Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 1300

  • Exclu du FN pour un salut nazi, Alexandre Gabriac, 20 ans, lance les "Jeunesses nationalistes"

    alexandre-gabriac-20-ans-est-le-benjamin-du-conseil-regional-ou-il-siege-sur-les-bancs-du-front-na.jpg

    http://gabriac.hautetfort.com/archive/2011/04/20/communique-d-alexandre-gabriac.html

    Le conseiller régional de Rhône-Alpes Alexandre Gabriac, exclu du FN en avril après la diffusion d'une photo le montrant en train de faire le salut nazi,* a lancé samedi à Lyon le mouvement Jeunesses Nationalistes visant à rassembler des militants "déçus" ou "purgés" par le FN.

    Cette structure à vocation nationale accueillera les "jeunes militants" qui ne se reconnaissent plus dans le Front national en raison notamment de la stratégie de "dédiabolisation" de sa présidente Marine Le Pen, a déclaré M. Gabriac, âgé de 20 ans, lors d'une conférence de presse.

    Ce lancement a eu lieu dans le cadre du 14e "forum de la Nation" organisé par le mouvement d'extrême droite L'Oeuvre Française, qui devait s'achever samedi soir par un banquet en hommage au Maréchal Pétain, à l'occasion du 60e anniversaire de sa mort.

    Le préfet du Rhône, saisi par le comité de vigilance contre l'extrême droite, avait indiqué jeudi qu'il n'était pas en mesure d'interdire cette "réunion privée dans un lieu privé".

    Le Nouvel Observateur - 15/10/11

  • Florence: la mairie impose le "made in Italy" sur les marchés touristiques

    Pisa.jpg

    (Cliquez sur la photo)

    15/10/2011 – 15h15
    PISE (NOVOpress) – Tee-shirts, casquettes de baseball, souvenirs en tout genre où la laideur le dispute à l’obscénité, dans une course au plus vulgaire qui ravit les touristes, et, hélas, pas uniquement américains, voilà le triste spectacle qui s’étale de tous côtés dans les plus belles villes italiennes, au pied de monuments classés au patrimoine mondial de l’humanité. Le tout, évidemment, made in China et vendu par des immigrés, souvent clandestins.

    En juillet dernier, face aux protestations conjointes de l’archevêché et de l’Association des amis des musées et monuments pisans, le maire de Pise avait fini par interdire la vente des caleçons ornés d’un phallus (photo) en forme de Tour de Pise. Vendus sept euros, ces ornements du meilleur goût étaient devenus le souvenir le plus prisé des touristes, dont bien peu savent que la Tour n’est pas autre chose que le clocher de la cathédrale.

    Florence, dont le jeune maire de gauche Matteo Renzi (élu grâce à des primaires en 2009) avait déjà interdit en avril l’ouverture de nouveaux kebabs et fast-foods dans le centre historique, a décidé de mettre le holà à cette braderie mondialisée. Le premier adjoint, Dario Nardella, a annoncé mercredi que tous les produits vendus sur les marchés touristiques, à commencer par celui de San Lorenzo, au centre de Florence, devraient désormais être fabriqués en Italie. « Il n’est plus possible que, sur les étals des zones touristiques, où passent des centaines de milliers de visiteurs, on ne trouve que des tee-shirts fabriqués en Chine ou dans d’autres pays ». Les produits pour touristes, a poursuivi le premier adjoint, doivent être typiques : « si je vais sur un marché touristique, je m’attends à trouver les produits artisanaux du lieu, ou des produits typiques du pays. Au lieu de cela, je trouve des choses qui viennent du monde entier… de typiquement florentin, rien ». Argument supplémentaire, « l’artisanat local est frappé par la crise, c’est notre devoir de protéger la florentinité. Nous devons faire en sorte que sur nos marchés se trouvent les produits réalisés par les artisans de notre territoire ».

    Concrètement, a expliqué Nardella, « si les lois ne nous aident pas, puisque la libéralisation du marché nuit aux produits de qualité et de la tradition, nous utiliserons les normes réglementaires de la Municipalité et une loi régionale qui permet aux municipalités de limiter les types de produits à vendre dans les centres historiques, même par la contrainte. Nous introduirons une mesure ad hoc ».

