Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2010

Des nouvelles de Mgr Richard Williamson

williamson-richard.jpg

Flash-Info sur l’affaire de l’évêque Richard Williamson, 7 décembre 2009 – Le ministère public allemand a exclu toute possibilité de pré-procès, autrement dit d’un accord pris hors tribunal dans l’affaire de l’évêque catholique Richard Williamson pour ses déclarations prétendument “négationnistes” filmées en Allemagne en 2008 et diffusées à la télévision suédoise au début de l’année.

La date du procès est envisagée pour fin février ou début mars 2010.

La juge chargée de l’affaire, une femme de 28 ans, souhaite que Mgr Williamson comparaisse en personne au procès pour qu’il puisse “expliquer quelles ont été les raisons qui l’ont poussé à faire ses déclarations à la télévision suédoise”. Elle “souhaite juger personnellement de ses réponses”. Mgr Williamson, originaire de Grande-Bretagne, réside actuellement à Londres après avoir été renvoyé de son poste de recteur de son séminaire en Argentine. Il a ensuite été chassé de ce pays par le gouvernement sous la pression de groupes sionistes.

Blog Les Intransigeants - 02.01.10

23:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

VIDEO Les "gueules cassées" de la guerre en Afghanistan

http://videos.tf1.fr/jt-13h/les-gueules-cassees-de-la-gue...

La guerre en Afghanistan depuis 8 ans a fait près d'un millier de morts dans l'Armée américaine, mais aussi des milliers de blessés, dont certains ont été surnommés "les gueules cassées".

23:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

La caque sent toujours le hareng

genevieve-de-fontenay-et-kelly-bochenko-4144132kbdkh_1379.jpg
(Cliquez sur la photo pour l'agrandir)
Geneviève de Fontenay ne décolère pas. La présidente du Comité  Miss France se déchaîne dans une interview publiée samedi par le quotidien suisse Le Matin contre Miss Paris 2009, Kelly Bochenko, une semaine après l'avoir destituée de son titre à la suite de la parution de "photos licencieuses".

"C'est quand même elle qui a écarté les cuisses ! Bon, on ne va pas s'apitoyer sur son sort", lance Geneviève de Fontenay en stigmatisant "ce scandale avec Miss Paris, qui est le reflet de la société dans laquelle on vit". "Les devantures de kiosques regorgent de filles à poil, de seins à l'air",  s'indigne la présidente du Comité Miss France qui ne trouve aucune excuse à Miss Paris, qui dit avoir été trahie par un ancien amant qui a vendu des clichés à caractère strictement privé.
 
Miss France me permet "d'oublier la mort"
 
"Moi, avec mes 77 ans, j'ai passé un quart de siècle avec Louis de Fontenay, jamais il ne m'a demandé d'écarter les cuisses pour me photographier. C'est un manque de dignité, un manque de respect de soi-même. Ce n'est pas de l'amour, ça!", tempête Geneviève de Fontenay. La présidente du Comité Miss France repousse enfin avec horreur l'idée de prendre sa retraite : "c'est un pied dans la tombe. Tant que j'aurai la santé, je continuerai". "Miss France, cela me permet d'oublier la mort, qu'un jour on ne sera plus rien du tout", explique-t-elle au quotidien suisse.

Les photos litigieuses, publiées par le magazine Entrevue, montrent Mlle Bochenko en petite tenue, dans des postures à connotation sexuelle très explicite. Dans un communiqué, Me Laurent-Franck Liénard, conseil de Kelly Bochenko, précise que le magazine Entrevue a procédé à la publication malgré une mise en demeure de ne pas le faire. La jeune femme a indiqué avoir engagé des poursuites contre la diffusion des photos et contre la personne qui a procédé à leur vente.

TF1 News le 02 janvier 2010 

Le nom « de Fontenay » est un pseudonyme qui aurait été adopté par Louis Poirot, son compagnon et le père de ses enfants, durant la Résistance. Cette appartenance à la Résistance a cependant été nombre de fois contestée et n'a, pour l'instant, jamais été avérée. Son fils, Xavier Poirot, a été déclaré à sa naissance en 1961, sous le patronyme de « Poirot de Fontenay ».

