Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2011

Attentats d'Oslo: des zones d'ombre...

Thedaybifore.jpg

Le jour d'avant le massacre sur l'île - (Cliquez sur la photo pour l'agrandir)

http://fr.altermedia.info/general/attentat-d%e2%80%99oslo...

26/07/11

20:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Anders Behring Breivik vient d'être exclu de sa loge - Sa relation au christianisme

Olivier Truc a écrit dans Le Monde du 23 juillet que Anders Behring Breivik fut « un temps franc-maçon », comme si c’était de l’histoire ancienne. Or, on apprend via le blog maçonnique Hiram.be que, suite aux attentats, l’assassin présumé vient d’être exclu de sa loge. Soit bien après que le Parti du progrès l’ait viré (2006), ce qui n’empêche par contre pas le MRAP ou nos médias de faire l’amalgame… 

Bien que baptisé dans l’Eglise luthérienne de Norvège à l’âge de 15 ans, Anders Behring Breivik, considère dans son mémoire que le protestantisme est mort et a fait sienne « l’idéologie multiculturaliste et philo-islamique ».

 Lui que certains médias italiens et même Europe 1 en France ou Sophie de Menton sur RMC ont qualifié de « catholique » dit du Pape Benoît XVI « qu’il a abandonné le christianisme et les chrétiens européens et qu’il doit être considéré comme un pape lâche, incompétent, corrompu et illégitime », relève Massimo Introvigne dans les colonnes du média catholique italien La Bussola Quotidiana dont l’article a été traduit en français ici.

 Mais pour nos médias, l’amitié de Anders Behring Breivik pour le gestionnaire d’un des principaux sites à caractère pornographique de Norvège ou le fait qu’il ait envoyé son mémoire à Kevin Slaughter, un ministre ordonné de l’Église de Satan fondée en Californie par Anton Szandor LaVey (1930-1997) fait de lui un « chrétien fondamentaliste »

Pour les lecteurs qui comprennent l’anglais, Ezra Levant, qui présente l’émission « The Source » sur Sun News au Canada, a invité lundi Michael Coren, un catholique converti à l’âge adulte afin de faire le point sur la désinformation autour de cette affaire. L’émission est intitulée : LEFTIST MEDIA’S ‘BLOOD LIBEL’

Nouvelles de France - 26/07/11

19:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

C .D. FRIEDRICH

476px-Caspar_David_Friedrich_023.jpg

Falaises de craie sur l'île de Rügen  (vers 1818)

(Cliquez sur le tableau pour l'agrandir)

18:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Tuerie en Norvège: l'impudence du Système

De Anders Behring Breivik, auteur vendredi de l’attentat à la bombe d’Oslo (8 morts) et du carnage à l’arme automatique sur l’île d’Utoeya (68 morts) où des membres des jeunesses travaillistes étaient rassemblés, notamment pour réclamer le boycott d’Israël, les medias ont choisi de ne retenir qu’un profil particulier.

Son appartenance à la maçonnerie faisant tâche dans le décor,  elle n’a pas été mise en avant. Elle cadre mal en effet avec le scénario que l’on voit se mettre en place pour éclabousser par ricochet les opposants français à la politique d’immigration massive. Le microcosme répète en boucle que cette affaire « embarrasse » le FN qui a condamné dans un communiqué les agissements « barbares et lâches » du meurtrier.

Cet individu était paraît-il un « militant d’extrême droite », un « islamophobe », un « chrétien », un « conservateur », un « admirateur de Poutine », de « Churchill », et de « Bush », un « partisan de la théorie du Choc des civilisations »… Au terme de sa première audition par la police norvégienne, il a été rapporté qu’il se serait attaqué au parti travailliste pour « adresser un signal fort à la population », parti qu’il accuserait de favoriser par sa politique la venue massive de musulmans en Norvège.

Le secrétaire général du FN, Steeve Briois, a rappelé comme Bruno Gollnisch « qu’en 98, un élu des Verts a tué l’amant de sa femme de 42 coups de couteaux. La tuerie de Nanterre en 2002, encore un Vert. Est-ce qu’on accuse leur parti pour autant? Utoya, c’est l’œuvre d’un fou. Les Français savent très bien (que le FN) n’incite pas à ce genre d’action violente». Bruno Bilde, chef de cabinet de Marine Le Pen, a relevé tout aussi justement que le meurtrier norvégien « est présenté tantôt comme un fondamentaliste chrétien, tantôt comme un franc-maçon… Il n’y a pas de responsabilité collective» des nationaux.

Le Mrap pourtant, mais est-ce vraiment surprenant ?, n’a pas tardé à se manifester en estimant que le FN ressortait de cette mouvance politique qui entretient un « climat délétère en Europe ». Marine Le Pen a prévenu l’officine anti-nationale qu’elle pourrait être poursuivie pour diffamation.

