Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2011

Marine Le Pen invitée de France-Inter


Marine Le Pen par franceinter

11/08/11

19:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

10/08/2011

10 août 1792: chute de la Monarchie, commencement de la Terreur

10-aout-1792.jpg

Depuis la fuite de Varennes, le roi Louis XVI et sa famille sont assignés à résidence au palais des Tuileries (aujourd’hui disparu), à l’ouest du Louvre.

La tension est vive et, excités par Danton, une foule de sans-culottes se massent aux abords du palais.
La résidence royale est défendue par 900 gardes suisses et quelques centaines de gardes nationaux. Louis XVI les passe en revue. Selon l’usage, les Suisses et les gardes nationales crient : «Vive le roi !». Mais les artilleurs et le bataillon de la Croix-Rouge crient de leur côté : «Vive la Nation !». Situation confuse.
Le roi gagne là-dessus une terrasse et observe la foule des Parisiens massés. Ceux-ci l’insultent : «À bas le veto ! À bas le gros cochon !».
Apeurés, le roi, la reine et le dauphin traversent le jardin des Tuileries et vont chercher refuge au sein de l’Assemblée.
Devant le palais, l’émeute enfle. Une porte est malencontreusement ouverte. Un flot de sans-culottes s’y engouffre. Les gardes suisses ouvrent le feu et provoquent un reflux éperdu vers le Carrousel.
Les émeutiers évacuent la place. Ils semblent près d’abandonner la partie. Mais vers dix heures, un groupe de volontaires marseillais parvient à s’introduire à l’intérieur des Tuileries. Le combat reprend de plus belle.
Le roi griffonne un billet ordonnant aux Suisses de déposer à l’instant les armes et de se retirer dans leurs casernes. Obéissants, les gardes se replient vers la place Louis XV (l’actuelle place de la Concorde). Mais ils sont bientôt encerclés, capturés, conduits à l’Hôtel de Ville puis massacrés.

 Mêlées à la foule, les poissardes des Halles se livrent à de honteuses mutilations sur les cadavres.
Les émeutiers envahissent maintenant les Tuileries et lynchent pêle-mêle gardes, serviteurs et fidèles avant de piller le palais. Six cents Suisses ainsi que deux cents aristocrates et gens de maison perdent la vie en ce jour du 10 août.

L’Assemblée législative, enhardie par le succès de l’émeute, prononce la «suspension» du roi. Elle convoque par ailleurs une Convention nationale en vue de prendre toutes mesures «pour assurer la souveraineté du peuple et le règne de la liberté et de l’égalité», et instaure pour la première fois le suffrage universel (masculin).
Après une nuit de fortune, la famille royale est emmenée au donjon du Temple pour y être emprisonnée.
La période appelée « la Terreur » allait commencer.
Fin d’un régime millénaire qui avait construit la France mais était certes affaibli de l’intérieur.
Naissance de la République.
 
Contre-Info.com - 10/08/11

 

 

23:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Qui est-ce? n°40

40.jpg

22:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Angers - Une dent humaine dans un steack haché!

article_dentsteak.jpg

(Cliquez sur la photo pour l'agrandir)

 Carrefour a indiqué qu'une enquête allait être menée en interne pour tenter de comprendre ce qui a pu se passer...

Une dent humaine couronnée, de deux centimètres de long, avec la racine. C'est ce qu'a découvert lundi midi une consommatrice angevine à l'intérieur de son steak haché, rapporte Ouest France. «J'étais en train de manger mon steak. J'ai senti quelque chose de dur. J'ai failli m'étouffer. J'ai recraché. C'était une dent sur pivot, avec la racine», a raconté Nathalie Dahyot au quotidien.

La jeune femme était invitée à déjeuner chez un ami, Romuald Brut. Il avait fait ses courses à Carrefour Grand Maine, où il avait acheté un lot de barquettes de steaks hachés à bas prix. L'emballage préciait: «100% muscle» et «élaboré en France». Après la découverte, «tout le monde a arrêté de manger, net!» On a jeté tous les steaks à la poubelle. Ma fille de 23 mois en a pris elle aussi: elle aurait pu s'étouffer en avalant cette dent, non?»

Enquête interne et possible plainte du consommateur

Mais, du côté du service consommateurs de l'enseigne, aucune explication: «Ils m'ont d'abord demandé ce que je voulais, puis m'ont dit de renvoyer la dent. Ah ça non! Je préfère attendre...», a indiqué Romuald Brut.

