Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 701

  • Et pendant que Bernard Cazeneuve parlait au CRIF à Marseille... quelques incidents dans le centre ville

    57abbd165cda360a7e03c3b7260af1680af17e9d.jpg

    _r8a8223.jpg

    Marseille en liesse le 26 juin 2014

    (Photos La Provence)

  • Discours du Ministre de l’Intérieur, invité d’honneur du dîner du CRIF Marseille-Provence, jeudi 26 juin 2014

     

    photoministre_cazeneuve2.jpg

    http://www.crif.org/fr/lecrifenaction/bernard-cazeneuve-au-crif-marseille-provence-%C2%AB-l%C3%A9ducation-sous-toutes-ses-formes-est-le-seul-rem%C3%A8de-efficace-%C2%BB/51353

    A lire absolument!

  • Algérie/Russie: le gardien russe a-t-il été gêné par un laser dans les yeux ?

    BrFuhu8IIAAMPSz.jpg

    A l'issue du match opposant l'Algérie à la Russie (1-1) jeudi, les réseaux sociaux se sont emparés d'une nouvelle polémique. Le gardien russe, Igor Akinfeïev aurait été la cible d'un laser dirigé vers ses yeux lors du but égalisateur marqué par le joueur algérien, Islam Slimani.

     

    Après la morsure de Suarez, les réseaux sociaux se sont emparés d'une nouvelle polémique ce jeudi. En effet, de nombreux internautes, photo à l'appui, estiment que le gardien russe, Igor Akinfeïev aurait été la cible d'un laser vert lors du but égalisateur marqué par le joueur algérien, Islam Slimani.

     

    La preuve en image

    Cette thèse a été confirmée par le sélectionneur russe, Fabio Capello au cours de la conférence de presse organisée en fin de match : "Bien entendu qu'il a été aveuglé par le laser, toutes les images le montrent", avant d'ajouter, "Je ne cherche jamais d'excuses, ce n'est pas mon style, j'accepte la défaite quand nous perdons. Le laser n'est pas une excuse, mais le gardien durant le match a essayé de l'éviter, regardez les images, il y a un laser dans les yeux pendant tout le match".

      

    Fin de non-recevoir

    Ses propos ont été balayés d'un trait par le sélectionneur algérien, Vahid Halilhodzic : "ce sont des choses dont on peut discuter dans un café et un restaurant. Mais ici, on parle de football. Les deux équipes se sont comportées de façon sportive."

    Malgré tout, ce laser vert devrait entraîner des sanctions à l'encontre des supporters concernés.

    DirectMatin.fr  - 27 06 14

    NdB: Ce match devrait être annulé: il y a eu fraude

     

     

  • BENOIT HAMON CRÉE UN NOUVEAU MINISTÈRE RUE DE GRENELLE...

    Accueil >> Dérapages

    BENOIT HAMON CRÉE UN NOUVEAU MINISTÈRE RUE DE GRENELLE - Le ministère de la bienveillance

    Le ministère de la bienveillance



    Michel Lhomme
    le 26/06/2014
    modifié le 27/06/2014 à 08:22h
    Le nouveau ministre de l’Education nationale, Benoît Hamon, n'a plus que ce mot à la bouche : la bienveillance. Nous l'avions déjà relevé dans un précédent article. Cette semaine, il vient de lancer une conférence sur l'évaluation à l'école dont la mission sera de supprimer les « notes sanctions » pour parvenir dit-il, à une « évaluation bienveillante ». Avec ce nouveau chantier, Benoît Hamon part en croisade. Chaque nouveau Ministre de la rue de Grenelle a sa lubie et le précédent, Vincent Peillon, avait mis au premier plan sa charte de la laïcité et son ABC de l'égalité. 

