Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 1173

  • Sarkozy aurait fui au Canada ("Daily mail")

    vendredi, 06 juillet 2012 08:54

             

    Sarkozy aurait fui au Canada ("Daily mail")
     
    IRIB- Quelque heures avant la perquisition de ses bureaux, l'ancien président aurait quitté la France, accompagné de sa femme.

    Selon certaines sources, il tenterait de demander l'asile au Canada.

  • L'élection politiquement incorrecte de la semaine

     

    sans-titre.png Marion M LP.png

    06/07/2012 — 18h20
    PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) —
    Elle se déroule sur Le Huffington Post, un site français d’actualité lancé en janvier 2012 par le quotidien Le Monde.

    A la fin de la semaine dernière, le Huffington a demandé à ses lecteurs de désigner les vingt plus « belles gueules » (sic) de la nouvelle assemblée nationale. Une initiative apparemment neutre mais qui a été l’occasion de trois attentats majeurs au politiquement correct.

    Premier attentat : le site n’a d’abord proposé que des femmes aux suffrages de ses internautes. Grosse colère de Najat Vallaud-Belkacem, le ministre du Droit des femmes, qui a exigé – et obtenu – que les internautes puissent également voter pour des députés hommes.

    Deuxième attentat : la diversité est reléguée en queue de classement. La pourtant photogénique députée de Saint-Denis de la Réunion, Ericka Bareigts, occupe ainsi la 17ème place (sur 20) et la superbe et plantureuse Vénus callipyge Seybah Dagoma, élue de Paris, la 19ème, juste devant François Fillon, le dernier de la classe (classement observé ce matin).

    Troisième attentat : à qui croyez-vous que les internautes de ce site (de gauche !) ont donné une palme du charme ? A Marion Maréchal Le Pen. Eh oui, l’éclatant sourire de la blonde élue Front national les a carrément fait craquer.
    Sacrés couleuvres à avaler pour les chroniqueurs réguliers du Huffington, les Robert Badinter, Nicolas Bedos, Rachida Dati, Raymond Domenech, Yamina Benguigui, Julien Dray, Nathalie Kosciusko-Morizet et autres Benjamin Stora…

    Crédit photo : DR.

    [cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine

  • Ministère russe de la défense : l'avion turc abattu, en Syrie, était en mission d'espionnage pour l'OTAN - 07/07/2012

     

     
    IRIB- Igor Korotchinko, Chef du Conseil social du ministère russe de la Défense, a réitéré l'accusation de l'appareil turc de combat, abattu, dernièrement, par la DCA syrienne, au-dessus des eaux territoriales syriennes, sur la côte méditerranéenne, précisant le caractère d'espionnage de cet appareil, pour le compte de l'OTAN.
    Cité par le site électronique de "Russia today", Korotchinko a indiqué que la DCA syrienne a montré une capacité élevée de maîtrise du système de défense, car le fait d'abattre un appareil de combat, survolant, en basse altitude, exige une expérience et compétence très élevées. "Cette donne va donner une occasion aux Occidentaux de bien réfléchir, avant de s'aventurer, en envoyant leurs avions, car la DCA syrienne va certainement causer assez de pertes humaines dans les rangs de pilotes et des dégâts matériels considérables", a-t-il ajouté. "Ce sont les Syriens, qui font marcher ce système de DCA, et la Russie dispose de renseignements électroniques, sur la violation de l'espace aérien, par l'appareil turc, qui était, bel et bien, en mission d'espionnage, pour le compte de l'OTAN, et a été abattu, après avoir violé l'espace aérien syrien et transmis, aussi, des données d'espionnage. En effet, cet objectif inconnu a été détruit, d'une manière juridique, au moment où il se trouvait dans l'espace aérien syrien", a-t-il expliqué.
     La même source a détaillé cette mission d'espionnage, dont le relevé photographique électronique de la côte syrienne, au moment où les responsables militaires turcs n'ont pas pris en compte la capacité de réplique de la DCA syrienne, lorsqu'ils ont donné l'ordre à l'apparei de survoler la côte, à basse altitude, en se basant sur la grande capacité de manœuvre dont dispose cet appareil, en cas d'attaque."Ce genre de riposte systématique à toute violation, par la DCA syrienne, constituait une gifle donnée aux militaires turcs et aux responsables de l'OTAN, car leur tentative de tester la réaction de la DCA syrienne a été vouée à l'échec", a-t-il estimé."Les tentatives de la diplomatie turque de vouloir jouer sur l'innocence et la victimisation de l'institution militaire turque et imputer la responsabilité de cet incident à la Syrie sont chose vaine", a-t-il précisé.
     