Carrefour a indiqué lundi à Ouest France qu'une enquête allait être menée en interne pour tenter de comprendre ce qui a pu se passer. Cependant, indique le quotidienr égional, aucune décision de retirer les produits du même lot n'a été prise. Le client angevin va pour sa part signaler l'incident à la Direction générale de la concurrence, consommation et répression des fraudes ce mardi, et envisage d'établir un constat d'huissier et de porter plainte contre la grande surface.

Source 20minutes - 10/08/11

21:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

VIDEO - La dent retrouvée dans un steack acheté chez Carrefour

http://www.dailymotion.com/video/xkgfwk_une-dent-retrouve...

10/08/11

20:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

GB - Après avoir été battu par des jeunes Noirs, l'homme blanc est entre la vie et lamort

Émeutes de Londres. Bien qu’un officier de police ait assisté à la scène dans la nuit de lundi à mardi, il n’a pu intervenir, étant seul sur place, avant que ses collègues n’arrivent sur place. Battu sans doute avec des bouteilles de verre par un groupe de jeunes Noirs finalement repoussés par les forces de l’ordre à coup de boucliers anti-émeute, un homme blanc, âgé de 40 ou 50 ans, qui protestait contre le pillage d’un centre commercial à Ealing, à l’ouest de Londres, a été retrouvé gisant inconscient sur le sol et conduit dans un état grave à l’hôpital.

Ses chances de survie seraient minimes. On ne connaît pas son identité car son portefeuille a été volé, rapporte The Daily Telegraph.

Nouvelles de France - 10/08/11

20:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Christian Estrosi, maire de Nice, dans une famille musulmane pour la fin du ramadan (2010)

Nissa rebela - 10/08/11

20:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

L'homosexualité enseignée dans les lycées à la rentrée

untitled.jpg

 (Cliquez sur la photo)

Ce ne sont que quelques paragraphes mais ils suscitent encore un débat qui commence à agacer, surtout, au ministère de l'Education nationale.

 À la rentrée scolaire de 2011, la Direction générale de l'enseignement scolaire a souhaité mettre en place des passages, dans les livres de SVT des lycéens de première ES et L, concernant l'orientation sexuelle. Cette initiative date de près d'un an, quand elle avait été annoncée au Bulletion officiel du 30 septembre 2010, soit quelques mois après la polémique déjà soulevée par le film d'animation Le Baiser de la Lune. En février 2010, la présidente du Parti chrétien-démocrate et ancienne ministre Christine Boutin avait en effet demandé, dans une lettre ouverte au ministre de l'Éducation Luc Chatel, « l'interdiction de la diffusion du film », pour les écoliers de CM1 et de CM2 « au nom du respect de la neutralité de l'Éducation nationale ». Ce projet d'expliquer le relations homosexuelles aux enfants à travers l'histoire de deux poissons avait donc finalement été abandonné.

Ici, la polémique repart de plus belle. Si certaines associations se réjouissent que l’on ose enfin briser un tabou à l’école, l'enseignement catholique, des associations familiales ou encore des politiques multiplient les indignations et les menaces de boycott des livres pour que cette partie du programme soit retirée. Le 28 juillet, l'Association Familles de France a par exemple adressé au Président de la République, une lettre expliquant : « Vous connaissez parfaitement la théorie du genre. Cette idée philosophique, contestable s'il en est, nous revient des milieux féministes d'outre Atlantique », ajoutant  : « Les familles ont parfaitement compris les objectifs des concepteurs : orienter les jeunes vers des expériences sexuelles diverses, considérant que le sexe social est plus important que le sexe biologique ».

"L''identité sexuelle est le fait de se sentir totalement homme ou femme"

Mais au ministère de l'Education nationale, cette fois, on tape du point sur la table. Celle-ci n'a « pas lieu d'être », a-t-on assuré à Libération mardi, et l'on renvoie à une déclaration de Luc Chatel de juillet dernier : « Les programmes se contentent d'affirmer la distinction entre identité sexuelle qui relève de la sphère publique et orientation sexuelle qui relève de la sphère privée, avec l'objectif de lutter contre les préjugés, ce qui correspond aux valeurs de la République que l'École transmet ».

Parmi les cinq éditeurs différents qui vont s'occuper de publier ces passages sur l'orientation sexuelle, les éditions de Bordas écrivent par exemple que « l'identité sexuelle est le fait de se sentir totalement homme ou femme. Et ce n'est pas si simple que cela peut en avoir l'air ! Cette identité dépend d'une part du genre conféré à la naissance, d'autre part du “conditionnement social”. En effet, chacun apprend à devenir homme ou femme selon son environnement, car on ne s'occupe pas d'un petit garçon comme d'une petite fille, on ne les habille pas de la même façon, on ne leur donne pas les mêmes jouets ». Puis dans celui de Belin, il est précisé que « chacun apprend à devenir homme ou femme selon son environnement et l'éducation reçue. Il existe un autre aspect encore plus personnel de la sexualité : c'est l'orientation sexuelle. Je peux être un homme et être attiré par les femmes. Mais je peux aussi me sentir 100% viril et être attiré par les hommes ».