Toutefois, par la suite, à la demande du Procureur de la République de Nanterre, les actes de naissance et de mariage de Xavier Poirot, ainsi que les actes de naissance de ses filles, ont été rectifiés pour que leur état civil reste Poirot, sans la particule ni le pseudonyme. Cette décision a été confirmée par les arrêts successifs de la Cour d'appel de Versailles le 24 octobre 2004, puis de la Cour de cassation le 11 juillet 2006[5].

Xavier Poirot peut donc continuer à se faire appeler de Fontenay, de même que sa mère Geneviève Mulmann. Toutefois, ce simple pseudonyme n'apparaît plus sur ses actes d'état civil. (Wikipédia)

20:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Le B'naï B'rith contre la béatification de Pie XII a lancé une pétition

Pie XII camail rouge téléphone.jpg
L'organisation juive B'nai B'rith a annoncé lundi avoir lancé une pétition contre la décision de l'Eglise catholique de béatifier Pie XII qui a, selon elle, "laissé s'accomplir les crimes nazis". La pétition lancée dimanche avait recueilli un millier de signatures lundi en fin de journée sur le site contrelabeatificationdepiexii.bbpetition.org.

 
"Nous ne pouvons voir dans ce projet de béatification qu'une approbation implicite du comportement de Pie XII à l'égard des bourreaux des Juifs à l'époque de la barbarie nazie", dénonce l'organisation dans un communiqué.
 
Silence et passivité complices
"Il est avéré historiquement qu'à l'époque dramatique où le peuple juif subissait la barbarie nazie, Pie XII, autorité suprême de la chrétienté a, par son silence et sa passivité à l'égard de ce drame, implicitement mais en pleine conscience laisser s'accomplir les crimes nazis", accuse-t-elle.
 
Benoît XVI a signé le 19 décembre un décret reconnaissant les "vertus héroïques" de Pie XII, le proclamant "vénérable", dernière étape avant la béatification, suscitant de nombreuses protestations des communautés juives dans le monde. (belga/th)
 7sur7 - 28/12/09

19:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

VIDEO Les élèves finlandais sont les meilleurs du monde

http://www.dailymotion.com/video/xbogjh_les-finlandais-pa...

Xavier Darcos, alors ministre de l’ Éducation nationale, a déclaré en 2007 :

« Que l'on arrête de comparer les résultats des enfants français à ceux de la Finlande ! C'est un pays très différent du nôtre, petit, quasiment sans immigration »

Quel aveu!

19:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Le demandeur d'asile pakistanais était le meurtrier d'une jeune Allemande

CALAIS (NOVOPress) - Elle avait 18 ans, elle s’appelait Susanna et son corps a été retrouvé sans vie le 16 décembre dans une chambre de Dresde (Allemagne). Son meurtrier présumé a été arrêté jeudi 31 décembre à Calais (Pas-de-Calais) par des policiers français.

Syed Asif Raza, un demandeur d’asile pakistanais âgé de 32 ans, avait fui l’Allemagne pour essayer d’échapper à la police qui souhaitait l’interroger pour le meurtre de la jeune étudiante. C’est grâce à la localisation du téléphone portable du meurtrier présumé que les enquêteurs français ont fini par attraper celui qui se faisait appeler « Jimmy ».

Susanna était élève au lycée St. Benno de Dresde. Dans un faire-part affiché sur le site du lycée, « Nous portons le deuil de Susanna », ses professeurs et camarades de classe écrivent : « Avec elle nous croyons en Dieu, dont l’amour est plus fort que sa mort incompréhensible. »

NOVOPRESS - 02.01.10

19:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Le caricaturiste de Mahomet échappe à la mort

caricature Mahomet.jpg
Un Somalien armé d'une hache et d'un couteau a tenté d'assassiner l'un des dessinateurs danois des "caricatures de Mahomet" chez lui hier soir, selon les services de renseignements du Danemark. La victime désignée, Kurt Westergaard, a alerté la police qui a arrêté l'agresseur, un Somalien de 28 ans soupçonné d'implication dans des activités terroristes en Afrique de l'Est.

Il a été inculpé par la justice danoise de tentatives de meurtres sur le dessinateur et un policier.

Le suspect a cassé une fenêtre au domicile du dessinateur peu après 22h, dans la ville d'Aarhus, située à 200km au nord-ouest de Copenhague. Kurt Westergaard, âgé de 75 ans, s'est réfugié dans une chambre sécurisée avec sa petite-fille âgée de 5 ans, qui passait la nuit chez lui, et a pressé un bouton d'alarme.

