Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2009

Preuves de trafic d'organes en Israël

Israël trafic d'organes corps à la morgue.jpg
A la morgue d'Abu Kabir
Les responsables politiques israéliens fonctionnent désormais en mode panique. Après les accusations justifiées de crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis à Gaza lors de l' Opération Plomb Durci, les 1000 plaintes déposées contre la soldatesque sioniste dans des tribunaux européens, cette affaire de vol et trafic d'organes pousse le régime sioniste à des réactions hystériques. Israël est connu comme un pays très actif dans le trafic international d'organes. Le système national de santé rembourse tout ou partie des transplantations, incluses celles majoritairement faites à l 'étranger, légales ou non.
* * *
"Si vous voulez des preuves du trafic d’organes pratiqué dans l’entité sioniste, en voilà. Et qu’on ne m’accuse pas d’antisémitisme puisque, selon les termes de cet article, les victimes des vols d’organes sont des soldats de l’armée sioniste.
 
Mais pas seulement, même si l’article ne s’intéresse qu’aux dépouilles des terroristes en uniformes de l’Etat juif et certainement pas à celles des Palestiniens, ces animaux à deux pattes.

Car à qui fera-t-on croire qu’on a pu prélever et stocker des milliers d’organes issus de soldats sionistes décédés ?
L’article date de 2002, soit deux années après le retrait des troupes sionistes du sud Liban ; retrait au cours duquel

l’armée sioniste n’aurait essuyé aucune perte

 Alors d’où viennent ces milliers d’organes si ce n’est des corps des Palestiniens assassinés par l’armée la plus morale du monde ?

Et ne croyons surtout pas que les enquêtes mentionnées dans l'article ont interrompu le trafic d'organes. Il l'a probablement simplement limité aux dépouilles mortelles des Palestiniens."

...............................................................................................................................................................................


Abu Kabir exploite un stock d’organes
Publication: Israel Faxx, 4 janvier 2002
By IsraelNationalNews.com, traduit de l’anglais par Djazaïri

 
Le procureur général de l’Etat, Elyakim Rubinstein, a ordonné à la police de lancer une enquête contre le professeur Yehuda Hiss, doyen national des pathologistes et directeur de l’Institut Médico-Légal d’Abu Kabir.

Hiss est l’objet d’une longue liste d’accusations depuis un comportement inapproprié en tant que professionnel médical à des actes criminels comme la vente illégale et des transactions d’organes et de parties du corps, l’ablation d’organes de personnes décédées sans consentement et de donner un état inexact des organes présents dans le corps restitué.

Dans certains cas, les allégations à l’encontre de Hiss comprennent le prélèvement d’organes sans consentement, le remplacement des organes par le centre cartonné des rouleaux de papier hygiénique et des tiges métalliques pour combler les vides dans le corps et dissimuler le vol des organes.
Une perquisition effectuée à l’institut a découvert d’importants stocks d’organes prélevés illégalement sur des cadavres. Ces dernières années, il s’avère que les dirigeants de l’institut ont donné des milliers d’organes à la recherche sans y être autorisés, tout en entretenant un stock d’organes à Abu Kabir.
Des organes appartenant à des soldats tués en diverses circonstances ont été découverts à l’institut pendant une perquisition surprise cette semaine. Après consultation avec l’aumônier en chef, le général de brigade Rabbi Yisrael Weiss, il a été décidé, en accord avec les familles endeuillées, que les tombes seraient ouvertes et les organes enterrés avec les restes de chaque soldat concerné.
..........................................................................................................................................................................................
Sachez que le bon Dr Yehuda Hiss a été lourdement sanctionné puisqu'il a été... réprimandé.
f
Merci à Joachim Martillo et à son blog Ethnic Ashkenazim qui m’a permis de découvrir cette information
Alter Info -25.08.09

18:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Le petit chien Mambo va mieux

Chien mambo brûlé.jpg
Mambo est bien soigné
Nous vous relations le martyre enduré par Mambo, un chien abandonné, qui avait été aspergé d'essence par deux "jeunes" le 10 août à Espira-de-l'Agly, village des Pyrénées-Orientales. La pauvre bête avait alors été brûlée au troisième degré sur 40% de son corps.
 