Nos braves socialistes qui ont répété sur tous les tons au début de l’affaire DSK qu’il fallait se garder de pratiquer l’amalgame, se sont bien évidemment engouffrés dans la brèche. Dans un communiqué publié dimanche, le porte-parole du PS, Benoît Hamon a estimé, un brin lourdaud, qu’ « aucun parti d’extrême droite ne doit être banalisé ». « Si ces jeunes sont morts (sur l’île d’Utoeya, NDLR) , c’est parce qu’ils étaient socialistes. La plupart d’entre eux étaient des militants de gauche et ont été tués par un homme convaincus par les thèses d’extrême droite ». «Voilà où mène aussi l’idéologie du choc des civilisations, de l’incompatibilité des cultures, de l’impossibilité de construire des mondes au-delà de nos sociétés habituelles : à la haine, à la destruction, au terrorisme».

Invité des Quatre vérités, sur France 2, François Hollande en a rajouté une couche affirmant qu’il y avait bien selon lui une « dimension politique » au geste d’Anders Breivik. Il y a une «montée de l’extrême droite en Europe» inquiétante et « particulièrement en Europe du Nord où elle n’avait pas sa place avant » a relevé l’adversaire de Martine Aubry.

Autre candidat à la primaire du PS, Manuel Valls a voulu lui aussi être du débat, et a embrayé sur RTL en déclarant que la France n’est « pas à l’abri de ce discours de haine » et en pointant «un lien entre les discours de haine de l’extrême droite et la violence du meurtrier».

Comment en est-on arrivé là en effet ? Pour le Mouvement de la jeunesse socialiste (MJS), comme pour les tartuffes habituels, se poser cette question sans tabou et en sortant du discours ronronnant, convenu, est inconcevable. Pour preuve ils ont exigé ( !) que Marine Le Pen réagisse aux commentaires sur ce drame émanant d’un de ses conseillers et membre du Bureau politique du FN, Laurent Ozon. Le MJS a demandé à la présidente du FN de dire si « elle s’associé à cette analyse » ou « d’en tirer toutes les conséquences immédiatement ». En rétablissant la peine de mort ?

L’objet du scandale ? Laurent Ozon s’est contenté de publier sur Twitter un message factuel rappelant qu’en Norvège l’immigration avait été « multipliée par six entre 1970 et 2009 ». Contacté par Le Point et L’Express , le cadre frontiste a eu l’occasion de préciser ses propos : « Je prétends que cet acte, qui est un acte odieux, doit être analysé dans le contexte norvégien actuel » . « Ce qui m’intéresse c’est de comprendre ce qui peut motiver un acte comme celui-là. A partir du moment où l’on sait que son manifeste de 1500 pages est structuré et argumenté, il me semble utile de débattre de ses motivations et de la situation sociale en Norvège ». Il a précisé également qu’il « se (réservait) le droit de porter plainte contre le MJS » qui a réalisé des « captures tronquées de conservations privées. »

 Au sein du Mouvement national le débat ne doit pas être  confisqué et soumis au politiquement correct et Marine Le Pen a tenu à le souligner implicitement en déclarant simplement que ce message sur Twitter reflétait les idées d’une personne, pas du FN.

Enfin, citons encore pour la bonne bouche le commentaire de Jean-Yves Camus, chercheur associé à l’IRIS, que l’on a connu décidemment plus inspiré, pour lequel le communiqué de Bruno Gollnisch sur ce drame en Norvège s’explique pour des raisons platement boutiquières : « Il craint certes l’amalgame fait par certains media entre le tueur d’Oslo et les idées nationalistes. Mais surtout redoute que ses adversaires au sein du FN (sic) s’en servent pour légitimer d’autres exclusions afin d’éviter qu’un jour un adhérent connu pour ses idées radicales commette un acte violent ». Explication tordue, bien pharisienne, qui laisse supposer que le tiers des adhérents du Front qui ont voté pour le député européen au dernier congrès de Tours sont des psychopathes et des tueurs en série en puissance, dont cette « vipère lubrique » de Gollnisch couvre les agissements. Plus c’est gros, plus ça passe ?

 Reste que les membres du sérail qui n’hésitent pas de manière assez malsaine à tenter de capitaliser politiquement sur les victimes norvégiennes d’Anders Behring Breivik prennent des risques. Ils se trompent lourdement s’ils espèrent que ce sanglant épisode norvégien effacera par un coup de baguette magique l’intérêt grandissant des Français pour le programme frontiste d’inversion des flux migratoires. Et son ardente nécessité.

Blog de Bruno Gollnisch - 26/07/11

17:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

"Unabomber", le terroriste qui a inspiré le tireur d'Oslo

 

61825246-b6cc-11e0-bc2f-eb507614a439.jpg Unabomber.jpg

Anders Behring Breivik et Ted Kaczynski

(Cliquez sur la photo)

http://www.lefigaro.fr/international/2011/07/25/01003-201...

