Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 1540

  • Boutin renonce à son salaire mais juge que "beaucoup" sont dans son cas

    photo_1276186684525-9-0 Boutin renonce.jpg

    L'ancienne ministre Christine Boutin a annoncé jeudi soir qu'elle renonçait à son salaire de 9.500 euros par mois pour sa mission sur la mondialisation tout en affirmant que "beaucoup de gens" parmi les chargés de mission cumulaient plusieurs rémunérations.

    "J'ai décidé de mener cette mission de façon gracieuse en renonçant à mes 9.500 euros", a déclaré Christine Boutin sur France 2.

    "Je suis en train de créer une jurisprudence avec cette décision. Parce qu'il y a beaucoup de gens qui sont dans cette situation et qui vont aujourd'hui ou demain être confrontés au même problème", a-t-elle averti.

    L'ancienne ministre s'est retrouvée mardi soir au centre d'une polémique après les révélations du Canard enchaîné sur son salaire de 9.500 euros nets par mois pour une mission que lui a confiée l'Elysée sur les "conséquences sociales" de la mondialisation.

    Outre ces 9.500 euros, Christine Boutin, 66 ans, touche son indemnité de conseillère générale des Yvelines et sa retraite de députée, soit un total de 17.500 euros par mois.

    Plusieurs voix dans la majorité se sont émues de ce cumul. Le ministre du Travail Eric Woerth avait demandé à Mme Boutin jeudi matin de renoncer à sa retraite parlementaire.

    Christine Boutin a précisé sur France 2 que son choix était "moins intéressant que ce que proposait M. Woerth".

    "J'ai entendu les Français qui ont de petits salaires", a-t-elle ajouté.

    Le Point - 10/06/10

  • Pourquoi les scolariser?

    La police est intervenue à deux reprises,aujourd'hui, dans un collège d'Evry, pour interpeller des élèves à la demande de la proviseure, a-t-on appris de source policière.
    La première intervention a eu lieu vers 10H00. Un adolescent de 14 ans a été interpellé pour avoir frappé un autre élève afin de lui dérober son téléphone portable.

    Puis, vers 14H00, la police est de nouveau appelée pour interpeller une élève, également âgée de 14 ans, qui se trouvait en possession d'un couteau en classe, car elle avait peur d'une autre élève.

    Les deux collégiens ont été remis aux parents et un juge des enfants a été saisi, a précisé cette source policière.

    Le Figaro - 10/06/10

     

  • Iran: la Russie livrera ses missiles S-300

    556px-Evstafiev-Sergey-Lavrov.jpg
    Serguei Lavrov

    Les sanctions prises par l'ONU contre l'Iran n'empêchent pas la livraison de missiles russes sophistiqués S-300 à la République islamique, a déclaré ce soir le ministère russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

    Le Figaro - 10/06/10

  • Les regrets sionistes de Clinton

    La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a regretté que l'opposition iranienne ait renoncé à manifester pour marquer le premier anniversaire de la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad.

    Le Figaro - 10/06/10

  • Le "Charles-de-Gaulle" avant fin 2010 en opérations dans l'océan Indien et le golfe Persique

    photo_1276172882271-1-0 porte-avions.jpg
    Sarkozy Charles de Gaulle.jpg
    Le 10 juin 2010 en rade de Toulon 
    (Cliquez sur les photos)

    A BORD DU CHARLES DE GAULLE — Le porte-avions Charles de Gaulle sera envoyé "en opérations" dans le golfe Persique et l'océan Indien avant la fin 2010, a annoncé jeudi le président Nicolas Sarkozy lors d'une visite à bord du bâtiment, en rade de Toulon.

    Le président Nicolas Sarkozy a affirmé jeudi que la France devait poursuivre son combat contre les talibans et Al-Qaïda, alors qu'un 43e soldat français vient d'être tué en Afghanistan.

    "La France ne peut pas renoncer à lutter contre le terrorisme et les terroristes. Ce n'est pas possible. Nous devons aider les Afghans jusqu'à ce qu'ils soient en mesure d'assumer seuls leur sécurité et leur développement", a affirmé M. Sarkozy.

    "Notre pays assume aujourd'hui pleinement ses responsabilités de grande puissance, grâce à notre participation aux structures de commandement de l'Otan, grâce à notre capacité à nous déployer partout dans le monde aux côtés de nos alliés et de nos partenaires", a affirmé M. Sarkozy.

