Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2015

Ni Lampedusa, ni Bruxelles, être Européen!

"Ni Lampedusa, ni Bruxelles, être Européen !" from Institut ILIADE on Vimeo.

04:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Attentats : Salah Abdeslam avait acheté des détonateurs dans le Val-d’Oise (Màj)

 

13h12

29/11/2015

L’homme le plus recherché d’Europe pourrait avoir été présent en région parisiennes plusieurs semaines avant les attentats. Salah Abdeslam aurait acheté des détonateurs électriques à une société pyrotechnique du Val-d’Oise. Le gérant de cette société aurait témoigné auprès des enquêteurs après la diffusion de l’appel à témoins.

 

 

28/11/2015

Une information confirmée par plusieurs sources proches du dossier. Abdeslam s’est renseigné sur l’efficacité de ces détonateurs et en a acheté une dizaine.

 

C’est le gérant de cette société qui a alerté les services de sécurité après les attentats lorsque sa photo et son nom ont été diffusés. Il s’est alors rappelé de cet homme dont le comportement l’avait intrigué, notamment son insistance sur la fiabilité de ce dispositif. Pour preuve de son identité, Salah Abdeslam, qui n’était pas recherché en France à l’époque, a laissé son permis de conduire chez l’artificier.

Source

03:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Châtellerault (86) : «L’Islam, c’est la paix, l’amour, le vivre ensemble, la tolérance…»


VIDEO. Châtellerault: en réaction aux attentats... par lanouvellerepublique

 

14h21

Un réaction aux attentats de Paris, la mosquée historique de la ville a ouvert ses portes à tous hier. Une grande première.

Dans la Vienne, Mohammed Henni-Chebra, président de la mosquée châtelleraudaise Essalam (paix), a été un des premiers responsables de la communauté musulmane à dénoncer les attentats de Paris. Et il l’affirme : « Nous ne sommes pas comme ces terroristes. L’Islam, c’est la paix, l’amour, le vivre ensemble, la tolérance… ».

 

[...] Dès l’ouverture, des non-musulmans sont venus se mêler aux fidèles restés après la prière. [...] A l’image de Laurent Lemaçon, venu avec sa fille et ses deux beaux-enfants [...]

Après quelques discussions informelles, Mohammed Henni-Chebra a cité les textes sacrés de l’Islam. Des textes à travers lesquels il souhaitait adresser trois messages. « Le premier, il est pour ces terroristes, pour leur dire qu’ils n’ont pas réussi à semer la peur. Le deuxième, il est pour les Français de confession musulmane, pour leur dire qu’il est temps de se montrer, de dire qu’ils ne sont pas d’accord avec ce qui se passe. Le troisième, il est pour les Français non musulmans, pour leur dire qu’ils fassent attention aux amalgames. Un homme qui porte une barbe n’est pas un terroriste. Le voile d’une femme ne veut pas dire qu’elle est dangereuse et soumise. L’habit ne fait pas le moine. » Un discours qui a visiblement été apprécié dans la salle. [...]

Source

 

02:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Cop21 : des manifestants arrachent le drapeau français place de la République. Màj : le mémorial saccagé

02:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Un nouveau "tranquillisant" !

sans-titre.png cepasalislam.png

02:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Marine Le Pen en meeting en Corse (Ajaccio 28 novembre 2015)

02:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

L'UE versera 3 mds EUR à la Turquie

1018873617.jpg

 

 
URL courte
Crise migratoire (301)
5590835180

Les dirigeants européens et turcs se sont mis d'accord dimanche, lors du sommet Europe-Turquie à Bruxelles, pour verser 3 milliards d'euros à la Turquie afin de l'aider à accueillir les réfugiés syriens.

 

Les dirigeants européens des 28 pays membres de l'Union européenne ont reçu à Bruxelles le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu pour discuter du règlement de la crise migratoire. La Turquie s'engage à contenir le flux des réfugiés arrivant en Europe du Proche-Orient, via la Turquie, en échange de contreparties financières et politiques.