Les policiers sont arrivés deux minutes plus tard et ont essayé d'arrêter l'agresseur, qui a été blessé par balle au genou et à la main par un agent qu'il menaçait avec sa hache, a affirmé Preben Nielsen. Le suspect, qui possède un permis de séjour au Danemark, devait être inculpé aujourd'hui de tentatives de meurtre contre Westergaard et un policier.

Kurt Westergaard s'est déclaré "très choqué". "C'était terrifiant. C'est passé près, très près, mais on s'en est sorti", a-t-il confié au journal qui l'emploie, le "Jyllands-Posten". Son agresseur aurait hurlé "vengeance" et réclamé du "sang" en tentant d'entrer dans la salle de bain où était réfugiée sa victime.

L'ombre d'al-Qaida

La pièce avait été fortifiée et équipée d'un dispositif d'alerte à la suite de l'affaire des "caricatures de Mahomet". La publication de ces 12 dessins dans le "Jyllens-Posten" en 2005 avait déclenché de grandes manifestations quelques mois plus tard dans plusieurs pays du monde arabo-musulman, où des ambassades danoises et d'autres représentations diplomatiques occidentales avaient été incendiées.

Des musulmans s'étaient sentis insultés dans leur foi par ces vignettes sur le thème de l'intégrisme et du terrorisme, d'autant plus que l'islam interdit de représenter le prophète. Kurt Westergaard, qui avait dessiné Mahomet avec la tête ceinte d'un turban en forme de bombe, avait reçu des menaces de mort et aurait été visé par un projet d'assassinat.

La tentative d'hier soir "confirme une fois de plus que la menace terroriste vise le Danemark, et le dessinateur Kurt Westergaard en particulier", a souligné le chef du renseignement danois.

Jakob Scharf a estimé que cet attentat était "lié au terrorisme". "Selon nos informations, l'homme qui a été arrêté a des liens étroits avec le groupe terroriste somalien al-Shabab et des responsables d'al-Qaida en Afrique de l'Est", a-t-il précisé, ajoutant que le suspect était surveillé par le renseignement sans que ce soit lié au dessinateur.

Les milices Shahab, considérées comme proches d'al-Qaida, se sont emparées de la plupart du sud de la Somalie et d'une bonne partie de Mogadiscio, où elles essaient de faire tomber le fragile gouvernement.
Le Figaro- 02.01.10

18:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Une jeune femme violée et laissée en forêt

Une jeune femme de 19 ans a été emmenée de force dans une voiture mardi soir aux Ulis (Essonne), par trois hommes masqués qui l'ont violée, puis abandonnée en forêt vers Nozay (Essonne), a-t-on appris aujourd'hui de source policière.

Mardi vers 22H00, un véhicule s'est arrêté près de la jeune femme. A son bord, trois hommes masqués, qui l'ont fait monter de force dans la voiture.
Après avoir violé leur victime, les trois agresseurs qui n'ont pas été identifiés, l'ont abandonnée en forêt.

Les trois hommes étaient toujours en fuite jeudi midi.
La sûreté départementale a été chargée de l'enquête.

Le Figaro - 30.12.09

 

01:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Légion d'honneur: la promotion du Nouvel An

Le prix Nobel d'économie Maurice Allais, le patron du groupe européen de défense et d'aéronautique EADS Louis Gallois ou encore le couturier espagnol Paco Rabanne figurent dans la promotion du Nouvel An de l'Ordre national de la Légion d'honneur.

Maurice Allais , 98 ans, seul lauréat français du prix Nobel d'économie, est élevé à la dignité de grand'croix de la Légion d'honneur, selon cette promotion du Nouvel An publiée vendredi au Journal officiel. Pierre Fabre , président du groupe pharmaceutique du même nom, est également élevé à la dignité de grand'croix. La sociologue Eveline Sullerot est élevée à la dignité de grand officier. Fondatrice en 1955 d'une association de femmes pour promouvoir le contrôle des naissances, qui deviendra ensuite le Mouvement Français pour le Planning familial, elle est à l'origine de la "Directive européenne sur l'égalité de traitement entre hommes et femmes". Le couturier espagnol Paco Rabanne , 75 ans, est promu officier.