    Le président a rappelé que "10.000 femmes et hommes étaient actuellement engagés au nom de la France dans des opérations extérieures pour défendre nos valeurs, préserver une paix fragile et garantir nos engagements internationaux".

    "Vous-même allez partir en opérations avant la fin de l'année en océan Indien et dans le golfe Persique", a lancé le chef de l'Etat aux quelque 1.560 marins présents jeudi sur le Charles-de-Gaulle.

    L'unique porte-avion français, qui peut accueillir à son bord jusqu'à 35 avions (Rafale et Super Etendard) ainsi que 5 hélicoptères, a régulièrement navigué ces dernières années dans l'océan Indien, participant aux opérations de l'Otan en Afghanistan.

    Il a repris du service fin août 2009 après six mois d'arrêt en raison de problème techniques. De fin août à février 2010, le Charles-de-Gaulle a effectué des exercices en Méditerranée occidentale, avant de participer, de février à mai, à des exercices de l'Otan, de la Turquie à la Norvège.

    AFP. 10/06/10

  • Pays-Bas: les libéraux prêts à faire alliance avec Geert Wilders

    geert-wilders1.jpg
    Geert Wilders
    Aux Pays Bas, les libéraux ont devancé les travaillistes d’un siège alors que le parti d’extrême droite PVV arrive troisième, lors des élections législatives anticipées mercredi aux Pays-Bas, selon des résultats provisoires publiés après le dépouillement de 94 % des bulletins de vote. Si les travaillistes excluent toute alliance avec Geert Wilders (photo), il n’en est pas de même des libéraux.

    Le parti libéral VVD, mené par Mark Rutte, 43 ans, obtient 31 sièges de député sur 150 et le parti travailliste (PvdA), conduit par l’ancien maire d’Amsterdam Job Cohen, 62 ans, 30 sièges. Les deux partis avaient été donnés tout au long de la soirée électorale avec 31 sièges chacun. Ancien cadre du géant de l’agro-alimentaire Unilever, Mark Rutte pourrait devenir le premier Premier ministre libéral des Pays-Bas depuis la Première guerre mondiale.

    Avec ce scrutin, c’est désormais l’extrême droite occidentaliste de Geert Wilders qui fait figure de troisième force du pays et sur laquelle repose l’avenir du prochain gouvernement. Le Parti pour la liberté (PVV), qui a mené une « croisade contre l’islamisation », soutient des thèses ultra-libérales et européistes comme la directive Bolkenstein, s’affirme islamophobe mais assez peu favorable à endiguer l’immigration invasion dans sa globalité, milite en faveur d’une alliance avec Israël et les Etats-Unis telle que les néo-conservateurs de l’ancienne administration de G. W. Bush pouvaient la définir.

    Wilders est une sorte de Pim Fortuyn, mais en un peu moins extravagant : reconnu comme ouvertement gay et libertin, provocateur, cet ancien professeur d’économie avait une claire orientation marxiste, féministe, partisan de la légalisation des drogues et du mariage homosexuel (source). Wilders a repris certains thèmes de Fortuyn, comme la défense des droits des homosexuels et l’homoparentalité. De surcroît, dans son pays, il n’hésite pas à soutenir ce que nous appelons en France des « patrons négriers » ou « patrons voyous ». Il est tout l’opposé de Le Pen.

    Aussi, Geert Wilders n’a jamais caché sa franche hostilité au Front national de Jean-Marie Le Pen : « je ne suis pas un extrémiste, je n’ai rien à voir avec Le Pen », affirmait-il encore en mars 2009. Geert Wilders ne s’est jamais déclaré nationaliste, il refuse même ce terme ; c’est un extrémiste de droite. Du reste, ses partisans français se retrouvent essentiellement au sein de tendances politiques extrémistes ouvertement hostiles au Front national, comme le MPF de Philippe de Villiers, la mouvance identitaire ou encore nombre de partisans de Carl Lang.

    En passant de 9 à 24 sièges, Wilders réalise son meilleur score et peut même prétendre à participer à une coalition gouvernementale. Avec un tel pedigree, il peut y arriver.