    La Repubblica, le grand quotidien de la gauche bien-pensante, rapporte sèchement ce qu’elle qualifie de « tournant protectionniste de Florence ». Dans Il Foglio, en revanche, le journaliste traditionaliste Camillo Langone félicite Renzi et lui suggère de se présenter à la tête de la Ligue du Nord pour succéder à Umberto Bossi. « Le mouvement ligueur devait être exactement cela, la fierté et la défense des cultures locales. Malheureusement, ni la direction ni les militants ne se sont montrés à la hauteur de la tâche ».

    On laisse à Camillo Langone la responsabilité de ce dernier jugement. Le cas de Florence montre, en tout cas, une fois de plus, la prégnance des thématiques identitaires, y compris à gauche. Dario Nardella a lancé : « Expliquez-moi ce qu’a de typique un tee-shirt du FC Barcelone, fabriqué en Chine et vendu sur le marché du Porcellino dans le centre historique de Florence ! »

    S’il avait eu le courage d’ajouter que le tee-shirt en question était de surcroît vendu par un Sénégalais, il aurait parfaitement résumé la mondialisation.

    [cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine [http

  • Dominique Strauss-Kahn bientôt entendu dans une nouvelle affaire de moeurs

    dsk-exclu-2.jpg X.jpg

    Tout le monde parle de l'affaire du Carlton de Lille, une affaire qui éclabousse depuis une dizaine de jours plusieurs personnalités de la grande ville du nord et qui fait trembler le petit monde de la nuit et du luxe amateur de "parties fines".

     Une affaire qui intéresse aussi tout particulièrement car y apparaît le nom d'un homme politique de tout premier plan. "Closer" est aujourd'hui en mesure de vous révéler son identité.

     L'affaire a débuté par l'incarcération en Belgique, le 1er octobre, d'un proxénète français et de sa compagne, soupçonnés d'avoir mis en place un réseau de prostitution en bande organisée avec l'aide d'un salarié du Carlton. Ce dernier serait en effet suspecté d'avoir proposé les services de prostituées au sein de l'hôtel, des filles ayant été proposés aux clients de l'établissement.

     Des gradés de la police (plusieurs enquêteurs dont un commissaire qui ont déjà été auditionnés par l'Inspection Générale de la Police Nationale, l'IGPN), des hommes d'affaires (dont un célèbre entrepreneur lillois) et même un avocat très connu seraient impliqués. 

     Ce réseau aurait eu recours à une centaine de filles venues d'Angola, de Madagascar, d'Algérie, du Brésil et de France.

    Dodo, le proxénète présumé, possède une dizaine de bars à hôtesses à la frontière belge ainsi que plusieurs "salons de massage".  

     En Belgique, la prostitution est tolérée à condition que les filles soient consentantes et majeures. Or plusieurs hôtesses auraient été mineures à l'époque des faits.  

     L'intermédiaire du Carlton dort aujourd'hui en prison, son patron a été placé en garde à vue. Un avocat, ténor du barreau lillois, a été mis en examen. La PJ de Lille a auditionné, à la demande des juges Ausbart et Vignau qui instruisent l'affaire de proxénétisme aggravé en bande organisée, les protagonistes. 

     Et c'est là que serait apparu le nom d'un homme politique français. "Closer" est en mesure de révéler qu'il s'agirait de Dominique Strauss-Kahn.

     Les prostituées et les intermédiaires en sexe tarifé auraient en effet évoqué le nom du mari d'Anne Sinclair. Selon une fille du réseau, DSK aurait profité de ses services.

     Dominique Strauss-Kahn devrait être entendu prochainement en qualité de témoin sur des faits qui se seraient déroulés en 2010. Le but : déterminer son degré de connaissance du réseau.

     Comme tout citoyen, Dominique Strauss-Kahn est présumé innocent. De nombreuses auditions devraient encore avoir lieu, les policiers devront également vérifier l'échange de sommes d'argent entre les différents intervenants.

     Plus d'infos à venir sur "Closer.fr" sur DSK et l'affaire Carlton de Lille.