    Benoit Hamon se fait le porte-parole et le chevalier des apôtres de l’éducation nouvelle et des milieux pédagogiques les plus farfelus et les plus ringards ( la pensée 68, cela nous vieillit quand même ! ).  Depuis des années, ces pédagos de l'inculture militent pour la suppression des notes et ce, malgré l'opposition majoritaire des parents d'élèves, des enseignants et même des élèves qui aiment en effet les bons points, les classements et la compétition. En fait, les spécialistes de l'Education nationale ont trouvé le remède miracle : casser le thermomètre de la notation pour faire disparaître l’échec scolaire ! Le Brevet des Collèges en troisième sera aussi supprimé et l'orientation laissée entièrement à la responsabilité des parents. Pour la classe de troisième, cela augure d'une prochaine recrudescence des incivilités scolaires dans cette section où, de l'avis de tous les enseignants, par rapport à la classe de quatrième, le brevet tient les élèves, les concentre sur un objectif réel pour la fin de l'année.

     
    Quand on lit les nouvelles instructions - et toutes les semaines, il y en a une ! - on note que dans ses recommandations, le Ministère souligne l'expression « faire sens », « veiller à transmettre un enseignement qui fasse sens ». En effet, filières d'orientations déplorables et non renouvelées, enseignement de compétences utilitaristes alors que le chômage grimpe sans cesse, on ne voit pas comment l'élève pourrait trouver sens à ce qu'on lui raconte sans compter une moraline déversée à outrance, un cours d'histoire démenti par n'importe quel site internet ( qu'on songe à la version enseignée du 11 septembre ) et les brimades des cours de récréation. 

    En effet, selon la revue très officielle Respect Mag, distribuée gratuitement aux élèves dans les lycées: 7 % des élèves connaissent un harcèlement sévère, 10 % sont des victimes à répétition, 29 % des victimes se disent  harcelées car ce sont de bons élèves et 40 % des enfants ont été victimes d'une agression en ligne ! Mais on a trouvé la parade : on lui promet maintenant de supprimer les notes pour ne pas le heurter et générer son malaise d'aller à l'école. C'est la « bienveillance » et « cela fait sens » !
      
     
    En réalité, les expérimentations de « classes sans note » sont loins mais vraiment très loins d’être concluantes mais nos pédagogues ne lisent que les théories pas les résultats pratiques. Ainsi, au Danemark, par exemple, le système d’évaluation formatrice ( sans note ) a été abandonné à la suite des piètres résultats des élèves danois dans les enquêtes PISA de 2000 et 2003. En France, les classes sans note déjà expérimentées, à la fin des années 70 ( on avait remplacé les notes par des lettres A,B,C,D et E ) et testées aujourd'hui dans certains établissements pilotes sont un échec. Une expérimentation conduite en 2009 dans une classe de 6ème du collège Van der Meersh de Roubaix a tourné au fiasco : «  l'ambiance de travail s'est dégradée. ( ... ) Les élèves ont eu tendance à devenir moins compétents au cours de l'année. »  ( Extrait du bilan rédigé par les enseignants de cette classe ).

    La démission totale du gouvernement dans l'Education ne s'arrête pas seulement à l'école primaire ou au lycée puisque le Ministre vient de faire une déclaration officielle avec Geneviève Fioraso, sa secrétaire d’État chargée de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, dans laquelle il a tenu à réaffirmer son refus de toute sélection à l’entrée en master et son attachement à la démocratisation de l’enseignement supérieur.

     
    Tous les étudiants, selon Benoît Hamon, ont le droit de poursuivre leurs études en master. Il ne devrait donc plus y avoir de redoublement ou de sélection à l'Université. Sur les 2,4 millions d’étudiants, les masters comptent aujourd’hui 290 000 élèves, dont 150 000 en master 1 et 140 000 en master 2. Même si le taux de passage entre Master 1 et Master 2 a fortement progressé au cours des dix dernières années, il n’est plus admissible, selon le Ministre, que ce taux reste faible dans certaines filières bien identifiées. Les Ministres ont donc engagé une réflexion sur cette question en dialogue avec les étudiants, les enseignants et les milieux professionnels.
     
    De quoi est-il question ici ? On demande tout simplement aux universitaires de faire de la garderie sociale, d'accepter tous les élèves pour que les étudiants n'aillent pas pointer au Pôle Emploi cet été ! Les Universitaires qui ont souvent nié les atteintes qu'on faisait au secondaire, qui les ont même, par leur idéologie de la bienveillance souvent provoqué, risquent fort de se retrouver dans les années qui viennent avec les mêmes problèmes dans les amphis que les lycées. D'une certaine manière, étant de grands démocrates bienveillants, ils sauront, n'en doutons pas un instant, s'en accommoder avec zèle !