    NPI - 10/06/10

  • Le FN salue le grand succès de l'extrême-droite néerlandaise

    PARIS — Le Front national (FN) a salué jeudi matin le "grand succès" du parti d'extrême droite Parti de la Liberté (PVV) de Geert Wilders, arrivé en troisième position lors des élections législatives anticipées mercredi aux Pays-Bas et passé de neuf à 24 sièges de députés.

    "Le Front national se réjouit du grand succès obtenu par le Parti de la Liberté (PVV) aux Pays-Bas, lors des élections qui ont eu lieu hier", écrit le vice-président du FN Bruno Gollnisch, chargé des questions internationales au sein de son parti.

    "Venant après les percées réalisées lors de l'élection présidentielle en Autriche, législative en Hongrie et en Grande-Bretagne, ces résultats témoignent d'une poussée en Europe des résistances à la destruction des identités nationales", assure M. Gollnisch.

    "Le Front national espère que les dirigeants du PVV comprendront la nécessité absolue pour tous les patriotes européens de s'unir contre la désinformation par laquelle on voudrait les condamner à l'isolement", conclut le vice-président du FN.

    AFP. 10/06/10

  • Montreuil: il fait un doigt d'honneur à des policiers, il est tabassé

    L'Inspection générale des services (IGS, la "police des polices") a été saisie après une plainte pour des violences policières qui auraient été commises entre Montreuil et Bobigny, le 30 mai, à l'encontre d'un mineur de 16 ans, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Les faits se seraient déroulés entre 1 h 20 et 2 h 15 le 30 mai. Trois policiers pourraient être impliqués. L'IGS a été immédiatement saisie, selon la source judiciaire, confirmant des informations de RTL. Une incapacité totale de travail (ITT) de 7 jours a été prescrite au jeune de 16 ans.

    L'enquête en cours devra déterminer la réalité des faits et le rôle de chacun des policiers dans cette affaire.

    Selon RTL , les trois policiers avaient arrêté à Montreuil un jeune de 16 ans soupçonné de leur avoir fait un doigt d'honneur. Au lieu de le conduire au commissariat, ils l'ont conduit sur un terrain vague, avant de le passer à tabac et de l'abandonner sur place.

    Le Point - 10/06/10

  • Le lobby sioniste tire les ficelles et Barack Obama ne fait qu'obéir

    800px-Ali-Larijani.jpg
    Ari Larijani - (Cliquez sur la photo pour l'agrandir)

    Pour le président du parlement iranien, Ali Larijani, les Américains n’ont fat que monter une mise en scène quelque peu naïve à New York, mais en réalité c’est le lobby sioniste qui tirait les ficelles de cet acte de la pièce.

    Le président du parlement iranien réagissait en ces termes à l’adoption du nouveau train de sanctions adopté par le conseil de sécurité contre le programme nucléaire pacifique de l’Iran après la signature d'un accord parlementaire avec son homologue omanais à Téhéran.


    «La position de nos amis omanais quant à notre programme nucléaire a toujours été claire et nous saluons les positions adoptées par nos amis dans la défense des droits légitimes nucléaires de notre nation " a déclaré le président du parlement iranien.


    Ali Larijani évoquant la visite du président américain en Egypte et sa promesse d'aider le peuple palestinien opprimé a estimé que bien qu’un an se soit écoulé depuis cette visite et la promesse faite, tout un chacun remarque qu’aujourd’hui la violation des droits des Palestiniens s’est intensifiée et que le soutien des Etats-Unis aux actes criminels sionistes se poursuit."

    IRNA - 10/06/10

  • Des juifs d'Allemagne préparent une flottille pour Gaza...

    Boycott-Israel.jpg

    Des juifs d'Allemagne préparent un bateau chargé d'aide humanitaire à destination de Gaza, en vue d'un départ fin juillet, a indiqué jeudi une responsable de l'initiative à Berlin.

    "La liste des passagers n'est pas encore établie, mais nous avons beaucoup, beaucoup de demandes venues du monde entier", a déclaré à la radio Deutschlandfunk Edith Lutz, qui prépare cet acheminement organisé par la section allemande du réseau "Juifs européens pour une paix juste" au Proche-Orient (JEPJ).

    Parmi les personnes intéressées figurent aussi "de nombreux Israéliens", aux côtés de responsables politiques et de non juifs, mais ces derniers passeront après les autres car "les demandes de juifs pour ce bateau juif ont bien sûr plus de poids", a dit Mme Lutz.

