Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2010

Un roman policier attaqué en justice par "Dreyfus déballage"

VIDEO  http://www.wat.tv/video/polar-qui-echauffe-marche-2b3v5_1...

Un polar paru aux éditions Parigramme intitulé "Aux malheurs des dames" et dont l'intrigue se déroule au marché Saint-Pierre, temple du tissu à Montmartre, est attaqué en justice par les dirigeants du magasin qui réclament son interdiction et deux millions d'euros de dommages.

François Besse, directeur de Parigramme, a précisé mardi à l'AFP que c'est le Village d'Orsel, société gestionnaire du magasin "Dreyfus déballage du marché Saint-Pierre", et ses deux dirigeants qui attaquent l'auteur et l'éditeur pour "diffamation" et "injures", et réclament "deux millions d'euros de dommages et intérêts".

"Ils ont perdu de vue l'économie de l'édition ! Quand je défendais Michel Houellebecq et son roman "Plateforme", on nous demandait un million d'euros", a ironisé Me Emmanuel Pierrat, avocat de Parigramme.

Ce roman, publié en novembre 2009, a pour cadre le marché Saint-Pierre, bien connu des couturiers et décorateurs pour ses tissus à prix intéressant, en contrebas de la butte Montmartre. L'intrigue : la disparition mystérieuse de deux employées, dans une ambiance de lettres anonymes, menaces, poupées de chiffon clouées aux portes.

Qualifiant l'attaque en justice d'"infondée et abusive", François Besse a estimé que si le fait de citer une enseigne devenait un critère, "il y aurait des rayons entiers de bibliothèques et librairies à dégager. On aurait pu inquiéter Flaubert pour avoir donné une image ennuyeuse de la Normandie".

L'auteur, Lalie Walker, a déclaré mardi à l'AFP avoir été "sidérée" de cette assignation. "Les bras m'en sont tombés", car son livre "est une fantaisie littéraire". "Combien de Maigret se passent dans des quartiers avec la visibilité des enseignes, ou encore le dernier Dan Brown où si je ne m'abuse le directeur du Louvre se fait trucider ?", s'interroge-t-elle.

En exergue, elle prévient pourtant que "si le marché Saint-Pierre existe bel et bien, si certains éléments proviennent de flâneries et de rencontres sur le terrain, tout ici est fiction".

Contactés à plusieurs reprises par l'AFP, ni l'avocat, ni le directeur de la société gestionnaire du marché Saint-Pierre n'ont pu être joints mardi.

Une audience relais de procédure est fixée au 9 avril devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris. L'audience de plaidoirie y sera fixée à une date ultérieure, a précisé Me Pierrat.

Le Point - 10.03.10

Ndb: Que fait le ministre de la Culture pour défendre cet auteur injustement attaquée dans sa liberté d'expression?

23:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

"Voter FN, c'est lancer un signal fort"

La vice-présidente du FN, Marine Le Pen, a affirmé aujourd'hui que "tous ceux qui ont envie de lancer un signal fort au gouvernement n'ont qu'un seul vote possible, celui du Front National".

"Tous ceux qui ont envie de lancer un signal au gouvernement n'ont qu'un seul vote possible, parce que c'est le seul qui sera entendu, c'est celui du Front National", a assuré Marine Le Pen sur France 3, ajoutant que ce vote était "celui que craint le plus Nicolas Sarkozy".

L'UMP "ne s'oppose pas au parti socialiste dans les régions, il vote strictement la même chose que le PS", a ajouté la tête de liste FN dans le Nord-Pas-de-Calais. "Pour un parti dont on a dit pendant deux ans qu'il était mort, ces régionales vont être le signe de la reconquête", a ajouté la dirigeante, enchaînant: "quand on subit des trous d'air (4,3% aux dernières législatives), on repart plus fort qu'avant".