Et maintenant, comment va-t-il Jointe mercredi matin, la présidente de la SPA ,Virginie Pocq Saint-Jean, venait de recevoir le dernier bulletin de santé concernant
Mambo. Après plusieurs jours extrêmement critiques du fait de l'étendue de ses brûlures, il semblerait que le petit chien aille mieux. Le vétérinaire, un ancien du service des grands brûlés de l'école vétérinaire de Maison-Alfort, en charge de la petite bête parle de "bonne récupération". "La douleur et les soins sont très bien gérés", est-il encore écrit sur le compte-rendu. Les plaies de Mambo sont en voie de cicatrisation, il mange bien et il n'a pas peur... Mambo devrait toutefois garder de graves séquelles de ce calvaire, parmi lesquelles une très forte sensibilité aux coups de soleil. Mais il ne serait plus question d'euthanasier le chien. "Il s'est battu, il en veut", se félicite Virginie Pocq Saint-Jean.
 
La présidente de la SPA remercie tous ceux qui ont proposé d'adopter l'animal. Elle rappelle que le meilleur moyen de les aider est de ne pas les abandonner. "Ceux qui l'ont laissé sur une aire d'autoroute ou ailleurs sont aussi coupables que ceux qui l'ont brûlé", dit-elle, toujours en colère. Et d'espérer que ce drame vécu par
Mambo soit exemplaire.
Le parisien - 26.08.09

17:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Kouchner: "fariboles!"

Bernard Kouchner n'est pas écouté en Iran....jpg
Un mauvais  diplomate, mais un bon...

Visiblement énervé par les déclarations de l'ambassadeur d' à , qui accuse Clotilde Reiss d'avoir espionné les activités nucléaires iraniennes, est vite monté au créneau, au micro d'Europe 1.

 «Arrêtez de penser que l'ambassadeur d'Iran est la justice iranienne. Ce monsieur a parlé, il a tort de le faire d'ailleurs, parce que ce qu'il dit est faux», a déclaré avec vigueur le ministre français des Affaires étrangères. «Nous l'avons reçu, convoqué plusieurs fois», a-t-il ajouté.

La Française de 24 ans a été arrêtée en Iran le 1er juillet, et Paris a obtenu le 16 août sa libération sous caution pour résider à l'ambassade de France dans l'attente d'un jugement.

L'ambassadeur, Medhi Miraboutalebi, justifiait ses soupçons en expliquant que Clotilde Reiss avait effectué avant son séjour en Iran, un stage au Commissariat à l'énergie atomique français et qu'elle avait rédigé un mémoire sur le nucléaire iranien. «Pourquoi va-t-elle à Ispahan (comme lectrice de français, ndlr), la région où sont précisément installés nos centres d'enrichissement d'uranium ?», s'est-il interrogé dans son entretien au Parisien.

Bernard Kouchner a alors qualifié toutes ces accusations de «fariboles». Il a répété «craindre» qu'il faille attendre «quelques jours voire quelques semaines» le jugement de Clotilde Reiss par la justice iranienne qui pourrait ouvrir la voie à son rapatriement en France. «Le dialogue est difficile» d'une manière générale avec les Iraniens, a-t-il encore souligné. «Je téléphone toutes les semaines en Iran à mon homologue. Est-ce que cela sert à quelque chose ? Non, non et non», a-t-il conclu.

Le Parisien - 25 août 2009

02:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

Le Crif prend peur avec le NPD...

Allemagne NPD nazi.jpg
Trois élections régionales se tiendront le 30 août en Allemagne, deux dans les nouveaux Länder de Saxe et de Thuringe, la troisième en Sarre. Avec Oskar Lafontaine comme tête de liste. A l’Est, c’est l’extrême droite qui donne le ton, informe Courrier International, mardi 25 août 2009.
 