    Après le raid meurtrier lancé par Israël contre une flottille internationale le 31 mai, "notre bateau est plus urgent que jamais", selon Mme Lutz. Cette opération, menée dans les eaux internationales, a coûté la vie à neuf passagers, huit Turcs et un Américano-turc.

    Son projet a reçu selon elle "beaucoup de messages de soutien venus d'Israël". "Nous allons y aller et nous essaierons de convaincre Israël que notre bateau est inoffensif et qu'il peut y en avoir d'autres comme ça. Si Israël nous barre la voie, nous ferons demi-tour. Mais nous reviendrons ensuite", a prévenu Mme Lutz.

    L'organisation a rassemblé des dons pour les enfants de Gaza, "des cartables avec du matériel scolaire", des jouets, des vêtements et des instruments de musique, a dit Mme Lutz.

    "Nous ne savons pas si on nous laissera passer. Nous sommes en contact avec le gouvernement israélien et avec l'ambassade à Berlin. Nous les avons informés depuis longtemps", a dit Mme Lutz. Dans une première lettre de réponse, l'ambassade d'Israël en Allemagne a dit ne pas pouvoir aider l'organisation, a-t-elle précisé, mais les discussions se poursuivent.

    L'objectif est que la traversée ait lieu fin juillet, mais rien n'est encore arrêté, selon Mme Lutz.

    Le Figaro - 10/06/10


    Quelle odieuse comédie!

  • Johnny a rendu visite à Polanski, son vieil ami

    959036_jh polanski.jpg
    (Cliquez sur la photo pour l'agrandir)

    est fidèle en amitié. En octobre dernier, alors qu'il séjournait en Suisse, il avait comparé la détention de , assigné à résidence dans son chalet de Gstaad, à un «guet-apens». «Qu'on foute la paix à cet homme-là !», s'était insurgé le chanteur.

    Cette semaine, Johnny a témoigné de sa sympathie pour le cinéaste en lui rendant visite dans la station huppée des Alpes suisses où tous deux possèdent un chalet. Révélée par la presse locale, la rencontre a été confirmée par l'entourage de la star.

    Johnny Hallyday, qui se remet d'une série d'opérations, est arrivé vendredi en Suisse pour y passer quelques jours en famille. Il a pu rencontrer et s'entretenir mardi avec le cinéaste Roman Polanski, confiné dans sa villa depuis le 4 décembre dans l'attente d'une éventuelle extradition aux Etats-Unis où il est poursuivi pour des relations sexuelles avec une mineure en 1977.

    Durant l'entretien, les deux artistes ont évoqué cette affaire, indique le quotidien lausannois Le Matin. Le réalisateur du «Pianiste», qui a fui les Etats-Unis en 1978 après avoir purgé une peine de 42 jours de prison pour cette affaire, a été arrêté sur mandat américain le 26 septembre à son arrivée à Zurich où il devait recevoir une consécration lors d'un festival de .

    La Suisse a reçu officiellement la demande d'extradition américaine en octobre. Elle devrait se prononcer dans les «prochaines semaines» sur cette demande, a assuré la ministre de la Justice helvétique Eveline Widmer-Schlumpf, fin mai. Le porte-parole du ministère suisse de la Justice, Folco Galli a une nouvelle fois expliqué jeudi que «l'affaire (était) pendante».

    Le Parisien avec AFP - 10/06/10

  • Poutine sceptique sur les sanctions contre l'Iran

    Poutine.jpg
    Poutine le 7 juin à Sotchi

    Le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, a accordé une interview à l'Agence France-Presse et à la chaîne de télévision France 2 avant son voyage en France jeudi et vendredi.

    Voici quelques déclarations de l'homme fort de la Russie qui s'exprimait lundi à Sotchi, station touristique de la mer Noire qui accueillera les jeux Olympiques d'hiver en 2014.

    IRAN

    "Vous connaissez un seul exemple de sanctions efficaces? Dans l'ensemble elles sont inefficaces".

    "Contre la Corée du Nord, des sanctions ont été appliquées. Le programme se développe, de plus c'est sous le coup de sanctions que les dirigeants nord-coréens ont annoncé posséder l'arme nucléaire. Que valent-elles ces sanctions?".