Le Figaro - 10.03.10

21:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Bébé mort dans son bain: la nourrice mise en examen

La nourrice d'un bébé mort dans son bain avant-hier à Clamart (Hauts-de-Seine), alors qu'elle l'avait laissé sans surveillance, a été déférée aujourd'hui au parquet de Nanterre et mise en examen pour "homicide involontaire", a-t-on appris de source judiciaire.

Née en 1967, cette femme originaire de Côte d'Ivoire a également été mise en examen pour infraction à la législation sur les étrangers, usurpation d'identité et vol, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte mercredi, a précisé cette source. En situation irrégulière sur le territoire français, elle avait présenté des papiers en règle, mais appartenant à une autre personne, pour pouvoir travailler, a expliqué la source judiciaire.

Après environ 48 heures de garde à vue à la brigade des mineurs de la Sûreté territoriale des Hauts-de-Seine, la mise en examen a été placée sous contrôle judiciaire et laissée en liberté par un juge des libertés et de la détention (JLD). Le parquet de Nanterre avait requis son placement en détention provisoire.

Entendue par les enquêteurs, la nourrice a expliqué qu'elle donnait le bain à la victime lorsqu'elle s'est rendue dans une autre pièce parce que son frère jumeau, qu'elle gardait aussi, s'était mis à pleurer, selon des sources judiciaire et policière. Lorsqu'elle est revenue à la salle de bains, entre cinq et dix minutes plus tard d'après son récit, elle a retrouvé le bébé retourné dans l'eau et inconscient. Elle s'est alors rendue à la pharmacie la plus proche pour trouver du secours, mais malgré l'intervention des pompiers et du Samu, le bébé n'a pu être ranimé.

Le Figaro - 10.03.10

20:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Boissy-Saint-Léger: deuxième jeune décédé après l'accident de moto

accident moto Boissy- saint- Léger.jpg
Des jeunes sur le lieu de l'accident
(Cliquez sur la photo)

Le deuxième adolescent victime d'un accident de la route mardi à Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne) est décédé mercredi vers midi à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil.

Bassis, 16 ans, était depuis mardi dans un état très critique.

Vers 13 heures, son ami Jonathan, 17 ans, était des suites de ses blessures.
Les deux jeunes garçons circulaient, sans casque, sur une moto de cross dans le quartier de la Haie Griselle d'où ils sont originaires, quand est survenu l'accident.

D'après un témoin, le deux roues tentait de doubler une voiture au moment-même où celle-ci tournait à gauche pour faire demi-tour. La collision a projeté les deux jeunes à plusieurs mètres. Une silencieuse doit se dérouler mercredi à partir de 16h30 dans le quartier pour rendre hommage aux deux garçons et soutenir leurs familles.
Le parisien - 10.03.10

19:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Bruno Gollnisch: "l'intervention du gouvernement algérien est stupéfiante!"

Gollnisch affiche.jpg

Communiqué de , Vice-Président exécutif du FN, Chargé des Affaires Internationales – 9 mars 2010

L’intervention du gouvernement algérien dans la campagne politique française, sommant le gouvernement français d’interdire l’affiche du Front National de la jeunesse est proprement stupéfiante.

Ce n’est tout de même pas, on l’espère, le slogan « Non à l’ » qui choque ce gouvernement : quand les islamistes avaient gagné le 1er tour des premières élections libres du pays fin 1991, il les avait carrément mis en prison, et annulé le deuxième tour, sans parler de la guerre civile sanglante qui s’en suivit !

S’indigne-t-il de l’utilisation d’éléments de son drapeau frappant une carte de France ? Mais c’est le tee-shirt fièrement arboré par de jeunes originaires de ce pays dans les rues de Marseille ! Que dirait-il si en , on arborait un vêtement aux frontières de l’ frappées du drapeau français ?

Le gouvernement algérien était plus discret lorsque une foule de ses amis a décroché le drapeau français du fronton de la mairie de Toulouse pour le brûler et y substituer le sien.