En Thuringe, le NPD, parti néonazi, bat le pavé contre Zeca Schall, le candidat originaire d’Angola qui pose sur les affiches de la CDU. Et, en Saxe, le même NPD – dopé par son succès aux municipales de juin – ne lésine pas sur les moyens pour réitérer son succès de 2004 au Parlement régional (9,2 %). « 80 000 affiches, 1,2 million de tracts, 2 millions de journaux électoraux distribués dans les foyers », résume la TAZ, « et des slogans révolutionnaires rappelant 1989 sur le mode « Nous sommes le peuple ». » Une offensive qui peut rapporter gros en nombre de sièges, mais n'ouvrira pas au NPD les portes d'un gouvernement de coalition.
 
l Crif - 25 août 2009

01:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

25/08/2009

"Nous suivions Clotilde Reiss avant son arrestation"

Ambassadeur d'Iran à Paris.jpg
Medhi Miraboutalebi
(Cliquez sur la photo)

Libérée sous caution le 16 août, mais tenue de demeurer à l’ambassade de à , Clotilde Reiss, 24 ans, est toujours dans l’attente d’une libération définitive.

«Je crois que le procureur et le juge iraniens vont nous faire attendre en reportant la date du verdict », déclarait la semaine dernière Bernard Kouchner, le ministre des Affaires étrangères. Pour la première fois, Medhi Miraboutalebi, ambassadeur de la République islamique d’Iran en France, accepte de s’expliquer sur ce dossier et sur les relations entre la France et son pays.

Qu’est-ce que l’Iran reproche à Clotilde Reiss ?
Medhi Miraboutalebi.
Mme Reiss a fait des études de géopolitique, elle s’intéresse à l’Iran, elle parle persan, mais elle n’est pas professeur de français. A partir de là, trois questions se posent. Pourquoi envoie-t-on une étudiante en géopolitique enseigner le français à la place d’un professeur de langue ? Pourquoi va-t-elle à Ispahan, la région où sont précisément installés nos centres d’enrichissement d’uranium ? Et enfin, pourquoi choisit-elle une université technologique où l’on n’étudie pas les sciences sociales, qui sont pourtant sa spécialité ?

Vous ne croyez donc pas qu’il s’agisse d’une simple étudiante ?
Cette jeune femme a effectué entre juin et septembre 2007 un stage sur les technologies nucléaires à la direction des applications militaires du CEA (Commissariat à l’énergie atomique). Elle a rédigé un mémoire intitulé : « Comprendre la politique iranienne dans la crise nucléaire ». Ce document justifie nos doutes à son égard.

Faites-vous une relation avec le fait que son père travaille au CEA ?
Nous étions au courant, mais nous ne prenons pas en compte cet élément.

Pour autant, vous ne disposez que de soupçons, vous n’avez rien de concret contre Clotilde Reiss…
Son dossier compte huit chefs d’accusation. Elle les a tous reconnus lors de son procès. Cette dame est partie en Iran avec un visa de trente jours pour enseigner le français. Sur place, elle a fait une demande de prolongation. Lorsque son visa a expiré une deuxième fois, elle aurait dû quitter le pays, mais elle a continué à séjourner illégalement. En apparence, elle est partie pour donner des cours de français à Ispahan. Alors pourquoi s’est-elle retrouvée pendant quinze jours dans les manifestations de Téhéran ?

Etait-elle surveillée en Iran ?
Oui, nous la surveillions dès lors qu’elle était sur le territoire iranien. Sinon, comment aurions-nous pu l’arrêter ?

Selon vous, c’est donc une espionne ?
C’est l’un des chefs d’accusation, mais personne ne peut se prononcer à la place du magistrat.

Vous affirmez qu’elle a tout avoué. En France, on pense qu’elle y a été forcée…
Ces pratiques n’existent pas en Iran pour une raison simple : nos croyances religieuses nous interdisent de mentir et de faire avouer sous la contrainte. L’ambassadeur de France a rendu visite à Mme Reiss et a pu constater que ses conditions de détention étaient tout à fait confortables.

Sait-on quand le jugement sera rendu ?
L’accusée a été interrogée et a pu être libérée sous caution (NDLR : 300 000 $, soit 213 000 €) en attendant le verdict, comme l’autorisent les lois iraniennes. A présent, c’est au juge de décider entre la prison, la liberté ou l’amende. Pour la date, je vous invite à lui poser vous-même la question. Ce qui est certain, c’est que ce sera moins long qu’en France.

Les relations entre la France et l’Iran sont extrêmement tendues…
Le ministre français des Affaires étrangères dit que la France n’a pas de relations avec les autorités iraniennes. Cela veut dire quoi ? N’est-ce pas justement de sa responsabilité ? Que fait la France pour améliorer les liens ? Depuis deux mois, je fais tout mon possible pour que le climat s’apaise et éviter que les choses ne dégénèrent. La France a choisi de s’ingérer dans les affaires iraniennes immédiatement après l’élection et de diffuser ses messages de propagande à l’opinion publique.

