Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2007

Ils ont payé les vacances de leur ami Nicolas!

PARIS (Reuters) - Deux riches familles ont payé la location d'une luxueuse propriété à Wolfeboro, dans l'état américain du New Hampshire, où Nicolas Sarközy, sa femme, leurs enfants et des amis ont passé leurs vacances.

Nicolas Sarkozy a appelé le journal vendredi, écrit Le Monde. "Il a expliqué que la villa où il a séjourné 'a été louée par nos amis, les Cromback et les Agostinelli qui nous ont invités à y séjourner avec nos enfants'", précise le quotidien.

Les locations dans cette cité huppée s'élèvent habituellement à plusieurs dizaines de milliers d'euros pour le temps passé par les Sarkozy, deux semaines. (Le Monde avance le chiffre de 44.000 euros pour la facture de location de l'ancienne résidence de l'ex-président de Microsoft, Mike App). Agnès Cromback est présidente du bijoutier Tiffany-France. Roberto Agostinelli est un ancien banquier d'affaires ayant travaillé un temps pour la banque Lazard, proche de l'ancien RPR. Mathilde Agostinelli, son épouse, est responsable de communication de Prada-France et aussi la belle-soeur de Pierre-Jérôme Hénin, porte-parole adjoint de l'Elysée, écrit Le Monde.

Qu'attendent-ils en retour, les Cromback et Agostinelli? Des appuis de l'Elysée pour leurs affaires?

13:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Sarközy "l'Américain" de retour en France

Le revoilà, bronzé au soleil des États-Unis et prêt à attaquer le marathon politique de la rentrée. Nicolas Sarkozy est en effet attendu, ce matin, à Paris, après quinze jours de vacances dans une luxueuse propriété de Wolfeboro (État du New Hampshire). Comme à l'aller, il rentre au pays sur un avion de ligne et il sera suivi d'un Falcon de l'armée de l'air qui transporte sa suite, soit une vingtaine de personnes.

 Une fois encore, la famille Sarkozy s'est installée sans complexes dans une vaste maison, louée 21 900 € par semaine, dans l'un des fiefs de la bonne société américaine, laissant entendre avec aplomb qu'il n'était qu'un cas ordinaire « parmi les 900 000 Français » qui viennent passer leurs vacances outre-Atlantique. Le Président n'a pas hésité à rencontrer un George Bush Jr en plein déclin. Il a fait un tabac dans la presse américaine, il a renoué les fils d'une relation très chahutée par la guerre en Irak. Pour l'occasion, il a même ressorti La Fayette du placard où le tiennent les historiens français. Autant d'attitudes et d'événements susceptibles d'agacer profondément la gauche française, mais aussi bon nombre de Français de droite agacés par l'hyperpuissance américaine.

Il reste qu'à quelques jours d'une rentrée qu'il a promise chargée, les Français ne le boudent pas. Ils seraient 64 % à l'approuver selon un sondage paru le 12 août. La polémique lancée par Le Canard Enchaîné sur le coût de son aller et retour, dans le Falcon de la république, pour les obsèques de l'archevêque de Paris (91 000 €) ne donne pas encore l'impression de vouloir prendre. Mais, attention, des manoeuvres autrement plus sérieuses que l'angine blanche de Cécilia vont bientôt commencer.

 

( Source: Jacques ROUIL- Ouest-France 18/O8)

12:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Du Viagra pour le pédophile!

Nouvelle révélation dans l'affaire "Francis Evrard".

Il aurait déclaré au médecin qu'il voulait avoir des relations sexuelles avec des femmes. Ce pédophile, âgé de 61 ans, a été arrêté mercredi soir à Roubaix avec une plaquette de Viagra entamée en sa possession. Une enquête est en cours pour déterminer si ce médicament contre l'impuissance masculine lui a été prescrit par un médecin de l'établissement pénitentiaire de Caen où il était détenu, comme il l'a affirmé aux policiers lors de sa garde à vue.