Catherine Allais, directrice éditoriale scientifique chez Belin, n'a pas caché son étonnemen à Libération. « Cela fait déjà un petit temps que les élèves de 1ère S  abordent ce genre de questions avec leurs manuels. En biologie, quelques paragraphes sont déjà consacrés au plaisir sexuel et à l’homosexualité. Et personne n’avait crié au scandale à l’époque », a-t-elle déclaré.

Source France-Soir - 10/08/11

 

20:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

GB - L'ancienne circonscription d'Enoch Powell en proie au pillage

10/08/2011

LONDRES (NOVOpress) — Les émeutes qui s’étendent progressivement à toute l’Angleterre ont symboliquement gagné cet après-midi la ville de Wolverhampton, dans les Midlands.

300 « jeunes » se sont rassemblés dans le centre de la ville peu après 16h30 et ont joué au chat et à la souris avec la police jusqu’à la fin de l’après-midi. De nombreuses vitrines ont été fracassées, dont celles de la Royal Bank of Scotland, d’une bijouterie et d’un pub. Des groupes ont pénétré dans les magasins et se sont livrés au pillage, en particulier de téléphones portables.

Wolverhampton est la circonscription dont Enoch Powell fut député pendant un quart de siècle, de 1950 à 1974. Ce furent le spectacle de ce qui se passait à Wolverhampton et les récits des habitants, confrontés aux débuts de l’immigration de masse, qui le déterminèrent à prononcer le fameux discours « Des fleuves de sang », le 20 avril 1968, qui lui valut d’être mis au ban de l’Establishment politico-médiatique et ruina sa carrière.

Dans un passage poignant, Powell évoquait le sort d’une femme âgée, qui avait perdu son mari et ses deux fils à la guerre, et qui se retrouvait désormais seule Blanche de sa rue de Wolverhampton. Elle avait refusé de laisser rentrer deux Noirs qui avaient sonné chez elle à 7 heures du matin et avaient demandé à utiliser son téléphone. « Elle commence à avoir peur de sortir de chez elle. Ses carreaux sont cassés. Elle trouve des excréments dans sa boîte aux lettres. (…) Lorsque la nouvelle loi sur les relations entre les races sera votée, cette femme est convaincue qu’elle ira en prison. Et a-t-elle tellement tort ? Je commence à me le demander ».

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

20:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

A Londres, des groupes d'auto-défense s'organisent devant l'impuissance de la police

10/08/11

 

18:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

4ème jour d'émeutes - A Manchester, pillages, incendies...

10/08/11

18:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Enoch Powell (1/4) - "Rivers of blood" - 20 avril 1968

Enoch Powell (1912-1998) http://fr.wikipedia.org/wiki/Enoch_Powell

 Partie 2 : http://www.youtube.com/watch?v=1mp36BEGRqc

Partie 3 : http://www.youtube.com/watch?v=o2RvjcycPUw

Partie 4 : http://www.youtube.com/watch?v=eHipbJl-81o

 

09/08/11

02:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Emeutes: le Royaume-Uni envisage des mesures extrêmes

09/08/2011

LONDRES (NOVOpress) — La lecture de la presse conservatrice est éclairante sur l’état d’esprit du gouvernement britannique et sur les limites de l’action publique dans ce pays.

Face à une série d’émeutes dans un nombre de villes croissant, dans lesquelles sont impliquées des minorités ultraviolentes issues de la communauté afro-caraïbéenne mais aussi des secteurs les plus déclassés des « pauvres blancs », les forces de l’ordre manquent cruellement d’effectifs.

La crise que vit la police est illustrée par sa lenteur à répondre aux appels de citoyens en détresse. Dans la ville d’Acton, dans la nuit de lundi à mardi, les habitants qui subissaient dans leurs maisons l’intrusion d’émeutiers cherchant à les piller ont attendu près de 90 minutes les forces de police. C’est un miracle si ces cambriolages en force n’ont pas entraîné de pertes en vies humaines.

Paradoxalement, ce sont les équipes de la télévision qui, arrivées avant la police, ont contribué à protéger par leur présence les résidents des émeutiers.

À la suite de ces événements, les habitants les plus fortunés de ces quartiers à proximité des banlieues les plus pluriethniques de Londres prévoient de quitter leur domicile pour mettre leurs familles à l’abri comme, par exemple, dans les hôtels de la zone aéroportuaire de Heathrow.