 

Ainsi, à l'issue du sommet Europe-Turquie à Bruxelles, dirigeants européens et turcs ont convenu d'ouvrir le chapitre 17 des négociations sur l'adhésion de la Turquie à l'UE à la mi-décembre, selon le projet de conclusions du sommet.

Le texte précise que d'autres chapitres seront préparés pour être discutés au premier trimestre de 2016.

Selon le texte, l'UE est prête à assouplir les conditions d'obtention de visas aux citoyens turcs d'ici octobre 2016, si Ankara répond aux critères de la feuille de route.

En échange de l'aide aux Européens dans la gestion de la crise des migrants, la Turquie recevra une somme initiale de trois milliards de dollars. Ce montant pourra être bonifié ultérieurement en fonction de l'évolution de la situation.

 

L'accord prévoit que "les deux parties vont, comme convenu et avec effet immédiat, coopérer activement sur les migrants ne nécessitant pas une protection internationale, pour entraver les entrées en Turquie et dans l'UE, assurer la mise en œuvre des dispositions bilatérales de réadmission et renvoyer rapidement les migrants qui ne nécessitent pas une protection internationale vers leurs pays d'origine".

Après les révélations concernant l'achat par la Turquie du pétrole de Daech et les scandales dévoilant le lien de la famille du président turc Recep Tayyip Erdogan avec le groupe terroriste, les médias du monde entier se demandent si les milliards des contribuables européens seront bien destinés aux besoins des refugiés.

 

Le 18 octobre, la chancelière allemande Angela Merkel s'était déjà rendue à Istanbul, où elle s'est entretenue sur la crise migratoire avec Recep Tayyip Erdogan et Ahmet Davutoglu. Mme Merkel a surtout souligné le rôle clé de la Turquie dans le règlement de la crise migratoire.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151129/10198977...

00:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

29/11/2015

Sondage : le FN enregistre une forte poussée aux régionales

XVM0cb91858-966f-11e5-97f4-6b452e511ca9.jpg

 

 

En Paca, la liste menées par Marion Maréchal-Le Pen fait elle aussi carton plein avec 42% (+6 points) d'intentions de vote.

L'institut BVA a mené pour la presse quotidienne régionale une enquête dans les 12 régions métropolitaines. Le FN serait en mesure de remporter plusieurs régions sans que la mobilisation citoyenne attendue ne se produise réellement.

 
 
 
 

À juste une semaine des élections régionales, rien ne semble encore joué. Au vu des douze sondages réalisés par BVA pour la presse quotidienne régionale, dans les douze régions métropolitaines. Les cartes ont été rebattues après les attentats qui ont ensanglanté Paris le 13 novembre. Une nouvelle donne essentiellement due à la poussée du Front national dans toutes les régions. Aucune ne fait même exception à la règle avec même des pics au premier tour dans les Pays de la Loire avec +7 points, 6 en Paca et Bourgogne-Franche-Comté et Nord-Pas-de-Calais-Picardie, 5,5 en Auvergne-Rhône-Alpes et en Paca, et même 4 points en Bretagne, une région pourtant traditionnellement peu favorable au FN.

Au second tour, les progressions sont aussi impressionnantes. Conséquence directe de cette poussée: le parti de Marine Le Pen serait en passe de remporter trois régions: Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Provence-Alpes-Côte-d'Azur et Bourgogne-Franche-Comté). Et il est bien placé dans deux autres: Normandie et Languedoc-Roussillon- Midi-Pyrénées.

En Paca, Marion Maréchal-Le Pen arriverait en tête

Dans le Grand Nord, Marine Le Pen fait la course en tête avec 42% au premier tour contre 24% pour Xavier Bertrand (LR-UDI) et seulement 17% pour le PS. Au second, la présidente du FN caracolerait en tête avec 44% des suffrages contre 30% pour Bertrand et 26% pour le PS.