Le parisien - 25 août 2009
 

23:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La petite fugeuse a eu de la chance

Julie Doudoux, l'adolescente âgée de 14 ans disparue près de Perpignan (Pyrénées-Orientales) depuis mercredi 19 août, a été retrouvée saine et sauve mardi à l'aube, dans un squatt, par les policiers de .

    Selon RTL, ce sont des prostituées du quartier des Minimes qui ont prévenu les forces de l'ordre. La jeune fille est en ce moment en route vers Perpignan. Joint par la radio mardi matin, le grand père de l'adolescente s'est dit soulagé. «J'espère qu'elle est en bonne santé. On va lui sortir ses plus beaux vêtements», a-t-il déclaré, annonçant même qu'ils iraient «au restaurant».

 Orpheline de père, Julie avait été aperçue pour la dernière fois à 19 heures au camping de Los Padragets d'Elne (Pyrénées-Orientales) - où elle séjournait avec ses grands-parents maternels - montant dans une voiture. C'est le conducteur de ce véhicule qui avait été placé en garde à vue dimanche soir et relâché 24 heures plus tard. Installé à Toulouse, l'homme avait indiqué aux policiers avoir pris à son bord la jeune fille à sa demande. Les deux s'étaient rencontrés par l'intermédiaire du cousin de l'homme et auraient passé la nuit à Narbonne dans l'appartement d'un ami absent, dont il avait les clés.

Le téléphone portable et les boucles d'oreille de Julie ont été retrouvés dans cet appartement. L'homme avait expliqué que la jeune fille avait cassé devant lui la puce de son téléphone « car elle ne voulait pas être repérée », précisant qu'elle lui avait déclaré avoir 18 ans et assurant n'avoir pas eu de rapport sexuel avec l'adolescente. Il a affirmé l'avoir déposée jeudi matin en banlieue toulousaine, sur un parking de supermarché, après avoir lui avoir remis 40 euros retirés d'un distributeur.

L'adolescente aura donc passé cinq nuits seule à Toulouse.

 Le parisien - 25.08.09

Encore de nombreuses zones d'ombre dans cette fugue.

Comment Julie a-t-elle pu laisser sa famille dans une telle inquiétude?

Pourquoi se trouvait-elle dans un squatt en compagnie de prostituées?

08:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (23)

"Tintin au Congo" victime du racisme anti-blanc à la bibliothèqe de Brooklin

Congo TINTIN.jpg
Les habitués de la bibliothèque publique de Brooklyn qui voudront lire “Tintin au Congo” devront faire une demande spécifique et s’armer de patience.

Bien que l’établissement n’ait reçu qu’une douzaine de plaintes depuis 2005 au sujet de livres, « Tintin au Congo » est le seul volume supprimé des rayonnages. Il est désormais conservé dans la collection Hunt, une sorte de coffre-fort uniquement accessible aux membres du personnel.

A l’origine de ce traitement particulier : la plainte d’une lectrice qui a trouvé "raciste" le contenu de la bande dessinée, publiée il y a 78 ans. Ce qui surprend, c’est la décision de la bibliothèque. Le retrait des étagères et la mise sous clé d’une œuvre est une mesure rare et qui suscite le débat, comme l’indique le déluge de commentaires de lecteurs.

La version couleur et actuelle de l'album est parue en 1946.

Altermedia info - 24 août  2009

01:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Andrew Mojilyansky, accusé d'être à la tête d'un réseau de prostitution particulièrement répugnant

Andrew-Mogilyansky.jpg
Connaissez-vous Andrew Mogilyansky? 38 ans, millionaire russo-américain, membre influent de la communauté juive de Russie et généreux donateur de nombreuses ONG caritatives, il fut aussi délégué “russe” du 35ème congrès sioniste international, bref une notabilité au dessus de tout soupçon !

Le problème pour lui fut juste son arrestation par le FBI il y a 6 mois. Il comparaît actuellement devant les tribunaux de Pennsylvanie accusé d’être le cerveau d’un réseau de prostitutions de jeunes adolescents/es russes orphelins/es comme le montre ces articles de la Pravda [cliquez sur le lien] et du Jewish Russian Telegraph.