3df79b2e40c8c708632ec8f684214fe6.jpg

   
"Si cela est avéré, c'est totalement scandaleux quand on connaît le profil de cet homme", a déclaré l'avocat du père d'Enis, Me Emmanuel Riglaire. Il a jugé cette prescription médicale incompréhensible, alors qu'"aucune femme ne venait rendre visite en prison" à Francis Evrard et que ce dernier n'a "jamais bénéficié de parloir famille".

L'avocat a estimé qu'avec tous les éléments mis "bout à bout" (les médicaments retrouvés en sa possession dont des somnifères,vraisemblablement utilisés pour droguer l'enfant, le Viagra, des images pédophiles qui auraient été découvertes dans sa cellule): "on ne pouvait pas trouver pire organisation".
 
Vendredi soir, l'homme a été mis en examen et écroué vendredi soir pour "enlèvement et séquestration, viols et agressions sexuelles en récidive", selon le parquet de Lille. Francis Evrard a déjà été condamné en 1975 à 15 ans de réclusion criminelle pour des attentats à la pudeur sur mineurs, en 1985 à quatre ans de prison pour des faits identiques et en 1989 à 27 ans de réclusion, dont deux tiers de sûreté, pour des viols sur deux garçons mineurs. Il était sorti de prison le 2 juillet après avoir purgé sa peine.

Son dossier psychiatrique laissait prévoir une récidive. Lui-même se disait "malade, incapable de résister à ses pulsions".

11:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

17/08/2007

Christine Lagarde: tout va bien!

234b488411cd88a8eb65b0a46fbb6c65.jpg

PARIS - 17 août 2007-  "Les fondamentaux de l'économie française sont bons: le chômage baisse, l'inflation est totalement maîtrisée et on est sur des perspectives de croissance, si on s'en tient au moral des investisseurs et des ménages, qui devraient nous permettre d'avoir un bon troisième et quatrième trimestre", a expliqué ce matin Christine Lagarde.

"Circonscrire l'analyse au seul plan national serait une grossière erreur (...). Il faut bien entendu, dans un monde financiarisé global tel qu'il opère actuellement,* il faut avoir des instruments de mesure, de transparence et de régulation" au plan mondial", a-t-elle ajouté, saluant le rôle de la Banque centrale européenne au cours des dix derniers jours.

*Quel charabia!

Christine Lagarde est, on le sait, l'avocate de la mondialisation (Le Monde, 20 juin 2007). Et pour Rivarol, l'instrument de Big Brother.

La ministre des Finances est née le 1er janvier 1956 à Paris IXe. Mère de deux garçons, Pierre-Henri et Thomas Lagarde, elle n'a jamais donné aucune indication sur son mari. Il semble qu'elle soit divorcée, étant mariée désormais avec Eachram Gilmour, directeur d'une entreprise en Pologne, selon Le Figaro (12 octobre 1999), époux à propos duquel on ne sait strictement rien d'autre.

Le frère de Christine Lagarde est chanteur professionnel (soprano). Il s'appelle Lalouette du nom de leur père, Robert Lalouette, universitaire qui a enseigné aux Etats-Unis.

Diplômée de droit social et titulaire d'une maîtrise d'anglais, elle a échoué cependant à deux reprises au concours de  l'ENA, où elle s'était présentée sur les conseils de la socialiste Catherine Tasca, amie de la famille.

Partie pour les E.U. avec une bourse de l'American Field Service, elle débute comme attachée parlementaire du député républicain du Maine, Robert Cohen, homme extrêmement influent. On peut dire, au vu de sa biographie assez complexe (Faits et Documents n°239 -juillet 2007), qu'elle est plus "américaine" que française, bien qu'elle passe souvent ses week-ends dans le Pays de Caux, où elle possède une maison de famille, et dans le Lubéron.

La devise de son cabinet est: "Enrichissez-vous de vos différences" (Paul Valéry, dans un tout autre contexte...). Elle se dit"apolitique", mais avoue que son homme politique favori est Abraham Lincoln et ses maîtres à penser Golda Meir et Simone Veil.