Ce nettoyage ethnique par le crime et la violence a déjà commencé et il est probable que certaines banlieues de la capitale seront de plus en plus « monocolores » à la suite du phénomène bien connu de « white flight » (la fuite des Blancs) qui se produit quand la violence devient insupportable.

La police britannique, paralysée par une idéologie antiraciste incohérente, a du mal à répondre efficacement aux émeutes. Leur progressive diffusion géographique, Londres, puis Birmingham, Bristol, Liverpool, réduit les réserves disponibles. Si les populations islamo-pakistanaises se mobilisent et descendent dans la rue, la situation peut devenir incontrôlable.

Les options disponibles se réduisent. Le gouvernement qui se réunit aujourd’hui mardi peut autoriser l’emploi de canons à eau, mais leur nombre est réduit et les équipages formés à leur emploi insuffisants pour assurer leur mise en œuvre.

Les spécialistes font observer que ces véhicules sont adaptés contre des manifestations importantes, pas contre des petits groupes d’émeutiers très mobiles qui agressent les forces de l’ordre puis disparaissent pour attaquer à nouveau un peu plus loin.

En outre, les moyens électroniques de communication comme twitter garantissent aux émeutiers une mobilité inédite, les informant en temps réel de la présence des forces de police et des lieux de pillage en cours.

Pour forcer le gouvernement à prendre des mesures, des rumeurs circulent suggérant que des contacts existeraient entre le ministère de l’Intérieur britannique et son homologue français concernant le prêt de matériel antiémeutes et même de la possibilité de demander l’envoi des escadrons de gendarmes mobiles ou des compagnies de CRS.

Tout porte à croire que ces prétendus contacts n’existent pas. Toutefois, ces rumeurs ont pour objectif la publication d’articles vengeurs dans la presse populaire, du Sun au Daily Mail, stigmatisant la faiblesse d’un gouvernement tombé si bas qu’il en est réduit à demander l’aide de la France.

Cette levée de boucliers de la presse tabloïde deviendrait un argument psychologique décisif si le gouvernement en arrivait à imposer l’état d’urgence et à faire appel à l’armée ainsi que le demandent des commentateurs influents comme Toby Young dans les colonnes du très respectable Telegraph de ce matin.

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine [

01:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

Londres: des Blancs obligés de se mettre nus dans la rue

Nus-500x250.jpg

(Cliquez sur la photo)

09/08/2011

LONDRES (NOVOpress) — Au cours des émeutes ethniques qui ravagent l’Angleterre depuis plusieurs jours, des émeutiers obligent des passants à se mettre nus dans la rue pour voler leurs vêtements ou pour les humilier, ou les deux.

La femme nue est à coté d’un policier. Les photos ont été prises à Londres.

Emeutes ethniques en Angleterre : obligés de se mettre nus dans la rue

Emeutes ethniques en Angleterre : obligés de se mettre nus dans la rue

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

01:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Londres: le Daily Mail lance un appel à témoins et diffuse des photos de pillards

untitled.jpg

(Cliquez sur la photo)

09/08/2011 – 22h12
LONDRES (NOVOpress) — La police londonienne est vivement critiquée Outre-Manche pour son manque d’efficacité et de prévention face aux destructions et pillages qui secouent la capitale britannique depuis maintenant plus de 72h et qui ont impliqué, selon le Daily Mail, des centaines de protagonistes.

Si seulement 12 photos de suspects ont été officiellement diffusées à ce jour par ses services dans le cadre d’un appel à témoins, 30 autres clichés ont été diffusés par le Daily Mail.

Émeutes  à Londres : le Dailymail lance un appel à témoins et diffuse des photos des pillards
Émeutes  à Londres : le Dailymail lance un appel à témoins et diffuse des photos des pillards
Émeutes  à Londres : le Dailymail lance un appel à témoins et diffuse des photos des pillards

Source : Daily Telegraph / l’intégralité des clichés diffusés est disponible à cette adresse www.dailymail.co.uk

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

01:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

GB - Le gouvernement refuse d'employer des canons à eau contre les émeutiers

09/08/2011 – 17h00
LONDRES (NOVOpress) —
Alors que la police ne parvient pas à reprendre le contrôle de Londres et que les émeutes s’étendent dans le pays, plusieurs personnalités, dont l’ancien maire travailliste de Londres, Ken Livingstone, ont réclamé que la police puisse utiliser des canons à eau contre les émeutiers.