En Paca, la liste menées par Marion Maréchal-Le Pen fait elle aussi carton plein avec 42% (+6 points) d'intentions de vote, quand Christian Estrosi en recueillerait 28% (-4) et le PS 16%. Au second tour, le FN serait largement vainqueur avec 43% (+6), la droite et le centre 32% (-4) et le PS 25 % (-2). Des scores qui une nouvelle fois vont relancer le débat sur le maintien de la liste PS au second tour dans ces deux régions.

En Normandie, le PS pourrait remporter la région

En Bourgogne-Franche-Comté, la droite est en recul au premier tour avec 27% (-4) d'intentions de vote contre 32% (+6) au FN et 20% au PS (+1). Le second tour est encore plus incertain avec une égalité parfaite pour la droite (-1) et le FN (+5) à 35%.

Une région crée la surprise: la Normandie. Hervé Morin à la tête d'une liste centre et droite (31%, -1point) devance très légèrement au premier tour la liste FN (30% +3) et plus largement le PS 21% (-2). Pour autant, au second tour, rien n'est joué et c'est le PS qui remporterait la région d'une très courte avance avec 34% contre 33 % à la droite et au FN.

Incertitude en Auvergne-Rhône-Alpes

La droite reste dominante en Pays-de-la-Loire où elle l'emporterait au second tour avec 42% (-3) contre 34 % à la gauche (-2) et le FN 24 % (+6). Situation identique dans le Centre où la liste LR-UDI raflerait la région au second tour avec 39% (-1) contre 31% (+4) au FN et 30 % (-3) au PS. En Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine, la droite parviendrait à contenir l'avancée du FN en remportant la région avec 39% au second tour contre 35% pour le FN de Florian Philippot et 26% pour la gauche.

En Auvergne-Rhône-Alpes, le recul de la liste de droite et du Centre de Laurent Wauquiez 32% (-3) et l'avance du FN 27% (+5,5) au premier tour rend le second très incertain avec une égalité entre la liste de gauche de Jean-Jack Queyranne 36% (-1) et celle de Laurent Wauquiez 36% (-4). Le FN arrivant 3e avec 28% (+5).

Pécresse en tête en Île-de-France

La gauche ne bénéficie pas pour autant d'un sursaut de la mobilisation citoyenne. La gauche perd même du terrain en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes où la liste d'Alain Rousset enregistre une chute brutale de 10 points à 26% alors que celle de droite et du centre de Virginie Calmels progresse de 2 points à 32%, ravissant ainsi à la gauche la première place au premier tour. Au second, la gauche reste en tête d'une courte tête: 39% contre 37% mais là aussi avec une chute de 7 points pour Alain Rousset.

En Île-de-France, la liste de Valérie Pécresse est en mesure de remporter la région avec 33% au premier tour contre 23% pour Claude Bartolone (PS) talonné par le FN avec 22% d'intentions de vote. Au second tour, la droite accroit son avance avec 41% contre 36% à la gauche et 23% au FN.

En Bretagne, la gauche pourrait l'emporter

Heureusement pour la gauche, il reste la Bretagne et son emblématique tête de liste Jean-Yves Le Drian qui voit le PS prendre la tête au premier tour avec 29% (+3) à égalité avec Marc Le Fur (-1). Au second, Le Drian malgré une chute de 4 points reste en tête avec 42% contre 35 % à Le Fur (-1) et 23 % (+5) pour le FN.

Au sortir de cette séquence, l'issue du scrutin est beaucoup plus incertaine qu'il y a quelques mois aussi bien pour la gauche que pour la droite qui aurait pu s'attendre à de plus larges et surtout plus nombreuses victoires. Reste donc une semaine de véritable campagne avant le premier tour pour voir si les dynamiques électorales encore inachevées s'enclenchent véritablement.

LE FIGARO

20:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

COP21 : 208 interpellations après des heurts place de la République

http://www.leparisien.fr/paris-75/video-cop21-tensions-en...