    "Imaginez-vous le jour où il n'y aura plus aucun contrôle de la communauté internationale et de l'AIEA! Ce serait mieux? Et on fera quoi alors?"

    "L'usage de la force d'une façon ou d'une autre, il me semble qu'il ne faut même pas en parler. Selon moi, cela conduirait à une énorme tragédie sans le moindre résultat positif".

    ISRAEL GAZA FLOTTILLE

    "Il faut tout faire pour que rien de semblable ne se reproduise".

    "Ce qui est particulièrement tragique, c'est que cet acte se soit produit dans des eaux neutres. C'est quelque chose de complètement nouveau et cela exige évidemment un examen particulier".

    "Nous avons toujours appelé à la levée du blocus de Gaza. Je ne pense pas que de telles méthodes soient efficaces pour résoudre les problèmes auxquels la région fait face".

    CULTE DE LA PERSONNALITE

    "Même dans un cauchemar, je ne peux m'imaginer que cela puisse se reproduire dans la Russie d'aujourd'hui".

    "J'ai une ceinture noire de judo, c'est le travail de toute une vie (...) quand cela a été montré pour la première fois dans les médias ça a suscité une telle attention, je vous avoue que j'en étais très étonné parce que je n'y voyais rien d'inhabituel".

    "Je vous assure que la maturité de notre société civile est suffisante pour empêcher le développement des processus auxquels nous avons été confrontés dans les années 1930, 40 et 50".

    AFP. 09/06/10

  • Une flottille israélienne pour Guilad Shalit!

    Satellite.jpg

    Une flottille de neuf yachts a quitté le port d'Herzliya, lundi matin, appelant à lever le "blocus" dont est victime Guilad Shalit. Les bateaux ont embarqué pour Tel-Aviv, après un rassemblement sur la rive.

    Les organisateurs de la flottille ont appelé la communauté internationale à ne pas faire de discriminations contre le soldat israélien captif du Hamas, et à intervenir dans son intérêt, comme elle le fait pour la population de Gaza.

    Les embarcations ont été ornées de drapeaux et d'affiches appelant à la libération du jeune militaire.

    La dirigeante Kadima, Tzipi Livni, a souligné que la communauté internationale ne pouvait légitimer le gouvernement du Hamas sans l'obliger à respecter les lois et conventions humanitaires internationales.

    JERUSALEM POST -07/06/10

  • De nouvelles sanctions contre l'Iran?

    Satellite.jpg
    Manoucher Mottaki

    Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manoucher Mottaki, est attendu en Irlande, mercredi. Une visite qui soulève beaucoup de questions à Jérusalem, où certains estiment que l'Irlande servira sans doute l'alibi à Téhéran, qui cherche à éviter l'isolement international.

    Le voyage de Mottaki intervient alors que le Conseil de sécurité de l'ONU a prévu - après plusieurs mois de délibérations - de voter un quatrième round de sanctions à l'encontre de la République islamique. Plus précisément, la nouvelle résolution étendrait l'embargo sur les armes, durcirait les mesures décidées contre les Gardiens de la Révolution ainsi que les inspections maritimes, et ajouterait des restrictions financières.

    Loin d'imposer des sanctions "handicapantes" sur le secteur énergétique iranien, comme l'avait demandé le Premier ministre Binyamin Netanyahou, les nouvelles mesures sont toutefois considérées comme particulièrement dures parce qu'elles fourniraient à la fois une base juridique et morale à de futures sanctions américaines et européennes. Et, une fois votées, ces mesures devraient, en effet, favoriser l'imposition de sanctions unilatérales de l'Union européenne et de Washington.

    Neuf des quinze membres du Conseil doivent voter en faveur de la résolution pour qu'elle soit approuvée. Pour l'heure, au moins 12 Etats-membres sont susceptibles de donner leur feu vert, y compris les 5 membres permanents. La Turquie, le Brésil et le Liban ont l'intention de s'y opposer.

    Campagne iranienne en Europe

    Pendant des consultations à huis clos, mardi matin, plusieurs diplomates turcs et brésiliens ont souhaité débattre de la résolution avant la réunion de New York. Les membres de l'Assemblée générale seront, par ailleurs, autorisés à observer les débats de mercredi, sans y participer.