La vérité, c’est qu’un nombre croissant de Français en ont assez que certains de leurs hôtes, étrangers ou Français de papier, prétendent vivre selon leur loi, puis les imposer au voisinage, comme c’est le cas dans des endroits qui vont aujourd’hui du fast-food à la piscine, en passant par les hôpitaux, et bien d’autres encore.

Dans le domaine international comme dans d’autres, la réciprocité est la condition de relations harmonieuses. L’ est indépendante de la France. Elle doit admettre que la France entend rester indépendante de l’. C’est bien le moins.

 

19:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Magyar

X.PNG

18:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

VIDEO Quand les cantines des écoles s'islamisent...

http://www.dailymotion.com/video/x971m0_quand-les-cantine...

18:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Baden-Powell et les Jeunesses hitlériennes

baden-powell-scouts-4234419sjcda_1379.jpg
Lord Baden-Powell (1857-1941)
(Cliquez sur la photo)
Le Britannique Robert Baden-Powell, fondateur du scoutisme, a été invité à rencontrer Adolf Hitler, afin de tisser des liens entre son mouvement et les Jeunesses hitlériennes, selon des documents déclassifiés des services britanniques du renseignement intérieur (MI5). Le MI5 s'est intéressé de près aux activités de Baden-Powell après sa rencontre avec Hartmann Lauterbacher, chef d'état-major des Jeunesses hitlériennes, en novembre 1937, selon des dossiers publiés, lundi, par les archives nationales britanniques.
 
Joachim von Ribbentrop, ambassadeur allemand à Londres devenu ministre des Affaires étrangères d'Hitler l'année suivante, avait invité Baden-Powell pour un  thé avec Lauterbacher, en novembre 1937. Dans des notes obtenues par le MI5, le Britannique indiquait que l'ambassadeur avait été "très insistant sur le fait qu'une véritable paix entre les deux nations dépendra du fait que nos jeunesses entretiendront des liens d'amitié en oubliant les différences du passé". "Il considère que le mouvement scout est une agence très puissante pour  faciliter cela si nous nous rapprochons des Jeunesses hitlériennes",  poursuivait-il, précisant que Ribbentrop "aimerait que j'aille rencontrer Hitler". 
 
 
"Je lui ai dit que j'étais totalement favorable à toute initiative qui permettrait une meilleure entente entre nos deux pays, et que j'espérais avoir de plus amples discussions avec lui à mon retour d'Afrique", relevait-il. Baden-Powell, qualifiant Ribbentrop d'homme "sincère" et "charmant" dans ses notes, avait envoyé une missive à l'ambassadeur le lendemain de leur rencontre. "Je vous suis reconnaissant pour la conversation que vous m'avez accordée et qui m'a ouvert les yeux sur le sentiment de votre pays à l'égard du Royaume-Uni qui, je dois le dire, correspond exactement au sentiment que je ressens à l'égard de l'Allemagne", écrivait-il. "J'espère sincèrement que nous pourrons, dans un proche avenir, exprimer  cela à travers la jeunesse de nos deux pays", ajoutait-il. Un commentaire manuscrit sur le dossier du MI5 relevait: "la visite de Lauterbacher a été un succès, en particulier sa rencontre avec Baden-Powell qui a permis de lever l'interdiction sur le port par les groupes britanniques de l'uniforme scout en Allemagne".
TF1 News - 10.03.10

18:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Condamné pour avoir refusé d'embaucher un Africain

La discrimination à l'embauche a de beaux jours devant elle. Même si, parfois, les auteurs sont punis. Ainsi, le tribunal correctionnel de Versailles a condamné lundi un gérant de société qui a refusé d'embaucher un conducteur de travaux africain au motif que ses salariés ne souhaitaient pas être dirigés par un noir ou un arabe, a indiqué mercredi la Halde, dans un communiqué.
 
L'entrepreneur a été condamné à verser 8.000 euros d'amende et 3.000 euros de dommages-intérêts pour discrimination à l'embauche en raison de l'origine.