Une femme d'affaires internationale, au carnet d'adresses bien rempli dont elle a fait amplement profiter Nicolas Sarközy. Elle a orchestré sa campagne présidentielle auprès des Américains... et elle en a été largement récompensée.

23:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

La vraie tanière du pédophile?

b8e8d8b44b1cfaf8d3200a1f83f30fe1.jpg

Francis Evrard, 61 ans, pédophile récidiviste et violeur supposé du petit Enis, 5 ans, pouvait-il, matériellement parlant, vivre et dormir dans cet entassement de meubles et d'objets hétéroclites? Le matelas de mousse jaune-orange est posé sur d'autres meubles de ce bric-à-brac compact, où un chat pourrait à peine se faufiler. Tout l'espace est occupé comme dans une sorte de garde-meubles... Ce box est-il un leurre pour dissimuler sa véritable adresse à la police? 

On ne se soucie pas, évidemment, du "confort" de cet ignoble individu, mais quand la police déclare qu'il vivait dans ce box-garage loué à Roubaix, et ce depuis quelque temps, on est en droit de se poser des questions lorsqu'on regarde attentivement cette photo. On y voit distinctement l'encadrement de la porte basculante qui délimite l'espace qui reste disponible.

C'est dans cet endroit que la police de Roubaix l'a retrouvé avec Enis, qui l'avait suivi avec confiance.

Le plan Alerte enlèvement, calqué sur le modèle américain, a parfaitement fonctionné. On s'en réjouit. La démonstration de son efficacité a été faite magistralement.

Fatida Dati veut étendre le plan Alerte enlèvement à toute l'Union européenne. Il serait temps!

 

23:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Promesses...

La mesure fiscale risque d'être effective rapidement pour ceux qui feront un prêt à partir de l'application de la loi, soit dans une quinzaine de jours, au maximum dans un mois.

Pour les autres, l'application de la mesure est moins évidente. Jeudi soir, le Conseil Constitutionnel a en effet invalidé la rétroactivité* de la mesure. Or, la promesse de Nicolas Sarkozy a toujours stipulé que ceux qui auraient contractés un prêt depuis moins de cinq ans seraient bénéficiaires.

Christine Lagarde tente de rassurer les nouveaux propriétaires... Vendredi matin, la ministre de l'Economie a confirmé la mise en place d'un "mécanisme" afin d'appliquer la déductibilité des intérêts d'emprunts immobiliers souscrits depuis l'élection de Nicolas Sarkozy. "Je crois que nous avons trouvé un mécanisme qui permette d'appliquer la déductibilité des intérêts d'emprunt aux emprunts souscrits depuis l'élection du président de la République", c'est-à-dire depuis le 6 mai 2007.Or, le projet de loi prévoyait un crédit d'impôt égal à 20% des intérêts des emprunts immobiliers payés au titre des cinq premières années de remboursement pour l'acquisition ou la construction d'un logement affecté à l'habitation principale, dans la limite de 7500 euros pour un couple (soit 1500 euros par an).

Il devait concerner tous les emprunts, y compris ceux déjà en cours.

Sarközy savait-il qu'il faisait là une promesse anticonstitutionnelle? N'avait-il pas consulté auparavant des juristes ou encore son amie Christine Lagarde? Il semble que non. Car l'essentiel était de promettre monts et merveilles fiscales sans aucune vergogne en vue de séduire les électeurs.

* La non-rétroactivité des lois est un principe de base du Droit.  

18:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

VIDEO Voyage en Iran

http://www.youtube.com/v/Qkkt7_dGW-s

00:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Pauvre Ingrid Bétancourt!

6660af5e0593759559919f372ed0d683.jpg

2000ème jour de captivité pour l'otage franco-colombienne des Farc (révolutionnaires marxistes). Si elle est encore vivante. Mais après cinq ans de silence, on tend à penser qu'elle est morte, tuée sans doute par ses ravisseurs, ou bien qu'elle s'est échappée dans la jungle sans possibilité de survie en milieu hostile. 