Altermedia info - 24 août 2009

01:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Le feu a été arrêté aux portes d'Athènes

Athènes Parthénon - Incendie.jpg
Le Parthénon
(Cliquez sur la photo pour la voir en totalité)

Le feu ne gagne plus de terrain en . Aidés par des renforts aériens internationaux, les pompiers grecs ont stoppé lundi la progression de l' qui sévit depuis vendredi dans la région d'. Les soldats du feu, qui restent déployés sur toute la zone, sont régulièrement confrontés à de petites reprises de feu, mais, pour l'heure, parviennent à les maîtriser.

A l'arrivée de la nuit, sur Porto Germeno, lundi soir, les huit hélicoptères mobilisés ont cessé d'opérer alors que les flammes ne menaçaient plus de zones habitées, tandis que les vents violents qui soufflaient dans la zone étaient tombés. Les flammes avaient aussi cessé de progresser à Pikermi, en contrebas du mont Pentélique, dernier rempart avant les faubourgs d'Athènes. Le feu avait aussi été maîtrisé dans la région d'Agios Stéfanos, au nord de la capitale.

Le parisien - 24.08.09

 



00:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

24/08/2009

VIDEO - Jeune fille disparue près de Perpignan - Pourquoi a-t-on relâché le suspect?

Disparue à perpignan.jpg
Julie Doudoux, 14 ans

Le mystère plane toujours autour de la disparition inquiétante de Julie Doudoux. Depuis mercredi 19 août, l'adolescente de 14 ans n'a plus donné signe de vie. Or le seul suspect dans cette affaire, un homme d'une trentaine d'années a été relâché lundi soir après 24 heures de garde à vue.

« «Aucune charge n'a été retenue contre lui, car il la croyait majeure, expliquait le procureur de Jean-Pierre Dreno lundi après-midi.

 Nous ne sommes pas dans l'hypothèse d'un enlèvement, nous n'avons aucun indice d'enlèvement à l'heure actuelle. La jeune fille ne semblait pas vouloir rentrer dans le Pas-de- où elle demeure. Mais nous sommes en présence d'une soustraction de mineure de moins de quinze ans sans fraude ni violence par un tiers, ce qui est un délit ».

Âgée de 14 ans et orpheline de père, Julie a été aperçue pour la dernière fois à 19 heures au camping de Los Padragets d'Elne (Pyrénées-Orientales), où elle séjournait avec ses grands-parents maternels qui la gardent souvent avec sa petite soeur en raison de la maladie de sa mère.

Des témoins l'ont vue monter dans la voiture de l'homme mis en garde à vue. Ce dernier, un habitant de Toulouse retrouvé grâce à la plaque d'immatriculation de son automobile a indiqué aux policiers qu'il avait pris à son bord la jeune fille sur sa demande après des échanges de SMS. Le duo qui s'était rencontré par l'intermédiaire du cousin de l'homme dont la caravane jouxte le camping aurait ensuite passé la nuit à Narbonne dans l'appartement d'un ami absent, dont il avait les clés.

Le téléphone portable et les boucles d'oreille de la jeune fille ont été retrouvés dans cet appartement, précise une source judiciaire. L'homme avait expliqué que la jeune fille avait cassé devant lui la puce de son téléphone « car elle ne voulait pas être repérée ».

Il a assuré que la jeune fille lui avait déclaré avoir 18 ans et a assuré ne pas avoir eu de rapport sexuel avec l'adolescente. Il a affirmé l'avoir déposée jeudi matin en banlieue toulousaine après avoir lui avoir remis 40 euros pris dans un distributeur.

L'homme n'est connu des services de police que pour avoir été un étranger en situation irrégulière, avant de se marier avec une Narbonnaise.  

Au moment de sa disparition, l'adolescente n'avait sur elle ni vêtements de rechange ni argent.  Elle mesure 1,65 m et a les cheveux de couleur châtain clair. Elle portait un haut de maillot violet et un short noir et gris.

La gendarmerie d'Elne a mis en place un numéro pour toute personne qui aurait aperçu la jeune fille : 04 68 22 05 46.