     Toute reproduction interdite sans la mention Closer.fr

    Exclusivité Closer.fr - 14/10/11

  • Le ministre de la Justice, Michel Mercier, propose un proche comme procureur de Paris

    arton19785-3c021.jpg Mercier.jpg

    Michel Mercier - (Cliquez sur la photo)

    PARIS (Reuters) - Le ministre de la Justice, Michel Mercier, a proposé la candidature de son directeur de cabinet, François Molins, au poste de procureur de la République à Paris, a indiqué samedi le Syndicat de la magistrature.

    Le poste de procureur de Paris est vacant depuis le 16 septembre, date du départ de Jean-Claude Marin, installé comme procureur général près la Cour de cassation.

    Dans un communiqué, le Syndicat de la magistrature, proche de la gauche, voit dans le choix de François Molins "un signal très inquiétant de verrouillage".

    "Les qualités de l'homme ne sont pas en cause. Ce qui l'est, en revanche, c'est sa proximité avec le pouvoir exécutif, objectivée par les fonctions de numéro un du cabinet du ministre de la Justice", écrit-il.

    François Molins est depuis juin 2009 directeur de cabinet du garde des Sceaux, d'abord de Michèle Alliot-Marie, puis de Michel Mercier qui lui a succédé en novembre 2010.

    La candidature doit être examinée par le Conseil supérieur de la magistrature, appelé à rendre un avis qui n'a toutefois aucun caractère contraignant pour le ministre.

    Gérard Bon

    Yahoo!Actualités - 1510/11

  • Marine Le Pen admire Vladimir Poutine

    IRIB- La dirigeante d'extrême droite, Marine Le Pen, candidate à la présidentielle française en 2012, déclare dans le journal russe "Kommersant", jeudi, qu'elle "admire" l'homme fort du pays, Vladimir Poutine et estime que Paris doit s'allier à Moscou pour se défaire d'un diktat américain.

     "Je ne cache pas que, dans une certaine mesure, j'admire Vladimir Poutine. Il commet des erreurs, mais qui n'en commet pas ? La situation, en Russie, n'est pas facile et on ne peut pas régler rapidement les problèmes issus de la chute de l'URSS, il y a vingt ans", a-t-elle dit, selon l'interview publiée en langue russe

    http://french.irib.ir/info/international/item/147011-marine-le-pen-admire-vladimir-poutine

     Farid Merrad

    ALTER INFO - 14/10/11 

     

  • Immigration: un jeune ingénieur libanais licencié par Air Liquide à la demande de la préfecture

    Titulaire d’un visa de travail provisoire jusqu’au 4 octobre, Amro Al Khatib avait été embauché en mai dernier par Air Liquide sur son site de Sassenage. Mais pour la préfecture, cette embauche est contraire à la réglementation sur la maîtrise de l’immigration légale. C’est une information de France Bleu Isère.

    Raison invoquée ? Cinquante huit ingénieurs français ont les mêmes compétences dans le bassin grenoblois, ils auraient dû être embauchés en priorité.

    Mais l’entreprise veut conserver cet ingénieur. Elle a donc engagé une série de recours, avec le soutien des syndicats.

    14/10/11

  • Nîmes - Tristane Banon: "Je ne peux appeler par son nom quelqu'un que je trouve inhumain"

    Tristane Banon  à Nîmes chez son éditrice

    Exclusif - Midi Libre a rencontré à Nîmes l’écrivaine, qui raconte dans un livre sa vie depuis l’agression dont elle accuse DSK.

    Le parquet a classé sans suite votre plainte pour tentative de viol tout en reconnaissant des faits qualifiés d’agression sexuelle. Quelle est votre réaction ?

    Je ne répondrai pas à cette question. Je n’aime pas réagir à chaud et si je vous parle maintenant, ce sera repris dans l’heure dans toute la presse. Je m’exprimerai en début de semaine, une fois rentrée à Paris, quand mon avocat et moi aurons pris une décision quant à la suite à donner.

    Dans votre livre, vous expliquez vos conditions de « non-vie » depuis le 15 mai. Où en êtes-vous ?

