qui est intrinsèquement lié à la création, à la musique et surtout à la jeunesse - qui a été bafouée et piétinée aujourd'hui", a déploré la ministre de la Culture sur Europe1.

Aurélie Filippetti appelle donc les pays à défendre la liberté artistique. "La liberté artistique a toujours été liée à cet esprit de rébellion contre l'ordre établi, ça peut être l'ordre politique, mais aussi l'ordre religieux. Tout grand pays qui aspire à rejoindre le camp de la démocratie se doit de protéger la liberté des artistes même quand elle dérange les autorités en place", a-t-elle estimé.

Europe1 - 17/08/12

 

Mais en France sommes-nous véritablement en démocratie, si on en juge par les exclusions qui frappent certains humoristes, polémistes, écrivains, qui défendent précisément la liberté de pensée et d'expression?

00:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Russie: les Pussy Riot condamnées à 2 ans de camp


Russie : les Pussy Riot condamnées à 2 ans de camp par BFMTV

00:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Sibérie: une poudre blanche inconnue recouvre les rues d'Omsk

RIA Novosti - 16/08/12

00:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

17/08/2012

Syrie: "créer une zone d'exclusion aérienne est inadmissible" (Lavrov)

sans-titre.png Lavrov.png

Moscou, 17 août - RIA Novosti

La communauté internationale doit régler les problèmes des réfugiés syriens par des méthodes éprouvées au lieu de créer de zones d'exclusion aérienne en Syrie, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans une interview à la chaîne de télévision Sky News Arabia.

"Il est inadmissible de créer des zones d'exclusion aérienne et des zones de sécurité à des fins militaires sous le prétexte d'une crise humanitaire", a indiqué le ministre.

"Il existe des mécanismes et instruments (internationaux) spécifiques, comme la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires Valérie Amos, l'accord du gouvernement syrien de régler ces questions, le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés prêt à aider les personnes qui se trouvent dans les camps de réfugiés en Turquie, en Jordanie et dans d'autres pays. Il faut garantir la sécurité des civils en utilisant ces méthodes approuvées par le droit humanitaire international", a ajouté M.Lavrov.

La Russie s'est maintes fois prononcée contre la répétition du "scénario libyen" en Syrie. En Libye, le Conseil de sécurité de l'ONU a créé une zone d'exclusion aérienne en vue de protéger les civils contre les bombardements. Toutefois, l'aviation de l'OTAN a pris le côté l'opposition libyenne luttant contre le régime de Mouammar Kadhafi au printemps 2011. Les avions de l'Alliance ont effectué 22.157 sorties dont 8.687 de combat de mars à septembre 2011.

Créer des zones d'exclusion aérienne signifie "violer la souveraineté (syrienne), si le territoire syrien fait partie de ces zones. Ce sera une violation de la Charte des Nations unies", a conclu le ministre.

23:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Syrie: Moscou appelle "à ne pas enterrer vivant" l'accord de Genève

Moscou, 17 août - RIA Novosti

 

Dans une interview accordée vendredi à la chaîne d'information en continu Sky News Arabia, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a appelé "à ne pas enterrer vivant" l'accord de Genève sur la Syrie.

"A mon avis, les déclarations émanant de Washington et de certaines autres capitales sur la mort du communiqué de Genève sont plutôt irresponsables, car il s'agit du plus important compromis enregistré entre les Etats occidentaux, la Russie, la Chine, la Turquie et les principaux pays arabes", a déclaré le chef de diplomatie.

Et d'ajouter que ceux qui prétendaient que c'était un "document mort" cherchaient en fait n'importe quel prétexte pour qualifier de stériles les voies pacifiques du règlement et pour recourir à la force.

"Cela nous préoccupe énormément, car cela mène à la catastrophe", a indiqué M.Lavrov.

Plus tôt dans la journée, le service de presse de la délégation permanente russe auprès des Nations unies a annoncé qu'une rencontre du Groupe d'action sur la Syrie, que la Russie avait proposé de tenir vendredi au Siège de l'Onu à New York, avait été reportée sine die à la demande de certains membres du groupe.

Selon les autorités syriennes, le conflit qui secoue le pays depuis 17 mois a fait près de 8.000 morts. Selon des organisations non-gouvernementales, 17.000 à 20.000 personnes ont été tuées lors des affrontements.

 

23:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Paris 18ème: une jeune femme poignardée en pleine rue

Une femme a été poignardée vendredi, vers 15 heures, à Paris dans le 18e arrondissement, par un individu qui s'est emparé de son sac à main. Grièvement blessée, elle devait être opérée en urgence à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. L'agresseur a pris la fuite.

Selon le Parisien.fr, qui rapporte l'agression, la victime, âgée de 34 ans, se trouvait dans la rue du Pôle-Nord lorsqu'un inconnu a surgi et a tenté de s'emparer de son sac à main. La jeune femme a résisté avant de se faire poignarder à deux reprise au thorax et au ventre.