Le Parisien - 24 août 2009

23:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

JEUX - Les bonbons - Couple logique - Le train et le tunnel

bonbons coeur.jpg
Lola et Lili ont chacune le même nombre de bonbons.
Combien Lola devrait-elle en céder à Lili pour que celle-ci en possède 10 de plus qu'elle?
..........................................................................................................................................................................
Trouvez le rapport logique entre ces deux mots:
PAYSAGE - PHOTOGRAPHE
et choisissez parmi les couples de mots suivants  celui qui a un rapport analogue.
(Attention, l'ordre des mots est important)
MARBRE - STATUE
LIVRE - LECTURE
CONCERT - ENREGISTREMENT
LETTRE - HISTOIRE
....................................................................................................................................................................................
Un train d'un kilomètre de long se déplace à la vitesse de 1km/min. et traverse un tunnel d'un kilomètre de long.
Combien de temps lui faudra-t-il pour traverser entièrement le tunnel?
               
 

13:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (44)

VIDEO Produits casher et halal dans les supermarchés canadiens

http://www.youtube.com/watch?v=SehCyqJV-M4

Enquête au Québec

(en français)

 

02:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Trafics d'organes dans les territoires occupés

Palestine - trafic d'organes.jpg
Bilal Ahmed Ghanan, 19 ans, a été tué par les soldats israéliens, qui ont emporté son corps. Le corps a été rendu à sa famille avec une suture allant de l'abdomen au menton - Photo: Donald Boström
23 aoüt 2009

02:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

VIDEO La robotique militaire du Pentagone

http://www.dailymotion.com/video/x8ll2q_robot-terrestre-a...

01:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

23/08/2009

Strauss-Kahn resterait le candidat socialiste préféré des Français pour 2012

DSK candidat préféré.....jpg
Sympathique et casher!
Voilà de quoi faire monter un peu plus encore la tension au PS : un sondage Ifop pour Dimanche Ouest-France indique samedi que Dominique Strauss-Kahn reste le candidat socialiste préféré des Français pour la prochaine présidentielle.

19:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Trois mois plus tard, on ignore toujours les causes du crash de l'Airbus A 330

L’enquête menée depuis près de trois mois par le Bureau d’enquêtes et d’analyses n’a pas permis, pour l’heure, de déterminer les causes du du AF 447 reliant Rio à . De nombreuses questions demeurent.

1 Où en sont les recherches ? Ni l’épave de l’Airbus A-330 ni les enregistreurs de vol de l’appareil n’ont pu être localisés au fond de l’Atlantique.

Une première phase de recherches acoustiques s’est achevée le 10 juillet, plus de quarante jours après le crash, les balises des boîtes noires ayant alors sans doute cessé d’émettre. Une seconde phase, fondée cette fois sur un travail d’observation des fonds marins à l’aide d’un sonar et d’engins sous-marins, s’est achevée jeudi. Coordinateur des opérations, le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) s’apprête à constituer une équipe internationale d’enquêteurs et de spécialistes d’une quinzaine de personnes. S’appuyant sur l’ensemble des données recueillies, elle déterminera les modalités d’une troisième phase de recherches, qui débuterait dans les prochaines semaines.

2 Que sont devenus les débris repêchés ? A la mi-juillet, 640 premiers débris de l’A-330, dont la dérive de l’appareil repêchée le 8 juin, avaient été acheminés jusqu’au centre d’essais aéronautiques de Toulouse. Soit seulement 2 à 3 % de l’appareil. 400 autres éléments, les y ont rejoints ce mois-ci. Les enquêteurs du BEA et de la gendarmerie des transports aériens répertorient, trient et examinent ces pièces.

3 Combien ont coûté ces opérations ? Seul le chiffre du coût des navires affrétés par le BEA pour les recherches sur la zone probable de l’accident est disponible : 10 millions d’euros, financés par l’Etat. Fin juillet, le patron d’Airbus s’est dit prêt à contribuer à l’éventuelle troisième phase, en débloquant entre 12 et 20 millions d’euros.

4 Où en est l’enquête ? En l’absence des enregistreurs de vol, seuls à même de permettre d’établir l’enchaînement précis des circonstances de l’accident, elle patine. Publié début juillet, le premier rapport d’étape du BEA n’a livré qu’une certitude : l’avion ne s’est pas disloqué en vol mais était intact avant son impact. Evoquée très tôt après le crash dans le milieu des pilotes, l’hypothèse d’une défaillance des sondes Pitot qui, placées à l’extérieur de l’appareil, mesurent la vitesse de l’avion est confirmée par le BEA non comme cause de l’accident mais comme « élément d’explication ».