Aucune preuve de vie n'a été rapportée par les émissaires français envoyés en juin 2007 dans le territoire tenu par les guerilleros.

En France, au ministère des Affaires étrangères, on déclare qu'on ne peut pas négocier "avec un fantôme".

Il est exact qu'on n'a plus de nouvelles d'Ingrid Bétancourt depuis 2003. Le témoignage plus récent d'un ex-détenu n'est pas réellement crédible. 

Ses enfants, Mélanie et Lorenzo, ne veulent pas céder au désespoir: ils en appellent au président des Etats-Unis, seul capable, selon eux, d'exercer une pression décisive sur Bogota. Ils ont tout de même la terrible impression qu'on ne s'occupe plus véritablement du sort de leur mère. 

Nous partageons leur peine et leur chagrin. 

Il y a un mystère "Bétancourt", on le devine, aussi dense et inextricable que la jungle où elle espère peut-être encore sa libération. 

 

00:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

16/08/2007

Tout va bien!

2126a9816ffdf0d64a2cdcec0f91dd12.jpg
Nicolas Sarközy va-t-il entrer bientôt au "Bohemian Club" ?

23:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

3ème Festival Nordique

3ef6cf074808ee6a1ecf58fc5442ae74.jpg
En présence de plus de 500 patriotes venus de toute la Scandinavie, de Belgique, d’Allemagne et des États-Unis, s’est tenue la troisième édition du festival estival Nordiska Festivalen.

Le premier orateur a été le nationaliste indépendant Andreas Nilsson, qui a signalé dans son allocution l’importance que dans l’avenir les mouvements nationaux auront. Dan Errikson, qui l’a suivi, a condamné le nouvel esclavage auquel le système capitaliste a conduit la société, en la convertissant en troupeaux de consommateurs.

Le premier invité international fut Thomas Rackow, représentant les Junge Nationaldemokraten (jeunesses du NPD allemand), qui a parlé du travail réalisé par le NPD et les nationalistes libres dans son pays. Ensuite Emmanuel Brun d’Aubignosc fit part de son expérience en tant que membre de l’équipe d’animation du portail d’informations Altermedia.

Après les discours, ce fur le tour de la fête avec le groupe Prussian Blue des jumelles américaines Lynx et Lamb Gaede, et avec Frank Rennicke.

 

 

23:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Pèlerinage fatal

Selon le site du Nouvel Observateur, une pierre tombale s’est écroulée sur une touriste israélienne dans un cimetière juif à Saint-Pétersbourg, en Russie, entraînant de graves blessures qui ont causé la mort de la femme, a-t-on appris vendredi 10 août de source médicale.

“Tamara Kandel, âgée de 69 ans, a été amenée dans notre hôpital jeudi soir avec de graves blessures. Les médecins ont fait tout leur possible pour la sauver, mais elle est morte une heure plus tard”, a indiqué Lioudmila Semionova, responsable des services d’urgence de Saint-Pétersbourg.

Comble de l’ironie: la touriste, en visite dans le cimetière juif, tentait de réparer une pierre tombale qu’elle trouvait vétuste.

 

 

11:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

L'aide américaine à Israël

b88a3e680b595c0111f3029f1d23d1c2.jpg

Le memorandum concernant l'aide sécuritaire américaine à Israël doit être signé ce jeudi matin 16/08/07 à Jérusalem. En vertu de cet accord, les Etats-Unis verseront 30 milliards de dollars à lsraël sur 10 ans. A la demande d'Israël, cette aide est uniquement sécuritaire et non civile.  (Guysen.International.News)

L'appareil sécuritaire pourra convertir un quart de cette somme en shekels pour se doter de produits fabriqués dans le pays.

10:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Bruno Gollnisch

 

733e850a188d37736ce33a14cd9a42ce.jpg

 Bruno Gollnisch, 57 ans, vient d'être victime début août d'un grave accident cardiaque qui a nécessité une lourde intervention chirurgicale (quatre pontages). Il va mieux et se remet rapidement de cette opération.