En recevant en décembre 2006 le conducteur des travaux dont il avait eu le CV anonyme transmis par une agence d'intérim, il lui avait clairement expliqué qu'il ne pouvait pas l'engager en raison de ses origines. "Je ne peux pas vous prendre car vous êtes noir, et mes ouvriers qui sont d'origine portugaise ne veulent pas être dirigés soit par un noir soit par un arabe", lui avait-il dit selon une enquête de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité. L'entrepreneur a reconnu devant la Halde et la police qu'il n'aurait pas reçu le candidat de nationalité camerounaise s'il avait connu son origine avant de le convoquer pour l'entretien d'embauche.

Par TF1 News (Avec agence) le 10 mars 2010 à 17:17

17:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

VIDEO Le Pen: "Ma dernière campagne? C'est le bon Dieu qui le dira!"

http://videos.tf1.fr/jt-20h/le-pen-ma-derniere-campagne-c...

9 mars 2010

17:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

09/03/2010

Les "porteurs de valises"

Salima Boulhazar, expulsée vers le Maroc en février dernier a pu retrouver sa famille, en Auvergne, dimanche soir. Elle a également pu retrouver sa sœur jumelle de 18 ans qui vivait dans la clandestinité. "Elle est arrivée dimanche soir et a pu retrouver sa sœur et sa famille", a annoncé le Réseau Education sans frontières (RESF).

23:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

L'Iran renvoie aux Etats Unis leurs accusations

Ali Larijani.jpg
Le président du Parlement Ali Larijani
Les responsables iraniens ont renvoyé mardi aux Etats-Unis les accusations du général américain David Petraeus qualifiant l'Iran de "voyoucratie", affirmant que seuls des "voyous" pouvaient utiliser ce genre d'"insulte".
 
"Le gouvernement meurtrier des Etats-Unis est le gouvernement de voyous qui ont tué des milliers de civils irakiens, afghans et palestiniens", a vivement réagi le président du Parlement, Ali Larijani, lors d'une intervention devant les députés.
 
 
"Ce général en bout de course a insulté le gouvernement iranien en le qualifiant de voyoucratie. On peut comprendre pourquoi il a fait ce genre de commentaire en se rappelant que les peuples de la région le haïssent", a-t-il ajouté.


Dimanche, le général Petraeus, chef des forces américaines au Moyen-Orient et en Asie centrale, avait estimé que l'Iran était en train de se transformer en "voyoucratie" parce qu'il a mis fin aux émeutes post-électorales.
 
 
De son coté, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast a répliqué lui aussi au commentaire du général Petraeus en affirmant qu'"un tel langage est un langage de voyou qui traduit une attitude de voyou".
 
 
"Cela montre que les responsables américains sont furieux, peut-être en raison de leur échec à mener une guerre déguisée (contre l'Iran) ou parce que le rôle de leurs services de renseignement a été révélé au grand jour dans l'affaire Righi", a ajouté M. Mehmanparast interrogé lors de son point de presse hebdomadaire.
 
 
L'Iran accuse régulièrement les Occidentaux, depuis la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad, de mener une "guerre déguisée" contre le régime islamique avec des moyens politiques et culturels.
 
 
Téhéran a également accusé les services de renseignements américains d'avoir soutenu et aidé Abdolmalek Righi, chef d'un groupe terroriste armé, arrêté en février par les forces de sécurité iraniennes après des années de traque.
Alter Info - 09.03.10
 

23:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Israël poursuit la colonisation en pleine visite de Joe Biden, provoquant la colère des Palestiniens

Biden et Netanyahu 9 mars 10.jpg
 Biden et Netanyahu le 9 mars 2010
(Cliquez sur la photo)

JERUSALEM — Israël a donné mardi son feu vert à la construction de 1.600 nouveaux logements à Jérusalem-est annexée, déclenchant la colère et l'exaspération des Palestiniens en pleine visite du vice-président américain Joe Biden venu relancer le processus de paix.