5 Les fameuses sondes Pitot ont-elles été changées ? Air France a annoncé dès le 31 juillet qu’elle allait se conformer à la recommandation d’Airbus et de l’Agence européenne de la sécurité aérienne de remplacer les sondes Pitot de marque Thales incriminées par d’autres fabriquées par Goodrich. Après avoir réceptionné, le 4 août, 90 sondes Goodrich, Air France a indiqué le lendemain que 6 avions avaient été équipés avec le nouveau matériel et que le reste de sa flotte le serait « très rapidement ».

6 Tous les corps ont-ils été identifiés ? Seuls les cadavres de 50 des 228 victimes ont été repêchés. 17 Français, dont le commandant de bord, Marc Dubois, ont été identifiés. Leurs dépouilles ont été rapatriées et remises aux familles début août. Retrouvés durant les quinze jours qui ont suivi le drame, les corps avaient été d’abord transférés à l’Institut médico-légal de Recife, au Brésil. L’Institut de recherches criminelles de la gendarmerie nationale a participé au processus d’identification, qui s’est achevé le 22 juillet.

7 Les familles des victimes ont-elles été indemnisées ? 54 des 67 familles des passagers français décédés ont reçu l’avance versée par Air France, conformément à la Convention de Montréal sur le transport aérien, soit 17 500 € par passager. Hormis pour trois, qui l’ont refusé, ce premier versement est parfois retardé en l’attente d’accord de répartition entre ayants droit. L’évaluation du préjudice et l’indemnisation définitive (la même convention fixe un seuil minimal de 109 000 € par « siège ») dépendront ensuite des négociations avec les assureurs de la compagnie.

8 Quel a été l'impact de la catastrophe sur les pilotes ? Perplexité et inquiétude sont de mise. Quatre syndicats de pilotes ont écrit, le 22 juillet, à la direction d'Air France pour réclamer un renforcement des mesures de sécurité au sein de la compagnie, soulignant que cette dernière n'avait «plus le droit à l'erreur». Parmi les mesures réclamées : un entretien plus fréquent du matériel embarqué mesurant la vitesse de l'avion (les sondes Pitot) et une meilleure formation des pilotes pour affronter les situations de crise.

9 Les mesures de sécurité aérienne ont-elles été renforcées ? Airbus a rappelé à ses clients, le 5 juin, les procédures à suivre en cas de défaillance des indicateurs de vol. Mais en l'absence, pour l'heure, de certitudes sur les causes du crash, les autorités internationales en charge de la sécurité aérienne n'ont édité aucune recommandation particulière.

10 La catastrophe a-t-elle eu un impact économique sur Air France et Airbus ? Non. Contrairement aux actes terroristes, qui peuvent inciter le public à limiter ses déplacements, les catastrophes aériennes, elles, n'entraînent que très peu de désaffections, sauf à souffrir, pour la compagnie ou le transporteur, d'une réputation déjà très dégradée. Si inquiétant puisse-t-il être, le risque de catastrophe aérienne est intégré par les voyageurs. Un même fatalisme régit les relations entre un constructeur comme Airbus et ses clients transporteurs.

Le Parisien - 23 août 2009

19:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

JEUX - Les oeufs et les poules

800 poules pondent en moyenne 800 oeufs en 8 jours.

Combien d'oeufs pondent 400 poules en 4 jours?

02:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

JEUX - Charade

Mon premier est un article défini

Mon second est à la moitié du chemin

Mon troisième est une marque de bonbons

Mon quatrième est une figure de rhétorique destinée à orner un texte

Mon tout est une pièce de théâtre 

02:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Manger cacher - Qu'est-ce que la cacherout?

aliment cacher pastrami Yarden.jpg

http://www.123cacher.com/fr/manger-cacher/

 http://www.laicite-educateurs.org/IMG/pdf/cacherout.pdf

02:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

Le dirigeant de Greenpeace avoue que son organisation a faussé des données concernant le réchauffement climatique

Green Peace 21 aout 2009.jpg
Gerd Leipold

01:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)