Nous lui souhaitons un complet rétablissement pour qu'il puisse continuer à mener son combat d'homme libre et courageux pour la France et pour l'Europe des nations.

Bruno Gollnisch est député au Parlement européen et Délégué général du Front National.

09:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

NICHOLAS ROERICH (1874-1947)

3f0f67ed5135dc2a3ea41f4626e1b044.jpg
Hokusaï
6889b3dbbb243d47a1b64c1c9100a374.jpg
Montagne des cinq trésors (Les deux mondes)

01:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

La guerre contre l'Iran se précise

77ed41377c17911acda0a27d8a8421bf.gif

Les Etats-Unis ont l'intention d'inscrire les Gardiens de la révolution iraniens sur leur liste noire des organisations terroristes, mais la Maison Blanche a réfuté mercredi préparer une opération militaire face à l'un de ses plus grands défis internationaux.

"Une action militaire n'est pas envisagée", a dit une porte-parole de la Maison Blanche, Dana Perino, tout en rappelant les propos du président George W. Bush selon lesquels "aucun président ne doit jamais retirer cette option de la table".

L'armée idéologique iranienne, puissante composante du régime iranien, devrait prochainement rejoindre Al-Qaïda, le Hezbollah libanais, le Hamas palestinien et au total une quarantaine d'organisations étrangères sur la liste des organisations considérées comme terroristes par les Etats-Unis, a indiqué un responsable du gouvernement sous le couvert de l'anonymat.

Les Etats-Unis sanctionneraient de la sorte le soutien que les Gardiens de la révolution apportent selon eux aux rebelles en Irak, aux talibans en Afghanistan ou au Hamas et au Jihad islamique, contre Israël.

Les Gardiens de la révolution, l'élite des forces iraniennes, seraient la première structure militaire gouvernementale ostracisée par les Etats-Unis.

Ces derniers renforceraient ainsi la pression sur le régime islamique, leur bête noire dans la région.

L'administration Bush tirerait les conséquences de l'inefficacité des sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU pour obtenir que le régime iranien abandonne ses activités nucléaires les plus sensibles, et des difficultés de la communauté internationale à s'entendre aux Nations unies sur de nouvelles sanctions.


Mais en s'en prenant aux Gardiens de la révolution, le gouvernement américain signalerait qu'il est prêt à agir de manière unilatérale.

Selon des officiels américains cités par le New York Times, les Etats-Unis pourraient agir dès le mois d'août. Mais ils pourraient aussi mettre leur projet de côté si le Conseil de sécurité, après deux résolutions sanctionnant l'Iran, adoptait rapidement de nouvelles mesures.

Selon les Etats-Unis, l'Iran cherche à se doter de l'arme nucléaire, ce que réfute le régime iranien.

Infliger l'étiquette terroriste aux Gardiens de la révolution reviendrait principalement à interdire toute transaction financière ou commerciale avec eux.

Le gouvernement américain est déjà engagé dans une grande campagne internationale pour couper l'accès de l'Iran aux systèmes financiers.

Avec les Gardiens de la révolution, c'est non seulement une force militaire, mais aussi un acteur politique et économique primordial en Iran que frapperaient les Etats-Unis.

Le vice-président Dick Cheney passe pour l'un des "faucons" qui, au sein d'une administration divisée sur la question, poussent à envisager plus sérieusement une action militaire.

                                                                       
Nul doute que Nicolas Sarközy, qui est allé cet été rencontrer Georges Bush, ne s'opposera pas à une guerre contre l'Iran lors du vote au Conseil de sécurité de l'ONU. Et que la France participera militairement au conflit. Bush a trouvé en lui l'allié européen qui lui manquait. Mais Sarközy n'est-il pas un grand ami d'Israël? Peut-il refuser de s'engager pour la défense de l'Etat juif? Rappelons qu'Israël posséde l'arme nucléaire sur le site de Dimona.