    Irib
     
    ALTERINFO.COM - 07/07/12

     

     

  • Un règlement d'école de 1851

    En cliquant sur l’image ci-contre, vous découvrirez le règlement d’une école publique pour garçons des Hautes-Alpes en 1851.

    Le moins que l’on puisse dire est que cela dénote avec notre époque, même si l’on peut déjà y déceler une touche étatiste.

    L’instruction et l’éducation sont au cœur du combat de civilisation qui se déroule.

     

    Contre-info.com

  • Thierry Meyssan: crise en Syrie - la vérité sur l'avion turc abattu


    Irib 2012.07.04 Th.Meyssan crise Syrie par Hieronymus20

    Radio Iran, interview le 4 juillet 2012 de Thierry Meyssan.
    Recul général des revendications du bloc occidental envers la Syrie, le départ de Bachar el Assad n’est plus exigé.
    L’avion abattu par la DCA syrienne avait bien violé l’espace aérien du pays et était dans une attitude d’hostilité.

    Contre-info.com - 07/07/12

     

  • Les nouveaux bacheliers...

  • Prostitution: le spectaculaire boom des réseaux nigérians

    Pas moins de neuf filières ont été démantelées l’an passé en France, mettant au jour des organisations criminelles qui rapporteraient 15 M€ par an.

    Damien Delseny | Publié le 07.07.2012, 13h02

    Des jeunes femmes, recrutées par des proxénètes au Nigeria, sont amenées en Europe et rachetées par des « mamas »  pour alimenter les réseaux de prostitution, selon un mode opératoire bien éprouvé.

    Des jeunes femmes, recrutées par des proxénètes au Nigeria, sont amenées en Europe et rachetées par des « mamas » pour alimenter les réseaux de prostitution, selon un mode opératoire bien éprouvé. | (LP/FRÉDÉRIC DUGIT.)

     
    Les réseaux de proxénétisme nigérians sont en pleine expansion en . Ce constat a fait l’objet d’une note rédigée par la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), datée du 19 juin dernier, que nous nous sommes procurés et qui synthétise notamment les auditions de 189 prostituées et de 90 proxénètes interpellés depuis 2006. Sur la seule année 2011, neuf réseaux internationaux de proxénètes nigérians ont été démantelés en , dans des grandes villes mais aussi dans des agglomérations plus modestes comme Béziers (Hérault) ou Caen (Calvados).

    D’après la note de la PJ, 20% des prostituées interpellées pour racolage l’an dernier étaient de nationalité nigériane. Une tendance qui ne surprend évidemment pas Yann Sourisseau, chef de l’Office central de répression de la traite des êtres humains à la DCPJ : « Dans les années 1980, 70% des prostituées exerçant sur notre territoire étaient de nationalité française. Elles ne sont plus que 20% aujourd’hui. Cela est dû à la mainmise des groupes criminels étrangers sur la prostitution ». Un développement favorisé par l’abandon progressif du milieu français pour ce secteur criminel. Les réseaux nigérians sont une concrète de ces organisations qui ont fait de la traite des femmes aux fins d’exploitation sexuelle une spécialité. Un secteur très lucratif puisque, d’après la note de la DCPJ, le seul proxénétisme nigérian dégage chaque année 15 M€ de bénéfices en France. Du recrutement des filles au Nigeria à leur « revente » aux « mamas » chargées de les encadrer en France en passant par la cérémonie du « juju », le mode opératoire est parfaitement huilé.