26/07/11

 

04:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Me Koubbi: "François Hollande a menti"

Maitre-DAvid-Koubbi-MAXPPP-930620_scalewidth_630.jpg

INTERVIEW E1 - L'avocat de Tristane Banon s'est exprimé lundi. Il a mis en garde les ténors du PS.

Première interview de Nafissatou Diallo à la presse, auditions de François Hollande et d'Aurélie Filippetti : l'avocat de Tristane Banon, David Koubbi a mis les choses au point lundi midi sur Europe 1. Il a notamment démonté les accusations d'instrumentalisation lancées par les ténors du PS la semaine dernière, il est également revenu sur sa rencontre à New York avec Nafissatou Diallo et son avocat Kenneth Thompson.

Le sort de Diallo "intimement lié" à celui de Banon. "Je suis allé à New York pour voir les différences et les similitudes entre les deux dossiers", a expliqué l'avocat qui a précisé : "je voulais rencontrer mademoiselle Diallo parce que son sort est intimement lié à celui de ma cliente". Interrogé sur les points communs entre les deux affaires, l'avocat s'est contenté de déclarer : "elles ont croisé le même homme".

"Troublé" par le récit de Nafissatou Diallo. Tout en insistant n'être ni "l'avocat" de Nafissatou Diallo, ni "le procureur", l'avocat de l'accusatrice française a estimé que les confidences qu'il a reçues de la part de l'ancienne femme de chambre, il y a quelques jours,à New York, étaient "de la même veine" que celles sorties dans les médias américains lundi. "C'est beaucoup moins détaillé que ce qu'elle m'a confié, mais c'est dans la même veine", a t-il relaté ajoutant que l'accusatrice de Dominique Strauss-Kahn lui avait relaté les faits présumés "d'une façon qui, humainement, (le) trouble".

Et si DSK était blanchi aux Etats-Unis ? David Koubbi a fait mine de se réjouir d'un éventuel blanchiment de l'ancien directeur du FMI par la justice new-yorkaise : "si cela a pour conséquence de le ramener en France, j'accueillerai cette nouvelle avec beaucoup de joie, parce que nos procureurs à nous ne sont pas élus".

"François Hollande a menti". David Koubbi a accusé François Hollande d'avoir menti à deux reprises. "Il a menti deux fois : une fois quand il a dit 'je n'étais au courant de rien, je ne suis pas intervenu', on le sait par son directeur de cabinet et par lui-même puisque maintenant il dit qu'il a déclaré 'allez porter plainte'. Il a menti une nouvelle fois en sortant de son audition en disant 'j'ai demandé à être entendu', c'est parfaitement faux (...) il a demandé à ce que cela aille plus vite", a t-il dénoncé. L'avocat a d'ailleurs défié l'ancien patron du PS de l'attaquer en diffamation mais s'est dit "convaincu" qu'il ne le ferait pas "car Monsieur Hollande a menti".

Les Ténors du PS mis en garde. "On m'accuse d'en faire un dossier politique, ça me fait rire", a assuré l'avocat de Tristane Banon. "Si les ténors du PS veulent arrêter d'avoir des difficultés, il faut qu'ils arrêtent de se mettre en travers de la défense dont je m'occupe", a mis en garde David Koubbi. Il a ainsi pointé Aurélie Filippetti : "elle ne se souvient pas avoit dit que DSK était un homme dangereux pour les femmes (...) or c'est dans un mail de 2003", a certifié l'avocat.

Une affaire Banon "pas si vide". L'avocat de la romancière française a ironisé sur le dossier "vide", la plainte "irrecevable" de Tristane Banon. "Je note que deux jours après, il y a eu une information judiciaire et qu'il y a déjà eu une dizaine d'auditions", s'est-il félicité.

25/07/11

03:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Norvège: le suspect s'attendait à être abattu

http://www.leparisien.fr/international/norvege-le-suspect...

+VIDEOS

25/07/11

03:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Devinettes, jeux de mots et à-peu-près

Combien font hideux + hideux + hideux ?

02:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Nafissatou Diallo: première interview télévisée

02:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Plan de sauvetage de la Grèce - Sarkozy Show

02:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le Front National demande que le principe de laïcité sur la voie publique soit respecté par tous

 

Communiqué de presse de Françoise Coolzaet, conseillère régionale du Nord/Pas-de-Calais

Depuis quelques mois, Roubaix est le théâtre de la montée en puissance de la viande consacrée à Allah et à la dîme que sa vente rapporte aux instances musulmanes. Déjà en décembre 2009, l’affaire du Quick Halal avait suscité l’indignation dans la France entière avec ses menus exclusivement musulmans.