    Je suis fatiguée. Depuis cinq mois, je ne peux plus vivre chez moi, je vais chez les uns ou les autres, je fuis les paparazzis. Je n’arrive plus à lire, ni à me projeter dans l’avenir. A Paris, j’étouffe. J’ai peur de tout. Même si peu à peu, je gagne des batailles sur le plan de la vérité, s’attaquer à quelqu’un qui a beaucoup de réseaux... Chaque petite victoire porte le risque de se prendre un coup de boomerang. C’est pour ça que je viens ici… J’ai besoin d’avoir des gens autour de moi, comme Marion (NDLR : Mazauric, son éditrice) ou mon avocat qui me donnent l’impression de n’avoir peur de rien, ni de personne.

    Êtes-vous sans revenus ?

    Je ne travaille plus depuis le 15 mai. J’ai des amis qui m’aident. Même mon avocat m’aide financièrement, ce qui est quand même le monde à l’envers. Il n’a toujours pas reçu un sou de moi. Je ne veux pas qu’on dise que je l’ai écrit pour du fric. D’ailleurs, si je gagne quoi que ce soit dans cette affaire, ça ira à des associations.

    Ne risquez-vous pas avec ce livre de prendre de nouveaux coups ?

    Au début, je n’ai pas écrit pour faire un livre. Mais je voyais des gens à la télé comme BHL parler de moi de façon honteuse, dégueulasse et méprisante. L’être humain que je suis a tout pris dans la gueule, il fallait que ça sorte d’une façon ou d’une autre. Sinon, c’était se jeter par la fenêtre - oui j’ai eu ces pensées -… Mes amis m’ont dit : « Écris pour te soulager. » C’est comme ça que j’ai toujours évacué les choses. Mais j’avais peur qu’on pense à un coup de pub. Finalement, j’ai appelé Marion qui m’a convaincue au forceps. J’en suis contente. Aujourd’hui, il y a ma réponse, tout est dit.

    Pourquoi ne nommez-vous jamais DSK dans le livre ?

    Parce que dans la vie, je le nomme très peu. J’ai du mal. Ces trois lettres me paraissent trop flatteuses. Je ne peux pas appeler par son nom quelqu’un que je trouve inhumain. J’ai en moi des termes plus vulgaires que "le cochon" ou "l’homme babouin".

    Auriez-vous pu éviter ce déferlement ? N’avez-vous pas commis des erreurs ?

    Je ne regrette rien depuis le 15 mai. Ni les trois télés que j’ai faites : je voulais être en accord avec moi, même si je ne dormais qu’une heure par nuit, je voulais dormir tranquille. De toute façon, tout aurait été interprété. Si j’avais porté plainte dès le 15 mai, on aurait dit que je faisais ma pub. Si je ne l’avais pas fait, c’était la preuve que je mentais depuis huit ans. Mon seul regret, c’est l’émission d’Ardisson. J’ai parlé avec légèreté.

    Qu’espérez-vous aujourd’hui ?

    Je suis super-pessimiste, car il n’y a aucune bonne solution pour moi. Je suis dans un métier où l’on n’oubliera jamais. Même si DSK est condamné, va en prison, je serai toujours celle qui… Le plus violent, c’est d’être considérée comme une menteuse ou une fille qui fait sa pub. De quelle pub parle-t-on ? Savoir que les gens qui me reconnaissent dans la rue me voient comme une nana qui s’est fait violenter, ce n’est pas flatteur… Je n’ai pas choisi cela, c’est glauque et sordide. Alors quitte à vivre avec cette étiquette pendant soixante ans, autant que ce ne soit pas vain. Ma seule solution est de faire de ça le combat d’une vie. Je ne peux plus me permettre le luxe de ne pas être féministe.

    # “Le bal des hypocrites”, éditions, Au Diable Vauvert, 15 €.

    Source Midi Libre - 15/10/11

     
     
  • Val de Marne: un employé se suicide au lycée de Cachan

    Un membre du personnel du lycée Maximilien-Sorre de Cachan (Val-de-Marne) s'est suicidé vendredi vers 18 heures en se jetant par la fenêtre de son logement de fonction situé au 4e étage de l'établissement, juste au-dessus des salles de classe. Plusieurs élèves ont assisté au drame, et une cellule psychologique a été mise en place ce samedi matin.