Une mauvaise surprise pour ceux qui ont voté "Sarközy". Une guerre coûteuse aux conséquences imprévisibles et inquiétantes pour la France: notre économie est déjà mal en point, elle s'effondrera sous le poids de la guerre aux côtés des Alliés. A moins que des contreparties secrètes aient été négociés avec le président Bush?

( Photo: Drapeau de l'Iran depuis 1979)

00:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

15/08/2007

L'économie française en difficulté

C'est la mauvaise surprise de l'été : l'économie française a ralenti au deuxième trimestre. L'investissement des entreprises est au point mort et la consommation des ménages profite surtout aux importations. La rentrée s'annonce rude.

Pas d'état de grâce pour Nicolas Sarkozy. Au deuxième trimestre, notre produit intérieur brut (PIB) a nettement ralenti, pour ne progresser que de 0,3 % (contre + 0,5 % au premier trimestre). Ce score médiocre, même s'il est identique à celui de la zone euro, est une mauvaise nouvelle : les experts de l'Insee et ceux de la Banque de France avaient prévu une performance deux fois plus élevée (+ 0,6 %).

Voilà qui va en tout cas compliquer la tâche du gouvernement tant sur le plan de l'emploi que budgétaire. Pour 2007, Bercy tablait une croissance comprise entre 2,25 % et 2,5 %. « Illusoire », estiment désormais la plupart des économistes, qui parient désormais sur une timide croissance de l'ordre de 1,8 %, tout en relevant comme Nicolas Bouzou « qu'il n'y a pas eu d'effet Sarkozy sur les chefs d'entreprise ». Explications.

Pourquoi ce ralentissement ? Principalement en raison des déboires de notre commerce extérieur : 15 milliards d'euros de déficit cumulé au premier semestre 2007. Record battu ! Pour contrebalancer un pouvoir d'achat faible, les Français consomment de plus en plus de produits importés meilleur marché, alors que parallèlement les entreprises tricolores - à l'exception des géants du CAC 40 - peinent face à la compétition internationale. Au deuxième trimestre, nos importations ont ainsi progressé deux fois plus vite que nos exportations. Autre raison de ce coup de froid : la mauvaise santé de notre production industrielle (- 0,5 % en juin), toujours plombée par la crise des constructeurs automobiles. Troisième handicap enfin : la faiblesse structurelle de nos investissements. Au printemps, les chefs d'entreprise n'ont ainsi pas dépensé un sou de plus qu'un an avant. Pessimisme ? Attentisme ?

21:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Une Française de 96 ans assassinée à Saint-Ouen

 ede3d53de384efc80d10a5b3cc9e5377.jpg

Depuis lundi soir, la brigade criminelle enquête sur le meurtre de Jeanne Rolland. Cette habitante de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) est décédée après avoir été lardée de 52 coups de couteau, chez elle, en pleine journée.

Madame Rolland est morte. Jeanne, 96 ans et figure de son quartier, a été assassinée lundi en fin d'après-midi dans le petit studio qu'elle occupait seule à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). C'est sa petite-nièce qui a découvert son corps, allongé sur le lit, caché sous un tas de vêtements.

Les spécialistes de l'identité judiciaire ont passé une partie de la nuit sur place. Le corps de Jeanne Rolland a été frappé à 52 reprises à l'arme blanche. La victime présentait deux plaies mortelles de chaque côté de la gorge.

« Elle a vraisemblablement été torturée avant d'être tuée », glisse un proche de l'enquête, confiée à la brigade criminelle de la préfecture de police de Paris. Hormis près du lit, aucune trace de sang n'a été retrouvée dans le studio. Les lieux ont été fouillés et quelques valeurs dérobées. La police technique et scientifique a recueilli de nombreux prélèvements pour tenter d'identifier le meurtrier. L'arme du crime n'a pas été retrouvée, même si plusieurs couteaux ont été saisis pour être analysés.