M. René Vandierendonck, maire de la ville, s’était illustré en s’aplatissant lamentablement devant les menaces électoralistes du lobby musulman après avoir montré quelques velléités d’indignation bien passagères. Aujourd’hui, voici un nouveau venu : « Family food burger » le fast food pour les familles musulmanes, mais aussi casino et la création de 500m2 de rayonnages 100 % halal avec pour ambition de créer plusieurs supérettes de la même veine, et avant cela, Quick et son offre sans porc et bien sûr…halal.
Outre l’aspect religieux, comment peut-on accepter que dans notre pays des animaux subissent des souffrances terribles et agonisent au nom d’un « Dieu » quelconque ? N’est-ce pas une régression qui ouvre la porte à d’autres pratiques abjectes ?
Nous ne pouvons pas ignorer cette souffrance même si celle-ci reste cachée entres les quatre murs de « NOS » abattoirs !


Les revendications des musulmans ne s’arrêteront pas là. De plus en plus de femmes se voilent, baissent les yeux avec soumission. Nos enfants se plient dans nos écoles à l’obligation de respecter le jeûne au moment du ramadan de peur de subir des représailles et à bien d’autres contraintes religieuses d’un autre âge et surtout d’un autre lieu…
Nos dirigeants locaux et même nationaux ferment les yeux ou, comme le fait M. René Vandierendonck, cautionnent et favorisent les revendications communautaristes qui, à terme, s’imposeront à tous sans exception.
La religion catholique, fondatrice de notre nation et, au-delà, de notre civilisation, nous a ouvert la voie de la connaissance grâce aux écoles qu’elle initia, de la guérison et de la charité grâce aux hôpitaux et aux hospices qu’elle construisit, de l’architecture de nos ville avec au coeur, le clocher. Elle nous a enseigné la dignité de la personne, l’égalité de l’homme et de la femme qui n’existait pas dans l’Antiquité et la liberté de conscience.

Cependant, la République n’a pas craint de chasser l’Eglise de l’Etat au nom de la laïcité. Aujourd’hui, la classe politique, à qui nous confions l’avenir de nos enfants, veut nous imposer une religion totalement étrangère à notre civilisation qui ne reconnaît même pas la liberté de conscience et l’égalité de l’homme et de la femme.

Est-il difficile de se projeter dans 20 ou 30 ans ? Car l’avenir de notre pays et le destin qu’on lui souhaite se mesurent et s’envisagent aujourd’hui. Nous ne pouvons pas accepter la prolifération du concept « halal » sous prétexte qu’il y a une demande.

Le Front National demande que le principe de laïcité sur la voie publique soit respecté par tous ceux qui ont la prétention de s’assimiler au peuple français. Il exige la disparition de la viande halal de ces étalages, commerces ou restaurants qui sont une insulte aux racines même de notre Nation et à la Raison. Que ceux qui restent attachés aux pratiques « halal » sachent qu’ils pourront vivre pleinement leur religion dans les pays de tradition musulmane mais ici c’est la France, qui entend bien rester fidèle à ses valeurs.

http ://www.lavoixeco.com/actualite/Secteurs_activites/Commerces_et_Distribution/2011/07/2
2/article_du-halal-mais-avec-la-garantie-de-la-div.shtml
http ://www.nordeclair.fr/Locales/Roubaix/2011/07/12/un-nouveau-fast-food-100-halal-sinstall.
shtml
http ://www.al-kanz.org/2011/06/28/kadhafi-casino-halal/

02:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Qui est-ce? n° 36

36.jpg

01:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Honte au MRAP qui tente de récupérer le drame norvégien!

 

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Le MRAP vient de publier un communiqué par lequel il amalgame indirectement, et de façon absolument abjecte, un certain nombre de partis politiques, dont le Front National, avec l’épouvantable drame norvégien.

Une énième fois, le MRAP récupère un événement terriblement douloureux pour tenter de créer la confusion dans les esprits et faire progresser son combat militant.

En agissant ainsi, le MRAP se déconsidère totalement, et montre qu’il est prêt à toutes les bassesses pour essayer de traîner dans la boue ses ennemis politiques, quitte à n’avoir même pas la décence de respecter la douleur des familles des victimes.

Le Front National est évidemment parfaitement étranger à la tuerie norvégienne, qui est l’œuvre d’un déséquilibré solitaire qui devra être châtié de façon impitoyable.

Il ne laissera bien sûr pas impunie la diffamation dont s’est rendu coupable le MRAP à son encontre, et poursuivra de la même manière devant la justice quiconque se prêterait à des basses manœuvres de ce type.

La Présidente du Front National, Marine Le Pen, réitère ses condoléances au peuple norvégien et rappelle sa détermination à lutter de façon acharnée contre toutes les formes de violence et de barbarie.

01:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen à 44 % chez les ouvriers, Sarkozy à 5 % !