    Cet homme qualifié de «fragile» était chargé de l'informatique au sein du lycée.
    Ce drame intervient alors que le lycée Maximilien-Sorre est sous tension depuis quelques jours, et des incidents y ont éclaté la semaine dernière, avec l'incendie de plusieurs véhicules.
     
    Le Parisien - 15/10/11
  • Gaudin reçoit Zhora Drif: l'UMP porte encore les valises des terroristes du FLN

     

    Comme pour l’affaire du tee-shirt, j’ai profité d’un dossier de subventions aux associations d’anciens combattants pour évoquer un sujet douloureux, tellement douloureux que le PS et l’UMP se sont mis à hurler et ce, au moment même où j’évoquais les victimes civiles

     d’attentats terroristes !

    Porteurs de valises un jour, porteurs de valises toujours !

    La version vidéo sera peut- être disponible dans les prochains jours.

    ___________
    Conseil des 13ème et 14ème arrondissements de Marseille. Séance du 12 octobre 2011.
    Dossier 6 : Subventions aux associations d’anciens combattants et victimes de guerre.

    Le Maire PS Garo Hovsépian me donne la parole :

    Merci M. Le Maire, je vais tâcher d’être bref, je ne voudrais pas que vous ratiez le début de ce débat historique qui doit opposer François Aubry et Martine Hollande… (protestations du PS)

    « Lors d’un précédent Conseil, j’avais exprimé, non sans mal, le vœu que les membres d’associations d’anciens combattants et victimes de guerre de notre secteur puissent se rendre dans les collèges et les lycées de nos arrondissements afin de témoigner, de transmettre un « Devoir d’Histoire » en racontant à nos jeunes, le sacrifice de leurs camarades de combat pour que notre indépendance, notre souveraineté soient préservées.
    Un témoignage pour que la jeunesse de France n’oublie pas que des hommes et des femmes ont donné leur vie pour que les valeurs de libertés, d’égalité en droit, d’équité en actes, de solidarité nationale puissent continuer à flotter sur le fronton de nos bâtiments officiels à travers notre drapeau tricolore.

    J’avais illustré mon propos, ou la nécessité qu’il soit entendu, en vous présentant un t-shirt sur lequel la France était aux couleurs d’une nation étrangère. Ce t-shirt qui constituait une provocation et une insulte à la mémoire de toutes celles et tous ceux qui sont tombés pour la France ne pouvait perdurer.

    Ma démarche relayée pendant la campagne des élections régionales a abouti à la disparition de ce torchon du magasin où on osait le vendre. Comme quoi on peut être seul, au départ en tout cas, et accomplir de nobles tâches…

    Eh bien ce devoir d’histoire et de respect de la mémoire des victimes de guerre, je souhaiterais qu’il soit désormais appliqué non plus aux seuls jeunes mais à une certaine « élite » locale qui a récemment fait preuve d’une amnésie coupable.

    Vous n’êtes pas sans savoir que le Maire de Marseille, ancien professeur d’histoire de surcroît, a reçu officiellement Zohra DRIF, poseuse de bombes notoire durant la guerre d’Algérie, à l’origine de l’attentat du « Milk Bar » et qui fît chez les civils 3 morts -3 femmes !- (Protestations sur les bancs du PS et de l’UMP. Le Maire intervient pour me retirer la parole, je me refuse à la lui rendre, je continue mon intervention en faisant remarquer qu’ils ne respectent même pas la mémoire des victimes de l’attentat) des blessés dont de nombreux enfants !

    En recevant celle qui fût une terroriste et qui ne regrette rien, Jean-Claude Gaudin a gravement insulté la mémoire des victimes civiles et militaires qui sont tombées pour que vive l’Algérie française !