    « Ces jeunes femmes se retrouvent sans attaches familiales dans un pays dont elles ne maîtrisent pas la langue et en situation de grande faiblesse, puisqu’elles doivent rembourser une dette élevée à leurs proxénètes », poursuit Yann Sourisseau. Fin 2011, ses services, épaulés par la DIPJ de Bordeaux (Gironde), ont démantelé une filière emblématique qui rayonnait dans le Sud-Ouest. Une quinzaine de suspects ont été arrêtés, dont des « mamas », ces femmes qui rachètent environ 10000 € les filles en provenance du Nigeria, et trois « banquiers » installés en Espagne. Ces hommes venaient collecter les revenus des passes tous les quinze jours environ. Sur l’un d’eux, interpellé en pleine tournée, les policiers ont ainsi saisi 60000 €.

    Preuve de l‘organisation de ces réseaux, les victimes récalcitrantes peuvent subir des « violences physiques ou des privations de nourriture », comme l’explique la note de la DCPJ, tandis que « leur famille au Nigeria peut être menacée par les réseaux d’immigration clandestine à l’origine du trafic. »

    Si Yann Sourisseau rappelle que les « peines de prison très élevées et les saisies sur le patrimoine des proxénètes » restent les meilleurs armes, il reconnaît également que les « déséquilibres économiques mondiaux et la réalité d’une clientèle française » favorisent le phénomène.

    Le Parisien

  • Manuel Valls et le maire Ps à l'inauguration de la Grande mosquée de Cergy (95)

    "Cette grande mosquée de Cergy est une belle illustration de ce qui doit se passer dans notre pays."
    Manuel Valls

     

    Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, a assisté vendredi 6 juillet à l’inauguration de la nouvelle mosquée de Cergy, dans le Val d’Oise. La jeune mosquée a été ouverte aux fidèles le 29 juin. Dominique Lefevbre, député-maire PS de Cergy sera également présent. Pour le ministre de l’Intérieur ce sera une première. Il veut montrer, par ce geste, qu’il n’est pas l’ennemi des musulmans en dépit de son discours rigoureux sur l’immigration dont beaucoup de musulmans sont issus. (…)

    La mosquée peut accueillir près de 3000 personnes.[1]

     
    Notre responsabilité, c’est de progressivement construire un islam de France, un islam qui trouve pleinement ses racines dans notre pays.
    Manuel Valls

    Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a invité vendredi les musulmans à construire un islam de France indépendant de toute tutelle étrangère, appelant à la fin des « divisions » et à la mise en place d’un « dialogue serein » entre responsables du culte musulman et pouvoirs publics.

    Le ministre de l’Intérieur s’exprimait lors de l’inauguration de la Grande mosquée de Cergy (Val-d’Oise), en présence du président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui.

    « Je sais les liens qui existent entre de nombreux musulmans, souvent étrangers ou récemment naturalisés, avec leur pays d’origine. Mais notre responsabilité, c’est de progressivement construire un islam de France, un islam qui trouve pleinement ses racines dans notre pays », a souligné Manuel Valls. (…)

    D’un coût total de 3,75 millions d’euros (sic), cette mosquée de 2.000 m2 (…) a été financée en fonds propres par la Fédération musulmane de Cergy, regroupement de dix associations musulmanes, issues de différentes communauté.

    Cette fédération a toutefois bénéficié du soutien de la ville de Cergy, qui a garanti à hauteur de 50% l’emprunt de 2,2 millions d’euros souscrit et a consenti un bail emphytéotique de 99 ans sur le terrain qui accueille l’édifice.