Le ministère de l'Intérieur a approuvé la construction de 1.600 nouveaux logements à Ramat Shlomo, un quartier de colonisation habité par des juifs ultra-orthodoxes dans le secteur à majorité arabe de Jérusalem, annexé par Israël en 1967. La communauté internationale ne reconnaît pas cette annexion.

L'Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas a vivement réagi, estimant qu'"il s'agit d'une décision dangereuse qui menace les négociations", d'autant qu'elle survient 24 heures après l'annonce de la mise en chantier de 112 logements dans une colonie juive de Cisjordanie occupée.

Les deux annonces israéliennes sont survenues au moment où les Etats-Unis annonçaient lundi qu'Israéliens et Palestiniens avaient commencé des négociations indirectes sous l'égide de leur émissaire George Mitchell.

Les Palestiniens ont accepté sans enthousiasme ces négociations, dites "de proximité", après avoir réclamé en vain un gel complet de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-est en vue de la relance des négociations de paix directes suspendues depuis plus d'un an.

M. Abbas a appelé le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa pour le presser de "prendre d'urgence les mesures politiques appropriées pour répondre à l'escalade et aux provocations israéliennes".

"La décision de construire à Jérusalem-est revient à dire que les efforts américains ont échoué avant même que ne commencent les négociations indirectes", a dit le porte-parole de M. Abbas, Nabil Abou Roudeina, appelant les Etats-Unis à "répondre immédiatement aux provocations israéliennes".

Dans un communiqué publié dans la soirée, le ministre israélien de l'Intérieur, Elie Yishaï, du parti religieux Shass, a tenté d'apaiser la polémique en assurant que cette décision n'avait "rien à voir" avec la visite de M. Biden.

Selon lui, "la commission d'urbanisation du district de Jérusalem a donné son feu vert aujourd'hui à un plan de construction établi il y a trois ans".

Après avoir rencontré dans la journée le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président Shimon Peres, M. Biden s'est dit "très heureux" du lancement de discussions indirectes.

"Nous espérons que ces pourparlers déboucheront sur des négociations directes. Le président Obama et moi-même sommes persuadés que la meilleure garantie à long terme pour la sécurité d'Israël est une paix globale au Moyen-Orient", a-t-il souligné, réitérant le soutien "total" des Etats-Unis à la sécurité de l'Etat hébreu.

M. Biden, le plus important responsable américain à visiter Israël et les territoires palestiniens depuis l'arrivée au pouvoir de M. Obama en 2009, se rendra mercredi à Ramallah pour y rencontrer M. Abbas et son Premier ministre Salam Fayyad.

Le gouvernement de droite de M. Netanyahu a décrété fin novembre un moratoire limité de 10 mois de la colonisation. Mais ce dernier ne concerne ni Jérusalem-est, ni les 3.000 logements en chantier en Cisjordanie, ni la construction d'édifices publics (synagogues, écoles, hôpitaux).

Durant sa visite à Jérusalem, M. Biden a par ailleurs rappelé la "détermination" de Washington "à empêcher l'Iran d'acquérir l'arme nucléaire", une perspective qui inquiète Israël.

22:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

VIDEO Eric Zemmour - Le MRAP demande l'intervention du CSA

Eric Zemmour +++.jpg

Le MRAP demande au Conseil supérieur de l'audiovisuel de rappeler aux télévisions et radios "l'éthique des valeurs antiracistes qu'elles doivent respecter", après des propos tenus par le journaliste Eric Zemmour samedi soir sur Canal+.

Dans un communiqué, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples dit avoir pris connaissance "avec indignation" des derniers propos d'Eric Zemmour "qui participent à la promotion des clichés et des stéréotypes racistes".