    Je demande donc solennellement à notre Conseil et en particulier aux élus du groupe UMP non seulement de se désolidariser de l’attitude scandaleuse du premier Magistrat de la ville et premier représentant de Nicolas Sarkozy, mais qu’il exige de J-C Gaudin qu’il présente ses excuses auprès de nos compatriotes Pieds Noirs et Harkis, auprès des anciens combattants et des civils français victimes de la barbarie du FLN, barbarie incarnée par les actes criminels de Zohra Drif ! »

    Plusieurs élus du PS m’invectivant, le Maire PS m’interrompant pour tenter de me retirer la parole au moment même où j’évoquais l’attentat du Milk Bar, je n’ai pu exprimer la dernière partie de mon intervention (paragraphe en rouge). J'ai dû me résoudre à la résumer en demandant que le Conseil se désolidarise de l’action de Gaudin. Une demande exprimée dans une ambiance houleuse et haineuse, la dernière république soviétique d’Europe se trouvant dans les quartiers nord de Marseille !


    Stéphane RAVIER

     

  • Hollande va lutter contre l'homophobie

     Les gays votent Hollande. L'association homosexuelle «le Refuge» appelle à voter François Hollande.

     Elle salue son engagement à créer «une délégation interministérielle de lutte contre l'homophobie».

    14/10/11

  • Tripoli et Syrte résistent toujours aux rebelles du CNT

    Lire l'article: http://fr.euronews.net/2011/10/14/fusillade-a-tripoli-et-renforts-du-cnt-a-syrte/

    + VIDEO

    14/10/11

  • Personne ne veut de Dieudonné à Périgueux, sauf ses nombreux fans!

    Selon nos confrères de Dordogne Libre, Dieudonné n'est décidément pas le bienvenu à Perigueux. Ni la ville, ni le département ne veulent voir le spectacle de l'humoriste se produire à la salle des communications.

    Le maire de Perigueux est même prêt à prendre "un arrêté" pour interdire le spectacle "en raison des troubles à l'ordre public qu'il serait susceptible d'entraîner".

    Le Conseil général, pour sa part, vont dénoncé le contrat passé avec le producteur, une société de téléphonie basée à Nantes, pour manque d'assurance.

    C'est sans compter sur la détermination du tourneur, Phone Mobile (Loire Atlantique), qui est prêt à aller jusqu'au bout de la procédure. Sans compter, aussi et surtout, sur l'engouement populaire qui entoure l'humoriste au discours controversé.

    La preuve, le standard de la mairie de Périgueux croulait hier sous les appels téléphoniques et les demandes de réservations.

    D'après nos confrères de Sud-Ouest, Dieudonné, dont les affiches du prochain spectacle fleurissent à Périgueux, est annoncé à la salle des communications le 3 avril. Une programmation qui aurait fait écho à un appel lancé auprès de ses fans pour produire son spectacle "rendez-nous Jésus" dans des salles privées.

    Message comportant une mention spéciale "Sans passer par la mairie bien évidemment puisque les maires me font des arrêtés municipaux pour pas que je vienne jouer dans leur ville", vu que le "professionnel de l'humour", comme il se qualifie, est interdit dans de nombreuses communes de l'hexagone.

    Petit malaise puisque la salle de la communication appartient au Département et que personne au service chargé de la réservation n'a eu conscience que c'était le spectacle de Dieudonné qui était programmé. La demande de réservation a été faite au nom de l'EURL Mobile Phone.

    Les personnes en charge de la gestion de la salle ont pensé à une opération marketing. "On s'est senti piégé" déclarait hier Matthieu Druillole, directeur de cabinet du président Cazeau.

    Sur son blog Dieudonné proteste: "De quel droit veulent ils encore m'interdire de venir faire mon métier d'humoriste ??!!! J'ai subi boycott et arrêtés municipaux... J'ai gagné mes procès face à cette DISCRIMINATION !".

    L'humoriste demande un droit de réponse, "pour que l'on cesse de me traiter comme un criminel !".

    Charente Libre - 14/10/11

     

     
  • Marine Le Pen invitée de Claire Chazal sur TF1

    Marine Le Pen, candidate pour la défense de la France et du peuple français à l’élection présidentielle de 2012, est l’invitée du journal de 20h présenté par Claire Chazal.