 

Lu pour vous sur Le Post

Le dernier sondage d’intentions de vote pour la présidentielle, réalisé par l’Ifop, est une bombe.

Dans l’hypothèse où le candidat PS serait François Hollande, la plus probable, on apprend que Marine Le Pen réaliserait le score faramineux de 44 % au premier tour chez les ouvriers !

44 % chez les ouvriers pour Marine Le Pen, contre 28 % pour François Hollande, et…5 % pour Nicolas Sarkozy !

Sur toute la population française, Marine Le Pen fait entre 20 % et 20,5 % selon les hypothèses.

Totalement largué chez les ouvriers, Nicolas Sarkozy ne se maintient au-dessus de 20 % au global que du fait de son score élevé parmi les personnes âgées (plus de 30 %).

Avec son discours économique et social de redressement, axé sur la réindustrialisation de la France, des protections aux frontières, la liberté monétaire et l’Etat stratège, Marine Le Pen attire de plus en plus les classes populaires et moyennes.

Lire la suite

Nations Presse Info - 26/07/11

01:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Tuerie d'Oslo: la police britannique cherche des complices

25/07/2011 – 16h30
Londres (NOVOpress) — La police britannique passe au peigne fin le manifeste publié en ligne par le "chrétien conservateur" norvégien Anders Behring Breivik à la recherche d’indices lui permettant d’identifier d’éventuels complices au Royaume-Uni.

Dans ce volumineux dossier de près de 1500 pages, Anders Behring Breivik détaille son itinéraire intellectuel et notamment se revendique de l’héritage politique de l’ancien premier ministre britannique Winston Churchill, figure tutélaire du tout le mouvement néo-conservateur, tant aux États-Unis qu’en Europe.

La police anglaise s’interroge sur l’identité d’un Britannique identifié sous le nom de code de « Richard » que Behring présente comme son mentor. Les fonctionnaires sont également sur la piste des participants à une réunion qui se serait tenue à Londres en avril 2002 pour donner le coup d’envoi à un mystérieux « Ordre militaire européen et tribunal criminel des chevaliers templiers ».

Au cours de cette rencontre, organisée par deux Britanniques, en présence de délégués venus d’Allemagne, d’Allemagne, de Grèce, des Pays Bas et de Russie, Behring aurait reçu pour mission d’organiser une attaque terroriste dans son pays.

L’unité antiterroriste du Scotland Yard cherche également à vérifier les affirmations de Behring selon lesquelles il serait l’un des 80 volontaires recrutés dans toute l’Europe pour déclencher des attaques suicides contre les « collaborateurs de l’islamisme ».

Les premiers résultats de l’enquête seraient bien éloignés des écrits de Behring. A ce jour, rien ne vient valider l’existence de contacts avec un « mentor » britannique ou confirmer la tenue de la réunion internationale d’avril 2002.

Alors que l’extrême-gauche européenne multiplie les appels pour traquer les « complices intellectuels » d’Anders Behring Breivik, il apparaît de plus en plus clairement qu’il a agi seul. Ses allusion à des « contacts», à des « mentors » ou à de mystérieuses « réunions » ne seraient qu’une fiction pour cacher la solitude d’un individu ayant mal digéré les écrits d’auteurs aussi différents qu’Alexis de Tocqueville, Alain Finkielkraut, Frederic Encel (pour ne citer que des Français) ou encore les néoconservateurs anglo-saxons.

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

01:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Massacre en Norvège: la chasse aux sorcières a commencé

Delaunay-500x250.jpg

ANDERS~1.JPG

25/07/11 – 16h15
PARIS (NOVOpress) –
Au-delà d’un traitement médiatique qui se signale par sa partialité aiguë, il ne fait pas bon depuis vendredi être un opposant au multiculturalisme et diriger des partis et mouvements populistes. En effet, des associations et des élus se livrent à une véritable chasse aux sorcières et établissent des amalgames douteux, suite au massacre perpétré en Norvège par Anders Behring Breivik (ci-dessus en tenue de franc-maçon tel qu’il se montre dans un document personnel).

Ainsi, le Mrap affirme dans un communiqué que “dans toute l’Europe, les partis populistes et les extrêmes droites – Front National en France, Parti du progrès en Norvège, Démocrates suédois (parti politique suédois nationaliste), Parti du peuple danois (PPD), Jobbik de Hongrie…(que leurs personnalités s’appellent Siv Jensen en Norvège, Geert Wilders aux Pays-Bas ou Marine Le Pen) – sans oublier en France la droite extrême qu’est la Droite populaire de l’UMP (…) – portent une lourde responsabilité dans le climat délétère qui pèse sur le continent tout entier”.

Marine Le Pen a réagit à cet amalgame en indiquant qu’elle allait porter plainte contre le Mrap.