    Sources : 1 Yabiladi, 2 Le Figaro

    Défrancisation.com

  • Larijani: "le temps est venu pour Israël et les Etats-Unis de disparaître du monde "

    Le président du Parlement iranien, Ali Larijani, a déclaré jeudi 5 juillet 2012, sur Press TV que les États-Unis et le «régime sioniste» sont les principales sources de tyrannie et de tristesse des temps modernes.

     

    « Le temps est venu de la disparition d'Israël et des Etats-Unis de la face de l'univers », a-t-il ajouté.

  • Montpellier: l'octogénaire blessé lors d'un vol à l'arraché a succombé à ses blessures

    Le retraité, violemment jeté à terre par le voleur qui venait de s'emparer du collier de sa femme, a succombé à ses blessures.

    Après trois jours en soins intensifs au CHRU de Montpellier, l'homme de 83 ans grièvement blessé alors qu'il tentait de s'interposer entre un agresseur et son épouse est mort dans la nuit de vendredi à samedi, a-t-on appris de source policière.

    Deux jeunes en scooter et deux retraités sur un banc...

    Les faits remontent à mercredi 4 juin et se sont déroulés devant une clinique située dans une cité de l'ouest de la ville, où, sortant d'une consultation, l'octogénaire et sa femme, assis sur un banc, attendaient un taxi.

    Deux individus, décrits comme jeunes et sans doute mineurs par des témoins, ont déboulé en scooter. Le passager du deux roues aurait littéralement sauté sur la retraitée pour lui voler son sac à main. Mais elle a résisté. A défaut, l'agresseur lui a arraché son collier en or, repoussant sans ménagement le mari qui tentait de protéger sa femme.

    Un arrêt cardiaque et des lésions irréversibles...

    L'octogénaire est alors tombé ou plutôt a été projeté à terre, sa tête heurtant violemment le sol. La victime a fait un arrêt cardiaque et souffrait en outre d'un traumatisme crânien ainsi que d'un traumatisme cervical grave, a précisé une source judiciaire.

    Les secours sont parvenus à le ranimer et à le transporter au CHRU de Montpellier, où il était maintenu en vie par un appareil respiratoire. Du fait d'une fracture de la première vertèbre cervicale, s'il avait survécu, c'eût été avec une tétraplégie permanente.

    Ces voleurs en fuite, d'autres mis en prison...

    Ce samedi, les policiers de la Sûreté départementale de Montpellier continuaient de rechercher les agresseurs du couple. Vu la tragique issue de l'affaire, une information judiciaire contre X va être ouverte pour "coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner", a indiqué le procureur de la République, Brice Robin.

    Signe de la multiplication de ce type d'agressions en France, et notamment dans l'Hérault, le jour même de cette agression, ailleurs à Montpellier, trois jeunes ont été arrêtés pour le vol à l'arraché du collier en or que portait une infirmière. Ces suspects, âgés de 15 à 16 ans, ont été mis en examen hier et écroués.

    Un travail de fond pour lutter contre “ce fléau"...

    Après ces faits qui s'ajoutent à une longue série, face à "la recrudescence des vols avec violence de bijoux en or", le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a annoncé jeudi soir la prochaine tenue d'une réunion avec les professionnels du secteur de la bijouterie-joaillerie-orfèvrerie et "les acteurs du rachat d'or". Cette activité, florissante du fait de la flambée des cours, pêche ostensiblement par manque d'encadrement des transactions, les acheteurs n'étant pas tous scrupuleux quant à l'origine des bijoux vendus par des particuliers.

    Assurant qu'un "travail de fond" avait été engagé avec les organisations professionnelles concernées, la place Bauveau a promis de "mettre en oeuvre le plus rapidement possible des mesures indispensables pour lutter contre ce nouveau fléau", dont sont le plus souvent victimes des femmes et des personnes âgées.