Elle a rapidement été évacuée dans un état grave vers l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (13e), où elle devait être opérée. Selon Le Parisien, elle souffrirait d'une perforation d'un poumon. Toutefois, son pronostic vital ne serait pas engagé. Les enquêteurs du 2ème district de police judiciaire (DPJ) ont été chargés des investigations.

TF1 News

23:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Syrie: pour Fabius, "Assad ne mériterait pas d'être sur la Terre"

sans-titre.png Bachar.png

 
 

  

À lire aussi

  • Syrie : Assad est "de plus en plus seul", selon Fabius

    shadowSeparator
  • Dérouté pour raison de sécurité, un vol Air France fait escale à Damas

  • Syrie : Fabius appelle au départ de Bachar al-Assad

 

Laurent Fabius, qui a visité jeudi un camps de réfugiés syriens à la frontière turque, a déclaré que "le régime syrien devait être abattu et rapidement", dénonçant "les exactions" de Damas contre les populations civiles.

Depuis le début des violences en Syrie, la Turquie, pays voisin mais très critique envers le régime de Damas, a accueilli sur son sol près de 70.000 réfugiés syriens. Et l'exode ne fait que s'accélérer avec une répression de plus en plus féroce. Ce sont quelques-uns de ces réfugiés que Laurent Fabius a rencontrés jeudi dans un camp de conteneurs turcs abritant 12.000 personnes, non loin de la frontière avec la Syrie. Le chef de la diplomatie française achevait en effet en Turquie une tournée régionale qui l'avait mené auparavant au Liban et en Jordanie, et axée sur la crise syrienne et le flot de réfugiés qu'elle a engendré sur les pays limitrophes.

La rencontre avec ces réfugiés a poussé le ministre des Affaires étrangères à dénoncer avec une vigueur inédite "les exactions" de Damas contre les populations civiles. "Le régime syrien doit être abattu et rapidement", a-t-il lancé devant les journalistes qui l'accompagnaient. "Après avoir entendu les témoignages bouleversants des personnes ici (...) quand on entend ça et je suis conscient de la force de ce que je suis en train de dire : M. Bachar al-Assad ne mériterait pas d'être sur la Terre". Laurent Fabius a aussi expliqué que les réfugiés avaient demandé l'aide de la France pour mettre un terme à la répression du régime syrien, réclamant notamment que l'on livre des armes aux rebelles. Il ne s'est pas engagé sur ce dernier point mais a affirmé qu'"on ne pouvait pas accepter que Bachar, même s'il avait beaucoup reculé et perdu du terrain, continue ses exactions".

La crainte d'un "phénomène à l'irakienne"

Quelques heures plus tôt, depuis Beyrouth, le chef de la diplomatie française avait décrit un régime syrien en déliquescence, en rappelant les cas d'officiels ou de hauts gradés de l'armée qui ont fui Damas - notamment le Premier ministre Riad Hijab, un ancien fidèle du régime, et le général Manaf Tlass, le plus haut gradé syrien ayant fait dissidence et ami d'enfance du président Bachar al-Assad. "D'après les informations que nous avons, mais nous verrons si cela est confirmé dans les jours qui viennent, il y a d'autres défections spectaculaires qui se produisent", avait-il affirmé.

Selon lui, Bachar al-Assad est "un homme qui se retrouve de plus en plus seul" et "nous voulons hâter au maximum le moment où il sera remplacé". Mais, avait-il toutefois prévenu, la chute du régime ne doit pas se traduire "par une montée de l'extrémisme. Pour cela, il faut à la fois que le régime soit changé, mais que les institutions continuent d'exister solidement sinon on risque d'avoir un phénomène à l'irakienne". Les pays occidentaux sont en effet réticents à l'idée d'armer les rebelles, arguant que l'arsenal pourrait tomber entre les mains de groupes extrémistes. Ils ne penchent pas non plus pour une intervention militaire comme en Libye ou même l'instauration d'une zone d'exclusion aérienne.

Dans ce contexte, les raisons invoquées notamment par la Russie pour justifier son soutien à la Syrie semblent de plus en plus fragiles. "L'un des arguments développés souvent par les Russes est que 'Bachar al-Assad, ce n'est pas vraiment ce que nous souhaitons mais au moins lui assure l'ordre'. Ce n'est pas vrai, c'est devenu non seulement une crise internationale mais un désordre absolu", avait assuré Laurent Fabius. Il avait indiqué par ailleurs que l'Europe apporte d'ores et déjà plus de 90 millions d'euros en aide humanitaire aux Syriens et la France près de 15 millions d'euros.

TF1 News - 17/08/12

 
 

 

20:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)