Le ministre de l’Intérieur, Theresa May, avait d’abord déclaré qu’elle étudiait « toutes les options », mais a finalement exclu cette solution aujourd’hui sur Sky News, comme contraire à « la culture du maintien de l’ordre en Grande-Bretagne ». « La manière dont nous maintenons l’ordre en Grande-Bretagne », a-t-elle déclaré, « ne passe pas par l’usage de canons à eau, elle passe par le consentement des communautés ».

Les canons à eau sont régulièrement utilisés en Irlande du Nord mais ne l’ont jamais été en Angleterre. Il faudrait donc les faire venir d’Irlande du Nord.

Patrick Mercer, député conservateur et ancien officier, conteste la décision de Mme May. « Je trouve étrange », a-t-il dit, « que nous soyons prêts à utiliser des mesures de ce genre contre les Irlandais, mais que, quand des Anglais [sic] commettent des délits et se comportent de cette manière atroce et épouvantable, nous prenions plaisir à les chouchouter. Si la police veut des canons à eau, elle devrait être autorisée à les employer ».

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

00:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

09/08/2011

GB - "C'est une guerre raciale. Si vous voyez un flic, tirez..."

21:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

L'image d'Amy Winehouse récupérée par le parti suisse UDC pour dénoncer la dépénalisation des drogues

« Une voix sans issue ». Pour dénoncer les effets de la drogue, les jeunes de l'Union Démocratique du Centre (UDC) du Valais romand, n'ont pas fait dans la dentelle. Car ils ont récemment utilisé une image d'Amy Winehouse pour dénoncer la dépénalisation des drogues. Quelques jours seulement après le décès de la chanteuse britannique, la publication d'une affiche, tirée d'un cliché la présentant à son désavantage, fait désordre.


Pour autant, les jeunes du parti populiste suisse ne voient pas ce qui pourrait choquer les fans de la diva, ou font semblant de ne pas voir. Comme l'explique Grégory Logean, le président des jeunes de l'UDC du Valais Romand au site lenouvelliste.ch : « Notre but est de diffuser un message de fond : on veut montrer que la drogue fait des ravages. Nous voulons sensibiliser l'opinion publique. Prendre une image comme Amy Winehouse interpelle forcément les gens. De toute façon, tout le monde a déjà vu ce genre d'image avant la mort d'Amy. Elle se montrait souvent dans cet état. C'est juste la réalité que l'on montre. Le plus choquant, ce n'est pas l'affiche, ce sont les ravages de la drogue ».

Un risque de procès

Des arguments peu convaincants pour les aficionados de la chanteuse qui s'indignent de cette récupération. « Les cendres d'Amy Winehouse sont encore chaudes dans l'incinérateur et déjà sa mort est récupérée pour refroidir les ardeurs des consommateurs de drogues », indique un blog de La Tribune de Genève, qui s'insurge devant autant de provocation.

La justice pourrait également se saisir de cet esclandre. « Cette fois, ils ont franchi de trois kilomètres la ligne rouge, estime l’avocat Sébastien Fanti sur lematin.ch, spécialiste d’Internet. Ils risquent un procès des détenteurs des droits de la photo et de la famille d’Amy Winehouse, car c’est une atteinte à la personnalité de quelqu’un qui est décédé. »

Le coup est quand même réussi pour le parti politique suisse, qui bénéficie d'une publicité parallèle à la popularité de leur cible. Après l'annonce de ses fiançailles avec Reg Traviss, et la découverte de son projet d'adoption, même décédée, et à son corps défendant, Amy Winehouse continue, elle, de faire recette.

Source Actu France-Soir - 09/08/11

21:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Les émeutes reprennent ce soir en Grande-Bretagne

09/08/11

20:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Le député britannique Roger Helmer en appelle à tirer à vue sur les émeutiers

09/08/2011 – 15h30
LONDRES (NOVOpress) —
Le député conservateur britannique au Parlement européen Roger Helmer en appelle à tirer à vue sur les émeutiers.

Alors que le premier ministre David Cameron réunit d’urgence un conseil de sécurité intérieure (COBRA), le député conservateur au Parlement européen Roger Helmer lui a adressé un message par le biais de twitter qui a le mérite de la simplicité : « Mémo pour COBRA. Il est temps d’être ferme. Mobilisez l’armée. Tirez à vue sur les pilleurs et les incendiaires ».

Il est peu probable que le message du député soit entendu. Déjà des commentateurs en appellent à sa démission et le Parti conservateur a pris ses distances avec son député à Strasbourg.

Néanmoins, il est tout aussi probable que la suggestion du député trouvera un écho certain dans les populations britanniques confrontées à une violence face à laquelle la police semble bien désarmée.

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

 

20:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)