    Face à la suppression des notes, l’UNI (Union nationale inter-universitaire) a lancé une pétition pour garantir une évaluation sérieuse et objective basée sur l’acquisition de connaissances. 
     
    METAMAG
  • Les arènes de Barcelone bientôt transformées… en mosquée ?

     381095-arenes-capitale-catalane-monumental-ouvertes-565x250.jpg

    Le 26 juin 2014
    Quand le chant du muezzin retentira dans les rues de Barcelone, dites-vous bien que l'heure ne sera plus à la prise de conscience, mais au maquis.
             

    Les signes du basculement se multiplient ces derniers mois. L’islam s’installe dans la vieille Europe comme un malotru dans votre salon, sans que vous l’ayez invité. Hier je passais chez Carrefour : un énorme rayon « spécial ramadan » était installé à l’entrée du magasin. Ça devient banal, vous me direz. On s’endort, on s’endort, l’islamisation culturelle imprègne peu à peu la société française, servie – comme depuis le début de l’immigration invasion – par le capitalisme sans patrie, sans valeurs.

    Mais la nouvelle venue d’Espagne va peut-être nous réveiller. L’émir du Qatar, Tamim ben-Hamad al-Thani, propose en effet de racheter les célèbres arènes de Barcelone pour en faire… une gigantesque mosquée ! C’est une pluie d’euros qui va tomber là où jadis l’homme affrontait la bête dans un rituel ancestral. L’émirat, qui finance déjà le club du FC Barcelone, annonce 2,2 milliards d’euros et cinq ans de travaux pour construire la troisième mosquée de l’islam dans l’enceinte de la « Monumental » ! Elle pourrait contenir 40.000 fidèles d’après les informations données ce 24 juin par la presse espagnole, et outre le lieu de culte, comporterait des salles d’expositions et un centre d’études coraniques pour 300 élèves.

    Plus symbolique que tout, cette nouvelle tête de pont de l’islam serait dotée d’un minaret monstrueux, haut de 300 mètres, soit quasiment la tour Eiffel ! Les tenants du projet annoncent que l’édifice sera ouvert « à tous les musulmans, sans disctinction d’origine ». Sympa ! Mais attention, les autorités catalanes font les fiers-à-bras : « une des conditions pour que l’accord soit conclu est que le futur imam ne soit pas d’une ligne intégriste ». Ouf, « l’essentiel est préservé », disent les moutons devant l’abattoir. Et puis, messieurs dames, il y a beaucoup d’emplois à la clef !

    Si j’étais espagnol, si j’étais barcelonais, je ravalerais ma salive en lisant ces nouvelles qui annoncent la fin d’un monde. Mais je suis européen, et là, ça ne passe pas mieux. Ainsi meurent les civilisations. Après l’effondrement de l’Empire romain, l’Église catholique avait fait de même en transformant les lieux de culte païen. Le Qatar, QG mondial de l’islam conquérant, banque centrale de la reconquête, a donc décidé de frapper un grand coup, au cœur de la chrétienté. Les stratèges musulmans jugent le moment opportun : l’Espagne est plongée dans une crise identitaire, économique, sociale sans précédent ou presque, les irrédentismes sont flamboyants. Dans une Catalogne qui se rêve indépendante, qui a aboli la corrida en 2012, la « Monumental » témoignait d’un passé absolument révolu.

    La nature a horreur du vide. L’islam remplira les espaces délaissés par des Européens amorphes, tout juste obsédés par le dernier téléphone portable ou le jeu vidéo qui vient de sortir. Quand le chant du muezzin retentira dans les rues de Barcelone, dites-vous bien que l’heure ne sera plus à la prise de conscience, mais au maquis.

    Joris Karl

    BOULEVARD VOLTAIRE

    NdB: Voilà un projet qui doit plaire à Manuel Valls, nouveau chantre de l'Islam!