    A Jérusalem, plusieurs sources officielles estiment que l'Iran se concentre désormais sur les moyens d'empêcher les Européens d'imposer des sanctions encore plus sévères. "Ils se focalisent sur les éléments les plus faibles de l'UE", explique un haut-responsable israélien. "Ils ont déjà fait la cour aux Grecs, et maintenant ils se tournent vers l'Irlande."

    Mottaki s'est récemment rendu en Autriche et au Parlement européen, à Bruxelles. Il s'est également entretenu avec les ministres belge et luxembourgeois des Affaires étrangères. Ces visites s'inscriraient dans une tentative iranienne d'apaiser les pressions internationales, selon la même source.

    JERUSALEM POST - 09/06/10

  • L'Empire State Building refuse de s'illuminer pour Mère Teresa

    95204040mere-teresa-jpg.jpg
    La Bienheureuse Mère Teresa (1910-1997)
    Empire State building.jpg
    NEW YORK (AP) — L'Empire State Building a dit "oui" à Mariah Carey, à des expositions canines, à des organisations de lutte contre le cancer, et même au 60e anniversaire de la Chine communiste. Mais le gratte-ciel emblématique de New York refuse de s'éclairer en hommage à Mère Teresa.

    "Ils sont bornés! Ils nourrissent une animosité contre les catholiques," a déclaré mardi à l'Associated Press le président de la Ligue catholique, Bill Donohue. Il a précisé que son organisation avait demandé à l'Empire State Building de s'éclairer le 26 août, à l'occasion du centenaire de la naissance de la lauréate du prix Nobel de la paix.

    La requête a été rejetée par une lettre faxée et non signée, a-t-il déploré, précisant que les responsables du gratte-ciel n'avaient "jamais fourni d'explication" à ce refus. Selon M. Donohue, tout le monde se heurte à un mur, non seulement la Ligue catholique mais aussi les médias et les membres du conseil municipal de la Grosse Pomme.

    La porte-parole du conseil municipal, Christine Quinn, a expliqué à l'AP qu'elle s'était entretenue avec le propriétaire du gratte-ciel, Anthony Malkin. Même si le magnat de l'immobilier a été "très professionnel" et a affirmé qu'il réfléchirait à la question, il n'a pas donné de réponse satisfaisante", a-t-elle rapporté. La porte-parole de l'Empire State Building, Melanie Maasch, n'a pu être jointe.

    A New York, Mère Teresa avait participé à l'ouverture d'un hospice pionnier pour les patients atteints du sida à Greenwich Village. "Son impact sur le monde était beaucoup plus large que celui d'un groupe religieux", a souligné Christine Quinn. Deux conseillers municipaux, Ydanis Rodriguez et Peter Vallone, devaient présenter mercredi une résolution lors d'une conférence de presse et d'un rassemblement pour appeler le gratte-ciel à rendre hommage à Mère Teresa. "Même si nous ne sommes pas forcément d'accord avec toutes ses opinions et actions, il ne fait nul doute que Mère Teresa était un exemple de courage moral et de sacrifice", souligne M. Rodriguez dans un communiqué annonçant l'initiative.

    L'illumination du bâtiment de 102 étages sur la Cinquième Avenue pour marquer des dates importantes, une cause ou une personnalité, est devenue une tradition à New York. L'immeuble est ainsi décoré pour des fêtes religieuses comme Noël ou Hanukkah.

    L'an dernier, malgré les critiques, l'Empire State Building avait été illuminé aux couleurs de la Chine, en rouge et jaune, pour marquer les 60 ans de la République populaire.

    Pour Mère Teresa, le bâtiment pourrait s'éclairer de bleu et blanc, la couleur de sa congrégation, les Missionnaires de la charité. La religieuse albanaise est morte en 1997, à l'âge de 87 ans, et a été béatifiée par l'Eglise catholique, première étape avant une éventuelle canonisation.

    nouvelobs.com - 09.06/10

  • Iran: les sanctions de l'ONU sont "bonnes pour la poubelle"

    mahmoud-ahmadinejad-233x300.jpg

    L'Iran n'interrompra pas ses opérations d'enrichissement d'uranium malgré la nouvelle série de sanctions imposées à la République islamique par le Conseil de sécurité de l'ONU mercredi 9 juin, a indiqué l'ambassadeur iranien à l'AIEA Ali Asghar Soltanieh. "Rien ne va changer. Nous allons continuer nos activités d'enrichissement sans aucune interruption", a-t-il déclaré à des journalistes en marge du Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale pour l'énergie atomique à Vienne.