Nombre de dirigeants de grands groupes français figurent dans cette promotion du Nouvel An. Louis Gallois , président exécutif d'EADS, est promu commandeur, ainsi que Jean-Cyril Spinetta , pdg d'Air France-KLM. L'ancien patron des patrons Ernest-Antoine Seillière, président du conseil de surveillance de la société d'investissement Wendel, est également promu commandeur. Denis Kessler, ancien numéro deux du Medef, pdg du réassureur français Scor est promu officier, comme Anne Lauvergeon, présidente du groupe nucléaire Areva, Guillaume Pépy, président de la SNCF, et René Carron, président du Crédit Agricole.

Du côté de la justice, l'avocat Serge Klarsfeld , vice-président de la Fondation pour la mémoire de la Shoah, est promu commandeur, comme son confrère Mario Stasi, ancien bâtonnier du barreau de Paris. Michel Gaudin , préfet de police de Paris, est également promu commandeur.

Par ailleurs, Alain Duchêne , président de la fondation de l'Armée du Salut, Roger Karoutchi , président du groupe UMP au conseil régional d'Ile-de-France et Fatiha Benatsou , première préfète issue de l'immigration et préfète déléguée à l'égalité des chances auprès du préfet du Val d'Oise, sont nommés chevaliers. Patrick Gaubert , président du Haut Conseil à l'intégration et Jean-Marie Delarue , conseiller d'Etat, contrôleur général des lieux de privation de liberté, sont promus officiers. Dominique-Jean Chertier , président du conseil d'administration de Pôle emploi, l'organisme issu de la fusion ANPE-Assedic entrée en vigueur début 2009, est promu officier. Le professeur et ancien député UMP du Rhône Jean-Michel Dubernard , qui a notamment réalisé la première greffe de la main en 1998, est nommé chevalier.

Du côté des médias, la présentatrice Daniela Lumbroso est nommée chevalier. Jean-Luc Hees , président de Radio France, est promu officier. Jean-Pierre Vignoll e, directeur général de l'Agence France Presse, est nommé chevalier. Le photographe à succès de "La Terre vue de Ciel" et réalisateur du documentaire "Home", Yann Arthus-Bertrand , est promu officier.

Le Point - 01.01.10

00:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (16)

01/01/2010

Le policier écrasé volontairement par des cambrioleurs est mort de ses blessures

Le brigadier-major Patrice Point avait été percuté dimanche par des voleurs en fuite. Son décès a provoqué l’indignation des différents syndicats de police. L’enquête se poursuit.

Tragique fin d’année pour la police nationale. Le policier de 51 ans, grièvement blessé dimanche après avoir été renversé par deux malfaiteurs en fuite à la suite d’un cambriolage à Montévrain (Seine-et-Marne), est décédé dans la nuit de mardi à mercredi, suscitant une vive émotion des syndicats de police.

Patrice Point, un major dont le fils est également policier, est décédé mercredi à 3 heures à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) où il avait été transporté dimanche par hélicoptère. Le policier avait été admis dans « un état très critique », selon les autorités.

Mercredi, le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, s’est rendu en fin de matinée au commissariat de Chessy (Seine-et-Marne) où était basé l’agent de police. Il s’est entretenu « avec la famille puis les collègues du brigadier-major Patrice Point en intervention dimanche avec lui » et a rencontré « l’ensemble des effectifs du commissariat pour s’associer à leur peine et partager leur douleur », a indiqué le ministère. Selon M. Hortefeux, l’enquête confiée à la direction régionale de la police judicaire de Versailles (Yvelines) « progressait », ajoutant que « les auteurs de ce crime gratuit et aveugle étaient passibles de la réclusion criminelle à perpétuité ».

« Ils ont foncé volontairement »

Dimanche, à 12 h 30, un couple, qui venait d’apercevoir deux hommes encagoulés et gantés en train de cambrioler la maison de voisins, a prévenu la police. Arrivée sur les lieux, une patrouille du commissariat de Chessy a surpris les cambrioleurs en flagrant délit. Les malfaiteurs ont alors pris la fuite à bord d’un 4 x 4 dérobé dans le garage de la maison. Selon la police, les deux malfaiteurs « ont foncé volontairement en direction » des deux policiers qui viennent d’ouvrir le portail du pavillon.

C’est dans ces circonstances que le brigadier-major Patrice Point a été percuté par le véhicule et s’est retrouvé coincé contre le mur dans la descente du garage, touché au bassin et aux jambes. Son collègue a ouvert le feu à plusieurs reprises sur le véhicule en fuite, immédiatement imité par leurs deux collègues qui se trouvaient dans la rue, sans faire de blessé. Peu de temps après, le 4 x 4 est retrouvé calciné dans un bois, sans doute pour éviter toute prise d’empreintes digitales ou prélèvement d’ADN.