Mais la palme de l’abjection (à l’heure où nous écrivons ces lignes) revient à Michèle Delaunay (photo en haut de l’article), comme nous l’indique Infos Bordeaux. Dans un billet publié hier sur son blog, la député socialiste de Bordeaux ose la comparaison entre le massacre en Norvège perpétré par Anders Behring Breivik et l’émission « Les Infiltrés » diffusée sur France 2 en 2010. Émission qui a bafoué toutes les règles déontologiques du journalisme et qui tenait plus de l’enquête à charge que du traitement de l’information.

Ainsi, selon Madame Delaunay, « les extrémismes, d’où qu’ils viennent, se rejoignent dans l’intolérable et ils ne le sont pas moins quand ils sont bien de chez nous. L’intégrisme de souche ne mérite pas moins, que l’importé, d’être scié au tronc. Qui ne se souvient pas, chez nous, à Bordeaux, en cœur de ville, à l’ombre d’une église historique malencontreusement dévoluée par le Maire au culte traditionaliste, des agissements d’un groupuscule d’extrême droite qui ne pouvait qu’être connu des services de police ? ».

« Quelqu’un osera-t-il faire le lien ? Se soucier de ce qui a amené Anders Beiring Breivik à la fusillade systématique… Revoyez si vous en avez le courage l’émission Les Infiltrés ».

Sur le site du Post, rattaché au groupe Le Monde, c’est un groupe de gauchistes grenoblois qui impliquent, là encore avec des amalgames douteux, le Bloc Identaire. Bloc Identitaire qui a réagi par la voix de Fabrice Robert, son président. Contacté par Lexpress.fr, il estime qu’“Anders Behring Breivik a profondément desservi sa cause en accomplissant ce geste” car “nombreux sont ceux qui vont pointer du doigt les mouvements populistes désormais”. “Nous partageons peut-être des valeurs convergentes mais ça n’engage pas notre responsabilité, il n’y a aucun appel au terrorisme dans nos programmes”, a précisé Fabrice Robert.

Cette chasse aux sorcières, Bruno Gollnsich l’avait pressentie, via un communiqué, en faisant un parallèle entre le massacre en Norvège et l’affaire de Carpentras en 1990 où le Front National (FN) avait été accusé d’avoir profané un cimetière et des tombes juives. Alors qu’il n’était en rien responsable. Ce qui avait eu pour conséquence un véritable lynchage médiatique et politique du FN. Mais pour Jean-Yves Camus, interrogé par Lexpress.fr, si Bruno Gollnisch a rédigé et publié ce communiqué, c’est qu’il “redoute que ses adversaires au sein du FN s’en servent pour légitimer d’autres exclusions afin d’éviter qu’un jour un adhérent connu pour ses idées radicales commette un acte violent”.

Face à ces amalgames, on peut s’inspirer de la réaction de Dominque Venner face à ce massacre. Dans un communiqué, le directeur de La Nouvelle Revue d’histoire indique : “Ce salmigondis [les valeurs d' Anders Behring Breivik telles que ce dernier les présente, note de Novopress] révèle une grande confusion chez un esprit sommaire et violent comme il en surgit toujours dans les périodes de trouble. Et d’où est venu ce trouble sinon d’abord d’une politique d’immigration qui ébranle une civilisation déjà fragilisée ? Une politique – faut-il le rappeler ? – poursuivie avec obstination par les classes dirigeantes de Norvège comme par celles de toute l’Europe. C’est ce qu’un regard historique retiendra avant toute autre considération.”

D’autre part, que pensent ces “belles âmes” qui pratiquent cette chasse aux sorcières du fait que Richard Durn, auteur d’un massacre à Nanterre en 2002, était membre des Verts et trésorier de la Ligue des droits de l’homme (LDH) de Nanterre et que le tueur en série Guy Georges appartenait à la mouvance de la CNT ?

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

00:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

25/07/2011

Le récit du viol par Nafissatou

sipa-ap-359707-jpg_231400.jpg NF.jpg

Nafissatou Diallo (G) avec une amie - (Cliquez sur la photo)

Nafissatou Diallo a finalement décidé de briser le silence. Elle a donné une interview exclusive à la chaine américaine ABC qui en a diffusé quelques extraits dimanche soir. Le reste doit être distillé lundi matin dans Good Morning America, puis mardi soir. Sur les images, on la voit marcher dans New York : une grande femme, les cheveux raides en pantalon noir et blouse blanche, avec le visage légèrement grêlé par des marques d'acné. Selon le magazine Newsweek qui était aussi présent lors de l'interview, qui a duré trois heures, dans les bureaux de son avocat Kenneth Thompson sur la Cinquième Avenue, Nafissatou Diallo ne sait ni lire ni écrire, et a peu d'amis.