« Pourquoi elle ? Pourquoi ainsi ? » Depuis lundi soir, Souad et Jacques ne cessent de se poser ces questions. Le couple vit depuis huit ans dans le petit deux-pièces du rez-de-chaussée qui fait face à celui de la victime. Jeanne Rolland, qu'ils surnommaient affectueusement « Mamie », était à la fois leur propriétaire et leur plus proche voisine, un petit bout de femme de 96 ans fragilisée sur qui chacun veillait. C'est Véronique, une autre résidente de l'immeuble, qui a fait la macabre découverte. « Je venais comme d'habitude voir si tout allait bien, avant qu'elle aille se coucher », raconte la jeune femme qui était également la petite-nièce de la défunte.


Véronique venait chaque jour s'occuper de sa grand-tante. Par sens de la famille mais aussi parce que « c'était devenu mon travail. Devenir son aide à domicile attitrée m'a permis de sortir du chômage ». « Depuis six ou huit mois, elle était devenue très dépendante, poursuit Véronique. Elle aurait dû partir dans une maison de retraite mais elle refusait catégoriquement. Elle voulait mourir chez elle... » Jeanne avait « son caractère trempé », sourient les voisins, « un peu râleuse mais avec un bon coeur ». Il était à peine 20 heures lorsque Véronique est descendue frapper chez Souad et Jacques, les voisins du rez-de-chaussée. Elle ne voulait pas entrer seule dans l'appartement de Jeanne, qu'elle venait de trouver « tout chamboulé ». Affolée, elle est donc allée chercher de l'aide. « La cuisine était sens dessus-dessous, décrit Jacques à son tour. Le rideau était fermé alors qu'elle ne le baissait jamais. C'était comme si quelqu'un avait voulu plonger l'appartement dans le noir. On a senti qu'il s'était passé quelque chose de grave, mais on ne l'a pas trouvée tout de suite : en regardant dans la chambre, on a vu un tas de linge sur le lit, elle n'était pas là. »

« J'ai même cru qu'on l'avait kidnappée, reprend Véronique. Et puis on l'a vue. Son bras dépassait du tas de linge. » « On n'a pas cherché à en voir plus, explique Jacques, on a surtout appelé la police ! »

Deux heures plus tôt en tout cas, Jeanne était vivante. « Je l'ai vue en partant travailler à 16 h 45, explique Souad, femme de ménage aux horaires décalés. Elle allait bien, elle était à sa fenêtre, je lui ai même conseillé de fermer. Elle était trop confiante... »

96ed7fcbaa697c016df3933a319d959c.jpg

"De l'argent aurait été volé" selon la brigade criminelle.

Que dire devant une telle horreur? Sinon qu'on devrait rétablir la peine de mort.

Jusuqu'à quand va-t-on laisser assassiner les vieilles dames de France?

12:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

VIDEO La fin probable du monde - Guerre nucléaire

http://www.youtube.com/v/ORVYz-4zGYo

00:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

VIDEO "The Bohemian Club"

http://www.youtube.com/v/pRjKyUYKfG4

00:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

14/08/2007

Quatre jeunes violent une étudiante dans un train

MONTEREAU (Seine et Marne). Quatre auteurs d'un viol commis dans un train ont été interpellés dimanche 12/08/07 quelques minutes après les faits.

La scène se passe dans le train Sens-Paris, entre Joigny et Saint-Julien-du-Sault. Le groupe de jeunes, deux garçons et deux filles, prend à parti une étudiante de 19 ans qui rentre chez elle. L'un d'eux l'oblige à une fellation tandis que les autres l'y contraignent. Prévenus rapidement, les gendarmes appellent le commissariat de Montereau qui intervient dans le train lors de l'arrêt en gare de Montereau, à 22h30.

Les quatre jeunes sont âgés de 15 à 19 ans et habitent dans l'Yonne. Ils devraient être présentés aujourd'hui au Parquet.

Aucun autre détail n'est donné par Le Parisien (petit article en bas de page 12, mardi 14/08/07).

17:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)