  • Accord d’association entre l’Ukraine, la Géorgie, la Moldavie et l’Union européenne

     

    Le président ukrainien Petro Porochenko a salué "un jour historique" pour son pays en arrivant vendredi à Bruxelles pour signer l’accord d’association avec les dirigeants de l’Union européenne.

    "C’est un jour historique pour mon pays, le plus important depuis l’indépendance", a déclaré M. Porochenko, qui s’est félicité de "la solidarité" démontrée par l’UE en pleine crise ukrainienne.

    M. Porochenko doit signer à 09H00 (07H00 GMT) dans le bâtiment du Conseil européen le second volet de l’accord d’association, celui d’ordre commercial qui vise en particulier à supprimer l’essentiel des barrières douanières entre l’Ukraine et les pays de l’UE. Le premier volet, d’ordre politique, avait été signé en mars par le Premier ministre, Arseni Iatseniouk.

    "C’est le résultat de sept années de travail", a indiqué M. Porochenko. "Il offre une nouvelle perspective à mon pays" et "nous allons utiliser cette opportunité pour moderniser le pays", a-t-il ajouté.

    L’accord doit être également signé par les Premiers ministres de la Géorgie, Irakli Garibachvili, et de la Moldavie, Iurie Leanca.

    Au cours de leur sommet, dominé par la question de la nomination du nouveau président de la Commission européenne, les dirigeants européens devraient faire le point sur la crise ukrainienne et examiner l’éventualité de nouvelles sanctions contre la Russie.

    E&R

  • Algérie/Russie: tour de France des festivités en vidéo

    http://www.fdesouche.com/480837-algerie-russie-tour-de-france-des-festivites-en-video-maj

  • Agressé aux cris de « sale Blanc ! » pour avoir protégé ses enfants !

    27 juin 2014

    mcdonalds-ormesson-GOOGLE-STREET-VIEW-930620_scalewidth_630Tout s’est déroulé sur le parking d’un fast-food d’Ormesson, dans le Val-de-Marne. Un couple traverse sur un passage piéton, avec ses deux enfants, de deux et cinq ans. C’est alors que deux scooters surgissent et frôlent les enfants. Par réflexe, le père, un policier qui n’était pas en service à ce moment-là, leur jette un jouet en plastique. « Quand ils se sont arrêtés, la première chose que je leur ai dit, c’est : ‘vous ne vous rendez pas compte, mais vous avez failli nous renverser’ », raconte-t-il sur Europe 1.

    Mais la situation va rapidement dégénérer. « Ça a été des insultes et des menaces de mort. Ils m’ont traité de ‘sale blanc’. Je leur ai dit que j’étais policier et que je ne voulais pas aller plus loin [on image ce policier plus viril face à des manifestants patriotes ou pro-famille]. Ils m’ont répondu : ‘on s’en fout, ça ne change rien pour nous », poursuit le père de famille.

    Frappés sous les yeux de leurs enfants. Trois jeunes se mettent alors à frapper les parents. Coups de poings, de pieds et même des coups de casque. Le tout sous les yeux des enfants. « Mon fils m’a vue prendre un coup de poing, il m’a vue au sol. Ma fille, qui a deux ans et demi, a eu très peur. En 2014, ce n’est pas possible qu’on puisse s’en prendre à une famille, à des enfants, à une femme. Ca pourrait arriver à n’importe qui, raconte la mère. »

    Les deux agresseurs étant mineurs, les poursuites judiciaires sont évidemment plus que légères : un seul des deux délinquants a été convoqué, et ce pour un simple rappel à la loi. En somme de quoi les dissuader de réitérer de tels actes… ou pas !

    Contre-info.com

  • Match de l’Algérie hier : révélateur de l’état de la France

     

    De nombreuses rues et places de France avaient hier un aspect révolutionnaire… Que se passait-il ? Simplement un match nul de l’équipe d’Algérie face à la Russie, ce qui déclencha la « liesse » de nombreuses racailles algériennes, qui ont exprimé à nouveau leur mépris du pays qu’ils occupent.