Dans l'émission "Salut les terriens", animée par Thierry Ardisson, Eric Zemour a notamment déclaré samedi soir: "l'immigration se concentre dans certains quartiers, et les autochtones s'en vont", "quand on vit en France, on donne un prénom français" à son enfant, "la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est un fait".

Le MRAP demande également au CSA de veiller "à faire en sorte que les chaînes de télévision ne favorisent pas la promotion des clichés et des stéréotypes racistes".

Le Point - 09.03.10

20:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Humour de Chimulus

Boeuf en burqa.jpg(Cliquez sur le dessin pour le voir en totalité)

19:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Carla Bruni avec Benjamin Biolay: la rumeur enflamme le web!

Bruni Biolay rumeur.jpg
Carla Bruni Tedeschi est née en 1967 à Turin
benjamin-biolay-vainqueur-de-son-637x0-2.jpg
Benjamin Biolay, né en 1973 à Villefrance-sur-Saône

Les médias français marchent sur des œufs. La rumeur se propage dans les rédactions de l’Hexagone et dans les milieux de la musique avec insistance. Comme une traînée de poudre. Même le tabloïd The Sun à Londres s’est fendu d’une nouvelle à ce sujet. Mais c’est bien le Net – par le biais du réseau Twitter – qui a allumé la mèche! Et personne ne sait très bien par quel bout prendre cette info brûlante et 100% scabreuse.

De quoi parle-t-on? Alors que Benjamin Biolay reçoit sa Victoire de la musique, samedi soir, un ou deux journalistes créent le buzz en suggérant sur leur Twitter que l’artiste français serait «pistonné», et qu’il entretiendrait une idylle avec Carla Bruni-Sarkozy. Le fait que la première dame de France soit «la première à le féliciter» n’arrange certainement rien à l’affaire…

Info ou intox? «Il n’y a pas de fumée sans feu», diront les observateurs avisés. Benjamin Biolay a collaboré avec Carla Bruni sur son troisième album: Comme si de rien n’était.

Selon le site du Journal du Dimanche, il y a quelques semaines, le «couple» se serait aussi envolé pour la Thaïlande. Pour quelques jours de vacances… écourtées par Nicolas Sarkozy en personne. Le président de la République aurait en effet affrété un avion pour faire revenir sa femme à Paris. Avait-il peur de la naissance d'un "flirt"?

Il n’en faut pas plus pour que l’Hexagone bruisse… On n’attend pas vraiment de communiqué officiel de l’Elysée. Il se peut même que les avocats de Benjamin Biolay et du couple présidentiel entrent bientôt en piste pour taper sur les doigts des instigateurs de la rumeur. Et là, ça risque de faire mal!

Jean-Daniel Sallin | 09.03.2010 | 18:23
La Tribune de Genève - 09.03.10

Le bruit court aussi que le président se consolerait avec Chantal Jouanno, 40 ans, championne de karaté kata....

 

 

 

19:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

VIDEO Massacre de chrétiens par des musulmans au Nigeria

http://www.youtube.com/watch?v=R6HgBaY6TEs

JT 20h - France 2 - 08 mars 2010 - Plus de 500 chrétiens ont été tués au Nigeria dans la banlieue de JOS par des musulmans extrêmistes.

19:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

L'affiche du FN provoque la sainte colère de l'Algérie

Alors que l’affiche du FNJ contre l’islamisation de la France fait un tabac, du côté d’Alger, on commence à s’énerver sérieusement : L’Algérie en appelle officiellement à la France, par l’intermédiaire de son ministre des Affaires étrangères Mourad Medelci, afin de faire retirer cette affiche. Et sur les blogs et sites haineux des réseaux pro-FLN, on n’en fini pas de tirer à boulets rouges sur le FN et les patriotes français.