    Par ailleurs, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré, selon l'agence de presse Isna : les nouvelles sanctions votées par le Conseil de sécurité de l'ONU contre l'Iran, condamné pour sa politique nucléaire, "ne valent pas un sou" et sont "bonnes pour la poubelle".

    nouvelobs.com 09/06/10

  • Les funestes projets du recteur de Bordeaux

    Communiqué de presse de Wallerand de Saint Just, vice-président du FN :

    À la remorque des provocations illicites de l’émission de France 2 «  les infiltrés », le recteur de l’académie de Bordeaux entend interdire aux parents d’élèves de l’école Saint-Projet proche de l’institut du Bon-Pasteur dirigé par l’Abbé Laguérie, d’y scolariser leurs enfants. Outre que cette décision est certainement illégale, c’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité. L’état de l’Éducation dite Nationale devrait interdire au recteur de Bordeaux de donner la moindre leçon à l’école Saint-Projet et aux parents d’élèves.

    Les derniers exemples de complicité de cette Éducation Nationale avec la haine antichrétienne (en Picardie, le rectorat local a organisé un concours auprès des lycéens en mettant aux voix une bande dessinée de M. Dubuisson nauséabonde et provocatrice à la haine à l’égard des catholiques), disqualifient ainsi ces autorités, de même que leur incapacité à endiguer la violence la plus extrême dans leurs établissements, de même que leur propension à faire étudier aujourd’hui aux lycéens les textes les plus agressifs du rappeur Adb El Malik !

    Wallerand de Saint Just, vice président du Front National, demande au ministre M. Chatel de donner l’ordre au recteur de Bordeaux de laisser tranquilles les élèves de l’école Saint-Projet au sein de laquelle ils sont à l’évidence beaucoup mieux éduqués que dans les lycées publics.

    NPI - 09/06/10

  • Immigration: alerte au moustique-tigre

    Moustique-tigre.gif
    Moustique-tigre
    Le ministère de la vient de décider de renforcer son dispositif de lutte estival contre le moustique-tigre qui propage le virus du chikungunya, une maladie tropicale grave, car sa présence a été détectée dans le sud de la et pour la première fois dans la cité phocéenne. « Ce moustique a été observé très récemment dans certains quartiers de Marseille.
    C’est une espèce particulièrement nuisible capable dans certaines conditions de transmettre des maladies comme le chikungunya (lire encadré) ou la dengue (NDLR : maladie infectieuse parfois mortelle) », indique la Direction générale de la santé.
    Ce moustique-tigre (ainsi appelé en raison des rayures sur son abdomen) est également présent depuis quelques années dans les départements des Alpes-Maritimes, de Corse et du Var. Le ministère de la Santé précise « qu’il n’y a pas, à l’heure actuelle, d’épidémie » de ces pathologies « dans ces départements », mais il juge la situation suffisamment sérieuse pour décider de lancer des pour limiter une propagation de ces virus.
    Le plan gouvernemental consiste à utiliser des insecticides pour éradiquer le moustique dans les zones où il s’implante, notamment en Camargue. Un appel à la population locale est aussi lancé : il est particulièrement conseillé « de supprimer les eaux stagnantes qui contiennent des larves de moustiques, à l’intérieur et autour de son domicile ».
    Le moustique-tigre, dont le nom savant est Aedes albopictus, est souvent présent dans les gouttières et dans les pneus usagés. Les autorités sanitaires ont également décidé de recenser les cas de chikungunya chez les voyageurs qui reviennent de régions du monde où le virus circule de façon importante. « Des mesures de démoustication autour de ces cas » sont prévues afin d’éviter une contamination de leur entourage.
    Sur Internet, certains parents s’inquiètent des piqûres que le tigre peut occasionner : « Ma fille s’est fait piquer par un moustique, la cloque rouge est tout de suite devenue très importante. On m’a dit qu’il s’agissait de ce nouveau moustique et qu’il fallait la faire examiner par un médecin », indique une maman. En réponse à ces inquiétudes, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) conseille « de consulter son médecin traitant en cas de fièvre brutale et de douleurs articulaires ». Il est préconisé aussi « de porter des vêtements longs et amples et d’utiliser des produits antimoustiques ».
    Les symptômes du chikungunya (douleurs articulaires très fortes, fièvre élevée) apparaissent quatre à sept jours après la piqûre de ce moustique.
    Le Parisien - 08/06/10

  • Ils se tuent entre eux

    Un jeune homme de 19 ans a été très grièvement blessé de deux coups de couteau, mercredi, au lycée Henry-Wallon d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Touché au thorax et au bras, il a été transporté à l'hôpital Avicenne de Bobigny, où il se trouve dans un état jugé très sérieux.