+ IMAGES ET VIDEOS

20:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Christian Estrosi donne à la Tsédaka

Capture.PNG  Estrosi  tsékada.PNG

Qu'est-ce que la Tsédaka? https://fr.wikipedia.org/wiki/Tsedaka

 

19:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

VIDEO - 42 000 chômeurs de plus rien qu’en octobre, Myriam El Khomri appelle à la « prudence » (sic)

http://www.ndf.fr/nos-breves/27-11-2015/42-000-chomeurs-d...

03:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Fonds de 10 milliards d’euros pour les migrants : Michel Sapin n’était pas au courant

4myWyZr.jpg

 

16h44

Interrogé sur le fonds de 10 milliards d’euros pour les réfugiés proposé par Emmanuel Macron et Sigmar Gabriel, le ministre des Finances a reconnu ne pas être au courant et en a profité pour recadrer son collègue de l’Économie.

 

C’est ce qui s’appelle une gentille remise en place. On est, en tout cas, loin des accolades que se donnent les deux patrons de Bercy sous l’œil des caméras, comme preuve de leur complicité.
Ce jeudi, interrogé sur RMC sur le fonds de 10 milliards d’euros proposé par le ministre de l’Économie Emmanuel Macron et son homologue allemand Sigmar Gabriel, le ministre des Finances, Michel Sapin, a tout simplement répondu qu’il ne savait pas de quoi il s’agissait! «Vous leur demanderez à eux», a-t-il lâché, se disant bien incapable d’expliquer cette initiative…
Cette idée commune, Emmanuel Macron et Sigmar Gabriel l’avaient proposée à François Hollande et Angela Merkel, dans un courrier rendu public deux jours avant. Un procédé qui en avait d’ailleurs déjà surpris quelques-uns, l’usage voulant qu’on ne dévoile ce genre de dispositif qu’une fois son principe décidé et tranché. Dans leur lettre, ils estiment que ce fonds doit renforcer la dynamique franco-allemande dans trois domaines: le contrôle des frontières extérieures, la sécurité (partage de renseignements, coopération policière) et la gestion de l’arrivée des réfugiés.
«Je pense que, dans une période comme celle que nous connaissons, les initiatives individuelles, aussi intelligentes soient-elles, on doit les laisser de côté. Les Français veulent un gouvernement cohérent, qui parle d’une seule voix», a lancé Michel Sapin à l’adresse de son jeune collègue. Ambiance…

Le Figaro

 

Merci à Stormisbrewing

 

02:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Migrants : la Macédoine construit une clôture à sa frontière grecque, la police se fait caillasser

 

0h19

Affrontements entre la police macédonienne et des migrants à la frontière avec la Grèce après que l’armée macédonienne a commencé à construire une clôture pour contrôler le flux des migrants.

Quatre policiers macédoniens ont été légèrement blessés par des pierres lancées par des migrants, samedi 28 novembre.


 

La longueur de cette clôture n’est pas encore connue, mais un photographe de l’AFP a indiqué que l’armée utilisait des équipements lourds pour ériger cette barrière de 2,5 mètres de haut des deux côtés d’un passage illégal, près de la ville frontalière de Gevgelija.

Dans un communiqué publié à la suite des attentats du 13 novembre à Paris, la Macédoine avait affirmé que l’armée envisageait la construction d’une barrière pour contrôler l’afflux de migrants, sans fermer la frontière. Deux des auteurs des attentats de Paris s’étaient en effet mêlés à la masse des réfugiés syriens arrivés en Europe. (…)

Le Monde

02:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Roissy : «Allah Akbar» tagué sur la trappe à carburant d’un avion (Màj : plusieurs autres cas ces derniers mois)

13h27

Un « petit nombre » de graffitis en arabe a été constaté en France sur des avions de la compagnie « dans les deux dernières semaines », a indiqué à l’AFP Easyjet, sans préciser la signification de ces inscriptions ni les aéroports concernés. [...] Un cas concerne l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Le 24 novembre, l’inscription « Allah Akbar » a été retrouvée sur la trappe à carburant de l’appareil, arrivé la veille de Budapest, a affirmé une source aéroportuaire. Elle a été effacée avant que les passagers embarquent.