Pour Alger, « c’est à l’Etat français de prendre les dispositions qui s’imposent lorsque des symboles de pays étrangers sont mis à genoux », a déclaré toute honte bue le représentant de la diplomatie algérienne en marge d’une cérémonie présidée par Abdelaziz Bouteflika, à l’occasion de la Journée internationale de la femme (voilée ?). Et d’ajouter : « Je n’ai pas besoin de dire aujourd’hui que des comportements de ce type sont condamnables, qu’il s’agisse de la France ou d’autres pays. Nous devons respecter les symboles des uns et des autres. C’est la position de notre pays et nous ferons en sorte qu’elle soit respectée chez nous ». Bien entendu lorsque les drapeaux français à Alger étaient souillés et brûlés, les cimetières et églises vandalisés, les patriotes français fidèles à l’Algérie française assassinés, mutilés, torturés, impitoyablement réprimés, lorsque les fellouzes nettoyaient ethniquement les anciens départements français, aucun représentant officiel de la dictature raciste algérienne n’a émis la moindre protestation, ni eu le minimum de décence. Et quand, en France, notre drapeau est brûlé sur les places publiques, notre hymne national sifflé, notre nation salie par la racaille qui se revendique des symboles du FLN, Alger ne dit mot, Alger se marre.

Pour ce régime islamo-marxiste qui s’est imposé par la violence et la terreur en 1962, grâce à la trahison gaulliste, seule compte la haine vis-à-vis de notre nation et des nôtres, comme on peut encore s’en rendre compte ici.

Pour qu’une paix juste et durable s’installe enfin entre Algériens et Français, il n’y a pas trente-six solutions : il est urgent d’éradiquer la racaille en France, sans le moindre état d’âme, et balayer le régime pourri du FLN de l’autre côté de la Méditerranée qui est porté à bouts de bras par les dirigeants de la Ve République depuis près de 50 ans.

Roland Machefer


COMMUNIQUÉ du FRONT NATIONAL

Affiche « Non à l’islamisme » : jamais deux sans trois

Après que le président du tribunal de Marseille a débouté la Licra de sa demande de destruction de l’affiche de campagne électorale du Front National, le MRAP a sollicité la même chose le lundi 8 mars devant le président du tribunal de grande instance de Nanterre. On annonce, en outre, une troisième procédure de SOS Racisme…
A Nanterre, Maître Khaled Lasbeur, l’avocat du MRAP, a indiqué que les Algériens étaient visés par cette affiche plus que les musulmans… Il a promis des émeutes et des « effusions de sang » si l’affiche n’était pas interdite.
Lorsqu’il a constaté que le dessin de la France recouverte du drapeau algérien était purement et simplement une reprise de celui figurant sur les tee-shirts portés par de très nombreux jeunes français de papier et sous lequel figure le mot Algérie, il a cru pouvoir plaider que ces tee-shirts étaient des « faux manifestement fabriqués par le Front National ».
C’est enfin au tour du gouvernement algérien de donner son avis : le Front National lui demande de se mêler de ses affaires et de ne pas interférer dans la campagne électorale française. Contrairement à ce que prétend ce gouvernement, le Front National n’utilise en aucun cas « le drapeau algérien pour dénoncer l’islamisme ». Encore une fois, le Front National utilise le dessin du drapeau algérien recouvrant la France tel qu’il figure sur des vêtements portés très fréquemment par de jeunes beurs, cela pour affirmer que la France c’est l’Algérie. On aurait aimé que le gouvernement algérien intervienne lorsqu’à Toulouse, après la qualification de l’équipe de France de football, le drapeau tricolore de la mairie a été brûlé et remplacé par le drapeau algérien.

Nations Presse Info - 09.03.10

18:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Yvelines: un quartier d'Elancourt envahi par les rats

Invasiion de rats.jpg
(Cliquez sur la photo pour la voir en totalité)

La peur, le dégoût, la colère… Les habitants du quartier des Nouveaux-Horizons à Elancourt vivent un calvaire depuis que les rats ont envahi, il y a un peu plus d’un an, les parties communes et privées de ces HLM.