    Pour illustrer l'explosion de cette forme de délinquance, voire de criminalité, on notera qu'entre les mois d'avril et de mai 2012, pour la seule ville de Paris et sa proche banlieue, le nombre de vols signalés est passé de 154 à 400, soit une augmentation de 260%.

    Métro- 07/07/12

  • Un enfant de deux ans jouait sur le rebord d'un balcon à 30 m de hauteur

     

    Les faits se sont déroulés à Coventry, au Royaume-Uni.

    Un enfant de 2 ans, qui a échappé à la vigilance de ses parents, a grimpé sur le rebord de son balcon situé au huitième étage de son immeuble et s'est mis à jouer, assis, les pieds dans le vide.

    Les policiers, alertés par les voisins, sont arrivés très rapidement sur les lieux et ont sauvé le petit garçon.

    Quant aux parents, ils dormaient tranquillement dans l'appartement.

     
     
    Faits Divers.org -06/07/12
  • Nissa Rebela/Negrescro: la mobilisation porte ses fruits

     

    Nissa Rebela-Negresco : la mobilisation paye
     
     
     

    06/07/2012 —19h30
    NICE (NOVOpress) — L’action menée hier par Nissa Rebela contre le groupe de rap Negresco semble porter ses fruits. En effet, dans un communiqué, les identitaires du Pays niçois indiquent : “Depuis notre conférence de presse ce jeudi matin, de nombreux médias se sont faits l’écho du clip de rap haineux du groupe NEGRESCRO. En mobilisant ainsi les relais médiatiques, nous avons aussi forcé les pouvoirs publics à agir et se positionner. Une enquête de police a été confiée à la Sûreté départementale dans le but d’identifier les auteurs des différentes infractions (routières) émaillant le clip, et – surtout – les porteurs des armes à feu exhibées dans celui-ci.”

    Dans ce communiqué, Nissa Rebela affirme vouloir continuer le combat : “Nous attirons à nouveau l’attention des médias et des pouvoirs publics, à la suite de la provocation de NEGRESCRO sur l’église de l’Ariane (où un immense drapeau algérien a été déployé), sur la situation des chrétiens de ce quartier. La possibilité de vivre leur Foi dans la dignité, la tranquillité et le respect doit être assurée. Nous serons particulièrement attentifs à cela. Si désormais l’affaire est sur la place publique – et c’était là notre premier objectif – nous n’en demeurons pas moins vigilants. Nous voulons que la police fasse toute la lumière sur ces armes, nous voulons que ce groupe cesse de sévir dans notre ville, nous voulons que les chrétiens – désormais minoritaires dans le quartier musulman de l’Ariane – soient protégés et respectés. NEGRESCRO BASTA !”

    Dans un autre communiqué, Nissa Rebela appelle le maire de Nice à faire son mea culpa. En effet, Christian Estrosi explique qu’il est choqué par le comportement d’un groupe… qu’il soutenait en 2009.

    [cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine
  • L'Aube dorée à Athènes

    sans-titre.png athènes AD.png

    23 juin 2012

  • Athènes : Ultimatum de l’Aube dorée aux clandestins : « Vous avez une semaine pour vous en aller »

    06/07/2012 — 15h00
    ATHENES (NOVOpress) — Nouvelle initiative musclée de l’Aube dorée pour reconquérir Athènes, en faisant ce que ne fait pas la police. C’est cette fois un véritable ultimatum que le parti a lancé aux immigrés clandestins. Selon un article paru mardi dans le quotidien Ta Nea, repris en Italie par Il Fatto, une « phalange mécanisée » de quarante jeunes à moto circule dans le quartier de Nikaia, dans la banlieue est d’Athènes, à proximité du Pirée, et ordonne aux vendeurs à la sauvette immigrés de s’en aller.