Une autre inscription en arabe a été constatée le 22 novembre sur la trappe d’accès à la soute à bagages d’un autre appareil d’Easyjet, à Lyon, selon une source policière. L’avion provenait de Marrakech et rien n’indique que l’inscription ait été effectuée à Lyon [...]

La société espagnole Vueling a également été victime de ce type de dégradations: le 19 novembre, deux inscriptions en arabe ont été découvertes sur un appareil à Lyon [...]

Selon une source prochaine du dossier, ces graffitis ne sont « pas un phénomène lié aux attentats » du 13 novembre qui ont ensanglanté Paris et Saint-Denis. « Cela fait plusieurs mois que de temps en temps ça arrive, y compris sur d’autres compagnies », a-t-elle indiqué. [...]

Source


Des graffitis arabes ont été retrouvés sur les réservoirs de carburant d’avions EeasyJet dans des aéroports français.

An_easyJet_aircraf_3512613b.jpg

 

Une enquête est menée suite à la découverte d’inscriptions qui ont été écrites sur quatre avions en France. Les aéroports ne peuvent pas être identifiés pour des raisons de sécurité. [...]

Les graffitis ont été trouvés moins de deux semaines après les attaques terroristes qui ont fait 130 morts dans la capitale du pays.

Philip Baum, rédacteur en chef de la sécurité de l’aviation internationale, a déclaré au Sun: «Les graffitis en eux-même ne feront de mal à personne Mais que quelqu’un puisse placer des objets  interdits à proximité de réservoirs de carburant est une préoccupation, bien sûr». «Nous savons qu’il y a des gens qui travaillent dans les zones règlementées des aéroports et qui ont des sympathies extrémistes».

Source (Traduction FDS)

Merci à hefbe2

02:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Enterrement d’un Marine russe mort en tentant de sauver les pilotes du jet abattu par la Turquie

 

27/11 17:30 CET

Des centaines de personnes ont assisté à l’enterrement ce vendredi d’un soldat russe mort alors qu’il tentait de secourir l’un des deux pilotes de l’avion russe abattu par la Turquie mardi.

Alexandre Pozynich se trouvait à bord de l’un des deux hélicoptères partis à la rescousse des deux militaires en détresse sur le sol syrien.

Son appareil, atteint par un missile tiré par des militants syriens, peut-être turkmènes, a dû faire un atterrissage d’urgence auquel n’a pas survécu le jeune Marine. Ses collègues ont été blessés dans l’incident.

Il a été enterré dans sa ville natale de Novocherkassk, dans le sud de la Russie.

euronews

00:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

28/11/2015

Belgique : Mohamed Abdeslam a menti sur son passé judiciaire

5321345_5301557-capture-mohamed-abdeslam-545x460-autocrop_545x460_autocrop.jpg

 

Ronan Tésorière (@RonTesoriere) | 28 Nov. 2015, 13h11 | MAJ : 28 Nov. 2015, 14h31

 
réagir
63
 
ILLUSTRATION.  Mohamed Abdeslam a exhorté à plusieurs reprises son frère Salah à se rendre. Ce dernier, activement recherché, est suspecté d'avoir participé aux attentats de Paris et Saint-Denis. Capture d'écran RTBF

Dans la fratrie Abdeslam, Mohamed est celui qui n'est pas inquiété par la police, car il avait un alibi le soir des attentats qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis.

 
 

Le frère de Salah Abdeslam, recherché par toutes les polices pour son implication dans les attaques, et de Brahim Abdeslam, kamikaze qui s'est fait exploser boulevard Voltaire, s'était exprimé dès le lundi 15 novembre, sur le perron du domicile familial, à Molenbeek (Belgique). Il affirmait qu'il n'avait rien à voir avec les attaques parisiennes et qu'il ne savait pas où se trouvait son frère en cavale. Mais ce samedi, les médias belges font état d'un passé judiciaire qui sème le doute sur le profil du jeune homme. 