    Marine Le Pen s’exprime sur la primaire socialiste et notamment la position d’Arnauld Montebourg qui rejoint les thèses du Front National, la candidate souligne néanmoins qu’en apportant son soutien à François Hollande, il perd toute la crédibilité qu’il a pu susciter auprès de ses sympathisants. Marine Le Pen a aussi pu exposer une grande mesure de son programme économique, celle du protectionnisme intelligent, du patriotisme économique, ce mécanisme qui vise à protéger et relancer la croissance, la productivité, l’industrie, l’emploi en France, comme au Brésil, en Chine, aux USA et  dans tant d’autres pays.

    Au sujet de la crise de la zone euro, la Présidente du Front National a démontré à quel point le FESF, Fond de stabilité financier, serait insuffisant pour intervenir sur l’ensemble des dettes des pays concernés. Marine Le Pen en appelle à la lucidité et au bon sens de tous le peuple français pour restaurer la France.

     

    14/10/11

     

  • Me Thibault de Montbrial: "Une décision désastreuse pour Dominique Strauss-Kahn"


    Banon : "une décision désastreuse pour... par Europe1fr

    TÉMOIGNAGE E1 - L'avocat de Diallo rappelle que le parquet a reconnu l'agression sexuelle.

    Le classement sans suite de la plainte de Tristane Banon pour tentative de viol à l'encontre de Dominique Strauss-Kahn n'a pas manqué d'irriter les avocats de la jeune femme. Interrogé par Europe 1, Me Thibault de Montbrial, l'avocat de Nafissatou Diallo qui accuse elle aussi DSK, a également vivement réagi à cette décision de justice. N'hésitant pas à y voir "une décision désastreuse pour DSK".

    Dans la droite ligne de Me David Koubbi, l'avocat de Tristane Banon, Me Thibault de Montbrial a insisté sur le fait que le parquet de Paris avait reconnu l'agression sexuelle. Mais comme les faits se sont produits il y a plus de 3 ans, ils sont donc prescrits.

    Pour autant, l'avocat de Nafissatou Diallo a évoqué "une décision doublement désastreuse pour Dominique Strauss-Kahn". "Aujourd'hui, il n'y a pas que l'avocat de Tristane Banon ou de Nafissatou Diallo qui parle d'agresseur sexuel en parlant de Monsieur Strauss-Kahn. Il y a aussi le procureur de Paris, ce qui n'est pas rien", a-t-il commenté.

    "Une décision désastreuse pour Dominique Strauss-Kahn" :

    Me Thibault de Montbrial a souligné par ailleurs que cette décision de justice constituait un véritable désaveu pour Dominique Strauss-Kahn, qui a souvent évoqué les accusations "imaginaires" de Tristane Banon.

    "Monsieur Strauss-Kahn est pris en flagrant délit de mensonge. J'ai réécouté ce qu'il avait dit sur TF1 il y a quelques semaines. Il a dit, je cite : 'Il n'y a eu aucun acte d'agression' à propos de Tristane Banon. Donc Monsieur Strauss-Kahn a menti", a souligné l'avocat.

    Des répercussions dans l'affaire Diallo ?

    Des mensonges que Me Thibault de Montbrial a jugés beaucoup plus préjudiciables que ceux reprochés à sa cliente. "Je voudrais rapprocher ce mensonge des mensonges périphériques qui ont été reprochés à Nafissatou Diallo sur les conditions d'entrée aux États-Unis, sur les coups de fil qu'elle a pu passer après les faits et qui sont dérisoires par rapport aux mensonges de quelqu'un qui s'est toujours drapé dans sa morale et dans sa vertu", a-t-il fustigé.

    Me Thibault de Montbrial a estimé que "ce mensonge" pourrait défavoriser Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire qui l'oppose à Nafissatou Diallo aux États-Unis. "Quand les avocats de Madame Diallo intervieweront Dominique Strauss-Kahn, sous serment, dans le cadre de l'enquête au civil, ils ne manqueront pas de le mettre en face de mensonge", a fait remarquer l'avocat. "Je pense que c'est une décision désastreuse pour Monsieur Strauss-Kahn et qu'elle fera date", a-t-il conclu.