Une profession endeuillée

Mercredi, le décès de leur collègue a jeté la consternation parmi les syndicats de police qui ont fait état des conditions de travail difficiles des forces de l’ordre. « C’est l’ensemble de la profession qui est en deuil », a réagi l’Union SGP-FO/Unité police, premier syndicat des gardiens de la paix. « Au-delà de la solidarité indispensable envers notre collègue et sa famille, l’Union rappelle, s’il en est besoin et sans polémique aucune, la nécessité vitale de disposer des conditions optimales pour mener à bien les tâches de ce métier, intrinsèquement dangereux. »

Le syndicat Alliance (deuxième organisation des gardiens de la paix) a demandé « une justice exemplaire », jugeant également « urgent de recentrer » les missions des policiers et gendarmes sur « leur cœur de métier : la protection des personnes et des biens et la lutte contre toutes les formes de délinquance ».

Actu France-Soir - 30.12.09

23:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Sens: un prêtre mis en examen pour pédophilie

Sens.jpg

Un prêtre du diocèse de Sens (Yonne) a été interpellé à son domicile, dimanche 27 décembre au matin, en compagnie d'un adolescent de 12 ans. Il a été mis en examen le lendemain pour agression sexuelle sur mineur après la dénonciation d'un autre jeune, selon le journal l'Yonne républicaine.

Cet autre adolescent, âgé lui de 16 ans, avait passé la soirée du 25 décembre en compagnie du père Gaston Borges, archiprêtre de la cathédrale de Sens et vicaire épiscopal responsable du nord du département. Le jeune homme a porté plainte pour des agressions sexuelles commises ce soir-là.

Des de la police judiciaire d'Auxerre, venus interpeller le prêtre, l'ont alors trouvé en compagnie de son filleul âgé de 12 ans, dont les parents ont également porté plainte. Le père Borges, longtemps aumônier à la prison d'Auxerre, a été placé en détention provisoire à Fleury-Mérogis (Essonne).

«Douloureusement surpris», l'évêque de Sens, Mgr Yves Patenôtre, a écrit dans un communiqué publié sur le site internet du diocèse : «Ma pensée va d'abord bien sûr vers tous ceux et celles qui sont touchés et blessés par les faits, même si j'ignore ce qu'ils ont été exactement et leur gravité. Je fais confiance à la de notre pays».

Le Parisien - AFP - 01.01.10

23:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (21)

Nouvel An: excellente ambiance! 549 interpellés, 1137 voitures brûlées...

2010 commence sous les meilleurs auspices, avec la fête et rien que le fête... ou presque. Le passage à la nouvelle année a été fêté joyeusement en France, aucun incident majeur n'étant signalé par les forces de l'ordre, selon le ministère de l'Intérieur. Mais la tradition perdure... 1.137 véhicules ont été incendiés en cette nuit du Nouvel, contre 1.147 l'an dernier, a annoncé vendredi le ministre de l'Intérieur. Sur Paris et les trois départements de la petite couronne (Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine et Val-de-Marne), le nombre des véhicules brûlés a diminué "dans des proportions sensiblement plus importantes qu'au plan national", a précisé le ministre, dans un communiqué. Il est en baisse de plus de 20%, à 198.

549 personnes ont été interpellées (contre 288 l'an dernier) et 481 placées en garde à vue (contre 219 l'an dernier), "dont de nombreux incendiaires de véhicules", selon le bilan définitif. L'an dernier, le nombre des voitures brûlées au plan national était en hausse de 30%. Onze blessés sont à déplorer parmi les forces de l'ordre, selon le ministre de l'Intérieur.

Deux fois moins de monde à Paris

La préfecture de police de Paris a elle noté "une excellente ambiance tout au long de la nuit" à Paris avec une fréquentation un peu moins importante sur les Champs-Elysées (200.000 personnes contre 550.000 il y a un an) en raison de l'organisation d'un spectacle son et lumière pour célébrer le passage à 2010 et les 120 ans de la Tour-Eiffel qui a rassemblé 75.000 personnes.