Après sa garde à vue, Mohamed Abdeslam s'était vigoureusement défendu. «J’étais accusé d’actes terroristes (…) mais en aucun cas je n’ai été lié de près ou de loin à une intervention à Paris. Je suis employé communal depuis dix ans, je n’ai jamais eu de problème avec qui que ce soit. Les gens de la commune savent de quoi je suis capable et de quoi je ne suis pas capable. Je n’ai jamais eu d’ennuis avec la justice. J’avais un alibi.(...) Nous sommes une famille ouverte qui n’a jamais eu de problème avec la justice. Mes parents sont sous le choc de la tragédie. Mes deux frères sont normaux, je n’ai jamais rien remarqué», avait-il déclaré



«Grosse erreur de jeunesse»

Le problème est qu'il a menti. Car il a déjà eu affaire à la justice de son pays. Selon plusieurs médias belges, en 2005, quelques ambulanciers avaient été suspectés de détrousser les défunts lors des transferts vers la morgue ou le funérarium. Le plus souvent, il s'agissait de dépouilles mortelles de personnes âgées. Quatorze braquage post-mortem ont ainsi été recensés. 


En 2010, sept personnes ont été renvoyées devant le tribunal correctionnel dans cette affaire dite des «ambulanciers charognards». Parmi elles, Mohamed Abdeslam, alors âgé de 18 ans, sera condamné par défaut à une peine de deux ans de prison avec sursis. Nathalie Gallant, son avocate, a réagi auprès du journal La Dernière Heure, indiquant que son « client a été jugé par défaut. Il a encore la possibilité de faire opposition et reste donc présumé innocent. De plus, les faits remontent à plus de dix ans.»

Mohamed Abdeslam a tenté d'éteindre l'incendie auprès de la RTBF, le groupe audiovisuel public belge. Le jeune homme, qui s'exprime très bien face aux caméras, a évoqué une époque où il «ne réfléchissait pas trop». «C'est une affaire qui date de plus de 11 ans et des faits commis à l'âge de 18 ans. J'étais encore un jeune garçon immature et pas très responsable», se défend-il, parlant d'une «grosse erreur de jeunesse». 

Le frère de Salah et Brahim Abdeslam prétend ne plus avoir jamais fait parler de lui sur le plan judiciaire et veut éviter les amalgames. «On parle d'affaires très graves, d'attentats, de 130 personnes qui ont été massacrées à Paris, on parle de mon frère (Salah) qui est toujours en fuite et dont on a aucune nouvelle», a-t-il précisé. 

«Ce serait quand même étonnant qu'il ait pu rejoindre la Syrie avec tout ce qu'on entend aujourd'hui, avec sa tête affichée à toutes les frontières», a ajouté Mohamed à propos de la fuite de son frère. Dans ces propos recueillis par la RTBF, il n'exclut donc pas que Salah soit resté «dans sa zone de confort»... C'est-à-dire en Belgique. 

LE PARISIEN

Ecoeurant...

 

 

23:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Florian Philippot reçoit Marine Le Pen à Hayange

20:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Grand meeting à Nice de Marine Le Pen et de Marion Maréchal-Le Pen

 

20:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Vladimir Poutine refuse de rencontrer Erdogan lors de la COP21

 

 

28/11/2015 – MONDE (NOVOpress)
La tentions reste maximale entre la Turquie et la Russie. Vladimir Poutine a refusé de rencontrer son homologue turc en marge du sommet COP21 et durcit les sanctions économique à l’encontre d’Ankara. Il réitère ses accusation de complicité entre la Turquie et l’Etat Islamique, notamment par l’achat de pétrole. Bref, conscient que la Russie est devenue incontournable dans le jeu syrien, Poutine ne se prive pas de dire que le roi est nu… 

20:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Immigration: et pendant ce temps la Grande invasion continue...

http://fr.novopress.info/195517/immigration-et-pendant-ce...

Contrairement à ce qu'ont pu annoncer certains merdiats...

20:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)