    Samedi 23 juin, les jeunes Chryssiavghites, comme on les appelle, sont ainsi arrivés place Saint-Nicolas, en agitant des drapeaux grecs. « Vous avez une semaine », ont-ils lancé aux Pakistanais qui occupaient la place avec leurs étals et leurs tentes. «Allez-vous en et ne revenez pas ! » D’après le témoignage de Muhammad Ibrahim, un Pakistanais de 36 ans, les immigrés ont précipitamment ramassé leurs marchandises dans de grands draps noirs et se sont enfuis sans demander leur reste.

    Selon le site du parti, les militants, avant de se rendre place Saint-Nicolas, ont fait halte à l’endroit où, quinze jours plus tôt, un pharmacien grec avait été assassiné de sang froid, pour quelques euros, par deux criminels étrangers. Ils sont descendus de moto et ont chanté l’hymne national.

  • Le réseau mobile d'Orange touché par une panne massive

    PARIS (Reuters) - Le réseau de téléphonie d'Orange, (groupe France Télécom), a été gravement perturbé vendredi par une panne massive qui a affecté ses 26 millions de clients et n'était pas encore résolue dans la soirée.

    Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, et sa ministre déléguée, Fleur Pellerin, s'en sont émus et ont annoncé que le gouvernement était "attentif à l'évolution de la situation".

    Une porte-parole d'Orange, contactée par Reuters, a expliqué que le réseau mobile de l'opérateur était touché depuis environ 15h00 par un "incident très important".

    "L'ensemble des clients mobile d'Orange rencontrent sur tout le territoire de grandes difficultés pour passer des appels, envoyer des SMS et utiliser l'internet mobile", a-t-elle dit.

    Elle a assuré que "toutes les équipes techniques" d'Orange étaient mobilisées pour remédier à cette panne et que des investigations étaient en cours pour en connaître les causes, sans pouvoir donner d'estimation chiffrée sur l'ampleur de l'incident et de ses conséquences.

    Des partenaires d'Orange comme Free Mobile pouvaient être aussi touchés, a-t-elle précisé.

    Dans un communiqué commun diffusé dans la soirée, Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin ont dit être en "contact étroit" avec la direction d'Orange et souhaiter que le réseau soit rétabli "dans les meilleurs délais".

    Fleur Pellerin devait se rendre un peu plus tard à la cellule de crise d'Orange.

    Emmanuel Jarry, édité par Nicolas Delame

    Yahoo!Actu - 06/07/12

  • Le réseau mobile d'Orange touché par une panne massive

    PARIS (Reuters) - Le réseau de téléphonie d'Orange, (groupe France Télécom), a été gravement perturbé vendredi par une panne massive qui a affecté ses 26 millions de clients et n'était pas encore résolue dans la soirée.

    Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, et sa ministre déléguée, Fleur Pellerin, s'en sont émus et ont annoncé que le gouvernement était "attentif à l'évolution de la situation".

    Une porte-parole d'Orange, contactée par Reuters, a expliqué que le réseau mobile de l'opérateur était touché depuis environ 15h00 par un "incident très important".

    "L'ensemble des clients mobile d'Orange rencontrent sur tout le territoire de grandes difficultés pour passer des appels, envoyer des SMS et utiliser l'internet mobile", a-t-elle dit.

    Elle a assuré que "toutes les équipes techniques" d'Orange étaient mobilisées pour remédier à cette panne et que des investigations étaient en cours pour en connaître les causes, sans pouvoir donner d'estimation chiffrée sur l'ampleur de l'incident et de ses conséquences.

    Des partenaires d'Orange comme Free Mobile pouvaient être aussi touchés, a-t-elle précisé.

    Dans un communiqué commun diffusé dans la soirée, Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin ont dit être en "contact étroit" avec la direction d'Orange et souhaiter que le réseau soit rétabli "dans les meilleurs délais".

    Fleur Pellerin devait se rendre un peu plus tard à la cellule de crise d'Orange.

    Emmanuel Jarry, édité par Nicolas Delame

    Yahoo!Actu - 06/07/12