    Exclue du lycée en mai, la victime a en fait rencontré son agresseur de 17 ans, également extérieur à l'établissement, pour un différend à propos d'une jeune fille, vers 10h30, peu après la récréation.

     

    Deux personnes ont été interpellées : l'auteur présumé des coups et son complice présumé de 15 ans, qui l'aurait aidé à pénétrer dans le lycée. La police judiciaire a été saisie de l'. Par crainte de heurts, alors que des amis de la victime s'étaient regroupés sur le trottoir en face du lycée, une équipe mobile de sécurité (EMS) et des policiers ont été déployés devant l'établissement.

    Les épreuves du bac continuent

    Le lycée n'a pas été fermé, certaines épreuves optionnelles du baccalauréat s'y déroulant toute la journée. «A priori, on devrait reprendre les demain, indique un professeur, Laurent Igheroussene, délégué . On va expliquer aux élèves ce qui s'est passé, parler de la violence scolaire et de la violence en général».

    Plusieurs agressions se sont produites dans des établissements en banlieue parisienne durant l'année écoulée, notamment dans le Val-de-Marne. Début janvier, un lycéen de 18 ans avait été poignardé à mort dans son lycée du Kremlin-Bicêtre.

    Le ministre de l'Education Luc Chatel a exprimé son «indignation». Il a jugé que cette nouvelle agression justifiait sa politique de lutte contre l'insécurité à l'école et notamment le déploiement d'équipes mobiles de sécurité.

    Le Parisien - 09/06/10

  • BHL et Finkielkraut défendent Israël

    Finkielkraut.jpg
    Alain Finkielkraut
    Alain Finkielkraut et Bernard-Henri Lévy réagissent aux accusations portées contre Israël. "Je vois la haine, soudain, se donner libre cours", a déclaré Alain Finkielkraut à propos des réactions de la communauté internationale face à l'intervention israélienne au large de Gaza, sur la chaîne télévisée Public Sénat. Bernard-Henri Lévy a réagi, lui, dans le quotidien Libération, dans une tribune intitulée "Pourquoi je défends Israël".

    Les deux hommes, signataires de "l'appel à la raison" - pétition à l'origine du mouvement JCall -, disent cependant ne pas soutenir l'opération israélienne contre la flotille. "Je continue de juger stupide l'assaut contre le Mavi Marmara", écrit Bernard-Henri Lévy. Quant aux réactions internationales, elles relèvent d'un déchaînement "délirant" contre l'Etat hébreu.

    "Je ne veux pas servir de caution juive à une haine, à une diabolisation d'Israël", explique Finkielkraut.

    "Le blocus, il ne faut cesser de le rappeler, ne concerne que les armes et les matériaux pour en fabriquer", avance BHL. "Qui se risque à expliquer que s'il y a à Gaza, un preneur d'otage, ce n'est pas Israël, mais le Hamas ?" demande-t-il.

    Les deux hommes s'en prennent également aux organisateurs de la flottille. Une "épopée misérable", selon Bernard-Henri Lévy, "caricature" des actions symboliques comme les "bateaux pour le Vietnam", qu'il rappelle avoir contribué à créer. "Les Israéliens ne voulaient pas de ce bain de sang. Ils sont tombés dans un piège. Ce bain de sang a été délibérément provoqué par les organisateurs", estime à son tour Finkielkraut, accusant directement la Turquie, "où Mein Kampf est un best seller".

    "Ce que refuse Israël c'est l'enquête demandée par un conseil des droits de l'Homme des Nations unies où règnent ces grands démocrates que sont les Cubains, les Pakistanais et autres Iraniens", conclut Bernard-Henri Lévy.
    VOXNR - 08/06/10
    (Source Jerusalem Post)