L'avenue des Champs-Elysées a été rendue à la circulation dès 3h. 171 personnes avaient été interpellées à 4h, principalement pour des tentatives d'incendie de véhicule ou pour des jets de projectiles sur les forces de l'ordre. 

"Rien de bien extraordinaire"

Dans le Pas-de-Calais, l'activité a été "normale", selon le Codis, qui dénombre cinq à six feux de véhicules pour la nuit et pas ou peu de débordements. Dans l'Oise, il y a eu "un petit peu plus" de feux de voitures que lors d'une nuit normale, mais "rien de bien extraordinaire". Pas de fait notable à signaler en Champagne-Ardennes. Une quarantaine de voitures ont brûlé dans le Rhône, un certain nombre à Grenoble, une vingtaine dans la Loire, une dizaine dans la Drôme, chiffres proches de ceux constatés en 2009. Dans la Loire, une dizaine de véhicules d'un centre de tri de la Poste ont brûlé vers 2h, selon pompiers.

 Environ 45.000 policiers et gendarmes, dont plus de 8.000 pour Paris et les  trois départements de la petite couronne, ont été mobilisés pour la nuit de la  Saint-Sylvestre afin d'éviter les débordements et limiter le nombre de voitures  brûlées. Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a multiplié les visites sur le  terrain, vérifiant avec les responsables policiers la bonne mise en œuvre des plans de sécurité. Vendredi matin, il salué "la réactivité des policiers et gendarmes qui a permis d'assurer une présence dissuasive" sur le terrain.

TF1 - 01.10.09

 

18:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

VIDEO Le premier bébé "français" de l'année, c'est Shannon

http://www.youtube.com/watch?v=B4d1UOa4OgI

18:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

MEILLEURS VOEUX !

coupe de champagne.jpg

Bonne et Heureuse Année 2010 à tous les amis et visiteurs du blog!

00:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (33)

31/12/2009

Basilique Sainte-Clotilde à Paris: des illégaux profanent un lieu de culte catholique

Une centaine d’immigrés en situation illégale ont décidé de transformer une basilique parisienne en salle de réunion politique. ils occupent, donc, depuis mercredi 30 décembre en début d’après-midi, la basilique Sainte-Clotilde à Paris (7e) pour leur régularisation.

Curieusement, ils n’ont pas oser violer une synagogue ou une mosquée pour leur démonstration indécente. S’agissant d’un lieu de culte catholique, le gouvernement ne croit pas utile d’intervenir.

Altermédia info - 31.12.09

23:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

VIDEO Voeux de Jean-Marie Le Pen à la France et aux Français

http://www.youtube.com/watch?v=3R0mCWj0joQ

23:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

VIDEO Les voeux de Sarközy pour le Nouvel Ordre Mondial

http://www.dailymotion.com/video/xbp9fc_les-voeux-de-nico...

22:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Sécurité renforcée pour la Saint Sylvestre

Etat de siège réveillon.jpg
(Cliquez sur la photo)

Comme chaque année, les festivités de la Saint-Sylvestre seront encadrées par un dispositif de sécurité renforcé composé de près de 20 000 policiers et plus de 3 000 renforts de gendarmes mobiles. Une note de prévision des services départementaux d’information générale (Sdig) est parvenue cette semaine à la Direction centrale de la sécurité publique (DSCP) pour lister les possibles points chauds de la nuit du réveillon en métropolitaine et dans les départements d’outre-mer.



La région parisienne sous surveillance. Si aucun phénomène aggravant récent n’a été constaté en Ile-de-, les forces de sécurité s’attendent malgré tout à quelques incidents dans les banlieues. Les secteurs sensibles de Seine-Saint-Denis, du Val-d’Oise et de l’Essonne sont évoqués dans la note transmise à la DCSP qui pointe plus précisément quelques villes comme Corbeil (Essonne), théâtre d’incidents au de ces derniers jours, la cité des Fossés-Jean à Colombes (Hauts-de-Seine), lieu de « trois nuits agitées » autour de Noël, ou encore Argenteuil (Val-d’Oise) où des policiers ont été récemment pris pour cibles. Plus étonnant, la note relate des incidents récents dans le quartier Jussieu à Versailles (Yvelines) avec des attroupements constatés le 27 décembre et des policiers pris à partie le 22 décembre.