     14/10/11

  • Roissy: pèlerinage à La Mecque

    1653345_mecque_640x280.jpg

    (Cliquez sur la photo)

    Ils auraient dû décoller de l'aéroport de Roissy pour la Mecque jeudi soir à 20 heures puis aujourd'hui à 13 heures. 350 pèlerins musulmans sont toujours dans l’attente. «On a payé 5000 € pour un mois de pèlerinage, explique une voyageuse avec impatience. On est des personnes âgées de la région parisienne mais aussi de toute la France qui voulons partir à la Mecque, le plus vite possible!»
    Jeudi soir, les inspecteurs de l’aviation civile avaient refusé le décollage de l’avion de la Saudi Arabian Airlines, la compagnie nationale saoudienne, pour une raison technique.

    "Ils ont obligé la compagnie à changer une pièce du moteur, rapporte un représentant de Marwa voyages, le voyagiste. Après quoi, ils n’ont toujours pas autorisé le décollage. La compagnie a donc décidé d’envoyer un autre avion". Selon ce dernier, le départ devrait intervenir samedi matin à 8 heures.
    Pris en charge par leur voyagiste, les passagers ont été nourris et logés deux nuits dans des hôtels de Disneyland Paris à Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne).

    Le Parisien - 14/10/11 

  • HYPERBOREE Aux sources de l'Europe n°12 vient de paraître

    La-une-hyperborée-n°12.jpg

    (Cliquez sur la couverture pour l'agrandir)

    Adresse du site: http://www.hyperboreemagazine.fr

    « Hyperborée magazine, aux sources de l’Europe ». Notre plus lointain passé, notre plus proche avenir. La revue HYPERBORÉE se donne pour mission de recenser les éléments intangibles et permanents qui, d’un cycle à l’autre, permettent à nos peuples européens de se régénérer et de recommencer leur fabuleuse histoire.

    HYPERBORÉE, revue semestrielle, 112 pages sur le symbolisme, la spiritualité, les origines de l’Europe, les peuples, les religions, les écritures, les langues anciennes, les terroirs, la tradition, l’environnement, les cycles du temps, la géographie sacrée, les phénomènes inexpliqués, les mythes, contes et légendes, la quête du Graal…

     

  • Journal de Bord de JMLP n° 248

    Au sommaire de ce numéro

     

    • Retour sur le débat de l’entre-deux-tours des primaires PS, sur le fond (fédéralisme, droit de vote des étrangers…) et sur la forme
    • Primaires PS : que penser des derniers coups bas entre François Hollande et Martine Aubry ?
    • France : le nouveau patron du SAMU social est le président de la HALDE. Faut-il y voir un signe ?
    • Libye : une délégation de chefs d’entreprises français s’est rendue à Tripoli en compagnie de Pierre Lellouche qui dit avoir pris cette décision « dans le but d’offrir un avenir aux jeunes libyens ». Réaction
    • L’évolution de la situation en Syrie
    • L’affaire Tristane Banon
    • Une immunité parlementaire aurait été réclamée pour les collaborateurs de Nicolas Sarkozy. Un régime spécial ?
    • Les ambitions de François Fillon à Paris ne plaisent pas à Rachida Dati
    • Europe : l’attitude des dirigeants slovaques au sujet du Fonds européen de stabilité financière
    • Sondage : une majorité de Français favorable à une politique commerciale protectionniste
    • Michèle Tribalat expose dans Le Monde sa vision de l’Islam
    • Déplacements de Jean-Marie Le Pen dans le Vaucluse et le Var la semaine prochaine

     

    • NPI - 14/10/11
  • Le protectionnisme intelligent, c'est possible!

    Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle de 2012, a suggéré en juin 2011, dans l’émission des « Paroles et des actes«  présentée par David Pujadas et François Lenglet, la mise en place d’un protectionnisme intelligent en prenant l’exemple de concevoir sur le sol français le dernière technologie de téléphonie mobile, le smartphone type iPhone d’Apple.

    Aujourd’hui, sur BFM Business, nous apprenons que le Brésil a mis en place une mesure de protectionnisme intelligent visant à ce que les industriels fabriquent sur son sol et à favoriser l’emploi national, l’iPad du géant mondial Apple. Le protectionnisme intelligent, c’est donc possible, les euro-mondialistes peuvent aller se rhabiller !

    NPI - 14/10/11