    D’innombrables incendies criminels ont été signalés (voitures, poubelles) ainsi que de nombreuses dégradations, à Roubaix, en banlieue parisienne, à Lyon, Marseille, Nantes, Grenoble, etc., par les témoins sur les réseaux sociaux, et même par quelques journalistes (Dauphiné Libéré, RTL).

    A Roubaix, comme on peut le voir sur ce diapo, de nombreux biens publics et privés ont été attaqués, et des voitures incendiées

    Comme dimanche dernier, les racailles ont interrompu la circulation automobile (voitures et transports en commun) et ferroviaire (SNCF et métro) dans de nombreuses villes, sans susciter de réaction des forces de police qui avaient ordre de laisser faire.

    Des drapeaux algériens ont été hissés ça et là.

    Tard dans la nuit, les forces de l’ordre ont fait évacuer les centres-ville souillés, affrontant parfois la violence des racailles algériennes.

    A Mâcon, la police reculait face aux immigrés. (vidéo)

    Dans de nombreuses villes, et notamment à Paris, des concerts de klaxons nocturnes ont empêchés les Français de dormir, chez eux.

    Encore une fois, la tolérance politico-policière d’hier dénote avec la répression qu’ont connu les Français lors des manifestations contre la loi Taubira.

    Contre-info.com

  • Affrontements sur le Vieux-Port entre la police et des groupes de supporters

     

     
    Marseille / Publié le Vendredi 27/06/2014 à 01H25
     
     
     

    Des affrontements viennent d'éclater sur le Vieux-Port à Marseille entre les forces de l'ordre et des petits groupes de supporters, qui ont provoqué les policiers avec des jets de bouteilles, après la qualification de l'Algérie en huitièmes de la coupe du monde. Les affrontements se poursuivent désormais sur la Canebière, à hauteur de la rue Saint-Ferréol. Des poubelles et autres objets prennent actuellement feu à hauteur de Noailles. Les CRS contiennent les groupes de supporters les plus violents.

    La police a répliqué avec des gaz lacrymogènes et une charge de civils. Les supporters venus faire la fête, rentrent petit à petit chez eux.

    La Provence

  • Incidents après la qualification de l'Algérie : Gaudin en appelle au préfet de police

     

     
    Marseille / Publié le Vendredi 27/06/2014 à 15H55
     
     

    Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, a adressé un courrier au préfet de police des Bouches-du-Rhône, Jean-Paul Bonnetain, pour réclamer "toutes les dispositions nécessaires pour que ces violences inadmissibles ne se reproduisent pas ce lundi 30 juin, lors du match Allemagne-Algérie". Ce même jour, quatre heures avant, la France affrontera le Nigeria.

    "Les incidents violents qui se sont déroulés sur la Canebière et dans l'hypercentre de notre ville (...) ont provoqué de nombreux dégâts et un profond traumatisme auprès des Marseillais, excédés par ces débordements systématiques", affirme Jean-Claude Gaudin. Et d'ajouter : "Il vous appartient de rendre aux Marseillais la quiétude et la qualité de vie auxquelles ils ont droit".

    La Provence

  • Vaulx-en-Velin (69) : un enfant de CM1 violemment agressé à l’école

     

    0h50

    Suite à une prise de bec avec des élèves, un individu d’une vingtaine d’années a sauté le portail de l’école Jean-Vilar pour sauvagement frapper à terre un enfant de 10 ans.

    L’agression s’est déroulée mardi, à l’intérieur même de l’école, alors qu’il était à peu près 15h30. Les élèves de CM1 sont en récréation et jouent au football. Le ballon passe le portail, pour s’écraser un peu plus loin, sur la promenade Lénine. Les gamins interpellent un groupe de quatre jeunes, pour leur demander le ballon. La balle revient.

    La maîtresse demande aux enfants de se mettre en rang. Mais près du portail, la discussion tourne au vinaigre. Insultes. En un bond, un gaillard d’une vingtaine d’années franchit la porte.

    L’institutrice essaie de s’interposer, il la bouscule violemment. Après l’avoir insulté, il jette l’enfant à terre, avant de le rouer de coups de pieds sur le corps et le visage.

    Des enseignants interviennent rapidement pour le mettre en fuite.