En Province aussi.
Département leader en matière de violences urbaines de fin d’année, le Bas-Rhin sera encore le centre de tous les regards. Le rapport note « un regain de tension pour la première quinzaine de décembre » à Strasbourg où 26 véhicules ont été brûlés, contre 17 à la même époque l’an dernier. Toujours en Alsace, le quartier Drouot à Mulhouse (Haut -Rhin ) a été le théâtre de faits violents le 22 décembre. Dans la région Centre, certains quartiers de Poitiers (Vienne) ou de Châtellerault sont dans une « situation dégradée depuis début décembre ». Idem pour plusieurs cités de Beauvais (Oise) où des jets de projectiles contre les forces de police ont été recensés récemment. Enfin, à Nice (Alpes-Maritimes) dans le quartier de l’Ariane et à Marseille (Bouches-du-Rhône) dans plusieurs cités, d’autres « épisodes violents récents » sont évoqués dans la note.

Vigilance en Martinique. C’est une première. Les fêtes de Noël ont été marquées par des violences urbaines en Martinique. La note évoque des incidents visant des gendarmes à Ducos et à La Trinité. Des renforts de forces mobiles sont d’ailleurs prévus sur place et dans l’île de la Guadeloupe pour la Saint-Sylvestre.

 

Le Parisien - 31.12.09

20:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

La carte de voeux de l'Elysée

http://www.elysee.fr/voeux2010/

20:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

30/12/2009

Les deux jeunes femmes graciées en République dominicaine clament leur innocence - Carla Bruni est intervenue

Deux j filles libérées trafic de drogue.jpg
Céline Faye, Alain Joyandet, et Sarah Zaknoun
(Cliquez sur la photo pour la voir en totalité)

Les deux jeunes Françaises condamnées pour trafic de drogue en  République  dominicaine et libérées mardi après avoir été graciées au bout de 18 mois de prison, ont à nouveau clamé leur innocence mercredi lors d'une conférence de presse à l'aéroport parisien Roissy-Charles de Gaulle.

"On ne change pas, on est innocentes, on ne cessera jamais de le clamer. Peu importe ce que pensent les gens", ont déclaré Céline Faye, 20 ans et Sarah Zaknoun, 19 ans en présence du secrétaire d'Etat à la Coopération, Alain Joyandet, qui a souligné le "rôle essentiel de Carla Bruni-Sarkozy" dans cette affaire.

"La seule erreur que j'ai pu commettre, c'est de partir en pensant que rien ne pouvait m'arriver. Qui part en vacances en pensant qu'il va finir en prison? Cela peut arriver à n'importe qui", a ajouté Sarah Zaknoun.

"Le gouvernement français ne se prononce pas sur la justice dominicaine. Si le président Leonel Fernandez a pu prendre cette décision de grâce c'est parce que le contenu du dossier lui a permis de prendre cette décision", a toutefois observé Alain Joyandet.

A l'occasion des fêtes de Noël, le président de la République dominicaine Leonel Fernandez, avait gracié les deux jeunes femmes, condamnées fin 2008 à huit ans de prison pour trafic de drogue, après avoir été interpellées en possession de six kilos de cocaïne.

Les deux jeunes femmes ont toujours clamé leur innocence et affirmé que la drogue avait été placée dans leurs bagages à leur insu.

Dès leur descente d'avion, elles ont réitéré leurs affirmations lors d'une conférence de presse avec M. Joyandet, dans le salon d'honneur de l'aéroport.

Lors de la conférence de presse, M. Joyandet a souligné le "rôle essentiel" de Carla Sarkozy" dans le dénouement de cette affaire, soulignant que l'épouse du président avait "entendu l'appel des deux jeunes filles" qui s'étaient entretenues mardi par téléphone avec le couple présidentiel.

Alain Joyandet a aussi fait valoir que la grâce dans un dossier de cette nature était "rarissime: il faut qu'elle profite à toute la jeunesse française" dans le combat contre la drogue, a-t-il ajouté, annonçant la création d'une association qui portera le nom de Céline et Sarah.

Cette association "sera dotée d'un certain nombre de moyens". "Elles vont être ambassadeurs de la lutte contre la drogue et de la prévention envers les jeunes, dès qu'elle le pourront", a-t-il ajouté sans donner plus de précisions.

Les jeunes femmes devaient rentrer chez elles à Besançon dans la journée. "On va se reposer auprès de la famille, à la maison", a souri Sarah qui ajoute "après 18 mois de misère, on veut aller de l'avant".

Le Point - 30.12.09

23:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)