"Je n'ai jamais voulu parler publiquement mais je n'ai pas le choix... Je dois le faire, pour moi. Je dois dire la vérité", explique-t-elle. "Je veux que justice soit faite, je veux qu'il aille en prison", dit-elle. "Je veux qu'il sache qu'il existe des endroits où vous ne pouvez pas vous servir de votre fric, de votre pouvoir quand vous faites un truc pareil", ajoute-t-elle. Quand on lui demande pourquoi le procureur a émis des doutes sur l'affaire, elle reconnait "des erreurs" mais affirme que "Dieu est témoin que je dis la vérité. Du plus profond de mon coeur. Dieu le sait".

Les avocats de Dominique Strauss-Kahn ont aussitôt réagi avec un communiqué exaspéré et vengeur. "Il est temps que ce cirque indécent s'arrête", expliquent-ils.  Ses avocats et ses attachés de presse ont orchestré un nombre sans précédent d'événements médiatiques et de manifestations pour faire pression sur le procureur. La conduite de ses avocats n'est pas professionnelle et viole les règles fondamentales de la profession. Son but évident est d'enflammer l'opinion publique contre un accusé dans une affaire criminelle en cours".

Dans l'interview, Nafissatou Diallo maintient farouchement que Dominique Strauss-Kahn l'a attaquée dans la chambre du Sofitel. Elle a vu un serveur sortir avec un plateau de la chambre 2806. Il lui a dit qu'elle était vide. Elle est rentrée en disant "Bonjour, femme de chambre" et puis elle a vu apparaître un type à poil avec des cheveux blancs. "Oh mon Dieu, je suis désolée", raconte-t-elle, ajoutant qu'elle a fait demi-tour. "Ne vous excusez pas", lui a-t-il dit. Mais il s'est mis à agir comme "un fou", selon elle. Il lui a attrapé la poitrine. Il a claqué la porte de la suite. "Tu es très belle", lui dit-il en la tirant vers la chambre, toujours selon la femme de chambre. "Arrêtez monsieur, je veux pas perdre mon boulot". "Tu vas pas le perdre". "Il m'a tiré violemment vers le lit, il a essayé de me mettre son pénis dans la bouche", affirme la jeune femme en mimant comment elle a essayé de résister en tournant la tête et en serrant les lèvres. "Je l'ai poussé, je me suis levée, je voulais l'effrayer".

"J'ai dit 'Regardez, il y a mon chef qui est là'". Mais DSK lui répond qu'il n'y a personne. Il la pousse dans le couloir vers la salle de bain, lui remonte son uniforme sur les hanches et déchire son collant, lui attrapant violemment le sexe. Il la met à genoux, le dos au mur et lui impose une fellation. "Il me tenait la tête très fort là", dit-elle en montrant son crâne, "il bougeait et faisait du bruit. Il faisait 'uhh, uhh, uhh'", il m'a dit "suce mon-je peux pas le dire. Je me suis relevée, je crachais, j'ai couru, je me suis enfuie sans regarder en arrière, j'ai couru dans le couloir, j'étais tellement nerveuse, tellement effrayée, je ne voulais pas perdre mon job".

Elle raconte qu'elle s'est cachée et a essayé de se calmer. Elle a vu DSK sortir. "Il m'a regardé comme ça", dit-elle en inclinant la tête et en regardent droit devant fixement. "Il n'a rien dit". Elle avait laissé ses produits de ménage dans la chambre 2820 donc elle est allée les chercher puis est revenue dans la 2806 pour "la nettoyer".

Newsweek a vu le rapport médical qui dit que la zone vaginale montre des signes d'irritation et qu'elle a un ligament déchiré dans l'épaule.

Le lendemain quand Nafissatou Diallo regarde les informations et découvre qui est DSK, elle s'affole. Elle est ensuite logée dans un hôtel avec sa fille de 15 ans, sans téléphone portable, et a très peu de contacts avec l'extérieur pendant des semaines. Son visage s'éclaire seulement quand elle parle de son boulot. En avril, une de ses collègues est partie en congé de maternité et on lui a donné le 28ème étage. "On travaillait en équipe. J'adorais ce job, j'aimais les gens. Tous de différents pays, Américains, Africains, Chinois. Mais nous étions tous pareil ici", raconte-t-elle.

 25/07/11

03:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Nafissatou Diallo, l'accusatrice de DSK, donne sa 1ère interview

Nafissatou Diallo parle pour la première fois à la presse, celle qui accuse Dominique Strauss-Kahn de viol, s’est exprimé dans la presse américaine en accordant son premier entretien au magazine Newsweek.

www.radinrue.com le XXV - VII - MMXI, 00h55, par : Benjy D. Pyrz

Elle parle de manière publique pour la première fois. Elle défend ainsi sa version des faits, alors que les avocats de Dominique Strauss-Kahn voient rouge et protestent...