« Il n’y a rien à dire, il y a juste à sentir, à écouter et à voir », lance, Amir, locataire du 42, rue des Nouveaux-Horizons.

Dans l’entrée de ce bâtiment, l’odeur nauséabonde de rats crevés empêche quiconque de rester plus de cinq minutes. Au sol, des déjections animales, au-dessus des têtes, dans la tuyauterie, des rongeurs couinent, courent et à chaque fois provoquent la frayeur des habitants.

 « Ils sont partout. Dans l’ascenseur, sur le radiateur du hall, dans le local à poubelles. Les gens n’osent même plus pénétrer à l’intérieur. Ils déposent désormais leurs ordures soit dehors, soit dans les couloirs de l’immeuble », précise Martine, une locataire du rez-de-chaussée. Ses voisins, également concernés, ont même condamné leurs jardins, occupés par ces nouveaux arrivants. Au , ce serait au moins quatre bâtiments du quartier qui seraient touchés.

Au 37, la situation est peut-être l’une des plus catastrophiques. « C’est Ratatouille! » ironise Angelo, l’un des habitants. Dans le local à poubelles, plusieurs dizaines de rats circulent en toute liberté sur les bacs à ordures, sur le sol ou encore sur les tuyaux de chauffage.

Exaspérés, les habitants ont envoyé plusieurs courriers à la mairie, à la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales et surtout au bailleur, le groupe Immobilière 3F. Ce dernier assure que le problème est pris très au sérieux. « Nous avons mené dix campagnes de dératisation depuis janvier 2009 et nous avons rendez-vous en mars avec la copropriété et le chauffagiste. Nous allons réfléchir à l’utilisation de produits plus efficaces et peut-être changer de prestataire », précise Pascal Braban, directeur départemental du groupe 3F.

La mairie lancera également une nouvelle campagne de dératisation en avril en collaboration avec le bailleur 3F et la communauté d’agglomération.

Le parisien - 09.03.10

18:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

100 milliards de dollars pour le "fonds vert" de DSK

Le directeur exécutif du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, a défendu aujourd'hui à Johannesburg la création d'un fonds vert capable de mobiliser 100 milliards de dollars pour financer des programmes de lutte contre le réchauffement climatique.

Le changement climatique a "d'énormes conséquences macroéconomiques", a-t-il souligné devant des étudiants de la capitale économique d'Afrique du Sud, au deuxième jour d'une tournée sur le continent. "Il pourrait menacer la stabilité, la sécurité des sociétés, la démocratie et parfois même la paix", a-t-il poursuivi. "Dans ces conditions il nous a semblé important que le Fonds monétaire essaie d'apporter sa contribution sur un mécanisme de financement."

L'annonce fin janvier de ce fonds a fait froncer les sourcils de certains décideurs économiques qui craignent que Dominique Strauss-Kahn ne cherche à étendre les compétences du FMI en dehors de sa sphère traditionnelle. "Le problème du changement climatique n'est pas vraiment du mandat du FMI. Mais c'est le mandat du FMI d'aider à financer de manière durable ce qui doit être fait pour gérer ce problème, surtout dans les pays en développement", a-t-il rétorqué.

La veille, lors d'une intervention au Kenya, il avait toutefois précisé que le FMI n'entendait "pas gérer ce fonds" mais simplement contribuer au débat mondial sur le financement de la lutte contre le réchauffement. Il avait également décrit ce "fonds vert" comme un mécanisme transitoire pour débloquer des sommes à court et moyen termes en attendant la mise en place de modes de financement à grande échelle basée sur les émissions de carbone.

Le FMI présentera dans une dizaine de jour un document de travail qui expliquera le "mécanisme assez sophistiqué et assez innovant" imaginé pour dégager ces financements. Il sera ensuite transmis au Groupe consultatif international sur le financement de la lutte contre le réchauffement climatique, créé par l'ONU en février.

Le Figaro - 09.03.10

17:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)