    L’agression, rapide, a été d’une rare violence. L’enfant est en sang, et porte la trace des coups, surtout au visage, avec notamment un hématome impressionnant à l’œil.

    Placé en observation aux urgences toute la soirée, il a dû retourner à l’hôpital le lendemain. Il souffre d’une petite fracture à la mâchoire supérieure, juste sous l’œil et il devra se faire opérer mercredi prochain.

    Source

    Merci à Waterman et Neige

    FDESOUCHE

  • Valls : « La France reconnaît la grandeur, la finesse et la diversité de l’islam »

     

    21h19

    Le Premier ministre Manuel Valls a déclaré ce soir qu’il revenait « aux musulmans eux-mêmes d’agir, de refuser les intégrismes, les radicalismes », tout en soulignant que « dans ce combat, la République sera toujours à leurs côtés ».

    Hebergeur d'Images Gratuit

    Le chef du gouvernement s’exprimait à l’issue d’une visite de l’exposition « Hajj, le pèlerinage à La Mecque » présentée à l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, devant des responsables des cultes chrétiens, musulman et juif.

    « Au-delà des musulmans de France, c’est toute une nation qui reconnaît, ici, la grandeur, la finesse et la diversité de l’islam », a estimé Manuel Valls. « C’est toute une nation qui dit aussi que l’islam a toute sa place en France, parce que l’islam est une religion de tolérance, de respect, une religion de lumière et d’avenir, à mille lieues de ceux qui en détournent et en salissent le message », a-t-il poursuivi. [...]

    Le Figaro

    FDESOUCHE

  • Le Jobbik hongrois qualifie le FN de "parti sioniste"

    6wTFZim.jpg

    22h44

    Après le refus du Front national français et le FPÖ autrichien de s’allier avec l’extrême droite hongroise au Parlement européen, le dirigeant du Jobbik hongrois ne cache pas sa colère. Dans un entretien au quotidien Magyar Hirlap, Gabor Vona affirme ainsi :

    « Le Jobbik ne forme pas d’alliance avec les partis sionistes, comme le Front national français et le Parti de la liberté [FPÖ] autrichien, pour de simples raisons financières. »

    Le FN et ses alliés traditionnels du Parti pour la liberté (PVV) néerlandais, du FPÖ, de la Ligue du Nord italienne et du Vlaams Belang flamand (Belgique) ont échoué, lundi, à composer un groupe au Parlement européen. Un tel groupe leur aurait permis, entre autres, d’accéder à des subventions. Le FN avait exclu de s’allier avec les néonazis grecs d’Aube dorée, l’élu allemand du NPD ou les Hongrois du Jobbik, un parti ultranationaliste au discours volontiers raciste, antisémite et anti-Roms. (…)

    Le Monde

    FDESOUCHE

  • Un Israélien élu au comité de décolonisation de l’ONU

     

    Un Israélien a été élu au comité de décolonisation de l’ONU. Certains pourraient croire à une plaisanterie, c’est pourtant très officiel. Et les pays arabes sont furieux.

    C’est une bizarrerie de plus dans la galerie déjà très garnie de l’ONU. Le quatrième comité de l’Assemblée générale, celui chargé notamment de la décolonisation et des réfugiés palestiniens vient de se doter d’un vice-président… israélien. Mordehai Amohaï était soutenu par le groupe des Occidentaux, dont l’Union européenne et les États-Unis qui ne ménagent pas leurs critiques et leur ironie lorsque Cuba ou l’Iran sont élus par exemple au conseil des droits de l’homme.

    Furieux, les pays arabes ont demandé et perdu un vote, qualifiant cette nomination de « honte » pour l’ONU à un moment où Israël intensifie la colonisation des territoires palestiniens.

    Difficile justification

    À l’ONU, les diplomates occidentaux ont du mal à justifier ce choix. Le Royaume-Uni, qui préside le groupe, explique que Mordehai Amohaï est élu pour sa capacité personnelle et non nationale et qu’il se doit de faire preuve d’impartialité et de professionnalisme. En coulisses, un diplomate reconnaît un choix aberrant mais explique que les Israéliens sont souvent ostracisés à l’ONU et qu’il fallait bien leur donner un siège quelque part.

    E&R