Nafissatou Diallo accuse la défense de DSK, en déclarant qu’ "A cause de lui, on me traite de prostituée", et de poursuivre "Je veux qu’il aille en prison. Je veux qu’il sache qu’il y a des endroits où on ne peut pas utiliser son pouvoir, où on ne peut pas utiliser son argent".

La femme de chambre qui se dit victime d’une agression sexuelle de la part du socialiste français ancien patron du FMI, va également rencontrer la presse télévisée, ainsi lundi elle paraîtra dans l’émission d’ABC "Good Morning America".

DSK est toujours inculpé de sept chefs d’accusation dont agression sexuelle et tentative de viol, dans sept jours il comparaîtra à nouveau devant un tribunal de New York.

La défense de Dominique Strauss-Kahn estime que cette manière de donner des interviews à la presse est une tactique pour "enflammer l’opinion". Ce comportement de la part d’avocats [de Nafissatou Diallo - ndlr ] est non-professionnel et viole les règles fondamentales du comportement professionnel des avocats". (...) "Ses avocats savent que les demandes d’argent (de la femme de chambre dans un futur procès au civil) subiront un coup fatal lorsque les charges criminelles (contre Dominique Strauss-Kahn) seront abandonnées comme elles doivent l’être." ont conclu les avocats de DSK.

Parallèlement en France, les mœurs de DSK reviennent en force sur le devant de la scène, cette fois-ci avec un mélange de politique. Ainsi deux proches de François Hollande ont été entendus vendredi par la police dans l’affaire Tristane Banon, une jeune romancière française qui accuse Dominique Strauss-Kahn de tentative de viol. Une affaire qui remonte à 2003.

radinrue.com - 25/07/11

02:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Affaire DSK - La femme de chambre parle à la presse

1311532676497.jpg Newsweek.jpg

Son avocat, Kenneth Thompson, le laissait entendre depuis plusieurs jours. Prochainement, Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui accuse Dominique Strauss-Kahn d'agression sexuelle à l'hôtel Sofitel, allait parler à la presse. Elle l'a fait ce lundi, dans un entretien exclusif  accordé au magazine Newsweek. Elle a même permis à Newsweek de publier son nom et sa photo en couverture, deux premières pour la presse américaine. 

Selon des extraits publiés dimanche soir par le site internet The Daily Beast, qui a fait récemment alliance avec Newsweek, la femme de chambre assure notamment qu'elle avait peur de perdre son emploi "quand elle a été attaquée". Elle affirme s'être débattue aussi alors que DSK aurait tenté de lui faire pratiquer une fellation forcée. "A cause de lui, tout le monde m'appelle une prostituée", dit la jeune femme en colère, "Je veux qu'il aille en prison. Je veux qu'il sache qu'il y a des endroits où vous ne pouvez pas utiliser votre pouvoir, où vous ne pouvez pas utiliser votre argent". 

Nafissatou, qui doit aussi parler à ABC, reconnaît en outre qu'elle a menti lors de sa demande d'asile pour les Etats-Unis mais explique que c'était pour qu'elle puisse emmener sa fille en Amérique, afin qu'elle n'y subisse pas les mêmes mutilations génitales qu'elle. 

Selon Newsweek, le bureau du procureur pourrait encore prendre "des semaines" avant de prendre une décision sur le fait de poursuivre ou non l'affaire. le 1er juillet dernier, Cyrus Vance Jr avait dit avoir des doutes sur la crédibilité de la jeune femme et certains experts estimaient qu'il devrait prononcer un non-lieu. 

Dans un communique publié dimanche soir, les avocats de DSK ont dénoncé "une campagne dans les media" de la part "d'une personne qui poursuit les charges contre une autre car elle veut lui soutirer de l'argent". "Il est temps que ce cirque inconvenant s'arrête", assurent-ils. 

  |

02:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

La France achète des drones à Israël

La France achète des drones à Israël


IRIB- Le ministère français de la Défense a décidé la semaine dernière d’acheter des avions sans pilotes, fabriqués en Israël, mettant ainsi fin à un embargo de 42 ans sur les achats d’armes imposé par le général Charles De Gaulle.
 
 La vente agréée de drones "Heron TP" ou "Eitan" sera la première à laquelle Israël procèdera avec un pays étranger. Si l'accord se confirme, la France achètera alors des systèmes de drones "Heron TP" de la société "Israël Aerospace Industries" (IAI), d'une envergure de 26 mètres et d'un poids maximum au décollage de cinq tonnes, capables d'emporter une charge utile de 1.000 kilos à 45.000 pieds pendant 36 heures.
 

http://french.irib.ir/info/international/item/130218-la-france-ach%C3%A8te-des-drones-%C3%A0-isra%C3%ABl http://french.irib.ir/info/international/item/130218-la-france-ach%C3%A8te-des-drones-%C3%A0-isra%C3%ABl

ALTERINFO.NET - 24/07/11

 

00:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)